Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Rencontre entre deux Sages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Rencontre entre deux Sages   Jeu 1 Sep - 22:50

[HRP : désolée du retard Aegis ^^' donc voilà, comme prévu, le RP que tu voulais pour démarrer Impa, en espérant que ça te conviendra ^^]

Nabooru n'ayant rien trouvé au Temple de l'Esprit, avait décidé de mener un peu sa propre enquête.

Elle était certes téméraire et fière, elle apprenait néanmoins de ses erreurs. La première fois où elle avait voulu affronter Ganondorf et les deux sorcières dans le Temple, ce fut seule, bien qu'elle n'avait eu aucun scrupule à avoir voulu utiliser Link afin d'obtenir les gantelets d'argent...vraiment prête à tout, à cette époque, même d'utiliser un gosse, élu par les déesses, chose qu'elle avait voulu tester. A la façon gérudo. C'est-à-dire en lui faisant courir des risques, tout en servant son propre intérêt.

Elle avait voulu affronter ses ennemis seule, ayant refusé l'appel de Rauru, considérant que ça valait autant que la domination de Ganondorf, bref, elle en avait assez de se faire dicter sa conduite, de quelle façon elle devait vivre, en fait.

Résultat, elle avait été capturée par les sorcières, manipulée par celles-ci pendant 7 ans consécutifs, allant jusqu'à affronter Link de façon presque inconsciente, alors que bon, oui, elle l'avait envoyé dans des tumultes de pièges mortels en tout genre, mais dans le fond, elle ne lui avait jamais souhaité sa mort...

Ensuite, lorsqu'elle avait été libérée, elle avait finalement accepté d'agir avec les autres Sages et le Héros, ayant compris qu'elle ne pourrait jamais vaincre seule Ganondorf et les sorcières. ça lui avait couté sept ans de sa vie, ce qui était pas mal en soi, alors si elle n'avait pas tiré leçon de ça, ça serait grave...

Ce qui avait fait que, lorsqu'elle avait surpris Link en train de se faire narguer par les sorcières, qu'il agissait en solitaire à ce moment-là, elle le lui avait reproché, et dit ses raisons, expliqué pourquoi. Tout bêtement parce qu'elle ne souhaitait ce qui lui était arrivé à personne. Sauf à Ganondorf, peut-être. Non, de sûr.

Nabooru n'avait jamais eu la prétention de se considérer comme une personne parfaite, elle avait ses défauts, ses qualités, et si on n'était pas content, c'était pareil. Elle assumait seulement ses erreurs, ne niait pas les fautes qu'elle avait pu commettre, parce que quelque part, ne pas admettre ses erreurs, elle considérait ça comme de la lâcheté, et ça, c'était quelque chose de très mal vu chez les gérudos, surtout avec la fierté qu'ils avaient d'eux-mêmes, déjà.

Ainsi donc avait-elle décidé de ne pas agir seule de nouveau, mais avec l'aide des autres Sages, qu'il fallait rassembler, pendant que la princesse Zelda rassemblait elle-même ses troupes, pendant que Link était censé rallier les peuples, aussi...du moins, elle l'espérait, car ils en avaient parlé, au château.

Au moins cela leur ferait-il une chose en moins.

Aussi était-elle donc dans la Plaine, sur le dos de l'étalon qu'elle avait acquéris au ranch quelques temps plus tôt, se dirigeant vers le village Cocorico. Commencer par Impa lui semblait être une bonne idée. Elle était après tout proche de la princesse, elle était donc peut-être déjà au courant de l'actualité, voire plus, parce que le village se trouvait quand même entre les gorons et les zoras, en gros, en plein chemin entre les différents peuples. Ensuite, les Sheikahs avaient la réputation de voir les choses pas forcément visibles au premier coup d'oeil...en gros, les coups fourrés, quoi. Ce qui rentrait dans leur fonction en tant que serviteur de la famille royale, les gardes ne pouvaient pas être partout, ils ne voyaient souvent que ce qui était au-dessus, dans l'ombre, seuls les Sheikahs arrivaient à percer les ténèbres.

Ce fut ainsi que la famille sut prospérer et que pendant un temps, jusqu'au retour de Ganondorf, en fait, peu de chose avait troublé la paix...puisque les serviteurs de la famille, en plus des gardes, gardaient un oeil sur tout.

Du moins, c'était ce qu'elle en comprenait, elle n'était pas Sheikah, après tout, ni hylienne, ni une noble.

Elle arrêta sa course, au bout d'un certain temps, le regard froncé, scrutant les environs. Quelqu'un approchait...
[/i]

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impa
Sage de l'Ombre. | Nourrice de la princesse.
Sage de l'Ombre. | Nourrice de la princesse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 94
Age : 34
Date d'inscription : 01/08/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux Sages   Lun 5 Sep - 13:57


[HRP : Également désolée pour le retard, je n'ai pas eu l'occasion d'accéder au forum ces derniers jours <.<]

Sept ans s'étaient-ils vraiment écoulés depuis ce soir où Ganondorf avait tenté de s'emparer de l'Ocarina du Temps, lançant son assaut depuis l'endroit où elle se tenait actuellement ? Il lui était difficile de le réaliser, malgré les souvenirs qui suivaient celui-ci. Au final, le Héros l'avait vaincu, et les sept sages, avec leurs pouvoirs respectifs, scellèrent à jamais l'âme du Malin et l'envoyèrent dans l'oubli éternel.
À jamais ? Éternel ? Aujourd'hui, ce qu'ils avaient appelé l'éternité ce jour-là ne lui paraissait pas plus loin que le lendemain. La Destinée d'Hyrule se confinait-elle dans le sombre dédale de cet avenir, dont le retour du Malin n'était que les prémices ? Bien après l'attaque du Château, le Temple du Temps avait également subi l'assaut des sbires du Seigneur Noir. Quant à la sage de l'Ombre, elle s'était éloigné de ces champs de bataille pendant un moment ; la petite princesse qu'elle se chargeait autrefois de protéger était devenue une gracieuse souveraine, et bien que l'engagement des sheikahs envers la Famille Royale se perdurât, elle-même n'avait personnellement assisté à ces odieux carnages -dont elle eut simplement vent de par sa position d'alliée royale-. Toutefois, dans l'ombre et à ses ordres, son peuple épiait sournoisement les suspects agissements du vil gérudo et de ses fanatiques.

À présent, chacun des six sages devait être au courant que leur sceau n'était plus que misère. Mais la libération du roi du désert fut vite suivie par le retour du jeune Héros du Temps, Link de son nom. Cet hylien élevé en kokiri, frère de sang d'un Goron, époux d'une Zora, admis par les Gérudos et messager de la Famille Royale avait tout pour séduire chacun des peuples d'Hyrule. Depuis ce jour où il avait terrassé la bête du Temple de l'Ombre, la Dame Sheikah ne l'avait plus eu face à elle, mais les vents sur son retour se propagèrent rapidement. Ce fut même instantané chez les Sheikahs, conservant leur efficacité malgré leur nombre réduit suite à cette horrible guerre, il y a longtemps de cela à présent ; au moment même où on lui confia la garde de la Princesse de la Destinée, qui à l'époque n'était point en âge de se douter qu'elle était une élue des Déesses, mais que la mélodie de la Famille Royale berçait doucement...

Impa savait que l'heure de réparer leur erreur était venue. Cette erreur qui fit leur sceau si précaire, et qui permit au Roi des Ténèbres de mettre fin à son exil. Sept ans auparavant, ou peut-être quatorze car jamais il ne lui fut possible de situer cette période qui, grâce à l'Ocarina du Temps, parut comme si elle n'avait jamais existé, elle n'avait pas vu que Ganondorf tentait de les disperser pour mieux les piéger ensuite. Ignorant comme chacun des sages cette conscience avant son éveil, leur union n'aurait jamais été possible sans Link. Tout ce qu'elle avait su, c'était qu'il était de son devoir de protéger la Princesse Zelda et la Triforce de la Sagesse, chose qui par ailleurs fut pendant sept longues années. Mais à ce moment-ci, si le passé était si bien ancré dans leur mémoire, c'était pour faire en sorte que le futur ne soit jamais aussi sombre que les desseins macabres du gérudo. Et le souvenir de la mésaventure de chaque sage devait les dissuader de se relancer seuls encore une fois dans une spirale infinie selon le bon vouloir d'un Sorcier.

La Dame Sheikah était, comme toujours, discrètement dissimulée dans la Plaine d'Hyrule, très près des fortifications du Château. Elle était encore là lorsqu'une personne à la chevelure écarlate et à la peau mate apparut à ses yeux, à une distance raisonnable d'elle. D'ailleurs, jamais elle n'aurait pu confondre la personne qu'elle voyait avec une simple gérudo, non, car c'était bien leur plus noble dame qu'il y avait là :


«... - Nabooru, Sage de l'Esprit. » 

Toutes ses pensées et projets furent répondus par l'apparence fortuite de la gérudo. Si les six sages devaient agir, comme ils l'avaient fait par le passé, la première chose à faire était de s'unir, et l'occasion d'en discuter se présentait là, simplement, sous les yeux perçants de la sheikah. Sa voix était parfaitement posée lorsqu'elle avait interpelé, de façon plus ou moins formelle, la Sage de l'Esprit aux yeux de laquelle elle se révélait, faisant des pas en sa direction.

Le temps ne l'avait pas changée, tout comme son souvenir dans la mémoire d'Impa demeurait inaltéré. Car devant elle se tenait la gérudo avec qui elle avait collaboré pour bannir Ganondorf. La Sheikah n'avait jamais vraiment eu de la sympathie pour le peuple Gérudo, comme tout allié du Roi envers des hors-la-loi. Elle n'approuvait sur aucun point leur mentalité et leur liberté excessive, mais en aucun cas elle ne doutait de la fiabilité de celle qui lui faisait face. Après tout, le fait qu'elle se soit rebellée dès le début contre leur Roi avait légitimement fait d'elle la Sage du Temple du Désert, et s'ils avaient pu ensemble exiler le Seigneur Noir, alors à tout prix, ils devaient encore une fois sceller son Destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabooru
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
Sage de l'Esprit. | Reine Brisée.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux Sages   Lun 5 Sep - 17:13

[HRP : Aegis, il est super l'avatar d'Impa ! =D]

Nabooru scruta les environs, suspicieuse, aux aguets. Elle n'avait pas l'oeil expert des Sheikahs, capables de voir là où se cachait tel ou tel piège.

Les gérudos étaient plus directs, plus fourbes, certes, mais leurs coups étaient francs, plus francs que ceux des Sheikahs qui agissaient de façon plus sournoise, en silence, le temps de s'en rendre compte, il était trop tard, ils vous avaient eu, tant ils parvenaient à se fondre dans le décor.

Nabooru sauta à terre, tout en dégainant son sabre, ôtant bien vite son masque de froideur lorsqu'elle reconnut une voix, certes pas vraiment familière, mais reconnaissable quand même.


«... - Nabooru, Sage de l'Esprit. »

Impa, l'une des Sept Sages d'Hyrule. Elle ne l'avait vue qu'une seule fois, seulement au Sanctuaire, le temps de construire le sceau censé enfermer Ganondorf pour l'éternité. Quelle blague...Nabooru tentait de garder son esprit de "je prends les choses à la légère, je nargue", mais en fait, tout au fond d'elle, lorsque le vil Sorcier s'était libéré...elle avait limite été touchée plus que les autres, car ayant côtoyé Ganondorf par le passé. Touchée dans le mauvais sens.
Car elle avait très mal réagi. Elle avait d'abord refusé de croire en cette vérité si douloureuse, que ce vil homme n'ait finalement pas eu justice rendue, ces sept ans de séquestration qu'elle avait eue, avaient-ils été en vain ?

Cela faisait un bon moment, certes, mais Nabooru était rancunière, c'était un défaut plutôt commun chez les gérudos, et il suffisait qu'elles soient bornées...pour empirer la chose. Et c'était ce que Nabooru était. Bornée, bien que ceci lui avait sauvée la vie, quelque part, et rancunière.
Elle avait bien sûr quelques qualités à côté, mais bon, elle n'allait pas renier ce qu'elle était, si la personne y voyait un inconvénient, elle n'avait qu'à aller voir ailleurs si elle y était.

Les Sheikahs et les Gérudos avaient certes beaucoup de désaccords quand à la manière de faire les choses, mais Nabooru avait appris depuis longtemps qu'il fallait unir ses forces aux autres pour vaincre Ganondorf. Et donc, mettre sa petite fierté Gérudo de côté, pour ce genre de chose. Parce que rester en captivité malgré-soi, ce n'était pas très utile...

Et elle, elle trouvait plus intéressant de taper sur Ganondorf d'une quelconque manière plutôt que d'être immobilisée comme elle l'avait été. Ensuite, elle avait un peu redouté la mentalité des Sages, mais avait bien vite mis ses préjugés de côté, une fois au Sanctuaire. Ensuite, l'ambiance n'était pas si mal que ça.
Bref, elle avait beaucoup appris de sa première défaite contre le Mal.

Rangeant son sabre, vu qu'Impa était une alliée, Nabooru la salua, à la manière des gérudos, tout en lui répondant, toujours aussi fidèle à elle-même :


- La seule et unique, Impa des Sheikahs. Je dois dire que vous tombez à point nommé !

Surtout qu'elle cherchait les Sages, et si possible, elle en priorité, et là...ben justement, Impa se présentait à elle, c'était une occasion qu'elle ne raterait pas.
Et n'étant pas du genre à lambiner, elle attaqua direct :


- Je désirais m'entretenir avec vous. Avez-vous eu vent d'une quelconque rumeur à propos du chacal ?

Non, décidément, Nabooru ne pouvait concevoir de le nommer par son rang actuel. Elle n'avait jamais voulu se soumettre à lui, après tout, alors l'appeler Seigneur ou le genre...jamais de la vie ! Pour elle, c'était une façon de s'incliner, et sa fierté gérudo le lui interdisait formellement, pas après tout ce qu'il lui avait fait subir. Bon, pas vraiment à tord vu qu'elle l'avait trahi le premier, ce qu'elle assumait parfaitement, mais bon.

Parce que pour elle, le respect, il fallait le gagner. Zelda l'avait fait, elle l'appelait donc par son titre, ainsi que la princesse Ruto, les autres Sages, et Link. Le reste, il fallait encore lui prouver sa valeur.

_______________________

Couleur : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre entre deux Sages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Plaines d'Hyrule-