Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Venez danser brave gens !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Venez danser brave gens !   Mer 29 Mai - 23:58

C'était un dimanche, un après midi ensoleillé à la place du marché. Trois musiciens prirent placent dans un coin de la place où peut de passant allait et venait. Il y avait de la place de libre et pas de concurrents directes. L'ensemble allait pouvoir gagner quelques pièces. Le brouhaha et les rires qu'on entendait était de bon augure.
Aglaranna déballa ses maigres affaires et prépara son archet et son violon. Henry, un ami qu'elle avait rencontré après une représentation, tira sa flûte et commença à en tirer quelques sont. Pendant ce temps Charle, un ténor à la voix roque et au sourire communicatif, rameutait la foule :


« Oyez oyez brave gens, venez chanter, danser, vous divertir avec nous! Venez écouter Henry le joueur de flûte ! Venez entendre mes chants, et venez admirez Aglaranna et son violon de cristal! Vous ne serez pas déçu ! Nous jouons ce que vous voudrez et tout sera de qualité, venez vous amusez avec nous....

Charle continua de rameuter la foule avec ses belles paroles et sa grosse voix. Cela faisait rire la violoniste de le voir comme ça. Il lui faisait penser à une poissonnière ou à un marchand de bibelot.
Elle eut un grand sourire à cette pensée et songea qu'il valait mieux que Charle ignore comment elle le voyait à cet instant.
La jeune femme regarda Henry le flûtiste qui avait finit de déballer et lui fit un clin d'œil. Il était temps d'aider Charle. Les deux musiciens respirèrent ensemble et partir sur un air populaire. Ils se regardaient et faisaient de grand gestes en jouant pour avoir un aspect théâtral et attirer la foule. Cela marchait bien. Charle n'eut bientôt plus besoin de s'époumoner. Les gens étaient là.
Le chanteur passa une annonce. Que voulait entendre la foule? Plusieurs réponses fusèrent, mais la majorité était pour un air de danse populaire. L'ancien orateur se plaça avec les musiciens. Ils se regardèrent et partir. Ce fut le début d'une après midi de musique et de danse à la place du marché où trois musiciens du royaume essayent de gagner leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Sam 1 Juin - 0:17

[Le rp se déroule après la deuxième partie de l'event à la forteresse gerudo et avant le rp avec Swann au temple de l'ombre]


Le soleil était au rendez-vous, comme toujours. La place du marché était très animée en ce dimanche, tout le monde souhaitait prendre du bon temps et profiter de cette chaleur pour se détendre. Assise sur le rebord de la fenêtre, Cecilia pouvait entendre de là où elle se trouvait les cris de joie des villageois, même si sa maison était loin de la place. Elle ne put s'empêcher de sourire, toutes ces personnes qui s'amusent sont tellement ignorantes, très peu étaient au courant des événements qui s'étaient déroulés à la forteresse gerudo. Se recroquevillant sur elle-même, l'alchimiste eut un léger frisson rien qu'en repensant à toutes ces blessures qu'elle avait reçu en moins d'une semaine. Le danger faisait parti de son quotidien, c'est une phrase de ce style qu'elle avait prononcé devant Endë et Judith plusieurs jours auparavant dans ce même lieu près de la fontaine, et même s'ils avaient fini par combattre ensemble, ils étaient tous repartis avec des séquelles qui mettraient du temps à disparaitre. Sur cette pensée, la gerudo leva la tête, se demandant si son ami allait bien car elle ne l'avait pas revu depuis ce jour.

Une douce mélodie attira l'attention de la jeune femme. Son regard se stoppa dans la direction d'où provenait ce son, et il semblait venir de la place. En une belle après-midi, ce n'était pas surprenant de se dire qu'il y avait sûrement des musiciens qui jouaient de la musique pour égayer la journée. Les yeux fermées, elle se laissa guider par la mélodie et si elle ne se trouvait pas au bord d'une fenêtre, elle serait sûrement là à danser et à laisser son corps se détendre. Elle se décida finalement à se lever puis elle rentra à l'intérieur de l'habitation, cherchant quelque chose ou quelqu'un. Son amie semblait occupée, elle se faufila derrière elle avant de poser une main sur l'épaule de cette dernière puis prononça quelques mots.


"Hey Judychou !" Elle ne put s'empêcher de rire une fois qu'elle avait prononcé ce surnom. Elle lui avait donné lors d'une soirée arrosée en sa compagnie et celle de Swann et depuis, elle ne pouvait pas arrêter de l'appeler comme ça. "Je m'absente, je vais faire un petit tour sur la place."

Sur ces mots, elle quitta les lieux et se rendit dans la ruelle pour se diriger vers la place du marché. Cela faisait depuis quelques jours qu'elle avait emménagé chez Judith à la place du marché. Elle avait ainsi l'impression d'avoir des repères, de s'être enfin installée et d'avoir commencé quelque chose de nouveau. Elle fermait les yeux, se laissant guider par le vent qui transportait les notes de musique vers elle jusqu'à arriver à leur origine. Il y avait trois personnes, deux musiciens et un ténor. Les habitants dansaient et semblaient faire la fête, oubliant par la même occasion tous leurs soucis. Cecilia se mêla à la foule et sans attendre, elle se mit à danser. Les rares spectateurs qui n'avaient pas pris part à la danse la fixaient du regard, c'était comme s'il n'y avait plus rien autour d'elle, juste la musique.

Cela dura pendant plusieurs heures, jusqu'à ce que le soleil commence à rougir, annonçant qu'il allait bientôt disparaitre. L'après-midi avait bien avancé et le temps était passé vite, très vite. Tous les villageois retournèrent à leurs occupations ou rentrèrent chez eux, la place était très vite devenue calme. L'alchimiste s'approcha des musiciens avant d'applaudir.


"C'était vraiment entrainant, bravo !"

Elle se stoppa et posa son regard sur l'instrument que cette femme aux cheveux violets possédait. Il était étrange, tout comme sa propriétaire d'ailleurs, et le spectacle que les musiciens venaient de donner lui rappeler étrangement les rares moments qu'elle passait avec son amie, où elles s'amusaient toutes les deux à jouer de la musique. Cela faisait depuis bien longtemps d'ailleurs qu'elle n'avait pas touché à son instrument mais elle n'avait plus le cœur à en jouer, plus depuis qu'elle était partie. Elle ferma les yeux et ne put s'empêcher de sourire en repensant à ça. Tout était si loin, le temps passait trop vite.

L'alchimiste rouvrit les yeux et ouvrit sa bourse avant de déposer quelques rubis dans une petite corbeille. Ils avaient l'air d'avoir bien réussi leur journée puisqu'elle était bien remplie. Tout en faisant quelques pas en arrière, Cecilia posa une nouvelle fois ses yeux sur le fameux violon avant de se retourner et de se diriger vers la fontaine pour s'y asseoir. La nuit commençait à montrer le bout de son nez, elle voulait juste profiter encore un instant des rayons du soleil avant de s'en aller.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Dim 2 Juin - 23:52

Cela faisait une vingtaine de minutes qu'Aglaranna jouait lorsqu'elle remarqua la danseuse. Une femme, brune, avec de beaux yeux verts. Elle aurait pu ressembler à n'importe qu'elle hylienne, mais elle était plus jolie, avec un teint rosé, et un bijou en or au poignet. Ses traits étaient moins durs que ceux des paysannes. Et il y avait autre chose. La danse. Elle ne pouvait être qu'une danseuse accomplie. Ses gestes fluides, souples, gracieux, cette harmonie parfaite avec la musique...
Aglanarra en était convaincue, l'inconnue était spéciale. La violoniste n'avait jamais rencontré une telle danseuse, c'était du moins ce que lui laissait entrevoir les pas de la femme.

Durant toute l'après midi, ses pensées oscillèrent entre la musique et la danseuse. Elle se surprit, entre deux regards à Henry et Charle, à se questionner sur l'inconnue. Où avait-elle apprise à danser? Jusqu'où pouvait elle pousser son art? Serait-elle de compagnie pour faire un duo?
La fatigue tira la violoniste de ses réflexions. Ses doigts commençait à se faire moins vif, son coude voulait se laisser tomber, son poignet commençait à crier grâce... Cela faisait des heures qu'ils jouaient sans réelle pause. Charle dû s'en apercevoir car il regarda Henry le flûtiste et vu que lui aussi était épuisé. A la fin de la musique, Charle annonça qu'il allait chanter pour la dernière fois. Un léger bruit de protestation monta de la foule. A la fin, certaines personnes demandèrent à ce que la musique continue, mais l'horizon avait déjà commencé à s'embraser et la foule se dissipa à cause de l'heure tardive. De nombreuses personnes laissèrent cependant de l'argent dans une corbeille que Charle avait déposé.
La dernière fut l'inconnue. Elle les félicita et applaudit. Ses yeux s'attardèrent un instant sur le violon de cristal. Aglaranna vit des émotions traverser son visage avant qu'elle ne sourit et laisse une récompense aux musiciens. Cette femme l'intriguait de plus en plus.

Les trois musiciens partagèrent leurs bénéfices puis se séparèrent en échangeant quelque boutades bon enfant. Aglaranna regarda ses deux amis s'éloigner, puis, rapidement, se dirigea vers la fontaine. La danseuse s'y était installé après les avoir félicité et semblait perdu dans ses pensées.
Aglaranna s'approcha doucement puis, avec un sourire lui dit :


«  Bonjour, je suis Aglaranna, la violoniste. Je vous ai vu danser, vous êtes éblouissante, vous devez être une professionnelle. J'aimerai savoir si cela vous intéresserait de faire équipe avec moi pour faire un spectacle. »

Elle espérait ne pas l'avoir prise au dépourvu. Un spectacle de danse était assez rare ces derniers temps. Cela attirerait la foule et changerait la violoniste de son registre habituel. Elle se demanda pourtant si elle ne cherchait pas un moyen de connaître davantage cette inconnue qui l'avait captivée.


Dernière édition par Aglaranna le Dim 16 Juin - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Mar 11 Juin - 0:18

La jeune femme s'apprêtait à se lever et à quitter la place lorsqu'elle sentit quelqu'un proche d'elle. Elle eut juste le temps de détourner le regard pour apercevoir une femme aux cheveux violets, et cette dernière lui adressa la parole. L'alchimiste n'avait pas eu le temps de répondre aux multiples questions de cette dernière étant donné qu'elle ne lui laissait pas le temps de placer un seul mot au début. En tout cas, cette jeune femme était la violoniste de tout à l'heure et il semblerait qu'elle ait remarqué la petite danse de Cecilia malgré la foule qu'il y avait. Et quand cette dernière lui proposa de se produire en spectacle avec elle, la danseuse ne put s'empêcher de la regarder avec étonnement. C'était bien une chose à laquelle elle ne s'attendait pas et sur le coup, cela lui rappela certains souvenirs puisque cette situation était assez similaire. La gerudo avait prit l'habitude tous les soirs d'oublier tous ses soucis par la danse alors que son amie jouait de la flûte. Ce temps était loin désormais et pourtant, il y avait toujours quelque chose qui lui rappelait ces moments.

L'alchimiste ne put s'empêcher de sourire et regarda le sol. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre et si elle devait accepter cette proposition car entre son métier d'alchimiste et son activité dans Rédemption d'Ambre, il fallait trouver encore du temps pour faire une autre activité à côté de ces deux choses qui lui prenaient déjà beaucoup de temps. Mais depuis toute petite, elle avait baigné dans le domaine de la danse grâce à sa mère et c'était une passion qu'elle n'avait jamais abandonné, même si elle dansait très rarement ces derniers temps. De toute façon, si jamais elle était vraiment débordée, elle pouvait toujours refuser de faire certains spectacles mais pour le moment, cette idée l'intéressait beaucoup.


"Merci beaucoup ! C'est ma mère qui m'a transmise sa passion pour la danse, c'était une grande danseuse."

Rares étaient les gerudos qui n'aimaient pas combattre et c'était le cas de la mère de Cecilia. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait décidé d'apprendre la danse à sa fille, pour éviter qu'elle suive le même chemin que les siens, c'est-à-dire d'apprendre l'art du combat. Si elle savait maintenant que la danse lui avait permis d'acquérir une grande agilité pour combattre, elle l'aurait sûrement grondé. Sur cette pensée, la danseuse ne put s'empêcher de rire pendant quelques secondes puis elle fixa le ciel avant de continuer.

"J'avoue que ta proposition est très intéressante et je suis d'accord pour faire un essai. Je préfère ne rien prévoir en avance pour la suite étant donné que mes recherches et mes autres activités me prennent quand même beaucoup de temps."

Elle préférait déjà exposer les choses dès le début pour que Aglaranna ne soit pas prise au dépourvu si jamais l'alchimiste avait un empêchement de dernière minute. C'était surtout par rapport à son activité que cela pouvait poser problème car à n'importe quel moment, quelqu'un de rédemption pouvait la contacter. Enfin, il ne fallait pas qu'elle se focalise sur cette éventualité et elle devait un peu penser à elle-même en premier. Et qui sait, peut-être que ce petit passe-temps allait lui apporter des choses positives, qui sait. La gerudo releva la tête et fixa la violoniste du regard avant de sourire.

"Au fait, je m'appelle Cecilia Iole Mentina, mais tu peux tout simplement m'appeler Cecilia." Elle marqua une petite pause, se remémorant à nouveau cette après-midi assez mouvementée, puis décida d'en savoir un peu plus sur sa partenaire. "Et en tout cas, c'est un très bel instrument de musique que tu as là. Cela fait depuis combien de temps que tu joues du violon ?"

Durant sa danse, elle n'avait pas pu s'empêcher de jeter quelques coups d’œil dans la direction de la violoniste. Son instrument de musique était unique, on aurait même pu penser qu'il avait été fabriqué dans de la glace. Elle avait beaucoup de chance pour qu'un tel objet tombe entre ses mains et son histoire intéressait beaucoup Cecilia qui regardait Aglaranna avec attention pour en savoir plus à son sujet.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Dim 16 Juin - 18:39

La danseuse se tourna vers elle. Ses yeux s'agrandirent légèrement, ses traits se tirèrent. Son visage indiquait clairement sa surprise. Aglaranna l'avait totalement prise au dépourvu. C'était normal, mais la suite intrigua fortement la violoniste. En effet, le beau visage changea à nouveau et découvrit, avec la stupeur, une palette d'émotion. Sans un mot, ses yeux se refermèrent un peu et se perdirent dans le vague, happé par un élan de mélancolie, puis comme par un fardeau lourd, sa tête tomba légèrement. Cependant, surprise, la danseuse se mit à sourire, à rire même pendant un court instant. Spectacle étrange, troublant. Si Aglaranna avait eut un doute que la jeune femme était ou avait été danseuse, celui-ci aurait été instantanément balayé. De telles émotions ne pouvaient que de passions ou de mémoire très importantes.
Aussi, ce ne fut pas une surprise quand son interlocutrice lui avoua qu'elle était danseuse et que sa mère l'était aussi. Aglaranna pensa que les émotions qui avaient agités la jeune femme devait être dû à sa mère, probablement. Cette pensée s'envola vite lorsque, Cecilia, c'était le nom de la danseuse, lui avoua son intérêt pour sa proposition. Elle était très prise apparemment mais la violoniste n'y fit pas attention. L'activité de musiciens itinérants était loin d'être régulière et changer un spectacle de quelques jours n'était pas un problème.
Cecilia souria et regarda le violon. Aglaranna vit arriver la question sur son instrument atypique longtemps à l'avance. Tout le monde lui posait la même question. Aussi allait elle répondre la même réponse que d'ordinaire quand elle s'arrêta net. Sur elle? La question portait sur elle et non sur le violon? Depuis combien de temps cela n'était-il pas arrivé? La jeune femme cacha rapidement son air hébétée en souriant sincèrement et répondit à Cecilia :



  «  J'en fais depuis que je suis toute petite. Je suppose que cela doit faire un peu plus de 16 ans que je fais du violon. Mais ça ne fait que deux trois ans que je donne des spectacles pour gagner mon pain. »


Aglaranna marqua une courte pause avant de laisser éclater elle aussi sa curiosité.


«  Mais je me demandais, futur partenaire (elle sourit à ces mots), depuis combien de temps tu danses? Et sur quoi aimes-tu danser? Du folklore populaire, de la musique calme, de la passionnelle, un style un peu tzigane? »


La violoniste venait de montrer son entrain, probablement un peu trop avec temps de question, mais elle était démangée par l'enthousiasme de pouvoir créer et faire de nouvelles choses ainsi que de mieux connaître cette énigmatique danseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Jeu 20 Juin - 12:56

Aglaranna ne semblait pas surprise lorsque Cecilia avait abordé le sujet du violon, comme si elle s’y attendait. Tout le monde devait lui poser cette question et c’était normal puisqu’un tel instrument ne courrait pas dans les rues. Sur le moment, elle avait eu l’impression d’avoir posé la question qu’il ne fallait pas mais au moins, elle savait quel sujet il ne fallait pas trop aborder devant la violoniste. Il y avait une nette différence de ton dans ses paroles : lorsqu’elle parlait de son violon, elle semblait être calme alors que lorsqu’elle posait des questions à l’alchimiste, elle semblait plus enthousiaste. Il était rare de voir quelqu’un qui s’intéressait plus aux autres que par soi-même mais au final, la danseuse avait l’impression d’étaler sa vie alors qu’elle ne savait pas grand-chose de sa future partenaire. Ce problème allait très vite être résolu car elle avait l’intention de lui poser des questions, une fois qu’elle aurait répondu aux siennes, sur la jeune femme et en savoir plus sur elle. Et qui sait, peut-être l’impressionner.

"J’ai été bercée par la musique depuis que je suis née, et ma mère m’a appris la danse très tôt car elle ne voulait pas que je prenne le même chemin que mon père. Et c’est au final le chemin que j’ai quand même pris…"

Elle n’avait jamais autant parlé à quelqu’un de son passé, c’était une chose qu’elle voulait éviter de dévoiler à la base. Mais au final, elle s’était rendue compte que parler des choses qui tiennent à cœur pouvait faire du bien et alléger un fardeau qui n’avait cessé de grandir depuis toutes ces années. Enfin… elle abordait seulement une partie de ce passé car l’autre resterait bien sûr dans l’ombre, comme toujours. L’alchimiste continua son discours.

"Je peux danser sur n’importe quelle musique. Lorsque tu laisses ton cœur te guider, ton esprit s’envole et ton corps s’adapte au rythme de la musique, qu’elle soit rapide ou lente. C’est ce que ma mère m’avait appris." Elle marqua une petite pause et regarda pendant quelques secondes le ciel s’assombrir avant de continuer. "Mais au final, je considère plus la danse comme un passe-temps. J’ai toujours été passionnée par le travail que faisait mon père et j’ai décidé de suivre sa voie, tout en le cachant à ma mère car elle n’aurait pas du tout aimé…"

L’alchimiste se mit à soupirer et détourna brièvement le regard. Même si elle lui en avait longtemps voulu, elle comprenait avec du recul l’attitude de sa mère. L’alchimie était une chose qui pouvait facilement se retourner contre vous dès qu’il y avait un manque de connaissances sur un seul des ingrédients. Pour le moment, elle n’avait jamais eu ce problème car elle avait appris cet art grâce à son père et tout en suivant déjà ses notes. Mais même comme ça, elle n’était à l’abri de rien car c’était avec l’alchimie que son père avait perdu la vie, et sa mère refusait que Cecilia ne perde la vie à cause de cette même voie. Au final, elle ne savait pas pourquoi elle avait décidé de continuer dans l’alchimie malgré la mort de son père, peut-être pour lui rendre hommage, ou bien pour une toute autre raison.

"Donc au final, je suis danseuse à mes heures perdues mais la plupart du temps, j’étudie la médecine car je suis alchimiste, et il est important de tout connaitre en médecine pour élaborer des potions puissantes qui peuvent soigner n’importe quels maux et sauver des personnes."

La médecine ne pouvait pas guérir tous les maux et l’homme était bien souvent impuissant. La jeune femme se souvenait de ce jour où son père agonisait sur son lit, et même si elle avait tenté de reprendre ses notes, elle n’avait pas pu le sauver. Et c’était pour cette raison qu’elle avait tout de même souhaitait continuer dans cette voie, pour élaborer des remèdes puissants qui pourraient soigner n’importe quel maux, et voir l’espoir et la joie illuminer à nouveau le visage des malades. Bien sûr, l’alchimie avait ses limites, comme n’importe quelle autre chose mais tant qu’on n’essaye pas, on ne peut pas savoir.

La gerudo secoua rapidement la tête pour sortir toutes ces pensées de sa tête. Ce n’était pas le moment de déprimer juste parce qu’elle se remémorait le passé, surtout qu’elle n’était pas seule et que Aglaranna pouvait s’inquiéter de la voir dans un tel état. En parlant de cette dernière, Cecilia tourna la tête vers elle et elle la regarda avec un petit sourire malicieux avant de détourner le sujet de la conversation.


"Enfin, j’ai l’impression de monopoliser la conversation et de ne parler que de moi. Et si maintenant tu m’en disais un peu plus sur toi ? Est-ce que tu es née à Hyrule ? As-tu d’autres talents ?"

La nuit commençait à apparaitre tout doucement, mais avant de partir, la jeune femme voulait en apprendre plus sur sa future partenaire.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Lun 24 Juin - 23:02

Aglaranna écouta la danseuse raconter son histoire. Ainsi sa mère était une danseuse émérite et son père un alchimiste. Deux types de personnes rares. Les rares danseurs professionnels que connaissait la violoniste n'était pas réellement des danseurs. Ils avaient un travail à côté, ne dansaient que quelques années à cause de la difficulté du métier. La mère de Cecilia devait vraiment être une danseuse hors pair. L'héritage qu'elle avait laissé à son enfant ne faisait que renforcer cette hypothèse. Mais un alchimiste? Ceux-ci étaient tout aussi rare. La majorité était des charlatans ou des incapables. Pourtant Cecilia avait décrit le métier comme stricte et particulièrement pointu. Son discours tranchait avec la propagande des foires.
Aglaranna nota ces informations soigneusement et pris soin de ne pas demander davantage. Le sujet semblait peiner Cecilia. De plus, c'était trop personnel, surtout pour une première rencontre.
La réponse de la danseuse pour les styles de musique surpris la violoniste mais fit écho à son propre ressenti. Quand elle jouait du violon et improvisait, elle se laissait emporter pas son ressenti, l'ambiance, ses sentiments, le paysage... La danseuse semblait avoir un fonctionnement proche avec son art. Cette capacité d'improvisation n'était pourtant pas à la porter d'un amateur loin de là. Tant mieux dans un sens, les deux femmes allaient pouvoir lâcher totalement et laisser libre cours à leur talent.
Cecilia la questionna à son tour. C'était tout à fait naturel qu'elle veuille en savoir plus après s'être livrée.



«  Il n'y a pas de mal. S'ouvrir comme ça à une inconnue est déjà énorme. M'offusquer d'avoir une telle réponse serait idiot et mesquin. Puis, apprendre que ma futur partenaire veut aussi soigner les gens est agréable. Je sais que je serai avec une bonne personne et que je ne crains rien si je me blesse.


Elle lui sourit puis repris :


«  Pour moi, il n'y a pas grand chose à dire. C'est l'histoire banale d'une fille optimiste et fleur bleue. J'ai toujours été positive et aimé la musique depuis mon enfance. J'ai appris le violon très jeune. Après, j'ai rêver de partage et de perfection. J'ai donc quitter la ville à la recherche d'aventure et d'indice pour atteindre cette perfection. A travers ce voyage j'ai rencontré mon fiancé et il m'a fait cadeau de mon violon de cristal. Il m'a aussi fait cadeau d'autre chose. J'aimerai d'ailleurs votre avis dessus. Avec l'alchimie et la médecine, vous en avec peut être entendu parler. Connaissez-vous la larme de Nayru? »


C'était un objet dont Tomas lui avait parler. Il avait selon lui des pouvoirs curatifs. Il était cependant mort depuis et la jeune femme l'avait récupéré avant de l'enterrer. Depuis, elle se demandait comment l'utiliser. Pouvoir soigner les gens était un don rare et utile en ces temps. Elle espérait que les connaissances de Cecilia pourraient lui venir en aide.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Lun 1 Juil - 15:59

Cecilia ne put s’empêcher de rire un peu lorsque Aglaranna lui avait dit qu’elle ne risquait rien si elle était blessée comme la jeune femme était une alchimiste. Certes, c’était le cas mais il ne fallait pas oublier que n’importe quelle science avait ses limites et la gerudo était loin de connaitre toutes les possibilités que lui offrait l’alchimie, elle se considérait encore comme une belle débutante. Tout le monde avait beau être surpris par ses créations, ils ne se doutaient pas du tout que réaliser une simple fiole était assez ardu. Il faut d’abord faire les recherches, puis parcourir tout Hyrule pour trouver les ressources nécessaires à l’élaboration de la potion. Un travail bien long et pénible, ce qui explique pourquoi la proportion d’alchimiste, malgré tous ses avantages, était très faible.

La violoniste commença ensuite à parler d’elle, et de ce fameux Tomas. C’était donc lui qui lui avait offert ce violon de cristal, et elle se demandait où est-ce qu’il avait pu trouver un tel objet. Dans les nombreux livres qu’elle avait lus, il y avait un petit chapitre sur un violon de cristal qui pouvait développer la magie de la glace. Mais à la voir parler, une chose était certaine, elle ne savait pas du tout l’autre utilisation de son instrument de musique. Et avant même qu’elle ait eu le temps d’en parler avec Aglaranna, cette dernière lui posa une question sur un autre objet que son fiancé lui avait confié, et lorsqu’elle entendit le nom de l’objet, elle ne put s’empêcher de la regarder avec un air surpris. Les deux objets qu’elle possédait étaient très rares et très recherchés, il était donc préférable qu’elle n’en parle pas à voix haute.


"J’ai déjà lu quelque chose à propos de cette larme…" Elle regarda autour d’elle pour s’assurer qu’il n’y avait personne à proximité qui pourrait les entendre avant de continuer. "Je vais te montrer un exemple, tu pourras mieux comprendre."

Cecilia fouilla brièvement dans sa sacoche et en sortit un petit cube gris avec plusieurs motifs incrustés sur chacune de ses faces. Pendant quelques secondes, elle se remémora les événements du temple du feu avec sa sœur, c’était à cet endroit qu’elle avait pu obtenir cet objet et elle n’avait toujours pas pu exploiter tout son potentiel. Elle montra l’objet à Aglaranna avant de continuer son explication.

"Cet artefact s’appelle un Vent Antique, les mages utilisant la magie du vent s’en servent pour développer leurs compétences. Il existe un objet de ce genre pour chaque magie, et ta larme de Nayru en est un car il permet de se perfectionner sur la magie de l’eau…" Elle marqua une petite pause avant de pointer du doigt l’instrument de musique de la violoniste puis continua. "D’ailleurs, je pense que tu ne le sais pas mais même ton violon de cristal a cette particularité avec la magie de la glace."

L’alchimiste regarda avec attention la violoniste, il était sûr et certain qu’elle ne s’attendait pas à quelque chose de ce genre. Enfin, ce Tomas n’était pas loin de la vérité puisqu’il pensait que la larme de Nayru permettait de soigner, ce n’était juste pas le bon type de magie. Mais quelques secondes après avoir fini son explication, elle se mit à soupirer et détourna le regard.

"Ces objets sont certes très utiles, mais ils sont également très rares et très recherchés. Et il y a beaucoup de voleurs qui n’hésiteront pas à tout tenter pour mettre la main sur ce genre d’objets et à les revendre au plus offrant, je te conseille donc de rester sur tes gardes."

Il était sûr et certain que ce qu’elle venait de dire n’allait pas la rassurer mais elle préférait déjà la prévenir. De toute façon, elle avait l’air d’être bien accompagnée avec les deux autres musiciens donc elle ne devrait pas avoir trop de soucis, enfin c’est ce qu’elle espérait. Et en parlant de défense, l’alchimiste se posa une petite question qui ne resta pas longtemps dissimulée puisqu’elle s’empressa de questionner Aglaranna.

"Dis-moi, est-ce que tu sais te défendre avec une arme ou avec la magie ?"

Car au final, elle ne savait que quelques petites choses sur sa future partenaire et s’il le fallait, elle pouvait lui donner un petit coup de main si elle jugeait que c’était nécessaire, d’où le fait qu’elle ait posé cette question, histoire de se rassurer.

_______________________





Gestes:
 


Dernière édition par Cecilia Iole Mentina le Mar 30 Juil - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Lun 15 Juil - 22:49

 Aglaranna écouta attentivement Cecilia. Ses révélations l'étonnèrent au plus haut point. Elle savait que son violon de cristal était différent d'un violon ordinaire, mais de là à ce qu'il soit magique... C'était une autre histoire. De même pour la larme de nayru. Elle pensait que c'était une babiole qui avait certaine propriété, mais pas une importance aussi grande. Comment son fiancé avait pu entrer en possession de tels objets? La rencontre avec son meurtrier n'était peut être pas un hasard après tout...
Cette pensée la fit frissonner. Si d'autres hommes recherchaient ces artefacts, elle courait un danger mortel. Pourtant, l'idée de devoir se défendre et peut être de tuer lui faisait le même effet. Elle avait pris la vie du meurtrier de son fiancé, mais cela ne l'avait pas soulagé. Au contraire, elle s'en sentait encore salie malgré la nécessité de son acte...
C'est à ce moment que Cecilia lui demanda si elle savait combattre ou utiliser la magie.


« Pas vraiment, je manie assez mal l'épée, une personne un peu entraîné me battra sans mal. Quand à la magie, je pensais que c'était davantage un mythe qu'une réalité... »

La violoniste n'avait pas envie de se battre, que ce soit avec une épée ou avec de la magie. C'est pourtant à cet instant qu'elle se rappela la plaine. Des personnes combattait et un mystérieux seika armée de sa lyre les avait délesté de leur esprit belliqueux avec sa lyre. Si elle pouvait faire de même avec son violon, elle pourrait se défendre sans faire couler le sang.

«  Mais avec ce que vous m'avez dit, je pense que je vais essayer d'apprendre la magie. Je ne serai alors pas obligée de faire couler le sang et peut être que je pourrais ravir ou aider davantage avec. »

Oui, elle s'en souvint. Le soir du meurtre, elle avait sentie une puissance étrange et avait immobilisé son adversaire...par magie. Inconsciemment, mais elle l'avait fait. Elle n'avait d'ailleurs jamais égalée le long et triste requiem qu'elle avait joué cette nuit là. Il était probable ses émotions intenses et sa magie s'y soit mêler. Le jeu en valait la chandelle. Elle apprendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Jeu 1 Aoû - 0:24

Elle craignait d'entendre cette réponse, et lorsque Aglaranna la prononça, Cecilia ne put s'empêcher de soupirer. Elle possédait deux objets extrêmement rares et très convoités par des collectionneurs ou des magiciens qui pouvaient être prêt à tout pour les avoir et elle ne savait même pas combattre. Heureusement qu'elles étaient seules sur la place du marché car si quelqu'un avait entendu ce qu'elles venaient de dire, il était sûr que Aglaranna se serait fait attaquée dans les minutes qui auraient suivies. Même si cette dernière s'était résolue à apprendre la magie, cela n'allait pas forcement la sauver d'un mage qui manie les mêmes éléments qu'elle. Et Cecilia s' était bien décidée à lui faire comprendre les choses.

"La magie ne va pas forcément t'aider, et si tu rencontres quelqu'un qui utilise le même type de magie que toi, il te sera alors impossible de le vaincre. Et tu ne peux pas imaginer le nombre de personnes qui sont vraiment capable de tout pour les récupérer, et tu auras beau les battre, ils reviendront tant qu'ils n'auront pas ce qu'ils souhaitent. Dans ce monde, il faut savoir se défendre, et ne pas hésiter à faire couler du sang..."

Malheureusement, la magie pouvait être aussi bien un allié qu'un ennemi et dans ce cas là, elle pouvait très rapidement se retourner contre elle-même. C'était quelque chose qu'il ne fallait pas sous-estimer et il ne fallait pas oublier que la magie demandait beaucoup plus d'énergie qu'une arme blanche. Surtout que dans le cas de cette femme, la magie était totalement inconnue pour elle et pour ses premiers pas, elle pouvait dépenser de l'énergie inutilement, ce qui pouvait lui couter rapidement la vie. Elle devait se prendre en main, et très vite.

"Tu devrais demander à un mage du même élément pour qu'il t'enseigne la magie, et si tu souhaites perfectionner tes sortes, la bibliothèque sera ton amie dans le cas où tu aimes la lecture. En revanche, il serait quand même préférable que tu apprennes au moins à te défendre avec une arme. Ça ne coute rien d'essayer..."

Malheureusement, la magie pouvait être aussi bien un allié qu'un ennemi et dans ce cas là, elle pouvait très rapidement se retourner contre elle-même. C'était quelque chose qu'il ne fallait pas sous-estimer et c'était dans ces moments là qu'une simple arme pouvait tout changer et vous sauver la vie. Cecilia en avait fait l'expérience à de nombreuses reprises et elle avait retenu la leçon. Après, la violoniste pouvait faire comme elle voulait, c'était son choix de suivre ou non les conseils de la danseuse.

L'atmosphère se refroidit, témoignant de l'arrivée de la nuit. Le ciel s'était bien assombri et la place du marché était quasiment déserte, il n'y avait plus que quelques personnes à droite et à gauche qui parlaient ensemble mais tôt ou tard, elles rejoindraient toutes leurs maisons respectives pour se laisser emporter par Morphée, chose que la gerudo n'allait pas tarder à faire. Elle se leva et étira ses bras avant de se retourner vers son amie, il était temps de mettre fin à cette petite discussion.


"Enfin, il se fait tard et il est préférable de ne pas se promener toute seule la nuit. On se tient au courant pour ce fameux duo et si jamais tu as besoin de quelque chose, tu n'hésites pas à me contacter."

Elle fit un clin d’œil à son amie avant de la regarder en souriant. Elle n'avait pas vu le temps passé et elle avait encore beaucoup de choses de prévu avant de repartir chez elle. Mais avant de partir, il fallait qu'elle s'assure que Aglaranna ne courrait aucun danger.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Venez danser brave gens !   Mar 20 Aoû - 22:27

Aglaranna écouta attentivement Cecilia. Rassurant. Très rassurant tout ça. La violoniste vit la place du marché comme nettement moins sûr à cette heure tardive. Un petit frisson la parcouru et un sourire crispé se dessina sur son visage. Elle courait belle et bien des risques. Il était stupide de les ignorer maintenant que ces informations étaient en sa possession. Mais pourtant elle ne pouvait pas se résigner à faire couler le sang et à tuer comme Cecilia l'insinuait. Elle préférait rester sur ses positions sur ce point. La magie en était un autre.

« Merci pour ton inquiétude et tes informations. Je vais regarder pour apprendre la magie. Peut-être rapidement pour le maniement des armes mais je préfère toujours ne pas faire couler le sang. Je ne me vois prendre une vie

« Ne pas en prendre encore une autre » ajouta-t-elle dans sa tête

«  Tu as l'air d'avoir des facettes bien mystérieuse pour une danseuse ou une alchimiste. Enfin, ce n'est peut être pas plus mal. Au moins je n'aurais pas trop à m'inquiéter de ma sureté si on fait un duo. Merci pour tout et je te recontacte quand j'aurai du nouveau ou quelque chose de sur. Encore merci pour tout !

Elle s'éloigna de la place du marché en direction de la plaine. La ville lui était trop étouffante après les paroles de Cecilia.
Cecilia. Elle était décidément bien mystérieuse. Pas une simple citadine mais une danseuse émérite. Pas une simple danseuse émérite mais aussi une alchimiste. A cela s'ajoutait encore ses connaissances et ses compétences en magie et en maniement des armes, apparemment. Une longue et complexe histoire que devait avoir cette danseuse. Etait-ce pour cela qu'elle dansait si bien? Etait-ce pour avoir une histoire elle même triste qu'Aglaranna jouait aussi bien?  Ses pas la menait tranquillement vers la sortie tandis que ses réflexions se faisait plus intenses et personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
 

Venez danser brave gens !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Citadelle d'Hylia-