Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Sam 7 Déc - 17:50

Cela faisait depuis plus d'un mois et demi que l'attaque au village Cocorico s'était déroulée. Tous les villageois étaient encore sous le choc, personne ne s'attendait à un assaut de ce genre. Beaucoup de personnes avaient disparu, certains disaient qu'ils avaient été emmenés par les dragmires pour une destination inconnue et impossible de dire s'ils étaient encore en vie ou non. La reconstruction avait bien avancé mais la crainte d'une nouvelle attaque ne cessait pas de perturber les villageois. Il n'y avait pas que cela qui effrayait les habitants de ce paisible village : les vols se multipliaient, les bagarres et les tapages nocturnes ne cessaient pas de perturber ce paisible endroit.

Assise sur la branche d’un arbre situé en plein milieu du village, l'alchimiste observait avec attention les faits et gestes de chaque personne présente. Elle avait entendu ces rumeurs quelques jours après être revenue de la forteresse Gerudo et elle avait décidé de s’occuper de ce petit problème après une bonne semaine de repos forcée. Tout le monde donnait le meilleur de soi-même pour reconstruire toutes les bâtisses et avec ce beau soleil, c’était la bonne humeur qui les animait. Cecilia savait bien que cela n’allait pas durer car une fois la nuit tombée, les problèmes allaient revenir les torturer encore et encore. Elle frappa le tronc avec son poing droit avant de respirer calmement, profiter ainsi de la fragilité des habitants était honteux et inhumain, il fallait que tout cela cesse rapidement pour que les villageois puissent enfin trouver ce repos et cette tranquillité qu’ils avaient auparavant.

La gerudo se pencha légèrement en avant pour sauter de l’endroit où elle était. Une fois les pieds au sol, elle ne perdit pas de temps et commença à marcher dans les rues du village. Tout avait l’air d’être calme et elle avait décidé de donner un petit coup de main aux ouvriers. Les gardes surveillaient l’avancée des travaux et si jamais il y avait quelque chose d’anormal qui arrivait, elle n’hésiterait pas à intervenir le plus rapidement possible.


"Tu penses que c’est eux qui provoquent tout ce bazar au village ?"

L’ambrée s’arrêta net après avoir entendu cette phrase. La personne qui l’avait prononcé ne se trouvait pas loin et elle venait d’attiser sa curiosité. Elle s’approcha en direction de la voix et aperçut deux gardes qui discutaient entre eux. Les informations qu’ils détenaient pouvaient être précieuses, il fallait absolument qu’elle sache de quoi ils parlaient, quitte à les espionner pour obtenir ce qu’elle voulait.

"J’en mettrais ma main à couper que c’est eux qui trouble l’ordre du village. Il n’y a que ceux qui sont liés au trône qui seraient capables de venir déranger les villageois après tout ce qu’ils viennent de vivre. Si je trouve un de ces Soleils Rouges, je m’occuperais personnellement de son cas."

"Tu as raison, il ne faut pas qu’on se laisse avoir plus longtemps par ces mercenaires ! Il faut fouiller toutes les personnes suspectes et on finira par les avoir !"

"Allons-y !"

Les deux gardes quittèrent leur position précipitamment et passèrent à quelques pas de Cecilia. La jeune femme s’était cachée pour éviter qu’ils ne la voient, ils auraient sûrement pensé qu’elle était suspecte puisqu’elle écoutait leur conversation. Elle avait déjà entendu parler de ces Soleils Rouges comme étant un groupe de mercenaire qui s’était rallié depuis quelques semaines au trône. C’était une hypothèse qu’elle devait vérifier car il n’y avait aucune preuve que c’était bien eux qui étaient à l’origine de tout cela.

Alors qu’elle s’apprêtait à faire demi-tour pour mener sa propre enquête, l’alchimiste ne vit pas la personne qui marchait dans sa direction et manqua de la percuter. Confuse, elle recula de quelques pas avant de s’excuser et s’assurer qu’elle n’avait rien.


"Je suis désolée, je ne vous avais pas vu… Est-ce que vous allez bien ?"

Tout ce qu’elle espérait, c’était que cette personne soit assez compréhensive et qu’elle ne s’énerve pas trop après ce petit geste maladroit. Il ne fallait pas qu’elle perde de temps et qu’elle retourne à ses affaires le plus vite possible.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Dim 8 Déc - 22:21

Ce jour là fut une journée on ne peut plus ordinaire pour le jeune sorcier et à la citadelle. 3 semaines après sa mort, il se réhabituait avec son nouveau corps. Mais il ne se doutait pas que quelques kilomètres plus loin, des événements terribles se tramaient. Si pour les habitants de la place du marché, c'était un jour normal, pour le village Cocorico, c'était une autre histoire. Gallyfrey l'a apprit quelques jours après dans les journaux, même avec ces informations, tout restait floue. Pourquoi le trône des Dragmires aurait attaqué ce village ? Une attaque pour faire plongé le royaume un peu plus, peut être. Heureusement qu'ils n'ont pas conquis ce territoire.
Le jeune sorcier aurait voulu être là bas, ce jour là, malgré son problème cardiaque.

Mais il se rattrapa aujourd'hui. Ces derniers temps, il louait un cheval d'une parure marron et s’entraînait à l'équitation. Marcher sur les plaines d'Hyrule était devenu trop fatiguant et galoper à dos de cheval semblait être amusant et plus pratique, surtout. Alors Roshu monta sur la monture et partit vers le village.
Ce fut une nouvelle sensation, il aurait dû faire ça beaucoup plus tôt. Il ne s'empêcha pas de crier un "Yiiihaaa !", le cheval galopa très rapidement, du point de vue du sorcier vu que c'est sa première fois parce que ce n'était qu'un banal cheval marron, ne courant pas plus vite que ceux du ranch ou de la garde royale. Il était peut être trop vieux.

Arrivés sur place, il constata l'ampleur des dégâts. Lui qui pensait voir quelques débris. Cela lui rappelait la catastrophe du ranch et le fait qu'il s'était engagé à réparer avec son ancien chef des Phoenix. Il descendit de sa monture et l'attacha à une barrière en bois à l'entrée tout en lui donnant une carotte avant de se rendre au cœur du village. Il observa toute les maisons et les recoins ainsi que les habitants, repérant où il serait utile. Le village était toujours animé, la bonne ambiance y régnait, aucune problème à l'horizon. La garde a était renforcée. Lors de sa dernière visite, il y en avait moins. Le village Cocorico, le sorcier n'y allait pas souvent, il se cantonnait à rester dans la ville ou aller à la forêt ou encore au lac.

Il fût arrêter dans sa marche par une autre personne, qu'il percuta et le fit tomber à terre. Lorsqu'il leva la tête pour voir cette personne et allait exprimer son mécontentement, il s'arrêta net et ne dit plus un seul mot, en voyant cette fameuse alchimiste. Il se releva aussitôt, en une fraction de seconde, acceptant ces excuses, même si c'était aussi un peu de sa faute.


"Ah, ce n'est rien du tout ! Je vais très très bien ..."
Il la rencontra encore une fois, drôle de coïncidence, mais elle semblait plus distante et plus pressée, il l'interrogea alors ...
" Qu'est ce qui se passe ? Vous êtes si pressée d'aller aider ces villageois ? "

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perla
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 254
Age : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

Fiche personnage
Guilde: exilés
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Lun 9 Déc - 19:04

" Tiens moi ça, tu veux?"

 Perla prit à deux mains le sceau remplit d'eau fraiche que lui tendait Sara. La femme à la forte stature lui jeta un regard bienveillant, un sourire sur les lèvres, et prit le deuxième sceau, tout en ramenant son benjamin entre ses jupes. Le soleil était haut dans le ciel, et les femmes entamait la préparation d'un repas consistant qui donnerait de l'énergie à leurs hommes. La jeune Zora aidait volontiers où l'on voulait bien lui donner du travail, et elle donnait des coups de mains ici et là, à transporter une planche, chercher les provisions pour une vieille dame, ou garder les enfants. Certain était que le village ne manquait pas de main d’œuvre: plusieurs maisons avaient étés partiellement détruites et endommagées pendant l'attaque des Dragmirs qui avait eut lieu voici plus d'un mois et demi, et tout cela était à reconstruire. Mais les habitants de Cocorico avait fait face à cette épreuve avec beaucoup de zèle ; dès le début, il ne s'était pas morfondu sur leurs malheurs, et s'étaient immédiatement mit à la tâche, en répétant "rien d’irréparable, ça aurait pu être pire !" Perla admirait beaucoup le courage de ces gens, qui habitaient au pieds du mont du Péril, et elle faisait de son mieux pour les seconder chaque jour.  

 Si, au départs, les Cocoricotiens avaient manifesté un peu de retenue face à la nouvelle arrivante, mais celle-ci s'était vite dissoute, remplacé par une franche sympathie. Peut être ses écailles y était-elles pour quelque chose...ces gens qui connaissait aussi bien les Gorons que les Zoras, savaient que ceux-ci ne pouvait leurs vouloir du mal, et ils avaient acceptés Perla sans poser plus de questions. Un agréable quotidien s'était alors installé pour la jeune Zora, qui se sentait comme à l'abri du danger parmi ces Hyliens accueillants.
C'est alors que commencèrent de nouveaux problèmes: d'abords quelques vols, par-ci par-là, pour finir par des cambriolages et des bagarres nocturnes qui interrompaient honteusement le calme du Village. On disait que les Soleils rouges étaient à l'origine de ce raffut, mais personne ne pouvait clairement affirmait les avoirs vus. Il était possible que les perturbateurs se cachent aux alentours de Cocorico, ou alors dans le village même, certains disaient qu'ils étaient envoyé par Ganondorf, d'autres affirmait qu'ils étaient à la solde de la Princesse( mais soyons clairs, cette personne à la langue de vipère s'est vivement fait réprimandée par les autres); les avis divergeaient, mais toujours était-il que quelqu'un déranger honteusement la quiétude d'un village déjà affaiblis.

Perla, voulant en savoir plus, avait passé la nuit précédente cachée dans l'obscurité, à côté du moulin, un lieu qu'elle affectionnait particulièrement, pour surveiller le centre du village et tenter de prendre sur le fait les délinquants. Mais sa tentative s'était soldée par un pitoyable échec: elle s'était endormie, et les voleurs lui étaient passés sous le nez... elle se souvenait d'avoir entre aperçu des silhouettes à un moment, mais n'en était pas vraiment sûre. Enfin, elle retenterait sa chance la nuit suivante!  

Une fois le sceau déposé dans la maison de l'aimable mère de famille, le jeune Zora alla se promener pour voir si un autre petit bouleau n'était pas disponible pour elle, accompagné par le bruit familier et rassurant des charpentiers. Alors qu'elle retournait vers le puits, un élément inhabituel attira son attention : une collision inopinée entre deux personnes, tout près d'elle. Elle ne se souvenait pas de les avoirs vu auparavant ici... mais elle préférait enquêter avant de tirer des conclusions hâtives. Il ne fallait jamais juger au premier abord!

Elle s'approcha d'eux, toussota et dit, en souriant:


"hum, Bonjour! Je ne crois pas vous avoir vus auparavant, je peux vous aidez? Mais peut-être devrait-je me présenter...je me nomme Perla, pas difficile à retenir! et vous êtes?

_______________________


~Plume de Nacre~ Direction du Journal RP

Mes couleurs:
 

Nárë Oiressë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Jeu 12 Déc - 16:29

L'ambrée fut surprise lorsqu'elle vit Roshu devant elle, elle ne s'attendait pas à le revoir aussitôt, surtout après cette mission qu'ils avaient menés à la forteresse gerudo. Sur le coup, elle se mit à rire brièvement en se souvenant du plan qu'ils avaient mis en place pour entrer dans cette place : le vieux lion était caché dans la charrette alors que le magicien avait utilisé la potion de transformation qu'elle lui avait donné. En tout cas, il semblait avoir remarqué qu'il y avait quelque chose qui clochait dans l'attitude de l'alchimiste et il s'était empressé de lui demander ce qui n'allait pas. Ne souhaitant pas le déranger avec de simples soupçons, la jeune femme passa sa main droite dans ses cheveux tout en répondant à sa question.

"Tout va bien, tu n'as pas besoin de..."

Avant qu’elle n’ait pu lui répondre, une autre personne vint à leur rencontre. Au premier coup d’œil, l’alchimiste pouvait en déduire que c’était une zora vu les écailles qui étaient sur son corps. Elle n’en voyait pas souvent et elle ne pensait pas du tout qu’elle en croiserait un dans ce village. Elle  pensait que les zoras devaient vivre en permanence dans l’eau mais il semblerait que ce n’était pas le cas et qu’elle avait une vision erronée de ce peuple. Néanmoins, malgré le sourire qu’elle affichait sur son visage, la gerudo ne la quittait pas des yeux tout en se demandant pourquoi elle était venue participer à la conversation. Voulait-elle s’assurer qu’ils allaient bien suite à ce petit remue-ménage qu’ils avaient causé ou était-ce pour autre chose ? Pour le moment, il était préférable de répondre à toutes ses questions, elle en saurait plus par la suite…

"Je m'appelle Cecilia Iole Mentina, Cecilia pour faire plus court. Je suis venue au village pour constater l'ampleur des dégâts et c'est un miracle que ce lieu ne soit pas occupé comme la forteresse gerudo. Les villageois sont enthousiastes malgré ce qu’il s’est passé et cela réchauffe vraiment le cœur..."

Elle avait décidé de citer une seule raison pour laquelle elle était présente au village, le reste n’étant pas vraiment important. Dans l’immédiat, tout était calme en journée et elle ne pourrait confirmer ses soupçons que lorsque la nuit sera là, les voleurs semblaient attendre cet instant précis pour attaquer. Il fallait qu’elle se fasse sa propre idée de ce qui se passait au village, les informations étaient toujours déformées au fur et à mesure qu’elles passaient de bouches à oreilles.

Cecilia regarda tout autour d’elle, il n’y avait personne qui les espionnait et ils étaient seuls. Elle ne savait pas où étaient partis les gardes et elle aurait bien aimé voir ce qu’ils allaient faire, mais partir maintenant n’était pas vraiment l’idéal si elle ne souhaitait pas voir les soupçons se poser sur elle à cause d’une attitude suspecte. Elle reposa son regard sur ses interlocuteurs avant de continuer.


"Et vous, que faites-vous..."

"On te tient ordure !"

Cecilia sursauta et regarda à nouveau autour d’elle. Ce cri venait sûrement de résonner dans tout le village, on pouvait facilement penser à une querelle de famille ou autre. Mais cette voix, elle l’avait déjà entendu quelques minutes auparavant, celle de l’un des deux gardes qui parlaient à propos des Soleils Rouges. Ils devaient sûrement arrêter toutes les personnes suspectes et ils n’hésiteraient pas à faire usage de la force pour les faire parler. La jeune femme regarda vers le ciel avant de voir un petit papillon blanc au loin survoler un endroit du village. Comprenant le message de son compagnon, l’ambrée regarda à nouveau les deux protagonistes avant de se pencher légèrement pour s’excuser.

"Excusez-moi, il faut que j'aille voir ce qui se passe."

Et sur ces mots, Cecilia partit en courant vers la direction où se trouvait Papillon d’Hiver tout en espérant qu’elle tombe rapidement sur les gardes avant qu’ils ne tentent quelque chose de non raisonnable. Elle n’avait pas encore remarqué que Roshu et Perla la suivait…


~~~~~~

Spoiler:
 

"Pourquoi m'arrêtez-vous ? Je n'ai rien fait !"

Arrivée au centre du village, Cecilia s’arrêta net et tourna la tête vers le moulin. Les deux gardes qu’elle avait aperçu plusieurs minutes auparavant étaient là en compagnie d’un jeune homme aux cheveux noirs. Sur le coup, l’alchimiste ne comprenait pas trop ce qui se passait puisqu’elle avait loupé une partie de leur conversation mais elle espérait en restant là qu’elle en apprendrait plus sur ce qui venait de se passer.

"Tu peux hurler tant que tu veux, nous savons tous que tu n'es pas un sain et que tu fais partie des Soleils Rouges !"

"Écoutez, je viens d'arriver il y a quelques jours au village Cocorico, je ne vois pas de quoi vous voulez parler ! Je m'appelle Stanislas et je suis..."

"Ton blabla ne nous intéresse pas, dis-nous la vérité si tu ne veux pas qu'on passe aux choses sérieuses !"

La jeune femme se mit à soupirer. Comme elle le craignait, les gardes étaient aveuglés par la colère et ils arrêtaient n’importe quelle personne qui leur semblait suspecte. Tous les étrangers à Cocorico pouvaient subir le même sort, il était donc préférable de ne pas trop trainer dans le coin tant que ces gardes étaient dans un tel état. Cecilia fit demi-tour et s’apprêta à partir lorsqu’elle aperçut Roshu et Perla à ses côtés, sûrement poussés par la même curiosité qui l’avait envahi. Légèrement gênée par la scène qu’elle avait faite devant eux quelques secondes auparavante, elle fit un sourire forcée avant d’essayer d’expliquer son geste.

"Il semblerait que je me sois inquiétée pour rien, ce n'est que..."

"Aaaaargh !"

Un nouveau cri fit sursauter la danseuse. Néanmoins, ce n’était pas le même cri que tout à l’heure, celui-ci était rempli de douleur. Elle eut juste le temps de se retourner pour voir les deux gardes à terre et Stanislas devant eux, un poignard ensanglanté à la main. L’alchimiste recula d’un pas face à cette scène, cet homme venait d’attaquer de sang-froid deux gardes royaux, le faisant passer de simple suspect à principal suspect. S’il était un simple visiteur comme il l’avait maintes fois dit, il n’avait aucune raison de s’attaquer à des hommes, il devait sûrement cacher quelque chose.

Alors que Cecilia s’apprêtait à courir vers les gardes pour tenter de donner les premiers soins, l’assassin se tourna vers eux et se précipita dans leur direction tout en gardant fermement dans sa main sa nouvelle arme.


"Attention !"



~~~~~~



Puissiez vous avoir raison…



Lassé d’expliquer sa situation, Stanislas profite de la discussion entre les deux gardes pour dérober un poignard et il le planta dans la gorge du premier garde avant de blesser le second. Il regarde autour de lui et constate qu’il y a trois personnes qui ont assisté à la scène. Tenant toujours fermement dans sa main le poignard qu'il a dérobé à l'un des gardes, il s’approche rapidement des trois compagnons qui craignent qu'il décide d'utiliser son arme contre eux.

Roshu et Perla se concertent rapidement avant de prendre une décision :

Choix 1 : Stanislas est vraiment dangereux, il n’a pas hésité à voler une arme et l’utiliser directement sur des innocents. L’un des gardes a été tué sur le coup et le deuxième est dans un état critique, ils sont sûrement les prochains sur la liste de victimes. Ils décident de mettre fin une bonne fois pour toute à tous ces meurtres en tuant Stanislas dès qu’il arrive près d’eux ;

Choix 2 : Stanislas est dangereux mais il doit payer pour ses crimes. Alors qu’il passe près des trois amis, l’un d’entre eux s’écarte pour faire un croche-patte à Stanislas qui tombera lourdement au sol, lâchant au passage son arme. Il compte se relever rapidement pour prendre la fuite mais les trois compagnons l’arrêtent avant qu’il ait eu le temps de prendre la poudre d’escampette.

[Il est conseillé que les participants communiquent par mp pour prendre ensemble la décision qui leur semble juste, chacune ayant bien sûr une influence différente sur les événements qui vont suivre… ]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Roshu Aaron
Le Second Eclat
Le Second Eclat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2011

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Sam 14 Déc - 20:47

Le jeune sorcier parlait à la jeune femme lorsqu'ils sont interrompus par une autre personne. Cette individu faisait partie d'une autre race du royaume d'Hyrule nommée Zora, des sortes d'homme poisson bleu. Jusqu'ici, il n'avant entendu parlait d'eux seulement dans les livres, témoignage et des discussions dans le marché, parait-il qu'en dehors de leurs lieux d'habitation, c'est à dire le domaine Zora, lieu à lequel il ne pouvait pas y aller pour des raisons étranges, ils se font rare dans les autres lieux qui ne sont pas submerger. Roshu était content d'en voir un, en chair et en os, en face de lui. Il se présenta en premier en la serrant la main, le secouant assez longtemps.

" Alors ça, une Zora ! Vous n'imaginez pas à quel point je suis content de serrer la main à un Zora !
C'est un grand honneur de vous rencontrer ! "
S'exclama t-il tout en arborant un grand sourire mais peut être est ce que la Zora était effrayé de voir une personne surexcité à ce point, ce dernier se calma et lâcha sa main, tout en faisant un pas en arrière. " Désolé de m'être emporté, j'adore les nouvelles découvertes et il m'arrive que... j'exprime ma joie de cette façon. Enfin bref, je m’appelle Gallyfrey. Je vous remercie de proposer votre aide mais je pense qu'on en a pas besoin. "

Alors qu'ils étaient en train de discuter à propos de leurs raisons de leurs venues au village, on entendit au loin les paroles d'un garde. Ils étaient en train de procéder à une arrestation, selon ces dires. Ce qui interpella Cecilia qui partit sur le champ vers les gardes. Les doutes du jeune Solarien se concrétisent, après l'avoir vu pressé à tel point qu'elle avait renversé Gallyfrey, il se tramait quelque chose dans le village, mais quoi? Il l'interrogea alors la jeune Zora, peut être elle savait quelque chose

" Y'a t il d'autre problème que les réparations ? "

C'est ensuite que Perla lui répondit. Il était à la fois attristé, au fait que le village doit faire face à une autre menace, après l'attaque c'étais la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Mais il était aussi très intéressé par cette affaire, enfin quelque chose d’intéressant après cette longue période de calme et d'inactivité qui a duré une semaine. Le garçon aux chevaux blanc suivit la jeune Gerudo, il était accompagné de la Zora, qui semblait être inquiète, elle aussi.

Ils assistèrent à la scène, derrière Cecilia. Les 2 gardes avait capturé un suspect, qui clamait son innocence Ce n'était pas nouveau. Même toute la garde était contre les Soleils Rouges, une sorte de milice qui aurait sévit le territoire. Il n'en avait jamais entendu parler, peut être parce que ce n'étais qu'un simple ignorant ou c'étais un groupe qui ne valait rien et inutile de s'en soucier. Le sorcier déduisit que la jeune femme était à la recherche des ces Soleils Rouges, à priori. En tant que membre qui faisait partie du groupe d'assaut à la forteresse Gerudo, ça ne l'étonnait pas qu'elle se mêle des affaires des autres si la vie des citoyens était en jeu.

Mais lorsqu'il remarqua que le suspect s'apprêtait à contre attaque, il ne pouvait pas l'en empêcher, tout ce qu'il pût faire c'était de crier
" Attention !" Le groupe était témoin d'une scène de meurtre incroyable, il était sous la surveillance de deux gardes et il a réussi à les neutraliser. Ce n'étais pas qu'un simple civil, c'étais un combattant. Le jeune sorcier se mit en garde, l'assassin les avait remarqué. Il cria à Cecilia qui allait porter secours au garde" N'y va pas !"

Roshu devait agir, il devait neutraliser la cible avant qu'il blesse, ou pire, une autre personne. Lorsqu'il s’approcha aussitôt du groupe, l'un d'entre eux fit s'écarte pour faire un croche patte, ce qui envoya le gars valser dans les airs avant de faire un atterrissage douloureux sur la terre ferme. Le sorcier prit sa baguette avant de courir sur l'individu, donnant un coup de pied à l'arme pour qu'elle soit hors portée puis le releva brusquement avant de tenir ses 2 mains derrières son dos et d'enfoncer sa baguette de sorcier sur son dos, le menaçant d’éviter toutes actions hostiles

" Ne tente rien du tout, conseil d'ami. Sinon je te réduis en un tas de cendre. "

_______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perla
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 254
Age : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

Fiche personnage
Guilde: exilés
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Mar 17 Déc - 21:59

Perla fut rassurée de savoir que ces deux personnes, Cecilia et Gallyfrey donc, étaient venus au village pour aider les habitants à le reconstruire. Tout comme elle en somme. Rassurée de n'avoir pas à suspecter ces gens qui avaient l'air très sympathique, et qu'elle n'aurait jamais dû croire coupable d'un quelconque méfait, elle sourit de pleine dents devant l'enthousiasme de Gallyfrey. Les gens n'avaient pas l'habitude de voir des Zora, et ce genre de réactions allaient certainement devenir monnaie courante pour elle, alors autant s’habituer !

Elle observa ses interlocuteurs plus en détails: la femme, assez jeune, était vraiment très belle avec son teint rose et ses magnifiques yeux verts... elle ne devait pas laisser les gens indifférents. De plus, il se dégageait d'elle une impression de bonté, mêlée de ...tristesse? Difficile à dire aussi rapidement. L'homme quand à lui était plutôt étrange avec sa cape, ses cheveux blancs et cette marque qu'on devinait sur sa joue... mais pas plus que cela, et il avait une allure aimable et avenante.

La jeune Zora se tourna vers Cecilia qui semblait vouloir lui poser une question, mais celle-ci fut soudainement interpellée par une discussion non loin, et partie en courant. Interloquée par la subite mise en mouvement de la Gérudo, Perla essaya de voir ce qui avait attiré sans attention, avant de se lancer à sa suite: une arrestation avait en effet lieue non loin d'eux...mais les soldats semblaient arrêter une personne innocente, et elle voulue intervenir pour peut être clarifier les choses. Elle avait déjà connue la tension et les arrestations injustifiée alors qu'elle était encore au Domaine...

Entretemps, Gallyfrey lui posa une question, auquel la Zora s'empressa de répondre :


"Et bien oui. Depuis quelques jours, des vols et des dérangements ont lieux la nuit...on compte même une agression mais on est pas sûr si elle est vraie, car, euh, disons que la victime avait un peu forcé sur la bouteille au bar. La rumeur court que les auteurs de ces tapages serrait des sortes de missionnaires, ou plutôt, une bande de voleurs qui se font appeler les "soleils rouges" et qui serrait à la botte des Dragmirs. Mais, jusqu'à maintenant, on a pu produire aucune preuve concrète de leur présence, alors tout le monde à un peu les nerfs en pelote, vous comprenez..."

Et ce fut juste après avoir dit cela qu'arriva l'inimaginable, et la personne que les soldats étaient en trains d'arrêter transperça l'un d'eux, et blessa l'autre. Perla ne put rien faire d'autre que couvrir sa bouche avec sa main pour étouffer un cri ridicule, et regarder  l'assassin s'approcher des spectateurs, son arme à la main, complètement pétrifiée. Allait-elle mourir déjà? Elle pensa qu'il était heureux que personne d'autre n'est assisté à la scène, mais il allait certainement s'en prendre aux habitants. Elle pensa à Sara, à ses marmots; elle devait agir, faire quelque chose.

Perla et le sorcier s'élancèrent d'un même mouvement sur Stanislas, et la voyageuse fit un croche-patte tout à fait improviser, qui envoya le voleur à terre. Aussitôt, son compagnon se précipita sur lui et l'empêcha de s'enfuir. Elle en fut rassurée car il montrait bien plus d’aisance qu'elle au combat, et la Zora pensa qu'il devait être un combattant aguerri. Tandis que la Mentina se précipita vers les gardes blessés avec l'air de quelqu'un qui savait ce qu'il avait à faire ; Perla, elle, était un peu perdue. Finalement, elle décida d'attendre pour voit si l'un des deux autre avait besoin de son aide, tout en scrutant les environs car, dans les histoires, les choses n'était jamais aussi faciles. Il y avait toujours un complice caché quelque part, près à sauté toute dents dehors sur les gentils. La réalité était rarement comme dans les histoires, mais mieux valait être sûr ses gardes.

_______________________


~Plume de Nacre~ Direction du Journal RP

Mes couleurs:
 

Nárë Oiressë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Sam 21 Déc - 14:35

Avant que l'alchimiste n'ait pu réagir, ses deux compagnons neutralisèrent Stanislas pour qu'il ne puisse plus user de la force. Le danger étant momentanément écarté, elle se précipita vers les deux gardes pour tenter de leur venir en aide. Néanmoins, l'un était mort et le deuxième était dans un sale état, Cecilia se dépêcha de lui prodiguer les premiers soins rapidement. Les cris avaient interpellé la population et plusieurs gardes commencèrent à arriver de tous les coins pour voir ce qui se passait. Les soldats se précipitèrent autour de Roshu, Perla et Stanislas ainsi que de leurs deux compagnons blessés et de Cecilia avant de sortir leurs armes.

"Qu'est ce qui s'est passé ici ?"

Un homme plus charismatique arriva derrière eux. Reconnaissant cette voix, l'ambrée se retourna pour confirmer ses soupçons, il s'agissait de Jehan, capitaine de la garde. Elle l'avait rencontré le jour de l'attaque du village Cocorico alors qu'elle se trouvait avec Swann. C'était lui qui l'avait tenu au courant du carnage qui s'était déroulé dans ce lieu paisible et il l'avait un peu aidé alors qu'elle était déjà considérée comme une potentielle traître parmi les autres soldats. S'il ne s'agissait pas de lui, la jeune femme n'aurait sûrement pas répondu à la question. Tout en continuant de soigner le soldat blessé, elle répondit à la question du capitaine en haussant le ton pour pouvoir attirer l'attention.

"L'homme qui se trouve à terre avec mes deux compagnons vient d'assassiner un homme et de blesser grièvement un autre mon capitaine..."

En entendant les derniers mots de l'alchimiste, l'homme se retourna pour voir qui venait de prononcer ces paroles. Il fut surpris de croiser à nouveau la gerudo qu'il avait aperçu lors de la traque des dragmires. Décidément, il la voyait toujours lorsqu'il s'agissait des Soleils Rouges. Il aurait pu directement la suspecter suite aux événements qui s'étaient déroulés à la plaine d'Hyrule mais étant donné qu'elle tentait de secourir un des siens, il se sentit obliger de faire abstraction de ce problème.

"Demoiselle Cecilia, je ne m'attendais pas à vous revoir en un tel lieu." Il se tourna vers ses gardes et leur fit signe de baisser leurs armes avant de désigner Stanislas. "Enchaînez cet homme et fouillez le !"

Les quelques hommes autour de Roshu et Perla prirent le relais et enchaînèrent le mercenaire avant de le fouiller pour voir s'il n'y avait pas un quelconque indice sur sa présence dans le village Cocorico ainsi que la preuve de son appartenance aux Soleils Rouges. Pendant ce temps, Jehan s'approcha de l'alchimiste pour la questionner davantage sur ce qui venait de se passer mais la jeune femme lui coupa la parole.

"Il va s'en sortir, il faut l'amener dans un endroit plus calme."

Le capitaine donna l'ordre aux soldats de transporter le blessé dans une maison pendant que les autres donnaient un dernier hommage à celui qui avait péri. Jehan détestait perdre un de ses hommes et sa colère contre les Soleils Rouges ne cessaient pas d'augmenter. Il vengerait la mort de son homme et réduire ce groupe de mercenaire à néant. Pendant que Cecilia observait les gardes emporter avec eux le blessé, l'homme lui posa finalement la question qui lui brûlait les lèvres.

"Nos routes se croisent à nouveau, puis-je savoir ce que vous faites au village Cocorico ?"

"Les rumeurs de vols, tapage nocturne et j'en passe commence à se répandre dans toutes les villes. Je suis venue voir si elles étaient vraies et si je pouvais arranger les choses car comme on dit, il vaut mieux voir les choses par soi-même que par les yeux de quelqu'un d'autre."

Jehan savait que les informations pouvaient vite s'éparpiller avec le temps, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elles soient aussi précises. Lui qui avait juré de protéger Hyrule, il avait l'impression qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et qui l'empêcher de mener sa mission à bien. Cecilia quant à elle ne le quittait pas des yeux, elle avait bien vu le malaise qui s'emparait de lui mais elle ne put rien faire, un des soldats s'approcha du capitaine pour lui remettre un document.

"Capitaine ! Il avait ce document dans l'une de ses poches."

Il prit le papier dans ses mains et commença à le lire. La surprise et l'étonnement étaient visibles sur son visage et l'alchimiste se demandait bien ce qui se trouvait inscrit sur cette feuille pour que le capitaine réagisse de cette façon. Mais elle n'eut pas besoin d'attendre plus longtemps, l'homme laissa s'échapper ses interrogations.

"Une rançon sur le héros du temps ? Qu'est ce que cela signifie ?"

Ayant détourné pendant quelques secondes son regard, Cecilia regarda à nouveau le capitaine suite aux mots qu'elle avait entendu. Une rançon sur le héros du temps ? De quoi pouvait-il bien parler ? Est-ce que la garde royale avait décidé de le rechercher ou était-ce autre chose ? De simples paroles ne pouvaient pas satisfaire la curiosité de l'ambrée.

"Est-ce que je peux..."

Et avant qu'elle ne puisse continuer sa phrase, Jehan lui montra le document comme s'il savait déjà ce qu'elle allait lui demander.


Spoiler:
 


A son tour, un air de surprise s'afficha sur le visage de la jeune Mentina. Cette avis de recherche semblait irréel, comme sorti d'un cauchemar, et pourtant le document était bien réel. Il semblerait que le trône ait décidé de prendre les devants pour rechercher l'un de leurs ennemis les plus coriaces : le héros du temps. La récompense était très intéressante pour n'importe quel assassin, voleur ou mercenaire et si les dragmires avaient fait circuler cet avis dans tous les endroits d'Hyrule, cela signifiait qu'il y avait un nombre important de personnes qui étaient à sa recherche. Il fallait absolument le retrouver avant qu'il ne soit trop tard !

"Je n'y crois pas... Les dragmires ont mis une rançon sur la tête du héros du temps !" Cecilia passa sa main droite dans ses cheveux et regarda autour d'elle avant de voir Stanislas. Tout s'était éclairci grâce à lui et ce document prouvait dans quel camp il se trouvait. "C'est pour cela que les Soleils Rouges sont ici, ils sont à sa recherche !"

"Le héros du temps ? Il était là il n'y a pas longtemps" Tous les regards se dirigèrent vers le soldat qui venait de prononcer ces mots. Intimidé, il continua tant bien que mal de parler de ce qu'il avait vu. "Euh je... je l'ai vu se... se diriger vers... vers le cimetière."

Savoir que le héros du temps était à proximité était un soulagement, mais puisque les Soleils Rouges étaient là, ils pouvaient déjà l'avoir retrouvé. Le temps était compté, il fallait absolument aller au cimetière pour le retrouver avant que les mercenaires ne se chargent de lui. Cecilia se retourna, prête à se rendre rapidement au cimetière.

"Il faut aller le prévenir, je vais le chercher au cimetière."

"Vous restez en dehors de cette histoire !" Elle s'arrêta net en entendant cela et se retourna. Jehan passa à côté d'elle puis s'arrêta tout en la fixant elle. "Les Soleils Rouges sont un groupe de mercenaires très dangereux, c'est à la garde de s'occuper de ce problème."

Les soldats restants se rallièrent au capitaine pour donner un coup de main au héros du temps. L'homme se retourna vers Roshu et Perla avant de les remercier.

"Je vous remercie de votre aide, vous pouvez partir."

Et sur ces mots, les soldats se dirigèrent tous vers le cimetière, guidé par Jehan. Cecilia se mit à soupirer face à cette scène, ils étaient bien trop peu pour tenter de repousser un groupe de mercenaires. Mais elle ne put s'empêcher d'éprouver du respect pour lui puisqu'il tentait de protéger son peuple, même si cela pouvait le conduire à la mort. L'ambrée vit ses deux compagnons s'approcher d'elle.

"Je vous expliquerais tout sur le chemin, il faut aller les aider."

Malgré les conseils du capitaine, tous les trois se dirigèrent à leur tour vers le cimetière. Si jamais les Soleils Rouges étaient là, ils pourraient aider les gardes avec leur magie. Garantir la sécurité du héros du temps était une priorité et ils ne pouvaient pas rester au village sans rien faire et en sachant ce qui allait se passer.



[La première partie de la quête est terminée, je vais tâcher de lancer la deuxième dans les jours qui viennent mais vous pouvez quand même conclure dans ce rp ]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Perla
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 254
Age : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

Fiche personnage
Guilde: exilés
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]   Mer 25 Déc - 14:00

Heureusement, des soldats arrivèrent peu après que Galyfrey eut mis le voleur hors d'état de nuire, et le prirent en charge. Qui sait ce qui aurait pu arriver? Stanislas ne devait pas être seul, ses "amis", devaient eux-aussi trainer dans les parages...au risques et périls de habitants et, même avec la meilleur volonté du monde, trois personnes ne pouvaient pas grand chose contre toute une bande de malfaiteurs. Perla espérait que les gardes trouveraient un moyen de les arrêter car, après tout, c'était leur métier, mais peut être pourrait-elle les aider d'une quelconque manière? L'un des soldats, qui avait des manières de chef, s'adressa à Cecilia, qu'il connaissait apparemment, pour lui demander ce qui s'était passé, tandis que ces compagnons fouillaient l'assassin. La jeune femme commença par lui assurer que l'homme blessé survivrait, et Perla en fut contente: on n'avait pas besoin de plus de morts ! Elle se rappelait très bien des visages atterrés des gens qui pleuraient leurs proches disparus... Il fallait empêcher les Soleils rouges de faire plus de mal!

Un des gardes vint alors à son capitaine avec un air épouvanté, et lui tendit un document. La jeune Zora, curieuse, se rapprocha de Cecilia pour essayer de voir ce que lisait Jehan mais elle ne pu rien lire avant que celui-ci ne tende la feuille devant lui, pour la montrer à le jeune femme, qui fut choquée. C'était un avis de recherche, un de ces tracts qui amenait les gens à pourchasser une personne en échange d'argent, mais qui était sur cette affiche? Stanislas? Elle n'arrivait pas à bien voir... Mais elle n'eut pas besoin de s'approcher plus, car Cecilia la renseigna sur le contenu de ce mystérieux papier.

Le Héro du Temps, recherché...par les Dragmirs. Comment ne pas connaitre les légendes sur cet homme, le seul à même de vaincre les ennemis, ou plutôt l'ennemi, de la couronne et sauver le royaume du joug du mal ? Même dans un lieux coupé du reste du monde, comme le Domaine Zora, on racontait ses exploits. Mais elle s'était toujours demandée ou était la limite entre la réalité et le mythe. Et si cet Héro n'était rien de plus qu'un homme auquel on donnerait des pouvoirs qu'il n'avait pas, juste pour rassurer et maintenir la confiance du peuple?
Enfin, ce n'était pas des pensée à avoir en pareille circonstances. Si cet homme était recherché, c'est que sa vie était en danger, donc il existait...et le prix pour sa tête était haut, donc il devait vraiment être dangereux.

Les soldats, après avoir entendu que le Héro du Temps se trouvait "peut être" au Cimetière, s'y dirigèrent expressivement, et Cecilia, ainsi que Gallyfrey, les suivirent à bonne distance. Perla les suivit sans hésiter. Après tout, même si elle n'avait pour sa part rien vu du Héro, c'était la vie d'un personne qui était en danger. De n'importe qui, soldat ou résidant. Et, même si elle doutait d'être utile, peut être, ne sait-on jamais?

_______________________


~Plume de Nacre~ Direction du Journal RP

Mes couleurs:
 

Nárë Oiressë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Petit à petit, la vie reprend son cours normal [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico-