Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ganondorf Dragmire
Seigneur du Malin. ∫ Élu de Din, Champion de Farore.
Seigneur du Malin. ∫ Élu de Din, Champion de Farore.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 563
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmire
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Jeu 29 Déc - 18:35



Si il existe une porte vers le royaume des morts, on pourrait dire que c'est celle des oubliettes. Car une fois que vous y êtes enfermés, il ne vous restera de la lumière du jour que vos souvenirs. Jamais vous ne gouterez l'air pur à nouveau et votre seul espoir sera de parvenir à attraper l'un des nombreux rats qui pullulent là pour en faire votre repas.
Les oubliettes sont le repaire des ombres. Le berceau des ténèbres. Là, les déesses n'ont aucun pouvoir, le temps a suspendu son vol, la mort est partout. Dans ses profondeurs s'accumulent la haine et le désespoir de centaines d'âmes torturées au nom du Très haut roi Ganondorf, donnant naissance à des terreurs telles que seules les Légendes en parlent.

_______________________
Ganondorf Dragmire, de la tribu des gérudos, Seigneur et maître du désert, des ombres et de la flamme, Elu de Din, Porteur du pouvoir divin, Fléau des Div'Jadus, la Flamme ardente qui danse sur le cadavre de ses ennemis,
Le Lion qui conquerra le monde,
Roi des Rois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckard Falskord
Homme Impie
Homme Impie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 26
Date d'inscription : 17/09/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 30 Déc - 12:34

Si la Prêtresse de Din et ses comparses gerudos se complaisaient dans un confort exaltant au sommet de l'aile ouest, il en était tout autre pour le gardien qui avait en charge la protection de la clé des oubliettes...
Valheim se tenait au centre, ou plutôt au fond de la pièce -à supposer qu'elle en avait un- et grommelait comme un enfant insatisfait. Il pestait contre le froid de la pièce, venant des abîmes souterrains où ces murs furent bâtis. Les oubliettes semblaient à la crypte d'une basilique damnée, ses parois de pierres suintant d'une humidité caverneuse. Il y régnait une obscurité omniprésente, qui mettrait à l'épreuve à coup sûr les alliés de la royauté Hylienne. Des corps putréfiés siégeaient ça et là, accompagnant l'air qui n'était déjà plus trop présent d'une odeur de mort. Faut-il encore parler du froid hivernal des lieux ? Les prochains arrivants le constateront bien eux-même après tout.

Le guerrier à la chevelure d'argent s'était emparé de l'orbe, légèrement trop gros pour tenir dans une seule main. Il l'accrocha fermement à une chaîne qui pendait exagérément du plafond. La sphère conférait aux galeries la seule lumière distincte des lieux. Elle brillait d'une lueur verte malsaine, de même que les rétines émeraudes de Valheim. Un éclairage glauque à en donner des nausées. Le croisé humectait les saveurs nauséabondes et cadavériques, tout en s'imprégnant de la température, non plus agréable. Il soupira, dévoilant une vapeur de glace qui s'échappait de sa bouche. L'homme, prit de nervosité se mit ensuite à rire comme un dépravé. Il frappa du poing le mur derrière lui.

" Tu vas m'entendre, vieux rouquin ! "

Guère d'affection ne lui était témoignée, malgré ce temps passé à le servir. Ce qui n'empêchait pourtant pas Valheim de rester fidèle à son seigneur et maître. Un sentiment à la fois répulsif et adorateur, purement indescriptible.
La Main de Ganondorf commençait à entendre du chahut dans le couloir et les escaliers qui descendaient vers les oubliettes. Les assaillants arrivent donc enfin. L'heure est à la chasse au gibier à présent.
Oui, car défendre un orbe était loin d'enchanter Valheim, la protection n'étant guère à son avantage. Pour commencer les festivités, il avait disposé plus tôt des pointes empoisonnées sur le sol, à la sortie des escaliers. Un poison engourdissant embaumait ces piques, assez longs et acérés pour percer des bottes en cuir. Presque invisibles alors que l'éclairage avait déjà faibli depuis quelques mètres à ce niveau, souhaitant la bienvenue aux futurs "oubliés".

Le guerrier dégaina son arme, Masamune, et attendit avec excitation la venue de ses hôtes. Trônant debout devant l'orbe accroché dans le fond de la pièce aux multiples galeries, un réseau vaste comme on ne saurait le dire. Labyrinthe infini, sans issue possible.
Ils courraient à leur perte, tous autant qu'ils pouvaient être.

" Approchez et mourrez comme des rats, misérables ! "

Il en tremblait presque d'excitation.

_______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 30 Déc - 15:15

Le tumulte crée par la bataille entre les troupes du héros du temps et les puissants Darknut résonnait désormais de moins à moins à mesure que Angelus s'enfonçait dans les profondeurs de la citadelle. Désormais, il se trouvait dans un couloir sombre et lugubre, où aucun bruit ne pouvait percer le silence de mort qui régnait dans ce lieu maudit. Devant lui, se trouvait la petite boule d'énergie de lumière qu'il avait créer un peu plus tôt avant de s'engager dans ce couloir, heureusement que la petite lumière était ici pour éclairer ces pas, car dans la citadelle noir, les ténèbres étaient maitre des lieux.
Le garçon du futur ne connaissait rien de l'itininéraire qu'il avait emprunté, même dans l'époque d'où il était originaire, il n'avait jamais foulé le sol de la terrible cité de Ganondorf, autant dire que il était en terre inconnu dans ce lieu maudit. Mais le dernier sage de la lumière et du temps ne se laissait pas abattre par ce genre de détail pour autant, il avait combattu pendant des années les forces du mal, et la sagesse dont il pouvait faire preuve malgré son jeune âge l'avait sortie de nombreuses situations périlleuses par le passé.
Les ténèbres qu'il allait affronter en ce lieu n'était que peu de chose face aux ténèbres qui avaient rongé son monde suite à la prise de pouvoir de Ganondorf après que celui ci est récupéré les trois fragments de la tri-force. Or donc, il continua sa route, l'air devint plus glacial, les murs de pierres plus humides, il semblait que le jeune garçon à la chevelure d'or, masqué par sa tenu du désert, s'enfonçait au coeur de la citadelle noir. Le bout du couloir qu'il avait emprunté fut en vue, désormais la sortie donnait sur un escalier qui descendait au coeur des ténèbres, le jeune homme regarda droit devant lui, prenant une inspiration, car il savait que les ennuis étaient proches. Il décida à descendre les premières marches, l'orbe de lumière prenant la tête de l'expédition, histoire d'éclairer les pas de son invocateur. La descente fut longue, Angelus descendait d'un pas lent chacune des marches, malgré son orbe de lumière, l'obscurité ambiante était persistante, et dans ce lieu, il n'était pas à exclure que quelques pièges étaient à craindre. Plus il descendait, plus il sentait un mal grandir, pour le moment aucun croisé n'avait stoppé la route du jeune garçon. Mais il se doutait que prochainement il allait rencontré un des sbires de Ganondorf, qui serait ce ? Peut être de nouveau Withered qu'il avait commencé à affronter dans la salle de bal lors de l'enlèvement du Prince ? Ou bien un autre de ces membres, Angelus les avait déjà tous affronté dans l'époque où il était né, et dans ce présent, ceux ci n'étaient que légèrement différent de ceux qu'il avait rencontré dans son monde.

Il arriva au terme de sa route, mais arrivé à la dernière marche, il du stopper sa route quelques instants, en effet, quelque chose de louche était au sol, de petites aiguilles, difficilement repérable à cause de l'obscurité de cette endroit, mais que Angelus avait pu déjouer grâce à la petite orbe de lumière qui éclairait ces pas. Le jeune homme ignorait ceux que pouvait faire ces petites aiguilles, mais il n'allait pas prendre le risque de le savoir. D'un petit saut, il sauta par dessus les quelques petites pointes au sol, tout en espérant que ceux qui emprunteraient ce chemin trouve le moyen d'esquiver ce fourbe piège.

Il poussa une porte en bois face à lui, celle ci s'ouvrit dans un grincement stridant, et il arriva dans une grande salle, éclairé d'une lumière verte inquiétante, l'air ambiante était glacial, si bien que chaque respiration de Angelus, provoquait un peu de fumée sortant de sa bouche. Une odeur atroce envahissait les lieux, dans cette salle aux multiples couloirs, on pouvait sentir la mort. Ou était il exactement ? Il ne le savait pas, mais cet endroit était remplit de mauvaises ondes, en grand mage de lumière qu'il était, Angelus pouvait sentir et entendre les cris de désespoir d'âme torturé dans ce lieu. Quel tristesse... Soudain il entendit un bruit, la petit orbe de lumière resta près de lui, et il vit un homme, à la chevelure blanche... Lui... De tout les croisés, il avait fallut que Angelus se retrouve face à lui. Voila qui allait compliqué la tâche du garçon.


"Cela faisait longtemps Valheim... Tu semble bien te porter, je ne m'attendais pas à te tomber dessus aussi vite, voila qui ne fait guère mes affaires, mais d'un autre coté, il est parfois mieux d'avancer une rencontre qui était de toute façon inévitable."

Valheim... Le pire de tout les croisés, le plus fidèle des chiens du seigneur noir, de tout ces sbires, l'homme qui se tenait face à lui était le plus fort et le plus craint. Cet homme était la seul personne qui avait laissé pour mort le jeune homme blond, qui avait été sauvé par Rauru de justesse de l'époque d'où il venait. Ce combat remontait à longtemps, et le jeune homme avait bien changé depuis, il était venu ici pour Ganondorf, mais face à Valheim, Angelus allait devoir y aller à fond, à son grand regret, il aurait préféré économiser ces forces pour plus tard. Le destin semblait contre le jeune homme... Personne n'avait encore suivit Angelus, il semblait avoir un peu d'avance sur les autres, et c'était tant mieux, il se décida à retirer son accoutrement le jettant dans un endroit de la salle, personne n'avait encore vu son visage et donc il serait un étrangé ici autant pour les forces du mal, que du bien, dévoilant en même temps son visage d'ange. La tenu qu'il portait désormais était celle qu'il portait d'ordinaire, une tenu blanche et lumineuse orné de symboles royaux tissé dans une couleur or. Le regard sérieux, moins amical que d'habitude, il observa son adversaire droit les yeux.

"Tu vas être le premier à l'entendre depuis mon arrivé dans cette époque, mais cela me semble nécessaire, je me nomme Angelus... Bien que ce nom te soit totalement inconnu, chose normal, moi je te connais très bien, et ce n'est pas notre première rencontre, ni notre premier combat."

Le croisé ne comprendrai sûrement pas les paroles du jeune garçon, peut être même n'y ferait il guère attention, l'homme face à lui n'était pas du genre à perdre son temps en bavardage futile. Angelus posa un regard sur l'orbe étrange que semblait défendre le sbire de Ganondorf, une puissante magie émanait du petit objet, il semblait que cette chose était une des clé permettant d'ouvrir la grande porte qu'il avait vu un peu plus tôt, et qui menait à Ganondorf.
Le corps de Angelus s'illumina quelques instants, et sur chacun de ces bras, une émanation magique se fit ressentir, son bras droit éclatait d'une lumière blanche, puissante et pure, tandis qur sur son bras droit émanait une couleur violette, et des inscription représentant des chiffres romains s'inscrivaient dans la chair de la peau de son bras gauche. Angelus allait être sérieux cette fois.


"Je te préviens croisé ! Je ne serais pas aussi gentil que lors de ma dernière rencontre avec ton ami Withered."

Les hostilités allaient commencé d'une seconde à l'autre. Un terrible combat entre ténèbres et lumières...

[HRP]Désolé pour les fautes, je n'ai pas eu le temps de me relire tout de suite.[/color]

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 6 Jan - 17:12

Le jeune hylien avançait lentement, trop observateur pour se résigner à accélérer la cadence et se rendre directement aux oubliettes histoire de classer rapidement cette affaire. En réalité, il se demandait encore comment il avait fais pour se retrouver ici, dans la Citadelle du Seigneur Noir. Et comment il avait fais pour survivre jusqu'ici. Après tout, il n'était encore que bien jeune, à peine adulte, et même s'il avait reçu une bonne éducation au maniement des armes, il n'aurait jamais cru pouvoir tenir aussi longtemps. Peut-être que cela allait changer, maintenant ?
Il n'était aucunement inquiet ; car même l'environnement le plus malsain et obscur n'avait d'effet sur lui. D'ailleurs, sa seule peur en ce moment, c'était de mourir. Sauf que, trop sûr de lui pour avancer pareille supposition dans son esprit, il n'avait pas pris le temps de réfléchir à la question. Il n'était pas vraiment conscient, à cet instant, de l'endroit où il se rendait.

Il avançait dans un sombre couloir où il faisait froid. Lugubre. C'était là sans doute le meilleur mot pour définir cet endroit. Encore une fois, cela n'avait aucune incidence sur la détermination d'Eisuke à aller chercher l'une des clés pour ouvrir la porte principale menant à Ganondorf. Il avait bien trop besoin d'argent pour penser à échouer, et d'ailleurs, s'il échouait, il allait mourir de faim et de fatigue. Quitte à trépasser, il voulait au moins que cela se fasse par le fer de l'épée.
Il descendit dès lors un long escalier, toujours aussi tranquillement. C'était là tout le paradoxe, et c'était bien la seule façon de se rendre compte qu'il n'était qu'un mercenaire : dans son esprit, le Prince Dun ne représentait pas grand-chose, simplement une personne à sauver contre de l'argent, rien de plus. Tout l'aspect social et les répercussions que sa disparition engendrerait, le voleur n'en avait absolument rien à faire, pour rester poli.

La fin des escaliers était proche, aussi le voleur leva les yeux pour observer la pièce dans laquelle il se rendait. Il entendit du bruit, apparemment deux personnes étaient déjà sur les lieux. Deux ennemis... ? Peut-être. Il ne pouvait en avoir le coeur net qu'en entrant dans la fameuse pièce, celle-ci dégageant d'ailleurs une forte odeur nauséabonde... C'était comme si... Comme si il y avait des cadavres, des corps non enterrés en ces lieux.


" Aie ! "

Il n'avait pas fais attention. Sous son pied gauche se trouvaient de petites épines, difficilement visible à l'oeil nu en pareil endroit. Bon, lui, il les voyait parfaitement, après tout les Ténèbres, c'était son terrain. Mais, comme un vulgaire bleu, il n'avait pas été assez prudent. Heureusement, il avait sentis les pointes percer ses bottes et toucher légèrement son pied, puis avait eu le bon réflexe de ne pas s'avancer davantage.
Il fit un petit bond, et se réceptionna sur la jambe gauche... qui fléchit alors, à sa grande surprise. Très légèrement certes, mais assez pour interpeler un voleur qui avait l'habitude de sauter de toit en toit et de se réceptionner parfaitement. Le Voleur de Minuit fit rapidement le lien avec les épines. Sans doute étaient-elles empoisonnées.

Ce n'était pas terrible pour le moment, il n'avait qu'une drôle de sensation à la jambe, donc il continua et rentra dans la grande pièce, où se trouvait déjà deux individus se faisant face. Accrochée à une chaine, au plafond, une orbe verte. Ce devait être l'une des clés. Et ce type, là, aux longs cheveux blancs, devait être l'ennemi à abattre.
Eisuke ne savait absolument qui étaient ces gens, mais une chose était claire et nette : aucun d'entre-eux ne l'arrêterait en ces lieux ténébreux et sordides. Ce n'était pas dans un tel endroit qu'il pouvait imaginer sa mort.



[ J'espère que cela vous va ! ]

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckard Falskord
Homme Impie
Homme Impie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 26
Date d'inscription : 17/09/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Lun 9 Jan - 12:36

Le premier inconnu fit son entrée de manière plutôt réfléchie et attentive, visiblement. Le croisé l'observait de la tête au pied. Après que le blondinet aie retiré son étoffe pour la jeter au loin, Valheim décrivait le faciès de l'inconnu. Il l'avait très vite analysé, et comprit aussitôt que le piège avait été déjoué. Aucun signe de déstabilisation, pas de tremblements des membres inférieurs ni de signes de douleur sur son visage. L'homme qui répondait au nom d'Angelus semblait très sûr de lui, et disait même connaître son adversaire. Ses mots percutèrent assez vite l'esprit pourtant imperturbable du croisé. S'être déjà battu contre lui ? Valheim n'en avait pas le moindre souvenir en tout cas. Cela n'avait jamais eu lieu, en fait. Il pensait même que l'homme en question était un aliéné se croyant capable à lui seul de défaire la citadelle toute entière de chacune de ses ombres maléfiques. Un fou, oui. Mais son air sérieux et assuré fit tout de même réfléchir la Main du Roi sombre. Qui était-il vraiment ? Et pour le compte de qui travaillait-il ? Ces questions n'avaient que peu d'importance au final, car l'heure était uniquement au combat, et à la mort.
Les paroles du grand blond eurent quand même pour effet de faire grimacer Valheim, plissant les yeux, fronçant les sourcils.


" Tu es bien amusant, jeune homme... "

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, qu'un "Aïe" résonna de l'autre côté de la porte. En voilà un qui avait mit les pieds au bon endroit, pensa Valheim. Le deuxième inconnu pénétra l'enceinte de la pièce macabre, et manqua de se présenter. Encore une personne que la Main ne connaissait pas. La surprise était de mise ! Les combats seraient imprévisibles, et cela n'en réjouissait que mieux le partisan du roux. Plusieurs adversaires à la fois, quoi de mieux pour ne pas s'ennuyer ?

" Bonjour à toi, second inconscient ! "

L'homme aux cheveux d'argent fut alors prit d'un entrain soudain, comme si sa mauvaise humeur venait d'être balayée comme une feuille morte au gré du vent. Combattre, le croisé adorait ça. Faire couler le sang de ses adversaire et s'en délecter était aussi un de ses petits plaisirs. Il sourit d'un air assez malsain, dévoilant des dents avides de cruauté, sadiques.
Le grand guerrier s'arma donc de son épée, qu'il pointa face aux deux autres hommes.
L'orbe de couleur jade scintillait de mille feux, laissant s'échapper de faibles faisceaux lumineux verts dans tous les recoins de la salle. À les regarder attentivement, on pourrait assez aisément être prit de tournis. Il s'agissait là d'une magie dont Valheim profiterait. Et c'était d'ailleurs tout à son avantage, car l'enchantement ne l'affectait pas, le sceau de sa nuque le protégeant de nombreux types de magies noires, dont celui-ci.
Là où la plupart de ses collègues croisés préféraient dissimuler les clés, la Main songeait plutôt à profiter de ses quelques atouts obscurs. Arriver à atteindre la sphère-clé serait donc une épreuve supplémentaire, même si Valheim venait à être vaincu, chose que lui même ne considéra guère, mais autant être prudent, et il l'était. Preuve en est aussi les aiguilles qu'il avait disposées à l'orée des oubliettes. L'éclairage de l'orbe n'était pas fort malgré tout, elle luisait, mais pas au point de rendre visible une grande partie des lieux, juste les alentours. Le reste se perdait dans des abîmes sombres et indicibles.

Enfin, il se demandait à présent comment il allait combattre. L'un après l'autre ? Les deux en même temps ? Aucune idée. C'est pourquoi il attendit quelques secondes, le sabre toujours horizontalement parfait, désignant encore de sa pointe mégère les deux ennemis présents. L'un semblait être un mage de lumière d'après la minuscule balle lumineuse qui lui collait au train, l'autre, le croisé n'avait pas encore pu identifier son élément. Le premier individu pourrait donc poser problème quant aux magies qu'il pourrait utiliser. Rien qui n'inquiéta la Main pour autant, son assurance était, elle aussi, à toute épreuve.


" Chers invités, je vous aurai bien proposé de trinquer et boire en mon auguste compagnie. En d'autres circonstance, tout du moins, la situation ne l'exige pas encore. C'est pour cette même raison que j'ajouterai deux merveilleux nouveaux cadavres à cette salle. Mais ne vous en faites pas, ils ne seront pas de trop.
Par lequel d'entre vous deux dois-je commencer ? Le deuxième à me combattre aura tout le temps de rédiger son testament. Ne vous battez donc pas pour m'affronter. Je vais vous éliminer tous les deux. C'est ce que présage l'avenir. "

_______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Mer 11 Jan - 17:08

L'obscurité qui englobait les lieux était des plus menaçante, Angelus sentait l'odeur de la mort dans ce lieu maudit, entendant les cris de désespoirs des âmes déchus, il aurait aimé pouvoir sauver les âmes de ces malheureux, hélas il n'avait pas ce pouvoir, et il avait déjà bien à faire de son coté car face à lui se trouvait le plus fort des croisés : Valheim.
Le combat serait difficile, un combat d'anthologie ou se rencontrait lumière et ténèbres, mais il était hors de question de pouvoir penser échouer ici aujourd'hui, Angelus avait déjà connu la défaite face au Valheim du futur dont il était originaire, mais dans ce présent, les choses allaient être différente ! La lumière triompherai des ténèbres !
Angelus entendit des bruits de pas, quelqu'un approchait, sûrement l'un des combattants qui avait suivit les traces du jeune homme, tout du moins il espérait que c'était cela, et non pas un autre croisé venu prêter main forte au bras droit de Ganondorf, cela serait le pire des scénarios ! Il ne vit que du coin de l'oeil le nouvel arrivant, un jeune homme tout à fait banale, Angelus ne connaissait pas son nom à celui là, car même si le jeune homme à la chevelure d'or venait d'un autre futur, tout les protagonistes de ce présent n'existait pas forcément à son époque. Le sombre regard du croisé se plongea dans les yeux lumineux du mage de lumière et du temps, la tension était à son comble, les deux camps attendaient les réactions de l'autre, tel deux prédateurs s'analysant avant d'entrer en action.

Quoiqu'il en soit, une flamme maléfique germa dans le coeur de Valheim, celui ci était prêt, et il fit comprendre sa soif du combat en sortant sa lame et en la pointant vers ces adversaires en signe de défis. Valheim était un puissant combattant, surtout dans l'art du sabre, celui ci usant de la magie des ténèbres, il était déjà stupide de vouloir défier cet homme à la lame, surtout que Angelus n'était pas un guerrier mais un mage, c'était donc par la magie qu'il allait triompher de son adversaire. Alors que l'ennemi venait de sortir sa lame, la petite boule lumineuse qui avait accompagné Angelus dans son voyage, quitta son maitre et monta au dessus de son invocateur, quelques mètres plus haut, en restant proche du plafond.
Valheim ouvrit le dialogue, cela eut pour effet de faire rire Angelus, en effet le croisé avait parlé "d'avenir", tout en prétextant que la mort attendait Angelus ainsi que l'autre jeune homme sur les lieux. Voila qui était drôle, parler "d'avenir" avec un mage du temps... Ironie de la situation. Angelus ne savait pas pour qu'elle raison l'autre jeune homme était ici, mais il ne ressentait aucune mauvaise intention dans le coeur du jeune homme, il n'était donc pas du camp de Ganondorf. Pour montrer qu'il serait le premier à combattre, Angelus fit un pas en avant vers Valheim, puis il fit un discours vers l'autre jeune homme des forces du bien.


"Je ne sais rien de toi, ni des raisons de ta venu, mais je vais me permettre de te conseiller... Je ne suis pas ici pour la libération du Prince, cet mission est destinée à d'autres héros. Mon rôle s'arrête à la destruction des croisés. Or la rapidité est de mise pour cet mission, plus la bataille sera longue, plus la vie de tes amis sera menacé... Si tu es là pour l'orbe, alors saisit l'occasion que je vais te donner pour la prendre et quitte les lieux, tout en préservant tes forces pour vaincre ceux qui garde captif le Prince Dun, je vais m'occuper de Valheim, j'ai un compte à réglé avec ce croisé... Si tu t'en tiens à mon conseil, tu devrais vite ramener la clé que garde Valheim. Si par contre tu es là pour le combat, alors très bien, je ne t'empêcherai pas de mettre ta vie en jeu, mais ne me gène pas... Je ne suis ni un allié, ni un ennemi pour toi, juste un homme écrivant l'histoire..."

Mes directives avait été donné, dès lors, l'inconnu était libre de les écouter ou non. Ce combat serait crucial, et l'heure du dialogue était terminé, la bataille allait commencer ! Angelus adressa une phrase à Valheim.

"Toujours aussi sûre de toi... Je crois que tu as oublié... Que je peux être encore plus terrifiant que toi !"

Angelus claqua des doigts, et ce faisant, la petite boule de lumière qui était perché au dessus de lui prit du volume soudainement, et explosa dans les airs, cela eut pour effet de créer un flash blanc qui parcouru toute la salle l'espace d'un dixième de seconde. Ce flash aurait pour effet d'aveugler Valheim l'espace de trois secondes, ce flash était seulement innéfficace contre ceux usant de la magie de la lumière, secondes précieuses pour créer une ouverture, Angelus avait déjà tendu son bras droit vers son adversaire pour parfaire son enchainement, ce bras était recouvert d'une lumière blanche, il avait préparé son sort depuis un moment déjà, depuis qu'il avait engagé le dialogue avec Valheim lors de son arrivée sur les lieux. La lumière quitta son bras et devant lui, se forma une flèche d'or, composé d'énergie lumineuse, celle ci fonça vers le croisé qui devait encore posséder une vue diminué par l'aveuglement crée un peu plus tôt. L'assaut venait d'être lancé dans un timing parfait, désormais le bras droit de Angelus était de nouveau composé de chair, tandis que son bras gauche possédait toujours une couleur violette, avec incrusté dans la peau, des chiffres en symboles romains.
Angelus se préparait déjà à une puissante contre attaque, ce débarassé de Valheim serait bien plus compliqué que cela, et il aurait été fou de penser ce débarasser de cet homme par le simple enchainement de Angelus.

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Mer 11 Jan - 19:34

L'accueil qu'on lui réserva fut des plus brefs. Parfait. Visiblement, le Croisé ennemi n'avait pas envie de perdre son temps à la parlotte, et c'était le genre d'attitude qu'Eisuke préférait. Rapidement, l'adversaire dégaina l'épée, la pointant sur le duo. Mais Eisuke ne broncha pas le moins du monde. Au contraire, plutôt tranquille car loin de s'imaginer faire face à un adversaire puissant, il scruta chaque recoin de la pièce, en analysant chaque partie, bonne à utiliser ou non.
Puis son regard se reposa vite sur l'homme aux cheveux d'argent et le mage. Au moins, les forces du "Bien" partait avec l'avantage conséquent d'être à deux contre un... Ce qui n'était pas un mal sachant que le voleur s'était bêtement fais empoisonner en arrivant. A cause de cela, certaines de ses aptitudes lui serait totalement inutile lors de ce combat. A chaque seconde qui passait, le garçon sentait sa jambe un peu plus lourde, légèrement tremblante. Le poison se propageait assez vite finalement, aussi le combat se devait d'être bref si le jeune homme ne voulait pas y rester.
Le mercenaire sortit alors son katana. Aussi léger qu'une feuille. Aussi tranchant qu'une lame de rasoir. A cet instant, il était clair pour le jeune guerrier que seule son talent à manier la lame pourrait le sortir des Oubliettes de la Citadelle Noire.

Le Croisé leur adressa alors la parole. Le ton assuré et menaçant, il leur promit la mort et ces lieux comme tombeau. Eisuke en lâcha un demi-sourire. Tous ces grands airs, ça lui servait à quoi ? Ce n'était que des mots. Même s'il pensait bien l'ennemi capable de joindre le geste à la parole, tout ce blabla lui passa au-dessus de la tête. L'avenir ? Le seul avenir que le garçon envisageait, c'était la prise de l'orbe, l'affrontement final, et surtout la récompense qu'il y avait au bout de tout ça.
Préssé d'en découdre, ça ne fut pourtant pas Eisuke qui fit le premier pas en avant. Le blond le devança, et se tourna même vers lui, afin de sois-disant le conseiller. Le Voleur de Minuit de comprit pas tout, certaines phrases le dépassait et vu la situation, il ne chercha pas à comprendre. Néanmoins, il retint des mots du mage un intéressant marché visant à faire en sorte que le garçon s'empare de l'orbe, et file avec. Loin d'être contre l'idée - car ne pas se battre ici l'aurait pas mal arrangé - , elle était malheureusement difficilement exécutable...


"Le temps d'aller chercher l'orbe et j'aurais déjà une épée en travers de la gorge... Tu devras me supporter, le blond."

En temps normal, le guerrier n'aurait pas hésiter. Sauf qu'on était loin d'être en temps normal : il sentait sa jambe engourdie, peu pour l'instant, mais le moindre effort physique ferait rapidement circuler le poison dans le sang. Alors, courir pour aller chercher l'orbe, puis repartir, ça allait être compliqué. Trop risqué, surtout que le Croisé semblait bien vouloir faire rejoindre l'autre monde aux deux combattants. Autrement dit, il ne laisserait personne sortir d'ici.

Un flash blanc l'aveugla alors, l'obligeant à mettre la main devant ses yeux pour éviter de trop en souffrir. Car il était d'élément Ténèbres. S'allier à ce mage risquait d'être difficile, si lui maîtrisait ce genre de chose... L'idée de surprendre le Croisé n'était pas mauvaise pour porter de suite une première attaque, mais Eisuke aurait bien aimer être prévenu tout de même. Car c'était loin d'être très agréable...
Le mage envoya une flèche dorée que le garçon peina à suivre, les yeux encore légèrement voilé. Mais ça n'avait pas d'importance, car en ce moment, il lui était impossible de porter d'assaut. Courir et se dépenser de cette manière l'handicaperait trop et cela ferait répandre le poison trop rapidement dans son corps. Alors, dans l'espoir de durer un peu, il ne pouvait se consacrer qu'à la défense. Il s'avança pour se mettre au niveau du mage, le katana placé en garde. Pour l'instant, il ne ferait que se défendre, lui et le mage. Au moins, peut-être pourrait-il empêcher le Croisé de trop se rapprocher du blond, ce qui serait vraiment compromettant pour lui...

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckard Falskord
Homme Impie
Homme Impie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 26
Date d'inscription : 17/09/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Mer 18 Jan - 11:59

Le blondinet affirmait être plus terrifiant que son adversaire. Plus terrifiant que Valheim ? La Main du Haut Roi ? Le second de Ganondorf ? Moins terrifiant qu'un anonyme mage de lumière ? Cette réplique eut pour effet de faire rire le croisé. Un rire euphorique... Diabolique. À vrai dire, le guerrier n'avait jamais entendu pareille boutade venant de la bouche d'un de ses ennemis. Eux qui d'habitude tremblaient à s'en frictionner les ossements. Encore un prétentieux pour qui on allait très vite devoir rédiger un épitaphe.
Malheureusement, l'homme aux cheveux argentés n'eut guère le loisir de s'amuser de cette réplique plus longtemps que cela. Angelus stoppa l'hystérie de son adversaire d'un claquement de doigts. S'ensuivit une augmentation brutale du volume de sa petite sphère lumineuse qui finit par éclater, faisant jaillir comme un éclair dans toutes les oubliettes, manquant presque de réveiller ceux qui sommeillent éternellement en ces lieux. Valheim n'eut pas le temps de se protéger tellement le sort fut bref, aussi rapide que... La lumière. L'homme aveuglé avait fermé les yeux, mais il voyait toujours ce flash blanc, qui se dissipait peu à peu.
Le mage profita de cette diversion pour jeter un nouveau sort, une flèche de lumière pure et compactée, s'apprêtant à heurter le visage du croisé. Une fois décochée, tout se passa très vite. Cette flèche était comme un second flash qui heurta la Main du Roi.
Une trace de griffure apparut sur la joue gauche de Valheim. Celui-ci avait dévié la tête vers la droite, juste l'espace nécessaire pour esquiver, ou presque. Fallait-il croire que l'espace n'était pas suffisant. Quelques gouttes de sang dégoulinèrent jusque au cou de l'homme. Recouvrant la vue, ce dernier afficha à nouveau son sourire narquois, provocateur, sournois.


" C'était finement joué, garçon. Hélas il en faudra plus que ça pour me faire ployer devant ce pouvoir. De surcroît, ton impolitesse me froisse, tu ne m'a pas laissé le temps de répondre ; j'admire en revanche ta vivacité. " Il marqua un temps d'arrêt et effectua deux pas en avant. " Ta prétention est à la hauteur de tes pouvoirs. Tu disais m'avoir déjà combattu, j'ai pourtant l'impression que tu as la mémoire courte quant à mes capacités. Ou alors es-tu tout simplement fou ? Je vais donc t'informer un peu pour rendre le combat plus attrayant : chacun de mes cinq sens est inaltérable. Je les maîtrise à ma guise, aussi bien les tiens que les miens. Et, sais-tu comment j'ai acquis cette magie noire ?
J'ai côtoyé la mort, dans la plus terrible expérience qu'elle puisse offrir à l'homme. "


Être aveugle ne lui posait que peu de problèmes... Mais Valheim paraissait tout de même un peu trop assuré. Son esquive n'était pas parfaite du tout, la preuve en était sa blessure, légère, mais présente tout de même. S'envoyer des piques ainsi ne serait guère la meilleure façon de se battre, il fallait immédiatement en venir aux armes ! Le croisé continua son avancée, en courant cette fois. Il murmura quelques mots imperceptibles, une formule magique destinée à affecter pour commencer le sens olfactif de ses adversaires. Cela eut pour effet d'augmenter leur sensibilité de manière incroyable. Ainsi, ils sentiraient les parfums cadavériques -une odeur odieuse- dont la pièce était humectée, accompagnée des lueurs malsaines s'échappant de l'orbe derrière, qui affectaient faiblement la vue de loin. Cela ayant pour but de provoquer des nausées ascendantes chez les intrus. Il arma ensuite son sabre Masamune, dans une attaque horizontale, dirigée vers le flanc de son assaillant. L'autre intervenant allait très certainement tenter de le défendre s'il était assez vif, à moins que le mage ne fasse apparaître une quelconque sorte de bouclier magique. La terreur ne faisait que commencer.

_______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Dim 22 Jan - 16:11

[Je precise que je me suis mis d'accord avec Angelus pour poster avant lui, c'est plus logique]


La fleche de Lumiere faillit percuter de plein fouet le visage du Croise, mais celui-ci parvint tout de meme a l'eviter. Enfin, presque... En effet l'ennemi avait ete frole par le projectile, aussi sa joue en garda une belle marque rouge ecarlate. Eisuke l'observa un court instant, jusqu'a ce qu'il prenne la parole. Mais le voleur n'y preta pas grande importance, sauf sur la fin, lorsqu'il parla de ses sens « inalterables ». Et encore plus sur sa magie sensee influer sur les sens de ses adversaires.

Eisuke en eut rapidement une demonstration. Alors que le Croise filait droit sur eux, il prononca quelques formules etranges que le Voleur ne pu dechiffrer. L'instant suivant, il se rendit compte que son odorat avait decuple, sentant des lors l'odeur la plus nauseabonde immaginable et jamais sentie jusque la. Le jeune homme avait l'impression de sentir chaque odeur de chaque cadavre, chacun en ayant une distincte. Mais bien vite, il oublia l'odeur et jusqu'a meme sa jambe engourdie : l'assaillant etait juste en face.

Valheim tenta une attaque horizontale sur le mage. Il voulait visiblement s'en debarasser au plus vite. Eisuke reagit aussi vivement qu'il en etait capable. Il fit deux pas de cote, se retrouva face a la Main du Roi et bloqua son epee en opposant fermement son katana a celle-ci. Le clinquement de metal resonna dans les oubliettes, silencieuses jusqu'ici. L'epee bloquee, Eisuke profita de sa vitesse pour improviser une attaque : il arma vite son poing, et frappa aussi fort que possible en direction du cou de son adversaire. L'attaque se devait d'etre desagreable, destabilisante. En esperant que derriere, le mage puisse assurer avec un sort.

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 27 Jan - 16:39

Comme Angelus avait pu s'y attendre, son attaque n'avait eut que peu d'effet sur le plus puissant des croisés. Tout au plus, il réussit tout de même à infliger une légère coupure sur le visage de son sombre adversaire, qui ne fit que sourire face à la situation, se lançant dans un monologue sur ces capacités. Bien sûre, Angelus ne les avait guère oublié, mais lorsque l'on veut changer le cours du temps, beaucoup de chose peuvent être altéré, et il n'était guère obligatoire que le Valheim qui se trouvait face au garçon à la blonde chevelure possédait les mêmes capacités que le Valheim qu'il avait affronté dans son monde. Quoiqu'il en soit, il allait rapidement faire une démonstration de son talent, le combat faisait rage désormais.
Le croisé se mit à courir en direction du jeune mage, incantant quelques sombres et étranges formules dans le même temps, ce qui eut pour effet d'augmenter sensiblement l'odorat du jeune garçon aux cheveux d'ors, l'odeur de mort qui régnait en ce lieu transperça les narines de Angelus, si bien que l'odeur fut tellement horrible, qu'elle lui fit mettre genou à terre, se protégeant la bouche avec une de ces mains pour s'empêcher de vomir. Fatal erreur que voila... Car en effet, ce moment d'égarement allait servir d'ouverture pour l'assaut de Valheim, qui dirigea sa lame vers le flanc du jeune homme, désormais sans défense, était ce déjà la fin ? Non... Car l'autre garçon fit une intervention, et réussit à dévier le coup du croisé avec sa propre lame, finalement le jeune homme avait bien fait de resté...

Un genou à terre, Angelus s'adressa à Valheim, toujours au prise avec l'autre jeune homme qui avait lancé une contre attaque. Dès lors son odorat commençait à s'habituer à l'odeur ambiante.


"Tu as donc cotoyé la mort... Noyé dans ton ambition et ta haine, tu as perdu le chemin de la lumière, laissant ton coeur être consumé par les ténèbres. Je voulais t'offrir la rédemption, mais d'autres que moi vont te montrer la voie..."

Parole pleine de mystère, et Angelus allait s'expliquer sur le champs, il posa sa main gauche sur le sol, ce qui eut pour effet de créer un cercle légèrement violet formant un cadran d'horloge inscruté de chiffres romains réprésentant les heures du temps, celui ci était d'un diamètre imposant d'environ une dizaine de mètres. Dès lors, tous les protagonistes de la salle étaient dans ce cercle. Soudain, sous les pieds de Valheim, deux mains sortirent du sol pour saisir violament les chevilles du croisé. Ces deux mains étaient squelettiques, recouvertes de quelques chairs rongé par le temps et la mort. Deux autres créatures sortirent du sol, sorte de Stalfoss à l'allure cadavrique, rongé par les vers. Ceux ci se jettèrent sur Valheim pour immobiliser ces bras et son corps, en plus de ces jambes. Qu'était donc ce maléfice ?

"Voici quelques pauvres bougres, torturé en ce lieu, leurs âmes maudites mais avides de vengeance envers les serviteurs du seigneur noir. Crois moi, ils ne désirent qu'une seul chose : T'emmener avec eux dans la tombe ! Je ne suis pas seulement un adpete de la magie de lumière, je possède aussi le pouvoir du temps ! Tu as tué tellement d'innocent dans ton existance, et maintenant j'offre une chance à quelques malheureux de t'offrir le traitement que tu as infligé à tes victimes."

Les monstres que venait de ramener Angelus, n'étaient pas éternel, en effet, même si il était un maitre du temps, il ne pouvait ramener les gens à la vie, ces cadavres ne pourraient tenir debout que deux minutes seulement, tout du moins, tant que ceux ci restaient dans le cercle formé par le garçon du futur. Angelus allait profiter de l'occasion, il fallait se débarasser de Valheim à tout prix ! Il ouvrit sa main droit, reculant d'un bond d'un mètre en arrière, cinq faisceaux de lumière s'échapèrent de l'extrémité des doigts de sa main droit. Les faisceaux de lumière se mirent à tournoyer en hauteur autour de Valheim, puis se stoppèrent autour de lui pour former des lames de lumières. Angelus adressa quelques mots à celui qui l'avait aidé tout à l'heure.

"Je te conseille de reculer !"

Sur ces mots, Angelus ferma sa main droite, ce qui eut pour effet de propulser les cinq lames de lumière sur le croisé. Celui ci normalement maitrisé et immobilé par les morts invoqués par Angelus, la situation serait délicate pour la bras droit de Ganondorf, mais avec un tel phénomène, on pouvait s'attendre à tous... Surtout au pire...
Angelus sentit soudainement un tremblement lui parcourir la main droit, puis il se mit à tousser violament, projettant quelques gouttes de sang sur le sol. Une petite voix s'échappa d'une poche de son manteau.


"Angelus ! Je t'ai dis de ne pas abuser des sorts de lumières dans ce lieu maudit, tu consomme beaucoup plus d'énergie magique ! Je sais que tu as face à toi le plus puissant des croisés, mais tu es en train de ravagé ton corps, n'oublie pas qu'une puissante magie signifie de lourds sacrifices. De plus, je souspçonne cet orbe que protège le croisé, d'être très nocif pour toi... Tu dois vite sortir de cet endroit."

Il était vrai que pour un mage de lumière, ce lieu emplit de ténèbres était le pire des endroits, de plus comme l'avait si bien dit la petite voix à l'identité mystérieuse, il semblait que l'étrange orbe au plafond était dangereuse pour Angelus, depuis qu'il était entré dans cet pièce, il se sentait mal à l'aise à cause de cet objet. Quitter cette pièce était une priorité, mais Valheim ne laisserait personne quitter cet endroit avec son dû. D'ailleur, que devenait le croisé ?

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckard Falskord
Homme Impie
Homme Impie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 26
Date d'inscription : 17/09/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Mer 1 Fév - 12:03

Dans un premier temps, l'assaut porté par Valheim eut vite fait d'avorter. Le jeune guerrier possédant également un sabre bloqua l'attaque du croisé en aussi peu de temps qu'il n'en faut pour le dire. Faisant hurler de douleur les deux armes s'entrechoquant, dans un bruit de métal, résonnant parmi les méandres des oubliettes. Aussitôt le défenseur du mage s'empressa de répliquer en armant son poing, le projetant de toute la force qu'il pouvait en direction du cou de son opposant. Valheim ne s'attendait pas à une telle vivacité de la part du jeune homme qui devrait bientôt ne plus sentir l'une de ses deux jambes. Si bien qu'il reçut le coup de plein fouet, sans avoir le temps de le distinguer pleinement, ni le temps de l'esquiver. L'attaque le fit reculer d'un bond plutôt large, en plus de l'élan offert par la puissance et la détente du bras de l'autre. L'homme toussa instantanément, s'ensuivit une respiration plus saccadée accompagnée d'autres toussotements et magnifiquement représentés par un bel hématome à la gorge de celui-ci. En ce même moment, le faiseur de lumière déblatérait quelques paroles auxquelles le croisé ne fit guère attention, trop préoccupé à tenter de reprendre une respiration normale.

Mais il était encore loin de pouvoir se reposer sur ses lauriers, car le magicien préparait d'ores et déjà un nouveau sort. Une sorte de cadran se dessina sous ses pieds, plutôt grand. Cela ne présageait rien de bon. Des mains squelettiques sortaient du sol au même instant pour attraper les chevilles du guerrier. Puis deux sortes de stalfoss s'en échappaient également pour immobiliser les bras de Valheim. Point de temps pour réagir, tous ses membres étaient paralysés, retenus par de viles créatures revenant d'outre-tombe. Quelle ironie du sort, se faire happer par ses propres larbins. Heureusement toutefois que l'adversaire n'eut été nécromancien, les dégâts seraient considérables.

Il était encore trop tard pour espérer s'en réchapper. Déjà, l'assaillant de lumière faisait jaillir de ses doigts un nouveau sort. Des formes lumineuses jaillissaient pour se présenter au-dessus de l'homme captif, et se matérialiser sous la forme d'épées rayonnantes. Relevant la tête pour les distinguer, Valheim plissa les yeux et les cinq armes brillantes vinrent se planter de parts et d'autres dans son corps. Ce fut encore une attaque très rapide et cette fois, aucune possibilité d'esquive n'était envisageable. Le guerrier laissa s'échapper un cri de douleur. L'attaque lui brûla les entrailles, il sentit son corps se consumer de l'intérieur.
Les zombies ne lâchaient pas prise et s'en libérer serait d'autant plus difficile maintenant que la Main du Roi était beaucoup plus affaiblie. L'ennemi voulait vraiment en finir avec lui, le temps était compté.


" Humph, quelle arrogance... "

Encore sous le choc de l'avant-dernier coup subit, il avait du mal à parler sans provoquer une douleur maintenant incessante à la gorge. D'autant plus que quelques organes semblaient avoir été touchés par le sort de lumière.
La seule option possible était désormais de continuer à incanter oralement.


" μεν "

Ce sort était destiné à faire perdre instantanément toute dextérité aux entités présentes dans les lieux. Malheureusement, les morts ne pouvaient subir les effets de cette technique. En revanche, les deux adversaire allait bientôt lâcher tout ce qui se trouvait dans leur main et ne plus pouvoir utiliser ni mouvoir leur bras, et ce, pendant une durée d'environ sept minutes. Malheureusement Valheim n'eut guère les moyens de se libérer de l'emprise des morts.

" Vous m'avez bien eu, raclures. Hélas, j'ai besoin de temps pour me libérer de ces saletés. οφθαλμός "

Cette dernière formule était destinée à affecter la vue des opposants. Encore une fois, les stalfoss n'en bénéficieraient évidemment pas. Le sort de mutisme allait durer deux minutes. Le croisé cracha une gerbe de sang, quelle idiotie d'avoir foncé tête baissée. Mais au moins, chaque combattant serait dans l'impossibilité d'agir pour une certaine durée. L'un, capturé par des morts, les deux autres, privés de la vue et du toucher. Ce sera donc au premier qui parviendra à se défaire du sort de l'autre...

_______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Mer 1 Fév - 15:39

jSon attaque avait bien ete utile. Destabilise, le croise subit alors la loi du mage qui accompagnait Eisuke. De nombreux sorts furent utiliser, emprisonnant Valheim entre deux corps revenu du Royaume des Morts, ou bien l'attaquant de toutes parts avec des lances lumineuses qui firent du mal a l'ennemi. Le voleur ne fit qu'assister au spectacle, lui n'ayant pas vraiment un tres bon niveau de magie en comparaison des deux autres protagonistes.

Car le croise n'etait pas en reste : sa magie impressionna meme le Porteur du XIII. D'abord, il priva le duo de son toucher ; le voleur en lacha son arme. Son precieux katana. Puis ils perdirent la vue, totalement. Neanmoins, si dans pareille situation il etait d'ordinaire de paniquer, le jeune homme garda son sang froid. L'ennemi etait toujours immobilise, donc il n'y avait pas a perdre tout espoir maintenant.

Il ne dit rien, reflechit simplement a la situation. C'etait une pause dans ce combat, tres bonne a prendre vu tout ce qu'il s'etait passe deja. En quelques echanges magiques, Valheim comme Angelus s'etaient pas mal depense deja. Ce dernier avait meme crache du sang, peu apres son enchainement d'attaques - impressionnantes, au passage. Il etait clair qu'Eisuke etait de loin le plus en forme des trois en ce moment.

Tout n'etait pas rose non plus. Il ne sentait plus sa jambe gauche, le poison s'etant etendu tres vite, et il perdait ainsi beaucoup en equilibre et en vitesse. Deux de ses points forts. Il fallait donc gagner du temps a present, car Valheim n'allait pas tarder a se retrouver libre. Gagner du temps, pour recouvrer la vue, le toucher, et attendre que le poison fasse moins d'effets.

« Angelus... J'imagine bien que les tenebres te sont nefastes. Mais sache que je n'ai pas trop le choix. »

Le jeune homme prononca alors une formule inaudible. Il avait peu d'attaques magiques, mais celle-ci se pretait bien a la situation. Un epais brouillard noir commenca a envahir les oubliettes. En quelques secondes, on n'y voyait plus rien. C'etait un sort tres basique, une variante de sa technique de dissimulation qu'il avait mis au point. L'avantage etait que cela consommait peu de magie, c'etait un sort pour fuir, essentiellement. Mais cela ferait gagner beaucoup de temps au duo pour se remettre et empecher Valheim de les attaquer. Seulement, impossible de tenter un assaut aussi pour eux.

Eisuke savait que la victoir ne pouvait venir que du magicien en premier lieux, sauf si le voleur pouvait se rapprocher du Croise pour un corps a corps - mais c'etait trop complique en l'etat actuel. Alors c'etait a Angelus d'intervenir. La encore, une certaine magie d'Eisuke allait se montrer particulierement efficace.

Nouvelle formule. Il se detacha alors de lui une aura noire, constituee de toute l'energie magique dont disposait encore le jeune adulte. Elle avait sa forme, une epee etrange en plus dans la main. Seulement, cette aura ne fonctionnait pas du tout comme un humain. Elle ne voyait pas, n'avait pas d'odorat, n'entendait pas. Elle ne faisait que sentir les energies. Et, le must : elle n'agissait que sur la simple volonte du brun.

Inutile de la faire attaquer l'ennemi cependant. A cet instant, Eisuke lui avait trouver d'autres projets bien plus interessants. En esperant que le mage ait bien recupere et qu'il soit de nouveau en pleine forme, le voleur envoya son clone tenebreux transmettre des informations sur la position de Valheim. Le tout dans un dialecte tres ancien. Il lui transmit aussi le message suivant : des que le mage se sentait pret a lancer une attaque, Eisuke ferait disparaitre instantannement le brouillard noir - bien que celui-ci commencait deja a s'amenuiser avec les secondes qui passaisent.

Cette puissante magie, l'une des rares qu'il connaissait, ne durait jamais tres longtemps. La vue lui etait heureusement revenu, deja. Ne manquait plus que le toucher pour recupere son arme. Apres, il esperait que le combat finisse vite, car il etait impossible pour lui de faire appel a plus de magie a present. Et son clone ne pourrait pas durer plus de 2 ou 3 minutes de plus...

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 10 Fév - 16:29

[HRP]Désolé du temps de réponse.[/HRP]

La bataille faisait rage entre les deux camps, les coups s'échangeant sous la forme d'attaques magiques et de passes d'armes. Un combat d'anthologie entre bien et mal. Qui serait victorieux de la bataille ? Peu aurait été capable de le dire. Quoiqu'il en soit, les sorts d'Angelus, bien que coûteux en énergie, firent mouche. Dès lors que l'adversaire était blessé, le combat était à l'avantage du bien, tout du moins pour le moment, car Valheim était un homme plein de ressource même dans une situation difficile.
Le croisé tenta tant bien que mal de se libérer des créatures invoquées par Angelus, hélas pour lui, ces tentatives étaient vouées à l'échec, les morts avides de vengeance et de haine ne lâcheraient leur prise pour rien au monde. Mais même les mains attachées, le croisé possédait encore ces dons magiques utilisable par la voix, parlant toujours dans une langue étrange et ancienne, inconnu de Angelus, un sort toucha la zone, les bras du garçon blond devienrent plus lourds et s'engourdir, si bien que ceux ci devinrent comme paralysés, désormais inutilisables, voila une chose qui deviendrait un problème de taille. Angelus n'avait rien pour contrer ce genre de sort, le jeune garçon resta muet, le regard toujours aussi sérieux, ne laissant apparaître ni doute, ni crainte. Il était fort probable que le sort de Valheim se dissipe de lui même d'ici quelques minutes, la patience allait donc être de mise.
Mais les sorts du croisé ne s'arrêtèrent pas là, en effet, une autre formule magique fut prononcé, et la vue d'Angelus fut soudainement plongé dans l'obscurité... Désormais celui ci ne pouvait plus que apercevoir de simples formes, les hommes lui apparaissant comme de simples ombres. Si Angelus venait d'être affecté par ces sorts, il était fort possible que le garçon qui combattait à ces cotés eut subit les mêmes effets.
L'enfant du futur était désormais aveugle et ces bras hors d'état de nuir, situation délicate, qui serait critique une fois que Valheim sortirait de l'emprise des morts. Heureusement, le jeune homme aux cheveux d'or était aussi plein de ressource, genou au sol, il mit en place une stratégie. Pendant ce temps, le jeune Eisuke, fit apparaître sur la zone une sorte de brouillard noir, bien que aveugle, Angelus pouvait sentir que les ténèbres avaient recouvert la pièce. Les trois combattants étaient sur un pied d'égalité, tous les trois aveugles... Enfin presque...

En effet, Eisuke créea une entité à partir de son corps, capable de détecter les ennemis aux alentours, cette entité s'exprima dans quelques dialogues anciens, pour exprimer la position exacte de Valheim. La chose était bien utile, mais Angelus aurait pu se passer d'une telle chose. En effet, Valheim avait fait plusieur erreur, même aveugle, un mage avait bien d'autres ressources pour détecter sa proie. Tout d'abord, toujours accroché par les morts, Valheim était immobile, avant de lancé son second sort, celui ci s'était exprimé par une phrase : " Vous m'avez bien eu, raclures. Hélas, j'ai besoin de temps pour me libérer de ces saletés. οφθαλμός ". Cet petit phrase avait révélé sa position dans le détail. Autre chose, Valheim était toujours dans le cercle incanté un peu plus tôt par Angelus, or tout ce qui était dans ce cercle était symbolisé par une présence magique au yeux du mage de lumière. Dès lors, même aveugle, Angelus pouvait toujours détecter sa proie.

Il mit donc sa stratgie en place, réfléchissant comme si il était Valheim. Le garçon mage du temps et de la lumière, savait que la magie du croisé influençait ces sens et ceux de ces adversaires. La vue du croisé serait innefficace dans ces conditions suite à la brume noir incanté par Eisuke. Il restait donc deux sens au sbire de Ganondorf pour déceler ces proies : L'ouie et l'odorat. L'odorat était inutile en ce lieu, l'odeur de la mort et de la chair putrifié qui parcourait les lieux serait insupportable même pour un croisé. Il ne restait donc que L'ouie... Or donc, si Valheim amplifiait son Ouie, pour n'entendre ne serait ce que le battement de coeur, ou le souffle de la respiration de ces proies, celle ci serait détectacle ou quels soient.
Angelus eut un sourire, il allait utilisé la propre magie de Valheim contre ça propre personne. Si Angelus ne se trompait pas, Valheim allait sûrement amplifier son Ouie pour trouver ces deux adversaires. Privé de ces bras, le garçon blond se concentra et mit un peu plus de temps à créer son sort, à ces cotés, se créèrent deux flèches de lumières.
La première fut lancé, non pas sur Valheim, mais sur la chaine qui maintenant l'orbe au plafond et que protégeait le croisé, celle ci était facilement détectable avec toute l'énergie négative quel produisait. En effet, la flèche fonça à toute allure sur la chaine de fer, qui se brisa, cela eut pour effet de faire tomber l'objet en direction du sol qui se percuta sur celui ci dans un bruit sourd. Quel était le but de cette manoeuvre ? Faire croire à Valheim que profitant de la brume noir, Angelus voulait tenter de s'emparer de l'orbe, qui était après tout le but de la mission. Dès lors, si Valheim avait utilisé son Ouie, le croisé allait sûrement se focaliser sur la provenance du bruit qu'il venait d'entendre, cela causerai sa perte...
En effet, Angelus n'avait en réalité jamais quitter sa position actuel, et il lança sa seconde flèche de lumière en direction de Valheim dont l'attention aurait du être détourné.

Dès lors les morts qui étaient aux prises avec Valheim avaient sûrement dû disparaitre, leur temps d'invocation étant épuisé. Le plan d'Angelus avait il fonctionné ? Valheim était il défait ? Seul les déesses pouvaient le savoir.

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckard Falskord
Homme Impie
Homme Impie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 26
Date d'inscription : 17/09/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Jeu 23 Fév - 12:10

Plusieurs choses se passèrent pendant ce temps de latence qui durait pendant un moment déjà. Des choses que Valheim n'avait pas perçu. Ce satané brouillard noir devenait le premier de ses soucis. Et ayant lancé un sort de cécité à ses adversaires plus tôt, il lui serait impossible de lancer la technique inverse sur lui même avant quelques temps. Il sentait à présent bien que le balance penchait à son désavantage. L'homme cessa de porter son attention sur les morts qui l'entravaient, à quoi bon ? Il n'agissaient pas et la seule solution était d'attendre, quoique...

Il murmura inaudiblement " ορέιγ " pour augmenter ses facultés auditives, seule technique qui lui permettrait de détecter ses adversaires.
Enfin, il les avait repérés. Autant d'adrenaline qui se dégageait de leurs corps rien qu'avec l'excitation des organes comme le coeur ainsi que la respiration saccadée et forte. Il serait à présent temps de forcer sur les cadavres pour s'en libérer. Le croisé serra les poings, contracta ses muscles et s'apprêta à tirer sur chacun de ses bras pour arracher les membres des zombies. Quand tout à coup, il entendit un bruit sourd sur le sol, cela accompagné d'un cliquetis de chaînes retentissant. La force du son dégagé manqua d'exploser un tympan à Valheim, son ouïe développée, le bruit lui fut extrêmement douloureux. C'est aussi à ce moment que les morts-vivants s'évaporaient dans un nuage de poussière. Le sort venait de se terminer, visiblement.

L'homme mit un genou à terre en se tenant la tête, l'une de ses oreilles sifflait et le faisait souffrir. Il décida donc immédiatement de provoquer la rupture de sa technique avant qu'elle ne le rende complètement sourd. Satané mage, il était donc parvenu à retourner le sort du croisé contre lui-même... Le brouillard faisait toujours effet, mais quelque chose le dissipa l'espace d'un instant. Une nouvelle flèche de lumière se dirigeait droit sur Valheim. Diable que cela, il n'avait presque plus d'énergie magique, il ne fallait donc pas gaspiller son pouvoir en techniques inutiles. Fort heureusement, la Main du Roi Sombre était loin d'avoir joué sa dernière carte... Aussitôt, il se releva inconsciemment et se mit de profil, tendant ses deux bras à droite et à gauche. L'un étant dirigé vers la flèche qui percuta sa main gauche. On ne saurait comment l'expliquer, mais le jet lumineux ressurgit par son autre main et vint percuter le mur non loin de l'endroit ou l'orbe avait chuté. Valheim n'était plus maître de son corps en cet instant. Son parasite démoniaque avait fait surface pour contrôler le moindre de ses mouvements. D'ailleurs, on pouvait distinguer que ses yeux étaient devenus jaunes, accompagnés d'une noirceur indicible... Une voix inconnue et malsaine s'éleva alors, s'échappant de sa bouche, n'inspirant rien d'autre que de la terreur.

" Le maître ne saurait tolérer votre arrogance. D'ailleurs, je ne la tolère guère plus. "

Son bras gauche chuta le long de son corps, mais le droit se cibla à présent en direction de l'orbe qui avait chuté. Il ne l'avait point regardé. La sphère verte obscure disparut instantanément pour se retrouver dans la main de son maître. Comment était-ce possible ? Le démon qui habitait Valheim était lui, plein de magie, mais ses action étaient loin d'être bénéfiques pour le croisé. Il sentait son corps se dégrader au fur et à mesure que l'esprit mauvais prenait contrôle de son corps. En fait, il était en proie à un paradoxe certain. C'était la guerre dans le cerveau de l'homme. Lui, essayant par tous les moyens de se libérer de l'emprise du parasite, alors que l'autre l'écrasait profondément.

C'était ainsi à chaque fois que le croisé allait subir une attaque supposée meurtrière pour lui, cette entité apparaissait à chaque fois. Et toujours, l'homme en déduisait un manque de capacités défensives de sa part, si bien qu'il s'en voulait profondément.
...
Il restait suffisamment de magie à Valheim pour que celui-ci récupère l'emprise de son propre corps. Ses yeux retrouvèrent leur couleur verte émeraude. L'homme aux cheveux d'argent ramassa son arme qui gisait par-terre depuis un bon moment et la dématérialisa dans sa main. Il fit ensuite rouler l'orbe vers ses deux opposants.

" Veuillez m'excuser pour ce "manque de tact". Il est temps de mettre fin à ce duel. Je n'ai plus suffisamment de ressources pour terminer ce combat, et mon heure n'est pas encore venue.
Nous nous reverrons certainement, messieurs.
"

Après ces paroles, une aile immense et d'un noir d'ébène se déploya de son omoplate droite. Celle-ci se recroquevilla pour recouvrir la totalité du corps de Valheim. Puis chaque plume se détacha pour le faire disparaître une bonne fois pour toute. Il était parti, laissant juste derrière lui l'orbe enchaînée.


~


" Comment as-tu pu ainsi trahir ton maître en leur donnant la clé, Valheim ?!

- Peu importe, le résultat sera le même. Et puis, n'est-ce pas plus jouissif d'attendre la suite des évènements ? Les hautes instances de Croisade Sanglante n'ont pas encore effectué le moindre mouvement sur l'échiquier.

- En effet... Cela promet d'être intéressant, héhé... "



[HRP]Voilà ! Ce post conclut le RP des Oubliettes. Libre à vous d'écrire votre propre épilogue à la suite du mien. En tout cas je vous remercie pour ce RP et m'excuse pour le temps de réponse plutôt abusif.[/HRP]

_______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganondorf Dragmire
Seigneur du Malin. ∫ Élu de Din, Champion de Farore.
Seigneur du Malin. ∫ Élu de Din, Champion de Farore.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 563
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmire
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Jeu 23 Fév - 18:18

Décidément, les évènements qui se déroulaient devant mes yeux me plaisaient. Si seulement ces insectes avaient su que les orbes étaient mes yeux...Ne se doutant pas que je les observais, ils paraissaient sans peur et empreints d'une détermination à toute épreuve. Les fous ! Comment pouvaient il encore avoir de l'espoir ? Quelle espérance leur restait il donc ? Une couronne faible, des héros au bord du gouffre et... Une pauvre âme torturée qui avait été Prince.

Et pourtant... Valheim avait été défait. Si il en était bien un dont je doutais de la défaite, c'était bien lui. Ma Main droite, l'instrument de ma colère, le bras qui portait ma rage dans les rangs de mes ennemis. Battu à deux contre un, son orbe détruit... Parfait. Tout se déroulait comme je l'espérait, sur la fine trame du Destin. Une aille était libérée, ses assaillants affaiblit et leurs esprits tourmentés par ce qu'ils avait pu y rencontrer. Le premier verrou était tombé et les autres ne tarderaient pas. Mes ennemis connaîtraient alors la puissance de la Croisade Sanglante.

Je ne suis pas venu à Hyrule pour plier. Je n'ai pas quitté mon pays pour accepter leurs lois. Je suis venu les soumettre. Et tous ceux qui résisteront mourront. Tous. Sans distinction ni pitié. Et quand tous les coeurs rebelles seront transpercés, tous mettront un genoux en terre et baisseront les yeux. Car ca sera tout ce qui leur restera !


Valheim... Viens donc prendre la place qui est la tienne. Rejoins ma droite et assiste à mes côtés au spectacle de notre gloire.

Je n'avais aucune raison de lui en vouloir. Je voulais les voir chuter devant moi, pas les savoir morts devant mes serviteurs. Mes ombres se déployèrent alors autour de mon fidèle et le transportèrent à ma droite. Assis confortablement sur mon trône, je prenais un verre de vin et le vidait d'un trait, profitant par tous mes sens de ce moment exquis. J'en aurais d'ailleurs bien proposé au Prince mais...Il n'était pas en état de boire.

_______________________
Ganondorf Dragmire, de la tribu des gérudos, Seigneur et maître du désert, des ombres et de la flamme, Elu de Din, Porteur du pouvoir divin, Fléau des Div'Jadus, la Flamme ardente qui danse sur le cadavre de ses ennemis,
Le Lion qui conquerra le monde,
Roi des Rois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swann Netil
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
Traître-Lionne | Championne d'Aegis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 826
Age : 25
Date d'inscription : 14/02/2010

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Jeu 1 Mar - 14:10

[ Je ne vois aucun problème pour le temps de réponse ! Chacun fait comme il peut =) Merci aussi pour ce petit combat les gens, c'était sympa :3 ]


Le mage avait réussi, comme le pensait Eisuke. Il savait bien que la victoire ne pouvait pas venir de lui-même ici, et contre ce type. Son style de combat était trop... Direct disons, pour un tel adversaire. Les évènements avaient donc tournés en leur faveur après quelques sueurs froides. Le voleur se sentait forcément soulagé. Soulagé de ne pas être tombé ici. Car il avait été incapable de se montrer vraiment dangereux, aussi bien à cause de la sensation de sa jambe carrément paralysée que par la magie très puissante de l'adversaire auquel il venait de faire face.

Lorsque Valheim disparut - avec classe, au passage -, le garçon aux yeux d'or ramassa d'abord son katana, récupérant du coup l'usage de ses bras. Seule sa jambe l'obligeait à se tenir maladroitement à cet instant.
Il regarda le mage, Angelus, qui avait plutôt bien maîtrisé le combat. Puis, après s'être assuré que tout allait pour le mieux pour lui, il posa son regard imperturbable sur l'orbe verte. Et, levant sa lame dans les airs, il la frappa d'un mouvement circulaire parfaitement fluide, ce qui la fit s'éclater en mille morceaux. Le travail était fini ici.

" Bon... Y a plus rien à faire ici. "

Lâcha simplement le Porteur du XIII, avant de faire volte-face et se diriger vers la sortie. La chance qu'il avait eu lors de ce combat était de ne pas vraiment s'être épuisé. Aucune blessure, juste cette gêne désagréable à la jambe. Et il avait à peine combattu, au final, puisqu'il n'avait réalisé qu'une simple parade et un coup de poing. De la rigolade, en somme.
Le temps de retourner dans le Grand Hall et il serait parfaitement remis, comme si rien ne lui était arrivé. Une bonne chose, en sachant que la partie était loin d'être finie.
C'est donc en boitant qu'il regagna les escaliers, et le long couloirs menant au hall.


[ C'est fini pour moi ! ]

_______________________
Autre compte : Nabooru



Couleur : darkgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   Ven 2 Mar - 20:43

La bataille était terminé, Angelus pensait enfin en avoir fini avec Valheim. Vaincre et envoyer dans l'au delà la main droite du seigneur sombre serait une grande victoire et un coup dur pour le camps des croisés. Le brouillard installé sur la zone commençait à se dissiper, et l'ombre de Valheim était désormais visible. Se concentrant, sentant que ces mains commençaient à retrouver quelques sensations, il observa tant bien que mal son adversaire, mais quelque chose d'étrange se produisit, l'aura de Valheim changea quelques instants, augmentant de façon significative, comme ci l'adversaire devant ces yeux était devenu soudainement un autre homme. Un murmure arriva aux oreilles de Angelus, la voix qui venait de s'exprimer, fit frissonner un cours instant Angelus, chose surprenante, le sage de la lumière et du temps avait déjà affronté et vaincu de nombreux croisés dans l'époque d'où il venait. Il pensait connaitre Valheim, mais celui qui était face à lui, semblait posséder une faculté spécial, une chose sommeillait en lui. Valheim possédait un secret, et Angelus voulait désormais le découvrir...
Hélas pour lui, les questions qu'il se posait resteraient sans réponse aujourd'hui, car Valheim redevint lui même aussi vite qu'il changea un peu plus tôt. Il possédait désormais l'orbe en main, Angelus se prépara déjà à lui reprendre, il n'était plus l'heure de rigoler, autant en finir dès maintenant ! Mais à la surprise général, Valheim déposa l'orbe au sol, la donnant à ces opposants. Il semblait que le croisé avait joué son rôle ici, et qu'il s'était décidé à se rendre. Le combat venait d'être gagné, mais Angelus était ici pour détruire les croisés, non pas pour récupérer l'orbe ! Mais le combattant des ténèbres utilisa une de ces techniques et disparu de façon spectaculaire. Dès lors, Angelus récupéra l'usage de tout ces sens, se relevant, il sentit en lui un sentiment de frustration monter en lui. Valheim venait d'être défait ! Mais Angelus n'avait pas eut le temps de l'emporter dans la tombe ! Désormais il allait falloir retrouver le croisé dans la citadelle noir, mais il était fort possible de tomber sur d'autres croisés comme cette maudite Withered... Saleté...


"J'aurais du être plus rapide, au lieu de trop chercher à économiser mes forces..."

Un bruit sourd se fit entendre, signe que le jeune homme qui avait combattu à ces cotés venait de briser l'orbe. Dès lors sa mission était terminé, et Angelus regarda son "allié" quitter les lieux sans bruit. Angelus resta seul quelques instants, dans ce lieu maudit, ou trop d'âmes torturés étaient tombés sous les coups du seigneur sombre et de ces sbires. Angelus s'exprima à travers la salle, comme ci les âmes des morts étaient face à ces yeux malgré leur inconsistance.

"Pardonnez moi d'avoir du vous réveillez tout à l'heure... Je n'aime guère utiliser les âmes des défunts pour combattre. Je ne peux hélas pas vous libérez pour vous offrir le repos éternel... Tout du moins tant que le seigneur sombre vivra, je n'aurais pas ce pouvoir. Mais je vous promet de revenir et de vous montrez le chemin de la lumière."

Se fut donc ainsi que Angelus quitta les lieux, que ferait il ici ? Continuez sa chasse aux croisés ? Ou bien aidez à la libération du Prince ? Malgré le fait que cela n'était guère sa mission, il se souvint de sa discussion avec la princesse Zelda quelques heures plus tôt. En aucun cas il ne voulait voir les larmes de la jeune femme. Que faire, écouter son coeur ? Ou bien sa raison ? Le jeune homme allait devoir faire des choix. Il n'était plus temps de se cacher. Il fallait désormais y aller à fond, le combat contre Valheim lui avait fait dépenser de sa précieuse énergie magique, mais celui ci était encore en état de se battre, et il était loin d'avoir montré son plein potentiel. L'aura du jeune homme se mit à grandir de façon terrifiante, dès lors, le temps était quelques choses de trop précieux, et la cible de Angelus n'était qu'un seul homme : Ganondorf ! Et face à lui, il faudrait y aller à fond.

Angelus prit l'escalier et rebroussa chemin à travers les ténèbres, direction le grand hall de la citadelle noir.

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'histoire d'un Prince et de son enlèvement. [6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Vallée Gerudo :: La Citadelle Noire :: Aile Est. :: Oubliettes.-