Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Pour le Symbole du Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eorah Vif Argent
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 23
Date d'inscription : 27/04/2012

Fiche personnage
Guilde:
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Pour le Symbole du Phénix   Lun 11 Fév - 21:36

[HRP :RP Libre Cheval 1]

Elle se tient là aux abords du lac.
Juchée sur un rocher trois fois plus gros qu'elle, surplombant l’étendue d'eau.
Le capuchon tiré sur ses traits en train de cicatriser.
C'est le maitre qui l'ordonne. Il refuse qu'on la reconnaisse.
"D'autres, mal intentionnés, pourraient essayer de te tuer; te bruler, comme une sorcière au bucher."
Alors elle obéit. Et elle tire le capuchon encore et encore, voilant ses cheveux argent et ses yeux nuit.

Autrement, elle joue avec un objet. Un petit oiseau de bois et d'or, insigne d'un autre temps. Petit oiseau pour lequel elle avait sorti bec et ongles envers le maitre. Petit objet sans signification.
Elle le fait passer d'une main a l'autre, soupesant le poids, le tourne et retourne entre ses doigts.
Ceux qui possèdent un tel objet sont des ennemis. Ceux qui ont ça, doivent mourir. C'est ce que le maitre a dit.

Continuant a triturer l'objet, elle lève la tête vers le lac. Et si on le jetait? Est ce qu'il coulerait? Ou il flotterait?

Se levant et se laissant glisser de son perchoir de cailloux, elle continue de faire tourner l'oiseau entre ses doigts.
L'eau est si calme. Si son cœur et son âme étaient encore en elle, elle aurait trouvé ça magnifique.

D'un regard sans regret et sans curiosité, elle examina l'insigne.
Si elle avait encore sa mémoire, elle se souviendrait que quiconque ayant cet objet en sa possession pouvait se proclamer chef d'une guilde, chef du Chevalier du Phénix ...

Elle leve le bras, et s’apprête a lancer l'insigne vers le lac ...

L'objet brille dans sa main, elle abaisse le bras.

*Ploufff*


_______________________

Because I'm a Penguin!!:
 


Persos joués :
Eorah Vif Argent : Silver
Flora Del Carmen: #87CEEB


Dernière édition par DoLl le Mar 12 Fév - 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 50
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Mar 12 Fév - 9:49

[merci DoLl mais tu peux ouvrir je t ai dit c'est bon. C est toi la chef. Sourir ]

Conan traînait son désœuvrement a travers tout le royaume d'Hyrule. Il avait l'impression de ne plus servir à rien, de ne plus savoir que faire. Pendant de longue année il avait si qui il était, quel était son but, se objectifs. Désormais les choses n'étaient plus si claires.
Il avait décidé d'entrer dans une autre organisation secrète mais cela ne le satisfaisait pas. Il ne se sentait pas à sa place. Et surtout il avait cette impression d'avoir perdu quelque chose. D'avoir manqué à sa tâche. De ne pas avoir été à la hauteur.
Il ne comprenait toujours pas comment les choses avaient pu déraper ainsi.

Pour se changer les idées et se laver physiquement de toutes ses mauvaises pensées, il avait décidé d aller se baigner dans le lac Hylia.

En approchant du lieu, il vit une silhouette sur un rocher. Il ne reconnaissait pas cette silhouette et ne pensait pas à avoir déjà croisé cette personne. Même de dos elle ne ne lui disait rien.
Du coup il s'arrêta, hésita. Bien que d'une nature ouverte envers les inconnu, il était venu ici pour être tranquille et ne se sentait pas d'humeur a engager une discussion.
Il observa un instant la silhouette hésitant a rebrousser chemin.

Soudain, il vit la personne s'animer. Il la vit pencher la tête et observer quelque chose qu'il ne pouvait voir.
Puis la personne leva la main et celle-ci tenait un objet.

L'objet accrocha un rai de soleil et il sut.

Il vit le bras se détendre, l'objet prendre son envol.
Il ne pris même pas conscience d avoir commencé a courir. Pas plus qu'il ne prit consciences que le NNNOOOOONNNN qui résonnait sortait de sa propre bouche.

Il entendit un petit "plouf" suivi d'un beaucoup plus sonore lorsque son propre corps entra en contact avec la surface lisse et froide du lieu....

Il avait plongé en direction de l objet. Aidé par le soleil qui le faisait scintiller il le localisa.
Sa main puissante se referma sur l'insigne avant qu'il n atteigne le fond.
Il le serra inconsciemment un peu plus fort que nécessaire. A son contact, il sentir comme un soulagement. Comme si cet insigne avait été un talisman capable d'apaiser son corps tourmenté jusqu'alors ...

Il refit surface et respira un grand coup.
La femme était toujours sur le rocher.
Il n'avait même pas eu le temps de se demander comment l'objet était entré en sa possession mais il sentait qu'il n'allait pas tarder à le savoir....

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Astre
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 647
Age : 23
Date d'inscription : 17/01/2008

Fiche personnage
Guilde:
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Mar 12 Fév - 15:46

L’eau était calme ; les piaillements oisifs des oisillons pourrissaient l’atmosphère d’une fausse plénitude, l’herbe en réalité craquait sous les bottes comme solidifiées en de minuscules branches, et derrière l’apaisement ambiant planait un sentiment de désolation morne, de moribonde fin du monde. Une jeune sirène au lac, silhouette délassée presque familière, se prélassait au bord du gouffre. Astre sentit sa panse frémir désagréablement. Un mauvais pressentiment lui bourlinguait la conscience ; généralement, son instinct ne le trompait pas. La gueuse lascive était suspecte. Une ribaude qui attendait une perforation de son intimité ? Une amante en attente de son amant ?

Un geste gracieux de la main, une colombe dorée qui s’envole, éclatante sous les éclairs diurnes, et puis qui pique brutalement vers l’eau pour s’enfoncer dans le lac avec violence et peut-être disparaître jusqu’à la fin des temps… abandonné. Astre n’avait pas fini de se demander quel était cet objet qu’il vit vrombir et bondir et galoper comme un demeuré un véritable taureau, forme énorme et brouillée ! Dans une poussée bovine elle alla tuer l’eau, effrayer les poissons, avaler les mousses âcres des rejets aquatiques, boire la tasse, s’oublier dans le lac.

Crachements, surprise, étrangeté, burlesque : le Chevalier noir, en promenade, s’approcha de cette singulière représentation théâtrale, très intrigué surtout par l’impression qui se dégage de la femelle. Cette impression de la connaître sans pouvoir poser de nom, c’était agaçant. Il sentait son cœur se serrer à mesure qu’il s’approchait, non qu’il eût peur de découvrir le visage de la donzelle, mais plutôt qu’il appréhendait, qu’il avait peur de savoir qui c’était réellement. Et plus il avançait plus ce qu’il redoutait semblait se confirmer. Le veau, vautré dans l’eau, semblait content : il avait dans ses mains un morceau d’or et d’encre, trempé, rabougri. Les yeux plissés s’éveillèrent enfin et il reconnut Conan le Barbare, ce grand gaillard qu’il n’avait pas vu depuis qu’il l’avait expédié comme un malpropre voici quelques semaines, quelques mois maintenant. Le temps passait si vite, et arrachait à Astre sa vitalité, le blafard de ses yeux se faisait mordre, consumer, par la noire fatigue. Souillé par l’épuisement… Il se concentra sur les mains du nageur et se rendit compte qu’il tenait entre ses grosses paluches un insigne du Phénix, l’ancien insigne. Plus aucune valeur, peut-être sentimentale pour le gaillard simplet, au maximum. Un bout de textile usé, ayant perdu son intérêt dans l’actualité, à peine était-il encore historiquement valable. Astre éclata de rire, découvrant sa présence au couple de folie.
Il ne comprenait pas bien ce qui réunissait les deux lascars. Comment se faisait-il que cette gamine possédait ce vieux truc pourri jusqu’au tissu ? Pas interloqué car pas assez intéressé, le Roi-Phénix balaya la question de son champ d’interrogations. Les Déesses revenaient à la charge, le bousculant avec un comique noir, dans l’incompréhension, la fatalité du retour à la fadeur. Les autres le rendaient comme une rose parasitée : il se sentait faner à leurs côtés. Cette peuplade blaireaute et incomprise ! plèbe dégoûtante de grotesquerie : une gueuse assise, inconnue au bataillon, qui venait de jeter le vieil insigne phénix sans un au revoir de circonstances et un Conan avachi dans son drapé d’eau pour une stupide pièce de tissu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorah Vif Argent
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 23
Date d'inscription : 27/04/2012

Fiche personnage
Guilde:
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Mar 12 Fév - 16:10

Elle le regarda tomber.
Il fit un joli plouf. Discret, gracieux.
Et il fut suivit d’un autre, moins agréable. Accompagné d’un cris de bête a l’agonie. A peine eu-t-elle le temps de tourner la tête, pour observer celui qu’il venait de plonger, que déjà il crevait a nouveau la surface, tenant l’objet dans ses grosses pattes.
Elle s’avancat. Observant toujours.
Un rire retentit. Elle tourne la tête. Là bas, une autre silhouette.

Pas d’importance. Pas la peine de s’y intéresser.
Le maitre a dit, ne pas la reconnaitre. Alors elle tire encore sur le capuchon qui lui couvre le visage.
Tout ceux qui ont un objet comme celui qu’elle a lancé doivent mourir, le maitre a dit. Mais le maitre ne dis jamais comment ils doivent mourir. Elle fixe du regard le géant dans l’eau. Et elle murmure dans son Sheikah habituel :


« Ceux qui ont ca, doivent mourir. C’est le maitre qui l’a dit. »

Elle ne se rend pas compte que l’autre en face ne comprend peut etre pas ses mots. En général, les gens des Ames, eux, la comprennent.
Doucement, DoLl tire une lame de sa ceinture, puis une seconde. Avant elle aurait utilisé un arc et des flèches, mais cela l’aurait tout de suite dénoncée. Alors Lyv lui a montré comment se battre a la lame et elle a apprit. Elle se met aussi a fredonner tout bas, sa petite comptine.


« Un, deux, le Maitre tombera des cieux.
Trois, quatre, il vous arrachera les pattes
Cinq, six, il jouira de vos cris
Sept, huit, attention viens la nuit
Neuf, dix, et avec elle notre furie … »


Le maitre l’appelle DoLl, la poupée, la marionnette. Car de la vie, certes il y a en elle. Mais plus d’émotions, plus de sentiment, plus d’amitié. Rien. Doucement elle s’approche de Conan. Le maitre a ordonné de tuer tous ceux qui tiendrons son oiseau. Elle obéirait, sans jamais chercher plus loin que l’accomplissement de sa tache.

« Un, deux, pour que le maitre soit heureux
Trois quatre, DoLl vous tuera
Cinq, six, elle lui offrira vos cris
Sept, huit, et vos corps meurtris
Neuf, dix, ainsi que vos derniers soupirs »


Plisser les yeux.
Fredonner … tout doucement
Tisser l’Esprit, tisser encore et encore.

Cueillir chaque peur dans l’âme des gens, l’âme du peuple. Écouter les cris, symboles de victoire, de réussite. Mais ne ressentir aucune joie, aucun dégout de ses actes. Voila ce qu’elle sait faire. Voila pourquoi Hollowtimes l’a récupérée, et ne l’a pas achevée. Montrer pour qu’ils voient: Sakdoss, stalfos, Ganondorf … mort, désolation, destruction … encore et encore. Les bonnes gens s’entredéchireront. Elle n’y prêtera pas attention.

Car, elle n’a d’yeux que pour une chose.
Pour celui qui barbotte.

Tout autour de lui, elle entremêle les fils de sa toile. Elle lui montre : Sa femme, dans le sang et la boue. Ses amis, dans les plus profonds cachots. Le Héros du Temps lécher les bottes du Gerudo. Toutes les peurs de l’Esprit du géant, elle les tient dans sa main.
Et elle lui montre.

Quant à l’autre, là bas, son tour viendra aussi.


_______________________

Because I'm a Penguin!!:
 


Persos joués :
Eorah Vif Argent : Silver
Flora Del Carmen: #87CEEB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 50
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Mar 12 Fév - 18:53

Conan se déplaçait sur l'eau pour rejoindre la rive qui n était pas très loin de lui.
Il ne quittait pas la jeune femme des yeux car son allure semblait étrange. Presque inquiétante.
C'est alors qu'il entendit un rire qu'il ne connaissait que trop bien.
Astre !!!
Son regard se détourna un instant pour le regarder.
Quand il revint a la jeune femme, elle s'était levée.
Il nagea un peu plus vite et regagna la rive avant qu'elle ne soit trop près de lui.

Il se hissa hors de l'eau. Et se redressa.
Il allait s adresser à la jeune femme pour se présenter lorsqu'il sentit quelque chose comme enserrer son esprit. Y glisser des doigts glacés. Simultanément la jeune femme psalmodiait des paroles incompréhensibles aux oreilles de Conan.

Des images se dessinais sous son crâne. Des images de morts et de destruction.
Instinctivement il sortit sa l'âme au clair. Dans l'autre mais il serrait toujours l'insigne du Phoenix.
La douleur augmentait sous son crâne et une grimace commençait a se former sur son visage.

Soudain il vit sa femme. Yatchan étendue, couverte de sang.
Une vision? La réalité ? Une nouvelle fois sa bouche s'ouvre pour crier son refus mais il voit alors Yatchan tourner son visage vers lui. Le sang glisse sur son visage, se rassemble au milieu de son corps, puis glisse à ses pieds pour disparaître dans le sol.
Yatchan ouvre les yeux et c'est un visage calme, serein et souriant qui s'offre à lui. Les images de désolation ont disparu. Il sent la glace refluer de son esprit, l'étau se desserrer.

Sa femme alors s'adresse à lui :
- Mon fier mari. Ne t'inquiète pas. Je vais bien. Tout ceci n'est qu'illusion. Je suis partie mais je suis toujours à toi. Je t'ai laissé une partie de ma magie pour te guérir d'abord, puis pour veiller sur toi ensuite. Je sais que tu n'aimes pas tellement cela, mais c est le moins que je pouvais faire. Je t'embrasse et suis en toi.

L'image disparut avec la voix.
Il était debout. Il était bien. Il était armé. Il était près.

Il avait eu raison de se méfier de cette femme.
Qu'elle se méfie aussi de lui...

- Qui es-tu et que me veux-tu ?

Solidement campé sur ses jambes et en garde, il attendit la reponse...

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Mar 12 Fév - 20:38

« Stop arrête toi, ta cible c’est l’autre homme, ces lui qui t’a détruit, c’est le fameux… Astre, l’homme à l’objet du Phénix tu auras le temps de le tué après celui-là, c’est ta… Vengeance »

Bras tendues sur l’épaule de la jeune âme, son corps avait surgit dans le plus rapide des vents, une de ses capacités, sa jeune nouvelle âme était une bénédiction, son geste était parfait… Absolument parfait…
Ses mots était calme et froid, sa présence était surprenante pour tout le monde, il était restait tapis dans l’ombre observant la scène depuis un point de vue exceptionnel mais devant la boulette de sa jeune âme il ne pouvait laissé les choses ce passé comme ça, là où tout avait commencé pour elle était derrière le barbare, qu’elle aubaine pour lui, elle et Conan, malgré qu’il souhaité la mort de Conan aussi bien que celle d’Astre, sa présence était bien vu, Astre seul face à deux de ses victimes et un de ses détracteurs, comment pouvait-il rêver meilleur occasion…


« Conan baisse ton arme sinon je serai obligé d’agir… Cette jeune femme est avec moi, même si je ne peu !x t’assurer une mort douce, je peux t’assurer néanmoins une mort plus tardive que l’homme à la base de tout ceci » Son regard ce dirigea vers Astre et dans sa plus froide interprétation il se décida de lui parler « Astre chef des Phénix, ou devrait-je dire… Usurpateur, voleur, meurtrier des Phénix, je crois que la dernière fois tu as parlé de pacte entre les Phénix et les Âmes, aujourd’hui maintenant que tu es devant un homme qui souhaite récupérer sa place, souhaiterai tu mon aide, ou alors prendra tu la fuite qui dans ce cas fera que je te poursuivrai… »

Il quitta le dos de la jeune fille, et dans sa tunique se perfora une veine du bras, son sang coulé de sa main jusqu’au sol, il marcha autour des deux autres personnes

« Je souhaiterai ici même un combat à mort entre le nouveau chef des Phénix, et le chef historique et possesseur d’un artefact unique chez vous » Tout en prononçant ses mots il venait de faire le tour complet et il fixa l’artefact que le Barbare possédé « Je serai votre arbitre … De ce fait nous aurons droit à un spectacle unique, et si refus j’ai de votre part, ma jeune amie là-haut se fera une joie… De vous tranchez membre par membre… »

Il observa la jeune femme et lui dit grâce au lien des âmes

« Tue l’homme en noir dès qu’une ouverture ce présente, si il fuit traque le tout ça vie jusqu’à sa mort, et même mort trouve le dans les limbes et torture le, c’est ton bourreau, ton ennemis éternel »
Revenir en haut Aller en bas
Eorah Vif Argent
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 23
Date d'inscription : 27/04/2012

Fiche personnage
Guilde:
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Pour le Symbole du Phénix   Ven 15 Fév - 17:50

[HRP : je suis navrée, mais la tournure du RP va changer. Du moins j'aimerais essayer.]

Elle observe la scène. Le Maitre traçant ses cercles de sang, les deux hommes prisonniers du liquide rouge. Son regard s’attarde sur les combattants. D’abord, le gros plein de muscles , puis l’autre, presque chétif et fragile , face à cet imposant adversaire. Elle détaille le second homme, celui qui n’a pas couru pour l’oiseau. Celui qui a ri.

Elle repense aux paroles du Maitre. C’est lui alors ? Celui qu’elle cherche. Sa proie. Elle le détaille, et croise son regard. Un frisson.

Lui aussi, il a les yeux rubis.

Sans réfléchir, elle se lève, descends de son rocher. Le Maitre vient de finir son cercle de sang. Elle se saisit d’une poignée de terre et brouille le dessin. Elle brise la magie du Maitre. Pourquoi. Elle ne saurait dire. Pourtant c’est le corps tremblant qu’elle entre dans l’arène de sang.

« Il est à moi. »

Les mots ont franchi ses lèvres, simple murmure dans sa langue maternelle.

« C’est ma proie, pas la sienne. »

Elle désigne le géant, vas s’interposer entre les deux hommes.
L’âme froide, son cœur pourrait être a l’arrêt.
Là, elle lève la main gauche et abaisse son capuchon, révélant son visage. Révélant non pas son identité actuelle, mais celle passée. Ses yeux bleus, ses cheveux qui crient violemment qui elle est. La marque sur sa joue, nouvellement acquise. Son regard vide, mort et pourtant, tout en elle démontre la vie. Elle est la, comme un défit pour le Roi-Phénix. Défi vivant. Langue tirée aux dieux et déesses. L'espace d'un instant, revoilà Lenneth au Vif Argent. Même si très vite on se rend compte qu'elle n'est plus là, et que DoLl a prit sa place.

Son regard bleuté se pose sur Astre. Instinctivement, les frissons la reprennent, bien qu’elle ne le comprend pas. Elle ne comprend pas non plus pourquoi une larme se met à lui piquer les pupilles, puis les joues, petit glaçon, avant d’arrêter sa course sous son menton.


« Toi, tu as les yeux rouges. »

Elle brandit sa lame, ouvrit son Esprit, toutes ses armes à l’affut. Son regard est vide. Seule chose sûre, c’est que l’autre en face d’elle a intérêt à lui expliquer pourquoi, dès qu’elle cherche le repos, les deux prunelles braises se mettent a briller sous ses paupières.

Elle ferma les yeux. Se concentra. Son corps se tendit. Elle était prête à bondir. Mais à la lisière de sa conscience, elle perçut quelque chose.

Revenant à elle, elle lança un regard au Maitre.


« Quelque chose arrive. »

Spoiler:
 

_______________________

Because I'm a Penguin!!:
 


Persos joués :
Eorah Vif Argent : Silver
Flora Del Carmen: #87CEEB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pour le Symbole du Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Lac Hylia-