Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La voie des Âmes... Damnées [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Ven 7 Sep - 19:27

Le stress commençai à lui courbé l’échine, il trembler à l’idée de donner son discours devant autant de monde… Le comprendrais-t-il ? Chose difficile à imaginer à l’avance mais il se devait de dévoilé le futur d’un monde ensevelit sous la crainte et le mensonge… Les démons d’un monde depuis trop longtemps bafoué par des aristocrates avides de corruption ne se moquant guère de l’avis d’un peuple laxiste adulant à chaque sortie un pavé de mensonge ambulant se targuant d’avoir pour seul possession la sagesse d’un monde jadis insulté par ce genre de personnage…
Arriverait il à ne pas bafouillé dans ses propos, se sentirai-t-il à l’aise devant autant de personne ? La crainte le gagner mais il fallait qu’il monte, son grand jour venais de commencer, les premières marches furent durent mais les suivantes sous l’effet de l’excitation le prenez tel un serpent dans le bec d’un aigle, arriver devant l’estrade plus aucun bruit ne se fit ses deux acolytes lui emboité le pas il était cagoulé derrière lui pour surveillé son discours


« Salutation à vous très cher peuple Hylien, si je me présente à vous ce n’est pas pour vous présenter les promesses d’une princesse ou d’un seigneur mais pour vous présenter ma vision du peuple, de ce que vous êtes pour moi et de ce que vous représentez pour ses menteurs avides de possessions… »

Il ravala sa salive comme par réflexe afin de garder le calme de son cœur

« Aujourd’hui même qui peut se targuer d’avoir du pouvoir ? Les aristocrates et leur sens innée pour la corruption et l’avidité d’un peuple depuis trop longtemps laxiste, un seigneur qui de par son passé à prouver que ses actes était plus embrasé que les flammes de l’enfer ne le seront jamais ou bien une princesse qui se targue d’être la voix de la sagesse mais ne prodiguant aucun soin sur une terre qui se meurtrit de leur querelle de pouvoir tandis qu’un peuple souffre sans accord de parole, peuple jadis vivant dans le bonheur mais ne comprenant l’obscurité qui arrivais, brandissant la lame d’un lointain souvenir de paix derrière elle… Vous devez vous demandez qui est cet homme pour oser profaner de tel propos dans le royaume d’Hyrule ici même dans la place du marché devant le domaine même de l’aristocratie… Je ne suis pas un homme rassuré vous, je suis une voix, une parole pour chacun d’entre vous très cher peuple, la voix qui partagent votre ambition d’un monde sans guerre, sans crainte et sans tous ce chaos qui vous a fait subir les querelles d’une royauté, alors que doit je faire pour vous aider ? La n’est pas la question, elle serait plutôt que comptez-vous faire quand les cris des limbes sonneront à vos portes, quand les impôts pour couronné une richesse depuis longtemps perdu à sagement siéger dans son trône sans même comprendre son peuple viendront vous piller… Je veux vous apportez la parole d’un homme qui vous a longtemps écouté pleurer et souffrir en silence »

Repris son souffle, et un peu de sa salive, son cœur se calmé et la confiance pris au fur et à mesure qu’il vit les gens l’écouté et boire lentement ses paroles

« Un homme m’a dit un jour soit le maître de ton destin, soit le capitaine de ton âme… Je dois vous avouez que sur le moment je n’ai pas compris ses paroles, je ne savais pas ce qu’il essayer de m’expliquer mais aujourd’hui j’ai compris, cet homme me demander de vous faire un appel, car ce monde est en pleine destruction de l’intérieur et il demande à ce qu’on l’appel à fin de le secourir, ce monde mes frères, mes sœurs, ce monde c’est vous !! Vous êtes las de ses pitres croyant que le pouvoir leur appartient car ils sont issu de bonne famille, vous êtes las d’entendre sans arrêt que la guerre va éclater car aucun homme ne prête attention à arrêter cette menace, et plus que tout, vous êtes las d’être laissé pour compte dans la continuité du royaume, vous perdez espoir en un monde sur et bon au point de rejoindre les forces de Ganondorf ou celle de Zelda… Vous pensez n’être qu’une pierre à l’édifice d’un royaume, mais si nous retirons une à une ses pierres, que croyais vous qu’il va se passer ? Le tous s’écroulera sous nos pieds, nos yeux ébahi par la splendeur de notre art, nous serons enfin un peuple souverains car oui mes frères et sœurs, je compte vous demandez de l’aide pour cesser cette tyrannie sordide que nous ont créé ces menteurs nous promettant un monde meilleur mais ce n’est que tissu de mensonge… »

S’arrêtant quelque instant à fin de laisser les personnes en attente de la fin de son discours, demandant encore et toujours à absorbé chacun de ses mots pour se donné un avis sur ce fou s’étant présenté devant eux sans être sous escorte, après avoir ravalé le restant de ma salive je décidé de reprendre

« Je suis fatigué, fatigué de devoir courir les routes et d'être seul comme un moineau sous la pluie... Fatigué d'avoir une reine pour me dire où on va, d'où on vient et pourquoi... Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde… Je suis fatigué de tout ce que cette terre aura apporté… Les dieux nous ont offert un cadeau et nous l’avons bafoué ça n’a que trop duré… »

Il observa les visages de la foule, tous était interrogateur, qu’est-ce qu’il peut bien vouloir dire était écrit sur leur visage… Il se permit avant de reprendre d’esquisser un petit sourire, puis commença à marcher sur tout le long de l’estrade en effectuant des allés retour, puis il reprit la parole d’une voix moins généreuse

« Ce discours aurait était tenu par un révolutionnaire… Malheureusement pour vous je n’en suis pas un, loin de la même devrait je même me permettre de dire… Aujourd’hui il est temps pour vous de connaître au gout de la mort et de la violence, aux heures de dur labeur que vous allait endurer car à partir de demain sur cette terre un ennemis vous sera plus féroce que Ganondorf, plus fourbe que Zelda… »

Il se calma légèrement puis repris d’une voix douce devant un public apeuré

« La fin est proche et… c’est votre bien aimé peuple qui en est la cause… »

Il fit signe à ses deux acolytes de chercher quelque chose devant un public tétanisé certain eu même le réflexe de s’enfuir de crainte de ce qu’il pourrai bien ramener avec lui, ses deux acolytes était revenu rapidement avec une jeune femme aux cheveux mi argenté mi bleuté au yeux rouges

« Devant vous aujourd’hui nous allons vous montrer jusqu’où ira notre tyrannie de l’espèce humaine, je vais de ce pas… Tué cette femme »

Il prononça ses derniers mots sur un ton descendant la foule hurlé, Hollow se dirigea vers la femme et lui dit d’un simple murmure

« Laisse toi faire Lyv les gens ne savent pas que ton cœur est à droite ça va aller le sous-sol des damnées te soignera… »

Il empoigna la femme dans la partie gauche de sa poitrine là où se trouve le cœur, il se retourna face au peuple apeuré il lécha la dague dans sa main, le sang coulais sur sa langue il avala ce qu’il en resté avant de reprendre son discours là où il en avait terminé

« A partir de demain, attendez-vous à voir la mort en personne chaque jour devant vous et pour ce faire nous allons directement porté notre attention au pouvoir des mages et des prêtresses ses êtres qui sont pour vous des dieux seront pour nous... Votre purification, La Voix Des Âmes Perdues à un message pour vous... Vous êtes tous mort adieu… »

Il jeta sa dague pleine de sang en plein milieu de la foule, puis se retourna ses deux acolytes ramené le corps de la jeune femme avec eux jusqu’à l’arrière scène, il entendait derrière lui les cris d’un peuple apeuré du lugubre spectacle




Dernière édition par Hollowtimes le Dim 23 Déc - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 9 Sep - 12:47

La douleur était brulante, le froid de mon corps me faisait de plus en plus peur, mais il fallait que je ne laisse pas allé mes émotions j’étais dans ses bras, nous étions dans l’arrière scène, j’étais heureuse, il m’avait donnée un rôle unique j’étais bien, mais je ne voulais pas partir maintenant je l’aimais trop pour ça, il fallait que je fasse passée la douleur j’avais vécue dans un puit je n’allais pas mourir d’une simple blessure

« Hollow… »

Ma bouche cracha une flaque de sang, le gout du sang avais quelque chose d’excitant il était unique mais l’inquiétude me gagner, qu’allait-il advenir de moi ? J’espère simplement qu’Hollow savais ce qu’il faisait, et même si je meurs je partirai dans ses bras à lui ce serait la plus belle des morts

« Je suis désolé d’être… Aussi faible… Excuse-moi… Tu dois être déçu mais je suis heureuse d’être là dans tes bras »

Mes yeux commençais à se fermée, son souffle et sa respiration était calme il m’apaisé j’étais bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Mar 11 Sep - 0:08

« Je suis désolé d’être… Aussi faible… Excuse-moi… Tu dois être déçu mais je suis heureuse d’être là dans tes bras »

Sur ses dernières paroles le doute me gagna malgré le fait d’être sur de mon attaque avais-je oublié un détail il fallait que très vite je remédie au premier soin

« Ne t’inquiète pas Lyv ça va aller je vais prendre soin de toi je vais m’occuper de ta plaie puis je laisserai ton corps se soigné tout seul, tu en aura pour quelque semaine mais ça ira, ne t’endors surtout pas, tu risquerai de me perdre pour des années… »

Mes phrases était faite pour la réconforté mais au fond je n’y pensé pas du tout, elle m’était utile pour mon rituel je devait la soigné pour sa sinon je n’aurai plus aucun porteur… Il fallait que je fasse le nécessaire, j’arrachât une partie de son haut qui laissé entrevoir sa poitrine mais mon intérêt n’était pas la, sa plaie était des plus écœurante, je n’avais pas manqué mon coup, un humain fait de constitution normal en serai déjà mort…

« Reste tranquille je vais absorber une partie de la douleur et tenté de rebouché la plaie avec une plante médicale »

Je sorti de mon sac une feuille, mais avant cela je pris une grande respiration, la sueur me prenais, le stress du discours était redescendu mais sa blessure était intrigante, que m’était-il passé par la tête pour ciblé si profondément, je mit mes lèvres sur sa plaie et déversa un grand filet de sa live de ma bouche pour nettoyer le sang puis déposa la fleur dans le trou, la douleur la gagna mais il ne devait en être autrement, cet fois le calme me reprenait, j’étais sûr qu’elle irai mieux, elle m’était encore utile…
Revenir en haut Aller en bas
Arise
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 20
Date d'inscription : 15/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Jeu 13 Sep - 17:13

Il soupira... Ce devait être là l'énième fois depuis qu'il s'était levé, il avait depuis longtemps arrêté de les compter... Cette journée -comme toutes les autres d'ailleurs- était ennuyante. Être noble était tout simplement ennuyant.

Le coude posé sur le rebord en pierre de la fenêtre de son bureau. Il restait sans cesse au bourg, son seul lieu de résidence, il laissait ses yeux se perdre dans l'immensité bleue qui se tenait au-dessus de leurs têtes. L'astre du jour s'amusait à se cacher derrière les nuages, les quelques nuages qu'il restait d'une pluie dernière, ou peut-être ceux d'une tempête prochaine.
Quelquefois, il jetait un rapide coup d'oeil à la place, la foule s'amassait, se bousculait... L'on aurait pu croire à un jour de marché banal. Mais en se penchant un peu plus, il put entrapercevoir entre deux petites maisons aux tuiles rouge -il réside dans une grande maison qui se trouve être séparé de la place par une petite rangée de maisonnette-, un podium placé au fonde de la place.
Ce devait être là un futur spectacle donné par une petite troupe, et les gens continuaient de s'y amasser. Le mystère était résolu!... Son regard retourna au ciel, ce dernier commençait à se griser.

Puis il sortit de son doux songe, qui avait pu éloigner son esprit du stress, de la tourmente qui lui causait son actuelle vie, tournant la tête, il contemplait les deux piles de feuilles de papier qui se trouvaient sur son bureau. Ce bureau en bois Kokiri, il se souvenait du jour où il l'avait « rencontré »...
C'était lors de son entré dans la maison Cheshire -Elza ayant été adopté, il commence d'ailleurs à le regretter-, l'on lui avait fait une visite du manoir et lors de la présentation de cette pièce, son regard avait été attiré par ce magnifique bureau, en bois clair, baigné alors par la lumière qui filtrait au travers des rideaux orangé qui couvraient la fenêtre.

Mais pour revenir au moment présent : sur ce dernier se tenaient deux piles de feuilles. Celle de droite, plutôt basse, la paperasse déjà traité. Il devait avoir dans ce tas parfaitement rangé seulement une petite vingtaine de feuilles. Et à l'opposé, toujours sur le bureau, une pile blanche, un peu plus imposant cette fois... Et aussi plus désordonné, elle était même presque prête à s'effondrer.
C'était là la paperasse qu'il aurait dû traiter depuis plusieurs semaines déjà, mais il avait toujours reculé ce moment. Résultat, aujourd'hui, il devait travailler comme il ne l'avait jamais fait.

Il soupira, il détestait travailler, il déteste ne pas s'amuser...

Puis son regard revint à la foule qui continuait encore et encore de s'amasser. Le temps qu'il détourne son regard, des gens étaient montés sur la petite scène, des types sa foi bien étrange. Des personnes masqués et au centre un type masqué, accompagné d'une ravissante jeune fille.

Il pouvait voir ces lèvres se mouvaient, mais ne pouvait distinguer de mots. Il continuait de penser à une pièce de théâtre jusqu'à ce que le messire masqué poignarde la jeune demoiselle...

Une pièce de théâtre? Il ne croyait plus, un message sûrement, qui n'avait pu venir jusqu'à ses oreilles.

De ce qu'il avait pu apercevoir d'ici, il avait pu voir lire la peur sur le visage de la poignardée. Mais ce n'était pas là la peur de la mort, une autre peur... Il en était certain il avait vu la peur déformer tant de faciès, dont le sien... Et puis elle ne semblait pas décéder suite au coup de couteau soit disant en plein cœur.

Décidé à en avoir le cœur net, il prit sa faux à la couleur semblable à celle de l'hémoglobine qui se trouvait à ses côtés, elle s'y trouve en permanence d'ailleurs. Et enfila son long manteau noir qui arrivait presque jusqu'au marbre qui couvrait le sol.
Vêtu de ce long manteau noir, il semblait être un corbeau. Cela ajouté au fait qu'il ait une faux par-dessus l'épaule lui donnait un air d'oiseau de mauvais augure

Il descendit les marches quatre à quatre, Passa par le grand hall, poussa les portes battantes en bois sculptait et rejoignit d'un pas rapide la place principale. Sans même avoir prévenu ses domestiques, qui le sermonneraient sûrement. Il s'en fichait.

Une fois sur place, il n'agit pas, se confondant dans la foule. Certains fuyaient, de peur de ce qu'il pouvait et allait arriver en ces lieux. D'autres restaient contempler, désireux de connaître la suite.
Comme pour sa famille, il y avait des gens qui le blâmaient, d'autres qui s'étaient mis à l'admirer (des froussards ceux-là, ceux qui changent de camp en fonction de qui ils ont devant eux...). Il continuait de rester impassible, en retrait, continuant de ouïr les dires de personnes présentes.

...

Un nouveau groupe donc... Un de plus qui voulait prendre le pouvoir, un de plus qui allait se ramasser. Combien de fous avant lui avaient essayé?... Il n'avait rien à craindre d'eux.
C'était d'ailleurs là une occasion de s'amuser un peu, de faire passer le temps, d'oublier pour un temps l'ennui. Et puis il voulait voir ce que valait vraiment ce type.

Il était bien décidé à s'inviter à la fête, mais de manière originale ♥ Il sortit de cette mer humaine, et passa par des petites rues presque vide -n'étant encombré que par des chats et des chiens de toutes les couleurs possibles.-. Il continuait son chemin en marche rapide, pour être sûr que personne n'arrive avant lui, pour être sûr d'être le premier arrivé àcette fête.
Et il finit par se trouver face à un escalier en bois, sûrement était-ce par là que le messire masqué avait monté sur le podium. Il emprunta le même chemin, et une fois à même hauteur que les acteurs principaux, il se fit discret et rapide. Avançant d'un pas silencieux mais agile, il se retrouva dans son dos.

Il tapa alors légèrement son épaule gauche, pour l'inviter à se retourner. Accompagné d'un grand -qui est là un faible mot- sourire, il lui dit d'une voix pas le moins sérieuse... :




-"Bonjour!..."



Il avait tout préparé pour que ce soit là un magnifique spectacle, que cet acte soit le meilleur. Il avait entouré la place de sa magie, pour être sûr que ce ne soit pas là son dernier jour, bien que cela lui demandait un peu d'énergie et de magie chaque secondes, et même si il ne comptait pas s'en servir.


Que le second acte commence!...


[HRP : Excusez mon retard pour poster, mais vous devez avoir eu de quoi lire là, non? x)]

_______________________
#F78181
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 18
Date d'inscription : 03/05/2012

Fiche personnage
Guilde: La Voix des Âmes Perdues
Race: Stalfos Stalfos
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Jeu 13 Sep - 20:01

[texte en rose: souvenirs
texte en noir: passage avec Lokis
La narration avec Lokis sera faite à la 3ème personne.]

Encore ce matin là, j'avais essayé de chasser: je n'ai pu me que faiblement me nourrir et en plus un Lobo m'a lacèré le ventre!
Avec des fils et une aiguille que je garde toujours sur moi pour cette raison là-qui arrive bien souvent-, je me recousus rapidement les parties du costume qu'il avait lacéré. Malheureusement la douleur était intacte. Il y en a qui voulait vivre en communion complète avec la nature mais ces personnes ne savaient pas la duresse de cette vie au quotidienne!
Mais revivre dans une maison ici dans les Bois est trop épuisant et long-ce qui vous rend plus faible face aux dangers de la Fôret- mais cela m'aurait trop rappeler ma vie avec Renata, une vie tellement plus belle...
Pourtant les abords des Terres Kokiri ont toujours été un danger pour tous, même pour les Kokiris eux-mêmes! Je ne saurais décrire pourquoi, c'était peut-être simplement car l'on était amoureux...

Cette fois-ci, au moins une fois, je ne voulais plus dormir dans un arbre, enfin avoir un lit pour une nuit.
Mais pour cela il fallait des rubis que je n'avais pas. Pendant quelques heures, j'ai coupé avec mon fleuret tous les buissons que j'ai pu trouver et j'y ai trouvé bon nombre de rubis, du moins suffisament pour une chambre et une petite collation dans une auberge sur la Place du Marché.
Mais il y a quelques jours, j'ai vu dans un journal jeté négligemment par terre sur la Plaine que j'étais recherché. Je ne sais pas lire mais j'ai vu une gravure de moi avec d'autres Dragmire, je me doutais alors que cela n'était pas pour nous lancer des lauriers!
Je devais donc me faire discret et par chance, je trouvais dans les déchets du Ranch une grande cape avec quelques petits tous ça et là mais qui cachait quand même très bien mon petit corps et mon masque tout en me laissant tout de même voir devant moi.
Je me mettais en route pour la Place en me remémorant le temps où tout allait mieux, l'époque avec ma femme Renata...


Peu après notre rencontre, moi et Renata nous avons discuté.
Elle m'a dit qu'elle s'était perdue dans les Bois en voulant ramasser des herbes pour ces médicaments. Si elle était resté encore un peu seule, elle serait devenue une SkullKid.
Je lui montrais des choses à manger, lui a appris à faire du feu avec seulement du bois et la protégais des dangers d'ici.
Pour qu'elle reste en sécurité, nous avons décidé de construire une confortable maison. Nous sommes allés chacun chercher du bois et je suis revenu en premier mais je vis une fumée ombraseuge sur le terrain où devait être construit notre maison et une voix entra dans ma tête, je n'entendit que des cris, des soupirs et grommelements en même temps.
Puis une main se posa sur mon épaule et entendit une voix:

"Qu'est ce qu'il se passe mon petit sauveur?"
Heureusement c'était ma belle Renata.
Je lui répondis alors :

"Rien ma belle. Mettons nous au travail!"
Nous nous mîmes à construire la maison mais ce que j'ai vu et entendu m'avais intrigué...

J'étais enfin arrivé à la Place du Marché mais tout ce monde était regroupé autour d'une scène mais j'eus à peine le temps d'apercevoir Hollowtimes monter sur scène car je m'effondrais.
Pourquoi voulait-il encore de mon corps, voulait-il part...



Il se relève, regarde autour de lui avec ces yeux rouges qui sortent de l'ombre que fait sa capuche.
Il se reproche jusque devant la foule puis relève doucement la tête pour voir et entendre l'homme. Il voulait régner avec ses autres membres sur Hyrule, il en avait tellement entendu de ces discours depuis le début de la parole des êtres qu'il savait comprendre les intentions derrière toutes ses paroles. Voilà qui intéresse Lokis...
Puis il poignarde une jeune et fort séduisante femme sur scène. C'est tellement bon pour le perfide Esprit, il adore l'odeur de la douleur...
Il réussit à attraper le couteau immaculé de sang, prit de l'hémoglobine dans ses doigts et l'étala sur son masque en ayant un soupir d'orgasme.
Puis un idiot monte sur scène. L'Autre grommela en disant :


"Mais qu'est ce qu'il fait cet imbécile?!"

_______________________
"Je suis le capitaine de mon âme et bientôt le maître de tous vos destins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Jeu 13 Sep - 20:35

La présence d’un homme corrompu par le mal le déranger, il se savait observer. Les premiers soins donné à Lyv qu’il fixa ses hommes un à un, leur faisant signe de ne rien faire si il venait à être cible d’un homme car il pouvait très bien chercher le pouvoir avec eu comme le nuire mais seul lui était maître de décider de leur vie

-"Bonjour!..."

Il sentit la main du fameux inconnu sur son épaule, que pouvait-il bien lui vouloir, il tourna la tête dans une lenteur froide, son œil était d’un rouge des plus sanglant, sa bouche encore immaculé du sang de Lyv, il se retourna et observa l’homme du coin de l’œil dans une expression des plus sanguinaire, il décala la main de son épaule dans sa remonté faisant signe à l’un de ses hommes de mettre le corps de Lyv à l’abri, l’un des deux s’exécuta, l’autre avais la main gardé sur son fourreau en attente d’un signe de l’homme masqué, signe que l’inconnu serai un ennemis, mais pouvait-il savoir où ce dernier venait de mettre les pieds, le rapport de force était inéquitable mais avait-il envie de mourir, rien n’était moins sûr.
Dans ma remonté je fixai l’âme de cet homme, elle était contradictoire, un coup rouge comme l’ambition, et un coup noir comme le mal, un Dragmire mais un Dragmire qui ne semble pas être totalement sous l’influence du seigneur du malin, voilà qui était contradictoire avec les préceptes de Ganondorf, depuis quand accepté t’il les hommes ne faisant pas partie de ses ambitions à lui… Lui qui condamné tous ses servant à être des chiens, les jours c’était assombri, même Ganondorf perdais toute manipulation, la fin des temps était proche…
Ses mains était encore pleine de sang, il passa sa langue sur ses lèvres pour en avalé le reste du sang de Lyv. Il était succulent, tout comme elle il était fruité, sucré cette fille n’avait rien d’humaine, il le savait depuis son premier regard posé sur elle qu’elle possédait ce qu’aucun homme ne serai en mesure de créer, elle avait une âme des plus douce et des plus noir, noir comme le fond d’un univers en perpétuel reconstruction.
Il se laissa à quelque pensé mélancolique allant droit sur une vision d’un avenir qu’il désirer manipuler, il en serait de même jusqu’à son but réaliser… Sa gorge était humidifiée, son esprit revenu qu’il s’intéressa à l’homme…
Il était beau, sans être magnifique, mais il était mystérieux, il était séduisant dans ce qu’il pouvait être, trop bien habillé pour venir de la rue, trop complexé par quelque chose pour porter ce genre d’arme aussi lourde et grande… Un aristocrate, du moins un ancien noble si l’en croyais sa fuite vers Ganondorf…


« Bonjour… Dragmire que me vaut ta visite ? Ton maître t’aurait-il envoyé car il a des craintes sur nos futures actions ? Lui qui se targue d’être le seigneur d’Hyrule aurait-il peur de ne devenir que le seigneur d’un peuple décimé et d’une terre déserte restant seul homme à ne pas mourir pour voir comment de simple être humain maîtriseront la vie d’une poignée d’individus qui vivront dans l’illusion d’un bonheur parfait, sans mal, sans bien, sans mort, sans vie… Simplement un monde créer pour n’avoir aucun égal, seul ses créateurs tomberai sous le poids des âges, mais le monde n’en sera que plus grand après son éradication… Ou viens-tu de ta propre personne proposé tes services ? Toi qui n’a pas l’âme aussi noir que les Dragmires… »

Ses paroles était dur, l’homme en face de lui devait en avoir l’habitude, son attitude laissé entrevoir qu’il n’était pas de ce genre d’homme à se laissé faire et qu’il pouvait être impulsif.

« Je serai toi j’oublierai la faux, tu n’es pas ici en maître de quoi que ce soit, ici tu es sous ma surveillance, si tu bouges, ta vie pourrait perdre son but… Sache que j’ai eu vent de tes pouvoirs magique, un magicien est aussi parmi nous, donc tu n’en seras pas… »

Un frisson lui parcouru l’échine lui coupant la parole, une aura rouge, violente et sanguinaire était présente à proximité, c’était lui… Le jeune Dragmire celui qui avais un virus en son corps, c’était lui la pièce manquante de son échiquier vers ses premiers objectifs, il savais que l’homme était proche, son œil croisa légèrement le regard de ce dernier, il venais de s’observé l’un et l’autre en quelque clin d’œil, il s’était compris, l’un avais besoin de l’autre, ses espoirs de destruction pouvais débuté, son œil se redirigea vers l’autre Dragmire, il pouvait se dire que cet homme en face de lui ne savais vraiment pas ce qui l’attendais… Il n’aurait pas aimé être à sa place…
Revenir en haut Aller en bas
Lokis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 18
Date d'inscription : 03/05/2012

Fiche personnage
Guilde: La Voix des Âmes Perdues
Race: Stalfos Stalfos
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 23 Sep - 15:19

Ils n'ont pas besoin de se présenter, ils se sont compris sans se connaître. Ils cherchent tous deux le contrôle d'Hyrule, ils devaient se rencontrer; seuls ils sont surpuissants, ensemble ils seront invincibles! Ainsi pensait Lokis, dixit L'Autre, l'être qui ne devait pas exister...

L'impertinent Dragmire monté sur scène fut froidement sommé de rester calme. Apparement il ne souhaite que faire son intéressant. Lokis rigole bien sur cette catégorie d'êtres matière, l'esprit perfide considére qu'ils font les imbéciles dans leur cage devant les autres êtres inférieurs. Ils se considérent plus forts que leurs rois.

L'Autre se dit soudain qu'il allait intervenir. Il sort le harpon de son hôte, vise la scène, tire et se tracte jusqu'à elle, devant les regards éberluhés de l'assistance. Il se tourne vers Hollowtimes, puis vers le Dragmire, qui ne peut pas distinguer son Frère à cause de la grande cape qui le recouvre, puis vers la populâce qui discute entre elle. Pour attirer leur attention, il claque des doigts, ce qui provoque une explosion juste au-dessus du public, qui se tait aussitôt, médusé.
Etrangement, Lokis se contente de les fixer de ses yeux rouge sang qui sortent de l'ombre de sa cape. Il attendait les réactions de ceux qui l'entouraient sur la scène pour parler.

_______________________
"Je suis le capitaine de mon âme et bientôt le maître de tous vos destins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor Odinson
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 20
Date d'inscription : 21/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 23 Sep - 21:01

[Siph faut enlever ton post et le mettre après le mien d'après Hollow c'est à moi :p]

La forêt kokiri, ou l'endroit parfait pour s'installer. Le bois et la végétation, avait permis à Thor de construire sa modeste maisonnette. Il l'avait fait entièrement de bois, de ses mains et sans aucune aide. Depuis son bannissement il était d'humeur solitaire. Sa famille, ses amis et surtout son père, lui manquait terriblement et il devait faire tout son possible pour faire une croix sur son passé et aller de l'avant.

La nuit finit par tomber, mais peu avant l'aube, le même cauchemar faisait surface, et hantait chacune de ses nuits. Le soleil avait finit par se lever, et avec le sommeil agité, il ne lui fallut pas moins d'un petit rayon de soleil pour lui retirer l’envie profonde de dormir. Comme la petite brise qui lui caressait le visage n'arrangeait rien, il décida de ce lever.

Le temps avait l'air un peu couvert aujourd'hui mais le soleil réussissait tant bien que mal à faire passer ses rayons. Le vent froid de la la nuit avait laissé place aux douces petites brises du matin.

Comme d'habitude le possesseur du marteau ouvrit l'armoire où il entreposait la nourriture, et bien sur il était vide... N'ayant pas de rubis en poche, il ne pouvait pas compter sur le marché de la place du marché. Deux solutions s'offrait à lui : Chasser, ou commencer la journée l'estomac vide.

N'étant pas doué pour chasser la bonne biche ou le succulent cerf, il partis sur la seconde solution. C'est donc le ventre vide et les poches à sec qu'il se rendit tout de même à la place du marché. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'avait que son temps à perdre et que ça destination était totalement aléatoire.

Le trajet n'était pas très dérangeant, quelques créatures inoffensive qu'il n'eut pas de mal à repoussé. Bref, il était arrivé à destination, après quelques longue heures.

La place était remplis pour une journée comme ça, ce qui n'était pas pour déplaire bouchers et autre vendeurs de nourritures. Mais après quelques minutes de réflexions, il se dit que ce n'était pas normal, pourquoi tant de monde à la place un jour de travail ? La réponse, elle était quelques mètres au bout de la ruelle.

Une scène surplombait la place. Un homme masqué à la robe longue et noir y monta pour visiblement faire un discoure. Un appel ? Une tentative de sensibilisation du peuple ? Il ne savait pas, mais il n'allait pas tarder à le découvrir.

L'homme tout de noir vêtu, se tourna vers le publique et commença.


« Salutation à vous très cher peuple Hylien, si je me présente à vous ce n’est pas pour vous présenter les promesses d’une princesse ou d’un seigneur mais pour vous présenter ma vision du peuple, de ce que vous êtes pour moi et de ce que vous représentez pour ses menteurs avides de possessions… Aujourd’hui même qui peut se targuer d’avoir du pouvoir ? Les aristocrates et leur sens innée pour la corruption et l’avidité d’un peuple depuis trop longtemps laxiste, un seigneur qui de par son passé à prouver que ses actes était plus embrasé que les flammes de l’enfer ne le seront jamais ou bien une princesse qui se targue d’être la voix de la sagesse mais ne prodiguant aucun soin sur une terre qui se meurtrit de leur querelle de pouvoir tandis qu’un peuple souffre sans accord de parole, peuple jadis vivant dans le bonheur mais ne comprenant l’obscurité qui arrivais, brandissant la lame d’un lointain souvenir de paix derrière elle… Vous devez vous demandez qui est cet homme pour oser profaner de tel propos dans le royaume d’Hyrule ici même dans la place du marché devant le domaine même de l’aristocratie… Je ne suis pas un homme rassuré vous, je suis une voix, une parole pour chacun d’entre vous très cher peuple, la voix qui partagent votre ambition d’un monde sans guerre, sans crainte et sans tous ce chaos qui vous a fait subir les querelles d’une royauté, alors que doit je faire pour vous aider ? La n’est pas la question, elle serait plutôt que comptez-vous faire quand les cris des limbes sonneront à vos portes, quand les impôts pour couronné une richesse depuis longtemps perdu à sagement siéger dans son trône sans même comprendre son peuple viendront vous piller… Je veux vous apportez la parole d’un homme qui vous a longtemps écouté pleurer et souffrir en silence Un homme m’a dit un jour soit le maître de ton destin, soit le capitaine de ton âme… Je dois vous avouez que sur le moment je n’ai pas compris ses paroles, je ne savais pas ce qu’il essayer de m’expliquer mais aujourd’hui j’ai compris, cet homme me demander de vous faire un appel, car ce monde est en pleine destruction de l’intérieur et il demande à ce qu’on l’appel à fin de le secourir, ce monde mes frères, mes sœurs, ce monde c’est vous !! Vous êtes las de ses pitres croyant que le pouvoir leur appartient car ils sont issu de bonne famille, vous êtes las d’entendre sans arrêt que la guerre va éclater car aucun homme ne prête attention à arrêter cette menace, et plus que tout, vous êtes las d’être laissé pour compte dans la continuité du royaume, vous perdez espoir en un monde sur et bon au point de rejoindre les forces de Ganondorf ou celle de Zelda… Vous pensez n’être qu’une pierre à l’édifice d’un royaume, mais si nous retirons une à une ses pierres, que croyais vous qu’il va se passer ? Le tous s’écroulera sous nos pieds, nos yeux ébahi par la splendeur de notre art, nous serons enfin un peuple souverains car oui mes frères et sœurs, je compte vous demandez de l’aide pour cesser cette tyrannie sordide que nous ont créé ces menteurs nous promettant un monde meilleur mais ce n’est que tissu de mensonge…Je suis fatigué, fatigué de devoir courir les routes et d'être seul comme un moineau sous la pluie... Fatigué d'avoir une reine pour me dire où on va, d'où on vient et pourquoi... Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde… Je suis fatigué de tout ce que cette terre aura apporté… Les dieux nous ont offert un cadeau et nous l’avons bafoué ça n’a que trop duré…Ce discours aurait était tenu par un révolutionnaire… Malheureusement pour vous je n’en suis pas un, loin de la même devrait je même me permettre de dire… Aujourd’hui il est temps pour vous de connaître au gout de la mort et de la violence, aux heures de dur labeur que vous allait endurer car à partir de demain sur cette terre un ennemis vous sera plus féroce que Ganondorf, plus fourbe que Zelda… La fin est proche et… c’est votre bien aimé peuple qui en est la cause…Devant vous aujourd’hui nous allons vous montrer jusqu’où ira notre tyrannie de l’espèce humaine, je vais de ce pas… Tué cette femme. A partir de demain, attendez-vous à voir la mort en personne chaque jour devant vous et pour ce faire nous allons directement porté notre attention au pouvoir des mages et des prêtresses ses êtres qui sont pour vous des dieux seront pour nous... Votre purification, La Voix Des Âmes Perdues à un message pour vous... Vous êtes tous mort adieu… »


De plus en plus étonné, le jeune prince, voulait savoir la suite. Il lui tardait de savoir comment tout cela finirait. Ce qui était sûr c'est qu'il aimait bien sa façon de penser. Peu d'homme était comme lui. Il mourait d’envie de le connaître et de faire sa connaissance mais avec tous le monde présent il n'en était as question. Il s'approcha de la scène puis distingua un homme possédant une faux qui avait l'air de tenir tête à l'homme masqué.

Finalement, le maître de la foudre décida de s'engager vers la sortie de la place, pensant qu'il n'avait plus rien à faire ici
quand une voix le stoppa dans son élan.

_______________________


 code couleur: #cc6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nintendo-plaza.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Lun 24 Sep - 5:47

L’explosion effectué par le jeune Dragmire à l’aura particulière l’enivré d’une sensation d’excitation, le bonheur de voir un plan déroulé à la perfection était ce qu’il apprécié le plus, tout était magnifiquement orchestré comme une partie d’échec ou il savait qu’il avait un coup d’avance sur son adversaire direct, il ne manquer plus que « la » personne qu’il attendait, il savait qu’il allait pouvoir avoir droit à un homme dont l’âme est une perfection pour ses sens aguerrit, une âme dont son emprise n’en serai que partiel mais dont la simple présence de celle-ci servirai de destructeur dans une partie fermée sans issue si ce n’est un recul constant des deux joueurs.

Il la sentit arrivée, cette personne était présente, elle comptée s’en allé, le spectacle et le discours l’ayant plu mais dont les activités était déjà trop pressante pour se permettre de rester plus longtemps, il le vit au loin, marteau au bras, musclé et séduisant, il n’était pas de ce peuple la, sa simple posture prouvé qu’il était un homme des rangs inférieur, étranger à ce peuple mais dont son intégration avait dû être rapide car il avait du coffre et dans cette contrée qu’était Hyrule un homme sachant boire avait plus de chance d’être bien au sein du peuple, à première vue c’était l’effet qu’il donné de lui-même… Sauf que son âme était tout autre, on y sentait douleur et refus, exile loin d’un peuple moqueur et avide du pointage du doigt irrespectueux et destructeur de moral, on y reconnaissait un homme en mauvaise état interne de part une pauvreté affligeante.

Mais devant lui était toujours présent l’autre Dragmire décidément ennuyant encaissant les dernières paroles prononcé, la longueur qui nous séparé était très lointaine mais la proximité de nos âme était proche. C’était très simple, il lui fallait un plan, un stratagème pour se retiré de l’autre Dragmire, dans le simple but de récupérer cet âme perdue, son discours ayant eu son impact sur ce dernier il ne pouvait se passé d’une recrue de cette qualité là, dans son âme se caché un nombre impressionnant de coup de colère, de violence et de puissance qu’il ressentit en lui un frisson glaciale, le même que celui de la mort il décida de stoppé son observation de peur d’y voir que trop de chose…
L’idée d’un plan devait lui venir, le Dragmire ne devait pas le voir, Lyv allé lui être utile une nouvelle fois, malgré sa douleur elle devrait faire avec, un plan doit être terminé dans son intégralité, et son rôle dans ce plan n’est pas terminé… Malheureusement, il ne pouvait perdre un enfant de sa prophétie, mais il avait toujours l’Autre, cette partie du Dragmire caché dans sa longue tunique qu’à tout moment il pourrait attaché à son commandement dans le simple but d’avoir un but commun… La fin de ce monde…

De sa main droite camouflé dans son dos il fit des signes des mains en direction de l’un de ses deux hommes, ce dernier repartit tapis dans l’ombre, que lui avait-il dit, nous serions au courant dans les prochaines heures à venir… Ce monde était au bord d’un gouffre, il était celui qui le pousserait dans le dos jusqu’à sa perte.


« Dépêche !!! »

Se dit-il à voix basse, sa vie en dépendait.

[HRP : Laissé vos textes comme tel, il me plaise dans ce sens-là Clin d'oeil désolé pour les fautes, je n’arrive pas à trouver le sommeil, la douleur étant éveillée, je dirai simplement que c’est à ton tour Elza, puis sa sera normalement à celui de Siph ]
Revenir en haut Aller en bas
Arise
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 20
Date d'inscription : 15/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Mer 26 Sep - 19:16

Spoiler:
 

Une fois de plus, un mal atroce de crâne le prit. Une énième fois, une énième fois il allait devoir se laisser faire, une énième fois il se ferait prendre sa place. Il savait qui sans savoir pourquoi. Il ne tentait même pas de cacher la douleur qui traversait alors son corps, cet affreux et laid rictus qui le défigurait, il serrait les dents, mais en même temps, il ne put s'empêcher de sourire, il était amusé.
Pauvre de ce type devant lui dont il n'écoutait même pas les dires, face à Echo, tant par ses talents de bretteur et de faucheur ou même ces talents d'orateur, il n'avait aucunes chances. Pas forcément qu'il allait perdre la vie à ce jour, mais Echo savait parfaitement faire mal là où ça le faisait...

Puis tout devint noir, comme s'il perdait connaissance, comme il commençait à en avoir l’habitude...




~~~~~


Il se tenait à nouveau dans cette sale dont il ne savait et connaîtrait probablement jamais les limites... Il savait les toujours plongé dans les ténèbres, mais n'avait jamais pu ne serait-ce que les entrevoir...

Mais peu lui importer. Elza prit rapidement intérêt à dette salle. Depuis la dernière fois, elle n'avait changé. Le damier qui couvrait le sol était couvert d'un fin voile d'eau cristalline. Le damier, lui, était toujours ce mélange de teintes, tantôt noir, tantôt blanche.

Puis il se mit à marcher, d'un pas lent, créant des cercles dans l'eau qui s'en allaient au loin, sans jamais disparaitre, du moins, il ne les voyait pas mourir, puis s'arrêta...
Avant d'être violemment poussé en arrière, il s'écrasa sur le dos, une douleur vive parcourra alors son corps, et il ne pouvait plus se lever.

Puis il se sentit littéralement disparaitre, il s'enfonçait dans les ténèbres, il disparaissait dans cette eau à l'allure peu profonde mais pourtant sans fond. Puis une voix, l'écho de la sienne, raisonna dans sa tête, celle de celui qui aimait s'appeler son « frère »...


-Ne t'en fais pas... Je prend tout en main, ne prend plus jamais de risques aussi inutiles, idiot!...



~~~~~


Echo finti par retourner à la réalité. Le temps que cette transe dure, le messire masqué avait eu le temps de finir sa tirade surfaite. En premier temps, au lieu de s'intéresser à ce type, il leva rapidement les yeux au ciel...
Voilà fort longtemps qu'il n'avait pu voir le ciel, ni respirer, ni ouïr tant de choses. En un certain sens, tout cela lui avait cruellement manqué. Pourtant il savait qu'un jour, il ne pourrait plus, les échos sont tous, sans exceptions, voué à disparaitre un jour ou un autre...

Mais à l’instant présent, il était bel et bien sur la terre des trois déesses. Comme il en avait l’habitude, toutes les personnes présente n’avait rien vu changer en lui, il était toujours le même... Du moins, pour les autres.
Oui, car à part son expression qui a changé, il restait le même. Maintenant, il affichait clairement un léger sourire, joyeux, un peu moqueur, peut-être. Et ces yeux, comme d’habitude, étaient baignés dans une (fausse?) mélancolie. Ce qui avait l’honneur de lui donner du charisme.

Il se mit ensuite à jeter de rapides coups d’œil pour savoir qui était présent, visiblement, Echo ne connaissait personne...

Un autre Dragmire -qu'Echo ne reconnut pas être son frère, ne l'ayant jamais vu (Echo et Elza ne partagent pas leurs sens, ni leur mémoire) et puis en plus, il était cachait sous son vêtement. Echo savait juste ce qu'il avait à faire pour s'en tirer sans trop de casse, du moins, en essayant.

Pour commencer, sa magie de manipulation lui serait bien pratique pour bloquer tous les acteurs principaux de cette scène. Mais fuir de cette manière -du moins, tout de suite-, lui causerait un problème. Quelques langues de vipères ne se gêneraient pas pour parler de lui en tant que lâche.

Il fallait donc qu'il réussisse à partir d'ici d'une manière un minimum glorieuse, va-t-on dire... Il avait même une idée de comment s'y prendre~
Pour commencer, il pointa sa faux en direction du type masqué.



-"Sais-tu combien de fous ont essayé de tenir tête à la royauté? Énormément, et ils sont tous tombé. Mais toi, qui comptes t'en prendre en plus aux Dragmires, je gage que ton corps sera retrouvé déchiquetés dans les jours qui viennent!" -Il ne put s'empêcher de lâcher un rire moqueur, qu'il ne tenta même pas de cacher. Ce qu'il avait à dire était dit. Maintenant, il ne comptait plus s'attarder ici...

Profitant de l'inattention des personnes présentes en cette arrière scène, il se retourna vers le messire masqué et lui glissa quelques mots dont il était presque sûr qu'ils allaient l'énerver
~


-"Sachez que jamais Elza ne vous offrira ses services, il est bien trop attaché aux Dragmires!... Tout comme moi je ne vous offrirai jamais les miens. -il se mit à sourire aux messire masqué, un sourire sympathique, mais provocateur- Un Echo ne trahira jamais celui qui l'a crié, jamais vous ne m'aurez."


Il passa sa faux par dessus son épaule, profitant de la longueur de cette arme (avoisinant les 1m50) pour faire reculer les divers protagonistes, puis de plusieurs sauts d'affilé et en arrière, lui s'en alla, priant pour ne pas avoir de problèmes et pour pouvoir rejoindre la plaine tranquillement. Il retourna sur l'avant de la scène, là où avait commencé toute cette histoire -de voir un nouvel acteur surpris les personnes resté présente à la place, et juste avant de descendre de cette scène pour retourner dans la populace et se cacher dans cette dernière, il glissa ces onze derniers mots au masqué.


-"Je crois que tu voulais te battre. Et bien pas moi..."


Maintenant dans la foule, d'un pas rapide, il se dirigea vers le pont-levis, priant toujours pour ne pas avoir de problèmes... Elza avait preuve d'une idiotie en venant ici, sur la scène.
Et après, ce dernier osait dire que c’était Echo le fou!...

_______________________
#F78181


Dernière édition par Elza Cheshire Dragmire le Jeu 27 Sep - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Mer 26 Sep - 23:30

Cette douleur… Elle est horrible… Je n’ai pas revue Hollowtimes depuis, qu’est-ce qu’il ces passé… Je me retrouvée totalement seule, personne pour me surveillais, il devait y avoir danger dehors, je devais sortir pour voir sa…
Essayé de me lever était un effort compliqué, mais je le devais, mais je sentis une âme venir dans mon dos


« Reste tranquille, Hollow à une mission pour toi… Il te fait confiance, il doit s’absenté, une nouvelle âme devrait arriver mais il a besoin de toi pour un but bien précis, peut tu respecté sa demande ? »

Mon sang coulais toujours de ma poitrine, j’espérais pouvoir rentré chez moi, me guérir mais je devais respectée sa volonté, il était celui que je désirée plus que tout au monde, sa foi en moi était une bénédiction, moi la petite qui était perdue pour ce monde, enfermée dans un puit poussée à la mort par une poignée de personne qui se prenais pour des dieux… Je devais être sacrifiée, je n’ai jamais compris pourquoi, je savais seulement que ma vie devait s’arrêter là.
Il est venu lui pour me sauver, je m’en souviendrais toujours de ses jours heureux qu’on a pu passer ensemble à Hyrule, maintenant j’ai grandie lui aussi, il a tous perdu tandis que moi sotte que je suis j’ai tous gagnée et tout gardée, aujourd’hui la seule chose que j’ai à perdre c’est Hollowtimes lui-même… Je ne veux pas le décevoir


« J’accepte ma mission… En temps qu’âme je suis dévouée à notre Voix à tous, si tel est son désir j’irai réalisée la mission qu’il ma conviée, j’attends les ordres »

L’homme me murmura mes consignes elle était clair… Je fis des signes avec ma main, les mêmes qu’utilisé Hollowtimes… Je disparue loin de la scène, la foule devant moi, mon objectif à deux mètres de moi…

« Arrête-toi immédiatement !! Ta magie prend peut être effet sur les gens, mais pas sur nous… Nous en sommes protégés toutes les âmes présentes ne peuvent craindre ta magie, pourquoi donc ? Simplement car nos esprits sont relié ensemble, l’un de nous étant magicien nous sommes insensibles à tes techniques, cela ne marchera pas avec moi chien de Dragmire… Tu as le cran de venir face à nous mais tu n’a pas le cran pour nous défié, lâche… Je suis là pour t’empêcher de partir, si je dois mourir je t’emporterai dans ma fin… »

Je serrer les dents, la douleur sur ma poitrine était toujours présente, mais si Hollowtimes avais raison je n’aurai pas besoin de me battre, je serai rapidement protégée il me suffisait juste de contenir sa magie et de le bloquer, rien de plus simple pour une assassine de ma trempe…
Son large sourire m’exaspérer et m’énervé au plus haut point, c’était un homme hautin trop sûr de lui… J’observais attentivement sa fauche, elle n’avait rien d’exceptionnel, chaque détails de sa lame était trop visible pour moi, un homme sûr de lui avait obligatoirement une petite lame, il était trop prévisible, si seulement je n’étais pas blessée… Il ne ferait déjà plus partie de ce monde, une fauche aussi grosse est faible face à une femme, mais cela, il ne devait pas le savoir.


« Cette grosse fauche cache-t-elle un complexe qui se situerai plus bas ? »


Dernière édition par Lyv NeverLight le Dim 18 Nov - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lokis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 18
Date d'inscription : 03/05/2012

Fiche personnage
Guilde: La Voix des Âmes Perdues
Race: Stalfos Stalfos
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 30 Sep - 14:51

Il n'aime pas parlementer car il n'a jamais envie de négocier, il veut ce qu'il veut quelque soit les besoins des autres. Il n'aime pas les gens qui jactent à longeur de temps car ils ne font rien d'autre que ça. En bref, il n'aime pas vraiment parler.
Il déteste surtout faire des discours, pas qu'il soit timide (surtout pas, surtout quand il s'agit d'avoir ce qu'il a envie...) ou qu'il ne sache pas quoi dire (il en a tellement entendu de ces discours qu'il en connait toutes les ficelles!), mais il ne trouve pas la populace digne de ses paroles mais il l'avait appris au fil des années passées: pour atteindre un but, il faut mettre de côté ses convictions, ses principes et sa vie...
Il prend une grande inspiration et se lance avec une voix des plus fortes et des plus énervées :


"Ici bas aura lieu une nouvelle ère, l'ère des Âmes Perdues! Tremblez car si vous n'êtes pas avec nous, vous êtes contre nous! Ce ne sera pas à moi de faire les législations, à faire des discours et toutes ces choses: moi je serais là pour faire respecter tout ça et punir ceux qui transgressent nos lois et je serais sans pitié!!!" puis il reprit avec une voix bien plus douce, même mielleuse : "Vous savez, je ne veux qu'un autre destin pour Hyrule. Je souhaite un monde de bonheur simplement... J'espère que vous aurez compris et que vous saurez faire le bon choix."

Puis dans l'assistance, un inconscient cria à l'esprit perfide :

"Va te faire foutre, salaud!"

Voilà une bonne façon pour Lokis pour appuyer ses propos. Il le repère au premier rang, se concentre, implante dans sa tête une partie de sa force, et la fait exploser!
Le corps décapité de l'inconscient s'écroule et pisse le sang devant une foule traumatisée. Sur le point de s'en aller, il dit à toute la foule :


"Vous êtes prévenus: je ne plaisante pas."

Devant la population qu'il appelle "les pions", l'Autre partit dans l'arrière scène pour rejoindre Hollowtimes. Si il compte le rejoindre, c'est juste pour accomplir ce qu'il croit être sa mission: détruire. Il se tient devant lui, attendant la prise de parole de sa part.

_______________________
"Je suis le capitaine de mon âme et bientôt le maître de tous vos destins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Jeu 4 Oct - 18:34

La tension meurtrière descendit, les contractions musculaire et le sang revenais à un rythme normal, il était parti, ce fou, ce malade était parti, mais malheureusement pour lui un stratège né prévoit tout à l’avance et devant ce genre d’adversaire manipulateur de magie, avoir plus d’un tour dans son sac était une solution non négligeable, la tentation de le poursuivre lui vint à l’esprit mais il n’était pas de ce genre-là à chasser les personnes, il préférer attendre son heure et les combats loyales…
Lyv ne suffirai pas pour le tuer, elle est peut être inépuisable et au potentiel immense mais elle est une bête blessée, elle ne pourra pas tenir longtemps... Il me resté une seule âme pour l’aidé, je me retournai vers elle…


« Kamil mon ami… Va porter aide à Lyv, si elle meurt notre but n’aura pas de fin, et nous n’y arriveront jamais, je sais que tu n’aimes pas te battre, tu fuis tout ce qui est combat mais c’est la seule solution, je reviendrai très vite avec le renfort… »

Il sentit une présence dans son dos, il connaissait la personne, c’était lui, son autre convoitise, il se retourna et lui fit face, un long silence était présent, les deux hommes attendais la parole de l’autre mais Hollowtimes était décidé à être bref.

« Lokis, je sais ce que tu veux, ton pouvoir… Je peux prétendre à t’aider à le retrouver, mais pour cela il faudra que tu te débarrasse de Syphille, l’un ne peut vivre avec l’autre, Syphille est fidèle à Ganondorf, toi tu n’es fidèle qu’à toi-même, je ne te demande pas de me jurer fidélité, oh sa non… Simplement de prétendre à m’aider dans ma quête à moi et aux âmes, si tu nous aides, tu auras une précieuse assistance dans ta quête, et tu retrouveras ton plein pouvoir, et avec celui-ci tu auras la capacité de nous aider à atteindre un but qui ne t’ai pas indifférent, mes paroles ayant réussi à t’atteindre vu que tu es devant moi prêt à marchandé… »

Il reprit son souffle, la voix calme, posé et assuré de ses propos

« Je compte sur toi aujourd’hui pour prêter main forte à Lyv, si Lyv meurt, le but des âmes n’aura aucun intérêt, elle est le réceptacle du pouvoir des éléments, je l’ai su dès le premier jour que je l’ai vu, c’est pour cela qu’elle a failli être assassiné, pour que personne ne puissent prétendre à cette prophétie qui veut qu’un homme détruira la terre entière et recréa un monde fait de vie éternel et de paix éternel, gouverné par un conseil d’humain propulsé au rang des dieux… Nous sommes ses dieux là, et je sais que ton but est d’en faire partie, tu ne vis que pour le pouvoir et la violence… Va donc porté aide à Lyv, ce Dragmire n’est pas le seul ennemis, deux autres arrivent par l’Est, je viendrai vous rejoindre là-bas dès que j’en aurai fini avec cet homme-là… »

Il pointa du doigt un grand Nordique avec un puissant Marteau

« Il possède une force qui nous aidera à vaincre nos ennemis, j’ai besoin de rendre son âme intact, en attendant prête ton pouvoir à Lyv, et nous auront notre discussion plus tard, dès que les pions seront vaincu, à très bientôt »

Il fit des gestes avec ses doigts et disparu dans le sol, apparaissant directement dans le dos du Nordique, le corps froid, ce sort n’était jamais une partie de plaisir, être dans un sous-sol empli de cadavre et de cri de damnées était sa peine pour son amour d’une femme sur ce monde, une peine pour avoir tué son meilleur ami et alter égo, il ne regretta jamais sa vie… Au contraire il l’embrassa, il voulait ce Nordique plus que n’importe qui sur cette terre, dès qu’il l’avais vu, il savait qu’il serait son nouveau… Partenaire

« Toi… Je sais que tu es ici pour nous rejoindre, si tel est le cas, ne bouge pas, nos deux corps vont intégralement disparaitre dans le sol et atterrir à la plaine d’Hyrule, bien sûr tu es libre de ton choix, est ce que ce monde est fait pour toi ? Est-il assez pur pour toi ? Voit tu un avenir à ce monde, sous l’ère Ganondorf ou l’ère Zelda, je t’écoute, je veux que tu sois sur de ton choix mais pour l'heure nous partons… »

Il pris le bras du Nordique disparaissant dans le sol de la place du Marché



Dernière édition par Hollowtimes le Sam 20 Oct - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arise
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 20
Date d'inscription : 15/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Ven 12 Oct - 20:21

Echo resta perplexe, juste perplexe face à ceci. Aux dires de cette plus qu'étrange femme. Il ne comprit pas tout de suite ce qu'elle voulut dire. Ils avaient même réussi à le stopper dans sa course.
Cet Hylien imparfait, ce langage empli de défauts et par-dessus tout, ces dires étaient plus qu'idiot.

Ayant enfin comprit ce qu'elle avait voulu lui dire, il fut pris d'une immense envie de rire, de se moquer. Ce qu'il ne s'empêcha pas. D'abord un petit sourire, grandissant, avant d'exploser en rire, pour quelques secondes seulement, il ne voulait en aucun point être blessé pour avoir ri...
Une fois calmé, il se retourna, pointa la dame du doigt, un sourire plus qu'arrogant accroché aux lèvres, mais toujours le regard mélancolique.



-"Sache que déjà -tout en exhibant son arme favorite- que ceci porte le nom de faux, pas de fauche. Ensuite, dire que tu m'emporteras dans ta chute est idiot, c'est soit je meurs à cause de toi, soi c'est toi qui meurt, il ne peut y avoir d'autres sorties.
Puis, je n'ai pas l'intention de rester..."
-Son sourire n'était que grandissant, cette femme pourrait tant l'amuser. Malheureusement, seul face à sept personnes (considérant le type au marteau comme adversaire, tout comme le type caché sous une capuche -Siphylle-), il n'avait pas la moindre petite chance....


Ayant fini sa petite tirade, ne préférant pas attendre que d'autres se joignent à la fête, il poussa quelques personnes de la foule qui chutèrent violement au sol, encombrant le passage, et vint se cacher dans la masse, toujours en se dirigeant vers le pont-levis.

Echo se mordait la lèvre. Ce n'était pas dans ses habitudes de fuir. D'autant plus que cela risquait d'apporter honte sur Elza... Tant pis, il valait mieux cela que mourir, après tout. Mais même cette pensée ne convainquait pas Echo.

Il continua sa route, bousculant toujours plus de personnes, se rapprochant aussi vite qu'il le pouvait de la sortie.

_______________________
#F78181
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 18 Nov - 18:41

Elle vit l’homme partir au loin mais son but n’était pas de le laissé s’enfuir, Hollowtimes voulais en faire de la chair à canon pour la nouvelle âme qui intégrera le clan, elle sentit la présence de Lokis se rapprocher du pont là où tout se jouera car la magie de Kamil ne pouvait pas aller plus loin

« Je dois me dépêcher… S’il s’enfuit je n’aurai pas réussi à remplir ma part du contrat… Kamil si tu m’entends reste sur l’arrière scène Hollowtimes devrait revenir rapidement, mais si tu pouvais ne pas lui parlé de cette technique-là, je serais très heureuse… »

Elle sentit son jeune ami lui donné une réponse satisfaisante, et si mit à faire un sort avec ses mains, c’était le sous-sol des damnées, le sort fétiche d’Hollowtimes, elle atteignit le pont bien avant le Dragmire, elle prépara l’arrivé du Dragmire en posant des pièges sur la zone ou tous ce jouera, et elle posa une de ses dagues au sol, la plantant de toute ses forces

« Hollow ma blessure ma fait affreusement souffrir, je te laisse dix minutes pour arriver jusqu’ici, pas une de plus… Lokis ne sera pas apte à tenir longtemps sur un combat, ses capacités sont très limités de ce que je ressens alors dépêche-toi… »

La blessure lui faisait de plus en plus mal, la perspective d’une vie terminée en ce jour lui venais comme une évidence, elle souhaitée juste mourir d’une main moins sale que cet homme, ici sur ce pont se jouerai le combat de sa vie… Elle attendais avec impatience le Dragmire et Lokis
Revenir en haut Aller en bas
Lokis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 18
Date d'inscription : 03/05/2012

Fiche personnage
Guilde: La Voix des Âmes Perdues
Race: Stalfos Stalfos
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Lun 19 Nov - 22:53

L'Autre ne connait personne ici et il n'a pas vraiment hâte de les connaître. Il a dû très rarement faire des associations : lors de ses tentavives de prendre un petit pays ou une ville, il n'avait jamais besoin de coadjuteurs. Mais cette fois-ci le cas est exceptionnel; non seulement l'ambition de conquérir Hyrule est d'une envergure pharamineuse, mais en plus son corps n'est plus là depuis qu'il fut égaré lors d'un épique combat pour le même but qu'aujourd'hui, il y a de cela 523 ans...

Voyant que la jeune fille -sûrement vierge-, ce qui le délecte de plaisir) que ce débutant d'Hollowtimes lui a confié -alors qu'il sait très bien que c'est loin de préocupper l'essence du mal- est partie devant le pont-levis menant à la Plaine, l'esprit sourit intérieurement; il se demande si elle sait qu'elle est affaiblie par la blessure dont elle a pâti lors du capiteux assasinat malheureusement apocryphe. Nonchalamment, Lokis vient se rapprocher du lieu où se tient la certaine Lyv, tout en demeurant dans l'ombre. Par défiance, il sort l'instrument de son hôte pour mirer les alentours, au cas où la jeune Âme aurait des problèmes à faire il-ne-sait-quoi. Enfin, tant qu'elle puisse aider les desseins des âmes et particulièrement ceux de l'Autre, peu lui importe.

_______________________
"Je suis le capitaine de mon âme et bientôt le maître de tous vos destins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arise
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 20
Date d'inscription : 15/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Dim 25 Nov - 18:53

Il distinguait enfin la lumière que laissait filtrer le pont, et ce fut là son salut. Il poussa encore quelque personne, celles du fond et qui bêtement ne partaient pas pour finalement se dégager. Enfin! Pensa-t-il tout haut, un sourire se dessina et là, ce dernier disparut comme il était venu, rapidement.

Cette femme, avec qui il avait pu jouer au chat et à la souris pendant ces dernières minutes, se tenait là, sur le pont, le seul objet qui le séparait de la plaine.
Aussitôt, il s'arrêta net, presque à en tomber en avant, et tout de suite repartit vers l'arrière. Il commençait à en avoir marre de ce petit jeu, puis, ils étaient désormais assez loin de la scène où étaient restés tous les autres.

La place étant toujours sous l'emprise de son pouvoir, il n'eut aucune honte à l'utiliser -Echo se fichant plus ou moins de la vie des autres- quelque personne de la populace pour constituer un bouclier humain autour de sa personne pour ensuite foncer littéralement sur la future pauvre fillette.

Et peu de temps avant que l'impact de la populace se fasse sur la jeune femme, il utilisa un autre de ses tours, peut-être le plus simple pour les magiciens de sa trempe, -ceux de l'esprit-.

Le jeune homme apparut sans prévenir dans le dos de la fillette -en plus de celui en milieu du tas de personnes, il y en avait donc deux d'Echo désormais-, il ne s'était pas concentré à se faire discret, ses pieds claquèrent sur le bois bousillé du pont, sa faux levée au ciel, il l'abattit.
Bientôt, son dos sera fendu en deux, et elle en murerait certainement.

Les illusions sont une magie formidable, simple, peu compliqué mais surtout, puissante et mesquine...
L'un est le vrai, l'autre n'est qu'un mensonge...



-"Ha ha ha ha ha!..."

_______________________
#F78181
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor Odinson
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 20
Date d'inscription : 21/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Ven 30 Nov - 18:02

Ils avaient disparu dans les murs du sous-sol en direction de la place du marche ou d'après son nouveau partenaire, une âme était en danger. La vitesse à laquelle ils se deplaçaient etait impressionnante. Le temps semblait ce dérégler, il avait l'impression qu'il se passait des minutes entieres alors qu'une ou deux secondes suffisaient pour arriver à destination. Etait-ce parce qu'il utilisait ce nouveau pouvoir pour la première fois?

Il fallait faire vite, d'une seconde à l'autre, l'allié -encore inconnu- de Thor pouvait perdre la vie. Voilà une occasion pour lui de revelé une partie de son talent. Cette simple idée lui plaisait. Il n'avait pas pour habitude de jouer au sauveteur, et il ne pensait pas un jour devoir jouer ce rôle, mais sa discussion "interne" avec Hollowtimes, lui avait fait voir les choses d'une manière plutôt différentes.

La place du marche approchait. A l'interieur, ils sortirent du sol quelques mètres devant la scène. On apercevait au loin l'âme en question, face à un faucheur. L'ame, malgré son désavantage, tenta de barrer la route au faucheur. Celui-ci, n'avait pas l'air de vouloir perdre son temps et se jetta sur elle, mais d'une façon vraiment inattendue. En effet, un autre homme se jeta sur l'âme, par derrière.

Thor eu juste assez de temps de faire signe de la main à Hollowtimes. Il laissa glissé Mjolnir jusqu'à ses doits puis disparut dans le sol.


"Qu'à mon commandement se déchaine la colère du ciel"


Une fraction de seconde se passa avant que la foudre ne tombe sur l'homme qui l'attaquait par dérrière. Grace a la maîtrise de sa magie, la foudre ne blaissa personne d'autre que son point de mire.

Quant à l'autre homme, avant qu'il ne puisse frapper, Thor sortit du sol le marteau en avant, grâce a quoi il put contrer la faux. Il enchaîna ensuite avec un coup de pied arrière vers l'homme dans l'unique but de le faire reculer. Il était donc face-à-face avec la jeune demoiselle et il ne savait pas quoi lui dire... Un sentiment qu'il ne saurait décrire s'empara de lui


"Je... euh..."

_______________________


 code couleur: #cc6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nintendo-plaza.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Lun 17 Déc - 23:30

Elle ne comprenait pas vraiment ce qui venais de ce passé à l'instant... Elle se croyait morte, finir sa vie sur un échec sans arrivée à réussir la seule mission que son père adoptif lui avait confié, elle se pensée finie et pourtant... Son coeur battais toujours, qu'est-ce qu'il avait bien pu se passé, Hollowtimes était-il revenu? Une aide extérieur est arrivé? Elle se força à ouvrir les yeux et criant à voix basse, du dernier souffle de sa peur

"Mais qu'est-ce que...?"

Elle resta bloquée devant le visage du blondinet qu'elle apercevait devant elle, il avait les traits du visage d’un personnage de l'âge d'Hollowtimes, qui était ce? Son âme vibré du son de la purification d'Hollowtimes, était-ce donc lui la fameuse recrue qu'Hollowtimes devait former? Que de question mais elle aurait les réponses prochainement, elle observa les alentours à la recherche du Dragmire mais il avait totalement disparu... Un leurre? Ou avait-il fui dans la pagaille que le blondinet avait créée, elle n'en savait pas le moins du monde, elle se prit à regarder encore le blondinet, puis s'exclama à voix basse en le fixant délicatement.

"Merci... Eux... Je m'appelle Lyv Neverlight... Mais... Nous discuterons plus tard, je crains qu'Hollowtimes ne soit pas d'humeur et... Je ne voudrai pas qu'il me chahute, nous nous verrons dans le campement, du moins... Je l'espère..."

Elle venait de dire ses derniers mots avec une pointe au coeur dont elle ignorée totalement le fond, elle avait attrapée quelque chose d'interdit pour elle... L'amour... Un sentiment unique, du moins d'après ce qu'Hollowtimes lui avais raconté, elle s'empressa de partir de cette endroit dont sa vie aura décidément connue un gros tournant...
Elle regarda du coin de l'oeil une dernière fois le Nordique sous l'oeil de son père adoptif, et quitta la place du marché grâce au sous-sol des damnées.
Revenir en haut Aller en bas
Arise
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 20
Date d'inscription : 15/06/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La voie des Âmes... Damnées [Fini]   Sam 22 Déc - 14:17

*Quelle imbécile celui-là...* pensa immédiatement Echo, le blond, en voulant lui infliger un coup de pied, il fit reculer le tas de personne qui l’entouraient, ne lui laissant même pas la moindre égratignure.
Seuls ceux qui étaient derrière avaient chuté, le Dragmire ayant repris appui pour ne pas s’écrouler sur ces trois personnes.

Maintenant, le blond semblant occupé et la femme également, il usa de sa magie une tout dernière fois, mais, pour cette fois-ci, prendre possession de bien plus de personnes. Personnes qu’il alla jeter sur les trois personnes.

Cette populace sacrifiée ne devrait tenir bien longtemps, ais au moins, cette trentaine de secondes devrait suffire pour qu’il puisse prendre ses jambes à son cou, et il le fit.
Avec même un certain succès, ne semblant pas être poursuivi une fois qu’il avait rejoint la plaine.



[ HRP : C’est là que je finis ^^ Sauf si Hollowtimes veut me courir après. ]

_______________________
#F78181
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La voie des Âmes... Damnées [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Citadelle d'Hylia-