Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Ne pas déranger les morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leeryn
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1071
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Ne pas déranger les morts   Jeu 6 Sep - 21:32

La journée était pratiquement terminée. Leeryn avait quitté le Ranch Lonlon après une journée tout à fait normale, ni plus dure, ni plus facile que les précédentes et celles à venir. Alors qu'elle chevauchait en direction du Bourg, elle aperçu le petit pont menant à l'entrée du Village Cocorico un peu plus loin. La jeune fille avait encore du temps devant elle, et cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas été "les" voir.
"Les", s'étaient ses parents, morts depuis quelques années maintenant. Ils avaient fait le choix de finir leur vieux jours dans ce village reculé, loin du tumulte de la cité. Ce fut donc naturellement qu'il furent enterrés dans le cimetière de ce même village quand leur dernière heure avait sonnée.
Laissant son cheval à l'arbre de l'entrée, elle s'était ensuite dirigée vers ce lieu à l'écart et calme, d'où on ne pouvait voir du village en lui même que le moulin qui le surplombait. La rouquine avait rapidement parcouru les allées décorées de pierres tombales jusqu'à celle qui l'intéressait, s'y agenouillant, et priant alors pour ces êtres qui lui avaient tout donné. Tout. Même cette maladie qui l'anéantissait depuis quelque temps, lui faisant craindre chaque heure de sa vie, qui pouvaient à chaque fois être sa dernière. Mais ce n'était pas comme s'ils l'avaient voulu. Après tout, ils avaient tout mis en œuvre pour l'en libérer, sans le moindre succès.
Les larmes se mirent à couler sur les joue de l'Hylienne. Toute la journée, elle se contenait, semblait profiter de chaque instants en étant heureuse, minimisant son propre fardeau, et tentant d'apaiser celui des autres. Elle avait toujours été ainsi. Mais depuis qu'elle avait apprit que quelque chose la consumait de l'intérieur, il était beaucoup plus difficile pour elle de tout contenir. Elle ne voulait inquiéter personne, mais plus le temps passait, et plus la douleur grandissait. Sa gentillesse et sa générosité, bien qu'ayant une part de naturel, étaient aussi devenues un masque pratiquement impénétrable. Et quand elle le laissait tomber, seule, et face à un heureux passé désormais perdu, c'était tout sa peine qui s'écoulait.

Elle ne voulait pas mourir. Pas maintenant que sa vie était devenue celle dont elle avait toujours rêvé étant gamine. Surtout pas. Mais chaque seconde passée était comme une menace. Chaque seconde était une de moins. Comme pour tout le monde. Mais tout le monde ne voyait pas son espérance de vie se réduire de façon aussi significative.
Perdue dans ce tourbillon dramatique, Leeryn ne fit pas attention au temps qui passa. Passa. Jusqu'à ce que la nuit se lève. Aussi fut-elle surprise et alarmée en ouvrant ses yeux. Il était trop tard, le pont levis était remonté à présent. La rouquine jura. C'était bien sa veine ! La voilà obligée de se payer la nuit dans l'auberge du village maintenant ! Pas qu'elle n'en possédait pas les moyens, mais en ces temps troublés, la moindre dépense inutile était préférable !
Elle se releva précipitamment, dans l'idée de vite retourner au cœur du village. C'était fou comme le cimetière changeant radicalement d'ambiance sous l'astre lunaire. Le Temple de l'Ombre n'était pas loin, et elle avait jurée avoir vu des lanternes se balader toutes seule un peu plus haut...
Ne maitrisant ni arme, ni sort magique, autant dire qu'elle y passerait si elle se faisait attaquer ! Pressant d'avantage le pas, elle couru presque dans les allées en direction de la sortie, avant de se figer sur place.

En face d'elle, une ombre. Une silhouette sombre se mouvait, avançant dans sa directions.


"Qui... Qui est là ?"

[Prochain post réservé à Cécilia.]

_______________________
[X] <-- Signature.

Leeryn sur le forum ~ Néphilis (Ex PdN) sur le site.
Ne pas confondre les deux personnages, ils n'ont rien à voir entre eux, mais sont bel et bien joué par la même personne !


Dernière édition par Leeryn le Ven 7 Sep - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Ven 7 Sep - 1:23

[Ce rp se passe quelques jours avant les posts à la place du marché]


Cela devait faire depuis 2-3 jours que Cecilia était arrivée à Hyrule. La première chose qui la surprit fut son habilité à s'intégrer rapidement à l'environnement. Elle avait apprit les coutumes de cet endroit et savait maintenant que la monnaie courante était les rubis. Heureusement qu'elle avait eu la bonne idée de prendre des pièces en or avec elle car avait pu les revendre à un forgeron en échange de quelques rubis, suffisamment pour qu'elle puisse vivre sans trop de soucis pendant quelques jours. De toute façon, il fallait trouver un emploi rapidement pour gagner des rubis mais il ne lui fallut que peu de temps avant de trouver déjà ce qu'elle aimerait faire. Étant donné que son père était alchimiste et qu'il lui avait transmit son savoir, Cecilia avait continué à développer ses connaissances durant tout ce temps qu'elle était parmi le groupe de voleur. Ce même forgeron lui avait dit qu'il y avait une forêt au sud du bourg et qu'elle pourrait sûrement y trouver pleins de plantes rares. Un jour, elle devrait y aller.

Néanmoins, le soleil commençait à se coucher et il était sûrement dangereux de se balader dans le bois à une heure aussi tardive. Ne sachant pas où trouver un abri pour la nuit, la danseuse décida de marcher doucement dans la plaine. Elle n'avait encore aucun repaire et elle ne savait même pas où elle allait. Ce fut par hasard qu'elle arrive au pied des escaliers menant au village Cocorico, elle pourrait sûrement trouver une auberge pour se reposer la nuit. Alors qu'elle marchait dans le village, un bruit attira son attention. Elle regarda autour d'elle, personne à l'horizon et pourtant, ce bruit continuait de la perturber. Elle s'approcha de l'entrer du cimetière et commença à distinguer ce bruit qui se révélait être une mélodie qui lui rappelait des souvenirs. Elle se laissa guider à l'intérieur du cimetière jusqu'à ce qu'une voix ne vienne la troubler.

Cecilia s'arrêta et regarda l'endroit d'où provenait la voix. Une jeune femme aux cheveux roux se tenait un peu plus loin et regardait dans sa direction. Elle semblait effrayée, peut-être avait-elle cru voir un fantôme. Enfin, étant un peu gênée de l'avoir effrayée, la danseuse mit sa main droite dans ses cheveux avant de s'excuser.


"Excusez-moi, je ne savais pas que vous étiez là et je n'avais pas l'intention de vous faire peur."

Elle détourna le regard et comprit d'où venait cette mélodie. Près des tombes au fond du cimetière, la jeune femme voyait une sorte d'ombre qui n'avait rien d'humain et qui semblait jouer du violon. Finalement dans cet endroit, les fantômes existaient. Elle se mit à rire avant de regarder de nouveau la femme présente avec un sourire.

"Je ne savais pas que les fantômes existaient vraiment par ici." Elle passa sa main droite à nouveau dans ses cheveux avant de la poser sur ses hanches et continua. "Et c'est malpoli de ma part car je ne me suis même pas présentée, je m'appelle Cecilia Iole Mentina et je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un dans un tel lieu."

La nuit était tombée et les morts semblaient se réveiller lorsque le soleil avait disparu. Il était bien étrange de voir cette femme toujours présente dans un lieu comme celui là et à une heure aussi tardive mais elle devait avoir sûrement ses raisons et ce n'était pas du tout les affaires de Cecilia.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Leeryn
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1071
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Ven 7 Sep - 19:17

La silhouette qui se détachait était celle d'une jeune fille à l'allure svelte et élancée, habillée typiquement... Une danseuse ? Rare étaient celles qui se baladaient ainsi accoutrée une fois la nuit tombée. Ou alors, cette personne était une étrangère. Hypothèse qui se confirma quand elle prit la parole. Aux premiers mots, Leeryn ne répondit rien. Surtout parce qu'elle n'eut pas cette occasion. L'étrangère eut vite fait de remarquer l'Esprit musicien. Pas agressif tant qu'on ne l'approchait pas de trop prêt. Mais ce n'était pas le cas de tous ici. Aussi, la rouquine préféra prendre le soin de préciser à l'inconnue visiblement pas familière avec cet endroit.

"A votre place, je me méfierai de ces fantômes. Certains n'hésiterons pas à vous prendre par surprise. Restez éloignée des lanternes si vous n'êtes pas en mesure de vous défendre."

Elle-même en avait fait les frais, une fois. Ce jour là, comme ce soir même, elle s'était un peu trop attardée en compagnie de ses larmes et n'avait pu voir le temps passer. La nuit était donc tombée, et n'étant jamais restée aussi longtemps au cimetière, dans le noir, elle avait prit peur, et s'était donc approchée de ces sources de lumières volantes, pensant qu'il s'agissait du fossoyeur. Mal lui en avait prit quand la lanterne s'était mise à tournoyer vivement avant de la frapper fortement... Et de s'en aller, laissant sa victime étendue sur le sol, le nez en sang. Ce n'était pas une image très glorieuse ! La jeune fille n'avait ensuite pas demandé son reste, et était retournée rapidement vers le village, gardant une bonne distance avec ces Esprits capricieux. Une rumeur disait que l'on pouvait les vaincre, et enfermer leur âme dans un flacon. Si la chance était du côté du chasseur, l'âme pouvait soigner ses blessures. Dans le cas contraire, il se retrouvait affûté d'une malédiction plus ou moins grave... Beaucoup préféraient donc aller revendre ces âmes à un type louche habitant à l'entrée de la Cité, juste après le pont-levis, plutôt que de les utiliser sur eux-mêmes. Mais pour cela, il fallait évidement savoir les battre...
Sa mise en garde effectuée, elle se remit en mouvement pour se rapprocher de l'étrange personne, qui ne semblait pas avoir froid aux yeux, tandis que cette dernière était en train de se présenter. A croire qu'elle ne se rendait pas vraiment compte que ce n'était pas le meilleur endroit pour tenir ce genre de conversation, mais tant pis. Loin de la rousse l'idée de jouer les impolies, ce n'était pas dans sa nature. Si cette personne en face d'elle s'était égarée, elle l'aiderai sans aucun problème.


"Je me nomme Leeryn Marphes. J'étais juste venue rendre visite à mes parents, mais je n'ai pas été très attentive face au temps... Si vous n'avez rien à faire ici, je pense qu'il serait préférable de continuer cette discussion à l'auberge du village... Je suppose que c'est votre premier séjour à Hyrule ?"

Le tout en offrant un sourire à cette Cecilia. Il n'y avait que les étrangers pour s'amuser de la présence des fantômes ici. Alors soit cette demoiselle en avait dans son pays d'origine, soit elle avait les capacités pour se défendre, ou bien les deux, ou soit, elle était très inconsciente ! Enfin, dernière option, elle pouvait très bien être une native d'Hyrule ayant de la famille ici à qui elle venait faire entendre quelques prières, mais la rouquine en doutait fortement... Aucun villageois ne venait ici au coucher du soleil, et cette fille semblait avoir été attirée par le chant joué par l'Esprit qui gardait la Tombe Royale.
Tournant le dos à l'ensemble du cimetière, elle ne vit donc pas ce qu'il se passait derrière elle. Justement, l'un des esprits invisible continuait son errance d'une façon nonchalante, et avait finit par rejoindre les deux jeunes filles, les éclairant peu à peu avec sa lanterne. Leeryn se disait bien que quelque chose clochait, vu qu'elle voyait de mieux en mieux son interlocutrice... Comprenant, un peu tard, la situation, elle fut secouée d'un frisson glacé, quand l'esprit la frôla de quelques centimètres. Ne pas bouger. Ne SURTOUT pas bouger. Sinon, elle allait se prendre un coup, et ça, elle n'en avait pas vraiment envie. Parce qu'ils pouvaient faire très mal, ces bougres ! Toutefois, elle savait aussi que si l'on restait sans rien faire en les ignorant, ils continuaient leur chemin tranquillement.... Bien que cela dépendait pas mal du caractère de l'âme errant, en réalité !
Donc là, elle priait pour que celui qui passait juste derrière elle soit du genre inoffensif, sinon, elle risquait fort de gagner une belle bosse !


"Surtout, laissez-le passer, ne faites pas un geste !"

Parvint-elle à chuchoter à la danseuse, d'une façon qu'elle espérait assez audible pour elle, sans alerter le fantôme. Cecilia ne craignait rien, mais au moindre mouvement, la rousse risquait de se faire assommer...

_______________________
[X] <-- Signature.

Leeryn sur le forum ~ Néphilis (Ex PdN) sur le site.
Ne pas confondre les deux personnages, ils n'ont rien à voir entre eux, mais sont bel et bien joué par la même personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Sam 8 Sep - 21:37

Les fantômes avaient l'air inoffensifs et pourtant, la jeune femme qu'elle venait juste de rencontrer lui avait dit de faire attention à eux. Elle ne comprenait pas cette histoire de lanterne et c'est pour cela qu'elle détourna le regard pour observer le cimetière. Pourtant, elle ne voyait rien d'anormal mise à part ce fantôme tout au fond du cimetière qui jouait de la musique mais étant donné qu'elle ne connaissait pas encore bien le lieu, il était préférable de se fier à ce que Leeryn disait comme elle semblait connaitre ce lieu. Sans que Cecilia n'eut besoin de lui demander, cette dernière lui expliqua pourquoi elle se trouvait dans le cimetière à une heure aussi tardive, ajoutant même qu'il était préférable de continuer la conversation ailleurs pour être plus en sécurité. La danseuse comprit et hocha doucement la tête.

"Cela ne fait que depuis quelques jours que je suis ici, je ne connais pas grand monde et pas grand chose. Cette mélodie me faisait penser à une amie et je ne m'attendais pas à ce que j'arrive dans le cimetière."

Elle aurait tellement aimé que son amie soit là au lieu de ce fantôme. D'ailleurs en parlant de choses anormales, l'endroit semblait étrangement s'éclairer et avant même que Cecilia eut tournée la tête pour voir la raison de ce soudain changement, Leeryn lui chuchota quelques paroles qu'elle avait eu du mal à comprendre jusqu'à ce qu'elle vit ce fantôme qui se baladait à proximité des deux jeunes femmes. Elle vit seulement la lanterne en réalité qui flottait en l'air mais cela venait expliquait les propos précédents de la femme rousse concernant ces fameuses lanternes. Il valait mieux attendre que le fantôme s'éloigne avant de faire un geste brusque car il ne semblait pas les avoir repérer. Cecilia garda son calme et ne bougea pas pendant plusieurs minutes. L'esprit prenait son temps pour se déplacer puis finalement, il s'éloigna d'elles et elle put enfin respirer.

"Il y a vraiment des choses bizarres par ici et ces fantômes ne me rassurent pas du tout..." Elle regarda calmement Leeryn avant de lui sourire. "Mais pour l'instant, il y a eu plus de peur que de mal et personne n'a été blessé."

Positiver malgré la situation dans laquelle elle se trouvait, c'était comme ça qu'était Cecilia. De toute façon, les choses ne pouvaient pas être pire que ce qu'elle avait vécu et il semblerait que si on ne dérangeait pas ces fantômes, ces derniers ne leur feraient pas de mal. Enfin... si cela la rassurait de discuter dans un autre endroit que le cimetière alors autant aller dans une auberge comme elle l'avait souligné.

"Vous avez raison, nous devrions arrêter de troubler cet endroit et laisser ces fantômes en paix. Ils ne tenteront plus de..."

Cecilia s'arrêta brusquement lorsqu'elle vit une nouvelle lanterne apparaitre subitement loin derrière Leeryn. Bon la bonne nouvelle était que le fantôme ne s'approchait pas des jeunes femmes mais la mauvaise nouvelle... était qu'une autre lanterne apparut à un autre endroit du cimetière. Les fantômes semblaient se réveiller un par un, ou alors la présence des humaines les avait réveillée. Cette situation commençait à inquiéter la danseuse car il était quasiment impossible pour elle de se battre contre des âmes, ils n'avaient pas de corps ! Et la seule chose qu'elle pouvait voir était cette lanterne, elle avait aucune idée de ce que ressemblait un fantôme dans Hyrule et elle n'avait pas du tout envie de s'approcher de ces lanternes pour en apprendre davantage et de les rejoindre.

Leeryn ne semblait pas les avoir remarqué à la base et au moins, elle ne s'était pas affolée contrairement à Cecilia qui se sentit un peu mal à l'aise du fait qu'elle soit la seule à avoir vu que les fantômes apparaissaient progressivement. Il fallait juste lui expliquer calmement qu'il fallait faire demi-tour et se rendre assez vite dans un endroit plus sûr où elles ne courront aucun danger. L'alchimiste prit une grande inspiration avant d'avertir son interlocutrice.


"Par contre... je pense qu'il faudrait qu'on songe à partir et très vite..."

Sa voix baissait en intensité à la fin de sa phrase puis elle posa son index droit devant ses lèvres pour dire à Leeryn de ne faire aucun bruit puis elle détourna le regard en direction du cimetière pour qu'elle se rende compte de l'évolution de la situation. Cecilia avait commencé à bouger doucement mais elle attendait la réponse de la jeune femme avant de quitter réellement cet endroit.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Leeryn
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1071
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Sam 8 Sep - 22:52

Oui, ça, en effet, la rouquine avait remarqué que son interlocutrice n'était décidément pas du coin. Ce n'était même pas la peine de le lui confirmer !
Toutes deux retinrent leur souffle pendant que l'Esprit, visiblement curieux, prenait tout son temps pour s'éloigner de là où elles se tenaient, refusant de faire le moindre geste. Par chance, l'étrangère semblait avoir rapidement comprit la situation, et avait donc suivit les recommandations à la lettre, s'appliquant pour être également le plus discrète possible en attendant que le fantôme décide de passer son chemin. Ce fut ensuite une sensation de soulagement et un soupir léger qui sorti de la bouche des deux jeunes femmes, pendant qu'elles se retrouvaient de nouveau en tête à tête, seules. Ou presque, car il y avait toujours l'Esprit musicien qui animait le cimetière à sa façon. Plutôt lugubre soit dit en passant.
Cecilia reprit ensuite la parole, faisant justement allusion à l'âme musicienne. Elle était donc tombée ici par hasard, ce qui n'étonna pas Leeryn. Elle n'était pas la première à avoir atterri ici par la faute de cet air de musique.
La pauvre n'allait pas être déçue du voyage, surtout pour ce qui se passa ensuite. Si la rousse n'aimait pas trop traîner dans le coin à la nuit tombée, c'était qu'elle avait ses raisons. Et avoir été retardée par cet esprit il y avait de ça quelques instants ne lui plaisait pas non plus à vrai dire. Elle écouta gentiment Cecilia, attendant pour en placer une à son tour, ou du moins, confirmer le fait qu'elles n'avaient pas à s'éterniser ici, quand la danseuse se stoppa nette dans ses paroles, l'air aussi surprit qu'inquiet.
Il n'était pas utile à l'Hylienne de se retourner pour comprendre la situation. Le regard de l'étrangère et sa façon d'agir étaient beaucoup plus parlant que les mots. Elle se mit malgré tout à chuchoter pour tenter de faire remarquer à jeune fille ce qu'il se passait derrière son dos. Les âmes des morts devaient répondre à l'appel du clair de lune, et sortaient une à une de leur tombe, pour leur balade nocturne. Il fallait donc quitter les lieux rapidement avant de se faire embarquer sans le vouloir dans leur promenade de nuit, ce qui, selon le caractère de l'âme rencontrée, pouvait être... Dangereux.


"Je sais... Nous avons perdu un peu trop de temps ici... Partons avant de nous faire encercler sans le vouloir !"

Elles n'étaient pas encore à la sortie du cimetière après tout, mais dans une allée proche de cette derrière, toujours au milieu des tombes, ce qui pouvait donc faire d'elles deux cibles potentielles si un esprit sortait d'une des pierres tombales voisine à leur présence.
Sans se retourner, et priant les Déesses pour que les fantômes soient assez éloignés pour les ignorer, elle prit la main de Cecilia pour l'entraîner en direction du village. Seuls quelques mètres étaient à parcourir. C'était jouable. C'était, uniquement. Car quatre à cinq enjambées rapides plus tard, une lanterne fit son apparition juste sous le nez des deux jeunes filles, les prenant donc au dépourvu. Et comme toutes deux étaient en mouvement, et donc à quelques centimètres du fantôme, celui-ci fit tournoyer sa lanterne, signe d'attaque, avant de foncer sur les deux jeunes femmes.
Leeryn se trouvant devant, elle eut le réflexe de se mettre encore plus entre l'attaquant et l'étrangère, pour protéger cette dernière. Ce fut donc elle qui se prit le coup de plein fouet, perdant l'équilibre et entraînant Cecilia, placée derrière elle, dans sa chute. Vu que ce n'était pas la première fois qu'elle subissait ce genre d'attaque, elle parvint à encaisser le choc sans être surprise, pendant que l'esprit faisait demi-tour, les ignorant désormais complètement.


"Satanés fantômes ! Heureusement, celui-là n'est pas agressif, il a attaqué car nous étions trop proches de lui quand il est sorti... Le cas contraire, il serait encore sur nous à l'heure actuelle... Voilà, quand je vous disais de faire attention... Dans le meilleur des cas, ils vous ignorent, pour le reste, cela dépend de leur caractère. Vous allez bien ?"

_______________________
[X] <-- Signature.

Leeryn sur le forum ~ Néphilis (Ex PdN) sur le site.
Ne pas confondre les deux personnages, ils n'ont rien à voir entre eux, mais sont bel et bien joué par la même personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Mar 11 Sep - 23:30

Il n'avait fallu que très peu de temps à Leeryn pour être d'accord sur le même point que Cecilia, il fallait quitter le cimetière et le plus vite possible car les âmes se réveillaient une à une et l'endroit devenait de plus en plus dangereux. La danseuse avait déjà commencé à faire demi-tour doucement mais Leeryn ne semblait pas vouloir rester davantage ici car elle lui attrapa la main pour l'entrainer le plus vite possible dans un endroit plus sûr. Mais alors qu'elles se dirigeaient vers la sortie, une lanterne apparu et se mit à tournoyer brusquement avant de charger vers les jeunes femmes. Il n'avait qu'à venir cet esprit, elle l'attendait et cette fois-ci, elle n'allait pas se mettre à fuir ! Mais contre toute attente... La jeune rousse se mit entre elle et la lanterne et se prit un coup de plein fouet. Elle perdit l'équilibre et chuta, entrainant avec elle la danseuse qui ne s'y attendait pas du tout et qui se retrouvait allongée sur le sol.

"Kyah !"

Sous le coup, Cecilia avait lâché un cri avant de serrer les poings. Étant tombée brusquement sur le sol, c'est son dos qui en avait prit un coup et qui la faisait souffrir sur le coup mais elle avait eu bien plus pire que cela. Elle ferma les yeux le temps que la douleur ne s'estompe, n'arrivant pas à écouter les paroles de son amie. Ce ne fut qu'après plusieurs secondes que la danseuse se releva difficilement et se mit assise le temps de s'étirer un peu pour que la douleur parte totalement. Elle allait avoir de ces hématomes dans les jours qui venaient et elle n'en était pas vraiment ravie...

"Note à moi-même... Ne jamais venir ici la nuit..." La douleur ayant finalement disparu, elle se mit debout sans trop de difficulté avant de regarder le cimetière ainsi que toutes les lanternes qui s'y trouvaient. "Par contre... Ne refais plus jamais ça !"

Inconsciemment, Cecilia avait haussé le ton et n'avait pas du tout répondu à la question qui lui avait été posée. Il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas, c'était que quelqu'un la protège d'une telle façon. Qu'est ce qu'elle aurait fait si Leeryn était gravement blessée, elle qui ne connaissait rien à Hyrule et comme en plus, la nuit était tombée, il aurait été encore plus difficile de trouver un médecin ou quelqu'un qui puisse les aider. N'étant toujours pas remise mentalement de ce qui venait de se passer, la danseuse ne pouvait pas cesser de se demander pourquoi elle s'était interposée davantage entre le fantôme et elle, était-ce simplement par pur réflexe ? Si c'était le cas, c'était un réflexe inconscient et vraiment dangereux. C'est à ce moment là que Cecilia se mit à réagir et qu'elle tourna la tête pour mieux observer Leeryn. D'après ce qu'elle voyait, elle n'avait aucune arme sur elle et elle ne savait même pas si elle savait utiliser la magie étant donné qu'elle n'a fait aucune démonstration depuis qu'elle l'a rencontrée. Est-ce que cela voulait dire qu'elle ne savait pas combattre ?

La danseuse détourna le regard et croisa les bras, l'air gênée avant de continuer.


"J'aurais pu tenter de nous protéger de l'attaque de ce fantôme d'une manière qui n'aurait blessé personne. Il y a bien une chose que je n'aime pas, c'est que quelqu'un se fasse blesser en tentant de me protéger, tu n'aurais jamais du t'interposer davantage, tu aurais pu être plus sérieusement blessée, voire pire !"

Cecilia ne le montrait pas mais elle faisait semblant d'être en colère. En réalité, elle était plutôt inquiète et ne voulait pas que cela se reproduise de nouveau car lorsqu'on le fait une fois, on peut très facilement recommencer. Et puis de toute façon, c'est pas un coup de lanterne qui allait la rendre KO, elle qui avait déjà subit pire lorsqu'elle était enfant. Elle ferma les yeux et soupira légèrement, rien que de repenser à cette scène où Leeryn avait été... cela la faisait frissonner.

"Enfin, il ne faut pas croire qu'on a gagné, nous ne sommes pas encore sorties du cimetière et il faut vraiment hâter le pas cette fois-ci." Cecilia rouvrit les yeux et hâta le pas avant de s'arrêter peu de temps après pour regarder Leeryn. "Et si on a une mauvaise surprise, tu me laisses faire !"

Elle se mit à sourire avant de se tourner vers la sortie du cimetière puis elle reprit sa marche. Elles étaient proche de l'entrée du village, il fallait juste positiver. Mais de nouveau, Cecilia avait parlé trop vite car tous les fantômes qui étaient apparus dans le cimetière avaient brusquement disparu et s'étaient interposés entre la sortie et les deux jeunes femmes. Décidément, ils ne voulaient pas les laisser partir et il était hors de question qu'elle devienne un fantôme à son tour. Les fantômes se rapprochaient doucement, forçant les jeunes filles à reculer pour s'enfoncer davantage dans le cimetière. Mais la danseuse finit par s'arrêter brusquement, refusant de reculer. Elles pouvaient toujours s'en sortir en combattant ou en forçant le passage pour quitter le cimetière. Elle n'avait pas peur des fantômes et ce n'était pas ces chiffons qui devaient dicter ce qu'elles doivent faire !

"Je crois que cette fois-ci, nous n'avons pas le choix. Il va falloir forcer le passage ou combattre."

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Leeryn
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1071
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Mer 12 Sep - 22:10

Contre toute attente, la danseuse se mit à reprocher le geste de la rouquine. Leeryn écarquilla les yeux face au ton qu'employait la jeune femme. Enfin, elle comprit quand même qu'elle lui faisait part d'une inquiétude, bien que d'une façon un peu maladroite, que d'une colère proprement dit. Cette fille ne devait pas supporter de voir des gens blessés, visiblement... La rousse, n'avait rien, cependant. Sachant parfaitement d'avance à quoi s'attendre, elle s'était protégée en fonction, pour encaisser le coup sans aucun soucis. D'autant plus que sa chute avait été amortie par Cecilia, donc c'était plutôt elle qui pouvait se plaindre d'une éventuelle blessure. Pour lui prouver que tout allait bien, la jeune Hylienne offrit simplement son plus beau sourire avant de répondre d'une façon qu'elle voulait rassurante.

"Je n'ai rien. Je savais ce qui allait se passer, alors j'ai agis de façon à limiter le danger. Vous êtes une étrangère. J'aurai donné une bien mauvaise image des gens d'ici si je l'avais laissé vous toucher..."

Ces fantômes ne blessaient pas réellement de toute manière. Dans le pire des cas, le choc avec la lanterne aurait put l'écorcher, ou la brûler légèrement, mais elle n'aurait pas été mortellement blessée. Et ce n'était pas comme si Leeryn était délicate. Fragile, oui. Mais délicate... Pas vraiment. Le travail au Ranch était difficile après tout, et il fallait tout de même avoir une sacrée force pour s'occuper des chevaux, mais aussi pour nettoyer les écuries, déplacer les bottes de foin, et tout ce qui allait avec. La rousse avait la force nécessaire pour cela, sans compter que parfois, il était possible de se blesser légèrement avec un ustensile, ou à cause d'un cheval un peu trop énervé. Bref, ce n'était pas ce que craignait en premier Leeryn. Elle avait surtout peur que sa maladie ne se déclenche au plus mauvais moment... Sans ça, on pouvait tout de même dire qu'elle avait une résistance au dessus de la moyenne quand tout allait bien. Comme quoi, ne jamais se fier aux apparences !
Elle laissa Cecilia continuer son discours, et promit mentalement de rester à l'écart en cas de soucis, tel que la danseuse lui demandait... Non. Lui ordonnait. Si ça pouvait éviter une dispute en plus du danger que représentaient les fantômes, elle n'allait pas insister. Bien que la brune finit par lui sourire de nouveau, avant de reprendre le chemin vers la sortie. Encore quelques secondes, et elles seraient au village. C'était ce qui aurait dû se produire. Mais alertés par le cri strident de l'étrangère lors de la chute, les esprits semblaient... Plus énervés.
En général, ils ne prêtaient pas attention au bruit. Oui mais voilà. Cette période était assez sombre pour Hyrule. Le Seigneur du Malin imposait sa présence, et cela se ressentait un peu partout. Par l'agressivité des monstres, entre autre. Ici, elles étaient de plus à quelques mètres de l'entrée du Temple de l'Ombre, donc avec une influence ténébreuse encore plus forte. Ce qui signifiait que le fait que les fantômes se mettent ainsi à leur barrer la route... Et bien, ce n'était pas si anormal, en fin de compte.
La rouquine s'en mordrait presque les doigts. Pourquoi elle n'y avait pas pensé plus tôt ? Au lieu d'écouter les remontrances de la danseuse, elle aurait dû la précipiter pour sortir directement du cimetière ! Et maintenant, c'était trop tard. La masse d'âme avançait vers elles, les obligeant à s'enfoncer de nouveau dans ce lieu lugubre. Ce n'était pas bon, pas bon du tout. Si un seul esprit n'était pas si dangereux, plusieurs à la fois, et visiblement agressifs... C'était une toute autre histoire !


"Je... Je ne sais pas me battre moi..."

Précisa-t-elle alors un peu gênée. Elle avait la force de contrôler sans soucis un étalon difficile, mais elle n'avait apprit aucun maniement d'arme, ni le moindre sort magique. Et puis comment battre un fantôme, son corps étant immatériel ? Ce n'était pas impossible, les chasseurs d'âmes y arrivaient eux. Mais Leeryn ne connaissait pas du tout la méthode employée. Si Cecilia n'en savait pas plus, elles avaient un très très gros problème ! Et comme par hasard, aucun chasseur n'avait décidé de leur faire don de sa présence ce soir là...
Bon sang, si seulement elle avait réagit plus tôt... Si seulement...

_______________________
[X] <-- Signature.

Leeryn sur le forum ~ Néphilis (Ex PdN) sur le site.
Ne pas confondre les deux personnages, ils n'ont rien à voir entre eux, mais sont bel et bien joué par la même personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Sam 15 Sep - 11:29

Ce que craignait vraiment Cecilia venait d'arriver lorsque Leeryn lui annonça d'un air gêné qu'elle ne savait pas combattre. Les choses étaient vraiment au plus bas, comment pouvait-elle combattre des fantômes ? C'était la première fois qu'elle les voyait et elle ne savait même pas si ses attaques pouvaient les toucher ou non car à la base, un fantôme n'a pas de corps et elle voyait seulement les lanternes bouger vers elle. Elles auraient dû fuir lorsqu'elles en avaient le temps au lui de flemmarder à moitié dans le cimetière car maintenant, elles étaient dans une situation très délicate. La dernière solution que voyait la danseuse, c'était de forcer le passage, quitte à se prendre des coups mais au moins il y avaient des chances qu'elles se retrouvent enfin à l'extérieur de ce lieu macabre.

Cecilia passa sa main droite derrière sa nuque avant de se tourner vers Leeryn. Elle voyait bien que cette dernière n'était pas du tout rassurée par cette situation et que forcer le passage serait peut-être plus risqué étant donné qu'elle ne savait pas se battre. Au final, la danseuse n'avait pas vraiment le choix, elle devait les défendre toutes les deux. Souhaitant quand même la rassurer, elle se mit à sourire et ferma les yeux avant de pencher légèrement la tête sur le côté.


"Je n'ai jamais affronté des fantômes donc je ne sais pas vraiment les combattre mais étant donné que nous n'avons pas le choix et que forcer le passage peut être risqué, je pense que je n'ai pas le choix et qu'il faut que je tente quelque chose, n'est..."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, un bruit bizarre venait de l'interpeller, bruit qui venait des fantômes. Cecilia eut tout juste le temps de rouvrir les yeux et de se retourner pour voir qu'il n'y avait pas qu'une lanterne de visible à ce moment précis mais également le fantôme. Quelques secondes après qu'elle ait posée son regard sur les esprits, ces derniers disparurent de nouveau. Surprise par ce qu'elle venait de voir, elle regarda à nouveau Leeryn, ne pouvant s'empêcher de lui poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis quelques secondes.

"Est-ce que tu les as vu toi aussi ?"

A ce moment là, la danseuse se rendit compte que son amie n'avait pas regardé les fantômes au même moment qu'elle, elle n'avait donc pas pu les voir se matérialiser. Mais à nouveau, alors que les deux jeunes femmes parlaient entre elles, le même bruit que tout à l'heure se fit entendre et une nouvelle fois, lorsque Cecilia tourna la tête en direction des fantômes, elle put les voir un court instant avant qu'ils ne disparaissent une fois encore. C'était quelque chose de très bizarre mais au moins, cela montrait qu'ils n'étaient pas invincible et qu'elle pouvait les attaquer lorsqu'ils se matérialiseraient de nouveau. C'est à ce moment là qu'elle comprit comment cela se déroulait, à chaque fois qu'elle avait tourné les yeux et que Leeryn et elle ne regardaient pas directement les fantômes, ces derniers devenaient visibles et lorsqu'elles reposaient leurs yeux sur eux, ils devenaient à nouveau invisible. Pour les toucher, il fallait donc ne jamais les regarder, chose qui en fait était facile à dire mais moins facile à réaliser.

La danseuse se mit à réfléchir rapidement avant d'avoir une petite idée pour résoudre ce problème de cécité. A ce moment précis, une petite brise apparut, faisant voler les cheveux des deux jeunes filles mais en même temps bouger les lanternes des fantômes, ce qui l'arrangeait fortement. Elle se tourna ensuite vers son amie avant de lui expliquer son plan.


"Je crois savoir comment nous pouvons les attaquer. Il faut juste que tu ne les regardes pas car c'est le fait de les regarder directement qui les fait disparaitre. Tant que notre regard n'est pas posé sur eux, ils resteront visibles et deviendront vulnérable. Je vais me charger d'eux, ne t'inquiètes pas."

Sur ces mots, Cecilia ferma les yeux et se laissa simplement guider par cette légère brise qu'elle avait en réalité créée. Ses connaissances en magie étaient assez limitées étant donné qu'elle n'avait jamais eu le temps de développer son pouvoir mais le vent était son élément et son allié le plus précieux, elle pouvait lui faire confiance. Elle entendait les lanternes émettre un son très faible mais qui était perceptible. Doucement, la main droite de la danseuse vint se faufiler près de sa cuisse puis se posa sur un petit étui avant de sortir l'une de ses dagues. Dès que le moment serait venu, il ne fallait pas qu'elle ait un moment d'hésitation mais qu'elle agisse très vite pour que l'esprit n'esquive pas son coup. Lorsqu'elle put enfin déterminer grâce aux sons des lanternes où se trouvait précisément l'un des fantômes, Cecilia lança instantanément sa dague dans sa direction. Le coup fut très rapide et l'esprit n'avait pas eu le temps d'esquiver l'arme qui se logea directement dans le fantôme.

Une sorte de cri raisonna, la danseuse rouvrit les yeux pour voir si sa tactique avait fonctionné. Les autres fantômes disparurent comme d'habitude mais l'un des fantômes semblait hurler de douleur avant de lâcher sa lanterne qui se cassa une fois au contact du sol puis l'esprit disparut, faisant tomber la dague au sol, pour laisser place à quelque chose de plus bizarre, une sorte d'âme. Néanmoins, contente de voir que les esprits étaient vulnérables lorsqu'ils étaient visibles, elle se mit à sourire.


"Théorie validée, les fantômes sont vulnérables lorsqu'ils sont visibles donc cela ne devrait pas être compliqué de s'occuper des autres."

Mais cette fois-ci, après la perte d'un des leur, les esprits semblaient plus agités et en colère mais cela n'inquiétait pas du tout Cecilia. Le vent était avec elle et elle pouvait ainsi savoir facilement où se trouvait les fantômes même si elle ne pouvait pas les voir. A nouveau, elle ferma les yeux mais prit son fouet au lieu de son autre dague. Ce fouet n'était pas ordinaire car il agissait en fait comme une épée si la danseuse le souhaitait. Maintenant, les choses allaient devenir plus sérieuses et elle avait bien l'intention de continuer jusqu'à ce que ces fantômes acceptent de les laisser sortir.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Leeryn
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1071
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Lun 17 Sep - 12:51

Toutes deux devaient trouver un plan, et rapidement. Cecilia commençait déjà a analyser la situation, quand elle s'interrompit, visiblement surprise par quelque chose. Leeryn lui lança un regard interrogateur. A part le fait que plusieurs fantômes les prenaient en chasse, tout était normal, dans ce cimetière ! Donc ce n'était pas trop la peine de se laisser déconcentrer par autre chose. Elle lui demanda si elle avait vu... Vu quoi ? La rouquine ne comprenait décidément pas que que la danseuse tentait de lui dire, et pour cause ! Elle savait depuis très longtemps cette particularité qu'avaient les fantômes à disparaitre si on les regardait. Ce fait lui semblait tellement logique qu'elle avait oublié que Cecilia était étrangère, et qu'elle n'était pas tenue de connaitre les particularités des espèces dangereuses d'Hyrule. Donc elle ne comprit que lorsque l'étrangère expliqua la situation. Et se sentie, idiote, pour la peine, de ne pas avoir pensé à la prévenir plus tôt.

"Oh... Oui, je savais déjà ça, qu'ils disparaissaient sous les regards. Excuse moi, c'est tellement habituel par ici que je ne me suis pas rendue compte que ce n'était pas forcément logique pour les voyageurs venant juste d'arriver. Bien que je sache pas réellement pour la vulnérabilité..."

Ceci dit, Cecilia semblait avoir sa petite idée pour se débarrasser du problème, et elle n'avait pas d'autres choix que de lui faire confiance, parce qu'elle était fortement inutile dans ce genre de situation. Comment une fille de ferme comme elle pourrait-elle se battre sans aucune arme ? Elle aurait éventuellement la force de taper avec un objet, mais encore fallait-il posséder un objet efficace. Une légère brise se mit à se lever, au plus étonnement de la rousse. Jusqu'à maintenant, le temps était très clair dans le moindre vent. Elle comprit malgré tout rapidement que cela devait venir de son interlocutrice, qui devait maitriser la magie. Tout ce qu'il fallait espérer, c'était que ce plan fonctionne. Et ce point semblait particulièrement bien parti, quand la jeune femme parvint à avoir l'un des fantômes avec aisance. Confirmant son hypothèse. Et Attirant ainsi la colère des autres... Mais de nouveau, la danseuse ne se laissa pas impressionner, et sortit une seconde arme. Pas très commune par ailleurs, vu qu'il s'agissait là d'un fouet. Leeryn écarquilla les yeux. Des gens se battaient réellement avec ça ? Enfin, tant que ça pouvait leur permettre de sortir de là, elle n'allait pas faire la difficile. Plus plus dur, c'était qu'elle risquait fortement d'être un poids, étant donné qu'elle ne pouvait rien faire. Et même si elle en avait les moyens, cela restait très risqué avec son corps.

"Et maintenant ? On... Fonce dans le tas pour les écarter et sortir ?"

Les abattre n'était pas forcément nécessaire à vrai dire. Du moment qu'elles pouvaient passer et quitter cet endroit, c'était tout ce qui comptait. Les Esprits ne les suivraient pas hors du cimetière. Leeryn allait donc devoir s'appliquer à bien suivre le mouvement, sans se mettre en danger...

[Désolée, c'est un peu court, j'ai un peu de mal avec la crève que je me tape. Enfin, je pense que tu peux conclure ce RP et dire que les deux s'échappent si tu n'as pas d'autres idées. Pour la suite, on verra !]

_______________________
[X] <-- Signature.

Leeryn sur le forum ~ Néphilis (Ex PdN) sur le site.
Ne pas confondre les deux personnages, ils n'ont rien à voir entre eux, mais sont bel et bien joué par la même personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 26
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Ne pas déranger les morts   Lun 17 Sep - 16:07

Leeryn avait du oublier que Cecilia ne venait pas d'Hyrule car pour elle, c'était logique qu'il ne fallait pas regarder les fantômes pour les vaincre. Le principal de toute façon était qu'elles avaient le moyen pour combattre les fantômes et même s'ils étaient plus nombreux, cela ne l'effrayait pas du tout. Elle savait comment les battre et elle n'hésiterait pas à combattre si jamais les esprits se montraient encore plus hostiles. En parlant d'hostilité, ces derniers avaient beau montrer qu'ils n'appréciaient pas que l'un des leurs soit éliminé, ils continuaient de rester à l'écart des deux jeunes femmes comme si au final, ils les craignaient. Qui sait, peut-être qu'avec de la chance, ils s'écarteraient si jamais elles s'approchaient d'eux. Elle n'était pas venue ici pour éliminer toutes les âmes qui se trouvaient dans ce cimetière alors si elle pouvait sortir sans combattre de cet endroit, elle accepterait volontiers cette proposition.

De toute façon, il était vraiment urgent de sortir de là. La danseuse sentait dans les paroles de son amie de l'inquiétude et de l'impatience. Elle n'était pas du tout rassurée de se retrouver dans cet endroit avec tous ces fantômes et c'était bien compréhensible. Forcer le passage, elle était d'accord mais il fallait tout de même rester prudent pour qu'elles ne soient pas blessées car la première chose qui comptait, c'était leur sécurité. Cecilia se tourna donc vers son amie avant de prendre un ton plus calme.


"Si je continue d'en éliminer, je pense que les choses deviendront incontrôlables. Les fantômes ne s'approchent plus et je pense qu'ils ne nous attaqueront pas si nous ne leur faisons pas de mal. Si nous arrivons à leur faire comprendre que nous souhaitons simplement sortir du cimetière, ils nous laisseront passer. Il ne faut pas oublier que nous avons déranger leur repos et que c'est de notre faute si nous en sommes arrivés là."

Elle posa son regard vers les fantômes. Depuis le début, elles ne parlaient pas à voix basse mais la danseuse ne savait pas si ces esprits, ou monstres comme certains les qualifient, comprenaient leurs paroles. Avec de la chance, peut-être qu'ils les laisseraient passer ? En tout cas, comme le dit si bien le proverbe, qui ne tente rien n'a rien et le seul moyen de savoir si ces esprits allaient les laisser passer, c'était de tenter de forcer le passage. Cecilia se tourna pour les regarder de face et continua.

"Je vais essayer de forcer le passage, restes bien près de moi et surtout ne les regardes pas. Si jamais l'un d'entre eux tente de nous attaquer, je pourrais ainsi répliquer rapidement."

Sur ces mots, elle ferma les yeux et commença à s'approcher des fantômes. Elle tenait fermement son fouet dans sa main droite et sa main gauche restait à proximité de sa deuxième dague pour répliquer plus efficacement. Elle s'assurait que Leeryn la suivait de près pour que les esprits soient dissuadés de l'attaquer si jamais ils les laissaient passer. Comme elle le pensait, les fantômes s'écartèrent lorsqu'ils les voyaient arriver. Même si elle ne les voyait pas, la brise était de son côté et au moindre mouvement suspect, un fantôme allait tomber. Sans aucune difficulté, les deux jeunes femmes arrivèrent sans difficulté devant la sortie du cimetière. Cecilia ouvrit les yeux, étonnée que son plan ait aussi bien fonctionné puis elle regarda derrière elle. Les esprits ne bougeaient toujours pas et ne semblaient pas vouloir les poursuivre.

"Finalement, tout s'est bien passé, on peut quitter cet endroit et se rendre à l'auberge. On y sera plus en sécurité que ici."

Elles sortirent enfin du cimetière et une fois que Cecilia vit les bâtiments du village Cocorico devant elle, elle se sentit plus rassurée et plus en sécurité. En tout cas, c'était la dernière fois qu'elle allait s'aventurer dans le cimetière la nuit !


[Voilà, j'ai conclu le rp mais si tu souhaites quand même poster un petit truc, y'a pas de soucis :3]

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
 

Ne pas déranger les morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico :: Cimetière Cocorico-