Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Quand la réalité rattrape la fiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 582
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Quand la réalité rattrape la fiction   Ven 7 Nov - 17:51

Il n’y avait toujours pas la trace de cet insecte de voleur. Ou bien il cherchait très mal. Un cheval, ça ne pouvait pas se volatiliser comme ça ! Quoi que, le royaume était tellement grand et ce gars-là aurait pu s’enfuir vers un pays voisin. « Ça m’apprendras à vouloir être gentil avec les autres, surtout quand ils ne comprennent pas la diplomatie. » Il n’arrêtait pas de penser à ça. S’il avait réussi à maitriser plus rapidement cet individu, sa monture serait encore là. Il faut dire que depuis un moment, son cheval devait être le seul être vivant qui était assez proche de lui. Récemment, le sorcier de feu s’était presque retiré de la société, ne voulant parler avec plus personne. Restant bloqué dans son lit, il ne voulait plus affronter la réalité en face.

Ce revirement de personnalité était dû au fait qu’il se sentait de plus en plus seul. Ils avaient perdu de vue tous ses anciens amis. Plus de contact, plus de proche, dans un monde où il croyait comprendre. C’était la première fois qu’il avait le mal du pays. Elle lui manquait, sa meilleure amie, ses compagnons, son frère, dans l’autre monde.  Les phoenix, la sage de la forêt, les ambres, la prêtresse. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas cherché un moyen de rentrer chez lui, il serait peut-être temps de reprendre les recherches.


« Autant sortir dehors, inutile de rester ici à me morfondre encore… »

Alors qu’il sortit de son appartement, il n’avait plus l’habitude du bruit de la foule et du marché. On dirait un vieil ermite qui redécouvrait la citadelle. Depuis la visite dans les égouts, il n’était pas très présentable et puis il a eu son coup de blues. Au lieu d’un visage radieux qui s’apparaissait à chaque fois que Roshu sortait de chez lui, il avait une mine blasée. D’ailleurs maintenant, il se fait appeler par son ancien prénom et plus par Gallyfrey. Beaucoup de personnes avaient réussi à découvrir son véritable identité en peu de temps, ça l’énervait plus qu’autre chose. Au début, c’était un peu drôle, d’être un sorte d’espion avec un pseudonyme ou un faux nom mais ça, c’était terminé. Le retour de Roshu Aaron.

Et pour faire une petite folie, il avait décidé de se rendre à la planque de sa ancienne guilde. Enfin les vestiges, s’ils en restaient. Il ne savait pas du tout ce qui s’était passé après son départ, si cette guilde était encore debout ou pas. On n’entendait pas de rumeur ou de bruits qui courraient d’eux. Et puis, il devait aussi faire le chemin à pied, sans son cheval. Mais en chemin, il tomba nez à nez sur une calèche et le conducteur proposa de déposer le sorcier de feu dans le prochain village. Soulagement. Le temps passait plus vite et le garçon pouvait se reposer à l’intérieur, dans le foin. En regardant le ciel bleu, qui lui faisait penser à son royaume natal.

Une fois arrivé à destination, il contempla le village, une fois de plus. Il venait rarement dans ce village mais ça changeait d’ambiance, comparé à la ville. Et s’il s’installait ici, plus tard ? Pour le peu de fois où il était venu ici, c’était pour le combat et rien que ça. Par conséquent, un peu de calme lui faisait le plus grand plaisir. Non en fait, un peu de combat ne serait pas trop de refus. L’ardent était chaud bouillant si un combat se présentait maintenant, de suite. Mais bon, personne qui pourrait engager le combat, et il n’allait pas le faire. Un peu bizarre comme sensation. Il était déprimé un moment et le revoilà chaud comme la braise. On dirait une femme enceinte.

Par conséquent, il marchait un peu de gauche à droite, admirant le paysage. Et une fois qu’il en avait marre de regarder, c’est-à-dire 10 minutes après, il s’assit sur une pierre et ferma les yeux. Il repensait à ces derniers jours à Solar. Le mal du pays l’avait rattrapé une fois de plus et murmura le nom de sa meilleure amie


« Finalement j’aurai dû rester chez moi … »

_______________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Roshu Aaron le Ven 14 Nov - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Mar 11 Nov - 20:40

Un ciel bleu surveillait le village Cocorico. Difficile de croire en regardant ce paisible village qu'il y avait eu une violente attaque. Les villageois s'en étaient remis et avaient fini par tout reconstruire mais les voleurs et mercenaires profitaient de leur peur pour contrôler le village. La dernière fois que Cecilia s'était rendue dans cet endroit, elle avait fini par découvrir un complot qu'elle était loin de s'imaginer. Tout cela avait commencé avec un avis de recherche sur la tête du fameux héros du temps, suivi d'un combat dans le cimetière et d'une petite virée en prison. C'était d'ailleurs après cette affaire qu'elle avait fini par quitter Hyrule. Après tout, n'était-elle pas celle qui avait permis à la responsable de tout ce carnage d'échapper tranquillement aux soldats qui l'avaient poursuivie ? Trop de choses s'étaient accumulées et la culpabilité de ses actes avait eu raison d'elle.

Pourtant, quelques semaines plus tard, la voilà de nouveau au village. Elle n'avait pas oublié ce qu'il s'y était passé, ni même ce qu'elle avait fait et pourtant elle était là. Il était impossible de changer le passé et avoir des remords toute sa vie ne servirait à rien. Tout ce qu'elle devait faire, c'est penser au présent et tout faire pour que le futur soit le meilleur possible. Elle avait fui la réalité mais elle était finalement de retour, et elle comptait bien continuer son combat même seule s'il le fallait. Rédemption n'était pas morte, elle s'était délestée d'un certain poids pour au final revenir plus forte. Ce n'était que le début, Hyrule vivait de bien tristes instants mais il fallait continuer de s'accrocher pour sortir la tête hors de l'eau.

Perchée sur le toit d'une maison, l'ambrée observait le village s'animer petit à petit. Etant donné que la reconstruction était presque terminée, les villageois étaient tous retournés à leurs occupations originales une fois que le soleil se levait. Chacun montrait une force et un courage impressionnant et Cecilia ne put s'empêcher de sourire en voyant autant de détermination. Pour le moment, elle tenait à rester encore un peu en retrait. Elle avait abandonné ses habits habituels pour des tuniques au teint plus sombre. Elle laissa échapper un petit rire lorsqu’elle se souvint de la remarque de sa sœur par rapport à ses nouvelles tenues et de ce nouveau style que cela lui apportait. De toute façon, elle n’avait pas prévu de rester comme cela plus longtemps,  ses vieilles habitudes finiraient par revenir un jour ou l’autre. En tout cas aujourd’hui, elle avait opté pour une tunique d’un violet sombre et elle avait même abandonné son châle par des roses bleues foncées, histoire de ne pas trop attirer l’attention sur elle.

Au loin, une silhouette avec une attitude étrange la fit réagir : la personne avait l'air de reconnaître les lieux, faisait-elle partie de ces personnes qui avaient attaqué le village ? Il fallait qu’elle en ait le cœur net. Elle se laissa tomber doucement du toit pour atterrir pieds en premier sur le sol avant de se diriger vers le dernier endroit où elle avait vu le suspect. Il ne s’était pas envolé bien loin, il était simplement assis sur une pierre l’air pensif. De là où elle se trouvait, elle pouvait plus facilement voir sa silhouette et son visage qu’elle connaissait très bien d’ailleurs. Il était toujours à Hyrule, chose qui la surprenait mais qui ne lui déplaisait pas. L’ambrée avança doucement vers lui, prenant soin de ne pas faire trop de bruit avant de se pencher pour lui murmurer quelques mots à l’oreille une fois qu’elle était à ses côtés.


"Alors on rêve ?"

Suite à la surprise qu’elle venait de provoquer, elle recula instantanément de quelques pas, histoire d’éviter des coups ou autre. Elle se demandait bien comment il pouvait réagir en la voyant car après tout, elle avait disparu sans prévenir. En tout cas, le principal était qu’il avait l’air de se porter pour le mieux et cela la rassurait étant donné que la dernière fois qu’elle l’avait vu, il suivait le héros du temps vers le bourg…

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 582
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Jeu 13 Nov - 21:44

Pendant qu’il était en train de s’enfoncer dans ses rêves, le seul endroit où il pourrait rester heureux jusqu’à la fin des temps, il entendit quelque chose s’approcher. Peut-être un animal de compagnie qui chassait et qui courait ou une autre personne totalement inconnue qui marchait près du sorcier, se demandant s’il méditait. Le jeune homme préféra ignorer ce bruit et se concentra plus sur ses souvenirs. Son seul et véritable refuge, on dirait qu’il se renfermait sur lui-même. Si seulement il pouvait revenir dans le temps pour faire les bons choix et éviter de se retrouver dans cette situation. C’est pour ça qu’il avait repris son ancien prénom, en espérant renouer avec son glorieux passé.

Puis tout d’un coup, il entendit des paroles qui lui étaient adressé. Brisant totalement son illusion, il était très surpris et sursauta. Il rouvrit les yeux et il n’eut pas le temps de voir la cause de sa surprise qu’il tomba en arrière, atterrissant sur le dos. Le second éclat posa sa main sur le sol et donna une impulsion pour se remettre debout rapidement. Quand il avait entendu cette voix, il l’avait reconnu mais ne pensait pas que ça serait vraiment elle. La jeune femme n’avait plus donné de signe de vie depuis longtemps. Il la croyait disparue, voire morte.

Et si c’était une hallucination ? Le sorcier de feu était en train de repenser à ses meilleurs moments de la vie, elle en faisait partie aussi. De ses merveilleuses rencontres sur ces terres. Par conséquent, il crut que c’était son esprit qui commençait à délirer, ou bien c’est une personne qui lui a lancé un mauvais sort. Il avait entendu parler d’une sorcière dans le village Cocorico. Mais pourquoi il subirait des malédictions comme ça. Roshu l’observa avant de se diriger vers le rocher et de se cogner la tête contre celui-ci.


« Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça. Maintenant, vous m’amenez des fantômes venant de mon passé ! »

Après deux coups, il espérait qu’elle avait disparu, que ce n’était que le produit de son mental mais ce n’était pas le cas. Finalement elle était en chair et en os. Heureusement pour le jeune homme aux cheveux blancs, qui croyait perdre la tête, ça ne sera pas pour maintenant. Dans sa veste noire, il s’approcha par conséquent de Cecilia. Maintenant il fallait voir si c’était une illusion provoqué par une magie. Lentement, il tendit sa main et posa sur son épaule. Soulagé, il baissa la tête et souffla, elle était vraiment en face de lui.

« Content que tu sois de retour parmi nous ! »

Disait-il avec un grand sourire. Mais laissant apparaitre du sang sur son front. Il sentit un liquide sur sa tête. Il recula alors et mis son avant-bras sur son front. Il devait y avoir une petite blessure à cause de son attaque coup de boule sur le rocher. C’était qu’une toute petite hémorragie, ça pouvait faire de mal à personne et la blessure allait se refermer d’elle-même. Par conséquent, il l’ignora. L’adolescent avait tellement de question à lui poser et il était impatient, alors il en posa une rapidement.

« Où tu étais pendant tout ce temps ? »

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluria Daerren
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche personnage
Guilde: aucune
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Ven 14 Nov - 15:57

Eluria avait entrepris d'approfondir sa découverte d'Hyrule, et avait marché pendant des semaines entières. Elle allait de villages en hameaux, en passant rarement par des grandes villes. Elle pensait que c'est ce qui était le mieux : découvrir et connaître le terrain sur lequel elle aura à mener bien des combats. D'ailleurs, en chemin, elle n'arrêtait pas de repenser à toutes ces années qu'elle avait passées, recluse, à subir un entraînement draconien pour la mission qui lui a été donnée. Elle repensait aussi à l'homme qui l'avait tirée des griffes de la misère et de la famine, et aussi à ses parents.

Je me demande si ils sont toujours de ce monde. Et si oui, si ils se portent bien...

Le fait qu'elle n'avait aucune famille connue dans cette contrée l'attristait un peu, mais elle se devait de faire avec. Le plus important pour le moment, était de trouver des gens qui pourraient l'aider dans sa mission. De préférence des gens appartenant déjà à un groupe combattant le mal dont son mentor lui avait parlé. Son seul soucis était de savoir si son pouvoir permettrait de faire la différence dans les combats à venir, déjà qu'ils imposaient des contraintes non-négligeables. Heureusement, jusqu'à maintenant elle s'était toujours débrouillée pour éviter les combats inutiles, son tatouage était comme neuf.

Elle arriva dans un autre village, qu'elle ne connaissait pas, complètement exténuée. Elle n'avait pas pu manger grand chose et la faim se faisait ressentir de plus en plus. Elle s'arrêta un moment dans ce qui semblait être l'unique point de restauration du village et dévora son repas. Après avoir payé, elle reprit sa visite. Elle remarqua la détermination des habitants dans leur travail et les admirait presque. Si elle pouvait être aussi déterminée pour ses prochaines batailles, elle pourrait vite se faire une place au sein d'un groupe renommé.

Elle décida tout de même de s'éloigner un peu du village, histoire d'être au calme et réfléchir paisiblement à ses prochaines actions. Elle marcha lentement, ses longs cheveux d'ébène volant au gré du vent, l'air pensif. Sur son chemin, elle vit un peu plus loin deux personnes, un homme et une femme, qui semblaient discuter tranquillement. Elle pensa qu'ils pourraient peut-être l'aider, ne serait-ce qu'indiquer une direction ou donner un indice sur l'objet de sa recherche. Mais d'un autre coté elle ne tenait pas vraiment à les déranger.


Ce n'est pas en restant plantée ici que je ferai avancer les choses.

Elle soupira et décida de tenter une approche, en restant cependant sur ses gardes. Elle ne les connaissait pas et ne savait pas si ils pouvaient avoir des intentions hostiles envers elle.

_______________________


Couleur : #636BD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Jeu 20 Nov - 22:27

L'ambrée se mordit la lèvre inférieure pour se retenir de rire. Ses paroles avaient bien surpris le jeune homme mais pas dans le sens qu'elle pensait : le voilà maintenant au sol. Il n'avait pas l'air dans son état normal au premier abord, il l'avait regardé pendant un moment avant de se cogner la tête contre un rocher. Cecilia leva brièvement les yeux vers le ciel avant de frotter ses cheveux avec sa main droite. Tant de choses avaient changé depuis qu'elle était partie ? Vu qu'il avait l'impression d'avoir des hallucinations, cela devait sûrement signifier qu'il la croyait morte. Peut-être que c'était mieux ainsi, elle n'allait pas lui attirer d'autres ennuis en lui demandant de participer à des missions suicidaires comme celle qu'ils avaient fait à la forteresse gerudo. En y repensant, la jeune femme ne se remettait toujours pas qu'ils avaient plus ou moins réussi ce coup mais à quel prix ? Enfin, cela n'était que du passé, il fallait penser désormais au présent.

Alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, le jeune homme finit par s'approcher d'elle. Penchant la tête sur le côté droit, elle le regarda venir sans dire un seul mot et le laissa même lui toucher l'épaule si cela pouvait le rassurer. En tout cas, ce petit manège avait l'air d'avoir fonctionné puisque ses nerfs se décontractèrent. Il s'était enfin rendu compte qu'elle était bel et bien en face de lui, ce n'était pas trop tôt ! Les questions se bousculèrent, Cecilia leva ses mains à hauteur de ses épaules pour dire à Roshu de ne pas s'inquiéter davantage.


"Je ne suis pas un fantôme et je ne reviens pas de chez les morts, je te rassure."

Elle se mit à sourire avant de baisser doucement ses mains. Au moins, le jeune homme semblait avoir toutes ses capacités, même si ce coup qu'il s'était auto-infligé pouvait affirmer le contraire. D’ailleurs, il avait une petite entaille sur le front mais elle n’avait pas l’air d’être très méchante. Il devrait faire attention, il aurait pu se blesser sérieusement après un coup pareil. Enfin, le pire était derrière eux, il n’y avait plus besoin de s’inquiéter pour cela. L’ambrée finit par croiser les bras. Maintenant qu’il savait qu’elle était belle et bien devant lui, il était temps de parler de choses sérieuses, ou du moins de répondre à chacune de ses questions. Néanmoins, ce n’était pas vraiment le moment de s’attarder sur un sujet comme celui-là, surtout que Cecilia n’avait aucunement envie de parler de tous ces détails.

"J’avais quelques petits trucs à régler, rien de bien important. Le plus important, c’est que je suis de retour maintenant et que je compte rattraper le temps perdu."

Cecilia décroisa ses bras, son poing droit vint se poser sur sa hanche alors qu’elle regardait son ami en penchant légèrement la tête vers la droite. Quelques secondes après, elle détourna le regard afin de scruter les horizons pour voir s’il y avait quelqu’un qui les observait. Il fallait rester prudent et discret, surtout après ce que l’ambrée avait prévu de faire : elle s’était éloignée trop loin mais cela lui avait permis de faire le point et de se préparer pour reprendre la bataille. Les rédempteurs avaient fini par disparaitre mais pas définitivement, ils allaient revenir encore plus forts et plus déterminés. Sa main gauche vint se faufiler dans son sac et elle en sortit une petite pierre, celle que les anciens ambrés utilisaient pour communiquer entre eux. Cet objet lui rappelait des bons comme de mauvais souvenirs mais cela lui rappelait pourquoi elle combattait. Beaucoup d’entre eux étaient tombés au combat, il fallait continuer de se battre pour eux.

L’alchimiste rangea l’objet dans son sac et ouvrit la bouche, s’apprêtant à dire quelque chose lorsqu’un petit détail l’interpella. Il y avait une femme au loin, avec des cheveux ébène, qui avait l’air de les observer depuis un moment. Cecilia fronça légèrement les sourcils et la regarda s’approcher doucement d’eux, chose qui ne la rassura pas pour le moment. Elle fit un rapide signe de la tête à Roshu pour qu’il regarde dans sa direction puis elle se tourna vers l’inconnue avant d’engager la conversation.


"Excusez-moi, est-ce que je peux vous aider ?"

Elle se faisait sûrement des idées, cette femme n’était peut-être pas une menace mais il fallait toujours rester prudent. Les disciples de Ganondorf ou même les mercenaires se faufilaient sans soucis parmi les habitants, elle en avait eu la preuve la dernière fois qu’elle était venue au village. Même si les choses semblaient s’être calmées, ce n’était pas une raison pour baisser sa garde, surtout que même la plus belle fleur pouvait se montrer dangereuse. En tout cas, c’était bien la première fois qu’elle voyait cette femme et il lui était difficile de se faire une idée du premier coup d’œil. De toute façon, elle allait savoir dans les prochaines minutes si elle était une alliée ou une ennemie…

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 582
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Dim 23 Nov - 14:36

Une fois qu’elle avait sorti cette pierre de son sac, le sorcier de feu était en train de se ressouvenir de tous ces exploits qu’il avait accomplis avec ce groupe des rédempteurs. La fois où il avait fait une petite insurrection dans la place du marché avec Saria pour sauver un bébé des griffes d’une guilde noire, c’était un bon souvenir. Après il y en avait des mauvais, comme sa malheureuse mort dans la vallée Gerudo. Mais il avait tourné la page depuis tous ce temps. 1 an s’était déjà écoulé entre cet événement et maintenant, que le temps passait tellement vite quand on est dans son lit en train de morfondre et de s’enfermer dans une coquille.

Puis il y avait une autre personne qui s’incrusta dans le groupe. Les bras dans ses poches, il fit un petit pivot pour se tourner vers la nouvelle arrivante. Elle semblait être normale, on ne dirait pas que c’était un ennemi. Mais rien n’indiquait qu’elle était de notre côté aussi. Ou elle s’était simplement perdue dans le village. Nouvelle arrivée à Hyrule ? Quoi qu’il en soit, le jeune homme attendait une réponse de la part de cette personne avant d’enchainer, l’air de rien, sur la pierre qu’avait montrée Cecilia. Elle était décidée à reprendre le flambeau de ce groupe ? Roshu avait un doute sur cette information.


« Tu comptes ressusciter la guilde ? »

Il se devait d’être discret sur ce qu’il allait dire. Le jeune homme aux cheveux blancs était comme un partisan à la guilde. Il n’était pas un membre mais avait des coéquipiers à l’intérieur de ce groupe et il avait entendu dire que les Redempteurs n’étaient pas très bien vu par les autres personnes, comme les Dragmires ou la Garde Royale. Et si la femme était un ennemi, il pourrait les éliminer tous les deux. Non non, autant être explicite dans les propos. D’ailleurs, même s’il œuvrait pour le bien avec des techniques quelque peu orthodoxe, le sorcier de feu n’avait pas voulu rejoindre ce groupe. A l’époque, il avait encore quelques chaines qui le reliaient au Phoenix, l’entravant dans sa recherche d’une nouvelle guilde. Puis il ne voulait pas s’attirer d’autres problèmes avec ses compagnons, préférant rester solo dans ses actions. Donc pour qu’il puisse rejoindre la Redemption d’Ambre, il fallait être plutôt convainquant. Convaincre le jeune homme était plus qu’une question de temps, vu qu’il devait sortir de son état de dépression pour pouvoir avoir la chance de revenir dans le champ de bataille.

Il avait presque ignoré la nouvelle qui vient d’arriver. Le second éclat se tourna vers elle et lui tendit sa main. Il voulait faire les présentations, histoire de mettre un nom sur son visage


« Roshu et vous ? »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas dit son véritable prénom. Maintenant que quasiment plus personnes qu’il connaissait dans sa vie antérieure étaient présents, sauf l’alchimiste, il pouvait l’utiliser. Il y avait certes une tombe dans le cimetière à côté du village qui portait son nom. Mais on ne pouvait pas faire le lien entre les deux. Le sorcier pouvait faire croire que c’était son homonyme qui était mort, une autre personne. Ce qui était vrai d’un côté. Vu qu’il avait abandonné son surnom, peut-être qu’il devrait l’utiliser s’il voulait être anonyme. Il avait toujours cette habitude de mettre ses mains dans ses poches.

Roshu avait gardé sa pierre qu’il avait utilisée pour parler avec ses coéquipiers depuis cet assaut dans la forteresse. Dans l’espoir de réentendre sa voix juste une fois. Il ne le montrait pas, préférant le caché dans une de ses poches. Lorsqu’il continuait à parler avec eux, il n’arrêta pas de le palper, de le bouger dans tous les sens. Il était heureux mais n’osait pas le montrer. Puis il se tournai vers Cecilia.


« Bonne chance alors, tu en auras besoin… »

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluria Daerren
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche personnage
Guilde: aucune
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Dim 23 Nov - 15:18

Eluria continua sa progression vers les deux personnes qui se trouvaient face à elle. Durant celle-ci elle capta un brin de conversation entre eux, concernant la résurrection d'une guilde. Elle espérait qu'il s'agissait d'une des guildes dont la mission collerait avec celle que son mentor lui avait confiée. Tout en jouant la carte de la prudence, elle arriva enfin à leur niveau et s'adressa d'abord à la jeune femme de manière à ce que sa voix ne porte pas trop loin. Elle afficha un sourire pour montrer qu'elle n'était pas venue pour se battre.

Bonsoir, veuillez pardonner mon intrusion et mon indiscrétion. En arrivant je vous ai entendu parler d'une guilde que vous allez tenter de faire revivre...

Mais avant de continuer, elle vit la main que l'homme lui tendait et la serra.

Pardonnez mon impolitesse, je ne me suis pas présentée. Je me nomme Eluria, enchantée!

Elle regarda ses deux interlocuteurs et vit qu'ils étaient tous deux aussi sur leur garde, bien qu'ils n'avaient pas l'air mauvais. Son mentor l'avais mise en garde sur le fait qu'Hyrule regorge de gens qui savent bien cacher leurs jeux, ils pouvaient paraître doux comme des agneaux mais être en réalité aussi dangereux que des fauves. Cependant elle devait absolument en savoir plus sur ce qu'ils se racontaient, ils détenaient peut-être la clé qui lui permettrait d'entamer sa mission sur de bonnes bases.

De quel genre de guilde s'agit-il?

Plus elle récolterait d'informations, le mieux ce serait. Si c'était le genre de guilde qu'elle espérait, elle aurait fait tout ce qui était en son pouvoir pour tenter de la rejoindre et ainsi honorer les dernières volontés de son bienfaiteur. Mais pour le moment elle ne pouvait qu'attendre une réponse de leur part, les mains sur ses hanches et gravant leurs visages dans sa mémoire. Elle risquerait de les revoir assez souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Mar 2 Déc - 22:04

Cecilia tourna brusquement la tête vers Roshu et commença à froncer les sourcils. L'inconnue s'était approchée d'eux et il continuait d'aborder les sujets assez sensibles. Discrètement, elle lui donna un coup de coude histoire qu'il se reprenne puis reposa son regard sur l'étrangère. Elle était désormais devant eux et à première vue, le fait que le jeune homme ait parlé d'une guilde -sans mentionner son nom- avait piqué sa curiosité. C'était assez bizarre et le fait qu'elle ait un peu écouté leur conversation ne la rassurait pas vraiment. Faisait-elle partie d'une bande de mercenaire ou des dragmires ? Elle n'en savait rien et il serait difficile de le prouver. En plus, c'était la première fois qu'elle la voyait et la première fois qu'elle entendait parler d'elle après qu'elle ait prononcé son nom. Au moins, cela prouvait pour le moment qu'elle n'avait rien à craindre d'elle, que cette femme n'avait aucune animosité.

En tout cas, Roshu s'étant présenté le premier et Eluria ayant répondu, l'ambrée était la seule à ne pas avoir révélé son identité. Elle croisa les bras et reposa son regard sur la jeune femme. Même si la situation était assez gênante, elle ne voyait pas l'utilité de lui mentir sur son identité, surtout que son ami l'avait donné délibérément sans même avoir réfléchi aux conséquences. De toute façon, ils étaient dans le village et en plein jour, difficile de lancer une attaque sur deux personnes si elle avait vraiment l'intention de les affronter.


"Cecilia Iole Mentina, mais Cecilia suffira."

Maintenant que les présentations étaient faites, elle pouvait enfin passer aux choses sérieuses. Eluria semblait bien curieuse par rapport à cette histoire de guilde, bien trop du point de vue de l'alchimiste. Pourtant, elle ne lui avait pas encore répondu à l'affirmative, même si c'était à peu près son intention puisqu'elle ne considérait pas les rédempteurs comme des membres d'une guilde. Pour elle, il s'agissait d'un groupuscule avec un but : protéger Hyrule et la couronne à tout prix. Enfin en tout cas, elle ne pouvait pas se permettre de dévoiler trop ses plans, surtout qu'elle ne connaissait rien de la personne qui était en face d'elle. Pour le moment, il fallait tout nier jusqu'à ce que les soupçons se dissipent.

"Nous étions en train de parler d'une ancienne guilde dont Roshu faisait partie. Il n'y a rien de bien intéressant."

Bien sûr, c'était un superbe mensonge mais c'était par mesure de sécurité. Pour appuyer ses paroles, elle posa son regard sur le jeune homme et lui fit un clin d’œil, histoire de lui faire comprendre qu'il fallait lui faire confiance. Eluria ne pouvait pas voir ce petit geste étant donné que Cecilia était de profil et elle avait fait son signe du côté qu'elle ne pouvait pas distinguer. Reposant son regard sur elle pour éviter d'attirer quelques soupçons, elle fit part de ses impressions pour découvrir plus en détail ce qu'elle souhaitait.

"J'ai remarqué que vous tenez beaucoup d'importances aux guildes. Est-ce que vous recherchez quelque chose en particulier ?"

Qui sait, peut-être que si elle se montrait suffisamment intéressée, cette jeune femme pourrait faire une acolyte de choix dans le cas où les rédempteurs reviendraient. Mais avant tout, il fallait se renseigner le plus possible sur elle et être sûre de ce qu'elle était avant d'envisager de rentrer plus dans les détails.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 582
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Jeu 4 Déc - 22:08

Après les présentations, la jeune femme entra dans le vif du sujet, en parlant de la guilde que Roshu avait fait allusion. Il fallait qu’il reste assez prudent et c’était une mauvaise idée de parler de guilde à une personne inconnue. Le sorcier restait méfiant, il ne savait pas sur qui il pouvait tomber. Tout le monde portait des masques. Il se souvient qu’une fois qu’il avait rencontré la prêtresse de Din, elle faisait partie du clan des Dragmire. Et pourtant, il n’y avait aucun signe extérieur concernant son appartenance. Alors prudence. L’adolescent croisa les bras et se tourna en direction de Cecilia, qui lui décrocha un petit coup de coude, le faisant comprendre qu’il devait faire gaffe.

Ensuite il se tourna vers Eluria et tenta de percer sa véritable raison au grand jour. Mais impossible, il ne pouvait pas lire dans les esprits des autres personnes. Il avait pris un air plus sérieux que d’habitude, il n’avait pas envie de rigoler dans cette situation pareille, avec son état d’âme pessimiste. Il voulait en savoir plus sur les rédemptions d’ambres et sur ce qu’allait faire l’alchimiste. Sauf qu’avec une personne hors de cette histoire, ils ne pourraient pas parler tranquillement. Après, la femme aux cheveux noirs ne voulait pas forcément du mal, juste en savoir plus sur la guilde. Mais si on n’était pas fixé sur son camp, on ne pouvait rien dire.

Et Roshu était vraiment impatient. Il se souvenait encore de ces personnes masquées qui attaquaient dans le marché contre cette guilde noire avec lui comme allié en plus. Il y a eu des complications avec la garde mais rien de bien méchant. Depuis quelques temps, il ne les a plus revus. Disparu, eux aussi. C’était la fin d’une ère. Le garçon aux cheveux blancs allait s’enfoncer encore une fois dans ses souvenirs. Il faut qu’il aille de l’avant et qu’il laisse derrière lui le passé qui le maintenait dans cet état. Il reprit la parole, avec une intonation plus forte.


« Tournons pas autour du pot ! Royaliste ou Dragmire ?! Le blanc ou le noir ?! Le bon côté ou le mauvais côté ?! »

Il faisait en sorte à ce que personne d’autres n’entende sa voix. Il ne pouvait plus attendre pour savoir si elle était de leur côté ou non. Le garçon voulait aller droit au but, au lieu de faire des sous-entendus. Comme ça, c’est clair et net. Si cette personne était du côté de Zelda, elle pourrait être un nouveau rédempteur. Dans le pire des cas, il ne restait plus qu’à la tabasser et d’envoyer ses morceaux dans le désert. Et si elle mentait et qu’on découvre son stratagème, il ne restait plus qu’à la réduire en cendre. Et s’il ne faisait partie de ni l’un, ni l’autre, il n’avait rien d’autre à faire. Le second éclat attendait une réponse, montrant son impatience en tapant du pied droit.

Pendant un bref instant, il remit ses mains dans ses poches, recommençant son petit tic nerveux qui consistait à tenir la pierre de communication. Vint le moment où il eut une envie de se gratter la tête. Lorsqu’il sortit rapidement sa main droite de sa poche, par mégarde, il fit tomber la petite pierre bleue, atterrissant sur le sol et à la vue du groupe. Roshu reprit quasi immédiatement l’objet et le remit dans sa poche, le visage tout rouge. Il avait vraiment honte. Leur montrer qu’il y tenait toujours à cette relique. Puis le sorcier toussa et tenta de changer vite de sujet avant que ça ne devienne vraiment embêtant


« Sinon, vous avez vu qu’en ce moment, la météo est étrange. Un jour, le soleil et le lendemain, un véritable déluge ! »

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluria Daerren
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche personnage
Guilde: aucune
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Sam 6 Déc - 15:14

Maintenant, Eluria savait à qui elle avait affaire. Bien qu'elle ne sut dire sur le moment si elle pouvait se fier à eux, au moins elle avait leur nom. De quel genre de guilde recherchait-elle? La réponse était toute trouvée. Mais au moment de la donner, Roshu lui avait carrément demandé dans quel camp elle était. Sur le coup elle lui avait lancé un regard empli de reconnaissance. Il ne fallait pas perdre de temps et si elle voulait avoir une chance de rejoindre un clan, elle n'avait pas d'autres choix que de donner sa réponse.

Je ne me considère pas comme royaliste du fait que je n'ai prêté allégeance à personne ici depuis mon arrivée, assez récente. Mais j'ai ouïe dire qu'un grand mal ronge cette région et je ne tiens pas à ce qu'il obtienne satisfaction, au quel cas il serait sûrement tenté d'étendre son emprise sur d'autres régions. C'est pourquoi je souhaiterais rejoindre un groupe pour aider à le combattre, dans la mesure du possible.

Sa réponse renforcerait peut-être la méfiance de ses nouvelles connaissances, après tout elle pourrait être considérée comme une ennemie étant donné qu'elle n'est pas non plus dans le camp de la monarque qui règne dans cette région. La seule chose qui est sûre, c'est qu'ils avaient tous les trois un ennemi en commun. Dragmire? Ce serait donc le nom donné à cette entité malfaisante qui menace le royaume? Eluria commençait à en apprendre plus sur son ennemi. Il ne lui restait plus qu'à savoir comment en distinguer un de ses représentants.

Elle redoutait par contre un possible affrontement. Elle trouvait logique la possibilité qu'une vérification de ses capacités de combat s'impose, pour qu'ils sachent si oui ou non elle serait d'une quelconque aide. Mais elle avait subit un entraînement draconien une majeure partie de sa vie, elle avait été plus que préparée pour affronter cette situation. Il serait dommage de ne pas en profiter pour leur montrer l'étendue de ses pouvoirs, bien qu'ils soient limités. Puis elle vit Roshu faire tomber une étrange pierre bleutée.


Un souvenir de famille?

Elle se demanda si elle n'aurait pas mieux fait de garder le silence, à la vue de Roshu qui s'était précipité pour la ramasser, elle n'avait sûrement pas à voir cette pierre. Elle espérait juste qu'il ne s'emporterait pas, déjà qu'elle avait l'impression qu'il avait du mal à garder son calme.

_______________________


Couleur : #636BD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Dim 21 Déc - 15:33

Roshu avait l'air de perdre rapidement le contrôle de lui-même ces derniers temps et cela n'avait pas échappé à Cecilia. Lorsqu'il commença à intervenir tout en demandant directement à Eluria si elle faisait partie des dragmires ou non, l'alchimiste ne put s'empêcher de tourner brusquement la tête vers le jeune homme avec un air surpris, comme si cette guerre semblait le lasser. Un petit coup d’œil autour d'eux lui permit néanmoins de voir que les villageois à proximité ne les avaient pas entendus et c'était le principal, surtout s'il ne voulait pas recevoir un énième coup de coude voire plus. Mais grâce à cela, ils avaient eu une réponse rapide de la part de la jeune femme qui affirmait vouloir combattre ce fameux mal. L'ambrée aurait aimé savoir si ses paroles étaient justes, surtout qu'elle avait l'air d'être sincère dans le fond mais elle en avait croisé des personnes qui affirmaient quelque chose qui s'avérait être faux... Mais le fait qu'elle n'ait pas mentionné le nom de ce mal pouvait prouver une partie de ses paroles : elle n'était pas originaire d'Hyrule et ne savait encore rien de tout ce qu'il se passait dans ce pays.

Roshu fit tomber par inadvertance la petite pierre bleue qui servait autrefois aux rédempteurs à communiquer. Cela n'avait pas échapper à Eluria et même si le jeune homme tentait de camoufler cela en changeant de sujet de conversation, la jeune femme décida quand même de reporter son attention sur cet objet. Il y avait une jumelle de cette pierre à la forteresse gerudo et c'était pour cette principale raison que les ambrés ne pouvaient plus utiliser cet objet pour communiquer, pour ne pas que les dragmires écoutent leurs conversations. Mais pour Eluria, c'était comme si c'était la première fois qu'elle voyait un objet et elle n'avait pas compris l'importance qu'elle avait. Cecilia prit une grande inspiration et reposa son regard sur elle avant de hausser les épaules.


"Ne vous inquiétez pas, je suis sûre que vous allez rapidement trouver un groupe si vos intentions sont vraiment nobles."

En tout cas, l'ambrée avait besoin d'un peu de temps et de faire quelques recherches pour être sûre que Eluria n'avait pas une quelconque relation avec les dragmires ou un autre groupe de mercenaires, voleurs ou assassins. Après tout, si elle était réellement intéressée pour défendre le royaume, elle ferait sûrement une bonne alliée et c'était un détail qu'elle ne pouvait pas négliger .D'ailleurs, elle s'empressa de développer ce sujet et d'introduire les rédempteurs dans le cas où elle se déciderait à reprendre le flambeau.

"Il n'y a pas vraiment de groupes ou guildes protégeant la couronne, toutes ont fini par être dissoutes. Mais certaines rumeurs racontent qu'un ancien groupuscule serait de retour, Rédemption d'Ambre."

Elle détourna le regard vers Roshu, espérant qu'il comprenait ce qu'elle voulait dire sur ce potentiel retour des rédempteurs. Ils avaient tous disparu depuis l'attaque de la forteresse, elle en était la seule rescapée mais elle refusait de baisser les bras face aux dragmires. Il y avait quelqu'un qui avait besoin de son aide et elle s'était toujours promise qu'elle finirait par l'aider coûte que coûte. Ses yeux se posèrent sur son poignet droit, là où se trouvait une gourmette en or qui ne la quittait jamais. Il n'y avait aucun nom sur la plaque, elle l'avait mis de telle sorte à ce qu'il soit dissimulé contre sa peau pour que personne ne puisse savoir qui était le réel détenteur. Après tout, vu tout ce qu'il s'était passé, il serait mal vu que quelqu'un s'en rende compte et qu'il établisse un quelconque lien entre elle et le propriétaire du bijou.

La jeune femme se mit à soupirer. En y repensant, les dragmires n'avaient pas mené d'attaque depuis ce dernier assaut à la forteresse et cela ne présageait rien de bon. Il fallait se tenir prêt au cas où ils décideraient de bouger. Cecilia posa une nouvelle fois son regard sur Eluria et croisa les bras avant de reprendre la parole.


"Sinon, j'ai cru comprendre que vous ne veniez pas d'Hyrule. C'est justement à cause de ce fameux mal que vous avez décidé de quitter votre contrée pour venir ici ?"

A part sa soi-disant envie de combattre, elle n'avait donné que peu d'informations sur elle-même. Il devait bien y avoir une raison à sa présence à Hyrule et elle se demandait bien de quoi il pouvait s'agir.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Eluria Daerren
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche personnage
Guilde: aucune
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Lun 12 Jan - 18:41

Eluria savait que Cecilia ou Roshu finirait par poser plus de questions, comme si ils la testaient. Elle n'était pas dupe, son interlocutrice avait l'air d'en savoir bien plus que ce qu'elle essayait de faire croire. Que cherchait-elle vraiment? Voir si la fille aux cheveux couleur ébène était suffisamment digne de confiance pour lui en révéler un peu plus sur cette fameuse rumeur?

Elle savait qu'elle n'avait absolument rien à se reprocher, elle venait tout juste d'arriver et ne connaissait rien ni personne de cette nouvelle contrée. Quant aux raisons qui l'ont poussée à se rendre en Hyrule, elle lui en avait déjà donné une. La deuxième et dernière ne tarda pas à sortir de sa bouche. Mais avant cela elle avait resserré sa main autour d'un pendentif représentant une rose.


Je suis aussi à la recherche de membres de ma famille, qui ont fuit la misère qui rongeait le pays d'où je viens...

Elle ferma les yeux et émit un long soupir avant de relâcher sa prise, puis regarda Cecilia droit dans les yeux. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle n'avait aucune raison de se méfier d'elle, qu'elle n'avait pas de mauvaises intentions. Elle pensait pouvoir faire une pierre deux coups : honorer la promesse faite à son mentor, et retrouver sa famille qu'elle n'a pas revue depuis sa septième année.

Puis elle revint sur la rumeur dont Cecilia lui avait fait part.


Rédemptions d'Ambre, vous dites? Sauriez-vous par le plus grand des hasards, où je pourrais trouver un de leur membre?

Une lueur d'espoir scintilla dans son regard. Elle avait passé tellement de temps à aller de hameaux en villages, à aller à la pêche aux informations, la plupart du temps infructueuse. Mais là elle semblait tenir une piste solide, et comptait bien aller jusqu'au bout.

_______________________


Couleur : #636BD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 582
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Mer 14 Jan - 19:26

La question subite du sorcier de feu semblait rebuter une personne. C’était un mal nécessaire pour avancer un peu plus. Et puis surtout parce que ça lui tourmentait trop l’esprit de savoir si c’est une alliée ou une ennemie. Il réfléchissait beaucoup trop sur sa véritable nature. Ainsi, la question ne se pose même plus et ils eurent droit à une réponse claire et concise. C’était réglé. Le garçon soupira avant de répondre à la question d’Eluria

« On peut dire ça oui »

Disait-il en toussant un peu. Les guildes qu’ils avaient connues étaient comme une grande famille pour lui qui n’avait pas de proche sur cette terre. D’ailleurs depuis un moment, il avait arrêté de chercher un moyen de retourner chez lui. A Hyrule, il se sentait comme chez lui, vivant avec sa nouvelle famille. Même s’il commençait à avoir le mal du pays, Roshu avait une partie de lui qui voulait rester ici, surtout depuis le retour de l’alchimiste. Il se sent beaucoup moins seul à présent. Se grattant la tête, il entendit les paroles de Cecilia, parlant d’un ancien groupe qui referait surface. Depuis le début, le Solarien avait compris qu’elle voulait faire revivre la Rédemption d’Ambre.

Il laissa d’abord les deux femmes parler avant de prendre la parole. Au début, le sorcier de feu était sceptique de revenir dans une guilde, après la mauvaise souvenir qu’il avait eu chez les Phoenix. Beaucoup d’histoires sont apparus entre les membres et en particulier avec les chefs des chevaliers. Et puis il y a eu une dislocation. Le garçon s’en voulait encore de ne pas être assez fort pour tenir tête à ce satané individu. Les mains dans les poches, baissant la tête, observant ses pieds, le sorcier de feu posa le pour et le contre sur son entrée officielle.

Mais finalement en entendant les paroles de la jeune femme, il n’y avait pas de trace de mensonge ou d’hésitation. Ils pouvaient la faire confiance. Et puis, s’ils s’avéraient que c’est une traitre, il fallait simplement appliquer les bonnes mesures pour l’éliminer. Lorsqu’Eluria posa la question fatidique, le jeune garçon regarda l’alchimiste, en tentant d’envoyer un message télépathique. Ses yeux disaient qu’il serait temps de nous dévoiler à cette nouvelle recrue. Il faisait des mouvements rapides avec ses yeux, désignant la femme aux cheveux noirs et en hochant légèrement la tête. Il faudrait qu’il apprenne à envoyer des messages par l’esprit. Il va prendre un grand risque en faisant cela :


« Tu as de la chance. Tu en as un devant toi, enfin je n’étais pas vraiment un membre, juste un allié mais je connais certain des membres. »

Il devait vite briser la glace. Le sorcier de feu sentait qu’il allait recevoir un autre coup de coude bien placé. Sauf que là, vu que son amie voulait le retour des Rédemptions d’Ambres, il s’était dit qu’avec deux membres de plus, ça allait être plus facile pour faire un retour fracassant. Bien sûr, il se méfia de ses propos ainsi que des personnes aux alentours.
Heureusement qu’il n’y avait pas âme qui vive autour d’eux, des oreilles indiscrètes ne trainaient pas dans le coin. Ça serait stupide de se faire prendre alors qu’ils n’avaient rien fait encore.
A entendre ses paroles, il semblait être déterminé à retourner dans cette guilde. Pas vraiment, Roshu avait encore de l’hésitation à dissiper. Etait-il vraiment prêt à retourner avec eux ? Vu la réponse qu’il avait donnée tout à l’heure, il n’était pas encore apte à se relancer dans cette aventure. Mais là, une femme se présentait à la recherche d’un groupe qui pourrait l’aider à combattre le grand mal. Le garçon aux cheveux blancs avait compris qu’il ne fallait pas laisser passer cette occasion en or.


« Je ne sais pas si le chef serait d’accord pour que tu rejoigne le groupe… Mais un allié en plus ne nous ferait pas de mal. »

Il posa son regard sur Eluria, en tentant de ne pas fixer Cecilia, sinon la femme aux cheveux noirs comprendra qui était le véritable chef de la guilde. Enfin c’est ce que croyait le sorcier de feu. Quoi qu’il en soit, cette phrase était aussi un sous-entendu pour son amie, pour savoir si elle était aussi d’accord pour la recruter. Roshu tenta de prendre les rênes pour ce recrutement mais ce n’était  pas son point fort …

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Sam 17 Jan - 11:41

Son regard ne quittait pas Eluria, elle était à la recherche du moindre faux pas qui pouvait la trahir dans le cas où elle était à la botte d’une quelconque organisation, voire des dragmires. Ses paroles semblaient sincères et lorsqu’elle parlait de ses réelles intentions à Hyrule, il était facile de voir que cela l’affectait beaucoup. Ce pendentif qu’elle tenait fermement lui rappelait beaucoup de souvenirs et par réflexe, l’ambrée ne put s’empêcher de poser brièvement ses yeux sur le bracelet en or se trouvant à son poignet droit. Difficile de croire qu’une partie d’elle avait disparu en même temps que son retour aux sources. Elle s’efforçait de croire que ce n’était qu’un mauvais rêve et que les paroles de la lionne n’étaient pas sincères mais elle n’en serait sûre que lorsqu’elle la croiserait à nouveau. Jusqu’à ce fameux jour, elle ne pouvait qu’attendre et espérait que tout allait être comme avant.

En tout cas, la jeune femme semblait déterminée à montrer à l’alchimiste qu’elle était motivée et qu’il n’y avait rien à craindre de sa part. Ces petits ragots sur les rédempteurs l’avaient intéressée, au point de demander directement si Roshu ou elle n’avaient pas des informations sur eux pour qu’elle puisse les contacter. Elle n’eut pas le temps de répondre, c’est son ami qui prit la parole en répondant à l’affirmative. Se demandant ce qu’il avait en tête, elle se contenta de tourner la tête vers lui et de l’écouter. Il fallait qu’il y ait le moins de soupçons sur elle, les rédempteurs avaient toujours agi sous l’anonymat et avec les soucis qu’ils avaient eu lors de l’assaut à la forteresse Gerudo, c’était un point qu’elle voulait davantage renforcer. Se griller maintenant n’était pas la meilleure des solutions mais cette intervention du jeune homme aux cheveux blancs lui permettait d’affirmer une chose : il était bien décidé à prendre part au combat avec elle si elle souhaitait relancer les rédempteurs.

Le fait de savoir qu’elle n’était plus seule la rassurait. Il n’y avait plus que deux rédempteurs par rapport au groupe qu’ils avaient auparavant et Galastop ne donnait plus aucun signe de vie. Au final, elle était la dernière ambrée puisque Roshu s’était toujours considéré comme un allié et non comme un rédempteur à part entière. L’espoir était toujours présent malgré toutes les défaites qu’ils accumulaient et c’était ce dernier détail qui avait suffi à l’ambrée pour prendre l’éternelle décision de reformer les rédempteurs. Fouillant dans sa sacoche, elle sortit une broche, celle que les rédempteurs avaient pour habitude de porter afin de garder leur cape. Un objet maintenant inutile mais qui avait toujours de l’importance pour elle. Regardant autour d’elle, Cecilia se rendit compte qu’il y avait beaucoup trop de témoins autour d’eux. Il fallait ruser pour que personne ne puisse avoir de doutes.


"Je suis désolée, j’espère que tout va s’arranger."

Elle s’attendait à ce que Roshu et Eluria ne comprennent rien à ce qu’elle racontait et c’était normal. Certaines personnes jetaient des coups d’œil sur les protagonistes et parler des rédempteurs devant des citoyens n’était pas recommandé. S’approchant de la jeune femme à la chevelure ébène, l’ambrée fit mine de la prendre dans ses bras. Sa main droite se faufila d’abord jusqu’à une de ses poches afin d’y déposer la broche puis elle l’enlaça. Leurs visages étaient proches et ce fut le moment que la jeune femme choisit pour lui murmurer quelques mots, étant sûre qu’elle serait la seule à les entendre.

"Tu auras besoin de cet objet à l’avenir, tu seras contactée très vite."

Rompant l’étreinte, l’ambrée se mit à sourire puis posa un regard serein sur Roshu pour tenter de le rassurer, histoire qu’il ne s’inquiète pas de ce petit élan de folie qu’elle venait de montrer. Ne sachant pas trop quoi ajouter, elle joint ses deux mains et regarda brièvement les deux comparses avant de leur faire une proposition.

"Et si nous continuons cette conversation dans une auberge ? Il est tôt je sais mais nous serons mieux autour d’une table qu’ici."

Elle n’avait pas grand-chose de prévu pour le moment, elle était venue au village pour voir si les restaurations étaient terminées. Si jamais les deux jeunes gens n’avaient rien de prévu, ils pouvaient faire plus ample connaissance dans un endroit tranquille.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Eluria Daerren
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche personnage
Guilde: aucune
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Quand la réalité rattrape la fiction   Lun 19 Jan - 15:24

Eluria oscillait son regard entre Cecilia et Roshu en attendant d'avoir une réponse. Elle n'eut pas à attendre longtemps avant de les avoir, mais c'était un peu confus. Roshu affirmait qu'elle se trouvait en face d'un membre et qu'il en était lui-même un allié, laissant donc supposé que Cecilia était une Rédemptrice. Cependant, la désapprobation de cette dernière amplifia sa curiosité et tourna la tête pour observer les alentours.

La fréquentation du lieu où ils se trouvaient avait augmenté et Eluria se doutait qu'ils étaient entrain d'aborder un sujet qu'ils ne pouvaient rendre publique, cela devait être beaucoup trop risqué pour eux d'être déjà à visages découverts alors qu'ils n'avaient même pas encore remis ce fameux clan sur pieds.

La dernière réplique de Roshu lui avait redonné le sourire, sa recherche avait pris une sacrée avance et l'avait rendue plus déterminée que jamais. Restait à savoir ce qu'en pensait l'Ambrée. En parlant de celle-ci, elle s'était approchée d'elle pour, contre toute attente, l'étreindre. Eluria ne savait pas trop le pourquoi du comment mais, par réflexe, prit Cecilia dans ses bras.

Les passants verraient cette scène comme les retrouvailles de deux amies de longue date, se retrouvant après des années des séparations. Elle sentit la main de Cecilia se faufiler jusqu'à une poche où elle y glissa un objet qui lui serait utile plus tard, avant de relâcher son étreinte et lancer un bref regard à Roshu. Puis elle leur proposa de continuer cette discussion à l'auberge.


J'en serais ravie!

Un sourire radieux illuminait son visage, elle n'en revenait pas. Elle avait enfin réussi à intégrer un clan qui commence tout juste à se reformer et dont le but était d'aider à combattre les Dragmire.

Nous ne devrions pas trop tarder, au risque d'éveiller des soupçons. Ouvrez la marche! Je ne connais pas trop le village encore, j'ai donc besoin de guides.

Et c'est ainsi qu'elle leur emboîta le pas en direction de l'auberge.

_______________________


Couleur : #636BD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand la réalité rattrape la fiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico-