Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 L'Ambre aussi se fissure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sepoh
Garde Royal
Garde Royal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 879
Age : 25
Date d'inscription : 07/04/2009

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: L'Ambre aussi se fissure   Mar 10 Sep - 0:36

Sa carcasse n'était plus ce qu'elle était. Parée d'autant de blessures que le lac n'abritait de poissons, elle dérivait à la surface. Les torrents l'avaient balayée de tous côtés. Il s'était senti fourmi au milieu des flots, frêle face à la force du courant, brindille perdue dans les eaux. Fort heureusement, il avait tenu le coup, et bien qu'il avait failli faiblir,  il était resté conscient tout le long de sa descente. Cette prouesse lui avait éviter la noyade. Son corps dorénavant se rapprochait doucement de la berge. Difficile de croire qu'avant d'aboutir à cette étendue d'eau calme et paisible, il avait du traversé des rapides aussi violents.

Finalement, le faible courant le mena sur le rivage. Il avait mal, encore ... Il se traina malgré tout, rampant, jurant, chancelant. A peine extrait de l'eau, il se laissa tomber sur le dos. Il n'en pouvait plus. A bout de force, il glissa dans l'inconscience.



***



Un jour s'était écoulé quand il ouvrit l'oeil. Le sol herbeux avait laissé place à une couchette plutôt confortable. De là où il était, il pouvait même voir le lac à travers une petite fenêtre. Cette dernière était d'ailleurs légèrement entrouverte et un courant d'air lui chatouillait le visage. Il leva péniblement le bras gauche, s'apprêtant à se gratter le nez quand il réalisa l'horreur : sa main n'était plus. Un bandage avait pris sa place. Il avait presque oublié ... Les récents évènements lui revinrent alors en tête. Il ne pouvait oublié ...

Non ... décidément non, il ne pouvait oublié. Cette bataille avait fissuré le roc en lui. Son esprit jadis dur et tranchant comme l'acier n'était plus qu'une lame émoussée. Sa volonté, inébranlable, avait bel et bien pris un coup : il avait été battu à plat de couture, ou presque. La défaite était d'autant plus difficile qu'il ne l'avait jamais envisagée. Qu'allait-il faire à présent ? Le lion avait perdu de sa superbe. Il était ridicule, ridiculement faible. Il se leva brusquement. Il savait qu'il ne valait mieux pas bouger, mais il ne pouvait s'en empêcher. Le corps entier couvert de bandages, il descendit à l'étage inférieur. Il remercia poliment le scientifique du lac, n'écouta pas ses recommandations et fila à l'hylienne.

Il quitta l'habitation, et se dirigea vers le pont de bois. Solidement agrippé au cordage, il entama la traversée. Ce ne fut guère facile, mais il parvint tout de même jusqu'au bout, et arriva finalement sur l'ilot central du lac. L'endroit était calme et paisible. Il s'adossa contre l'énorme tronc qui avait élu domicile on ne sait comment sur ce lopin de terre. L'esprit se devait d'être affuté de nouveau, tout comme le corps. Pour le corps, les soins avaient déjà été prodigués et le temps accomplirai le reste. Cependant pour l'esprit, les choses étaient différentes. La méditation était le remède. Par chance, le lieu où se trouvait l'épéiste était propice à cette activité. Il ferma la paupière, et inspira profondément. Il attendait ses Compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Mer 18 Sep - 13:27

Plus d'une semaine s'était déroulée depuis l'assaut sur la forteresse gerudo. Aidé par l'armée royale, tous les membres de Rédemption d'Ambre s'étaient rendus dans la vallée pour tenter de reprendre ce lieu aux dragmires et sauver les prisonniers. Même si la forteresse était toujours entre leurs mains, les détenus étaient sauvés et avaient tous été soignés.

L'alchimiste ne savait pas trop ce qui s'était passé après qu'elle soit arrivée au campement en compagnie des derniers rescapés. Elle avait juste eu le temps de s'assurer que tout le monde allait bien avant de s'évanouir de fatigue. Son corps avait dit stop et pourtant elle avait continué, et elle en avait très vite subi les conséquences car elle était restée endormie pendant une journée entière. Une fois réveillée, elle avait quitté le campement de l'armée lors de l'une de leur halte. Elle ne souhaitait pas retourner au bourg d'Hyrule, elle avait quelque chose de bien plus important à faire que de pleurer ou s'inquiéter sur ce qui s'était passé. Elle avait entendu les paroles de l'un de ses compagnons qui lui avait donné rendez-vous au lac Hylia et le chemin allait être long.

Le voyage jusqu'au lac dura 5-6 jours, l'alchimiste avait fait que les haltes nécessaires pour que son étalon et elle se reposent. Pendant tout le trajet, Papillon d'Hiver était resté sur son épaule et il ne la quittait plus, comme s'il préférait rester à ses côtés si jamais elle tentait encore quelque chose de démesuré comme ce qu'il s'était passé dans la forteresse gerudo. Cecilia n'avait rien dit car elle savait bien que c'était elle qui était en tort, et c'était un peu comme sa punition.

Elle était finalement arrivée au lac Hylia, la gerudo descendit du dos de l'animal avant de le laisser se reposer près de l'eau. Elle n'était pas venue souvent dans cet endroit mais elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle se remémora cet étrange instant avec Swann et Judith. D'ailleurs en parlant de sa soeur, elle se demandait ce que cette dernière faisait car cela faisait un petit moment qu'elle ne l'avait pas vu. Le bracelet en or qui se trouvait autour de son poignet droit lui indiquait qu'elle était toujours en vie mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander dans quel état elle se trouvait. Papillon d'Hiver se posa sur le nez de l'alchimiste, elle ne devait pas penser à des choses aussi horribles et à nouveau, l'insecte s'inquiétait pour elle. Cecilia fit un petit sourire gênée et détourna le regard pendant que le papillon s'envolait autour d'elle.

La jeune femme se mit à marcher sur le pont vers la petite île qui se trouvait au milieu du lac tout en s'étant blottit dans le petit châle qu'elle avait emporté. Lorsqu'elle s'était réveillée dans la tente, elle avait pu voir une très mauvaise surprise et c'était la raison pour laquelle elle dissimulait ses bras sous le tissu. Il y avait une silhouette près de l'arbre qu'elle avait reconnu facilement et ce ne fut qu'une fois à proximité d'elle qu'elle commença à parler.


"Il semblerait que cette bataille nous a laissé beaucoup de séquelles."

Même si la plupart de ses blessures avaient l'air d'être soignées, la gerudo avait vu ce qui clochait chez le vieux lion. Son regard ne pouvait pas se retirer de cette main qui manquait. Au moins il était toujours en vie alors qu'ils n'avaient aucune nouvelle de leurs compagnons et que l'un d'entre eux n'étaient plus en vie. Sur le coup, l'alchimiste était déçue, exaspérée de ne pas avoir pu récupérer la forteresse. Elle ne pouvait pas arrêter de s'en vouloir car elle avait l'impression que c'était de leur faute si l'attaque avait mal tourné : ses compagnons avaient été repérés dès le début, ce qui avait compliqué les choses dès le début puisqu'ils s'attendaient à une attaque. Ils avaient confondu vitesse et précipitation et cela leur avait été fatal.

Cecilia détourna le regard et s'adossa près de la petite tombe qui se trouvait sur l'île avant de diriger son regard sur l'eau du lac. Ce lieu avait encore préservé la paix mais pour combien de temps ? La vallée gerudo était proche et les agissements des dragmires ne pouvaient pas être prédis d'avance. Il fallait s'attendre à tout, vraiment tout.


"Je ne pense pas que les autres viendront."

Sur ses mots, elle baissa la tête. Cette guerre avait non seulement laissé un goût amer à tous les royalistes, mais elle avait également décimé la plupart des Rédempteurs. La chute était lourde et pourtant, il fallait qu'ils se relèvent pour continuer et aller de l'avant.

_______________________





Gestes:
 


Dernière édition par Cecilia Iole Mentina le Sam 28 Sep - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Sepoh
Garde Royal
Garde Royal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 879
Age : 25
Date d'inscription : 07/04/2009

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Ven 27 Sep - 11:38

Si il ne s'était pas isolé sur l'ilôt, la mort l'aurait emporté. Une colère destructrice et dévorante s'était éveillée dés l'instant où il avait vu, encore allongé, que sa main gauche n'était plus. Par chance, les eaux du lac avaient su apaiser quelque peu cette fureur. Elle restait néanmoins ardente, et même si la fraicheur Hylia soulageait son corps en rendant ce feu intérieur moins rouge, ses entrailles restaient calcinées.

Il lui semblait être rester inconscient un jour, mais il n'en était pas sur. Et si il était resté là plus d'une semaine ? Et si il avait manqué ses Compagnons ? Le soleil n'allait pas tarder à se coucher et il n'allait pas attendre éternellement. Il resta cependant, immobile. Il ne sait quelle force le poussait à demeurer. Etait-il simplement trop blessé pour se mouvoir, ou bien était-ce une quelconque intuition ? Il ne savait pas, tout comme il ne savait pas combien de temps son esprit avait vagabondé. Ses oreilles perçurent alors des bruits de pas. Lointains d'abord, puis de plus en plus proche.


"Il semblerait que cette bataille nous a laissé beaucoup de séquelles."

Il resta silencieux, posant son regard sur la jeune femme. La déception se lisait sur son agréable faciès. Rien d'anormal, l'attaque avait été un fiasco dont il était en partie responsable. Dés l'instant où la lame du Seigneur Noir avait pénétré son coeur imaginaire, il avait su que cette bataille était perdue. Non pas qu'il n'avait pas confiance en ses Compagnons ou dans les troupes royales. La raison était toute autre. Lorsque son sang se déversa, il avait croisé le regard du Monarque. Ganondorf lui était alors apparu sans artifice aucun. Ses yeux noirs traduisaient une détermination sans faille, un acharnement rare. A cet instant, il avait compris que la Forteresse ne tomberait pas.

"Je ne pense pas que les autres viendront."

« Je ne le pense pas, non, j'en suis persuadé ... Ils ne viendront pas ... »

Il se leva difficilement, s'aidant du tronc qu'il avait utilisé comme dossier précédemment.

« Mais toi tu es là, Cecilia Iole Mentina ! Je suis heureux de te voir, en vie ... et en un seul morceau ... »

Il ne put s'empêcher d'observer son membre fantôme. La douleur frappa, encore plus vive, et pas seulement à cet endroit : toutes les plaies de son corps s'était éveillées.

« Je ... je ... »

Il vacilla mais ne chuta pas, se rattrapant in extrémis contre l'écorce. Ses bandages immaculés avaient virés au rouge. Les blessures saignaient de nouveau, la faute à son trajet du laboratoire à l'arbre. Sa tête tournait tandis que sa vision se troublait. Il glissa lamentablement, contre le bois, reprenant sa position initiale.

« Je ... je suis vraiment mal en point ... Fait chier ! Le gars du lac a du m'administrer un remède contre la douleur ... qui ne fait plus effet ! J'ai foutrement mal ! »

Son visage se crispa. Il continua malgré tout, l'oeil fixant le lointain.

« Ils le ... paieront tous ! Il nous faut nous relever, peu importe la situation ! ... Tant qu'un infime souffle de vie m'animera, je n'aurai de cesse de traquer ... ceux qui ont mis à mal mes Compagnons ... »

L'air lui manquait, il était essoufflé. Le mal avait pris à nouveau possession de son corps, l'immobilisant. Il voulait se lever, détaler à toute allure et trancher ces chiens de Dragmires. Il ne pouvait le faire dans son état, surtout si il était seul. Son regard se porta sur le jeune femme.

« J'ai besoin de toi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Sam 28 Sep - 21:25

Le vieux lion semblait encore souffrir de ses blessures, il avait du mal à tenir debout sans appui. Ses douleurs avaient l'air de se réveiller une à une, et le mal qui l'habitait semblait le contrôler. L'alchimiste avait remarqué dès le début que cette guerre l'avait profondément marqué et même si ses blessures étaient très graves, il n'avait pas l'air de s'en soucier, ce qui énerva la jeune femme. Alors qu'il continuait à parler et à chanceler, elle s'approcha doucement de lui sans le quitter des yeux et sans prononcer un seul mot tout en écoutant encore et encore ce qu'il avait à dire. Lorsqu'elle était arrivée à sa hauteur, il se trouvait au sol et continuait de parler tout en souffrant le martyr.

Elle s'agenouilla doucement près de lui toujours sans dire un seul mot, puis lorsqu'il eut fini son discours, la danseuse agrippa le seul bras valide de l'escrimeur avec sa main droite alors que la main gauche frappa violemment son torse, à proximité de ses blessures. Elle avait prit ses précautions et elle était prête au cas où il réagirait subitement face à ce geste, mais ce coup devait aussi l'immobiliser pendant un bref instant, le temps qu'elle s'occupe de son cas. Mais avant tout, il fallait clarifier les choses, car cette haine qui l'habitait allait le conduire uniquement à la mort s'il continuait à agir comme cela.


"Arrêtes de penser à cette guerre et aux Dragmires, tu es hors-jeu et si tu continues à gesticuler comme ça, tu ne pourras jamais combattre à nouveau et tu risques d'y rester !"

Elle ne l'avait pas quitté son regard et elle avait haussé le ton pour qu'il comprenne bien ce qu'elle venait de lui dire. Ses bras n'étaient plus protégés par son châle, révélant ainsi des marques d'un bleu foncé qui les recouvraient et qu'elle tentait de dissimuler depuis tout à l'heure. Sa main gauche toujours posée sur un endroit sensible, sa main droite quant à elle vint prendre l'une de ses dagues avant de couper quelques bandages. Ils avaient tous pris une teinture rouge, montrant que les plaies s'étaient rouvertes, et lorsque l'alchimiste aperçut plus en détail celle qui transperçait le jeune homme, Cecilia ne put s'empêcher de hausser le ton à nouveau.

"Il faut prendre du repos avec de telles blessures ! Tu pensais vraiment te remettre sur pieds en quelques jours ? Tu es peut-être très fort pour avoir survécu à tant de blessures, mais tu restes un être humain. Tes plaies se sont toutes ouvertes et si elles s'infectent, tu peux en mourir. C'est une mort bien plus humiliante que se faire tuer par les dragmires !"

Ses mots étaient blessants et elle le savait, mais c'était son côté médecin/alchimiste qui reprenait le dessus et le voir risquer autant sa vie inutilement la mettait hors d'elle. La personne qui lui avait prodigué les premiers soins avait fait un bon travail, mais il avait été réduit à néant par les actes du garde royal. La gerudo se mit à soupirer avant de poser sa dague au sol et de fouiller dans son sac avant d'en sortir une petite fiole qu'elle ouvrit avant de la tendre au jeune homme.

"Bois ça, cela va faire disparaitre toutes tes douleurs mais en contrepartie, tu n'auras plus aucune sensation pendant plusieurs heures, c'est la seule chose que je puisse faire pour apaiser tout ça avant de te soigner."

Sa voix était redevenue plus calme au fur et à mesure qu'elle lui parlait. Elle esquivait le regard du vieux lion pour se concentrer sur ses blessures. Grâce au remède qu'elle lui avait passé, elle pouvait soigner ses plaies sans craindre de lui faire mal. L'alchimiste avait sortit quelques petits outils qu'elle emportait toujours dans son sac avant de commencer à soigner les plaies. Elle fit chauffer en premier l'une de ses lames grâce à une petite flamme qu'elle gardait toujours dans une fiole pour un cas comme celui là avant de se préparer pour le plus dur. Après tout, il fallait prendre toutes les dispositions nécessaires pour soigner les blessures sans les infecter.

Pendant plusieurs minutes, elle continuait une par une d'observer les différentes plaies et de faire son possible pour toutes les soigner. Elle n'avait pas dit un mot pendant ce travail et alors qu'elle avait détourné brièvement le regard pour voir son compagnon, la gerudo se mit à soupirer avant de prendre la parole, histoire de détendre l'atmosphère.


"Cet endroit est vraiment calme, c'est très reposant..."

C'était la première chose qui lui était passé par la tête. Et il valait mieux ne pas parler de cette guerre ou même des événements qui s'étaient déroulés au château pour ne pas l'énerver davantage. Au pire s'il recommençait à faire quelque chose de dangereux, elle n'hésiterait pas à aller plus loin qu'un simple coup en plein sur les blessures.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Sepoh
Garde Royal
Garde Royal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 879
Age : 25
Date d'inscription : 07/04/2009

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Mer 2 Oct - 19:20

Rapide, la main de la demoiselle frappa. Le coup n'avait pas été donné dans l'intention de nuire, certes, mais le choc fut étonnamment violent pour le garde. Sa bouche s'ouvrit aussitôt, crachant un nuage carmin. Il la regarda, abasourdi par ce qu'elle venait de faire. Il ne comprenait pas ce geste.

"Arrêtes de penser à cette guerre et aux Dragmires, tu es hors-jeu et si tu continues à gesticuler comme ça, tu ne pourras jamais combattre à nouveau et tu risques d'y rester !"

Il réalisait à présent. Elle voulait simplement l'empêcher d'aggraver son état. Doucement, elle coupa les bandages. Comme il le pensait, ses plaies étaient à nouveau ouvertes. A la vue de ses ecchymoses, l'Ambrée continua à le sermonner. Le chevelu vert resta silencieux. Il savait que Cecilia disait vrai. Sans période de convalescence, ses agissements le mènerai tout simplement six pieds sous terre. Il était

hors-jeu


Il baissa la tête, presque honteux d'être aussi faible. Il n'était qu'humain après tout, comme elle lui avait craché au visage ... C'est alors qu'elle lui tendit une fiole, qu'il s'empressa de boire. Non pas qu'il avait soif, mais parce qu'il s'agissait d'un breuvage anesthésiant la douleur qui l'habitait. La boisson agit bien vite, et tandis que ses muscles commençaient à se relâcher, l'alchimiste entama sa besogne. Une à une, elle soigna les blessures du vieux lion, complètement détendu. Le silence s'installa alors plusieurs minutes. Progressant dans sa tâche, elle finit par ouvrir la bouche.

"Cet endroit est vraiment calme, c'est très reposant..."

Son oeil se promena sur les flots.

« Oui, sans doute l'un des endroits les plus paisibles du Royaume »

Il resta muet quelques secondes, avant de reprendre simplement.

« De quoi s'agit-il ?»

Au même instant, il intercepta de sa main valide l'avant-bras de la jeune femme, l'interrompant dans son travail. Il avait aperçu plus tôt ces étranges marques bleues sur ses bras gracieux. Il passa ses doigts machinalement sur la peau de l'Ambrée, suivant les lignes azurs laissées par il ne savait quel phénomène. A première vue, il ne s'agissait pas de blessures physiques. L'épéiste ignorait de quoi il en retournait, sans doute une empreinte d'origine magique, mais il n'en était pas sûr. Il n'en avait pas la moindre idée en réalité. Ce qu'il savait en revanche, c'est que la douce semblait vouloir la cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Dim 13 Oct - 17:15

Il semblerait que ses paroles eut l'effet escompté, la colère du vieux lion s'était apaisé. L'alchimiste continuait de s'occuper de ses blessures tout en l'écoutant jusqu'à ce que ce dernier lui attrape l'un de ses bras. Ne s'attendant pas du tout à un tel geste, l'ambrée ne put s'empêcher de faire une grimace avant de regarder ce que son compagnon faisait. Il avait remarqué ces étranges marques qu'elle avait sur les bras et qu'elle tentait de dissimuler mais à cause de ses blessures, elle avait totalement oublié ce petit détail. Les mouvements de ses doigts sur sa peau la firent frissonner, et à cet instant précis, elle n'avait pas vraiment envie de s'attarder sur l'origine de ces signes.

D'un geste brusque, la danseuse libéra son bras de l'étreinte du vieux lion avant de détourner le regard. Elle savait très bien ce qu'il allait dire lorsqu'elle lui annoncerait la vérité et elle n'avait pas envie de l'entendre de vive voix. Après tout c'était normal, elle le réprimandait quelques minutes auparavant pour s'entêter à vouloir poursuivre sa vengeance au lieu de s'occuper de sa santé alors qu'elle avait fait la même chose de son côté. Il faut être irréprochable lorsqu'on fait un reproche, et ce n'était pas du tout son cas.


"Ce n'est pas important."

Et à nouveau, elle se mit à culpabiliser en se rendant compte qu'elle mentait superbement mal. La jeune femme ferma les yeux et se mit à soupirer, elle se sentait très tendue et elle s'emportait pour un rien, sûrement suite à cette défaite qu'ils avaient eu à la forteresse Gerudo. Ils avaient pu délivrer les prisonniers mais elle se sentait tout de même inutile car elle n'avait pas pu protéger suffisamment ses compagnons, et elle n'était venue à bout d'aucun de ses ennemis. En parlant de cela, elle ne savait ce qu'était devenu ce sauvage qu'ils avaient affronté dans la prison avant qu'il ne la fasse exploser. Elle ne l'avait pas vu lorsqu'elle avait été éjectée hors de la forteresse et tout ce qu'elle espérait, c'est qu'il ait péri dans l'explosion.

L'alchimiste se remit au travail sans dire un seul mot pour soigner les dernières blessures de l'escrimeur avant de s'arrêter. Elle observait ses mains et ces marques qui les recouvraient, elles étaient certes moins visibles que la première fois où elle les avait vu mais elles étaient toujours là et elle ne pouvait pas rester silencieuse plus longtemps.


"Ces marques sont apparues après la bataille de la forteresse. On peut considérer ça comme un rejet, c'est ce qui arrive lorsqu'on repousse beaucoup trop loin les limites de son corps." Elle avait prononcé ces paroles sans même réfléchir mais sa décision d'en parler était prise de toute façon. "Comme je l'ai dit, ce n'est pas très grave. Je suis juste limitée pendant quelques temps sur l'utilisation de la magie mais je l'ai cherché."

Elle l'avait regardé en souriant à la fin de sa phrase avant de se remettre au travail. Il ne lui restait plus qu'une blessure superficielle à soigner. Elle restait quand même surprise sur la façon dont ces blessures s'étaient ouvertes de nouveau avec une telle facilité, et certaines blessures auraient dû lui être fatales. La dernière blessure étant soignée, la gerudo s'attarda sur celle qui était censée se trouver dans la trajectoire de son cœur et qui aurait du tuer n'importe quel être humain normal...

Elle commençait à se poser des questions sur lui et c'était normal en tant qu'alchimiste et médecin, mais il semblerait que cet homme ait eu beaucoup de chances. Et pour ne pas éveiller les soupçons qu'elle avait, Cecilia le regarda tout en rangeant petit à petit son matériel.


"Voilà, je me suis occupée de toutes les blessures mais il faut beaucoup de repos pour qu'elles soient complétement guéries." La jeune femme avait bien insisté sur ses mots pour faire comprendre au vieux lion qu'il devait se reposer pour retrouver toutes ses forces, mais elle se devait d'aborder un autre sujet avant d'en terminer là. "Penses-tu que Rédemption pourra se relever malgré toutes ces pertes ?"

Le sujet était encore sensible mais il fallait l'aborder tôt ou tard. Le nombre de rédempteurs s'était amoindri et l'alchimiste ne savait pas ce que l'avenir leur réservait. Ils ne pouvaient pas rester sur une défaite aussi humiliante mais ce n'était pas à elle de décider, il lui était impossible de changer les choses seule.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Sepoh
Garde Royal
Garde Royal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 879
Age : 25
Date d'inscription : 07/04/2009

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Ven 1 Nov - 21:17

Dans un premier temps, la gérudo ne répondit pas à sa question. Elle continua simplement à soigner ses blessures en silence. Elle semblait être sûre d’elle tant ses gestes étaient précis. Ce n’était sans doute pas le premier estropié qu’elle soignait. Une fois sa besogne achevée, elle se décida enfin à répondre.

« Ces marques sont apparues après la bataille de la forteresse. On peut considérer ça comme un rejet, c'est ce qui arrive lorsqu'on repousse beaucoup trop loin les limites de son corps. »

Il n’était donc pas le seul à avoir poussé ses limites jusqu’à l’extrême. La demoiselle lui annonça alors qu’il fallait dorénavant du temps pour qu’il se rétablisse. Il en était conscient évidemment, mais pouvait-il se permettre de rester en convalescence autant de temps ? Ils étaient seuls ou presque. Tout le laissait penser en tout cas.

La question que tous deux se posaient vint finalement sur le tapis.

« Penses-tu que Rédemption pourra se relever malgré toutes ces pertes ? »

Difficile d’y répondre directement. Les pertes étaient énormes. Les rédempteurs avaient été décimés. La Compagnie entière était en péril, l’épéiste en premier. De plus, son état était critique, et il le pressentait, inquiétait aussi la jeune femme.

« Je n’en sais rien … »
lâcha-t-il en toute transparence. A quoi bon lui mentir ? Il n’en savait pas plus qu’elle, pas plus que tout autre.
« Peu importe, je vais tout faire pour qu’elle se relève, je n’ai pas le choix. Mon serment n’a pas été formulé dans le vide. Les mots que j’ai jadis prononcés sont gravés à jamais dans l’acier de mes lames. Tant qu’elles existeront, je resterai fidèle à ma parole. Hyrule est et restera sous ma protection … Notre protection … Qu’il m’en coute l’autre main, ou bien encore la vie, je m’en moque. Elle n’a plus de sens désormais si ce n’est la sureté du Royaume et l’accomplissement d’une vengeance qu’il ne m’est pas permis d’achever en cet instant … mais j’en suis sûr, elle viendra tôt ou tard… dès que mon état me le permettra … »

Il tenta de se relever, mais son corps revint à la même position. Il grommela, maudissant encore sa situation de blessé grave.

« Pour l’heure, il me faut un endroit où je pourrai me retirer quelques temps. Les alentours de la Forteresse Gérudo ne resteront pas sûrs longtemps, je ne peux me permettre de rester dans la zone. J’ai besoin que tu m’aides à partir loin, dans un lieu isolé ou personne ne pensera à venir fouiller … »

Il soupira, où pourrait-il aller se flanquer ? Il n’avait pas envie de retourner au château, pas dans cet état. Il n’aurait pas pu supporter le regard des autres sur sa cuisante défaite. Il devait se faire oublier.

« Emmènes-moi à Cocorico ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: L'Ambre aussi se fissure   Jeu 7 Nov - 23:25

Je n'en sais rien... C'était les mots que Cecilia craignait d'entendre et c'est ce qui venait de se passer. Après tout c'était compréhensible, il n'était plus que deux et ils ne pouvaient pas faire grand chose, surtout qu'ils étaient dans un état déplorable. Et pourtant, au bout de quelques minutes, le vieux lion changea totalement d'attitude. La détermination était visible sur son visage, il souhaitait réellement tenir cette promesse mais il en était incapable. Il lui fallait du repos s'il souhaitait continuer son combat et plus il bougeait dans tous les sens, plus il allait prendre du retard. Si cela ne tenait qu'à elle, elle l'aurait assommée pour qu'il puisse enfin se reposer.

Mais le garde se montra enfin raisonnable lorsqu'il parla de se retirer quelques temps et alors que l'alchimiste pensait qu'il allait rester quelques temps au lac Hylia puisqu'il était même dans l'incapacité de marcher, ce dernier lui demanda de l'aider et de l'amener au village Cocorico. Elle le regarda avec un air ébahi, se demandant pourquoi il ne souhaitait pas plutôt retourner au château. Il avait sûrement été porté disparu, voire déclaré mort puisqu'il était venu avec toute l'armée, et elle ne se retint pas de le lui rappeler.


"Il ne serait pas plus raisonnable de retourner au château ? Au moins pour donner un signe de vie."

A nouveau la danseuse avait l'impression que c'était la vengeance qui l'animait et qu'il ne pensait qu'à lui alors qu'il fallait penser aux autres. Et elle ne savait pas pour quelles raisons il voulait se rendre à Cocorico, qu'est ce qu'il pouvait bien y avoir là-bas ? De toute façon, elle ne comptait pas le lui demander même si elle en mourrait d'envie.

Elle croisa les bras et regarda autour d'elle, ne sachant pas vraiment quoi faire. Rien ne pourrait le dissuader ou le faire changer d'avis et elle le savait. Tout ce qui lui restait à faire, c'était de l'amener là où il voulait aller, en espérant qu'il ne fasse pas de bêtises entre temps. La gerudo se tint debout devant le vieux lion puis après avoir soupiré, continua.


"Enfin... Je vais m'occuper de préparer tout le matériel pour partir, tu as tout le temps de te décider avant qu'on quitte le lac Hylia."

Elle rangea toutes ses affaires avant de marcher jusqu'au laboratoire du lac. Vu la distance qui les séparaient du bourg ou du village, il fallait préparer des provisions pour ce long voyage.


[Dernier post de Ceci dans ce rp :3]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
 

L'Ambre aussi se fissure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Lac Hylia-