Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuyez, pauvres fous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 27
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Fuyez, pauvres fous !   Lun 22 Avr - 20:20

Épuisée par le combat qu'elle avait mené, l'alchimiste luttait contre le sommeil. Ce n'était vraiment pas le moment de tourner de l’œil, surtout qu'elle se trouvait désormais en territoire ennemi. Toujours cachée dans une caisse, Cecilia restait attentive aux bruits qu'il y avait à l'extérieur. Sa vision se brouilla rapidement et elle ferma les yeux tout en portant sa main droite à son front. Le coup qu'elle avait reçu à la tête n'arrangeait pas les choses, elle avait l'impression qu'à n'importe quel moment, elle pourrait s'effondrer. Mais heureusement, sa blessure à la jambe droite la tenait éveillée. Le silence s'était installé, les couloirs semblaient vides. Pour en être sûre, elle leva doucement la planche de bois et regarda autour d'elle. Il n'y avait personne, il était temps de fuir cet endroit !

Elle sortit de la caisse, manquant de tomber à terre lorsqu'elle se tint debout. Elle était restée cachée beaucoup trop longtemps, sa jambe s'était engourdie et elle arrivait à peine à marcher. Elle s'aida du mur pour se rendre vers la sortie. Malheureusement pour elle, il y avait plusieurs gardes qui faisaient la ronde à l'extérieur de la forteresse, et le chemin vers la vallée gerudo semblait condamné. Pourtant, elle ne pouvait pas se permettre de rester ici, elle finirait par se faire remarquer puis ils la captureraient, comme toutes les gerudos qui avaient tenté de défendre la forteresse. L'alchimiste frappa le mur avec son poing gauche, il était hors de question qu'elle se fasse attraper, plutôt mourir que d'être la prisonnière des dragmires !

Elle avait fini par retrouver l'usage de sa jambe, cela allait lui faciliter la tache pour quitter cet endroit. Les gardes semblaient être de simples sbires, elle n'aurait pas trop de mal à les leurrer avec sa magie. Sans trop de difficulté, elle s'était entourée d'une fine pellicule de vent, lui permettant ainsi de créer un petit mirage. Elle se mit à courir vers le chemin qui menait à la vallée gerudo, il fallait à tout prix rejoindre la plaine d'Hyrule pour aller donner l'alerte. Elle avait réussi à passer sans grande difficulté tous les sbires qui guettaient la forteresse gerudo et se trouvait désormais dans la cour intérieure, à quelques pas de la sortie.

Mais alors qu'elle se dirigeait vers la vallée gerudo, quelque chose l'interpella, comme une présence derrière elle. Sa magie avait du s'arrêter, la révélant aux yeux de l'ennemi. Elle empoigna ses dagues avant de se retourner brusquement et de pointer l'une de ses lames vers son adversaire. La danseuse ne pouvait même pas savoir si la personne qui était devant elle était un monstre ou humaine, elle était totalement recouverte d'une armure sombre et il lui était impossible de distinguer son visage.


"Je ne retournerais pas là-bas... Je préfère encore mourir plutôt que d'être capturée."

Elle était épuisée et vu l'adversaire qui se trouvait devant elle, il était sûr et certain qu'elle n'en viendrait pas à bout. Mais de toute façon, elle n'avait plus rien à perdre, elle allait se battre jusqu'au bout.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Fuyez, pauvres fous !   Mar 23 Avr - 16:23

La bataille était terminée depuis quelques heures, et un silence de circonstance s'était abattu dans les rangs des troupes du Seigneur du Malin. La victoire ne pouvait être fêté comme toutes les autres, puisque celle-ci avait vu s'affronter des sœurs gérudos entre elles dans un sanglant carnage, dont il restait encore de nombreuses traces aux quatre coins de la forteresse. Les derniers corps étaient rassemblées, tandis que déjà des esclaves s'afféraient au nettoyage des murs maculés de sang. Au milieu de tout cela, il y avait les dragmires, qui surveillaient patiemment le bon déroulement des opérations. Beaucoup s'était déjà approprié leur quartier, et Swann ne faisait pas exception à la règle.

La jeune femme était encore déstabilisée par la bataille, la guerre qui avait eu lieu ici. De fait, elle en avait conservé son armure et s'était simplement débarrassé de quelques affaires comme ses armes, et elle faisait à présent les cent pas entre les sombres murs de cet endroit devenu infâme. Il y avait eu trop de morts pour elle, trop d'innocents étaient tombés. Rien de tout cela n'était appréciable, et en plus elle devait lutter contre son souffle, sa respiration rendue difficile à cause de son cœur qui s'était emballé un peu trop durant l'affrontement sur le toit. La blessure qu'elle y avait reçu l'affaiblissait encore plus car elle coulait encore à travers son armure, et c'était déjà un miracle qu'elle n'ait pas encore tourné de l'œil. Mais le Cygne Noir avait une endurance à toute épreuve à ce niveau là.

Sa respiration métallique était bruyante, saccadée et démontrait ses difficultés actuelle, bien que la situation assez calme lui avait permis de se sentir un peu mieux. Mais elle étouffait presque sous sa légère armure noire, et le temps du repos et des soins n'allait pas tarder à venir. Elle remarqua alors une silhouette dans cette ambiance aussi morne et glauque que celle qui découlait d'une longue bataille. Au détour d'un couloir, elle vit une jeune femme qui marchait en direction de la sortie, mais avec difficulté elle aussi. Étrangement curieuse en cette nuit noire, Swann décida de la suivre jusqu'à la Cour Intérieure, où sa présence fut décelée. Habitués à l'obscurité, les yeux de l'assassin découvrirent avec stupéfaction le visage de la Sœur de Feu, Cécilia. Il lui fallut un long moment pour encaisser cette révélation troublante bien qu'apaisante, en un sens : après tout, savoir Cécilia en vie avait quelque chose de très rassurant, bien qu'elle n'aurait pas penser la voir traîner par ici.

Sauf que le Cygne Noir ne savait plus tellement sur quel pied danser à présent. Fallait-il lui révéler son identité ? Non, a quoi bon. Fallait-elle la livrer à son Seigneur ? Si l'affaire venait à être ébruitée, on lui tiendrait sûrement rigueur qu'elle n'ait rien fais. Pourtant, il lui fallait se décider, et très vite. Elle était fatiguée, la danseuse encore plus qu'elle, aussi était-il temps de prendre une décision. Et à ce petit jeu, c'est le cœur et non la raison qui décida le premier du sort que Swann allait réserver à l'alchimiste.
« Je ne provoquerais ni ta capture ni ta mort. Tes sœurs, en revanche... », souffla-t-elle calmement en se rapprochant tranquillement, un lent pas après l'autre. D'abord, il lui fallait gagner sa confiance. Ou plutôt, la regagner ! Compliquée comme situation, surtout qu'elle ne souhaitait pas se révéler à ses yeux. Heureusement, sa voix était presque transformée une fois qu'elle passait à travers le heaume, bien que son léger accent était encore distinct.

" Il faut que tu partes d'ici ", dit-elle, sans raison apparente. Elle se disait que jouer la carte de la bienfaitrice mystérieuse pouvait s'avérer être le meilleur choix, et dans ce cas là, il ne fallait en rien tenter de s'expliquer. " Si tu sors d'ici toute seule, les gardes t'attraperont. Si encore tu étais rousse... ", soupira-t-elle alors qu'elle arrivait à sa hauteur. " Il te faut un cheval, aussi. Suis-moi. "

La femme en armure passa à côté de Cécilia sans effectuer aucun geste supplémentaire. Elle espérait bien que la gérudo la suive sans résistance, car elle était sa seule chance, mais le fait de ne pas entrer dans les détails pouvait l'aider à être suivie aveuglément. Quoi de plus curieux que le mystère ? Devant les escaliers qui menaient à la sortie se trouvait une patrouille de femmes du désert. Les cinq gardes, armées jusqu'aux dents, surveillaient avec attention les entrées et les sorties dans ce lieu conquis par le Trône. A l'arrivée de Swann, elles commencèrent déjà à s'écarter pour lui laisser le passage vers les escaliers.
« Toi », dit-elle sèchement en désignant l'une des femmes. « Va me chercher le plus beau canasson que tu puisse trouver », finit-elle d'une voix moins tranchante.

" Qui est-elle, ma Dame ? " Questionna l'une des gardes à propos de celle qui accompagnait le Cygne.
" Une esclave. Je l'emmène faire un tour. "

Aucune des gardes ne tenta d'aller plus loin. Swann s'était battis en peu de temps la réputation d'une femme froide et peu bavarde, alors on se contentait très facilement de ces quelques mots parmi les rangs du Seigneur Gérudo.
La rousse qu'elle avait envoyer chercher le cheval revint très rapidement en tenant un étalon noir de belle facture, déjà scellé. Sans plus de mots, l'assassin en saisis les rennes et emmena l'animal à sa suite, avec derrière elle Cécilia qui suivait le mouvement.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 27
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Fuyez, pauvres fous !   Mar 23 Avr - 20:19

Elle se tenait devant elle sans dire un mot. Pendant un instant, l'alchimiste se demandait si elle ne devait pas agir la première pour créer un petit effet de surprise et ainsi atteindre son adversaire. Mais elle prit enfin la parole, affirmant qu'elle ne souhaitait ni la capturer, ni la tuer. Et elle s'avançait doucement vers Cecilia qui ne savait plus quoi faire, surprise par ce qu'elle venait d'entendre. Est-ce qu'elle disait vraiment la vérité ou était-ce un stratagème pour faire diversion et frapper ? Et voilà que maintenant, elle lui proposa même de l'aider à partir. Décidément, elle se demandait si elle était toujours éveillée ou si elle rêvait, ne comprenant pas pourquoi cette femme avait décidé de l'aider. Lorsqu'elle passa à ses côtés pour continuer son chemin, l'alchimiste se retourna brusquement pour ne pas la quitter des yeux. Elle se sentait impuissante dans cet endroit et elle n'arriverait jamais à s'en sortir toute seule. Au final elle n'avait pas le choix, il fallait qu'elle la suive, quitte à tomber dans un piège.

Avec un air hésitant, Cecilia rangea ses armes avant de les camoufler, puis suivit sa mystérieuse interlocutrice. Au pire si jamais les choses tournaient mal, elle pouvait toujours utiliser la magie pour tenter de s'enfuir. Mais pour une raison qu'elle ignorait, elle voulait faire confiance à cette femme, même lorsqu'elle vit cette patrouille de femmes à proximité. Il fallait qu'elle reprenne le contrôle et qu'elle cesse de s'inquiéter. Si jamais ces femmes se doutaient de quelque chose, cela irait très mal pour elle. L'alchimiste ferma les yeux pendant un instant, puis prit une profonde inspiration avant de se diriger sereinement vers les gardes. Par chance, elles n'avaient pas l'air de se méfier d'elle et même lorsqu'une d'entre elles demanda son identité, l'inconnue répondit rapidement, convaincant les sbires par la même occasion. Finalement, tout semblait bien se passer, même trop bien...

Et alors qu'elle s'éloignait de la forteresse avec sa mystérieuse interlocutrice, Cecilia jetait un coup d'oeil derrière elle. Le danger semblait avoir disparu, elle était désormais seule avec cette femme.


"Pourquoi..."

Elle s'était stoppée brutalement. D'une certaine manière, elle n'avait plus rien à perdre, plus rien à craindre puisqu'elle était quasiment en sécurité. Et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de se poser un tas de questions concernant cette femme, dont la première était bien sûre la raison pour laquelle elle avait décidé de l'aider. Elle jouait avec le feu en faisant cela, surtout que si les choses venaient à se savoir, elle pouvait avoir des ennuis, de gros ennuis. Et ça, l'alchimiste aimerait bien savoir pourquoi.

"Pourquoi m'avoir aidé ? J'aimerais savoir..." Elle aurait pu en profiter et poser n'importe quelle question, comme par exemple le plan des dragmires. Et pourtant, c'était celle là qu'elle avait décidé de poser. "Surtout que si cela venait à se faire savoir... Tu aurais des soucis."

Ce qu'elle venait de faire était risqué car si jamais cette femme changeait d'avis, ce serait elle qui aurait des ennuis. Mais il fallait qu'elle le sache, c'était la seule chose qu'elle souhaitait avant de partir.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Fuyez, pauvres fous !   Mer 24 Avr - 18:24

Le Cygne Noir conduisit la demoiselle et le cheval au-delà de la herse, et s'aventura de quelques dizaines de mètres dans le désert avant de s'arrêter, brusquement. L'alchimiste avait choisi ce moment pour poser une question à laquelle Swann ne pouvait répondre. Expliquer les raisons qui l'avaient pousser à aider la jeune femme revenait à révéler son identité. Ça n'avait rien de dramatique mais elle ne le souhaitait pas, car cela l'impliquerait dans le secret. Or elle ne souhaitait pas partager ce fardeau, du moins pas tant qu'elle pouvait encore le porter à elle seule. Et puis, sa sœur ne pourrait pas comprendre ses motivations. Il était inutile de l'inquiéter outre mesure en ces temps troubles, puisque de toute façon le temps viendrait où l'identité du Cygne Noir serait révélé, car un secret n'est pas éternel.

" Si je te demande pourquoi le monde est monde, sauras-tu me répondre ? " Fit Swann, qui par cette pirouette s'évitait de fausses explications douteuses. " Je n'ai pas le temps pour des explications, alors tu te contenteras de ce cheval et de ma bonté de cœur. "

Elle se remit en marche pour quelques mètres, puis observa l'horizon. Le silence revenu, elle devina au loin les hautes tours du château d'Hyrule. C'était là-bas que Cécilia devait se rendre. Elle y donnerait l'alerte et là les dragmires et leur Seigneur devront se tenir prêts pour une nouvelle bataille. La fierté des hyliens et de sa reine était trop grande pour qu'aucune armée ne tente de reprendre ce que le Trône avait chèrement payé. D'autres innocents allaient tomber, encore... et encore...
Lorsqu'elle estima qu'elles avaient parcouru assez de chemin, l'assassin confia les rennes à Cécilia en silence, et l'aida à monter la bête. La voir si faible la désolait... En temps normal, elle l'aurait sûrement accompagné. Mais elle ne pouvait pas se le permettre.

" Chevauche vers l'est, dans cette direction ", fit la jeune femme. " Dans quelques heures, tu atteindras le Bourg. Que les Déesses - si elles peuvent m'écouter ce soir - te gardent. "

Elle se retourna d'emblée, puis reprit la route dans la direction opposée, vers la Forteresse. Elle devait s'y soigner, et s'y reposer. D'autant qu'elle avait quelques affaires dont elle devait s'occuper, par la suite.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 27
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Fuyez, pauvres fous !   Mer 24 Avr - 19:34

Elle avait insisté pour connaitre la vérité mais finalement, elle ne l'aurait pas. Son interlocutrice venait de trouver une manière détournée pour éviter sa question. Il devait y avoir une raison pour qu'elle décide de l'aider et qu'elle refuse de lui expliquer pourquoi. Pendant qu'elle reprit la marche pour regagner la plaine d'Hyrule, Cecilia gardait une certaine distance pour mieux l'observer. Elle était de nature à se poser des questions mais là, l'incompréhension régnait en maitre. Elle s'arrêta lorsqu'elle aperçut la plaine ainsi qu'à l'horizon le bourg d'Hyrule. Elle se retourna et observa pendant un instant la vallée gerudo, personne ne les avait suivi, elles étaient seules. Finalement, il semblerait que cette femme avait dit la vérité et qu'elle souhaitait vraiment l'aider.

Elle lui confia les rennes du cheval et l'aida à monter. L'alchimiste ne put s'empêcher de faire une grimace une fois assise et se pencha légèrement vers l'avant. Sa main gauche était posée sur le dos de l'animal alors que la main droite était posée sur sa jambe blessée. Il fallait absolument qu'elle soigne sa plaie avant qu'elle ne s'infecte, ce qui pouvait être déjà le cas. Elle ne put s'empêcher de relever la tête lorsque son interlocutrice reprit la parole, venant même à lui indiquer la direction qu'elle devait prendre pour rejoindre le bourg d'Hyrule. Dans quelques heures, elle serait réellement à l'abri mais elle ne pourrait pas se reposer dans l'immédiat. Le plus urgent était de donner l'alerte, de raconter ce qui s'était passé à la forteresse gerudo. Avant que l'inconnue soit trop loin, Cecilia baissa la tête puis la remercia.


"Merci beaucoup..." Elle releva la tête et regarda le bourg d'Hyrule. "Quelque chose me dit que nous allons très vite se revoir..."

Et sur ces mots, l'étalon commença sa course vers le château d'Hyrule. L'alchimiste tourna brièvement la tête pour voir la jeune femme s'enfoncer de plus en plus dans la vallée gerudo. Elle lui devait la vie mais il ne fallait pas qu'elle oublie qu'elle était son ennemie. Les prochaines heures allaient être très longues, il fallait qu'elle rejoigne au plus vite le bourg d'Hyrule.


[Rp fini, merci <3]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuyez, pauvres fous !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuyez, pauvres fous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Vallée Gerudo :: Forteresse Gerudo :: La Cour Intérieure.-