Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 The road so far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: The road so far   Mer 27 Avr - 13:45

« Je suis désolé, sincèrement désolé. »

A genoux, face à une pierre tombale. Il ne pouvait qu’exprimer que ses regrets les plus honnêtes. Le sorcier de feu avait commis l’irréparable. Un acte qu’il n’avait jamais réalisé. Quelque chose qu’il pourrait le regretter durant toute sa vie. Voilà où il en était arrivé. Après les événements du village Cocorico, l’ambre s’était fragmenté. Petit à petit, ses alliés disparaissaient. Surtout qu’après la disparition de Cecilia, Roshu ne savait pas comment remettre la guilde en marche. Comme les battements d’ailes d’un papillon, cela orchestrait toute une réaction en chaîne qui le conduisait dans ce royaume, loin d’Hyrule.

Premièrement, la disparition de la personne qu’il chérissait avait créé un grand vide émotionnel dans son cœur. Il essayait d’oublier cette histoire en se concentrant davantage dans son travail et dans sa quête de la Justice. En vain. La cicatrice avait pris du temps à se fermer. Il voulait reconsidérer cette question et y réfléchir. Prendre du temps pour lui. Sauf que les choses sérieuses arrivaient. Le second éclat avait croisé la route d’une femme aux cheveux de feu. Elle se prénommait Aria. Selon les dires de la demoiselle, l’ambré avait extirpé l’âme de son défunt frère, Aiden, et avait subtilisé son corps, le tuant par la même occasion.

Le garçon ne pouvait pas expliquer concrètement cette apparence. Après tout, sa régénération était le fruit d’une grande magie provenant de son monde. Pour le corps, il ne savait pas comment cela marchait. Mais il s’était dit que vu qu’il provenait d’un monde parallèle, il existait aussi un Aiden à Solar. Sauf que la femme soldat ne croyait pas aux dires de Roshu et décidait d’engager un combat à mort. Le jeune homme n’avait pas d’autres choix que de riposter. Et au final, il avait dû porter le coup de grâce, achevant Aria.

Il n’avait vraiment pas l’intention de la tuer. Elle était à la recherche de son frère disparu et sa folie la conduisait à sa perte. Cependant, le sorcier de feu ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’il était le seul fautif. Il le considérait comme une innocente, parce qu’il comprenait sa détermination. Les dominos commençaient à tomber. Il était sous le choc d’avoir tué sa première victime innocente. Lui qui avait l’habitude de se battre contre des monstres et des méchants, son innocence avait disparu. Par conséquent, Roshu voulait se ressourcer et se changer les idées.

Hyrule n’était jonché que de mauvais souvenirs. Alors un matin, l’homme aux cheveux blancs avait préparé son sac à dos avec toutes les provisions ainsi que son équipement et était parti en direction de l’Est à pied. C’était comme un voyage pour sa pénitence, pour réparer ses fautes. Il avait besoin d’air. Il s’était dit qu’ainsi, il serait en meilleure forme pour affronter les forces de Ganondorf. Cela durera le temps qu’il faudra, plusieurs mois si nécessaire. Même si son cheval lui manquait, il considérait ce voyage comme une longue épreuve. Epreuve qu’il devra surmonter sans l’aide de quiconque.

Après quelques semaines de marche, le voilà arriver dans ce royaume. Celui de Lunastra. Un beau pays, qui lui rappelait étrangement son monde. A la vue de certaines structures, Roshu commençait à avoir le mal du pays. Près de 5 ans s’était écoulés depuis sa venue sur ces terres. Il pouvait encore se rappeler de sa venue surprise ici comme si c’était hier. Mais l’ironie du sort arrivait lorsqu’il voulait dormir la nuit dans une maison abandonnée. Cette maison possédait encore des livres ainsi que des parchemins. En faisant sa petite recherche, il avait découvert que c’était la maison d’Aria.

Alerté par les rumeurs du retour de la femme aux cheveux roux, un forgeron entrait à l’intérieur de la maison et surprenait Roshu. Il s’appelait Ano Kata. Le sorcier de feu ne savait pas comment réagir mais le vieil homme l’avait appelé sous le nom d’Aiden. Ce dernier pensait que le frère d’Aria était de retour. L’ambre ne pouvait pas dire que c’était une autre personne qui cohabitait dans le corps d’Aiden sinon il serait chassé d’ici. Pendant un moment, il se demandait si ce n’était pas mieux de rester un moment dans les parages. Alors, il lui avait répondu :

« C’est moi, Aiden. Mais je ne suis pas venu avec de bonnes nouvelles… »

Le garçon aux cheveux blancs essayait de monter une histoire toute faite et racontait qu’Aria avait perdu la vie devant ses yeux. Elle était enterrée au cimetière de Cocorico. Mais le lendemain, il voulait honorer sa mémoire en faisant un monument à côté de la maison. Comme une sorte de tombe sans corps. Après une ultime demande de pardon, le second éclat devait passer à autre chose. C’était inutile de ressasser les erreurs du passé. Il fallait qu’il aille de l’avant et qu’il progresse.

Pendant plusieurs mois, Roshu avait passé ses journées à travailler, à cohabiter avec les habitants de Lunastra, à aider le forgeron. Il avait repris ce qu’il savait faire de mieux. C’était comme une seconde chance à ses yeux. Il était plus épanoui. Malheureusement, il restait toujours cette épine dans son âme. C’était comme s’il avait pris l’existence d’une autre personne de façon égoïste. En y repensant, il commençait à devenir malheureux. Même s’il était un pilier important de la communauté, il restait toujours seul, tel un renard solitaire. Pas d’ami, pas de proche. Que lui et ses pensées. Malgré tout, il avait réussi à se perfectionner et à maitriser une nouvelle magie.

Un jour, le sorcier de feu s’était dit qu’il était temps de rentrer à la maison. Il avait fait ses aux revoir aux habitants ainsi qu’à Ano. Il ne savait pas s’il allait revenir dans ce royaume. Peut-être lors de sa prochaine crise existentielle. Il avait repris la route d’Hyrule, toujours à pied et avec son sac à dos. Il marchait des kilomètres, tout en prenant plusieurs fois des pauses. Le soir, il se mettait souvent dos à un arbre, avec son petit camp de feu crée avec sa magie. A chaque fois, il observait le crépitement des flammes dorées et se plongeait dans ses souvenirs. Bien sûr, il piochait que dans ses bons souvenirs.

Au fil des jours, il pouvait voir qu’il était bel et bien revenu dans le royaume d’Hyrule, il reconnaissait le cours d’eau. Roshu progressait lentement mais surement, avec sa capuche noire sur sa tête. Il était pressé de revoir ses amis. En espérant qu’ils ne soient pas morts ou qu’un malheureux événement se soit produit pendant son absence. Il suivait donc le cours d’eau, jusqu’à croiser la route d’une personne à plusieurs mètres. Le sorcier de feu avait un doute sur l’identité de la personne. Il posa sa main droite au-dessus de ses yeux. Lorsqu’il reconnut l’individu, son visage afficha un grand sourire. Il ne l’avait pas vu depuis plusieurs mois. Revoir un visage familier et allié était un soulagement.

Le second éclat s’approcha de la demoiselle, tout en évitant de trop la surprendre. Peut-être qu’elle savait déjà que Roshu était dans le coin en ressentant sa magie de feu. Le sorcier de feu toussa et quand il était à une distance raisonnable, il engagea la conversation :

« Cela faisait longtemps, dame Flora, vous vous souvenez de moi ? »

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen Hyrule
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: The road so far   Mar 28 Fév - 18:30

"Ça me semble en règle..."

L'ouvrage était soigné et correspondait dans le moindre détail à ce qu'on lui avait annoncé par messager plus tôt. La signature de l'orfèvre était à sa place, et de petites gravures, des symboles qu'il n'était pas en mesure de déchiffrer, décoraient l'anneau. Au sommet, le sceau de la Famille Royale pouvait difficilement être confondu. Il s'agissait d'un bijou bien loin de ses modestes moyens, sans doute ancien.
L'homme tourna une dernière fois la chevalière entre ses doigts avant de la rendre à l'envoyé de la Couronne qui lui faisait face.


"Et qu'est-ce que sa Majesté veut savoir qu'elle n'ait pas déjà lu dans mes rapports ?"

"Elle ne doute pas de la précision de vos rapports, elle souhaitait une opinion moins... officielle."

"Alors elle envoie un Sheikah pour être ses yeux ?"

"Et ses oreilles. Votre avis l'intéresse aussi. Laissez de côté les belles formules, qu'est ce que vous pensez de la situation ?"

Le chef du camp militaire s'éclaircit la gorge, peu sûr de ce qu'il pouvait dire ou non. Un rapport écrit avait toujours été moins risqué que le bouche à oreilles. Comment savoir ce qui arriverait finalement aux oreilles de la souveraine ?

"Sa Majesté devrait sans doute savoir que..."

"Sans détours."

Le capitaine soupira. Il sentait qu'il n'allait pas y couper, autant faire preuve d'honnêteté.

"Nous ne sommes pas en première ligne. Aucun de nous n'a une idée réelle de ce qui nous attend vraiment. Regardez Cocorico, on raconte toutes les histoires les plus invraisemblables les unes que les autres. Des dragons, des morts qui se relèvent, vraiment ? Je donne peu de crédit aux rumeurs, mais s'il y a une part de vérité là-dedans, alors nous n'avons pas juste besoin d'armes ou de rations, mais aussi de plus de magiciens. Ou en tout cas de personnes formées à faire face à... ce genre de menaces."

"Personne ici n'y est formé ?"

"Pas à ma connaissance... Ne vous méprenez pas, on a des guerriers fichtrement doués ici, et mes gars feront tout leur possible, mais est-ce que ça sera vraiment suffisant face à ce qui pourrait arriver ici ?"

Le Sheikah pencha la tête, pensif. Beaucoup de soldats avaient sans doute une formation plus théorique que composée d'expérience. Mais au delà de ces différences avec les vétérans, plus faciles à combler à force d'entraînement, il était juste qu'ils n'étaient pas préparé à n'importe quelle éventualité. C'était sans doute ce qui avait surpris les troupes de Cocorico malgré les attaques répétées.

Quant à la magie, il ignorait combien de gens pouvaient la pratiquer à Hyrule, ni s'ils avaient eu la moindre formation. La princesse elle-même ne possédait pas toutes les connaissances possibles sur un domaine aussi large. Maître Alarik était seul à s'être occupé de son éducation à ce niveau, et la Cour ne disposait pas d'autre magicien en fonction. Il était difficile de trouver disciple suffisamment doué à ses yeux. Malheureusement, même si son caractère ne s'adoucissait pas, son âge avançait doucement. Et sans doute parce que la souveraine était la première depuis quelques générations à pratiquer la magie, ses prédécesseurs directs n'avaient pas mis en place d'organisation particulière à ce niveau. Si jadis il y avait eu des divisions de magiciens dans l'armée, désormais il n'en restait en tout cas pas de traces.

"C'est ce que vous verriez comme solution à ça, des guerriers formés de façon plus large qu'au combat ?"

"Et des éclaireurs ou des espions, si on n'en a pas déjà. Je ne suis pas au courant de ça, mais on ne peut pas se baser sur du vent pour les former."

L'émissaire de Zelda hocha distraitement la tête.




En traversant la plaine en direction de la Citadelle, Sheik réfléchissait à nouveau à la conversation qu'il avait eue avec le capitaine. Juste après leur discussion, il avait parcouru le campement pour se faire une idée de l'ambiance qui y régnait. Sans surprise pour un camp aussi proche du Château, il était relativement bien approvisionné, et les troupes gardaient le moral. Toutefois les paroles du capitaine lui restaient en tête.

Son regard s'égara du côté de la Vallée Gerudo, alors que sa main passait un peu inconsciemment sur la joue qui se souvenait encore de sa dernière visite là-bas en personne.

Interrompu dans ses pensées par un bruit de toux derrière lui, le Sheikah pivota. En se retournant il vit un jeune homme qui venait d'engager la conversation.

"Flora... ?"

Perplexe, il lui fallut quelques secondes pour se souvenir d'où ce nom lui était familier. Sans doute la cape bleue qu'il portait avait-elle induit le voyageur en erreur. Après tout, sa silhouette pouvait sembler fluette.

"La Prêtresse... ?"

On lui avait récemment signalé sa disparition du Temple du Temps. Et pour que le Pontife daigne lui faire un rapport sur ce fait, au point de songer à chercher une remplaçante, c'était qu'il s'agissait de plus qu'une simple fugue. Lesquelles étaient, paraissait-il, habituelles chez la demoiselle.

"Si ça fait longtemps, j'imagine que vous n'avez pas d'informations sur l'endroit où elle pourrait se trouver. Je serais tout de même curieux de savoir où et quand vous l'avez vue pour la dernière fois. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient."

_______________________
Couleur : #2c6eb2





SPL - Join now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hyrulesjourney.com
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: The road so far   Mer 8 Mar - 14:55

Des mois loin de sa nouvelle terre d’accueil. La même sensation qu’à l’époque où il avait atterri ici par inadvertance. C’est-à-dire lorsque la solitude le gagnait et qu’il désirait plus que tout retrouver un visage familier. Ses amis le manquaient vraiment mais le sorcier ne s’était pas laissé abattre. Il avait réussi à surmonter ce mal et à trouver des alternatives. Quelque chose lui permettant de ne pas se laisser abattre et de continuer sa vie. Faire table rase du passé, apprendre de ses erreurs et de ses défaites afin de construire un meilleur avenir. Et là, en revoyant la prêtresse de Nayru, il ne cachait pas sa joie. Le garçon fit également un signe de la main, avant de s’arrêter subitement, se sentait idiot. Il avait oublié pendant l’espace d’un instant que cette pauvre demoiselle était aveugle.

Cependant, ce qui l’étonnait le plus, c’était la silhouette inhabituelle. En s’approchant d’un peu plus près, il se rendit compte de sa nouvelle erreur. C’était la longue cape bleue ainsi qu’une fatigue physique et mentale la cause de son jugement faussé. Cette personne restait, malgré tout, une connaissance de l’homme aux cheveux blancs. La relation n’était pas la même que celle avec Flora, puisque le Solarien ne l’avait croisé qu’une seule fois et il ne connaissait pas son nom. De plus, il était l’une des dernières personnes à être présent à sa mort. Un autre souvenir qui lui déplaisait fortement.

Au moins, il était sûr que l’inconnu était un allié. Le sorcier de feu pouvait être soulagé de ce côté. Il allait engager la conversation avant que l’homme masqué l’interroge sur la prêtresse de Nayru. Immédiatement, l’ancien ambré commença à douter concernant ces propos ainsi que les intentions. Vu comment il les avait employés, cela signifiait que Flora avait disparu. La joie se lisant sur ses lèvres avait disparu, laissant place à de la surprise. Les yeux écarquillés, Roshu restait stupéfait par cette révélation.

« Flora a disparu? Co…Comment ça ? »

Ses mois d’ermites n’avaient pas arrêté le temps à Hyrule. Evidemment qu’ici, le cours de la vie continuait s’il était loin. Cependant, il ne s’attendait pas du tout à ce qu’une de ses rares amies disparaisse.

« Cela remonte à plus d’un an, à la citadelle d’Hyrule. Mais, ça date de quand, sa disparition ? Je sais que, parfois, elle aime partir comme ça du temple. Si vous essayez de la chercher, c’est qu’il y a une bonne raison. Ce qui ne présage rien de bien pour elle. Bon sang, si j’étais resté ici … »

Roshu baissa la tête et serra fort ses poings, honteux de ne pas avoir pu empêcher cet événement. Il l’appréciait bien la prêtresse avec son caractère joyeuse et enjouée.
« J’espère que rien ne lui ait arrivé. Si je peux vous aider à la retrouver, je me porterai volontaire avec plaisir. »

Normalement, c’était lui qui devait être comme un garde du corps. Mais, des événements impromptus avaient eu lieu dans sa vie et cela n’avait pas été fait. Maintenant, il s’en voulait terriblement. Ce qui ne l’aidait toujours pas dans sa quête de rédemption. Aria, puis Flora. Qui d’autre allait être la prochaine victime parce que le sorcier de feu n’était pas assez fort ou bien trop stupide ? Lui qui désirait combattre le mal, protéger ses coéquipiers, ses amis, être un sorcier puissant. Il fallait croire qu’il existait d’autres maux qu’il n’arrivait pas à battre. C’était hors de ses moyens.

Abattu, il posa sa main droite sur son visage fatigué avant de s’assoir à même le sol. Roshu en pouvait plus de ces catastrophes s’abattant autour de lui.

« C’est injuste ce que ce monde réserve aux vertueux. Peut-être que pour Flora, elle a juste fait une petite fugue et va revenir bientôt. Du coup, je vais m’emballer pour rien. Mais, non, je suis las de perdre des personnes qui me sont proches ou de commettre des terribles erreurs. »

Le jeune homme détourna son regard vers le cours d’eau pendant un instant puis il reposa ses orbes sur l’individu.

« Désolé si je vous embête avec mes problèmes. J’ai juste besoin de parler un peu avec une personne familière. Je ne connais pas votre nom mais on s’est déjà rencontré. Un homme aux cheveux bleus, presque à l’agonie, là-bas … »

Le Solarien fit un signe de la tête en direction du Desert Gerudo. Cela devrait aider à se ressouvenir de cette rencontre, normalement. En tout cas, le sorcier de feu confirma son appartenance ainsi que cette confiance. Peut-être qu’une confession pourrait l’aider à aller mieux…

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen Hyrule
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: The road so far   Ven 14 Juil - 12:27

Sheik comprit à la réponse du jeune homme qu'il n'était même pas au courant de la disparition de la jeune femme. Si celle-ci n'avait pas encore été annoncée publiquement, il était quand même difficile de faire taire les rumeurs, et ce n'était pas le secret qui aiderait à la retrouver ou obtenir des informations. Il ne risquait pas grand chose à donner quelques informations au voyageur, a fortiori s'il s'agissait effectivement d'un ami de la prêtresse.

"Ses fugues fréquentes ne sont un secret pour personne, mais ça a l'air sérieux cette fois."

Le Sheikah n'avait pas eu l'occasion de pousser ses propres recherches très loin mais les bruits entendus rejoignaient les rapports rendus à Zelda.

"Ses traces s'arrêtent à la Citadelle, c'est là qu'elle a été aperçue pour la dernière fois. Il y a déjà plusieurs mois."

Plus aucune nouvelle de la jeune femme ensuite. Ni aucun corps retrouvé. Il s'abstint toutefois de préciser ce détail à haute voix, préférant réagir à la proposition du jeune homme d'apporter son aide.

"Si vous en avez le temps... J'imagine qu'un ami à sa recherche ne serait pas de trop. Espérons que Nayru veille sur elle."

Sans avoir eu le temps de découvrir plus intimement la jeune prêtresse, la princesse ne pouvait pas oublier comment en une réunion la religieuse avait réussi à la tirer hors des murs du château et lui rappeler l'essentiel. Elle ne l'avait plus oublié depuis, ré-itérant régulièrement l'expérience, et elle aurait aimé avoir l'occasion de remercier la jeune femme.

Alors que Sheik essayait de se remémorer d'autres détails qui auraient pu aider à comprendre ce qu'il était advenu de la religieuse, le jeune homme lui fit une confidence. Le Sheikah releva les yeux tachant de se remémorer ce qui s'était passé au désert. Il s'attarda sur l'apparence du voyageur.

"Changer de teinture de cheveux c'est une chose, changer de visage en est une autre."

Il aurait toutefois été particulièrement hypocrite de sa part de ne pas considérer la chose comme possible. Son interlocuteur aurait pu ne pas le reconnaitre s'ils s'étaient croisés au château en d'autres circonstances.

"Mais peu de gens étaient au courant de ma présence là-bas et de ce que j'ai fait avant de rejoindre le camp installé par le Général."

La gifle administrée publiquement par la suite avait dû marquer les mémoires de certains soldats, mais il n'y avait pas grand monde pour l'avoir vu avec le guerrier aux cheveux bleus qu'il avait accompagné à la recherche des prisonniers. Et qu'il avait ensuite perdu de vue.

"Sache que je suis heureux de te savoir en vie et sincèrement désolé de ne pas avoir cherché à te retrouver après cette explosion. Comme tu le sais, tout s'est enchaîné rapidement."

_______________________
Couleur : #2c6eb2





SPL - Join now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hyrulesjourney.com
 

The road so far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Plaines d'Hyrule-