Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trasker Citeri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trasker Citeri
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 24
Date d'inscription : 04/09/2018

MessageSujet: Trasker Citeri   Mer 5 Sep - 1:10

Trasker
Citeri
Le Paladin du Crépuscule


















  • Âge : 24 années complète
  • Grade et/ou métier : Bandits des grands chemins, ancien garde du château
  • Affinité à la magie : Aucune maitrise de la magie
  • Technique de combat : Trascer est un combattant que l'on pourrait qualifié de fourbe lorsqu'il s'agit de piller, ou de tuer des personnes qu'il ne juge pas digne. Armée de son cimeterre et d'un bouclier de bonne facture des casernes d'Hyrule, il apprécie fatiguer son ennemie à travers divers bottes d'esquives, ou par d'incessants assauts mené par des charges précises mais piégé à l'aide de son arme courbé. Cela dit, son comportement change du tout au tout lorsqu'il affronte un adversaire de valeur ou important et opte plutôt pour un certain état de noblesse cherchant à surpasser et achever l'ennemie par le talent brute.
  • Signe particulier : Une cicatrice teinte en mauve partant d'en dessous son oeil droit jusqu'à son menton, dessiné en arc de lune.
  • Alignement : Vice & Ambitions




Description physique



Trasker est ce que l'on peut appeler un homme de grande carrure. Pour un mètre quatre vingt seize de hauteur, ce dernier pèse quatre vingt quinze kilos. D'une chevelure ébène aux yeux sombre comme les ténèbres, le descendant des Citeri possède une peau légèrement grise dût à son manque de sommeil, sa peau étant enfermé quasiment tout le temps sous une importante armure noire. Des muscles dessinent une carrure d'un personnage ayant combattu et servit dans l'armée Hylienne, mais cela ne l'empêche pas d'avoir aussi l'agilité des bandits. ça et la, dessiné sur son corps, différentes blessures superficiel ou importante, preuve des pauvres personnes ayant essayé tant bien que mal de survivre à la lame de celui qui se nomme le Paladin. L'une des rare blessure qu'il risque de conserver toute sa vie, et est à la fois sa fierté comme sa hante, est celle sur son visage, allant de son oeil jusqu'au menton. Lorsqu'il œuvre à se détendre, Trasker porte une tenue civile standard partant sur le mauve et le noir, à l'aide d'une chemise sombre, d'un pantalon en laine ténébreux et de chaussures en cuire noir complétant sa tenu d'Hylien lambda. La où tout change c'est lorsque le guerrier porte son armure. L'armure qu'il récupéra de la dépouille de son père, avant de la repeindre. Entièrement noir et en un solide acier, cette armure de pied en cape, casque compris possède quelques fioritures à base de courbes et pic dessiné sur le casque et les épaulettes. Le symbole de l'oiseau Hylien dessiné en relief sur le coeur complète la décoration de sa coque protectrice. A cela s'ajoute une écharpe pourpre attaché autours du cou et pendante jusqu'au sol.  



Description morale



Trasker est un voleur de grand chemin ayant eu une ancienne vie de garde, cela lui donne ainsi une morale à deux niveaux. Même à quatre si on le considère en civile ou en guerrier lorsqu'il porte son armure. Il n'apprécie pas les faibles qui cherche sans arrêt à rejeter la faute sur les autres pour se faire aider alors que ces derniers ont les capacités pour agir, il n'éprouve aucun scrupule à assassiner lâchement un ancien camarade dans le dos afin de le dépouiller, comme il ne ressent aucune honte à tuer vieux, femmes et enfants dans le but de piller le plus possible. Sa morale ne possède aucune loi commune avec la majorité de ses confrères, mais pourtant! Lorsqu'il doit lutter pour un terrible combat ou affronter une légende, il met toute ses arrières et horrible pensé dans le néant pour retrouver ce qui caractérisait son grade de guerrier du royaume : Il retrouve un semblant d'honneur dans le simple but d'écraser son ennemie par sa stratégie et sa force pour montrer qui est le meilleure... Et ensuite dépouiller son adversaire bien entendu. Toutefois, lorsqu'il vie comme les autres, la majeur partie de ses penchants sadique s'envole, vivant normalement comme un humain mais cherchant tout de même le meilleur moyen de gagner de l'argent et se faire une place dans le monde en tant que Paladin du Crépuscule.
Trasker ne refusera jamais un combat, une discussions ou une bière, mais faites tout de même attention aux vêtements qu'il porte alors, si vous ne voulez pas finir dans la boue, et dans le déshonneur de la mort.
De plus, le guerrier est devenu un homme nocturne à force de piller la nuit, considérant que c'est le moment le plus facile d'effectuer ses larcins et de s'enrichir. Mais malgré tout, et la finalité de son but, est de s'enrichir suffisamment pour qu'un jour, il puisse créer de quoi détruire, de l'intérieur ou de l'extérieur, le royaume d'incapable qu'il avait jadis servit, et qui pourtant lui avait pris ce qu'il avait de plus cher....





Histoire
Trasker naquit lors d'une nuit sans lune des plus sombre, chez un couple plutôt riche du royaume d'Hyrule. Dès lors il semblait avoir une carrure plutôt grande pour un nouveau né, mais ses parents n'étaient que trop heureux d'avoir pour premier enfant un garçon afin de continuer la longue lignée des Citeri. D'un père chevalier du château et d'une mère, noble de faible classe, le garçon grandit sans jamais manqué de rien. Mangeant à sa faim, portant des habits de bonne qualité fabriqué à chaque fois sur mesure par les différents tisseurs et cordonnier de la ville, le garçon pris rapidement plaisir à vivre ainsi, gagnant un caractère hautain vis à vis des plus pauvres, se demandant pourquoi ils l'étaient et rejetant la faute sur des parents sûrement de basses classes qui ne méritaient pas d'être à son niveau. Malgré une petite enfance et un début d'enfance facile, c'est lorsqu'il atteignit les huit années de vie, qu'il comprit rapidement qu'il aurait pour but principal de remplacer, égaler voir même surpasser son père en tant que guerrier du château. Les sorties jusqu'à ce dernier se multiplièrent alors, et nombreuses furent les fois où l'enfant dut accompagner son père aux salles d'entrainement afin d'apprendre les rudiments du combats, d'apprendre à se battre. C'est ainsi que sur bon nombres de journées, qui devinrent des semaines voir même des mois, le pauvre enfant apprit beaucoup plus durement la vie par un père sévère, et une mère qui devenait de plus en plus absente, ayant finalement délaissé son fils pour parader avec la noblesse, comme son marie prenait après tout de plus en plus de gloire et d'honneur, augmentant le niveau de qualité de la famille Citeri. Le garçon continua de s'entrainer sans relâche, se sentant abandonner par sa procréatrice, il se réfugia de plus en plus du côté de son père le considérant comme un héros au vue des exploits comptés. Mais ce qui le rendait si exceptionnel aux yeux de son fils était son armure blanche étincelante portant les dorures d'Hyrule.

Durant les deux années qui suivirent, entre les entrainements et la vie de noble, Trasker continua de grandir, et d'obtenir de la force. L'enfant avait opté pour une arme peu répandu dans son pays mais qu'il appréciait beaucoup de par sa nature et exotique, mais aussi pour sa capacité à feinté l'adversaire de par les possibilités de coups qu'il permettait. Cette arme? Le cimeterre, épaulé par la puissance d'un large bouclier Hylien. Son père était fier d'avoir un fils qui progressait de plus en plus vite, et ce fils était fier d'avoir un père si fort, il voulait devenir comme lui. Mais cette amour filiale entre un père et son fils devait forcément découdre d'autres fils, et c'est celui vers la mère qui furent entièrement coupé lorsque l'enfant fêta une nouvelle bougie, et qu'il ne vit a aucun moment de la journée la femme qui le mit au monde, alors que son père avait décidé de rester l’entièreté de la journée avec son enfant. Le futur chevalier décida alors de ne plus considérer sa mère comme tel, mais comme une inconnue et de l'effacer de son esprit.

Le temps continua de passer, et à l'adolescence, le jeune guerrier rejoignit enfin la garde du château sous les félicitations de son père. Cela pouvait sembler bête, mais il faisait parti de la plus jeune promotion des soldats (amplement aidé pour cela par son père et ses contactes, mais aussi par le talent du jeune enfant qui s'était développé) et c'était donc, aux yeux du Chevalier d'Hyrule le premier pas pour voir son seul et unique enfant devenir son digne successeur. Et ce dernier ferait tout ce qui était en son pouvoir afin d'y arriver. Au début de sa promotion en tant que garde, Trasker fit un travail exemplaire. Les autres gardes présent étaient de haute lignée noble, mis ici car le poste était peu dangereux, ou alors c'était des "minables" aux yeux de Trasker qui ne servait que de chaire à canon. Mais malgré tout, tout les gardes présent détestaient la fougue du jeune guerrier et son travail, le considérant comme hautain mais aussi et surtout, le traitant d'abruti pour le déshonneur qu'il infligeait à tout le monde de par son boulot. Et c'est alors qu'il continuait à faire son travail du meilleur possible qu'il se rendit compte petit à petit du monde dans lequel il vivait. Et c'est au fil des années après son intégration dans la garde qu'il vit les incapables qui peuplait Hyrule. Les faibles, les idiots, les incompétent... Tous sans exception lui tapait sur les nerfs, pourquoi vivait il? Pire! Pourquoi vivaient-ils à SON niveau? Ou même à un plus haut niveau? Pourquoi?! Cela devenait de plus en plus insoutenable pour le jeune Hylien qui ne comprenait plus le monde l'entourant. Pour toute les fautes que faisaient les gardes, ils n'avaient aucune remontrance dût au laxisme du capitaine de la protection du château, malgré des erreurs importantes comme laissé n'importe qui passer. Mais ce qui fit déborder le vase de la patience, c'est l'ultime insulte qu'il reçu d'un garde, fils d'un haut noble proche de la famille royal, Alexey, insulta Trasker de "Sous fifre incapable de comprendre sa place". Oh que si, il connaissait sa place, et sa place était d'être sur la dépouille du sombre idiot qui avait osé l'insulté. Un combat commença alors, à main nue entre les deux jeunes garçons et ce fût le descendant Citeri qui en ressorti vainqueur, mais il voulait plus, il voulait le sang de son ennemie, et il était prêt à le tuer pour venger et laver son honneur. Et heureusement pour son adversaire, c'est le capitaine de la garde qui vint le sauver et séparer les deux protecteurs du château.

De cet incident rien n'en ressortit, d'une part les insultes, déshonneur proféré et la déculotté qu'avait eu le Noble ne devaient pas s'ébruité au risque de mettre en disgrâce sa famille, de même que l'accès de rage de Trasker qui aurait pût se transformer en meurtre, heureusement évité. Enfin, personne ne savait réellement si il voulait réellement le tuer ou juste le blesser salement, sauf bien entendu le vainqueur du combat, qui en avait réellement envie...  Malgré cela, et à partir de cet accident, rien de vraiment sérieux ne se passa dans la vie de la simple noblesse des Citeri, tout du moins jusqu'aux 22 ans du fils unique. En effet, Alexey n'avait jamais oublié la honte qu'il avait reçu, des années plus tôt. Et c'est depuis la correction qu'il avait subit couplé au faite que son ennemie n'avait pas été enfermé, que le haut noble avait décidé de se venger et de préparer un plan qui allait faire chuter la famille de Trasker. Le père de ce dernier fût alors accusé de plusieurs motif dérogeant aux règles primordiales d'Hyrule : Vole, contrebande, assassinats, mensonges etc... Une longue, et fausse, liste accompagné de preuves, provoqué par Alexey, avaient été récupéré afin de faire exécuter l'homme qui comptait le plus pour Trasker. Et malgré une veine tentative de défense, c'est ce qui se passa pour l'un des chevalier qui fût pendant un temps extrêmement respecté par ses pairs, de son entré dans la garde, jusqu'à son déshonneur...

Une telle sentence, un tel mensonge orchestré, un tel déshonneur mais aussi et surtout une telle chute aux enfers fût un coup dur pour le fils Citeri qui dût assisté à la décapitation pur et simple de son paternel. Et à cela s'ajouta l'exil de toute la famille. Sa mère, en larme et ne comprenant pas refusait tout bonnement de quitter ce qui l'avait fait délaissé sa famille : La noblesse. Mais le fils, dégouté d'Hyrule, de la haute société et de ses règles insensé, de sa négligence, permettant aux incapables et aux faibles de faire ce qu'ils souhaitaient, quitta définitivement le lendemain son ancienne patrie, récupérant malgré tout et dans la nuit noir, l'armure de son paternel. Et c'est en allant le plus loin possible du château, allant jusqu'à la bordure désertique séparant Hyrule des Gérudos, que l'enfant, lors de la Nuit du Crépuscule sombra en larme devant l'armure encore tâché du sang de la seule personne qu'il respectait vraiment. Alors que des soubressaut de détresse parcourait un corps dont les yeux refusaient alors de pleurer, et en observant l'armure luisant des ténèbres de la nuit la plus effrayante d'Hyrule, que Trasker eut une idée... C'est alors qu'il commença à enfiler l'armure qui deviendra maintenant sienne que son esprit s'embruma d'idées perverses... Lui qui voulait vivre pour ce royaume, voulait dorénavant causer sa perte. Lui qui luttait contre le banditisme, le meurtre et le vol, deviendra une des plus grandes plaies du Royaume d'Hyrule. Lui qui voulait suivre le chemin du Chevalier de la vertue, porterait alors le nom, du Paladin du Crépuscule...

Que tout les Hyliens qui voyagent dans la nuit, à toute les races qui pensent que la lune est protectrice, craignez tous l'armure noir du vengeur...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanre
Dovah Feyn
Dovah Feyn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1544
Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2009

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Trasker Citeri   Sam 8 Sep - 21:20

Pour commencer bienvenue ! Sourir

C'est marrant ton avatar me fait penser à une armure daedrique, de l'univers de The Elder Scrolls !

Bref, après avoir lu ta fiche il y a deux trois points que j'ai noté dont j'aurais aimé te faire part.


  • D'abord, je trouve ça très cool de ta part d'avoir cherché à introduire des éléments du lore d'HJ dans ton histoire (je pense notamment au jour du Crépuscule) ! C'est assez rare mais toujours sympa comme clin d’œil Allez! J'apprécie aussi que tu aies cherché à faire de ton personnage un Hylien avec un background déjà intégré au récit ^^

  • Autrement, j'aurais voulu revenir sur quelques points du contexte qui pourraient poser problème avec ton histoire : pour commencer, l'entrée dans la garde/sa composition en termes d'origine soldats. Telle que tu la décris dans ton récit, on peut y retrouver des fils de roturiers, de petits artisans/bourgeois comme des membres de l'aristocratie. Ce n'est pas vraiment le cas en réalité. En pratique, du fait de l'enseignement qu'ils reçoivent, les enfants issus de la noblesse qui sont appelés à rejoindre l'armée sont systématiquement des officiers (plus ou moins compétents, mais ça c'est un autre sujet). On ne retrouve pas, dans une même escouade, Jean-Michel Moule, fils de Robert Moule, le cordonnier du coin et Hubert-Valéry-Patrick-Stanislas, Duc de Montmorency, fils de Marie-Sophie et Yves-Henry duc de Montmorency, par exemple. Ou alors, Pat' commande Jean-Michel (les prénoms ont été modifiés pour davantage d'anonymat  Ben...). En soi, il est possible que Trasker ai du gravir tous les échelons malgré son entrainement (parce que son père est particulièrement strict, par exemple) mais c'est loin d'être représentatif du traitement réservé à ce type d'élite.

  • Sur le caractère noble de ton personnage : aucun problème ! En revanche, ça implique que, tout au long de son enfance/adolescence/début d'âge adulte, il a vécu une vie très différente de l'écrasante majorité des Hyliens. Si j'ai bien compris, son père est chevalier (et donc n'appartient pas à la haute noblesse) ce qui signifie, comme tu l'as écrit, qu'il a notamment reçu des enseignements martiaux et tactiques. Sur ce point c'est nickel  Allez! Cela étant, généralement, dans ce genre de situation on fait rarement ses classes directement au Castel royal, on commence en tant qu'écuyer auprès d'un seigneur (typiquement son père). C'est vraiment un détail (aucune obligation de modifier ton récit, c'est plus pour que tu sois conscient des différences avec ce que les autres personnages ont pu vivre).

  • Sur la garde et l'armée, pour être sûr qu'on parle bien de la même chose : ici, elle est assez différente de ce qu'on en voit dans Ocarina of Time. D'abord, elle est nettement plus diverse (j'y reviendrais), mais surtout tous les soldats n'appartiennent pas aux mêmes unités/n'ont pas les mêmes fonctions. Sous les ordres du Sénéchal et des généraux, tu retrouveras notamment des troupiers tout ce qu'il y a plus standard, dont les missions sont multiples (elles vont de la sécurité des bourgs au combat au front, par exemple) mais il existe aussi d'autres corps militaires (cavalerie, arbalétriers, archers, sapeurs, etc). Sans compter, bien sûr, la hiérarchie Clin d'oeil Du coup, concrètement ton personnage n'est pas obligé d'avoir servi dans la garde, telle que représentée dans OoT. Il a pu faire autre chose que le guet devant le pont-levis de la Citadelle (même si, compte tenu de l'absence de conflit sérieux implique des missions moins assidues pour une bonne partie des différents corps militaires)

  • Ensuite en précision plus qu'en remarque mais toujours sur le sujet de l'armée Hylienne : tout d'abord elle n'est pas aussi unifiée que le sont nos armées modernes. En gros, Zelda est reine et règne sur le royaume. En tant que reine, elle a également des vassaux, aux commandes de différents fiefs (le duché de Nalm, pour ne citer que le plus grand par exemple). Chaque vassal dispose d'une liberté relative sur son territoire et des ses propres vassaux, jusqu'à ce qu'on arrive en bout de ligne. Et, plus un vassal est riche, plus il y a de chances qu'il dispose de ses propres forces armées, portant ses couleurs, etc. Si ces troupes sont, de facto, fidèles à la famille royale (composée de... Zelda, en gros), elles sont nécessairement assez différentes (certains ne parlent pas exactement les même patois, par exemple). Sauf que, sauf conflit généralisé, des gens qui vivent en bordure du lac Hylia ne seront pas amenés à servir dans les environs de la Citadelle royale, par exemple. Il ne faut donc pas la voir comme une force uniformisée, occupant l'intégralité du territoire de la même façon ^^

  • Enfin, j'en viens au point qui pose vraiment problème dans l'histoire : l'exécution du père de Trasker. Je suis content de voir que tu t'es basé sur le corpus de loi de Daphnès (que je devrais vraisemblablement préciser) malheureusement, le roi est mort depuis des années (longue-vie au roi !). Du coup, concrètement, c'est la justice de Zelda qui prévaut aujourd'hui, particulièrement dans toute la tenure d'Iliya, le domaine Royal. Et, quand bien même elles ne sont pas interdites à proprement parler, Zelda ne les mets jamais en oeuvre. Ce qui signifie que le père de ton personnage n'a pas pu être désavoué puis décapité légalement, avant que sa famille ne soit condamnée à l'exil, même avec de très forts soupçons. Dans ce genre de situation, elle aurait eu tendance à privilégier un emprisonnement. Je vois deux solutions potentielles à ce soucis :

    1 - La famille de ton personnage est basée dans un autre fief, ou les exécutions sont encore pratiquées (encore une fois, Zelda n'est pas officiellement revenue sur la loi, ses vassaux sont donc en droit de délivrer ce type de justice. Elle s'y refuse juste à titre personnel).
    2 - Le père de Trasker n'a pas été exécuté mais assassiné (il peut tout de même avoir été condamné à de la prison est tué dans sa geôle par exemple). Si une enquête a probablement eu lieu, elle n'a pas forcément été concluante (d'autant plus si ceux qui ont commandité l'assassinat ont le bras long, comme tu le sous entend dans ton récit).

  • Dernier petit détail : qu'entends-tu exactement par proche de la famille royale, quand tu parles d'Alexey ?  Timide

_______________________


Sign' by Zelda, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trasker Citeri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: Avant de commencer :: Présentation-