Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Sensuelle lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Sensuelle lune   Dim 21 Avr - 1:15

La longue cape noire s'éleva au gré des vents, et la capuche tomba, dévoilant enfin le visage obscur de la Belle de Villarreal à l'astre lunaire. Le fin tissu retomba lorsque se calma enfin le temps pour n'apporter plus qu'une douce brise de printemps, tiède et agréable. L'air chaud s'engouffra par les manches et le col pour envelopper tout le corps de la jeune femme et qu'elle se rappelle qu'elle était toujours là, bien vivante et en - toute relative - bonne santé. Dans sa main droite, qu'elle pouvait de nouveau utiliser depuis peu, elle tenait un flacon d'eau de vie. Du rhum pour dire vrai, et il était déjà à moitié vide. Cela faisait un petit bout de temps qu'elle n'avait pas bu autre chose de plus fort que du vin, aussi cette quantité lui suffisait pour en ressentir les premiers effets.
Perte de l'équilibre, vision amoindrie et faible anesthésie de son corps étaient tout autant de symptômes différents qui l'avait poussé à venir se tenir là, debout, pieds nus dans les herbes au bord du terrain qui surplombait d'un bon mètre le Lac Hylia. La logique ? Il n'y en avait pas. Pour trouver de la logique, il fallait plutôt aller chercher quelqu'un d'un peu plus sobre qu'elle.

Si son corps n'avait pas encore sauté, ses yeux avaient déjà plongé dans les reflets de la lune et des étoiles depuis un long moment maintenant. Elle s'y noyait dans un flot de pensée ; comme à chaque fois, rêveuse et lunatique, elle se laissait envahir par les mauvaises, l'alcool n'aidant pas à y voir plus clair. Les dragmires, Hyrule, le peuple... Elle. Tout n'avait plus tellement de sens. Elle n'était pas aussi défaitiste que cette sale journée passée au cimetière Cocorico, mais on n'y était pas loin.
Le problème était sensiblement différent cette fois puisqu'il ne s'agissait pas de s'étaler sur ce qui était mauvais et se laisser aller à de sinistres conclusions, mais plutôt une forme de perplexité quant à ce qu'il advenait d'elle et de son épée ces derniers temps. Et pour résumer le tout en une simple et unique interrogation : était-elle seulement utile à ce bas-monde ? Autrement, avait-elle trouvé sa place ? Si son utilité pour les dragmire n'était pas à remettre en cause, ce qu'elle y faisait pour le pays l'était davantage. S'était-elle seulement trompée de voie, en fait ? Et d'ailleurs, est-ce qu'il en existait une, rien qu'une seule qui soit considérée et considérable comme étant "bonne" ?

Une baignade lui aurait rafraîchit les idées, et pourtant elle n'osait pas se le permettre. Bien que bonne nageuse, elle ne se sentait pas en parfaite confiance pour y risquer sa peau, car dans son état il eut été très facile de se noyer. Elle n'était pas une épave non plus, mais elle préférait ne pas prendre le risque. Pourtant, elle aurait pied à cet endroit du lac, mais elle ne le savait pas, pour cause par une nuit si noire on ne pouvait pas voir le fond. Alors elle restait là, pensive et non-productive, à boire quelques gorgée de rhum machinalement sans en apprécier la moindre saveur.
Puis elle la sentit arriver. Le Vent lui annonça la venue d'une jeune femme qu'elle connaissait parfaitement bien pour avoir combattu et s'être apitoyer à ses côtés. Cécilia, sa sœur de feu, qui se rapprochait à grand pas au côté de la fille-félin qui avait dû la rameuter par ici. Il était très drôle d'observer qu'à chaque fois que Swann perdait tout doucement le fil de la vie, cette jeune femme accourait pour la remettre en selle. Soit le hasard faisait bien les choses, soit il n'existait pas tout à fait.

" N'approche pas plus ", souffle-t-elle doucement lorsqu'elle sentit Cécilia dans son dos, à seulement deux ou trois mètres. " J'ai pas fini de boire. "

Sans plus attendre, la belle brune resserra son emprise sur le flacon d'alcool et le porta à sa bouche pour en ingurgiter quelques gorgées. La réaction était particulièrement stupide, mais elle savait Cécilia très peu admirative de la boisson. La dernière fois, elle l'avait poussée à arrêter de boire, et nul doute que ça ne serait pas différent cette fois-ci d'autant que les deux femmes étaient encore plus proches dorénavant qu'à l'époque. Aussi valait-il mieux prendre un peu d'avance avant que la danseuse ne réagisse.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Lun 22 Avr - 0:32

[Le rp se passe quelques jours après l'event à la forteresse Gerudo]


L'étalon marchait doucement dans la plaine. Malgré l'avancé de la journée, l'alchimiste avait quand même souhaité se promener un peu avant de retourner chez elle. Cela faisait depuis un moment qu'elle était passé devant l'entrée de la vallée gerudo et elle n'avait pas osé jeter un regard dans cette direction. Le danger et la mort s'y trouvaient, elle n'avait rien pu faire pour sauver les siens. Elle était encore étonnée d'être encore en vie mais les blessures de son combat contre cette sorcière étaient toujours visibles. Sa jambe droite continuait de la faire souffrir, l'empêchant de marcher correctement et elle avait encore une cicatrice sur le front, lorsque sa tête avait percuté le sol -elle ne savait pas que c'était son ennemie qui lui avait fait cela-. Elle avait beau être une alchimiste et avoir pleins de potions avec elle, elle refusait toujours de les utiliser sur elle-même. Les breuvages qu'elle fabriquait étaient puissants certes, mais plus ils étaient consommés, plus ils pouvaient se montrer dangereux pour son utilisateur. Son père en avait fait les frais et c'était une erreur qu'elle ne souhaitait pas faire.

Elle jeta un coup d’œil derrière elle. Même si le bourg d'Hyrule semblait bien calme, toute l'armée se préparait pour une éventuelle bataille. Le danger était presque à leurs portes, ce n'était plus qu'une question de temps avant que la prochaine bataille commence. Au final, Cecilia ne savait même pas si elle allait combattre à nouveau pour tenter de récupérer la forteresse Gerudo. Elle avait fui lorsque son peuple était tombé, une chose que les gerudos n'auraient jamais fait mais pour elle, il était plus insultant d'être capturée par l'ennemi que de fuir. Si elle avait eu le choix, elle aurait préféré mourir plutôt que de se rendre. Elle avait déjà été capturée une fois et cela lui avait détruit une bonne partie de sa vie, il était donc hors de question que cela arrive de nouveau. De toute façon, elle attendrait les ordres de Rédemption d'Ambre et s'ils jamais ils devaient agir, alors elle agirait.

L'étalon conduisit sa cavalière vers le lac Hylia. Elle n'avait jamais eu l'occasion de s'y rendre et même si ce n'était pas vraiment le bon moment pour visiter ce lieu, elle pourrait au moins se détendre un peu et admirer le ciel étoilé. Lorsque la jeune femme arriva à proximité du lac, elle fit ralentir l'animal après qu'elle ait aperçut deux ombres près de l'eau. Parmi ces deux silhouettes, seule une semblait être vraiment humaine, l'autre devait être un animal de compagnie ou quelque chose de ce genre. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant de savoir qui se tenait en face d'elle. Cecilia descendit de sa monture avant de se diriger vers sa sœur, elle ne l'avait pas revu depuis son aventure au temple du feu et elle souhaitait en savoir plus sur elle, si les choses s'étaient finalement arrangées ou non.

Mais alors qu'elle se trouvait à quelques mètres de l'assassin, cette dernière lui demanda de ne plus s'approcher comme elle n'avait pas fini de boire. L'alchimiste se mit à soupirer avant de murmurer le prénom de sa sœur.


"Swann..."

Elle avait l'impression de se retrouver à nouveau au cimetière Cocorico. Son amie s'y trouvait avec une bouteille de rhum à la main et était en bien mauvais état. Cecilia n'avait rien contre l'alcool, mais si c'était consommé juste pour oublier tous ses malheurs... Ce n'était même pas la peine d'en parler. Et malheureusement, à chaque fois que l'assassin n'allait pas bien, elle semblait noyer ses problèmes avec l'alcool. Au moins à chaque fois qu'elle sombrait, la danseuse était toujours là pour tenter de la réconforter et c'est bien ce qu'elle comptait faire, du moins pas dans l'immédiat.

Elle se faufila rapidement jusqu'à sa sœur. Comme elle le pensait, Swann tentait de boire tout le liquide qui se trouvait dans le flacon avant qu'elle n'agisse. Elle resta derrière elle et approcha son visage de l'oreille de son amie avant de lui murmurer quelques mots.


"Tu sais bien que je n'aime pas que tu noies tes soucis dans l'alcool ma chère..."

Pendant qu'elle parlait, la main gauche de l'alchimiste vint se poser sur le corps de l'assassin pour se diriger vers les côtes avant qu'elle exerce une pression pour tenter de la déstabiliser. Heureusement pour elle, sa sœur était chatouilleuse et elle avait réussi à briser sa petite défense. Sa main droite en profita pour agripper le flacon de rhum que Swann avait retiré de ses lèvres puis elle rabattit son bras vers elle, bloquant ainsi sa sœur. De cette manière, elle ne pouvait pas s'éloigner et Cecilia en profita pour expliquer brièvement les raisons de son geste.

"Tu m'excuseras, mais je fais ça pour ton bien. Tu n'as pas besoin de ça pour te changer les idées, crois moi..."

Elle déposa un bisou sur la joue de sa sœur avant de la lâcher et de s'éloigner un peu. Il y avait encore beaucoup de rhum dans le flacon et elle tenait à ce que l'assassin ne le récupère pas, même si cela pouvait l'énerver. Elle fit ensuite le tour de la jeune femme avant de se tenir devant elle et de lui montrer le récipient avec un petit sourire. Il y avait quand même une distance entre elles deux, mais en clair, cela signifiait que si elle voulait le récupérer, il fallait qu'elle vienne le chercher car elle n'allait pas lui redonner. C'était un peu comme un petit défi entre elles deux dont seule la lune était spectatrice.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Lun 22 Avr - 18:54

En fait, Swann ne s'était pas du tout attendu à cette réaction. Elle aurait pensé qu'elle soit plus sèche, qu'elle s'énerve contre elle, mais il n'en était rien. Au contraire, Cécilia joua un petit jeu subtil et complice qui amusa la Belle de Villarreal. Le premier geste fut clairement le plus audacieux et le plus surprenant de tous, puisque sa sœur joua sur la forte sensibilité aux chatouille pour la déstabiliser et lui piquer sournoisement le flacon de rhum, dont une petite quantité avait coulé sur l'herbe. « Eh ! Nan ! » Lâcha-t-elle lorsqu'elle se rendit compte de la manœuvre et qu'elle perdait sa boisson.
Même si Cécilia semblait agir par inquiétude et pour son bien, elle utilisait un ton amusé qui ne manqua pas de trouvé écho chez la seconde brune. Un sourire en coin, elle observa son amie se positionner à seulement quelques mètres en face d'elle et secouer le récipient en y prenant un malin plaisir. Beaucoup auraient pu dire que l'état d’ébriété de Swann était le principal acteur de ce changement de comportement chez elle, mais c'était faux. Cécilia était simplement une personne exceptionnelle et le contexte favorisait évidemment cet amusement. Elle se sentait libre, il n'y avait aucun danger, elles étaient seules, bref il n'en fallait pas plus pour décompresser. Pour une fois, elle pouvait se le permettre.

" Je vois... Tu veux jouer à ça alors ? " Souffla l'assassin calmement, l'idée de récupérer son dû lui trottant encore dans la tête.

Elle alla chercher un bout de papier sous sa cape. Une carte, plus précisément, grâce à laquelle elle pouvait utiliser sa magie. Pour peu qu'elle s'en souvienne, sa sœur ne devait en rien se douter de ce qui allait suivre. Le visage redevenu ce qu'il avait toujours été depuis quelque temps, c'est-à-dire impassible et calme, doux et apaisant, elle fit un premier pas en direction de sa cible. « Ma chère Cécilia », commença-t-elle en insistant sur les premiers termes, qu'elle avait repris de l'autre jolie brune. « Sache que je ne joue jamais à ce genre de petit jeu... » ; d'un coup, la magie s'opéra, et Swann déclencha une bulle d'air grâce à sa carte.

Elle était faible, mais la bourrasque était suffisamment forte pour pousser Cécilia en arrière. Et avec la complicité de la fille-félin, il fut facile d'obtenir le résultat escompté. Le guépard s'étant faufilé malicieusement juste derrière les jambes de la danseuse, elle se prit les pieds dedans lorsque le vent la poussa en arrière, et elle chuta par terre. Aussitôt, Swann ne perdit pas de temps et bondit au-dessus d'Esperanza pour atterrir sur l'alchimiste. Avant qu'elle n'ait pu comprendre, le Cygne Noir s'était déjà parfaitement placé, à genoux, une jambe à côté de chaque côte de Cécilia. Elle s'assit au niveau du ventre, et resserra légèrement la prise avec ses jambes pour bloquer la gérudo. « ... sans être sûre de gagner », conclut-elle avec un sourire complice. Elle appuya son bras droit contre le buste de sa proie et se pencha légèrement en avant, avant de murmurer : « Je crois que ceci m'appartient. » Son bras gauche alla chercher le flacon dans la main de l'alchimiste et le lui retira délicatement, avant qu'elle ne se redresse pour prendre une gorgée du liquide.

Cette gorgée avait un goût bien meilleure puisqu'elle était signe d'une petite victoire. Heureuse - une première depuis longtemps -, elle desserra ses jambes et dans un mouvement aussi souple que fluide se redressa pour tenir debout sans bouger ses pieds, plantés dans le sol. Grand sourire, elle attrapa le bras droit de la jeune femme avec le sien et la redressa d'un coup soudain avant de passer ce même bras dans son dos, au niveau de la taille. Très entreprenante - et sûrement un peu à cause des effets du rhum -, elle rabat sa sœur contre elle pour s'y coller avec une certaine sensualité. Mais elle ne pensait aucunement à plus loin que ça, elle se montrait juste plus directe qu'à l'habituelle. On pouvait dire qu'elle se lâchait, en un sens.
« Tu ne vas quand même pas me laisser boire toute seule, hein ? » Souffla-t-elle avec malice, en secouant lentement le flacon qu'elle tenait par le goulot, juste devant la tête de sa plus fidèle amie.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey


Dernière édition par Swann Villarreal le Mar 23 Avr - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Lun 22 Avr - 22:27

Swann semblait s'être prise au petit jeu que lui avait proposé Cecilia. De toute façon, elle n'avait pas le choix si elle souhaitait récupérer le flacon de rhum. L'alchimiste se tint sur ses gardes car elle savait bien que sa sœur allait trouver quelque chose pour récupérer son bien. D'un coup, elle avait sortit une carte et avait invoqué une bulle d'air qui laissa place à une bourrasque de vent assez puissante. Par réflexe, elle ferma les yeux et mit sa main gauche devant son visage pour que le vent n'obstrue pas sa vision. Mais le sort était quand même assez puissant pour la faire reculer. Quelques secondes après, elle sentit quelque chose derrière elle qui la fit basculer et tomber lourdement à terre. Elle se mordit la lèvre lorsque sa douleur à la jambe revint mais tenta quand même de se relever rapidement avant que sa sœur vienne la plaquer au sol, bloquant tout ses membres. Elle s'était faite avoir, et Swann n'avait pas tardé pour reprendre son flacon d'alcool et de boire quelques gorgées avant de l'aider à se relever et de se rapprocher d'elle.

La danseuse ne put s'empêcher de sourire. Même si sa sœur subissait déjà certains effets de l'alcool, elle semblait s'amuser et penser à autre chose. A vrai dire, c'était même la première fois qu'elle la voyait dans cet état et cela ne lui déplaisait pas du tout. Elle avait répondu à l'étreinte de l'assassin, c'était ce qui lui manquait depuis quelques temps, la chaleur de quelqu'un de précieux. Si elle le pouvait, elle aurait pu rester tout le temps avec sa sœur mais elle devait se rendre à l'évidence, elles ne pouvaient pas être ensemble tous les jours. Elle fut néanmoins surprise lorsqu'elle lui proposa de boire avec elle, Cecilia ne put s'empêcher de soupirer.


"Je crois que je n'ai pas le choix..."

Elle attrapa le flacon que l'assassin lui tendait et sans attendre, elle le porta à ses lèvres avant de boire tout le contenu. Elle venait sûrement d'impressionner sa sœur car à chaque fois qu'elle la voyait, elle lui faisait des réflexions sur l'alcool. Mais au moins de cette manière, Swann éviterait de noyer encore plus ses soucis dans l'alcool, même si maintenant, Cecilia savait que dans les minutes qui allaient suivre, elle ne serait plus aussi sobre qu'avant. C'était une erreur d'avoir fait ça, elle le savait, surtout qu'après les événements de la forteresse, elle n'avait pas beaucoup d'appétit, chose qui n'allait pas du tout de paire avec l'alcool. Au moins les choses allaient être bien amusantes.

"Comme ça, tu ne pourras plus boire toute seule comme il n'y a plus rien !"

Cecilia se mit à rire et se détacha de l'étreinte de sa sœur avant de reculer de quelques pas et de tourner sur elle-même. Elle ne tenait pas l'alcool, elle le savait et il commençait déjà à faire effet. Quelle idée de boire d'une traite la fin du flacon, sérieusement ! Elle finit par s'arrêter de tourner pour faire face de nouveau à sa sœur, avec toujours le même regard complice et ce même petit sourire provocateur tout en lui montrant bien la bouteille de rhum qu'elle venait de finir.

"Je te préviens ma chère... Tu ressors une bouteille d'alcool comme celle là... et tu atterris dans le lac sans boire une seule goutte..." Elle finit par porter le flacon près de ses lèvres avant de continuer. "Parce que c'est moi qui finira le flacon toute seule !"

Sur ces mots, elle se mit à rire. Cela faisait depuis bien longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien, aussi heureuse. Certes, l'alcool y était pour quelque chose, et cette nuit, elle suivait le même chemin que sa sœur. Elle avait complétement oublié ses soucis, et tous ces fardeaux qu'elle portait. Ce soir, il n'y avait plus qu'elle et sa sœur de feu, un moment privilégié qu'elle n'oublierait jamais.

"Et d'ailleurs Swanny... Tu as utilisé la magie tout à l'heure, tous les coups sont donc permis et j'ai plus d'un tour dans mon sac..." Doucement, l'alchimiste glissa sa main libre vers sa sacoche et en sortit une petite bouteille renfermant un liquide de couleur rouge avant de narguer sa soeur. "Et puis de toute façon, le vin, c'est meilleur."

Elle s'était toujours baladée avec cette bouteille et voilà que maintenant, elle s'amusait à provoquer Swann avec. Il y avait une grande différence entre ces alcools mais de toute façon, si l'assassin tentait de boire ne serait-ce qu'une seule goutte d'alcool, l'alchimiste s'assurerait qu'elle décuve très vite dans l'eau du lac Hylia. Et rien que d'y penser, elle ne quitta pas sa sœur des yeux, gardant toujours son petit sourire provocateur.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mar 23 Avr - 18:06

Swann n'esquissa pas le moindre geste et se contenta d'un haussement de sourcil pour exprimer son étonnement lorsqu'elle vit l'alchimiste se délecter de la moitié du flacon qui restait. Perplexe, elle lâcha l'emprise tandis que déjà sa sœur tournait sur elle-même. Elle en lâcha un sourire d'amusement et croisa les bras sans répondre à la belle brune dans un premier temps. « Eh ben, tu te lâches ce soir, ma belle... », observa le Cygne de son ton habituellement calme et doux. On pouvait en dire autant la concernant, mais voir Cécilia ainsi lui faisait tout drôle, et d'un côté ça la réconfortait. Elle en vînt à se demander par quel miracle il était possible qu'elles soient en aussi bon terme alors qu'elles étaient tout de même bien différentes l'une de l'autre, du moins sur certains points.

" Essaie un peu pour voir ", ricana-t-elle lorsqu'elle lui promit une baignade dans le Lac Hylia si jamais elle se remettait à boire.

En cette belle soirée, l'assassin pouvait observer son amie d'un tout autre œil qu'à l'habituel. Il fallait admettre qu'elles ne s'étaient jamais amusées ensemble - d'ailleurs, ça faisait un bail que ça n'était pas arrivé rien que pour la jeune femme aux yeux ambrées - et Swann la découvrait donc sous un nouveau jour. Une partie de son caractère qu'elle n'avait encore jamais entrevu : plus malicieuse, voir provocatrice et gentiment sournoise. Jamais personne ne s'était comporté de la sorte avec la Belle de Villarreal, et c'était peut-être bien pour cela qu'elle était si joyeuse. Enfin, ce n'était pas forcément visible, mais les sourires complices qu'elles s'échangeaient découlaient fortement du fait que le Cygne Noir était heureux.

" Tu joues un jeu dangereux, tu le sais ça ? " Fit-elle alors que Cécilia la narguait avec une bouteille de vin. " Dommage pour toi, j'avais déjà prévu de faire un petit plongeon... ", dit-elle dans un soupire en s'approchant lentement, le sourire en coin trahissant la petite idée qui lui trottait dans la tête. "... alors quitte à le faire... ", souffla la Belle en effleurant le menton de sa Sœur de Feu avec un doigt, avant de conclure dans un charmant sourire : "... autant que je ne sois pas la seule ! "

Dans un mouvement très rapide, elle se colla à Cécilia avant de croisa ses mains dans son dos pour une courte étreinte. Et alors, sans réfléchir davantage, elle bascula sur le côté droit, direction le Lac. Les deux femmes plongèrent alors ensemble dans l'eau, et ce malgré que l'alchimiste se soit débattu pour ne pas faire trempette. Mais de toute façon, une fois alcoolisé, on en perd assez facilement son équilibre.
Swann se redressa bien vite dans l'eau, et se rendit compte qu'elles avaient largement pied ici puisque le niveau de l'eau lui arrivait à la taille. Elle éclata de rire, un rire enfantin, tandis qu'elle regardait Cécilia. Décidément, cette nuit voyait des choses que l'on aurait jamais cru possible autrement ! L'éclat de rire peut être trop soudain, elle se mit à tousser juste après, alors que ses poumons lui indiquaient leur souffrance, mais elle n'en perdait pas du tout son rayonnant sourire.

L'eau était encore froide, mais Swann s'en fichait. Ses vêtements trempés lui collait à la peau, sa coiffure était évidemment défaite et son léger maquillage - de fin trait noir qui faisaient le contours de ses yeux - coulait le long de ses joues comme de longues larmes noires qui contrastait avec la mine ravie du personnage.
« Tu sais, boire nous réchaufferait un peu », fit la jeune femme dans un sourire plein de malice, tandis que tout son corps tremblait à cause de l'eau glacée qui la recouvrait mais dont elle n'avait que faire. Malgré sa voix tremblante à cause du froid, elle ne se détachait pas de ce sourire satisfait qu'elle avait abandonné il y avait des semaines, déjà. Mine de rien, tout cela lui faisait le plus grand bien.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mar 23 Avr - 19:43

La blonde ne savait pas trop ce qui l'avait pousser à prendre la direction du lac cette nuit ci, mais elle l'avait prise. Assez sensible au froid ses vêtements, simple robe de cuir tanné noir, était recouvert d'une bonne cape en laine bien chaude. Ainsi emmitouflée l'ombre de l'est avançait à grand pas dans la plaine.

Depuis le temps, elle avait de nouveau usage total et complet de son bras, et cela lui faisait un bonheur fou. Mais depuis l'incident, elle n'avait pas repris les armes. Judith n'avait pas trop idée de ce pourquoi. Surtout qu'elle avait toujours aimer la compétition du combat, le choc des armes.
Enfin, tout ce qui faisait un bon duel. La peur peut être, la perte de l'habitude. Passons, toujours était-il qu'elle se dépêchai, elle ne voulait pas croiser de sakdoss ou autres bestioles, elle ne voulait pas avoir à se battre, pas encore.

Tout en repensant aux événements d'il y a... un an, presque, déjà. Sa main droite caressais les marques faites par l'imposante mâchoire canine.
La voilà désormais à l'entrée du domaine du lac, toute pensive. Des voix se font entendre au loin, mais elle n'y prêta pas attention. Tellement abasourdie qu'elle était par sa rêverie, et que trop habituée au bruit environnant lorsqu'elle travaillait à la taverne du bourg en journée. Ses yeux alors se posèrent sur deux ombres. Seulement à cet instant elle pris conscience de la présence de deux amies, qu'elle ne reconnaissait pas encore. Pour dire vrai, elle ne reconnaissait pas la forme humaine de ces deux ombres en pleine étreinte.

Sous la surprise elle se figea, la peur au ventre de se faire attaquer, le lieu, la cicatrice, la forme, un instant elle revis l'énorme monstre autrefois loup se jeter sur elle. Son orgueil lui intima de ne pas crier, et c'est seulement sous son ordre qu'elle n'hurla pas sa terreur du moment.

L'ombre bascula dans le lac, et elle la fille de l'est entendit des rires. De suite, elle se détendit et se calma un peu de la frayeur passé. C'est donc sans peur qu'elle s'approcha du rebord des eaux noires pour voir ce qui avait put chuter. Dans l'ombre, elle ne reconnu personne. Ce n'est pas pour autant qu'elle allait se montrer impolie.


"... Bonsoir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mar 23 Avr - 23:24

Au final, la petite menace de Cecilia s'était retournée contre elle-même. Avant même qu'elle ne puisse faire quelque chose, sa sœur la tenait dans ses bras pour une courte étreinte avant de basculer dans l'eau. Elle avait tenté de se débattre mais il était déjà trop tard. Le contact avec l'eau froide était brutal, elle essaya de se relever mais ses membres commençaient déjà à s'engourdir. Heureusement, elle était tombée dans un endroit où elle avait pied et par miracle -ou non-, elle avait toujours la bouteille de vin dans sa main. Elle ne l'avait pas lâché, il en était hors de question de gâcher un si bon vin !

Swann en tout cas semblait être heureuse. A vrai dire, c'était la première fois que l'alchimiste la voyait aussi souriante, et c'était même la première fois qu'elles s'amusaient autant toutes les deux. Alors lorsque cette dernière lui proposa d'une façon détournée de boire de l'alcool pour se réchauffer, la danseuse la regarda d'un drôle d'air avant de détourner le regard. Vu le petit coup qu'elle lui avait fait, elle n'allait pas faire la paix aussi facilement, elle allait d'abord devoir déguster un peu.


"Très bien..." Elle lui tendit la bouteille. "Tiens, tu peux commencer à boire."

Elle attendit que sa sœur s'approche pour saisir la bouteille mais au moment où elle s'approcha d'elle, Cecilia lui envoya de l'eau dans les yeux pour faire diversion puis elle se faufila tant bien que mal derrière son amie avant de sauter derrière elle de tout son poids pour la faire basculer et lui faire rencontrer à nouveau l'eau froide du lac. Ce ne fut que lorsque l'eau toucha encore son visage que l'alchimiste lâcha son étreinte et ressortit de l'eau tout en secouant la tête. Elle était trempée jusqu'aux os mais elle s'amusait et elle aurait pu continuer comme cela toute la nuit.

La gerudo porta la bouteille à ses lèvres et bu une gorgée. Le liquide était bien froid à cause de la température de l'eau, donnant un goût plus que potable au vin. Elle aurait pu continuer mais sa sœur avait déjà partagé son rhum avec elle, il fallait qu'elle lui offre quelque chose en retour. Alors quand elle sortit la tête de l'eau, Cecilia lui tendit à nouveau la bouteille en souriant.


"Nous sommes quittes maintenant, tu peux te désaltérer."

Elle lui fit un petit clin d’œil avant de se mettre à rire. Quelque chose vint néanmoins interrompre ce moment de complicité entre les deux femmes, il semblait y avoir une nouvelle personne au lac Hylia. La danseuse plissa les yeux pour tenter de savoir si elle la connaissait ou pas mais il faisait trop sombre et de là où elle se trouvait, elle ne voyait pas grand chose. Elle sortit difficilement de l'eau et se dirigea vers elle avant de constater qu'il s'agissait en fait d'une connaissance, ou plutôt d'une récente rencontre.

"Hey mais je te reconnais ! Tu es la fille que j'ai rencontré il y a quelques jours avec Endë !"

Même si elle n'était pas très sobre, ce n'était pas bien compliqué de se souvenir de quelque chose comme cela. C'était d'ailleurs ce jour là qu'elle avait acheté ce collier dont elle ne se séparait plus, et que son précieux livre qu'elle avait acheté s'était retrouvé dans la fontaine à la place du marché. Au moins l'avantage, c'est qu'elle avait revu Endë -même si elle le rencontrait à chaque fois dans des circonstances assez particulières- et qu'elle avait fait la rencontre de cette petite blonde qui se trouvait en face d'elle à ce moment bien précis.

"Attends, c'est déjà quoi ton nom..." Elle porta sa main gauche dans ses cheveux tout en continuant de la regarder avant d'avoir la petite illumination. "Ah oui, Judith ! Viens dans mes bras mon amie !"

Sans attendre, elle prit Judith dans ses bras, oubliant complétement qu'elle était trempée et que par la même occasion, l'hylienne allait être également mouillée. Elle relâcha son étreinte quelques secondes après avant de se tourner en direction de l'assassin.

"Swanny, je te présente Judith !" Elle se tourna vers Judith en souriant. "Swanny est ma soeur, on s'amuse un peu, tu veux te joindre à nous ?"

Et pour appuyer ses propos, Cecilia pointa du doigt la bouteille de vin qu'elle avait confié à Swann avant de rejoindre Judith. Et elle ne laissa même pas le temps à l'hylienne de répondre qu'elle lui attrapa le bras et l'amena près du lac pour qu'elle puisse se joindre à la petite fête.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 24 Avr - 19:54

Swann allait attraper la petite bouteille de vin lorsque soudainement sa sœur, plus sournoise que jamais auparavant, lui envoya de l'eau à la figure. Elle en ferma les yeux quelques instants, suffisamment pour que l'autre brune passe dans son dos et ne la fasse basculer de nouveau dans la flotte glacée du Lac Hylia. Surprise par une telle manœuvre à ce moment, la Belle bu la tasse et toussa fortement en sortant la tête de l'eau. Mais malgré tout, elle gardait cet air amusé et ce sourire qui devenait de plus en plus rayonnant, de plus en plus niais et sincère. Malgré la fourberie dont faisait preuve Cécilia, elle ne pouvait pas lui en vouloir et se saisit de la bouteille de vin qu'elle lui tendit sans dire un mot, l'œil malicieux l'air de dire qu'elle n'en avait pas terminer avec elle cette nuit. Elle prit quelques gorgées, tandis que la seconde sortait de l'eau, bientôt suivis par l'assassin.

La baignade lui avait éclairci les idées de belle manière et l'avait bien rafraîchie. Son attention se porta alors sur une troisième personne dont elle n'avait pas de suite perçu la présence, ce qui fut le cas une fois que la fille-félin se dirigeait en trottinant vers cette nouvelle arrivante. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour la reconnaître malgré l'obscurité. Dès qu'elle vit les reflets blond de sa chevelure, elle comprit à qui elle avait affaire, bien avant que Cécilia ne le lui dise. Comment oublier Judith, celle qui l'avait aidé à traduire les propos mal placés d'un certain marchand à Cocorico, là où elle avait finalement rencontré Esperanza, son plus fidèle compagnon de route. Le guépard l'avait également reconnu très vite et s'était dirigé vers cette femme jusqu'à passer sous ses jambes, en faire le tour, puis s'en écarter d'un bon mètre lorsqu'elle sentit les gouttes d'eau qu'emportait Cécilia avec elle lui tomber dessus.

« "Swanny", hein... » Reprit-elle dans un sourire plus contenu que lors des instants précédents. Le surnom lui plaisait, et ce n'était que maintenant qu'elle ne l'avait remarqué bien que la danseuse l'ait utilisé un peu avant. Puis la Belle de Villarreal recentra toute son attention sur Judith, qui en peu de rencontre était devenue une bonne amie, avec un caractère sensiblement différent de celui de sa Sœur de Feu. Elle s'entendait plutôt bien avec elle, mais le contexte était bien différent. Ce la remontait à déjà un, voir deux mois.

" Tiens, attrape ", fit Swann en lançant doucement la bouteille juste dans les mains de Judith. " Quant à toi, tu ne perds rien pour attendre ", lança-t-elle à Cécilia avec un sourire complice avant de s'écarter de quelques mètres pour retirer sa cape noire, qu'elle déposa avec le reste de ses affaires.

Pour tout dire, elle aurait bien sauté sur la jeune femme pour lui rendre la monnaie de sa pièce, mais la présence de Judith l'empêchait de trop s'éparpiller. Elle ne la connaissait pas autant qu'il aurait fallu pour qu'elle en arrive à s'amuser comme avec la seconde ambrée, et peut-être que cette mémorable soirée allait être un déclic pour ? Qui aurait pu le deviner, à cet instant ?
Elle revint vers le duo en attrapant ses cheveux et en les pressant pour en éliminer le trop plein d'eau, puis se passa une main sous les paupières pour enlever le léger maquillage qui avait coulé à cause de la flotte.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Dim 28 Avr - 20:07

Deux jeunes femmes, plus ou moins inconnus pour la blonde. Tout d'abord Cécilia qui vint très amicalement lui souhaiter la bienvenue en la prenant dans ses bras. Il se révéla que la jeune femme était plutôt... humide. Judith poussa alors un cri de surprise et le froid qui l'avait jusqu'alors épargnée se jeta sur elle pour le mordre profondément. Elle en ressentit les effets jusque dans sa moelle épinière.
La seconde : Swann, rencontrer quelques mois plutôt. La jeune femme était par ailleurs toujours en compagnie de la bête de l'est. Les deux s'étaient trouvées il semblerait, et leur complicité fit sourire la blonde. Cette dernière laissa sa main se balader sur le crâne de la bête qui émis un petit bruit de contentement avant de repartir vers sa maîtresse.

Bien que dans la pénombre Judith put remarquer leur certain état d'ébriété. Ce que confirma Swann en lançant une bouteille de vin que la blonde attrapa de justesse. Sans y réfléchir plus q'une seconde elle porta le goulot à ses lèvres pour goûter à ce breuvage. Bien qu'un peu amer, elle le trouva délicieux.


"Avec grand plaisir ma chère. Et bien, c'est une surprise de vous trouvez ici, qu'est-ce qui vous emmène près du lac à une heure aussi tardive ?"

Elle but encore une gorgée avant de tendre la bouteille à Cécilia. Sa cape mouillée lui donnait froid, et le contact de la laine humide, elle trouvait cela fort désagréable, aussi décida t'elle d'imiter Swann et de poser son vêtement près du sien. Sortant alors de sa poche une petite fiasque qu'elle lança à la brunette.

" Permettez moi de contribuer à notre petite... boisson collective ?"

Leur lançant un petit sourire malicieux Judith vint se tenir près des deux jeunes femmes, profitant des boissons et se laissant enivrée par ces dernières.


[HRP : Désolée pour l'attente et la médiocrité du post ;__;]
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 1 Mai - 13:28

Au final, Cecilia ne pensait pas que les deux jeunes femmes se connaissaient déjà. Au moins, elles pouvaient aller directement au but et oublier toutes les petites formalités. C'est sur cette pensée que l'alchimiste vit la bouteille de vin "voler" pour être rattrapée par Judith qui la porta déjà à ses lèvres avant d'en boire quelques gorgées. Elle regarda son amie avec attention, légèrement surprise qu'elle ait bu sans hésitation avant de rire. Décidément, plus elles étaient nombreuses et plus elle riait. La soirée allait être exceptionnelle, elle le savait, et elle l'espérait. Pendant un instant, elle regarda sa jambe blessée, elle avait totalement oublié la douleur avec l'alcool, et également oublié la raison pour laquelle elle était venue au lac Hylia. En réalité, à ce moment précis, elle avait un peu du mal à se souvenir pourquoi mais elle savait une chose, c'est que ce n'était pas pour une raison joyeuse et qu'il fallait plutôt éviter d'y repenser et de penser au moment présent.

Pendant que Swann se dirigeait vers elle, Judith tendit la bouteille de vin à Cecilia tout en demandant ce qu'elles faisaient dans cet endroit à une heure aussi tardive. La gerudo détourna le regard, elle ne savait plus pourquoi et elle ne souhaitait pas le savoir et pourtant, il fallait qu'elle lui réponde.


"Je ne sais pas..." Prononça-t-elle doucement tout en rapprochant doucement la bouteille vers son visage. "Je ne sais plus et je ne veux pas le savoir..."

Et sur ses mots, elle bu à nouveau quelques gorgées de vin avant de poser son regard sur sa sœur. Elle allait devoir se tenir à nouveau sur ses gardes étant donné que c'était elle qui lui avait fait le dernier coup et la connaissant, l'assassin allait sûrement tenter à n'importe quel moment de se venger. Cela se voyait de toute façon sur son visage, une expression que Cecilia avait rarement vu étant donné que sa soeur de feu s'était un peu renfermée sur elle-même ces derniers temps. Elle était contente de la voir heureuse et qu'elle ait oublié pendant un instant tous ses problèmes. De toute façon, elles allaient se détendre et s'amuser cette nuit pour oublier tous leurs soucis.

Chose qui avait l'air de se confirmer puisqu'en plus, Judith avait également une petite flasque d'alcool sur elle, à croire qu'elles s'étaient données le mot pour venir ici et boire ensemble. Le vent venait légèrement de se lever, chose qui était légèrement déplaisant puisqu'elles étaient toutes les trois mouillées. Cecilia posa sa bouteille par terre, tout en faisant attention qu'elle ne tombe pas pour ne pas perdre la boisson, et fouilla brièvement dans sa sacoche. Heureusement qu'elle n'avait pas d'objets très important qu'elle aurait pu perdre à cause de l'eau car le sac était trempé et froid puisqu'il avait retenu de l'eau. L'alchimiste ne supportait pas le froid, habituée à des températures très élevées comme elle venait du désert mais malgré le contact avec le tissu froid, elle se dépêcha de chercher ce qu'elle souhaitait puis sortit une petite fiole noire.


"Le vent vient de se lever, amenant avec lui la fraicheur de la nuit. Il ne faut pas attraper froid sinon, la soirée va vite se terminer..."

Elle en profita pour poser sa sacoche à terre puis ouvrit délicatement la petite fiole avant de la jeter devant elle. Le liquide rencontra l'air chargé en oxygène avant de s’enflammer et de léviter, à peu près à mi-hauteur de la gerudo. La flamme dégageait rapidement de la chaleur, s'empressant de réchauffer l'atmosphère. Cecilia reprit sa bouteille de vin avant de la lever en l'air et regarda ses amies.

"A cette superbe soirée !"

Elle détourna légèrement le regard et regarda sa sœur à nouveau avant de sourire et de regarder en direction du feu. Tout était permis cette nuit, et elle comptait bien s'amuser et faire ce qu'elle voulait, pour une fois.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Jeu 2 Mai - 18:18

Swann attrapa de ses deux mains la flasque que lui envoya la blonde. Elle ne se fit pas prier pour la déboucher et en sentir le contenu : du bon whisky. Un alcool fort, qu'elle ne se priverait pas de laisser hors de portée de sa soeur au vue de son état déjà relativement bien avancé. Elle avait déjà vidé une bonne moitié de flacon d'un rhum plutôt fort, aussi valait-il mieux faire en sorte qu'elle ne touche à cette boisson là. De toute manière, Cécilia saurait se contenter du vin qu'elle avait. Elle en avala donc plusieurs gorgées, puis le tendit à Judith pour qu'elle s'en abreuve et comble le retard qu'elle avait sur les deux brunes.
A cet instant, le vent se fit plus froid, et l'alchimiste décida d'intervenir en déversant le contenu d'une petite fiole dans les airs, produisant presque instantannément des flammes qui se dispercèrent pour former un cercle de chaleur autours du trio. Le visage de l'assassin, redevenu plus neutre avec les secondes, s'éclaira d'un léger sourire pour accompagner cette prodigieuse magie. Elle n'était pas très au courrant des dernières trouvailles en terme d'alchimie, et c'était bien là un domaine très obscur pour elle, alors dès qu'elle avait l'occasion de voir ce qu'on était capable d'accomplir avec elle était souvent assez surprise, voir émerveillée.

" A ma superbe soeur de feu... ", souffla-t-elle doucement en se rapprochant de la demoiselle. " ... parce que sans toi, je n'aurais pas eu le coeur à m'amuser, ce soir. "

La Belle passa un bras dans le dos de Cécilia puis posa sa tête contre son épaule gauche, comme pour une sorte de câlin, l'oeil attentif vers Judith. L'alcool lui faisait effet et elle ne se rendait peut-être plus vraiment compte de chaque faits et gestes qu'elle faisait. Elle attendit que la blonde se mette à boire un coup pour dès lors passer son bras droit sous l'habit de la danseuse. La main frola sensuellement le dos de la jeune femme en silence, Swann n'en montrant rien. Tout doucement, elle remontait jusque vers les omoplates ; puis elle redescendit sur la peau humide de l'ambrée dans le silence - peut-être que les deux autres femmes se parlaient entre elles à ce moment, mais Swann n'en avait pas conscience à cet instant. Car doucement elle avait amené sa vengeance au moment où la danseuse s'y attendrait le moins : alors que sa douce main redescendait jusqu'au plus bas de son dos, elle fit ressortir une petite épine qu'elle tenait depuis tout ce temps, dissimulée entre ses doigts, et elle piqua d'un coup. Sous la surprise, Cécilia en sursauta presque tandis que la dragmire ricanait doucement, avant de sortir sa main de sous l'habit pour dévoiler l'épine à sa soeur, un air visiblement satisfait peint sur son doux visage.

" Je t'avais prévenu ", glissa-t-elle avec malice.

Elle jeta l'épine en arrière puis savoura son petit effet encore quelques instants. C'est alors qu'elle eut une petite idée, histoire de mettre un peu d'ambiance dans cette soirée. Sans dire un mot, elle alla chercher ses affaires, puis sortit un jeu de cartes qu'elle ramena auprès de ses deux amies. Elle s'agenouilla, puis lorsqu'elle eut l'attention complète des deux ambrées, elle prit la parole.

" Est-ce qu'un petit jeu de cartes vous tenterait ? J'en connais un très simple : on distribue cinq cartes à chacun, avec possibilité d'en changer jusqu'à trois, puis on abat notre jeu et on voit qui tient la meilleure main. "

L'idée lui vint alors d'ajouter une nouvelle règle à ce jeu, aussi leva-t-elle un doigt en l'air pour que les deux femmes ne répondent pas à sa proposition tout de suite. Plus elle y songeait, et plus l'idée lui paru bonne, aller savoir pourquoi. Son sourire en coin trahissait ses pensées, qu'elle exposa sans plus tarder.
« Et histoire de corser l'enjeu... celles qui perdent devront se dévêtir de l'un de leur vêtement », conclut-elle avant de se mettre à mélanger les cartes. Elle observa avec amusement les réactions de Judith et Cécilia, sans rien ajouter de plus.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Jeu 2 Mai - 21:33

La blonde avait recueilli les réponses dans le silence, hochant la tête pour montrer son accord avec les dires de la danseuse. Particulièrement, son corps réagi en un immense frisson lorsqu'on lui parla du froid ambiant.
La soirée ne devait pas se finir ainsi, Judith venait à peine d'arriver et de trouver deux amies, dont une qu'elle n'avait vu depuis... Elle ne voulais pas rentrer, le sommeil ne l'appelait pas, et elle se sentait bien en si bonne compagnie. Et ce soir, était un soir de rêve. Et par ailleurs tant elle rêvait elle ne vit pas la manœuvre de l'alchimiste et fit un véritable bond en voyant les flammes, avant de comprendre à peu près le pourquoi de leur apparition.
D'un coup d'un seul son visage brisa ses habituels traits d’indifférences et elle retomba en enfance, toute émerveillée qu'elle était par ce petit tour. Se penchant doucement vers le feu follet alchimique, elle l'observa avec de grands yeux brillants. Il faut dire que notre amie était peu familière avec ce genre de pratique, l'alchimie, elle ne connaissait absolument pas. Cela ne faisait, tout d'abord, pas partie de sa culture et c'était la première fois pour elle qu'elle rencontrait quelqu'un doué de ce talent.

La fille de l'est se releva après un petit temps à observer l'étrangeté, juste à temps pour ratrapper ce que Swann lui lançait. Hmm, ce bon whisky. Pau amatrice d'alcool fort, c'était l'un des rares qui lui plaisait. Peut être était-ce d'ailleurs la raison pour laquelle elle l'avait pris comme compagnon d'un soir. Judith porta le flacon à ses lèvres, et l'orgasme buccale débuta. Rien à dire, le patron de la taverne ne s'était pas moquer d'elle. Délicieux, fort, parfait.
Soudain, l'attitude des deux femmes lui fit encore une fois faire un bond. Décidément, tout ce soir était mis en oeuvre pour l’apeurer ou la surprendre. Elle ne compris pas très bien le pourquoi du comment de la manœuvre de la femme à l'animal, mais soit... Par ailleurs, elle s’apprêtait à partager le breuvage lorsque cette dernière s'éloigna, pour revenir avec un jeu de cartes.
En silence, elle écouta la proposition de son amie, un sourire malicieux et un regard en coin venant clore cette dernière.


"Et bien ma foi, ça m'a l'air passionnant ! Je suis pour."

La jeune femme s'assit en tailleur près de la flammèche, prenant ses cartes, et tendant en échange la boisson alcoolisé... Par ailleurs, les effets commençait à se faire sentir. Une bien être, une petite chaleur, un instant durant, tout sembla parfait à Judith, tant elle se sentait bien. Enfin, le moment était au jeu !
Elle jeta un regard au carte, rassemblant ses souvenirs sur ce que l'on venait de lui expliquer. Mais, qu'était-ce une meilleure main ? La blonde n'en savait rien, elle se douta que c'était sûrement d'avoir les meilleurs cartes, soit... Un roi, une dame, un dix, un huit et un sept. Cela lui semblait correct. Elle ne fit échange que du huit et du sept, pour se retrouver avec un trois et un as. Son jeu lui semblait bon. Toute heureuse qu'elle était, lorsque vint son tour, elle abbatit ses cartes, avec une moue emplit de malice.

Qui avait donc gagner ce premier tour ? Quelle jeune femme se verrait dévêtir la première ?
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Sam 4 Mai - 14:06

L'alchimiste n'aurait jamais pensé que son petit "tour de magie" allait autant impressionner ses amies, ce n'était pas vraiment sorcier de faire quelque chose de ce genre. Elle détourna le regard, s'apercevant que sa sœur de feu se dirigeait vers elle. Il semblerait que l'alcool avait finir par faire effet sur elle aussi car elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'elles se rapprochent autant pendant cette soirée. Alors qu'elle prenait à nouveau une gorgée de vin, elle sentit une main se balader dans son dos, sûrement celle de sa sœur. Il fallait qu'elle fasse attention car elle savait qu'elle préparait quelque chose étant donné que quelques minutes auparavant, elle l'avait fait tombé dans l'eau. Mais avant qu'elle n'ait pu se méfier, quelque chose vint lui piquer brutalement en bas du dos. Étant en train de boire à ce moment là, Cecilia faillit s'étouffer avant de tousser pendant plusieurs secondes, sa main gauche libre s'étant posée sur son dos à l'endroit où cette "chose" l'avait piqué.

Ayant repris son calme, la danseuse regarda sa sœur étant donné qu'au même moment, elle avait senti qu'elle avait retiré brutalement sa main. Et elle avait raison, c'était bien l'assassin qui était responsable de cela, elle exhibait fièrement l'épine qu'elle avait utilisé avant de la jeter. La gerudo la fusilla du regard avant de sourire.


"Je vois... Il semblerait qu'aucune d'entre nous deux aura le dernier mot ce soir. Tu ne perds rien pour attendre Swanny, je vais bientôt te rendre la pareille..."

Cette dernière finit par s'éloigner et proposa un petit jeu de cartes. Cecilia connaissait bien le principe du jeu et elle savait bien se débrouiller, mais lorsque sa sœur décida d'ajouter une petite règle, l'alchimiste ne put s'empêcher de la regarder avec un air surpris. Avant qu'elle n'ait pu dire quelque chose, Judith accepta les règles, la forçant à se résigner.

"Très bien, ça me va, mais..." Elle regarda sa soeur avec un sourire malicieux avant de continuer. "Pas de triche, sinon la coupable se retrouvera nue dans l'eau froide du lac..."

Les cartes furent distribuées, Cecilia tenta de montrer aucune expression pour ne pas que ses adversaires puissent entrevoir dans ses cartes. Son jeu n'était pas trop mal, elle n'avait aucune carte identique certes, mais elle avait 4 cartes de la même couleur et si elle arrivait à avoir une 5ème carte de la même couleur, elle aurait un sérieux avantage. Elle retira sa carte et en piocha une autre, espérant que ce soit la couleur qu'elle souhaitait. Mais il fallait croire qu'elle n'était pas vraiment chanceuse ce soir car elle avait pioché un 2 d'une autre couleur que celle qu'elle voulait. L'alchimiste était blasée, son jeu était mauvais et elle allait être sûrement celle qui allait devoir se dévêtir en première... ou peut-être pas. Perturbée par la couleur, elle n'avait pas remarqué qu'elle avait quand même une paire de 2 avec la carte qu'elle venait de récupérer. Au moins, son jeu n'était pas totalement pourri, même si sa paire était vraiment très faible mais elle pouvait quand même tenter le tout pour le tout.

Judith abattit ses cartes en première, ce qui étonna Cecilia qui la regarda avec des gros yeux. Son regard était rempli de malice et pourtant, son jeu n'était pas bon du tout. Au moins, cela avait eu le don de rassurer l'alchimiste qui était sûre de ne pas se dévêtir la première.


"Je sais déjà que je ne serais pas la première à me dévêtir !" Elle abattit ses cartes avant de croiser les bras, triomphante. "Une paire de 2, certes petite mais mon jeu est plus fort que le tien Judith."

Cecilia tourna la tête vers sa sœur, il semblerait que tout se joue entre elle et Judith, même si elle avait toutes ses chances de gagner vu le jeu que l'hylienne avait montré. A ce moment là, elle se demandait même si son amie savait réellement y jouer car montrer un tel jeu et avec un tel sourire sincère était assez perturbant. Malgré tout, elle fit mine de faire comme si rien n'était joué.

"Tout se joue entre vous deux, qui va se dévêtir en première ?"

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Sam 4 Mai - 22:47

Swann fut ravie que ses deux amies se prennent à ce jeu plutôt osée, mais s'en cacha bien. Elle haussa néanmoins un sourcil lorsque sa sœur évoqua ce qui pourrait se produire en cas de tricherie, en insistant du regard sur elle. L'intéressée s'en amusa, ne pouvant retenir un léger ricanement, avant de répondre d'un air taquin.

" Tricher, moi ? Comme si j'avais besoin de ça pour vous battre. "

La nuit était devenue noire, et seules les flammes qui les entouraient apportaient un peu de lumière, pour une ambiance plus conviviale et spéciale. Jusqu'alors en train de tourner autours des trois jeunes femmes, Esperanza se coucha près de sa mère de circonstance, et observa le petit jeu se dérouler d'un œil tandis que l'autre se reposait. Judith fut la première à poser son jeu ; il ne contenait rien de notable qui puisse la faire gagner, et l'air ravi qu'elle affichait signifiait qu'elle ne connaissait sans doute rien du tout à ce jeu de carte. Ce qui était un brin paradoxal vu que c'était elle qui avait accepté le jeu avec le plus d'engouement. Signe que l'alcool produisait déjà son petit effet ? Probablement, oui.

Cécilia montra à son tour ses cartes et sa paire de deux, toute contente qu'elle était de ne pas avoir à se dévêtir la première. Légèrement déçue, Swann n'en montra rien et montra la paire de dames qu'elle avait, les yeux à présent accroché sur la belle blonde. D'un signe du doigt, elle pointa les jambes de jeune demoiselle, un sourire en coin, et ajouta simplement : « Tes bottes, miss ». Elle redistribua de nouvelles cartes à chacune, et sourit devant sa chance du moment. Une belle paire de sept qui accompagnait une paire de trois, le jeu lui parut assez bon pour ne pas prendre la peine d'éliminer sa cinquième carte et tenter d'améliorer son jeu. Elle dévoila donc ses deux paires et observa sans dire un mot les réactions. Satisfaite en apparence, son regard balançait de droite à gauche avec une insistance toute particulière dès qu'il se posait sur Cécilia, son sourire, mystérieux de par ses intentions, toujours affiché sur le coin de ses lèvres.

" A qui le tour, mesdemoiselles ? " Demanda l'aînée de la petite bande.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Sam 4 Mai - 23:05

Le premier tour passer, et la voilà perdante... En observant plus attentivement les cartes elle compris son erreur. Ce n'est pas la meilleure carte qui fais le meilleur jeu, mais leur association. bien ! Une fois Cela compris, elle ne commettrai plus la même erreur. Par ailleurs, en repensant à son attitude Judith dut étouffer son rire tant elle avait dut paraître ridicule. Mais bon, ce n'était pas très grave.
La blondinette repris une bonne rasade de whisky avant d'enlever ses bottes, non sans lancer un regard amusée a ses amies, et de les poser non loin de sa cape et de celle de Swann. Voilà désormais les trois jeunes femmes à armes égales... Enfin, tenue égale.


"Voilà ma chère ! Bien, je vais pas me laisser faire, attention à vous mes demoiselles~ ! "

Seconde phase de jeu. Nouvelle distribution. Que de chances cette fois ! une paire de roi, et deux quatre accompagné d'un as. Ne voulant pas commettre la même erreur, elle se débarrassa sans hésiter de son atout, son as. Un autre quatre vint prendre sa place. L'association lui paraissait plutôt bonne. Un sourire failli bien naître au coin des lèvres, mais Judith se calma bien vite en voyant l'impassible visage de ses adversaires. Sa propre expression mima alors celle de ses amies.

La fille de l'est connaissait peu ce jeu de carte, mais il lui plaisait. L'ambiance de ce soir lui plaisait, car voilà un bon moment que notre amie ne s'était pas autant amusée. De plus, cela lui permettait de faire plus ample connaissance avec ses deux charmantes amies, et cela accompagné d'une bonne boisson. Que demander de mieux ? A ce moment, Judith était comblé. Mais voilà que le moment de dévoiler son jeu vient. Bas les masques.


" Hey ! je crois que je passe mon tour pour le déshabillage ! "

Bas les cartes. La jeune femme dévoila son jeu. Cartes sur herbes. Et à l'instar de Swann son regard se posa sur l'autre brune. A en juger par le jeu de sa comparse, la danseuse allait devoir se dévêtir si elle ne faisait pas mieux. Pour fêter cela, une autre gorgée de whisky. Doucement mais sûrement, l'alcool faisait effet. De cela en résultait un sourire emplit de malice sur le visage de la blondinette ambrée. De plus perçait dans sa voix une pointe d'amusement et de taquinerie lorsqu'elle s'adressa à la danseuse.

"Alors Cécilia ? Quel jeu as tu pour ta défense ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mar 7 Mai - 15:31

L’assassin abattit ses cartes, dévoilant une paire de dames. Certes, son jeu n’était pas exceptionnel mais il l’était assez pour battre celui de Cecilia et Judith. L’alchimiste regarda l’hylienne avec un grand sourire alors que sa sœur lui demandait de retirer ses bottes. C’était un petit début et elle avait bien vu dans le regard de la blondinette que cette dernière venait de comprendre les règles du jeu et que les prochaines parties seraient loin d’être gagnées. Cecilia ne devait miser que sur la chance, si elle était encore présente.

La seconde partie commença, l’alchimiste regarda brièvement ses cartes avant de jeter un coup d’œil sur ses adversaires. Vu le sourire de Swann, il était sûr qu’elle devait avoir un bon jeu entre les mains, et malheureusement pour elle, même s’il était bref, elle avait aperçu également celui de Judith. Les deux jeunes femmes semblaient avoir un bon jeu dès le début, il allait être compliqué de les battre sur ce coup là mais elle ne désespérait pas, tout pouvait changer au dernier moment. Cecilia se pencha enfin sur ses cartes et faillit faire une grimace lorsqu’elle aperçut qu’elle n’avait aucune paire dans la main, et malgré le fait qu’elle avait retiré trois cartes au hasard pour tenter d’avoir un meilleur jeu, elle avait toujours aucune paire, rien de vraiment potable dans son jeu. Il semblerait que c’était elle qui allait devoir se dévêtir, même si cela ne la réjouissait pas trop sur le moment, mais c’était le jeu.

Swann dévoila ses deux paires alors que Judith dévoila son brelan, arrachant un petit cri de surprise à la danseuse qui savait très bien ce qui allait se passer après qu’elle ait abattu ses cartes. Et le fait que les deux jeunes femmes la regardaient tout en se demandant si elle avait un meilleur jeu ne la rassurait pas du tout. Cecilia leva son jeu pour pouvoir cacher son visage avant de prendre la parole d’une manière triomphante.


"Brelan ! C’est toi qui te déshabille Swanny !" Sa bonne humeur disparut très vite lorsqu’elle dévoila ses cartes. "Enfin, c’est ce que j’aurais bien voulu qu’il arrive car un brelan de cœur, ça n’existe pas…"

Elle prit sa bouteille de vin et bu trois-quatre gorgées d’un coup. Qui sait, peut-être qu’avec l’alcool, elle jouerait mieux et aurait un bien meilleur jeu que les deux qu’elle avait eu depuis le début. Heureusement, elle avait eu la bonne idée de garder toutes ses affaires même si elles étaient trempées et elle se contenta simplement de retirer ses chaussures, comme Judith l’avait fait. Elle s’était rendue compte qu’elle était légèrement désavantagée pour ce jeu car étant donné qu’elle était souvent vêtue d’une tunique –et c’était le cas ce soir-, elle pouvait être très rapidement sans rien sur elle. De toute façon, elle arriverait bien à gérer les choses pour éviter qu’elle ne soit peu vêtue trop vite, la miss ayant plus d’un tour dans son sac.

L’alchimiste croisa les bras et regarda sa sœur de feu, elle devait être bien contente que ça soit Cecilia qui se dévêtisse car elle l’avait bien vu à la partie précédente qu’elle semblait triste que ce soit Judith qui ait perdu.


"Tu dois être contente, c’est moi qui ait perdu mais ne t’inquiètes pas, ton tour va arriver !"

Et il n’arriverait pas une mais deux fois, l’alchimiste ayant prévu de se venger rapidement du coup de l’épine. Il fallait juste attendre que sa sœur perde une partie pour qu’elle puisse mettre à exécution son plan. Le simple fait d’y penser la faisait sourire, même si elle tentait de garder un visage neutre pour qu’elle ne se doute de rien.

La troisième partie commença. Ayant perdue à la partie précédente, c’était Cecilia qui distribuait les cartes avant de regarder les siennes. Finalement, il semblerait que la chance ait enfin tourné de son côté. Elle fit une grimace et retira simplement deux cartes pour en piocher deux nouvelles. Elle ne put s’empêcher de rire avant de regarder ses adversaires avec un grand sourire.


"Essayez de faire mieux que ça !" Elle dévoila fièrement ses cartes avant de continuer. "Carré de rois, qui dit mieux ?"

Et elle reprit une gorgée de vin avant de regarder Judith, puis Swann, espérant que ce soit cette dernière qui perde la partie.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mar 7 Mai - 18:25

L'hylienne haussa un sourcil lorsque sa sœur lui annonça sa défaite avec joie, avant de se désoler de devoir se dévêtir de ses chaussures après s'être abreuvé de quelques longues gorgées de vin. Il se rabaissa lentement en même temps que le sourire de l'assassin grandissait dans l'ombre, amusé et satisfait du résultat. Son regard ne parvenait à se défaire de cette femme qu'elle ne connaissait que depuis quelques mois, mais dont la gentillesse et l'optimisme l'avait comme qui dirait conquis. Elle parcourait son corps, celui qui lui serait bientôt dévoilé si elle parvenait à remporter cette partie de carte. Cécilia ne le savait certainement pas, mais elle était l'objet de toute l'attention du Cygne Noir en cette belle nuit, mais il n'y avait pas de raisons particulière qui l'expliquait. Peut-être était-ce simplement dû à l'alcool qui continuait de lentement se diluer dans le sang de la Belle aux cheveux ébènes, ou peut-être n'y avait-il qu'une attirance étrange sujette à d'impures pensées.

Elle ne savait plus trop ce qu'elle pensait, en réalité, et à la sensation de s'être trop attardé sur les courbes de la demoiselle Swann détourna son attention sur son jeu, alors que la partie reprenait. Un brin honteuse, certainement gênée, elle détailla ses cartes, un sacré bon jeu avec lequel elle ne s'imaginait pas perdre : un brelan de valet. Mais sans savoir trop pourquoi sur le coup, elle jeta deux valets pour piocher deux cartes sans aucune concordance avec le reste de son jeu. Elle essaya tant bien que mal de garder sa mine satisfaite pour elle-même, mais aussi étrange que cela puisse paraître elle n'était pas très douée pour cela, aussi ne pu-t-elle s'empêcher de s'en mordre la lèvre inférieure en plongeant son regard dans celui de Cécilia avant de l'arrêter une petite demi-seconde dans celui de Judith. En reprenant conscience - à nouveau - qu'elle se montrait être la plus expressive depuis le début de cette partie, elle reprit un minimum de sérieux et détendit tout son faciès en se recentrant à nouveau sur le jeu.

Elle observa tour à tour ses amies dévoiler leurs cartes, et comme elle pensait elle avait le pire jeu de toutes ; aucune paire, pas même une couleur qui aurait pu la sauver sur ce tour. Elle fit la moue en observant encore ses cartes quelques secondes, soutenant un suspens encore débordant pour les deux autres jeunes femmes. Elle prit alors un air faussement agacé puis jeta ses cartes dans l'herbe, dévoilant ainsi le néant qu'elle avait réussi à constitué sur ce tour.
« Hmm, de la chance, voila tout », lâcha-t-elle les yeux fermés, tandis que ses mains attrapait déjà sa chemise noire complètement trempé pour la retirer. Ce ne fut pas une mince affaire de s'en défaire à cause du tissu mouillé, mais elle réussit assez vite, avant de l'envoyer en l'air pour qu'il retombe sur la tête de la danseuse, la rendant aveugle pour quelques instants, le tout en ajoutant son petit commentaire de circonstance : « Te rinces pas l'œil toi ». Mine de rien, les flammes commencèrent à vite lui sécher la peau et à la réchauffer - elle ne portait rien en-dessous si n'est un soutien-gorge.

La question lui revint au moment de rassembler les cartes et de les redistribuer : pourquoi diable avait-elle fais exprès de perdre ? A priori, juste pour observer une probable réaction de sa sœur, mais elle refusait de s'y rendre à l'évidence aussi facilement, cette idée là la gênant probablement plus que tout le reste. Et au final, elle n'osa même pas la regarder dans les yeux sur toute la partie suivante, préférant boire par réflexe un coup de whisky et se concentrer pleinement sur le jeu afin que d'autres idées mal placées ne lui vienne pas en tête. Mais elle ne parvenait pas à faire abstraction de celles-ci, ce qui lui gâcha légèrement le plaisir de jouer. Elle abattit finalement ses cartes, une simple paire de cinq suffisant à son bonheur pour le coup. Elle doutait gagner ainsi, mais qu'importe, après tout c'était elle qui avait fixé les règles dès le départ. C'est néanmoins en silence qu'elle attendit les deux autres, essayant un maximum de ne pas trop regarder l'alchimiste pour s'épargner un malaise qui la rongeait déjà depuis quelques minutes, qui se trahissait par un tic nerveux assez régulier lorsque sa main venait s'engouffrer dans ses cheveux pour les remettre en place.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 8 Mai - 18:28

Deux tours de passer sans encombre ! même si au second elle avait dut se satisfaire d'une paire de sept, Swann avait jouer de malchance en sa faveur. Heureusement que l'alchimiste avait créer un feu, permettant ainsi à la brune de se dévêtir sans trop souffrir du froid nocturne. En parlant de ça, Judith ne le ressentais pas, au contraire elle sentais la douche chaleur alcoolisé qui prenait possession de son corps et de son cerveau. Mais heureusement, elle n'avait pas atteint le stade des deux autres joueuses lui laissant un avantage.
Cette petite partie de carte finissait par amuser de plus en plus la blondinette ! Le suspens, le jeu de la chance et du hasard. Cela l'émoustillait et la faisait devenir comme une enfant. Mais il ne fallait pas pour autant de déconcentrer.
Elle risqua un regard vers ses deux amies. Cécilia paraissait concentrer sur son jeu, prête à faire perdre la femme au guépard, vers qui glissait désormais le regard de Judith.

Il fallait admettre qu'elle possédait d'assez belle forme, rien à redire à ce niveau. Cependant, venait gâcher cette grâce quelques marques de guerre de ci de là. Alors, tandis qu'elle recevait son nouveau jeu, elle se permit de questionner la jeune femme.


" Dis donc, t'en as des cicatrices ! T'as du en donner des coups, et en recevoir. Comment une jeune femme aussi douce peut-elle être aussi abîmée ?"

Bien entendu la dernière remarque était ironique. La blonde se souvint de la scène au marché du village cocorico ou Swann avait malmené... soyons franc, violenter un marchand un peu trop entreprenant. Ce souvenir de cette événements provoqua un léger rire, un peu étouffer car la blonde ne voulait pas que son amie pense qu'elle se moquait d'elle.

Ses yeux baissèrent vers son jeu. Hmmm et de trois carte du même nombres. Un neuf. Nombre qui lui portait chance. Elle jeta les deux autres priant que le dernier vint rejoindre ses camarades. Et c'est ce qu'il fit. Voilà la joueuse avec un beau carré ! Judith abaissa ses cartes tout de suite après la brune au gaypar, trop heureuse de sa chance soudaine. Comme quoi, le premier tour n'avait été qu'une petite mésaventure.


" HAHA ! Quatre neuf ! qui dis mieux mesdemoiselles ?"

Son regard fit des aller retour entre les deux joueuse. Un regard ou étincelait au fond une lueur d'amusement, mais surtout de malice. Avant de s'arrêter sur Cécilia.

" Ce ne serait pas gentil de laisser Swanny seule aussi peu habillée ~"
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 8 Mai - 21:14

Cecilia ne put s'empêcher de rire lorsque l'assassin avait perdu la partie, et alors qu'elle la regardait se dévêtir, cette dernière lui lança sa chemise sur le visage, vêtement qui était déjà trempé à la base. L'alchimiste eut un frisson avant de le retirer rapidement et secoua la tête avant de se rapprocher du feu. Elle ne savait pas si c'était la chaleur de la flamme ou bien l'alcool qui l'avait rapidement réchauffé mais elle s'en moquait, le frisson étant rapidement partit. Elle regarda sa sœur de feu avant de froncer les sourcils.

"Je ne me rinçais pas l’œil très chère... Et puis je n'étais pas la seule à te regarder te dévêtir !"

Sans hésitation, elle détourna le regard vers Judith pour souligner la fin de sa phrase. En parlant de cette dernière, elle avait souligné quelque chose que l'alchimiste n'avait pas fait attention : les cicatrices de l'assassin. Elle savait très bien que le quotidien de sa sœur n'était pas très rassurant, elle était toujours fourrée à un endroit où il pouvait y avoir du danger. Cela lui rappelait beaucoup ces événements au temple du temps avec les dragmires, ce fameux jour où la prêtresse de Din avait perdu la vie, mais aussi leur petite escapade au temple du feu où elles avaient bien dégustées avec tous les monstres qui trainaient dans cet endroit. Généralement, les blessures guérissaient avec le temps mais le fait que l'assassin en ait toujours signifiait que son quotidien devait être très dangereux.

Cecilia se tût et se contenta de finir entièrement la bouteille de vin avant de la déposer près des affaires des jeunes femmes. Elle commençait à sentir sa tête qui tournait légèrement et elle se demandait même pourquoi elle continuait de boire autant, était-ce pour passer vraiment du bon temps avec ses amies, ou plutôt pour oublier quelque chose d'important ? Elle n'avait pas envie de se poser ces questions, elle voulait juste avoir du bon temps et se défouler un peu. Et même si l'envie de sermonner sa sœur pour toutes les blessures qu'elle avait était prenant, la danseuse se contenta de rester muette et de continuer le jeu. Ce n'était pas le moment idéal pour parler des prises de risques de sa sœur, oh que non.

Une nouvelle partie commença, et après avoir pioché des nouvelles cartes, l'alchimiste ne put s'empêcher de faire un grand sourire lorsqu'elle vit son jeu totalement parfait. Vu l'expression de Swann, son jeu ne devait pas être très fameux. Cecilia reprit une expression neutre tout en regardant ses deux adversaires déposer leurs cartes, une paire pour l'assassin et un carré pour l'hylienne. Elle ne put s'empêcher de regarder Judith lorsque celle-ci parla de la "tenue" de Swann mais elle secoua la tête avant de lui répondre.


"Le jeu, c'est le jeu Judy-chou... Swanny a fixé les règles, on doit s'y tenir..."

Elle regarda sa sœur avant de lui tirer la langue, puis se mit à rire. Au final, elle était en bien mauvaise posture puisque c'était elle qui était quasiment toute dévêtue. La seule chose qui lui restait était son pantalon, vêtement qui n'allait pas tardé à être retiré puisqu'il était grand temps que Cecilia abatte ses cartes.

"Ton carré est très impressionnant Judy-chou, mais malheureusement...." Elle montra fièrement ses cinq cartes, il n'y avait aucune paire ni brelan, mais elle avait bien mieux que ça. "Quinte flush royale, vous ne pouvez pas mieux faire."

As, roi, dame, valet et dix, tous de pique, la combinaison la plus forte du jeu. Elle avait eu de la chance, il fallait dire aussi qu'elle avait énormément joué à ce jeu par le passé, mais elle jouait bien mieux que la dernière fois, sûrement l'alcool qui l'aidait énormément. Elle avait l'impression de faire tout ce qui lui passait par la tête et ne réfléchissait même plus à ce qu'elle faisait. Tout ce qui comptait pour elle dans l'immédiat, c'était qu'elle s'amuse et qu'elle gagne, chose qu'elle avait faite.

Elle croisa les bras, dirigeant son regard à nouveau vers sa sœur avant de sourire. Étant donné que c'était elle qui avait le jeu le plus faible, elle allait devoir se dévêtir, une nouvelle fois. Et en plus, comme c'était elle qui était très peu vêtue à la base... Elle l'avait bien dit que son pantalon allait très vite être retiré.


"Ton pantalon !" Elle pointa du doigt le pantalon de l'assassin avant de chanter. "Allez Swanny, montres nous tes fesses !" Elle ne put s'empêcher de regarder sa sœur se déshabiller avant de s'approcher d'elle puis de poser sa main gauche sur l'une des cuisses de l'assassin. "Hey, c'est que tu as les jambes douces !"

Et avant que l'assassin ne se doute de quelque chose, Cecilia se mit à sourire avant d'abattre violemment sa main droite sur la cuisse de sa sœur et de la claquer. Certes au final, elle avait mal à sa main, c'était le prix à payer, mais Swann aurait eu sûrement encore plus mal que la danseuse qui recula rapidement avant de sautiller et de rire.

"Je t'avais dit que tu n'aurais pas le dernier mot, je t'ai eu !" Elle s'arrêta et regarda brièvement sa sœur tout en continuant de sourire avant de continuer. "Mais je vais être gentille, je ne vais pas te laisser dans cette "tenue" toute seule."

Et sur ces mots, elle enleva sa sacoche, retira ses armes et commença à retirer sa tunique pour se retrouver en sous-vêtement. Au moins comme ça, ses affaires pouvaient sécher tranquillement près du feu mais le fait de s'être levée brusquement après avoir frappé sa sœur lui avait laissé quelques séquelles, sa tête commençant à tourner violemment. Elle posa ses mains sur ses joues pour soutenir son visage avant de respirer calmement. Être à jeun et boire n'étaient vraiment pas deux choses qui se mariaient bien ensemble et sur le coup, l'alchimiste avait bien cru qu'elle allait tombé malade.

Heureusement, après plusieurs secondes passées à se calmer, la gerudo se sentit mieux. Il fallait qu'elle évite de faire des gestes brusques si elle ne voulait pas se retrouver par terre. Elle regarda Judith tout en la pointant malicieusement du doigt.


"Allez Judy-chou, tu ne vas quand même pas rester toute seule dans cette tenue hein... ?"

Elle regarda sa sœur avant de rire. Heureusement qu'elles étaient toutes seules au lac sinon, elles auraient été prises pour des folles.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 8 Mai - 22:51

Swann ne répondit pas lorsque Judith s'attarda sur les cicatrices qui lui parcouraient le corps de long en large. Elles étaient comme une sorte de souvenir de ses longs et pénibles combats qu'elle avait mené ces derniers temps, où rares avaient été ceux sans conséquences. Plus d'une fois déjà, elle avait failli mourir, mais le destin avait toujours voulu la garder en vie pour elle ne savait trop quelle raison stupide. L'ironie, sans doute ? Quoiqu'il en soit la frêle jeune femme ne s'attarda pas sur la question de la blonde ; voila qu'elle se refermait à nouveau sur elle-même, comme tétanisée par les obscures pensées qui la hantaient. Peut-être aurait-elle mieux fait de répondre à ces questions d'ailleurs, puisque ça lui aurait permis de penser à autre chose. Simplement, la dose d'alcool ingurgitée l'empêchait de faire preuve d'un peu de bon sens sur ce coup-là.

Lorsqu'elle vit le jeu de Judith, elle comprit qu'elle ne gagnerait pas cette partie. Sans que cela ne se voit trop en extérieur, une relative crainte s'était emparée de la dragmire, et son sourire malicieux et tout complice qu'il pu être avait disparu pour de bon. Pour autant, elle ne déprimait pas, elle prenait simplement un certain recul quant à la situation et le jeu qu'elle avait lancé ; le jeu, c'est le jeu, et elle dû se rendre à l'évidence qu'elle l'avait perdu sur les deux fronts. Sur l'instant elle pesta contre elle-même de s'être trop emballée et de ne pas avoir proposé une version plus soft du jeu, avant de commencer à se dévêtir de l'unique pantalon qui faisait partie de sa garde-robe. L'entrain dont faisait preuve sa Sœur de Feu provoqua en elle un étrange mélange d'insatisfaction et de gêne, et elle faillit s'en retrouver tétaniser, comme un enfant trop optimiste qui ne se rendait pas bien compte des enjeux et sur tout le poids de ceux-ci lui retombait subitement sur les épaules. En fait, elle n'avait pas imaginer que cela puisse se passer ainsi ; que Cécilia se prenne totalement au jeu et qu'elle en perde ses moyens.

La douce paume de la danseuse au contact de sa jambe lui arracha un frisson interdit. La remarque, quant à elle, lui passa au-dessus, et tant mieux. Les mouvements du Cygne s'était petit à petit alourdis et étaient moins spontanés à cause de ce frisson qui la gelait encore jusqu'à l'os. Mais ce doux frisson de désir disparut tout aussi vite que la main gauche de la demoiselle lui claqua la cuisse. L'esprit tout retourné par ce revirement de situation, elle n'arriva pas à en rire bien qu'elle savait qu'elle aurait dû, rien que pour le rendre à Cécilia. Mais elle ne trouva pas la situation drôle, et tout son être se braqua alors contre cet amusement qu'elle trouvait déplacé, voir irrespectueux. Pourtant, elle ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas lui avoir sondé l'esprit pour comprendre ce qui la taraudait doucement depuis plusieurs minutes. Alors elle ne dit rien, se contentant de lui rendre un furtif sourire sans rien dire de plus, les rougeurs à ses joues parlant bien mieux pour elle que n'auraient su le faire des mots.

« Mais qu'est-ce... », pu-t-elle seulement dire alors que son objectif se matérialisait puisque Cécilia commençait à se déshabiller. Elle ne pouvait pas s'en satisfaire pourtant, et voir l'alchimiste ainsi lui fit tout drôle. L'alcool avait semblait-il terminé son travail avec elle, tant et si bien qu'elle n'avait plus tellement conscience de ce qu'elle entreprenait de faire. C'était peut-être à cause de cela, en fait... cet alcool avait tout gâché. Elles en avaient trop abusé ce soir, et Swann en comprit tous les contre-coups alors.
« Arrête, Céci... », dit-elle tout bas, tellement que personne ne l'entendit. C'eut été une pensée que l'effet aurait été le même, puisque la belle brune finit de se dévêtir et incita Judith à faire de même. Soucieuse de l'état de santé de la jeune femme, l'assassin se leva lorsqu'elle la vit éclater de rire, complètement enivrée par le liquide alcoolisé. « Arrête maintenant, ça suffit ! » Lâcha-t-elle avec beaucoup plus d'entrain et de vigueur, alors qu'elle lui attrapait un bras un peu violemment.

Mais les deux miss, dont les mouvements et l'équilibre étaient plus que bancales, trébuchèrent ensemble on ne sait comment. Le hasard fit bien les choses, lorsque l'ambrée se retrouva sur le dos avec la femme au félin par dessus. Après quelques secondes pour que le cerveau assimile la chute et la situation, Swann comprit ; elle sentit la chaleur des deux corps collés l'un contre l'autre lui traverser tout son être, une étrange sensation qui la fuyait depuis des mois et des jours. La dernière fois, ça avait été avec un homme, et c'était elle qui se trouvait en dessous. Tout sonnait comme un doux rappel de cet instant, à ceci près qu'elle frissonnait d'autant plus à chaque bouffé d'air lui passant par les naseaux, ceux-ci humant le doux parfum d'une femme. Quelques secondes défilèrent ainsi, sans bouger, à simplement profiter de l'instant présent. Et lorsque le Cygne Noir se rendit compte enfin de l’envoûtement, il cessa aussitôt et son corps se détacha de celui de sa sœur précipitamment.

" E-Excuse-moi ! Enfin... pardon... ", bafouilla-t-elle. " J-J'm'excuse, okey ? "

La situation était juste gênante, à un point que la dragmire n'avait pas imaginé. Non seulement elle était resté ainsi contre le corps de la gérudo, mais en plus ce devant Judith ! Une bonne amie qui n'avait clairement pas besoin qu'on lui gâche la fête ainsi. Alors sans ajouter un seul mot, l'assassin se saisit de sa chemise qu'elle enfila à la va-vite pour mettre un terme définitif à cette partie de carte aux règles osées. Lui descendant jusqu'à mi cuisse, elle cacha ainsi tout le reste. Et sans un mot de trop, sa porteuse commença à s'éloigner par de petits pas rapides et précipités vers le Lac, sous les yeux incompris d'Esperanza, spectatrice de la scène en compagnie de Judith depuis tout ce temps. Et pour une fois, elle se garda bien de suivre sa mère, et se recoucha simplement après un long bâillement.

Quant à la Villarreal, elle se laissa glisser dans l'eau du Lac, espérant que l'eau froide lui rafraîchisse l'esprit. Elle prit plusieurs fois de l'eau pour se l'envoyer à la figure, comme si elle voulait se réveiller de se cauchemar éveillé. Elle ne savait plus comment réagir, et tout ce qu'elle gagnait c'était d'augmenter ses chances d'attraper un rhume dans les prochaines minutes. C'était peut-être la première fois qu'elle se retrouvait à ne pas pouvoir assumer pleinement ce qu'elle venait de faire, et elle ne savait plus où donner de la tête. « Quelle conne... », souffla-t-elle, consciente d'avoir gâché bêtement un de ces rares moments de bonheur et d’insouciance qu'elle arrivait si peu à faire partager en ce moment...

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Mer 8 Mai - 23:29

La scène qui se déroula ensuite sous les yeux de Judith la surpris à tous les niveaux. L'alcool avait bien entamée Cécilia au point que celle ci était prise d'une crise de... joie ? Elle se mit à rire, et même, à se mettre dans une certaine tenue pour imiter Swann qui avait perdu. Tant de malchance pour la brunette. En tant que spectatrice, Judith ne pouvait s'empêcher de rire face aux farces et aux paroles de Cécilia. la suivant dans sa petite ritournelle.

"Allez Swanny, montres nous tes fesses ! ~"

Un nouvel éclat de rire la pris, et elle mis un moment à le calmer. Cette soirée lui plaisait de plus en plus. Deuxième surprise. Cécilia l'invita à se joindre à leur groupe de dévétue. Ce que fit la blonde sans la moindre gène. De plus, elle irait bien se baigner un peu, avec ce beau clair de lune. Se levant elle défit les lacets dans son dos et fit tomber sa robe au sol, dévoilant ses vêtements... intimes. D'un mouvement de jambe preste la robe vola rejoindre approximativement vers le reste de ses affaires. A ce moment elle se retourna pour voir les deux jeunes femmes l'une sur l'autre. Mais que se passait-il ? Cette vision lui rappela ses souvenirs de jeunesse, au dortoir, entourée de jeune femmes en fleurs. Forcément on test des choses ~
La vision puis ces souvenirs allumèrent un petit feu dans le ventre de Judith, qui afficha un sourire malicieux. Mais quelque chose de produit. Swann semblait gênée par ce genre de rapprochement féminin. Du moins c'est ce que supposas la blonde.
Des joues rouges et une voie hésitante. C'était des symptômes qui ne trompait pas. Bien entamée par l'alcool dont elle se resservit une rasade, la blondinette partait pour rejoindre Swann. Ce non sans lancer à Cécilia un regard lourd de sous entendu l'invitant à les rejoindre.
La femme de l'est entra dans l'eau. Le fauve entrait en action.


" Ce n'est pas stupide voyons. Ne dis pas de bêtises !"Son doigt vint tapoter le bout du nez de son interlocutrice en signe réprobateur." Hmm, je crois savoir ce qui te tracasse ma belle, et tu sais, y'as pas à avoir honte. C'est normal, ça arrive à tout le monde ! Faut pas que tu te sente mal pour ça. C'est arrivée à d'autres et ça arrivera, et je pense que personne n'en est mort ou n'en mourra. Voyons voyons Swanny~"A mesure que parlait Judith ses mains glissait sur les bras puis dans le dos de son amie. A la fin de ses paroles elle déposa un léger baiser sur son front, son nez, puis ses lèvres. Avant de reculer d'un coup et de rire doucement.
"Tu vois, c'est rien du tout ! Détend toi."
Alors les geste accompagnant la parole elle se plaça dans le dos de Swann e entrepris de la masser avec le plus de douceur possible.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Ven 10 Mai - 12:14

Judith n'avait pas tardé à se dévêtir, ce qui amusa Cecilia. Mais contre toute attente, Swann commença à s'énerver, demandant à ce que les deux jeunes femmes arrêtent ces enfantillages. L'alchimiste ne s'attendait pas du tout à ce que sa sœur lui crie dessus tout en lui attrapant violemment le bras. Alors qu'elle allait se défendre, elle trébucha par terre, entrainant avec elle Swann. Le contact avec le sol était assez violent, déjà qu'à la base, les mouvements brusques la rendaient légèrement malade, elle pensait vraiment qu'elle allait faire un malaise, surtout que l'assassin se retrouvait sur elle au même moment. Elle n'avait pas vraiment réagi, sa vision s'était brouillée et elle avait fermé les yeux pour tenter de se calmer et respirer normalement. La seule chose qu'elle sentait, c'était le corps de sa sœur collé contre le sien.

Ce moment prit fin rapidement, le froid la regagna d'un coup. Elle entendit vaguement les paroles de Swann puis ce fut le silence. La gerudo porta sa main au front et rouvrit doucement les yeux avant d'observer le ciel étoilé. Elle voulait faire la maline et faire comme les autres, ou plutôt tenter, et elle s'était lamentablement ramassée. Voilà que maintenant, elle était clouée au sol, à moitié malade à cause de tout l'alcool qu'elle avait ingurgité. Elle se sentait si faible sur le moment, si faible d'être tombée facilement dans ce piège et d'en être arrivée là. Elle tourna la tête quelques secondes pour observer les deux autres jeunes femmes, elles étaient toutes les deux dans l'eau, et elle ne pouvait pas vraiment distinguer ce qu'elles y faisaient puisqu'elle était assez loin.

Cecilia se redressa doucement et se mit assise dans l'herbe, ses nausées commençant doucement à s'envoler. Elle passa ses mains dans ses cheveux tout en se recroquevillant sur elle-même. Tout commençait à la dépasser et elle saturait, entre ce stupide passé qui ne voulait pas la lâcher et tous ces événements où elle passait de justesse à côté de la mort. Au final, cette mort aurait du l'emporter depuis longtemps, il y aurait eu moins de victimes si elle n'était plus de ce monde. En pensant à cela, les larmes montaient et pourtant, l'alchimiste se retenait de pleurer car c'était un signe de faiblesse et elle ne supportait plus de se sentir faible. Sur le moment, elle aurait voulu partir du lac et s'isoler dans un endroit où elle pouvait à nouveau faire le vide, comme elle savait si bien le faire, mais partir maintenant alors que sa sœur et une de ses amies étaient là serait très mal vu, surtout après le petit incident qui venait de se passer.

Difficilement, l'alchimiste se mit debout et s'approcha de ses affaires avant d'attraper sa tunique et de se vêtir. La flamme commençait à perdre de l'intensité et les jeunes femmes pouvaient être à nouveau les proies de la fraicheur de la nuit. Elle se baissa pour pouvoir fouiller dans sa sacoche, persuader qu'il pouvait y avoir quelque chose qui pouvait grandement lui servir. Son regard se posa sur cette petite fiole contenant un liquide blanc, une potion qu'elle venait récemment de fabriquer et dont elle n'était pas encore sûre des effets secondaires qu'elle pouvait provoquer mais de toute façon, dans l'heure actuelle, elle se moquait bien de ce qui pouvait se passer. Sans hésitation, elle but une gorgée du breuvage avant de croiser les bras et de fixer le sol pendant quelques minutes. Son mal de tête disparaissait doucement et elle se sentait légèrement mieux, il faudrait qu'elle optimise cette potion dans le futur pour qu'elle soit réellement efficace...

Cecilia se leva et regarda le lac, ses deux amies s'y trouvaient toujours et elles risquaient toutes deux de tomber malade si elles restaient encore plus longtemps dans l'eau froide. Elle s'approcha doucement du bord du lac puis elle créa un fin courant d'air à la surface de l'eau, lui permettant ainsi de marcher sur cette dernière. Ses vêtements étant secs et vu qu'il commençait vraiment à faire froid, la gerudo ne souhaitait pas être trempée à nouveau.


"Vous savez qu'il y a de grandes chances pour que vous soyez clouées au lit demain ?"

L'alchimiste s'approcha des deux jeunes femmes avant de se mettre face à sa sœur. Il semblerait que l'assassin soit encore perturbée par ce qui s'était passé quelques minutes auparavant. Il n'y avait pas de raison pour qu'elle réagisse de cette manière, vraiment aucune... La gerudo s'agenouilla pour se retrouver à peu prés à la même hauteur qu'elle puis elle la regarda en souriant.

"Depuis le temps qu'on se connait et après toutes les épreuves qu'on a surmonté ensemble, tu crois vraiment que je vais t'en vouloir pour ce simple incident ?" Elle leva sa main droite, montrant le bracelet en or qui se trouvait à son poignet. "Nous sommes sœurs de feu n'est-ce pas ? C'est un lien fort qui nous unit et qui nous permet de surmonter ensemble toutes les situations. Et tu sais que tu peux toujours compter sur moi car peu importe ce qui arrivera par la suite, je serais toujours là pour toi..."

Et le silence s'installa, l'alchimiste continuait de regarder sa sœur en souriant, puis fit un petit clin d’œil à Judith. Il semblerait que la soirée commençait à prendre fin.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Ven 10 Mai - 15:28

Swann ne s'attendait pas vraiment à ce qu'on la rejoigne dans l'eau dans les instants suivants, et surtout pas que ce soit Judith la première. Ses mots la réconfortèrent quelque peu, notamment car elle avait très vite compris le malaise de la Belle, les pensées qui la tiraillaient depuis le début de la soirée ou presque. Bien qu'elle doutait que cela arrive "à tout le monde", elle se sentit un peu moins bizarre et malsaine sur le coup, moins anormale. Mais l'aisance avec laquelle la blonde lui parlait de cela, tout autant que ses gestes, la tétanisait quelque peu. Lorsque ses lèvres rencontrèrent pour la première fois celle d'une autre femme, cela lui donna un nouveau frisson, qui alla bientôt être accompagné d'autres de plus en plus brefs alors que les mains de la jeune femme lui massait le dos. Détendue - aussi parce qu'elle portait encore sa chemise, peut-être que sans elle n'aurait pas été à son aise -, elle ne bougea pas, et réfléchit dans le plus grand silence.

C'est là que la voix de Cécilia se fit entendre, quelques minutes après. Elle ne dit rien à sa première remarque, en fait elle ne l'avait même pas écouté. Et puis tout le reste la lui fit oublier, de toute façon, lorsque sa sœur se posa à genoux devant elle et qu'elle l'apaisa par quelques phrases qu'elle avait l'habitude de répéter à Swann ces derniers temps. La demoiselle aux cheveux ébènes le savait bien, et c'était comme un soulagement qu'on lui redise ce genre de chose, car ainsi elle se sentait moins seule. Ça avait un côté égoïste car si elle n'aimait pas les dire, elle adorait les entendre. Un bref « Merci » fut soufflé à travers ses lèvres, celles-ci ne tardant pas à frôler celles de la brune lorsqu'un baiser furtif fut déposé sur le coin gauche de ses lèvres. Elle se retînt de plus, et regrettait déjà d'avoir fait cela d'ailleurs.

" Laisse tomber ", dit-elle tout bas comme pour couper-court à toute pensée qu'aurait pu avoir Cécilia à cet instant.

Elle baissa les yeux puis se dirigea vers le bord de l'eau, dont elle sortit lentement sans se retourner. Résignée et tête basse, elle alla se coucher près du Feu, qu'elle observa quelques minutes en silence avant de s'endormir devant.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Dim 12 Mai - 17:53

Cécilia vint bientôt les rejoindre, et d'une manière peu conventionnel. Tant que Judith en fit un autre bond de surprise. Une soirée surprenante. De surprise en surprise. Cela lui avait fait du bien. Voilà bientôt un an qu'elle restait enfermée, et chez elle, et par la routine. Elle ne bougeait plus trop et cela lui plaisait peu. Avec le retour des beaux jours, se promit-elle, elle sortirait plus, ferais plus de choses.
Après tout, elle n'était pas partie de chez elle pour une vie comme ça.

La blonde laissa les deux jeunes filles tranquille finir leur discussion. La danseuse avait raison, si elle continuait ainsi, demain elle serait malade. Enfin un peu de bon sens ! Elle sortit de l'eau et partit se sécher près de la petite flamme qui restait. Bientôt elle grellotait. Alors une fois relativement sèche, elle se rhabilla. Cape comprise.

Swann s'était déjà endormi depuis un petite moment quand Judith décida de s'allonger aussi. Elle fatiguait et le temps entre chaque bâillement devenait de plus en plus cours. Il ne fallut pas très longtemps pour qu'elle trouve le sommeil. Blottie contre l'animal de Swanny.

Lorsqu'elle se réveilla le lendemain, le soleil était déjà haut. Et plus personne alentour, ses amies avait pris la poudre d'escampette. Un violent mal de ventre la saisie, ainsi qu'une petite toux et une migraine. La voilà malade...
Enfin, elle se releva tranquillement et pris le temps de rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Sensuelle lune   Lun 13 Mai - 20:37

Cecilia regardait Judith partir doucement en direction du feu, elle devait avoir suivi les conseils de l'alchimiste. Elle reposa ensuite son regard à nouveau sur sa sœur, le silence qu'elle montrait lui faisait légèrement peur. Elle n'était pas vraiment douée pour rassurer les autres, et elle ne savait pas si elle devait encore argumenter ou bien la laisser tranquille pendant un moment. La réponse à sa question vint très vite, elle n'avait obtenu qu'un petit merci à la base, mais le geste de l'assassin l'impressionna. Avant même qu'elle n'ait pu penser quelque chose de ce qui venait de se passer, Swann lui conseilla de ne pas se préoccuper de ce qui venait de se passer et elle se rendit à son tour près du feu avant de s'endormir. Décidément, il fallait croire que l'alcool les avait assommé.

La gerudo se leva et marcha doucement vers le bord du lac. Une fois les pieds à terre, le sortilège qu'elle avait utilisé à la surface de l'eau disparut instantanément, épuisant légèrement son utilisatrice. De toute façon, elle n'avait rien à craindre, elle pouvait utiliser sa magie autant qu'elle le voulait ce soir. Elle se tourna à nouveau vers le lac et observa les étoiles -qu'elle pouvait enfin voir clairement-. Au final, cette petite virée au lac Hylia l'avait un peu apaisé, lui faisant oublier pendant un instant tous les soucis qu'elle avait, même si elle ne se réjouissait pas d'avoir bu autant d'alcool. Sur le coup, elle ne put s'empêcher de rire un peu puis elle se retourna pour se diriger vers la flamme. Elle ne tiendrait pas la nuit certes, mais elle réchaufferait les jeunes femmes durant les heures où la température serait vraiment la plus basse et c'était le plus important.

Tout le monde s'était déjà endormi, Cecilia ne put s'empêcher de regarder Judith pendant un instant lorsqu'elle la vit blottit contre l'animal de sa sœur. La scène était vraiment amusante et la danseuse se mit à rire doucement, pour éviter de réveiller ses amies. Elle s'approcha de ses affaires et les rangea un peu avant de s'allonger à son tour dans l'herbe à proximité du feu puis de fermer les yeux. De toute façon, si jamais il y avait un soucis, son papillon la préviendrait rapidement. Épuisée par ce qui s'était passée ses derniers jours, Cecilia s'endormit rapidement.

Le soleil commença à montrer le bout de son nez, ses premiers rayons réveillèrent facilement l'alchimiste qui n'était pas profondément endormie. Il fallait dire que depuis les événements au temple de l'esprit et à la forteresse gerudo, Cecilia dormait très peu,voire pas du tout. C'était déjà un miracle qu'elle se soit endormie rapidement et même si elle avait utilisé l'une de ses potions, elle savait que cela était en partie grâce à l'alcool si elle avait enfin pu faire une nuit à peu près potable. Ses deux amies étaient toujours allongées au sol, continuant de dormir paisiblement. La danseuse attrapa ses affaires et s'approcha de sa sœur et de murmurer quelques paroles.


"Prends soin de toi..."

Sur ces mots, l'alchimiste se dirigea vers son étalon et l'animal emporta sa cavalière vers la plaine d'Hyrule. Elle ne savait pas encore où aller, ni même ce qu'elle allait faire mais pour le moment, elle souhaitait juste trouver un endroit confortable pour se poser.


[Rp terminé pour Ceci, merci beaucoup :3]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
 

Sensuelle lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Lac Hylia-