Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Qui s'y frotte s'y pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Qui s'y frotte s'y pique   Sam 17 Mar - 13:38

Jayt commence à se sentir à l'aise dans la lumière d'Hyrule. Il a déjà fait un bon nombre de rencontres, a déjà un petit palmarès niveau femmes (malgré quelques accrochages !), et son entrainement se poursuit. Il soupire de bonheur en ce jour ensoleillé, heureux. Il a décidé, maintenant qu'il a le nom le plus probable pour sa mystérieuse rousse, de glaner le plus d'informations. Il prévoit aussi d'acheter quelques vêtements un tant soit plus présentables, et même d'aller chez le coiffeur (Agorazium ayant sérieusement mis à mal sa flamboyante chevelure lors d'un entrainement) !
Il sifflote, jouant avec un rubis. Il se dirige donc vers l'artisan capillaire que lui a conseillé un ancien ami sheikah, et entre dans la boutique avec entrain.

Il ressort en souriant à pleine dents, très fière de sa nouvelle coupe. Il ne se rend même pas compte qu'elle diffère à peine de l'ancienne (la coiffeuse désespérée en le voyant à juste rattraper les quelques mèches abimées), et passe sa main dans ses cheveux d'un air langoureux vis à vis... De personne en fait. Il n'y a personne dans la rue pour admirer sa nouvelle coup !
Il se met alors à courir dans les rues, à la recherche d'un compliment. Il aperçoit quelqu'un ralentit le rythme, reprends sa respiration tout en aérant ses dessous de bras, et s'approche.

"Salut l'ami !" il rejette ses cheveux en arrière, digne d'une pub pour une célèbre mixture que l'on nomme shampoing, "Dis moi, je cherche à obtenir des informations sur une belle rousse, en aurais-tu ?" tout cela bien évidemment accompagné d'un sourire charmeur et d'un regard bienveillant !

L'homme qui se retourne le regarde bizarrement, mais sourit, le prenant très visiblement pour un sot qui n'aurait plus toute sa tête.

"Ca doit être ton jour de chance ptit bonhomme, j'en ai vu une passer il y a à peine quelques minutes, si tu cours, tu pourras peut-être la rattraper !"

Jayt tique à peine à l'appellation de ptit bonhomme (oui, son interlocuteur le prend vraiment pour un demeuré), subjugué par la deuxième information. La rousse, ici ?! Ni une ni deux, il part en courant... Puis revient vers l'homme, essoufflé.

"Elle... pfff... Partie par...."

L'homme secoue la tête en se bidonnant, lui indiquant la direction souhaitée. Jayt repart en courant, donnant un air théâtrale à sa course et l'air même-pas-fatigué-too-easy-for-me lorsqu'il aperçoit de jeunes demoiselles.
Mais bientôt, sa course prend fin. Il la voit, avec de longs cheveux qui ravivent de passionnés souvenirs. Elle est à l'autre bout de le rue, de dos, et il s'avance, en tentant de calmer son coeur. Il s'arme de confiance, passant en revue tous ses atouts, ses meilleurs répliques et enfin, prépare son sourire. Il déboutonne sa chemise pour l'ouvrir sur ses abdos, et lorsqu'il n'est plus qu'à un mètre, il pose sa main sur l'épaule de la jeune femme.

"Bonjour ma belle, je peux vous aider ? Cela me comblerait et ..."

Elle se retourne.

"QUOUAAAAAA ?!"

Et notre ami Jayt manque de tomber dans les pommes...


[ Finalement j'ai réussi à trouver du temps pour poster xD Prochain post pour toi Naboo' ^^ J'essaie de faire des posts plus construits, faut être indulgente xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Sam 17 Mar - 18:52

Voilà un moment que la grande bataille était terminée. Nabooru reprenait ses activités quotidiennes, en tant que gérudo tout à fait normale.

Laissant les jeunes gérudos s'amuser sur la Place du Marché pour "pêcher" quelques beaux garçons, Nabooru, elle, se donnait à un projet plus rationnel : les coffres de la forteresse Gérudo.

Et pour ça, le meilleur endroit, c'était la Place du Marché. Nabooru s'était toujours considérée comme une voleuse gérudo, ni plus ni moins. Une règle disait juste qu'il était odieux de détrousser ses allié(e)s, peu importait qui ils étaient. Les gérudos de la vallée et les amis de Nabooru n'avaient donc aucune crainte à avoir. Le reste, si. D'autant plus qu'elle faisait partie des plus expérimentées.

Elle n'était certainement pas le genre à se prendre pour une chef dans n'importe quelle circonstance, à attendre des heures entières assise sur une belle chaise dorée. Jamais de la vie ! Elle s’ennuierait à mort ! Alors Nabooru continuait à rester fidèle à elle-même, n'usant ses différents statuts uniquement lorsque cela était nécessaire. Le reste du temps...elle redevenait la voleuse gérudo comme les autres de son peuple. Du moins, de son point de vue.

Aussi se baladait-elle, l'air de rien, dans la rue bondée de la Place du Marché, ayant déjà sa bourse à moitié remplie de bijoux et de quelques rubis détroussés dans la plus grande discrétion et sans la moindre remarque de la part de certains bourgeois qu'elle venait de détrousser, restant parfaitement naturelle.
Après tout, c'était souvent quand on se mettait à courir qu'on se faisait le plus remarquer. Là, elle, elle se comportait en extérieur comme n'importe quel péquenaud sur cette place, profitant des attentions détournées pour prendre ce dont elle avait besoin rapidement.
Ah, et aussi toujours en petites quantités dans ces occasions-là ! Sinon, ça se remarquait très vite, et là, ça devenait le bazar ! Ensuite, adieu discrétion, il serait de plus en plus dur de voler...donc oui, voler beaucoup, mais en petites quantités sur beaucoup de personnes, pour compenser. Comme ça, les gens mettaient toujours un bon moment avant de s'en rendre compte.

Nabooru arrêta là, d'ailleurs, histoire de rester "crédible". Elle en avait largement assez pour aujourd'hui. Les filles de la vallée seraient contentes, notamment celles qui avaient le plus besoin de tout ça.

Elle finit par s'arrêter devant un beau stand de bijou, duquel le marchand l'avait interpellée. Nabooru lui offrit son plus beau sourire, tout en l'écoutant lui vanter ses plus belles marchandises.

Pendant qu'elle l'écoutait, tout en examinant d'un oeil expérimenté toutes ces merveilles, qu'elle pourrait peut-être faire en sorte d'échanger contre tout ce qu'elle venait de voler, elle sentit une main se poser sur son épaule.

Là, réflexe gérudo. Surprise, Nabooru se retourna vivement tout en collant une claque monumentale à la personne qui avait osé la toucher sans son accord, avant de s'apercevoir qu'il s'agissait d'un jeune Sheikah, visiblement surpris, et manquant de...se trouver mal ?


- Oh, n'exagérez pas, jeune homme, je ne vous ai quand même pas blessé !

fit-elle, assez surprise de la réaction. Elle avait autant de force que ça dans une simple claque ?

[HRP : pas de soucis, je trouve que ça va, pour quelqu'un qui débute ! =) J'espère que mon post te conviendra ^^]

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Dim 18 Mar - 18:17

[ Merci ^^ Et oui pas de soucis ça me va super bien xD
Je vois que tout le monde écrit au passé, je vais essayer de faire de même ^^ ]

Jayt était déconcerté. La mystérieuse rousse n'était pas celle qu'il cherchait, mais alors vraiment pas. Il reconnut les traits typiques des femmes du désert, et son cauchemar vivant se matérialisa devant lui. Mais il n'eut pas plus de temps pour laisser les souvenirs revenir que déjà la claque de Nabooru le réveille, l'interrompant dans son cri très viril. Il ouvrit ses grands yeux or, un peu surpris mais tout à fait conscient du type de femme qu'il a en face de lui. Il se frotta la joue, mais son sourire revint quand même.

- Oh, n'exagérez pas, jeune homme, je ne vous ai quand même pas blessé !

Il se mit à rire de bon cœur pour cacher la peur intérieur qui lui tordait les boyaux. Les gérudos le terrifiaient presque autant que Din cramant ses orteils s'il s'en prenait aux femmes de l'église.

"Je ne nierais pas que vous avez mis cette gifle avec une fougue certaine, mais je crois que j'arriverais à m'en remettre !"

Il regarda à droite à gauche pour voir si d'autres femmes se trouvaient dans le coin. Il était mal à l'aise, et il ne pouvait pas s'empêcher de loucher sur les sabres de Nabooru. D'ailleurs, ce geste était un peu... Etrange. Si on ne savait pas ce que ressentait Jayt, on pourrait être persuadé qu'il regarde sans gêne les seins de la gérudo (qui n'étaient d'ailleurs pas déplaisant du tout, mais notre charmeur n'était pas dans la meilleure position pour apprécier le spectacle). Se doutant quand même que son regard commençait à se faire insistant, il relève les yeux vers le visage de Nabooru, virant à l'écarlate.

"Je vous ai prise pour une autre, d'où ma main sur votre épaule ! J'espère que vous m'excuserez ! En tout cas, cela faisait un moment que je n'avais pas eu la chance" (enfin, il pensait le contraire mais se gardait bien de le signaler, se sentant devant la gérudo comme un enfant ayant fait une bêtise devant sa mère) " de voir des femmes du désert... Ailleurs que dans le désert ! Oserais-je vous demander ce qui a amené une beauté telle que vous par ici ?"

Le pauvre Jayt essayait juste de gagner un peu de temps pour mieux réagir, trop inquiet quand à la réaction de la femme qui devait avoir le caractère typique de celle de sa race. Il s'était mis dans de sales draps en tout cas, au moins de son point de vue à lui ! Car même si la gérudo en face de lui n'avait jamais croisé sa route auparavant, il craignait que d'autres sœurs arrivent et que parmi elles soit présente celle qui lui avait laissé de terrible séquelles et un traumatisme non feint vis à vis des femmes du désert et même des femmes en général pendant quelques mois...
Revenir en haut Aller en bas
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Lun 19 Mar - 19:27

[Tant mieux alors ! =) J'ai failli me tromper de compte pour te répondre X_x']

L'hylien éclata de rire. Assez nerveusement, d'ailleurs. Bah ! Nabooru ne pouvait pas dire que ce n'était pas commun, ça arrivait de temps en temps. Surtout quand ils savaient que les gérudos venaient à l'occasion ici pour s'en faire de petits-copains. Forcément, il n'y avait qu'un seul homme, chez elles. Et un homme pas très accessible, qui plus est. Bref.
Dans tous les cas, ce n'était pas ce qui intéressait Nabooru en venant ici, elle était au-dessus de ça. Elle préférait remplir les coffres de la vallée, c'était toujours plus intéressant que de faire la chasse à l'hylien. Prétextant que ce n'était plus de son âge. Bien qu'elle était tout de même assez jeune, presque la trentaine, mais pas encore arrivée là.

Car tout simplement en début de la vingtaine d'année la fois où elle était partie au Temple de l'Esprit pour "mettre des bâtons dans les roues de Ganondorf", fameuse époque de sa rencontre avec le Héros du Temps...gamin. Elle avait juste 7 ans de plus. Bien qu'elle ne les avait pas vécu du tout, ces 7 ans...

Puis il enchaîna. Plaçant quelques flatteries par-là. Un petit malin qui se voulait séduisant, hum ? Bah ! Hypocrite ou pas, ça faisait toujours plaisir à entendre ! Bref, en gros, toujours bon à prendre. Nabooru n'était pas trop le genre à se prendre la tête pour beaucoup de chose, au contraire, elle s'en amusait, et souvent, ça persuadait les gens qui essayaient de l'amadouer parfois de ne pas recommencer, car au final, c'était eux qui se faisaient berner.

Bon, elle n'avait aucune intention de lui faire du mal, hein. Sauf s'il lui en donnait une bonne raison. Mais tant que ça restait là...ça l'amusait. Jusqu'à une certaine mesure, toutefois. Elle avait perdu 7 ans de sa vie, après tout. Alors depuis, Nabooru profitait de la vie à fond, ne perdant jamais de temps. Pour ça qu'elle était souvent ainsi. Elle ne les rattrapait que maintenant, d'ailleurs, parce qu'à peine libérée par Link, elle se devait de suivre les Sages tout en apprenant à maîtriser ses pouvoirs qui l'élevait à ce rang. Donc pas une minute à elle, bien que ça ne l'avait pas dérangée, parce qu'à cette époque, elle ne pensait qu'à une chose : se venger de Ganondorf et de ses matriarches.

Elle offrit donc à l'hylien un gracieux sourire, le tout toujours accompagné de cette petite lueur qui la caractérisait tant dans ses yeux dorés, répondant :


- Mh...ce n'est pas très grave ! Ce qui m'amène ? Les gros diamants, là-bas. Pour vous faire pardonner...pensez-vous que vous pourrez convaincre le vendeur de vendre sa superbe émeraude bien mise en valeur, là ? ça me ferait tant plaisir...

finit-elle en soupirant un peu comme de déception, comme si elle venait de perdre du temps en marchandage qui n'avait pas fonctionné.
Si elle se le faisait offrir, ce bijou ? ça ne serait pas volé. Tranquille. Comme ça, elle aurait fini sa journée, et les gérudos les plus âgées, qui étaient souvent dans le besoin, pourraient se servir pour pouvoir vivre. Voilà le but de Nabooru, principalement, les aider à vivre en leur fournissant de quoi. Pas pour son seul plaisir.

C'était la mentalité gérudo. Ce peuple resterait décidément un peuple de voleur. Mais qui disait voleur ne signifiait pas forcément procéder par larcin. Fallait savoir varier aussi.

Puis le jeune homme se proposait tellement gentiment !

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Mer 21 Mar - 19:09

Jayt se fit avoir en beauté. C'était l'arroseur arrosé ! Mais les yeux d'or de son interlocutrice firent fondre le jeune sheikah, et il oublia qu'elle était une gérudo.

- Mh...ce n'est pas très grave ! Ce qui m'amène ? Les gros diamants, là-bas. Pour vous faire pardonner...pensez-vous que vous pourrez convaincre le vendeur de vendre sa superbe émeraude bien mise en valeur, là ? ça me ferait tant plaisir...

"N'en dites pas plus joli fleur ! Je vais de ce pas vous chercher ce qui pourra réchauffer votre coeur et vous faire sourire !"

Jayt se dirigea donc vers le stand, fougueux et impatient de rendre la gérudo heureuse. Mais ses mains tombèrent dans les poches de son pantalon, constatant leur implacable vide. Son dernier rubis s'était envolé avec ses cheveux, quelques instants plus tôt. Il serra donc les poings dans le vide, réfléchissant à une stratégie. Il se mit à sourire, sentant une idée germer dans son esprit.
Il s'avança donc vers le marchand, souriant, et lui faisant même un clin d'oeil.

"Salut l'ami ! Dis moi, tu vois ton émeraude qui brille de pleins feux ? Eh bien, elle n'est pas sans intéresser quelqu'un... Peut-on s'arranger ? J'ai de quoi offrir tu sais !"

Le marchand commença par le regarder d'une façon peu convaincue, presque soupçonneuse. Il râla tout d'abord, mais sa curiosité piquait dans son grognement. Voyant qu'il avait ferré sa proie, il se pencha vers lui, lui chuchotant quelques mots. Le marchand ouvrit de grands yeux, puis un sourire vint illuminer son sourire tandis que Jayt se tournait vers Nabooru pour lui faire un signe de pouce. Il invita ensuite la gérudo à les rejoindre, tandis que la marchand lui donnait l'émeraude qu'il s'empressa de montrer à la gérudo.

"Et voilà ma belle ! Heureuse ?"

Il souriait. Mais le marchand donna un petit coup de coude au Sheikah le ramenant sur terre.

"Oh ! Le prix était au dessus de mes moyens, mais le charmant homme que voici semble prêt à vous la céder si vous... Acceptez de sortir une journée avec son fils, et de se montrer devant ses collègues marchands !"

L'homme lui avait en effet révéler qu'une femme ne l'intéressait pas, qu'on ne vendait pas de rubis contre une belle dame quelle qu'elle soit, mais son fils était la risée des marchands : il n'avait jamais séduit, et on émettait même des hypothèses quant à ses goûts. Son père espérait donc pouvoir troquer son émeraude contre le rétablissement de son honneur, ou du moins le sauvetage de la réputation de son fils.

"Honnête échange non ? Une pierre précieuse contre une autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Dim 25 Mar - 21:25

[Désolée pour le retard :S]

Le jeune homme plia, mais dans son regard brillait une lueur...disons pas la lueur du dernier imbécile pur. Celui-là, non seulement c'était un rigolo qui semblait aimer charmer, mais il avait l'air d'en avoir au moins un peu dans la tête.
Bah ! Elle n'allait pas s'en plaindre. ça ne rendrait l'après-midi que plus amusante.

Sérieusement, elle ne lui voulait aucun mal. Mais disons que "l'humour gérudo" était...très spécial.

Elle eut un léger sourire, amusé. Voilà au moins un prix qu'on ne pourrait de toute façon pas lui reprocher légalement. Moralement oui, sûrement. Même si elle s'en fichait, elle s'était toujours considérée comme une voleuse...gérudo, justement. Et ce n'était certainement pas parce qu'elle s'était rebellée contre Ganondorf et les sorcières que ça signifiait renier ses origines.
Au contraire, comme beaucoup de ses soeurs, elle en était fière. Ganondorf n'avait que trop noirci la réputation de son peuple aux yeux des autres, et Nabooru avait toujours désiré en faire autrement. Elle voulait que le peuple gérudo soit considéré au même titre que les autres, avec atouts et faiblesses, avec qualités et défauts. Au même niveau que les autres.

Les autres peuples étaient bien alliés sans pour autant avoir reniés leurs traditions, non ? Alors pourquoi pas les gérudos ? Bref, elle se battait toujours pour ça...restaurer la réputation trop salie par Ganondorf et Twinrova aux yeux de tous. Tout ceci parce que beaucoup de personne généralisaient au lieu de ne responsabiliser seulement le(s) responsable(s) véritable(s)...

L'hylien revint vers elle, un air satisfait, l'émeraude en main. Qu'elle prit doucement, admirant :


- Oh, merci pour tout, jeune homme ! Vous vous êtes bien débrouillé, mieux que ce que j'aurais cru en tout cas !

Dans tous les cas, ça serait suffisant pour aujourd'hui. Elle devait retourner dans la vallée, remplir les coffres, afin que celles qui étaient dans le besoin puissent se servir. On ne restait pas guerrière et voleuse toute sa vie, hein...comme chez tous les peuples, il y avait des enfants, des adultes, et des séniors. Enfin, bon, d'accord, entièrement féminin. Mais fallait bien s'entre-aider quand même, non ? N'étaient-elles pas "soeurs", après tout ?

Bref voilà. Nabooru prenait CERTES plaisir, comme beaucoup de gérudo d'ailleurs, à afficher les quelques richesses dérobées par-là sur soi d'une manière pas forcément discrète (elles étaient les contraires des Sheikahs, préférant s'afficher), mais elle, elle se contentait seulement de ce qu'elle portait habituellement. Le reste, c'était pour subvenir aux besoins des autres qui n'avaient soit pas encore les bons gestes pour devenir de bonnes voleuses, ou celles qui ne pouvaient plus exercer le métier. En clair, tout le contenu de son sac, là, elle ne garderait rien pour elle.

Sentiment, attention ? Bons. Morale ? Absolument mauvaise. Mais les gérudos n'en n'avaient rien à cirer. On ne volait pas entre soeurs et amis, en revanche. Le reste...à boule le fric.

Elle eut un air amusé devant l'échange...devant lequel elle répondit d'ailleurs :


- Je ne vais pas renier une compagnie. Toutefois, ça ne serait pas gentil de ne pas vous remercier comme il se doit...vous cherchiez une gérudo, tout à l'heure, non ? Venez donc avec moi, je vais vous aider à la retrouver !

En fait, ce n'était pas réellement une proposition. Il allait devoir venir, ne devant pas refuser.

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Mar 27 Mar - 19:04

[ Y a pas de retard qui tienne xD Regarde je répond que maintenant et ça m'arrange presque qu'on se réponde pas dans l'immédiat, ça entretient le RP :3 ]


Jayt se remplit d'orgueil au compliment de la gérudo. Mais tout ne s’enchaîna pas comme il l'avait souhaité.

- Je ne vais pas renier une compagnie. Toutefois, ça ne serait pas gentil de ne pas vous remercier comme il se doit...vous cherchiez une gérudo, tout à l'heure, non ? Venez donc avec moi, je vais vous aider à la retrouver !

"Pardon ?!"

Il manqua de s'étouffer avec de l'air. Il perdit toutes ses couleurs, devenant plus blanc que sa chemise. Pas les gérudos... Si celle-ci lui plaisait bien, il avait peur de rencontrer les autres. Mais il n'eut pas le temps d'en dire plus, que déjà, il entendit un cri de femme.

"Jaaaaaaaayt ! Te revoilà donc, petit coquin !"

Une nouvelle rousse se dirigeait vers lui. Non ! Non, c'était elle ! Il commença à vouloir fuir, mais elle le rattrapa bien (trop vite), l'enserrant par le cou.

"Pas si vite galopin !"

"Earg... au.. sec...ours ...!"

La rousse se nommait Mathilda, et il l'avait rencontré quelques semaines plus tôt. Elle l'avait marqué à vie, aussi bien dans son esprit que dans son corps. Lorsqu'il avait voulu la séduire, ignorant tout de son peuple d'origine, elle n'avait pas succombé. Elle l'avait traîné directement à la taverne, où elle l'avait fait boire comme un trou pour l'emmener dans une chambre. Il s'était réveillé avec une gueule de bois mémorable et des traces de morsures dans le cou. Elle l'avait ensuite martyrisé toute une journée, lui faisant subir autant ses bavardages barbares qu'en le rabaissant sans aucune finesse.

Jayt supplia alors Nabooru du regard, et ses yeux se portèrent sur l'émeraude, comme s'il espérait qu'elle avait apprécié son geste et qu'elle lui viendrait en aide pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Sam 31 Mar - 17:49

La fille en question ne tarda pas en fait. Quand on parlait du loup...

Elle semblait d'ailleurs très...disons expressive. Jayt semblait vouloir la fuir. Nabooru ignorait ce qu'il s'était passé entre eux, et à vrai dire, ça ne l'intéressait pas. Même si elle devait bien avouer que celle-là était du genre collante.

Elle eut un petit air amusé. Peut-être que ça lui apprendrait à moins chercher à flatter les demoiselles. Surtout à cette époque d'aujourd'hui où elles savaient s'affirmer. Nabooru en faisant parfaitement partie, vu son histoire.

Ils avaient d'ailleurs chacun tenté de se jouer de l'un et de l'autre, et elle devait avouer qu'elle s'était plutôt bien amusée. En récompense, pourquoi ne pas l'aider ? Elle ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait pas mérité, après tout, il ne s'était pas laissé bêtement avoir.

Elle prit donc Jayt - puisque c'était ainsi qu'il s'appelait - par un bras, offrant un large sourire à l'autre jeune fille, lui disant :


- Désolée, ma grande, mais ton homme a passé un marché avec moi. En gros...il t'a plaquée ! Bon, allez, ne perdons pas de temps ici, tu m'as promis une balade, toi !

Qui a dit que les gérudos avaient une morale ? Nabooru était du côté des "gentils", certes. Certes, elle était alliée à la princesse Zelda. Mais elle n'allait pas renier ses origines quand même. Elle était une gérudo, et fière de l'être. Et tenait à le mettre en avant. Ganondorf avait trop assombri la réputation de son peuple, Nabooru voulait donner une autre vision, aidée par ses soeurs.

Le tout en restant parfaitement naturelle, le pire. Parce que bon, elle avait été élevée ainsi, hein...

Cela fait, elle fit :


- Mais il y a un autre jeune homme ici présent qui voudrait bien de vous !

Le jeune homme en question, le fils du marchand, était à peine en train de faire un regard genre "nooooon" mais Nabooru, tout en restant très souriante envers la demoiselle, avait sortit son sabre derrière son dos tout en menaçant l'hylien derrière elle avec, la lame juste sous son menton. Genre "en fait, t'as pas le choix, coco", le tout d'une manière bien habile. Bien à la gérudo, quoi. C'était fou ce qu'un sabre pouvait s'éviter de nombreux refus !

Bref, n'entendant pas l'autre broncher derrière, elle rangea habilement son sabre, saisissant le jeune homme pour le planter devant la demoiselle :


- En fait, je suis sûre que vous irez très bien ensemble !

Le lui mettant dans les bras, elle attira Jayt et s'éloigna avec.

Attendit de changer de rue avant de le relâcher, sans se départir de son expression amusée.


- Eh bien...je dois dire qu'autant d'admiration est assez surprenant, Jayt. Encore faut-il savoir les gérer !

fit-elle, juste pour le provoquer un peu, gentiment.

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Lun 2 Avr - 19:59

Jayt regarda Nabooru agir, admiratif. La magie (ou la force ?) gérudo faisait son effet, et bientôt deux 'couples' différents de ceux prévus se formèrent. Il se permit de souffler, de soulagement, et en profita pour jouer le jeu que Nabooru lui avait donné.

"Eh oui Mathilda, il n'y a pas à dire mais cette charmante demoiselle sait beaucoup mieux y faire que toi sur certains points, et elle est quand même beaucoup plus charmante !"

Il souriait, heureux d'avoir échappé à l'autre gérudo. Ils s'éloignèrent du nouveau couple, et l'émeraude en main. Car Jayt lança un clin d'oeil au marchand, qui semblait ne pas se soucier de quelle femme accompagnait son fils, tant qu'elle avait des seins et qu'on ne doutait pas de son sexe !

- Eh bien...je dois dire qu'autant d'admiration est assez surprenant, Jayt. Encore faut-il savoir les gérer !

Il se mit à rire.

"Effectivement, je n'ai jamais connu de femme aussi... passionné qu'elle ! Et les déesses savent que cela me fait plus peur qu'autre chose ! Mais dites moi ma jolie, vous avez appris mon nom, mais je ne connais même pas le nom de ma sauveuse !"

Ils arpentaient les rues, et Jayt semblait plus ou moins guéri de son malaise des gérudos. Elles n'étaient peut-être pas toutes complètement fêlées ! Il la regarda alors, un grand sourire aux lèvres.

"Avouez que c'était un joli coup l'émeraude ! Je n'ai pas déboursé un sou, vous non plus et vous avez même réussi à éviter le rancard le plus nul de l'année pour... Moi !"

Il plaisantait bien sur !
Revenir en haut Aller en bas
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Mer 11 Avr - 14:51

[vraiment...désolée de ma lenteur, me suis laissée déborder :S]


Alors qu'ils s'éloignaient, leurs affaires étant réglées, Nabooru eut un air amusé aux premiers mots de Jayt.

- Nabooru. Ni plus, ni moins. Puis vous m'aviez rendu un grand service, en m'ayant épargné des soucis. Je pouvais très bien tenter de vous rendre ce petit service en échange !

Mentalité...gérudo. Donnant-donnant, même si Nabooru n'était pas extrême non-plus. Quand des amis lui demandaient son aide, elle n'allait pas leur demander ce qu'elle gagnait en échange, ni demander de quoi être payée quand elle apportait "généreusement" son aide de son plein gré.
ça dépendait des gens, en fait. Selon les relations avec elle. Sans pour autant dire que c'était désintéressé non-plus, car elle trouvait toujours le moyen d'y trouver un intérêt.

Elle s'était proposée d'aider Link de son plein gré, son intérêt était de mettre Ganondorf hors d'état de nuire. Et comme c'était le même objectif entre les deux même si ce n'était pas pour les mêmes raisons à la base...ça faisait que. Une gérudo. Elle restait très ancrée dans ses origines, après tout, pas question de renier ce peuple, elle en était fière d'être ainsi. Juste que Ganondorf en avait sérieusement sali la réputation depuis des années, changeant la vision des gens, faisant que les gérudos n'étaient pas acceptées comme les zoras, gorons et autres peuples l'étaient.
Elle revendiquait cette identité salie, qu'elle voulait refaire briller, pour regagner cette place perdue au sein d'Hyrule. ça avait fonctionné en bonne partie car elle était alliée de Zelda, ce qui avait changé la vision des choses en partie.
Mais il restait tant à faire...


- Je vous avouerai que j'étais bien curieuse de savoir comment vous alliez relever ce défi...vous avez fait mieux en retournant la situation contre moi, ça a rendu la chose que plus amusante. Vous êtes bien le premier homme que j'ai pu mener en bateau et qui s'en est sorti aussi...brillamment, je dois dire.

Bon, direct, c'était elle. De toute façon, ce n'était pas une surprise, puisque Jayt s'en était parfaitement rendu compte. Pourquoi le nier et faire sa mauvaise foi ? Surtout qu'il avait joué le jeu lui aussi, parfaitement bien, même. Et comme ces coups-bas, elle les méritait pour avoir commencé, elle n'allait certainement pas lui en tenir rigueur. Comme elle le disait, contrairement aux autres peuples, ça l'avait plutôt amusée.

Arrivant vers le pont-levis, elle se tourna vers lui :


- Bon ! Je vous remercie pour cette après-midi, au moins, je ne me suis pas ennuyée !

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Mer 11 Avr - 16:40

Jayt souriait. Il avait aussi passé un agréable moment.

"Eh bien Nabooru enchanté, vous l'aurez compris grâce à la fougueuse Mathilda, moi c'est Jayt !"

La rousse sembla un moment dans ses pensées tandis qu'ils marchaient vers... ilo ne savait pas où. Mais il se laissait guider, se permettant même de siffloter. Lorsqu'elle reprit la parole pour le féliciter, le coeur du sheikah se gonfla d'orgueil.

"Vous me flattez, et les déesses savent que j'adore ça ! Je suis vraiment ravi que vous aillez apprécier ma prestation, j'avouerais que j'ai eu peur de votre réaction quand je vous ait présenté le "contrat" mais qui ne tente rien n'a rien non ? Et puis, cette émeraude vous fera un petit souvenir de moi et de cette après-midi !"

Il lui fit un clin d'oeil. Bientôt, le pont-levis fut en vue, et Nabooru se tourna vers lui et le salua.

"C'est à moi de vous remercier, je me suis autant amusé que vous je crois ! J'espère que nos chemins se recroiseront bientôt en tout cas, chère Nabooru."

Ignorait-il totalement qui elle "tait ? Bien sur que oui ! Il se permit tout de même de s'approcher d'elle, de lui déposer un baiser sur la main et de lui faire un clin d'oeil.

"A la prochaine ma belle !"

Et il partit dans la direction opposée, tout joyeux.


[ Pas de soucis ^^ Du coup j'ai fini là, merci beaucoup c'était super sympa ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique   Mer 11 Avr - 17:28

[pas de soucis, je considérais aussi comme terminé, en fait xD

Bref, RP à fermer, car fini ^_^]


*a bien rigolé* xD]
Revenir en haut Aller en bas
 

Qui s'y frotte s'y pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Citadelle d'Hylia-