Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Retrouvailles au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Withered
Gérudo Damnée
Gérudo Damnée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 26
Date d'inscription : 10/07/2010

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Retrouvailles au clair de lune   Mar 5 Juin - 8:41

La nuit chantait pour elle ce soir. Elle était clair, sans nuage, et la Lune illuminait les différentes tombes qui se dressaient dans ce drôle de jardin. Elle soupira. Elle ne dormirait pas encore cette nuit, comme c’était le cas depuis quelques mois, voir presque un ou deux ans. Les quelques heures de sommeil qu’elle arrivait à avoir par ci par là n’étaient pas salvatrices pour autant, les morts la hantant avec ferveur et acharnement. Et pourtant, elle essayait chaque jour de racheter ses fautes, mais les déesses ne semblaient pas encore satisfaites. Alors pourquoi le cimetière ? Pour ne jamais oublier, et pour apaiser les morts. Elle aurait aimé savoir jouer d’un instrument pour pouvoir accompagner les morts cette nuit là, mais elle n’avait pas encore pris le temps. Mais son arc était bien entendu dans son dos, attendant que les effrois viennent troubler cette nuit sans étoile. Elle parcourut les allées, scrutant les noms sans les reconnaître.

La guerre faisait rage, et certaines rumeurs parlaient même d’une trahison du Prince. Quelques tombes fraichement creusées attendaient leur occupant, et d’autres étaient refermées à la va vite, dans la précipitation afin de retourner au combat. Les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes, et quelques unes allaient même jusqu’à dire que Link était tombé. Mais la jeune sheikah avait du mal à y croire, sans exclure cette possibilité. Il fallait attendre la confirmation royale, ou à défaut celle de guerriers revenants du désert. Elle ne put s’empêcher de se demander ce qu’il s’était passé, là-bas. Comment chacun avait géré les affrontements, la mort et la peur. Si certains avaient été blessés ou même tués. Elle ne regrettait pas son absence à la citadelle, car cela ne l’aurait conduite à rien d’autre qu’aux regrets inutiles. Elle aurait été là pour Cocorico le besoin étant, et c’était déjà une bonne chose. Mais elle savait aussi qu’elle ne pouvait plus se cantonner ici, même si cela lui déchirait le cœur. Et qui rejoindre ? Qui croire dans son envie de justice ?

Un léger froissement d’herbe stoppa le cours de ses pensées. Elle se retourna doucement, curieuse de voir qui s’aventurait dans le cimetière à une heure pareille. Un pilleur ? Voilà longtemps que les tombes de Cocorico n’intéressaient plus les chasseurs de trésor. Peut-être un membre d’une famille déchirée par la guerre et la mort. Toutes les hypothèses étaient possibles, et pourtant lorsque la silhouette se dessina plus précisément et qu’elle s’approchait d’elle, la Lune éclaira son visage et Katrina laissa échapper un nom.



"… Jayt ?"


L’étonnement pouvait s’entendre dans la voix de la brune. Voilà quelques années qu’elle n’avait pas revu le sheikah, et lorsqu’ils s’étaient rencontrés la dernière fois, ils avaient partagé leur lit. La présence du jeune homme dans ce lieu contrastait avec l’image frivole et légère qu’elle en avait. Et surtout, elle se demanda quelles raisons il pouvait avoir pour venir dans ce lieu de recueillement, où il n’y avait nulle cœur de demoiselle à conquérir.


_______________________
Code couleur : Indigo

Autre personnage : Nathanael





Dernière édition par Katrina Skara le Mer 6 Juin - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wabadou.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mar 5 Juin - 18:52

Jayt avait établi une sorte de petit rituel depuis la mort de Maître Paphroi. Si le Mont du Péril était un peu loin, il venait adresser quelques mots à son ancien professeur au cimetière du village. Il avait toujours l'impression d'en ressortir plus confiant en lui, comme lorsqu'il avait quitté la montagne après son séjour chez lui. Ce n'était pas pour lui un lieu de tristesse et de mort, mais juste de respect et de calme. Il aimait ces conversations imaginaires avec le vieil ermite, l'entendant presque l'insulter ! L'esprit humain est bizarrement fait quand même.

Mais ce soir, il n'était pas seul. Il le remarqua directement grâce à sa vue, alors que la jeune femme (il l'avait déduit grâce aux longs cheveux) se retourna doucement quand son pied foula l'herbe. Il se mit à sourire, presque certain d'avoir reconnu la brune en face de lui. Elle laissa échapper son nom, et son sourire s’agrandit. Il était flatté d'avoir marqué Katrina pour qu'elle se rappelle de lui, il espérait juste qu'elle se souvenait de son prénom pour une bonne raison !

"De retour au pays Katrina ? Toujours à côtoyer les ombres ?"

Ils avaient été élevés dans la même maison sheikah lorsqu'ils étaient enfant, et pourtant ils avaient eu des destinées tout à fait différentes. lls s'était faite remarquer et avait suivi la voix ancestrale des sheikahs, tandis que sa maladresse l'avait amené à rester à l'ombre pour sortir et avoir une vie libre dès les 20 ans. Ils s'étaient retrouvés un temps (il se rappela ses courbes et ne put s'empêcher de sourire), mais elle avait de nouveau disparu, entraînée par son devoir.

"Tu as du travail ou je peux t'inviter à boire un verre ? Ou au moins discuter, en y réfléchissant j'ai quelque chose à faire ici, autant que je le fasse tant que je suis là ! Le cimetière te va à ravir en tout cas dis moi !"

Il éclata de rire à sa propre remarque, qui ne voulait pas dire grand chose !
Revenir en haut Aller en bas
Withered
Gérudo Damnée
Gérudo Damnée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 26
Date d'inscription : 10/07/2010

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mar 5 Juin - 23:27

Elle ne put s'empêcher de sourire. Sa langue s'était mise en action dès qu'il l'avait reconnue, comme quelques années auparavant. Il était amusant de voir comment il avait évolué, petit garçon timide presque névrosé, en beau parleur presque trop bavard... Elle ne l'interrompit pas, laissant même un blanc tant elle s'attendait à ce qu'il reprenne sans lui laisser en placer une. Sa dernière remarque ne troubla pas son visage, mais elle eut quand même le mérite de la faire réagir intérieurement, sans qu'elle ne dise quoi que ce soit. Oui, le cimetière lui allait bien... Elle l'observa longuement, calmement, le détaillant. Elle remarquait tous les détails qui vinrent amener cette question à ses lèvres :

"Qu'est-ce qu'un beau parleur comme toi vient faire ici ? Tu ne portes rien pour honorer les morts, ni même une arme ou quoi que ce soit. Ta tenue est aussi légère que d'habitude, presque une insulte aux défunts. Alors, pour quoi ou pour qui es-tu venu ?"

Parfois, les sheikahs comme lui l'irritaient. Ils n'avaient rien des parfaits hommes d'ombres, et ainsi ils dégradaient l'image de ce qu'elle était. Mais elle respira lentement, remettant tout ceci loin derrière elle. Elle leva les yeux au ciel pour répondre à ses questions.

"Mon travail se restreint maintenant à la parution du journal, et même quelqu'un comme toi comprendra que cela ne se fait pas en pleine nuit. Nous pouvons discuter, si tu me laisses en placer une."

Elle avait lancé la dernière phrase sur le ton de la plaisanterie, mais elle avait encore du mal avec l'humour, et peu de gens semblaient comprendre ses remarques ironiques et taquines. Pour ça, elle aurait pu en apprendre beaucoup du blond, mais elle n'aurait jamais pensé à l'époque que son chemin aurait quitté le sien avant qu'elle ne meure pour lui. Elle eut une pensée pour les déesses, priant pour le bien de cet homme, avant de se reconcentrer sur Jayt. Elle ne pouvait nier que le jeune homme n'avait rien perdu de sa beauté, mais son comportement avec les femmes ne l'engageait pas vers lui, au contraire. Il était une bonne connaissance en somme, ce très cher cousin germain qu'on aime bien mais dont on survie à l'absence de nouvelles.
Elle alla s'asseoir dans l'herbe, posa son carquois et son arc à côté d'elle, à portée. Elle observait toujours Jayt, curieuse de voir ce qu'il allait faire. Elle en profita pour attacher ses cheveux, libérant ainsi son visage. Il avait surement était plus en contact avec les habitants actuels, et elle se demanda s'il pourrait un jour l'aider à choisir la direction de sa destinée future. Mais elle n'allait rien demander dans l'immédiat, préférant voir s'il avait gagné en maturité ou s'il était resté l'éternel enfant de jadis, incapable de prendre une décision raisonnable ou d'avoir un avis constructif.

_______________________
Code couleur : Indigo

Autre personnage : Nathanael



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wabadou.deviantart.com/
Aurore
La Danseuse de Fer.
La Danseuse de Fer.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mer 6 Juin - 11:25

Une promenade parmi les morts. Cela faisait bien longtemps que Tsubaki n’en avait pas fait. A vrai dire la dernière en date ne s’était pas exactement déroulée de la façon qu’elle l’escomptait.
Bien sur elle n’avait pas eu l’horreur de trouver le nom de son mari gravé sur l’une des stèles, mais elle avait tout de suite été abordée par un inconnu et rejoint quelques temps après par Sire Conan alors qu’elle aurait préféré le calme et la solitude.

En cette paisible nuitée, ses pas l’avait menée dans ce dédale de tombeau sans qu’elle ne prête attention au décor lugubre qui l’entourait. Et lorsqu’elle releva la tête elle se retrouva en face de tombes « fraîches ». Une sourire malsain s’épanouit sur ses lèvres quand elle comprit que ces dernières devaient avoir un lien avec les récent événements. Aucun nom connu. C’était bien la preuve que malgré les apparences les sbires de son Seigneur Noir avaient vaincus.

Elle allait continuer ainsi son chemin lorsque que son ouï fine lui apprit qu’au moins deux autres personnes se trouvaient également dans le cimetière. Et puisqu’elle était de si bonne humeur pourquoi ne pas en faire profiter ces pauvres petites gens qui devaient se recueillir tristement.

Elle avança en direction des voix et lorsqu’elle aperçu les deux protagonistes de la scène, elle s’arrêta quelques instants pour observer.
Deux parfaits inconnus. Eh bien cela ferait l’affaire !

Ne cherchant plus à se dissimuler et devinant qu’elle avait déjà été repérée elle s’approcha d’eux et lança d’une voix douce :


« Venez-vous vous aussi vous réjouir du carnage qu’à entrainée sa très grande Majesté ? »

Cette moquerie n’avait d’autre sujet que cette princesse de pacotille; nullement digne d’être une souveraine !

_______________________
A défaut de pouvoir changer le passé, attachez vous à améliorer l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mer 6 Juin - 16:50

Jayt n'avait pas relevé la remarque de Katrina, habitué aux moqueries et aux plaisanteries. Mais elle eut l'impression qu'elle le prenait pour un simple d'esprit, et il se sentit vexé, presque offensé. Tout le monde ne pouvait pas s'être jeté dans les livres et la culture !

"Te voilà bien piquante dis moi ! Laisse moi faire mon office et nous en reparlerons, je suis hâte de voir si tu as réellement travaillé ta répartie ma chère !"

Il eut envie de lui tirer la langue, mais il se dit que s'était peut-être un peu rapide après des retrouvailles toutes fraîches. Il se dirigeait vers le fond du cimetière quand la jolie jeune femme au teint pâle se présenta à eux. Sa voix était aussi douce que son visage, mais la phrase d'introduction qu'elle lâcha était aussi acide que quelques baies bien passées !

"Ma jolie, que d'ironie dans une si belle bouche ! Je pense que ces malheureux tombés au combat ne pensent par pour autant à mal de notre reine !"

Il n'avait encore pas été confronté aux ennemis de la couronne, mais ne se doutait pas pour autant que Tsubaki en fasse partie. Elle était trop belle pour ça ! Il bomba le torse, pour impressionner les demoiselles présentes.

"Ne vous en faites pas, si ces valeureux combattants n'ont pas exterminés tous les vils gredins, je serais là pour vous assurer un retour sauf !"

Non, l'imbécile heureux qu'il était ne se doutait absolument pas de qui était celle qu'il avait en face de lui ! Les déesses bénissent les simples d'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Withered
Gérudo Damnée
Gérudo Damnée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 26
Date d'inscription : 10/07/2010

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Jeu 7 Juin - 23:18

Elle était restée silencieuse quand la dame Louve les rejoignit. Cette femme dégageait une aura étrange, que n'arrivait pas à cerner la sheikah. L'obscurité ambiante l'empêcher de distinguer correctement leur interlocutrice dans les moindres détails, et elle posa la main sur son arc, toujours assise par terre. Elle observa le petit manège de Tsubaki, qui accusa sans détour la princesse de la destinée. Peut-être qu'un plus fervent défenseur de la royauté qu'elle aurait sauté sur ses pieds et craché toute sa loyauté à ses mots, mais Katrina n'en fit rien. Elle se contenta d'observer, toujours calme. Il n'y avait pas de raison de s'en prendre à la jeune femme, car on ne pouvait s'empêcher de penser que la cour avait aussi sa part de responsabilité dans le carnage de la guerre. Du moins, si on avait le recul nécessaire et qu'on acceptait de remettre en question la cause que l'on servait.
Elle laissa Jayt pavaner, soupirant devant son innocence presque grotesque. Elle ne put toutefois s'empêcher de s'adresser à Tsubaki dans une seule remarque.


"Ce n'est pas Zelda qui les a conduit dans cette froide et sombre terre, mais bien ceux qui ont tenus les armes face à eux lors des batailles."

Elle n'accusait pas les ennemis d'avoir commis des actes cruels et d'une horreur sans nom, elle ne savait pas comment s'étaient déroulés les évènements. Mais il était certain que ce n'était pas la princesse qui avait mis à mort elle-même ses pauvres hommes, qui savaient les risques qu'ils encouraient à aller à la guerre. Tout le monde défendait quelque chose sur le champ de bataille : que ce soit sa vie, son maitre, son honneur...
Elle se releva doucement, plaçant son arc dans son dos. Elle se rapprocha de Jayt une fois qu'il eut finit son cinéma, et lui glissa, sans baisser la voix et en fixant leur interlocutrice.


"Jayt, qui te dis que les "vils gredins" ne pourraient pas être parmi nous ? Je pourrais avoir changé de camp, comme cette demoiselle comme tu te plais à la nommer n'est peut-être pas du même avis ou du même côté que toi." Puis, s'adressant à la dame Louve : "Je n'ai pas le loisir de vous connaitre, qui êtes-vous ? Si vous êtes une récente veuve, je vous présente mes condoléances."

Elle ne souhaitait pas commencer les hostilités, si hostilités il devait y avoir. Elle ne pouvait pas se permettre de juger la jeune femme à son aura, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être sur ses gardes, comme si les déesses mesquines lui soufflaient de se méfier de l'eau qui dort et du loup au visage charmant.

_______________________
Code couleur : Indigo

Autre personnage : Nathanael



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wabadou.deviantart.com/
Aurore
La Danseuse de Fer.
La Danseuse de Fer.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Dim 10 Juin - 15:24

Dès l’instant qu’il parlât, Tsubaki su tout de suite à qui elle avait affaire. Il avait bien l’âme d’un beau parleur.
Il en devenait presque comique à se pavaner de la sorte, et Tsubaki ne pu réprimer un petit rire amer lorsqu’il déclarât :


"Ne vous en faites pas, si ces valeureux combattants n'ont pas exterminés tous les vils gredins, je serais là pour vous assurer un retour sauf !"

Cependant Tsubaki laissa la jeune femme présente s’exprimer avant de leur répondre à tous les deux.
Cette dernière était beaucoup moins facilement cernable que le jeune homme. Elle était plus froide et plus distante, semblant rester sur ses gardes. Surement savait-elle qu’en ce bas monde on ne pouvait accordait une confiance aveugle au premier inconnu venu.


"Ce n'est pas Zelda qui les a conduit dans cette froide et sombre terre, mais bien ceux qui ont tenus les armes face à eux lors des batailles."

Tsubaki se senti presque flattée par cette remarque. Ainsi, la Sheikah n’était donc pas une se ces jeunes filles naïves, pas une de celle qui crierait à tout va « Zelda est là pour nous protéger ! Elle n’a jamais rien fait de mal ! » Non. Sa réflexion était bien plus approfondie que cela et cela donna l’envie à la Dame louve d’en connaître un peu plus sur le potentiel adversaire qu’elle avait en face d’elle.

"Je n'ai pas le loisir de vous connaitre, qui êtes-vous ? Si vous êtes une récente veuve, je vous présente mes condoléances" poursuivit la jeune femme après avoir fait une remarque à son acolyte sur son imprudence.

Tsubaki hésita alors à donner l’entièreté de son nom, car alors le conflit serait ouvert. Et si conflit il y avait, elle ne pourrait pas en savoir d’avantage sur ces deux personnes dont elle ignorait tout. Mais elle ne se voyait pas non plus mentir, car elle était fière de son appartenance à son maître. Aussi choisit-elle l’honnêteté.

« Je me nomme Tsubaki… Dragmire. Je ne suis pas récente veuve. Et je suis désolée de vous décevoir messire, mais mes crocs ont toujours était mes meilleurs alliés pour me défendre.
»

Sans doute ne comprendraient-ils pas tout de suite cette dernière phrase, mais le temps aidant, Tsubaki était sûre qu’ils finiraient par se rendre compte de tout le sens que portait cette affirmation.

« Et vous, quels sont vos noms ? » demandât-elle avec une curiosité qu’elle ne pu cacher.

[J'ai pas retrouvé vos couleurs ><]

_______________________
A défaut de pouvoir changer le passé, attachez vous à améliorer l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mar 19 Juin - 19:26

Jayt fut refroidi par son amie, et encore plus par la réplique cinglante de la douce femme qu'il ne comprenait pas tout à fait ? Cette coquine aimait mordre ? Il préféra ne pas demander, se questionnant quand même sur laquelle des deux lui aurait clouer le bec.

"Dragmire ...?"

Il ne se doutait pas entièrement de ce que signifiait ce nom, mais il avait comme un vague pressentiment. Il se présenta ensuite, moins fier qu'au début, se sentant comme un gamin face aux deux femmes de caractères qui se trouvaient avec lui.

"Je suis Jayt, Jayt tout court ! Enchanté Mademoiselle ? Madame Dragmire ?"

Chasser le naturel, et il revient au galop ! Il ne pouvait s'empêcher d'essayer d'attendrir le coeur de la jeune femme au visage si doux, et pourtant il sembla un moment apercevoir le loup déguisé en agneau... Surement un coup des étoiles !

"Et voici Katrina, une de mes plus vieilles amies d'enfance de la maison sheikah !" dit-il avec enthousiasme. Il se retourna d'ailleurs vers la brune à l'arc.

"Je pense que cette nuit, peu m'importe du camps de notre interlocutrice, car c'est une trop belle nuit et un lieu trop sacré pour tomber dans la méfiance et la distance ma jolie brune !"
Revenir en haut Aller en bas
Withered
Gérudo Damnée
Gérudo Damnée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 26
Date d'inscription : 10/07/2010

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Dim 24 Juin - 14:39

Dragmire. Au contraire de son ancien camarade, ce nom ne lui était pas inconnu. Il fallait être vraiment ignorant ou en dehors des affaires actuelles pour ne pas reconnaitre ce nom. Elle resta calme, réfléchissant sur la meilleur attitude à adopter. Elle se retint de rembarrer son ami qui commençait à l'agacer avec son comportement, ne comprenant pas comment il pouvait se tenir ainsi. Mais il avait raison sur un point, le cimetière était un lieu peu commode pour les hostilités, bien qu'il ne fallait pas écarter la possibilité d'engager un combat.

"Katrina Skara pour être plus exacte. Que fait une envoyée du seigneur Dragmire sur les terres de Cocorico ? Je ne suis pas sure qu'après les évènements du désert, les habitants du village soient heureux de vous croiser."

Elle ne s'incluait pas dans ce groupe. Pas encore. elle n'avait pas été sur place à la citadelle, n'avait perdu aucun être cher, elle ne pouvait pas prétendre à une vengeance ou à une justice expéditive. Se jeter sur la Dame Louve n'était pas dans ses projets, ne serait-ce que pour respecter sa règle de l'utilisation de son arc. Elle ignorait Jayt, son attention toute entière sur Tsubaki Dragmire. Cette dernière n'illustrait aucune des caractéristiques dont on affublait habituellement les membres des ténèbres. Douceur et beauté illuminait son visage, et elle paraissait digne. Cela ne l'étonnait donc qu'à moitié que le charmeur tente encore de lui servir des mots doux malgré son avertissement. Une question brula les lèvres de la sheikah et un murmure lui échappa.

"Pourquoi ?"

Comment pouvait-on choisir de rejoindre les ombres ? C'était une question qu'elle s'était souvent poser, même si elle ne reniait pas les gens qui choisissaient cette voix. Elle voulait juste comprendre, et l'apparence de Tsubaki poussait encore plus sa curiosité.



[ Pas de soucis ^^ je crois que je vais faire comme Jayt et mettre le code dans la partie fiche personnage ! ]

_______________________
Code couleur : Indigo

Autre personnage : Nathanael



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wabadou.deviantart.com/
Aurore
La Danseuse de Fer.
La Danseuse de Fer.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Lun 25 Juin - 18:44

Le jeune homme avait conservé son attitude enjouée bien qu’il se tint légèrement plus sur ses gardes qu’au début de leur conversation. Il s’était présenté et avait mentionné son nom : Jayt. A l’évidence il ne faisait pas partie de la noblesse affublé d’un tel nom. Mais la Dame Louve dût reconnaître que sa bonne humeur était contagieuse et son ton s’adoucis lorsqu’elle lui déclara :

« Madame depuis peu Messire Jayt. Je suis de même enchantée de vous rencontrer tous deux.
»

Il présenta ensuite sa comparse et c’est ainsi qu’elle apprit que tous deux étaient Sheikah. Enfin il termina par une invitation à la paix à laquelle Tsubaki répondit :

« Je ne suis pas là pour entamer une quelconque rixe de toute manière. J’aimerai profiter calmement de cette paisible nuit. »

Enfin elle se tourna vers la jeune femme qui après quelques minutes de silences avait pris la parole pour la questionner :


"Katrina Skara pour être plus exacte. Que fait une envoyée du seigneur Dragmire sur les terres de Cocorico ? Je ne suis pas sure qu'après les évènements du désert, les habitants du village soient heureux de vous croiser."

La Digne Louve répondit avec calme et courtoisie :

« Je ne suis nullement envoyée par lui. Il serait bête de croire que je n’ai pas ma propre volonté. Même si j’aime servir mon Père, je conserve aussi quelques loisirs propres, et me balader sous un ciel étoilé en fait partie. Peu importe si les gens sont heureux on non de me voir. Je ne suis point la pour leur apporter un bonheur éphémère mais plutôt la vérité. »

A la vérité, peu de gens connaissaient les sbires de Ganondorf sous leurs vrais jours. Ils avaient toujours été diabolisés et l’on disait volontiers qu’ils étaient tels des monstres assoiffés de sang. Mais ce temps était révolu. Si ces affirmations c’étaient avérées exactes par le passé, elle était toutes aussi fausses dans le présent. A présent les fils et filles Dragmires n’œuvraient que pour le règne d’une nouvelle monarchie. Tous convaincus que la famille Hyrule avait fait son temps et avait commis son lot d’erreurs. Ils ne souhaitent que voir leur Roi établir son règne sur Hyrule.


Plongée dans ses pensées, la Sheikah laissa échapper un
« Pourquoi ? » dont l’étonnement se mêlait à la stupeur.

L'hylienne la regarda perplexe.

« Pourquoi quoi ? » lui demandât-elle avec douceur mais dont le ton laisser poindre l’assurance.

_______________________
A défaut de pouvoir changer le passé, attachez vous à améliorer l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Jeu 28 Juin - 18:55

Jayt fut déçu de la première réponse de Tsubaki qui indiquait clairement qu'elle n'était plus sur le marché, mais la suivante lui permit de répliquer à la froide sheikah.

"Tu vois, je te l'avais dit !"

Il écouta ensuite les deux femmes se répondre. Il trouvait qu'elles se ressemblaient assez, surtout dans cette atmosphère. On aurait presque pu croire qu'elles partageaient le même camp, quel qu'il soit. En elles deux on pouvait lire une indépendance et un caractère prononcé, rien de commun avec les femmes que courtisaient d'habitude le sheikah. Il eut une pensée naïve.

* Hors de tout conflit, je suis sur qu'elles seraient amies. *

Puis il secoua la tête, intrigué par la question soulevée. Les deux mêmes.

"Quelle vérité Dame Tsubaki ?"

Il avait arrêté ses tentatives de charme pour adopter un ton respectueux. C'était à présent ce que lui inspirait la femme louve. Pas de combat pour ce soir en tout cas, mais de nouvelles connaissances aussi bien humaines que peut-être d'actualité hylienne à obtenir. Il ne s'attarda pas sur le pourquoi dont il ne devinait pas la cause, la brune saurait bien se servir seule de ses mots pour s'exprimer !
Revenir en haut Aller en bas
Withered
Gérudo Damnée
Gérudo Damnée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 26
Date d'inscription : 10/07/2010

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Jeu 28 Juin - 19:36

Elle laissa un silence flotter tandis que Jayt soulevait la première interrogation qui les avait intrigués. Ils allaient peut-être en apprendre plus sur les évènements de la citadelle, ou au moins avoir un avis différent sur ce qui s'était passé. Elle croisa les bras, moins tendue. Leur interlocutrice n'avait pas manifesté l'envie de se battre au contraire, et ça allait très bien à la jeune femme. Elle n'avait jamais cru que les envoyés des ombres n'avaient pas de volonté propre, mais elle avait pensé qu'on ne leur laissait peut-être pas aussi facilement l'exprimer. Elle étudia ensuite la question que lui posait Tsubaki à la suite de la sienne. Elle choisit ses mots.

"Pourquoi avoir choisi de vous battre aux côtés de celui qui se fait appeler Seigneur du Malin ? Vous l'appelez Père mais je ne pense pas que ça ait un rapport avec la biologie du lien. Ne vous méprenez pas, je ne dénigre pas ceux qui ont choisit un camp différent que le mien. Mais je connais mes propres raisons ainsi que nombres de celles des héros en herbe qui se prétendent chevaliers au coeur pur -vertu, justice, liberté et honneur-. Mais à part les caricatures d'hommes vils à la recherche de pouvoir -ce qui ne semble pas être votre cas-, je n'ai jamais eu d'autres éléments de réponse."

Son visage arborait son habituel calme, et même les signes de son âge et des années loin de l'enfance. Elle avait beaucoup appris en peu de temps, mais sa soif de compréhension restait inassouvie. Car si elle n'avait pas encore pris réellement parti dans cette guerre qui se dessinait à l'horizon, elle savait que si elle devait faire un choix, il se porterait sur la défense de la couronne.
Du bruit commençait à se faire entendre au village. Les avait-on vu ? Quelqu'un avait-il reconnu Tsubaki, pour peu que quelqu'un connaisse son visage et ne se laisse pas duper par les apparences ? Quelques lueurs de torches se mirent à scintiller à l'orée du cimetière.


"Je ne sais pas si vous êtes recherchée, mais il se peut qu'on nous rejoigne rapidement. Si vous voulez vous retirer, nous ferons comme si de rien n'était. Si vous désirez les affronter, nous ne ferons rien dans votre sens, j'espère que vous le comprenez."

Elle avait inclut son fougueux ami avec elle plus pour le protéger lui et Tsubaki de ses décisions précipitées. Elle fit un signe au sheikah pour lui signaler qu'il n'avait pas le choix et qu'il n'était pas question pour lui d'ouvrir la bouche pour contester leur prise de position lors de la venue de la foule.

_______________________
Code couleur : Indigo

Autre personnage : Nathanael



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wabadou.deviantart.com/
Aurore
La Danseuse de Fer.
La Danseuse de Fer.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Sam 30 Juin - 14:23

Plusieurs questions lui étaient posées mais elle n’eut pas le temps d’y répondre. Tsubaki avait déjà repéré le bruit de plusieurs voix se dirigeants vers le cimetière lorsque Katrina en fit mention.
Elle répondit aussitôt car sa décision était déjà prise.

« Je ne pense pas être recherchée, mais par sécurité je préfère quitter les lieux. Si vous souhaitez des réponses à vos questions nous pouvons nous retrouver à l’auberge NutyK d’ici une trentaine de minutes dit elle d’un ton calme et posé. »

La dame louve préférait ne pas se mettre en danger inutilement. D’autant qu’elle ne se sentait pas encore tout à fait remise de sa tentative d’Hara-kiri. En plus de cela elle avait tout de même le sens des valeurs et faire éclater une rixe en ce lieu sacré la mettait mal à l’aise.
Ce n’était ni le lieu, ni l'heure, ni le jour pour déclencher un combat, mais ce n’était que partie remise. Si on lui cherchait des ennuis elle n’hésiterait pas à montrer les crocs.

Une fois le lieu du rendez-vous fixé, l’hylienne se transforma en louve aux poils aussi blancs que neige. Elle aurait aimé savourer les réactions d’incrédulités qui s’en suivirent mais elle n’en avait pas le temps.
Elle détala vers le fond du cimetière et sauta par-dessus la haie.


_______________________
A défaut de pouvoir changer le passé, attachez vous à améliorer l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles au clair de lune   Mer 4 Juil - 21:24

Jayt n'eut que peu d'emprise sur les évènements qui suivirent. Les femmes échangèrent quelques mots puis la douce femme s'éloigna... Pour se transformer en véritable louve. Ses yeux ouvrirent tout rond, tandis qu'un fin sourire se dessina sur le visage de sa compagne.

"Tu... Tu as vu ça ?!"

Il n'en revenait pas. Il savait Hyrule peuplée d'êtres magiques en tout genre, mais cette femme (on pouvait vraiment appeler ça une femme ?!) cachait son jeu à merveille... Surtout pour le naïf qu'il était. Il se retourna, encore sous le choc, vers la beauté restante.

"Je, je crois que je vais te laisser y aller seule, je serais incapable de rester comme je suis face à elle ! Mais appelle-moi si tu as des soucis, même si je suis sur que tu t'en chargerais mieux seule !"

Il fit une révérence à la brune tout en quittant le cimetière.

"Ravi de t'avoir revu, peut-être qu'un jour nous pourrons parler du camp dans lequel tu te trouves ...?"

Et il disparut.



[ Voilà ^^ merci du RP ^^ Katrina ne souhaite pas continuer elle répondra direct au topic que tu lanceras Tsubaki ! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico :: Cimetière Cocorico-