Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 « Tu sais, ma vie a tellement changée... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Dim 30 Déc - 21:24

[ Premier post pour Cecilia, rejoint qui veux ]


De fines gouttelettes perlaient sur son doux visage. Sa coiffure, volumineuse de nature, s'était aplatie et le maquillage s'en allait progressivement. En ce sombre après-midi d'hiver, plus grand-chose ne comptait vraiment pour elle. Elle avançait, tête basse, à travers les allées du cimetière ; son - seul ? - fidèle compagnon félin la suivait de loin, se contentant simplement de ne pas la perdre de vue, et allait et venait entre les tombes, se traçant un chemin moins linéaire que le Cygne Noir. Leur présence ici était plus symbolique qu'autre chose. Il n'y avait, et il n'y aurait probablement jamais, aucune tombe pour un Villarreal. Ceux-ci préféraient mourir en oublié. Pas de cérémonie, pas de sépulture. Juste un lointain souvenir de leurs proches pour les faire continuer d'exister dans la mémoire collective.

Elle avait un piètre bouquet de rose à la main ; elle ne cherchait plus qu'un simple endroit pour le déposer. Elle profitait cependant de ce moment, seule, pour se remémorer aux bons souvenirs de sa mère. Sa marche, lente, trahissait sa perdition dans ses pensées. Le monde ne tournait plus rond en Hyrule. Trop de gens et trop de choses l'empêchait de progresser véritablement. Trop obsédé par le pouvoir, la guerre et ces bêtises, le royaume ne progressait plus à ses yeux. Oh, bien sûr, elle aurait pu partir. Mais elle avait le sentiment qu'avant d'y songer, il fallait tenter quelque chose pour remettre les pendules à l'heure. Un dernier acte, peut-être, pour sauver le peuple de la misère qui l'étouffait.

Étrangement fatiguée, elle se laissa tomber légèrement sur la droite avant de se rattraper en posant son coude contre une pierre tombale, puis se redressa en silence. Elle laissa ensuite s'échapper un long soupire, lassée de ne trouver aucune solution avec son cerveau de moineau pour que le peuple aille mieux.

" Si seulement je pouvais faire quelque chose d'utile pour tous... Qu'importe. Tout est plus ou moins condamné ici-bas. "

" Arrêtes de t'apitoyer sur le sort de ces malheureux. Pense davantage à toi et ce que tu veux. Tu agiras en fonction de ça, comme tu l'as toujours fais " lui répondit son petit esprit gardien invisible, posté sur son épaule gauche.

" 'Toujours' ? Ne te moque pas de moi. Et puis, la seule chose que je veux en ce moment, c'est voir mon frère pour qu'il m'emmène loin de là. Plus j'attend, et plus je me sens mourir ici... lentement... "

Elle sentit alors une chose lui lécher le bout des doigts de la main droite. Surprise au début, elle se rendit vite compte qu'il ne s'agissait que de Seatah, qui une fois qu'elles avaient croiser leur regard, signala sa présence par un léger miaulement. Swann laissa un petit ricanement lui échapper, puis caressa le dessus du crâne du guépard en se disant pour elle-même qu'elle ne laisserait pas cet animal seul tant qu'il ne pourrait revenir à l'état sauvage sans danger.
Tout de noir vêtu, le Cygne s'assit pour quelques minutes sur le sol boueux, en tailleur, le dos reposé contre une tombe. Elle observa le ciel pleureur, avant d'apercevoir une fine silhouette s'engager dans le cimetière. Seule, elle aussi...

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Lun 31 Déc - 1:01

[Chronologiquement, ce rp se passe après le rp au ranch avec Cabron]


Aucune nouvelle d'elle depuis plusieurs jours. En passant par le ranch, Cecilia avait espéré revoir Leeryn étant donné qu'elle avait appris qu'elle travaillait là-bas mais elle ne s'y trouvait pas et d'après ce qu'elle avait entendu, personne ne l'avait revu depuis un moment déjà. Elle avait décidé de continuer à faire ses recherches et de ne plus s'occuper des affaires des autres mais plus le temps passait et plus la jeune femme ne pouvait plus faire comme si rien ne s'était passé. L'absence de son amie était inquiétante mais elle ne savait pas du tout où la chercher. Elle se souvint alors de la première fois où elle l'avait rencontré au cimetière du village Cocorico. Comment ne pas se souvenir de cette folle soirée où elles avaient été attaquées par des esprits et qu'elles en étaient ressorties avec des bleus. A cette époque, Leeryn avait été au cimetière pour se recueillir sur la tombe de ses parents. Qui sait, peut-être s'y trouvait-elle ?

Arrivée au village Cocorico sans encombre, la danseuse descendit du dos de son étalon. Elle avait pu acquérir ce cheval blanc quelques jours auparavant au ranch Lon Lon et ils étaient déjà devenus des compagnons inséparables. Ce fut donc naturel qu'elle ne l'attacha pas car elle avait confiance en lui, il ne quitterait pas les lieux sans elle. Préférant continuer le chemin à pied, la jeune femme se mit à éternuer. Le temps était vraiment affreux et avec la pluie et le froid d'hiver, il y avait de quoi tomber malade. Heureusement qu'elle avait pensé à acheter des vêtements un peu plus chaud car elle n'avait pas du tout envie de tomber malade, surtout à un moment pareil. Malgré la pluie, elle continua son chemin, ce n'était pas un petit caprice de dame nature qui allait la ralentir et la détourner de son but.

Quelques minutes après être arrivée au village, la voici dans le cimetière. Même s'il ne faisait pas nuit et qu'en toute logique, aucun esprit ne devrait apparaitre à ce moment de la journée, Cecilia n'était pas pour autant rassurée comme le cimetière lui rappelait quand même de mauvais souvenirs. La mort hantait ce lieu et la jeune femme en était malade rien que de repenser à tous ces moments où elle avait vu la mort... Il fallait qu'elle cherche rapidement son amie et qu'elle quitte les lieux au plus vite. Au final, il ne semblait y avoir que une personne dans le cimetière, adossée contre une tombe et elle ne ressemblait pas du tout à la personne qu'elle recherchait. Tout en lâchant un soupire, la danseuse s'approcha de la silhouette. Qui sait, peut-être qu'elle pouvait la renseigner sur la personne qu'elle recherchait ?


"Excusez-moi, est-ce que vous n'auriez pas vu par hasard..." La jeune femme s'arrêta brusquement lorsque la silhouette était devenue plus visible, et elle reconnut alors la personne qui se trouvait devant elle. "Swann... ? Je ne t'avais pas reconnu."

La pluie, toujours cette pluie qui semblait s'acharner. Cecilia n'avait pas reconnu son amie de loin, la pluie l'avait un peu "métamorphosé". En y repensant, elle ne put s'empêcher de rire un peu. Quelle tête devait-elle avoir avec les cheveux trempés ? Il y avait un animal qui semblait l'accompagner et c'était pour cette raison qu'elle s'approcha doucement de Swann sans faire de mouvements brusques.

"Je ne pensais pas te revoir dans un tel lieu." Elle se mit à sourire avant de fixer son amie d'un air curieux. "Est-ce que tout va bien ?"

La danseuse fit un sourire forcé, tentant de cacher son soudain malaise. Elle avait peur de déranger Swann avec toutes ces questions et ces soudaines inquiétudes qui venaient de surgir mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. De toute façon, si elle souhaitait rester seule, elle n'avait qu'à le demander et Cecilia quitterait les lieux. Mais pour le moment, elle avait seulement envie de passer du temps avec son amie car elle ne l'avait pas revu depuis un bon moment, depuis ce jour au temple du temps...

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Lun 31 Déc - 15:12

Swann suivit la progression de l'inconnu sans trop s'y intéresser non plus, dans un premier temps. Elle préféra s'évader quelques instants. Oublier la pluie, la guerre, tout, pour se concentrer sur elle et elle seule. L'alcoolique qu'elle devenait - à moindre degré bien sûr - se permit même une bonne rasade d'un bon whisky avec le concours d'un petit flacon rempli à moitié. Elle le rangea vite, lorsqu'elle vit que l'autre personne se rapprochait de sa position. Malgré la pluie, elle la reconnu bien vite : c'était Cecilia, jeune femme rencontrée au Bourg il n'y avait pas si longtemps que ça, et avec qui elle entretenait de bons rapports amicaux. D'un autre côté, Swann avait peu d'ennemi, en vérité...

La brunette renvoya son sourire à son amie par simple politesse. Celle-ci s'efforçant de faire bonne figure en pareil endroit, le Cygne Noir ne pouvait que chercher à l'imiter. En même temps, son félin devait l'intimider quelque peu, comme chaque personne ignorant qu'il était presque inoffensif dans la mesure ou on ne l'embêtait pas.

« Salut Cecilia », souffla-t-elle, toujours assise au sol, le regard posé sur son animal. « Ne craint rien d'elle, elle ne risque pas de te manger, crois-moi. » Elle releva ensuite ses yeux ambres pour croiser le regard de sa jeune amie. « Pour être franche, je ne pensais pas te croiser ici non plus. Tu viens te recueillir ? » Une question plus pour la forme qu'autre chose. Un millier de raison pouvait être avancé pour expliquer la présence de quelqu'un en ces lieux, bien que la plus plausible soit forcément un être cher enterré dans les environs.

" Ca ne va pas très fort, non... " lâcha-t-elle en attrapant son flacon d'alcool. " Je réfléchissais à quelques petites choses un peu déprimantes, si tu veux tout savoir. "

Aussitôt sa phrase finie, elle se prit une gorgée du délicieux liquide, qui allait bien vite se diffusé dans son système sanguin et lui permettre d'oublier ces mauvaises pensées, peut-être.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Mer 2 Jan - 0:48

Même si Cecilia avait tenté de faire comme si tout allait bien, son amie avait vite fait de deviner que son animal la mettait un peu mal à l'aise et elle s'empressa de la rassurer. Néanmoins, lorsque leur regard se croisèrent, la danseuse fut prit d'un soudain malaise. Elle avait bien entendu la question qui lui avait été posée mais elle ne répondit pas tout de suite. Peut-être était ce juste une impression, comme elle en avait souvent eu, mais Swann ne semblait pas être en grande forme. Ne souhaitant pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, la jeune femme ferma les yeux un bref instant avant de soupirer puis de reposer son regard sur son amie avant de répondre enfin à sa question. Elle pouvait toujours se préoccuper de son état plus tard mais pour le moment, elle n'avait pas envie de tenter le diable sur des choses qui ne la regardaient pas.

"Non, pas vraiment... Je suis à la recherche d'une amie. Cela fait depuis un moment que plus personne ne l'a vu et elle ne m'a plus donné de nouvelles. J'ai donc voulu voir si elle se trouvait ici, je sais qu'elle vient se recueillir souvent au cimetière..."

Et finalement, ses craintes se confirmèrent lorsque Swann annonça par elle-même que tout n'allait pas fort. Et pour ne pas rassurer Cecilia, cette dernière prit un flacon et but une gorgée du liquide qu'elle contenait. Du premier coup d’œil, il était facile de voir que ce n'était pas de l'eau qui était dans le flacon et dans les moments difficiles, c'était plutôt avec l'alcool qu'on pouvait essayer de tout oublier. Si les suppositions de la jeune femme étaient justes, et étant donnée qu'elle n'avait aucune envie de voir son amie se noyer dans ses soucis, elle s'approcha doucement de la tombe près de laquelle s'était assise Swann tout en tentant de la raisonner.

"Dis-toi que c'est juste un petit moment noir et que tout finira par s'arranger." Une fois arrivée près de son amie, Cecilia se mit à genoux pour être à sa hauteur. "Et puis tu sais, tu n'es pas toute seule, tu peux compter sur tes amis."

Son regard se posa à nouveau sur ce flacon que Swann tenait encore dans ses mains. Si cela ne tenait qu'à elle, elle aura prit volontiers le récipient avant de le briser pour éviter que son amie ne s'abreuve encore de ce liquide. Pour qu'elle en arrive à là, c'est qu'elle était vraiment à bout. Au final, Cecilia pensait tellement à ses recherches qu'elle en avait oublié ses amis et elle en faisait les frais. Soupirant une fois de plus pour tenter de trouver un moyen de la réconforter, la jeune femme posa sa main sur son épaule avant de sourire.

"Si tu as besoin de parler, je suis là. Et je préfère que tu te confies et que les choses s'arrangent d'elles-mêmes plutôt que tu continues à noyer tes soucis..."

Pour appuyer ses propos, Cecilia venait de poser brièvement son regard sur le flacon que tenait Swann avant de la regarder de nouveau. La voir dans un tel état l'attristait et elle se demandait ce qui s'était vraiment passé pour que son amie se retrouve dans le cimetière par un temps pareil.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Mer 2 Jan - 19:10

Forcément, une petite leçon de compassion était de mise. Swann laissa s'approcher Cécilia - après tout, c'était une amie - sans rien dire. Elle ne fit qu'écouter ce qu'elle avait à dire, tout en caressant son compagnon félin assis à ses côtés. Si seulement ses soucis pouvaient se résoudre par la seule présence de ses quelques amis ! Ah ça oui, ça aurait été une excellente chose. Mais c'était bien loin d'être le cas. En fait, elle ne savait elle-même pas ce qu'il fallait faire pour que les choses aillent véritablement mieux pour le royaume.
La seule bonne nouvelle dans toute cette histoire était que Cécilia n'avait pas l'air occupé, ou pressé. Peut-être qu'alors discuter un peu ne ferait pas de mal au Cygne, même s'il était certain que ça n'arrangerait en rien les choses non plus. Après une nouvelle gorgée de whisky et l'avoir rangé dans sa veste, elle s'exprima à son tour, sans détours.

" Ce n'est pas en en parlant que ça va s'arranger, mais bon... " lâcha-t-elle d'abord d'un haussement des épaules. " A moins que tu n'ai une brillante idée pour arrêter la guerre qui détruis Hyrule, je pense que le seul remède pour le moment soit simplement de boire et de ne pas trop y penser. "

La main de Cécilia posée sur son épaule ne lui faisait ni chaud ni froid. A part peut-être la rassurer un peu, ça ne lui remontait pas plus le moral. La jeune femme se passa une main sur le visage, au niveau des yeux, se doutant que le peu de maquillage qu'elle avait mis devait couler à cause de la pluie. Son regard noirci vint rencontrer celui de son amie, une nouvelle fois, avant de reprendre.

" T'sais, j'ai juste le sentiment qu'on va tous crever les uns après les autres, parce que y aura toujours de sales cons pour venir foutre le chaos ici. Alors à quoi bon tenter quoique ce soit ? C'est pas quelqu'un comme moi qui changera les choses, et ceux qui en ont la force et le pouvoir ne foutent rien. La population meurt, et pendant ce temps, tous ces abrutis se combattent entre eux pour un royaume voué à sa propre perte. "

L'ancien Numéro XII soupira, alors que ses yeux s'étaient mis à observer les tombes alentours. La mine noircie par la haine plus que par son maquillage qui coulait, l'Enfant de Clair-de-Lune se surprit d'un petit ricanement très court et d'un sourire en coin. « Hmpf, désolé de t'embêter avec ces conneries... » dit-elle simplement en attrapant son flacon, prête pour une nouvelle gorgée d'alcool.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Jeu 3 Jan - 22:11

Swann s'était finalement résolue à parler de ses soucis à Cecilia. Cette dernière se mit à sourire en voyant que son amie avait confiance en elle. Mais lorsque vient vraiment l'explication de sa soudaine petite déprime, la danseuse ferma les yeux. Ce qui la préoccupait était donc le maux d'Hyrule lui-même, cette bataille pour la triforce, le pouvoir. Elle n'aurait jamais pu imaginer qu'elle tenait autant que ça à cette terre, au point d'en être vraiment malade et cela l'inquiétait. Attentivement, Cecilia écoutait tout ce que son amie avait sur le cœur sans intervenir. Elle dirait bien plus tard ce qu'elle en pensait mais pour le moment, il fallait que Swann dise tout ce qu'elle avait sur le cœur et qui sait, peut-être que cela lui ferait un bien fou de se confier. Ce fut néanmoins son petit ricanement qui surprit la danseuse qui la regarda avec un air surpris avant de s'excuser et d'attraper son flacon. Rapidement, la main qui portait le flacon ne bougea pas, stoppée par une autre main qui venait de se poser sur le récipient.

"S'il te plait Swann... Arrêtes de boire, cela ne te mènera à rien."

Cecilia avait agit rapidement, voir son amie s'abreuver encore de ce liquide l'exaspérait. Le seul remède contre tous les soucis, c'est de boire pour ne plus y repenser, c'était la phrase qu'elle avait entendu quelques minutes auparavant. Mais elle s'en moquait, non cette mixture n'allait pas l'aider et elle allait juste se rendre encore plus malade qu'autre chose. La danseuse se mit à soupirer et détourna le regard. A vrai dire, c'était la première fois qu'elle voyait Swann dans cet état et c'était assez déstabilisant. Elle se souvenait de la première fois qu'elle avait rencontré cette femme à la place du marché, ce jour là, son attitude était assez stupide mais elle lui avait quand même rendu un énorme service. Et il y avait cette autre fois lors de la bataille dans le temple du temps, elles avaient fini par se retrouver toutes les deux face à l'avatar de Din. Dans ces deux cas, c'était une Swann déterminée et forte qu'elle voyait, et il y avait même des instants où elle éprouvait de l'admiration à l'égard de son amie. Mais se retrouver cette fois-ci dans une situation totalement inversée, cela la dépassait et pourtant, elle continuait de s'efforcer à lui remonter le moral.

"Malheureusement Hyrule est comme ça et cela ne s'arrêtera jamais. Une fois, une personne m'a dit qu'un monde sans ténèbres n'existe pas. Si un jour, le mal disparait de la terre, il y aura toujours à un moment une nouvelle menace qui apparaitra et qui sèmera à nouveau le chaos." La danseuse reposa son regard sur son amie avant de sourire. "Mais si nous ne faisons rien pour défendre cet endroit, imagines dans quel état il sera lorsque les ténèbres auront eu ce qu'ils voulaient. Et certes, nous ne sommes pas assez fortes pour essayer de faire changer les choses mais si tous ceux qui pensent comme toi le font savoir, que toutes ces personnes s'associent et créées un groupe, alors ce groupe soudé pourra venir à bout de n'importe quel obstacle."

Même si elle avait tenté de réconforter son amie, Cecilia savait bien que ces simples paroles ne feraient rien. Elle n'avait pas envie d'en rester là mais le temps lui montra qu'il n'était plus vraiment sage de rester à l'extérieur à cause de la pluie et un frisson la parcourut. Néanmoins, elle continua son discours malgré la pluie qui tombait.

"Tu sais, si le monde était vraiment destiné à être détruit... A quoi cela sert-il alors qu'on reste ici ? Pourquoi sommes-nous nés ?" La danseuse ferma les yeux et baissa la tête pendant quelques secondes tout en prononçant quelques paroles à voix basse avant de les rouvrir et de reposer son regard sur son amie. Étrangement, la pluie ne les atteignait plus, c'était comme si un fin courant d'air déviait les gouttes pour éviter qu'elles ne tombent sur les deux amies. "Nous avons tous un rôle à jouer dans cette histoire, et même si une nouvelle bataille arrive, il faut être prêt pour repousser à nouveau le mal. Tous les habitants d'Hyrule continuent de vivre leurs vies sans s'inquiéter du futur car on ne sait pas ce qu'il nous réserve. Il faut profiter du présent et aider ce peuple, le plus grand des trésors que l'on peut obtenir, c'est le bonheur des autres..."

Sur ces mots, Cecilia se mit à rire avant de reprendre très vite son calme et de sourire. Elle détourna légèrement la tête, honteuse, avant de terminer.

"Désolée, je ne suis vraiment pas douée pour remonter le moral... Mais il faut que tu saches Swann qu'il y a des personnes qui tiennent à toi et que le fait qu'ils te voient dans cet état, cela les attriste. Ils ne veulent que ton bonheur, et que tu sois heureuse."

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Sam 5 Jan - 0:58

« Hmpf, ok ! » Lâcha simplement Swann lorsque la main de Cécilia lui interdit une nouvelle gorgée d'alcool. Elle ne dit rien de plus, rien de moins, et se contenta de ranger le flacon sous sa veste noire, dans une poche intérieure. Elle soupira un grand coup alors, puis ce fut le moment que choisi Cécilia pour tenter de remonter le moral du Cygne. Elle était globalement d'accord avec ce qu'elle lui disait, et pourtant, ça ne lui faisait pas plus de bien que ça ; la seule chose qui lui faisait plaisir dans toute cette histoire, c'était de savoir qu'elle avait une amie dévouée prête à perdre de son temps pour elle. Forcément, ça n'allait pas être quelques paroles qui suffiraient à lui faire voir la vie en rose, loin de là. Broyer du noir était quelque chose lui correspondant bien plus.

" Repousser le mal ? Dis-moi, Cécilia, tu le fais exprès ou tu ne vois pas que le mal est partout ? Et justement, je refuse à ce que cet endroit continue à se morfondre dans la décadence et la violence. Le peuple souffre, mais ça tout le monde s'en fout, toutes ces histoires c'est qu'une piteuse lutte pour le pouvoir et c'est à cause de ses acteurs aveugles que les gens meurent et se retrouvent dans la misère. Le mal, il est juste au-dessus de nous à se pavaner, le mal, il se fait se confronter des soldats pour son simple désir de satisfaction ; le mal, si je l'avais en face, je lui arracherais sa putain de peau et la lui ferais bouffer. "

Les propos étaient plutôt violents quand on connaissait la fille qui les disait. Ce n'était pas son genre habituellement, mais les choses l'exaspéraient tellement depuis quelques temps...
Doucement, elle se redressa, en ayant marre d'être assise dans la boue. Elle fit ensuite quelques pas en avant, puis baissa la tête ; pas un regard pour son amie. Elle réfléchissait encore à ses dernières paroles. Le mal. La guerre. Ses amis. Hyrule. Qu'est-ce qui parmi toutes ces choses méritaient le plus d'attention ? Elle n'en savait rien ; dire qu'elle était perdue n'était pas de trop, en somme.
Les paupières fermées, les yeux posé sur le sol boueux et humide, elle se permit quelques autres mots, le tout d'un ton plutôt lent, monotone. Pas d'éclats dans sa voix donc, elle qui était si expressive la plupart du temps.

" J'en ai marre de me battre contre des sous-fifre... Ca n'a pas d'utilité. J'aimerais attaqué le mal de tout ceci directement à la racine, directement. Tu sais... " Elle se retint quelques instants avant de reprendre sa phrase. " J'ai passé ma vie a buter de pauvres types. J'en ai marre. Je ne sais plus trop ou j'en suis. La seule chose qui est vraiment sûr, c'est qu'un jour un Villarreal a décider de faire de cette terre la sienne et celle de sa descendance. " Elle se retourna et lança un regard plus que déterminé à la danseuse, noirci par la tristesse et la colère. " Je n'abandonnerais pas cette terre tant que ces connards seront présents. Du moins, pas tant que j'estime encore pouvoir faire quelque chose... Quelque chose qui changerait tout... "

Elle ignorait encore tout de ce que pouvait être cette action. Un symbole fort était nécessaire. Quelque chose d'assez déstabilisant pour retenir l'attention des Grands de ce monde un court instant. Histoire de leur signifier que ce qu'elle considérait comme le véritable mal de ce royaume était aussi vulnérable qu'elle. Et que ce n'était pas trois déesses qui lui feraient croire le contraire - et en ça, elle avait fondamentalement tort, mais passons -.

" Enfin bref, j'ignorais que mon état t'importait. La plupart des gens que je connais s'en fiche pas mal de comment je me porte. Merci d'essayer de me remonter le moral, au passage. T'y arrives... un peu. "

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Lun 7 Jan - 0:49

Swann semblait s'emporter facilement, il était sûr que ce n'était pas de simples paroles qui l'aiderait à aller mieux, et elle n'était pas du genre à être facilement consolable. De nouveau, la danseuse laissa son amie s'exprimer mais elles revenaient au final au même point, encore et toujours ce mal qui se trouvait partout et qu'elle aimerait détruire. A certains moments, Cecilia avait l'impression que son amie était restée fixée sur une idée et qu'elle avait décidé de ne pas changer d'avis, qu'elle resterait butée sur son point de vue et qu'elle ne souhaiterait pas que quelqu'un ne la contredise. Avec de la chance, cette déprime passerait très vite et elle aurait tout oublié. Néanmoins, ce fut lorsque Swann eut fini d'exprimer tout ce qu'elle avait sur le cœur et que par la même occasion, qu'elle remercia Cecilia de l'aider à lui remonter le moral que cette dernière se leva avant de regarder son amie en souriant.

"Je te l'ai dit Swann. Il y a des personnes pour qui tu comptes beaucoup, que tu es comme quelqu'un de leur famille et qu'ils ne supportent pas de te voir triste, déprimée, etc..." Elle se mit à souffler avant de regarder le ciel. "Tu sais, tu es la première personne à Hyrule avec qui je me suis liée d'amitié, la première personne avec qui j'ai combattu, quitte à y laisser la vie..." Elle ne put s'empêcher de rire un peu en repensant à ce qu'il s'était passé au temple du temps puis elle continua. "Tu es vraiment quelqu'un que j'apprécie beaucoup et il y a beaucoup de moments où je t'ai admiré pour être aussi forte. Alors lorsque quelqu'un a qui je tiens est dans une situation désagréable, je serais toujours là pour l'aider, et je passerais le temps qu'il faut pour tenter de lui redonner le sourire."

Cecilia posa de nouveau son regard sur son amie avant de sourire. Certes, elles ne se connaissent que depuis quelques temps mais elle voulait lui faire confiance même si au fond d'elle, accorder sa confiance à quelqu'un n'était plus possible. Il y a toujours des jours où tout a l'air de mal se passer, que le monde s'acharne sur vous mais il y a toujours des personnes pour vous aider à continuer d'avancer malgré la difficulté et tant qu'on se bat, on pourra toujours atteindre nos buts. Le but de Swann était certes impossible à atteindre mais il semblerait qu'elle ne se rendait pas compte de tout ce qu'elle avait déjà apporté à ce monde. Mais bon, de toute façon, ce ne serait pas aujourd'hui que la danseuse allait réussir à convaincre son amie et elle n'avait pas envie de la faire s'énerver davantage.

La pluie commençait à se calmer, au moins une chose qui était positive ! Peut-être que les choses allaient également s'arranger mais il ne fallait pas crier victoire trop vite.


"Swann... Tu poursuis un but qui sera impossible d'atteindre. Tu souhaites chasser le mal mais tu ne pourras jamais l'éradiquer car il est présent partout... et chez chacun d'entre nous..." Cecilia passa sa main dans ses cheveux avant de continuer. "Chacun d'entre nous possède ce côté pervers qui n'attend que de se manifester et de faire ce qu'il désire sans aucune restriction. Bien sûr, chez certaines personnes, c'est ce côté qui domine et qui cherche à répandre le mal sur Hyrule..."

La danseuse se mit à marcher doucement vers Swann. Elle avait l'impression de ressentir sa détresse mais elle était juste impuissante, elle ne pouvait qu'observer le malaise de son amie et la regarder s'éteindre petit à petit. Et pourtant, à chaque fois qu'elle l'avait vu, elle avait toujours l'impression que la vie lui souriait et que tout allait bien. Mais au final, cela ne devait être qu'une façade pour ne pas inquiéter les autres. Cela ne l'étonnait pas car elle était une battante qui n'hésitait pas à défendre les autres.

"Enfin... Je suis d'accord avec toi, il ne faut pas abandonner cette terre. Et il faut protéger toutes les personnes qui nous sont chères. Et tu sais, tu ne t'en rends pas compte mais tu as déjà donné énormément. Je ne connais rien de ton passé et ce n'est pas une chose importante, mais il y a une chose dont je suis sûre, c'est que ton combat commence à être pesant, je pense que tu dois simplement te reposer et prendre plus de temps pour toi-même au lieu de te préoccuper autant pour les autres."

Elle avait l'impression qu'elle venait de jouer avec le feu mais elle avait décidé de dire le fond de sa pensée. Cecilia ne connaissait pas le passé de son amie, juste qu'elle avait tué des "pauvres types" comme elle l'avait dit quelques minutes auparavant. Au final, elle avait les mains aussi tâchées de sang qu'elle mais il restait néanmoins un énorme fossé entre elles deux sur la provenance et la raison de tout ce sang.

Une fois arrivée à sa hauteur, la danseuse s'arrêta et prit quelques secondes pour observer les alentours. Tout était trempé, sans aucune exception, et les deux jeunes femmes étaient dans le même état, trempées jusqu'aux os. Elle ne put s'empêcher de rire avant de regarder son amie.


"On peut continuer cette conversation au chaud si tu veux. Il ne faudrait pas tomber malade..."

Elle avait tenté mais à vrai dire, la jeune femme ne s'attendait pas vraiment à une réponse positive. Swann était venue chercher du calme dans le cimetière et avait décidé de rester celle, peut-être qu'elle préférerait rester seule à nouveau. Mais de toute façon, elle savait maintenant que Cecilia était là si elle avait besoin d'aide et que si elle en avait besoin, elle serait prête à l'écouter et la soutenir tout le temps qu'il faudrait pour qu'elle puisse se sentir mieux. Et puis, c'est à ça que servent les amis de toute façon, toujours là lorsqu'on a besoin d'être écouté.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Lun 7 Jan - 16:06

Les paroles de Cécilia provoquèrent un soudain frisson chez Swann. Assez contradictoire, mais à souligner, elle ressentait peut-être enfin ce que l'on appelait parfois la « chaleur humaine ». Elle ne s'attendait certainement pas qu'un jour une personne lui dise des choses aussi sincères, si ce n'était son frère, sa seule famille. L'admiration que lui portait son amie la touchait au plus profond d'elle-même ; les fibres de tout son corps en témoignaient. Même si elle doutait que beaucoup de monde ait le même état d'esprit que la danseuse, elle était fière. Fière d'avoir trouvé quelqu'un capable de la réconforter autant. Et surtout fière de voir en son amie comme un membre de sa propre famille. De nombreuses perspectives s'offraient désormais à elle, auxquelles elle n'avait jamais pensé auparavant. « M... Merci, Cécilia... » ne réussit-elle qu'à répondre sous le coup de la surprise, sans doute.

De là à dire que le Cygne Noir cessait de se morfondre, il y avait là un pas à franchir que nous ne ferons pas. Bien sûr, le fait de se savoir épaulée par au moins une personne en ce bas monde lui faisait plus que plaisir, mais ça ne changeait en rien les maux dont souffrait le royaume. La tristesse de son regard face au sourire de la jeune femme suffisait à le comprendre : le mal qui la prenait si prestement ne saurait se résoudre à se retirer aussi facilement.
La pluie cessait enfin, alors que Cécilia reprenait la discussion en main. Elle eut les mots les plus justes qui soient, mais contrairement à remonter le moral de Swann, cela l'abattait davantage encore. C'était néanmoins une vérité à laquelle elle n'avait pas songé. Chacun avait son côté noir ; elle plus que beaucoup d'autres en savait forcément quelque chose. Mais elle était aussi convaincu que si elle parvenait à repousser les plus féroces agents du Malin, ce côté obscur présent dans le coeur de bien des gens ne sauraient s'exprimer. Sa tâche n'était donc pas impossible... car après tout, chaque être étaient fais de chair et de sang. Aussi percerait-elle la première pour en faire jaillir le second tant qu'elle en serait capable.

" Si personne ne trouve la solution au problème, c'est que personne ne réfléchit comme il le faudrait ", pesta-t-elle. " Mais ce n'est pas parce que les gens estiment cette guerre sans fin que j'en ferais de même. Un Villarreal croit à certains principes ; en tant que tel, je continuerais d'y croire jusqu'à ce qu'une lame me transperce le coeur, si un jour quelqu'un s'en montre capable. "

Il ne fallait pas en croire autrement : elle avait une forme de fierté assez poussée et sa capacité à être aussi sûr d'elle-même revêtait un caractère unique et inexplicable en même temps. En réalité, elle n'était sûre que de son talent au combat, rien d'autre ne la rendait plus confiante en elle-même. Sur de nombreux autres aspects, en revanche, elle n'avait pas de certitudes. Cela viendrait avec le temps.
Cette hargne qu'elle dégageait pour défendre Hyrule venait directement de son éducation. Elle avait ses propres idéaux et croyances, transmis par sa mère. D'un côté, Clair-de-Lune n'était pas tout à fais un exemple parfait en tout point... mais Swann avait à coeur de respecter son nom et sa lignée. C'est ce qu'elle avait toujours tenté de faire, quelque soit les circonstances. Et de fait, abandonner sa terre natale lui était impossible pour le moment.

" Tu as raison... je suis fatiguée, exténuée. Mais je ne me reposerais pas ", soupira l'ex-assassin, qui regardait son compagnon félin lui lécher le bout des doigts. " Je dois encore tenter quelque chose. Et si je dois puiser dans mes réserves pour réussir, je le ferais. Rien ne me détournera de ma tâche. Pas même une amie... qui m'a beaucoup rassurée, en un sens ", finit-elle par admettre, un fin et discret sourire pendu à ses lèvres.

Elle n'accorda cependant aucun regard vers son amie, pas après ce qu'elle venait de dire. Alors que l'on aurait pu croire à une forme de dédain, il ne s'agissait là pourtant que d'une simple gêne dû à une fierté trop importante. Swann n'avait pas l'habitude de ce genre de discussion aussi sincère, et encore moins à sa conclusion.
« Je vais te suivre... J'ai plus rien à faire ici », dit-elle simplement en réponse à Cécilia. Il lui fallait aussi rentrer chez elle pour réfléchir, encore et toujours, à cet acte qui pourrait tout changer, selon elle. Émergea alors une drôle d'idée dans l'esprit de l'ex-Numéro XII : raconter son passé à la danseuse. Bien sûr pas dans les moindre détails. Il lui semblait tout de même important que son amie sache ce qu'elle représentait aux yeux de la loi, et ce qu'elle était encore il n'y avait pas si longtemps que ça.

" Dis... J'ai bien compris que ce n'était pas très important pour toi, mais il me parait quand même important que tu sache qui j'ai été par le passé. Je crois qu'en tant qu'amie, je te dois au moins ça. En plus, j'en ai encore parlé à personne... " lâcha-t-elle en regardant le sol boueux.

Elle ressentit alors comme une espèce de boule au ventre. Elle allait prendre un gros risque - du moins, c'est ainsi qu'elle le considérait vu que c'était une première pour elle - en révélant des détails de son histoire qu'elle aurait préféré oublié, mais qui pourtant faisait d'elle ce qu'elle était. Elle avait jusque là soigneusement éviter d'aborder le sujet avec qui que ce soit, de peur de faire fuir. Un point de vue tout à fait défendable, d'un côté.

" J'étais un assassin, avant que l'on se rencontre. J'ai passé les trois dernières années de ma vie à tuer pour vivre. Et j'ai auparavant passé quinze ans à m'entraîner pour cet unique but. Et pourtant, lorsque nous étions au plus près de réussir, tout mon monde s'est écroulé. Tout était faux, j'ai été trompé. " Elle serra le poing ; ses nerfs se tendaient dans tout son corps, tant cet aspect des choses la mettait en colère. " On m'a retiré de ma mère à six ans. Quant à mon frère, il est parti il y a peu alors que je venais à peine de le retrouver. Et tous les jours, je me dis que j'aurais dû le retenir, ou partir avec lui... tous les jours, ça me fait mal au coeur, rien que de penser à ce qu'est ma vie jusqu'à présent. "

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Mar 8 Jan - 11:48

La traque était sa spécialité, elle était née pour cela, malgré son passé déchirant elle ne cessée de croire que son avenir se trouvé dans les ordres de mission d’Hollow, alors quand ce dernier lui demanda de prendre en filature la jeune femme et son guépard soupçonnant une affiliation à la rédemption d’Ambre, tribu de fantôme ayant menacé l’extinction des âmes, alors que ses derniers se cache dans un silence sans nom, tapis dans l’ombre, il fallait au âme une capacité de riposte rapide et précise, et traqué des personnes soupçonnant d’être dans cette alliance n’était pas aussi compliqué qu’elle avait pu le pensée.

Elle l’avais suivie jusqu’au Cimetière, qu’elle drôle d’endroit, habituellement préféré d’Hollow mais ce serait cette dernière qui devrait d’abord confirmée son appartenance, et certain détails ne l’on guère tromper, elle était prête à rendre justice à ce monde, son alcoolisme la poussée à la trahison de son statut, elle l’avait signalée à Hollow, la présence des deux femmes rendais impossible toute action, le Guépard étant aussi compliqué à abordé, heureusement elle avait eu vent de cette alliée de la jeune femme et avait préparé quelque chose de puissant pour que ce dernier ne puisse partir à leurs traquent après leur petit préparatif.

La pluie avait beaucoup aidée, rendant leur piste indétectable et faisant fuir l’odeur de leur corps.
Elle espérée que ce plan ne soit pas vouée à l’échec la fuite n’étant pas sa particularité et la jeune femme était une ancienne assassine ce qui rendais la tâche délicate en cas d’échec.
Les bouquins qu’elle avait lu sur le flair animalier lui avait était à concevoir une bombe sur l’animal l’empêchant toute action avec son flair qui serait directement touché par l’odeur de celle-ci, il lui fallait juste un ingrédient de la vie courante à rajouter, le poivre, ennemi des flairs, détruisant les sinus de l’intérieur, poussant ses derniers à ressembler à une vulgaire patate.


« Hollow j’espère sincèrement que tu es prêt, j’envoie les bombes c’est à toi, je pars immédiatement après les avoirs envoyés »

Elle prononça cette phrase dans sa tête Hollow étant apte à lire dans l’âme de ses compagnons, il serait fin prêt à se préparé à son entrée théâtrale comme il savait si bien le faire.
Elle jeta ses deux boules préparé soigneusement, l’une rempli d’un gaz blanc inodores qui ne servirait qu’à rendre la visibilité des deux femmes quasiment nul, et l’autre la boule au poivre contenant encore un peu de gaz blanc pour rendre la fuite d’Hollow plus facile, une fois son numéro réalisé, il faudrait que quelque secondes au vent pour faire fuir toute la fumée de la zone.
Sa tâche ici était accomplie, elle s’enfuie aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Mar 8 Jan - 11:52

La guerre est un art dont seule les personnes cultivée en arrive à comprendre la subtilité…


Le plan de Lyv était subtil, ils en avaient discutés des heures durant de la meilleure manière de riposter contre des fantômes, il s’interrogea simplement sur qui pouvait avertir la population de l’avancé des Âmes, seul un fou pouvait se mettre sur nos routes, seules les chiens du peuple pouvait être capable de tel balivernes, leur déclaration de guerre était ridicule, quand on a une entrejambe remplit on s’en sert pour se montré et pas se cacher comme des lapins lors de la saison des chasses, il avait déjà croisé cette jeune femme par le passé, dès lors son soupçon était avérée il n’hésita pas à démarrer le plan prévu, l’attaque devait être rapide et précise, la traque fut longue, ils devaient attendre que la pluie cesse, car cette dernière aurait eu un effet néfaste sur la bombe, le pire dans tout ça c’est qu’il était caché… à deux mètres des jeunes femmes, la pluie avait aidée à cacher l’odeur de la terre retourné, il avait jeté le cadavre déposé dans cette tombe et avait déposé un peu de terre et de quoi respiré au sein de ce trou, sa cachette était parfaite, surtout pour lui qui aimé les entrées furtive et terrifiante, malheureusement elle ne verrai que la zone où se corps ennemi serait arrivé, elle n’y verrai jamais le réveil du cadavre…

La Rédemption, futile nom pour alliance de fantôme, avait que trop pavané sur leur attaque, la riposte aurait un gout sanglant, il ne s’amuserai d’abord qu’à tester le nombre d’hommes et de femme qui serait présent en son sein, avant de démarré la seconde partie du plan, à savoir une attaque précise et violente, la mort ne lui faisait aucun plaisir, mais les cris de douleur d’un corps en vie rendais ses lèvres rouge sang et lui donné envie de s’hydraté au sang, pour l’heure c’était à la boue qu’il avait pu goûter, indélicatesse, et horreur était plutôt le sentiment partagé par son sens du gout quand il avalé sa salive remplit de cette substance infâme au gout de ver et de cadavre, de décomposition et de moisissure…

Il entendit l’appel de Lyv l le plan était prêt, l’assaut devait être imminent, il entendit le bruit sifflant des bombes, et sentit l’odeur du poivre, il s’arrêta de respiré et sorti de sa tombe…
Son geste devait être rapide et précis, il n’avait pas le droit à l’erreur, aussitôt il déposa une pierre devant son trou qu’il venait de créer, celle-ci était lourde et pesante, il c’était allongé dessus, son réveil n’était que plus agréable, son réveil était semblable à celui des morts dans le plus terrible des cauchemars que les jeunes enfants pouvait faire, il déposa un mot devant la pierre déposé au-devant du trou, face au deux jeunes femmes, et s’enfui très rapidement avant que la fumée ne fassent son envol, il avait mainte fois répété sa fuite, que maintenant son corps était très loin quand la fumée s’envola dans le ciel, la zone il la connaissait par cœur, elle n’avait aucun secret pour lui…
Quand les deux jeunes femmes irons au-devant de cette pierre tombal, qu’une d’elle ouvrira le mot sur l’horreur de l’indication de la pierre, elle pourrait lire cette avertissement réelle sur le peuple Hylien


« A votre avis, combien de vie doivent être assassiné pour que les Rédempteurs d’Ambre se montre au grand jour, faites passé le message au peuple d’Hyrule, que chacun sache ce que leurs guerrier de l’ombre vont leur faire subir tant que ses derniers n’auront montré leur visage au grand jour justifiant leur présence par les écrits envoyés en déclaration de guerre au Âmes évitant tout usurpateur, ceci est un avertissement, je vous laisse jusqu’au 76ème jour du cycle de Nayru pour que ses derniers se montre au grand jours, et ceux même si vous êtes de près ou de loin liée à tous cela, sans ceci… Un citoyen par nombre de jours mourra dans d’atroce souffrance, sans même d’explication rationnelle…
Les Âmes vous guettes, et vous souhaite une belle nuit de mort, Hollowtimes »


La jeune femme dénommé Swann, c’était trompée sur une chose, elle avait dit ne jamais voir de pierre tombale nommée au nom Villarreal dans ce cimetière… C’était chose faites… Rest In Peace…



Dernière édition par Hollowtimes le Dim 13 Jan - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Mar 8 Jan - 22:29

Cecilia avait réussi à mettre en confiance Swann et même si elle n'avait pas totalement réussi à lui remonter le moral. Et contre toute attente, cette dernière avait même voulu se confier davantage en parlant de son passé, un passé que la danseuse n'aurait jamais pu imaginer comme tel. Mais savoir que son amie lui faisait autant confiance, au point de l'informer sur son passé d'assassin, la réconfortait. Certes, tout ce qui lui était arrivé n'était pas joyeux mais le passé ne pouvait être changé et le remémorer n'arrangerait pas les choses au contraire. Mais si cela pouvait lui faire du bien d'en parler à quelqu'un d'autre, c'était le principal.

"Tu devrais arrêter de t'inquiéter pour ton frère, je suis sûre qu'il aimerait que tu sois heureuse en cet instant et qu'il pense toujours à toi." Elle marqua une petite pause avant de continuer. "Et tu sais, je ne me moque pas de ton passé, c'est juste que je sais que certaines personnes n'aiment pas étaler leur vie , même devant des amis. Tu n'as pas hésité à te confier à moi et cela m'a vraiment fait plaisir. Merci beaucoup Swann et saches que je serais toujours là pour toi."

Alors que Cecilia allait continuer, deux bombes atterrirent près des deux amies et explosèrent, dégageant toutes les deux un gaz blanc. Par réflexe, la danseuse modifia son sort, transformant le petit courant d'air qui les protégeait auparavant de la pluie en une bourrasque de vent avant de le lancer vers le gaz qui fut très vite dissipé. Elle avait été tellement absorbée par l'histoire de son amie qu'elle avait relâché sa garde et il semblerait qu'à ce moment là, des personnes soient entrées dans le cimetière et aient cherché à les attaquer. Légèrement perdue, la jeune femme regarda son amie qui semblait être aussi perturbée qu'elle, surtout que les responsables de tout ce bazar semblaient avoir fui. Pourquoi avaient-ils fait ça ? Cecilia n'en avait aucune idée mais lorsqu'elle détourna son regard, tout devenait plus clair.

"J'hallucine..."

En plus des deux bombes, il y avait une nouvelle tombe qui semblait être apparue près des deux jeunes femmes. La première chose que personne ne pouvait louper fut le nom Villarreal, qui était celui de Swann. En second lieu vint l'indication qui se trouvait sur la pierre, que la danseuse lu très rapidement avant de passer sa main droite dans ses cheveux.

"Qu'est ce que c'est que cette blague stupide ?"

Cecilia ne comprenait pas vraiment le message principal de cette pierre mais ce qu'elle savait, c'était que ces personnes souhaitaient tuer des innocents tant que les rédempteurs d'ambre ne se montraient pas. Mais de qui parlaient-ils ? Elle n'avait jamais entendu quelque chose comme cela auparavant et elle comprit tout de suite qu'elle n'était pas visée par l'attaque mais que cela devait être son amie. Néanmoins, le fait qu'elle soit attaquée et qu'elle soit en danger ne rassurait pas du tout l'alchimiste qui en perdit même son sang-froid.

"Ces petits malins viennent comme ça au beau milieu du cimetière, font leur bazar et s'en vont en laissant derrière eux une tombe... Ce n'est pas en laissant un message comme ça avant de détaler comme des lapins qu'ils vont arriver à convaincre Hyrule qu'ils sont dangereux..."

D'un tempérament calme d'habitude, il était rare de voir Cecilia autant énervée. Ce coup-bas lui tapait sur les nerfs et ce nom sur cette tombe renforçait l'idée que Swann était visée, ce qui l'exaspérait encore plus. La raison pour laquelle elle était ciblée ? Elle s'en moquait et elle faisait assez confiance à son amie pour ne pas lui poser cinquante milles questions. La danseuse s'éloigna un peu pour tenter de reprendre ses esprits. Elle savait bien qu'un jour, tout ce qu'elle avait accumulé durant toutes ces années allait finir par sortir d'un coup mais elle ne s'attendait pas à réagir d'une telle manière. Elle se mordit la lèvre inférieure, se sentant légèrement stupide de s'être emportée de la sorte. Mais de cette manière, elle se rendit compte qu'elle tenait beaucoup à Swann, au point de perdre son sang-froid lorsque cette dernière avait des ennuis. Elle soupira de nouveau avant de s'excuser.

"Excuses-moi... Je... J'ai un peu perdu mon sang-froid..." Elle se retourna vers son amie avant de continuer. "Tu sais qui est à l'origine de tout ça ? Et c'est quoi cette histoire de Rédempteurs d'Ambre et de ces guerriers de l'ombre ?"

Le ton de Cecilia avait brusquement changé, devenant plus calme. Trop de questions commençaient à se bousculer mais elle voulait en savoir plus, rien que pour être rassurée et espérer que tout aille pour le mieux pour son amie.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 824
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Jeu 10 Jan - 22:35

Les mots de Cécilia avait au moins le don de rassurer la jeune Villarreal. Alors qu'elle ne savait plus où elle allait, que sa cause semblait perdue et que son manque de confiance en elle devenait presque criant, elle savait qu'au moins une amie serait là, en cas de besoin, pour elle. C'était comme une sorte de filet de sécurité, le genre dont elle n'avait jamais pu profiter auparavant. Les choses avaient tellement vite changées pour elle... Les sentiments de colère, d'amitié, de pitié, de haine ; elle en découvrait les saveurs et les effets chaque jour passant. Autrefois si froide, inébranlable et sans état d'âme, elle laissait maintenant transparaître ce qu'elle était au fond d'elle-même : une pauvre petite orpheline cherchant désespérément à se rattacher à quelque chose.
Si seulement elle avait eu assez de recul à l'époque pour se rendre compte de ça à ce moment. Malheureusement, la miss était tellement tiraillée et aveuglée qu'elle était incapable de faire preuve de lucidité, du moins, pas assez pour se rendre compte qu'elle était dans l'erreur.

Soudain, alors que la danseuse parlait de nouveau, des bombes éclatèrent et un gaz blanc se répandit sur quelques mètres autours d'elle, les laissant momentanément sans la moindre visibilité. Swann fut totalement dépassé par les évènements sous le coup de la surprise et ne fit rien, à part rester plantée sur place. Ses membres tremblèrent légèrement lorsqu'un frisson lui parcourut le dos. Peur. Était-ce cela, la peur ? Sans doute non, du moins pas à son paroxysme. Tout se déroula assez vite pour qu'elle reprenne rapidement son calme.
Elle sentait pourtant de léger tremblements dans les jambes. Son regard descendit, tandis que le nuage blanc qui s'était formé était dispersé par son amie, et elle découvrit son guépard en état de détresse total. Celui-ci s'était collé à sa "mère", et feulait, crachait dans n'importe quelle direction, quand ce n'était pas un simple éternuement dû à la bombe à poivre. Éternuements qui gagnèrent d'ailleurs Swann, au passage, mais rien de bien méchant. Le Cygne s'empressa de poser la main sur l'animal pour le rassurer, avant d'échanger un regard d'incompréhension avec Cécilia.

Toujours sans dire un mot, elle découvrit enfin le résultat de cette attaque. Et elle l'accueillit avec de gros yeux ronds, en premier lieu. Une tombe, avec le nom Villarreal gravé dessus. Swann en resta bouche bée quelques instants, jusqu'à ce qu'une vive douleur ne la lance au niveau de l'omoplate gauche. Ses oreilles cessèrent d'entendre, d'abord, puis son corps se refusa à tout mouvement. La douleur, continue, s'intensifiait et se répandait à tout son être, jusqu'au plus profond d'elle-même. Elle voulait crier, mais elle ne le pouvait plus. La dernière chose qu'elle vit fut Cécilia s'éloigner de quelques mètres, puis à ses yeux s'exposa une nouvelle réalité.


Elle était toujours au cimetière. Pas Cécilia. Le sol n'était plus boueux et humide, simplement sec. Et il faisait nuit. On pouvait apercevoir quelques monstres aux alentours, encore assez éloignés pour qu'ils ne causent aucun problème majeur. Elle sentit quelque chose se frotter contre sa jambe gauche, et baissa immédiatement la tête pour voir que Seatah l'accompagnait toujours.
Elle ne savait pas ce qu'il se passait. Était-ce un rêve ? Une vision ? Tout paraissait étrangement réel, jusque dans les sensations qu'elle percevait. Le vent, le guépard, les odeurs... Son corps tout entier répondait et interagissait avec cet univers, cette autre dimension. « Il est des plus belles lunes pour enterrer un membre de la famille, n'est-ce pas ? » Swann sentit en elle toutes les fibres de son corps qui réagirent à l'entente de cette voix. Elle la reconnaissait parmi des milliers d'autres ; si unique, si douce, si agréable à l'oreille lorsqu'elle ne criait pas. Néanmoins, l'impossibilité d'une telle chose était telle qu'elle ne se retourna pas d'un coup. « Ma... » commença-t-elle, tout en se tournant lentement vers la source de cette voix, jusqu'à ce que son regard croise le sien. « ...man ? » réussit-elle a peine à souffler, sous le choc de ce qu'elle voyait devant ses yeux.

Clair-de-Lune était debout, devant elle. Toujours aussi belle, et toujours aussi pétillante de jeunesse. Identique jusque dans les moindres détails, la jeune femme restait tout à fait fidèle aux souvenirs de sa fille. Swann ne se posa pas la moindre question quant à la réalité de la chose ; sa mère était morte, là où elle avait laissé Cécilia. Ce devait être un rêve, alors. Provoqué par quoi ? Ca, elle n'en avait pas la moindre idée, et la question ne lui traversa même pas l'esprit, à vrai dire.

" De... De qui parles-tu ? Qui est mort ? " Articula-t-elle avec difficulté, tandis que son esprit s'habituait peu à peu à la situation, et se calmait sensiblement.

" Eh bien... euh... " barbouilla sa mère, sous le coup de la surprise. Elle ne s'attendait pas à une telle question venait de sa propre fille. " Tu sais bien... ton... enfin... "

Le regard du Cygne se déporta jusque sur une tombe. De grands yeux horrifiés s'ouvrirent alors, puis elle s'avança et s'agenouilla devant la tombe en trombe, n'arrivant pas à croire à cette mascarade. La tombe arborait le nom de Villarreal... Eisuke. Son propre frère.
Elle ne comprenait plus grand-chose. Ou était-elle tombée ? Tout était bien trop réel pour que ça ne soit un rêve ; impossible également qu'il s'agisse là d'une hallucination. En vérité, elle aurait pu jurer sur sa vie être en train de vivre ce moment, alors que tout était pure fiction. Son frère était parti d'Hyrule il y avait deux mois déjà, avec le coeur de leur mère implanté dans sa poitrine. La scène se déroulant devant elle ne pouvait pas avoir lieu... C'était impossible. Plus que ça, même : inimaginable.



Un clignement d'oeil plus tard, tout était revenu à la normal. Enfin, si normal était cette tombe sur laquelle était gravée son nom, bien sûr. Cécilia lui était réapparut, au même endroit où elle l'avait laissé, tout comme son guépard peu rassuré et coller à ses jambes, observant les alentours. Qu'est-ce qu'il venait de se produire ? Un rêve ? Impossible en prenant en considération les éléments déjà répertoriés plus haut. Elle avait juste... échappé à la réalité, l'espace d'un instant. Son esprit s'était volatilisé.
La tête emplie de mille question, son regard se reposa sur la tombe ; elle s'approcha par curiosité pour en lire le message, tandis que Cécilia la rejoignait. Son amie était tendue, ça se voyait. Mieux, ça s'entendait dans le timbre de sa voix. Une fois ayant pris connaissance du message laissé par les assaillants, les âmes, elle se redressa et confronta son regard perdue à celui en colère - mais adouci - de la danseuse.

" Je... Ce n'est rien, t'en fais pas... " dit-elle, presque dans un murmure, avant de regarder autours d'elle, cherchant des ennemis qui avaient déjà fuis depuis longtemps déjà. " Rédemption, ce n'est qu'un réseau... formé par quelques compagnons dont je fais partie, comme tu l'auras compris... mais mieux vaut pour toi ne pas en savoir plus, dorénavant. "

Elle posa une main contre son front, puis ferma les yeux. Elle avait mal au crâne, étrangement. Sûrement était-ce à cause de cette étrange... "rêve". Ses globes ambrés allèrent une nouvelle fois se poser sur la tombe, puis elle soupira et commença à avancer vers la sortie du cimetière.

" Il faut que je parte... " Fit-elle, en retrouvant un ton un peu plus éclatant, plus habituel. " J'ai des choses importantes à régler. Très vite. "

Tant de choses, effectivement. Le fait qu'elle soit repérée comme appartenant à Rédemption d'Ambre était la priorité. Ces âmes avaient plutôt bien effectué leur besogne, pour le coup. Sûrement que ce qu'il venait de se passer dans ce cimetière changerait considérablement la donne concernant la suite des évènements. Elle n'avait pas prévu un tel coup de théâtre.
Ses pas la menèrent elle et son compagnon félin jusqu'à la sortie du village.
Vite. Le temps pressait. Ses compagnons et elle pouvaient être en danger, à cette heure. Tout comme la population qui allait vraisemblablement encore souffrir de ce mal incurable. Tout ce que pour Swann se battait était directement visé, encore et toujours. C'en était trop.
Et quand un Villarreal décide que c'en est trop, il change la donne.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: « Tu sais, ma vie a tellement changée... »   Ven 25 Jan - 22:48

Swann semblait déboussolée après ce qui venait de se passer et c'était compréhensible. Son regard restait fixé sur cette tombe portant son nom, il devait vraiment y avoir quelque chose de spécial qui se soit passé pour qu'elle reste là à la regarder. Cecilia ne prononça plus un seul mot, il était préférable de laisser son amie seule pour le moment et de toute façon, elle savait que si elle avait besoin d'aide, elle serait là pour elle.

Peu de temps après que cette tombe soit apparue, Swann semblait avoir retrouvé ses esprits et lui répondit brièvement sans entrer dans les détails. Il était facile de voir qu'elle cachait quelque chose mais elle n'avait pas l'air de vouloir en parler plus, peut-être parce qu'elle ne voulait pas que la danseuse soit impliquée dans cette histoire. Néanmoins le fait de voir que son amie était dans une situation délicate la mettait mal à l'aise. Et rapidement, la jeune femme annonça qu'elle devait partir, soi-disant des choses à régler et qui devaient concerner ce qui venait de se passer. Cecilia ne pouvait pas la retenir, commençant à comprendre petit à petit la situation dans laquelle son amie se trouvait. Elle se contenta de laisser apparaitre un petit sourire forcé, histoire de ne pas trop montrer l'inquiétude qui grandissait en elle.


"Fais attention à toi... s'il te plait..."

Elle la regardait s'éloigner doucement et quitter le cimetière. Pendant un long moment, la danseuse restait immobile, perdue dans ses pensées. Le fait d'être impuissante et de ne pas pouvoir aider son amie la torturait et ce fut à ce moment là qu'elle se rappela cet objet qu'elle avait acquit il y a plusieurs jours dans le temple du temps. Elle commençait à réaliser réellement ces maux qui s'emparaient de Hyrule mais elle ne savait pas comment faire pour améliorer les choses.

Finalement, la danseuse commença à marcher dans la même direction qu'avait emprunter Swann pour sortir du cimetière. La journée avait bien avancé et rester dans un endroit pareil toute seule n'était pas une chose qui était envisageable. Et de toute façon, elle avait quelques petites choses à faire, et d'autres à protéger, il fallait donc qu'elle quitte impérativement cet endroit . Juste avant de sortir définitivement du cimetière, Cecilia s'arrêta et se retourna. Il semblerait qu'elle ne soit pas revenue dans cet endroit et au final, la danseuse ne savait même pas si elle pouvait encore penser qu'elle se trouvait à Hyrule, ou même qu'elle était encore en vie. Encore beaucoup de questions sans réponse... Ce fut donc sur ce dernier souvenir que la jeune femme quitta le cimetière.




[Voilà, j'ai mis un peu du temps à répondre avec l'emploi du temps surbooké mais rp fini :3]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
 

« Tu sais, ma vie a tellement changée... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico :: Cimetière Cocorico-