Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La décadence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La décadence.    Jeu 2 Juin - 23:20

Toujours assit au sol, le Mage se pencha en avant lorsque Fol exécuta une figure que lui-même ne pourrait jamais faire sans se ridiculiser dans une chute des plus lamentables. Les yeux grands ouvertes, la bouche étirée en un sourire, il ressemblait à un petit enfant assistant à un spectacle. Ce ne fut qu’à l’interrogation du bouffon qu’il eut un éclaire le ramenant quelque peu au présent.

« Vous deux là ! Ne vous sentez vous pas inutiles mes chéris à soulever les armes de la justice contre un Mal qui n'est plus là ? Préférant même vous laisser voler la vedette par une troupe dirigée par votre Héros ? Ah ! Quel coup de poignard vicieux le Courageux vous a fait ! »

Voyant Anselme démissionnaire, le roux dû se résoudre à répondre lui-même. Parler. Quelle horreur…

« - . . . Personnellement, je me sens toujours inutile… Cependant… ! Le Mal est toujours présent, d’après moi, même s’il est moins visible qu’auparavant… ! Car… Sans Mal, le Bien n’existerait pas… Et tant qu’il reste des gens infiniment bons, comme Messire Conan… Les personnes porteuses de sombres dessins seront toujours présentes… Je ne sais pas ce qui est le pire, au fond… Avoir un ennemi puissant, imposant, ou… Un ennemi invisible… Qui se tapit dans l’ombre… »

A cette pensée, il resta silencieux quelques secondes, avant de s’apercevoir qu’il n’avait pas entièrement répondu à l’interrogation de son interlocuteur.

« - . . . Et concernant Messire Link… »

Il hésita un moment, cherchant ses mots.

« - . . . Je le trouvais bon… Avenant… Ne cherchant pas à créer des situations désagréables… Mais… A l’évidence… Il ne faut vraiment pas se fier aux apparences… »

Ses yeux se posèrent un instant sur sa propre main droite couverte d’étranges symboles noirs. Ne pas se fier aux apparence… Il aurait du le savoir mieux que quiconque. La situation concernant le Héros du Temps le mordit si fort qu’il leva un regard bien différent de celui doux, voir absent, qu’on lui connaissait d’ordinaire, vers Fol.

« - Qu’il fasse ce qui lui chante après tout. Nous sommes les Chevaliers du Phénix. »

Sa voix avait été claire, bien plus assurée qu’à son habitude et ferme. Cette phrase lui semblait suffisamment explicite, inutile de la détailler d’avantage. Il se replongea cependant rapidement à la contemplation d’un brin d’herbe « L’herbe est verte », n’écoutant que d’une oreille la suite des évènements.

« Et vous, mères porteuses ! Vous… … … … … de l'Obscure ! Auriez vous peur de vous battre… … … … … … Reine apeurée ? »

Reine apeurée… Oh, Zelda. Koume lui répondit en premier, mais il n’entendit pas. En revanche, une phrase de Kotake parvint à secouer son esprit embrumé.

« - … … … … ... … … les hyliens se tirent dans les pattes eux même et c’est bien plaisant de les voir se quereller de la sorte sans avoir le moindre petit geste à faire. »

A ces mots, Faust ne put réprimer une exclamation dédaigneuse. Comme elle avait raison… Comme il était désespérant de constater que, après le départ tant voulu de Ganondorf, les Hyliens, incapables de rester dans la paix qu’ils avaient si souvent espérée, se donnaient du mal pour faire souffrir leurs confrères, les rabaisser sans raison ou simplement être désagréables de front… Comme derrière le dos. C’était juste… Affligeant. C’était juste…

« - … Ridicule. »
Revenir en haut Aller en bas
Franc
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 82
Age : 48
Date d'inscription : 15/04/2011

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La décadence.    Ven 3 Juin - 16:46

La messe était dite, Fol avait joué cartes sur table. Il paraissait prêt à parler de lui maintenant qu'il avait pris conscience du fond du problème. Son cerveau se mit à réfléchir énergiquement. Il avait devant lui de très jolies spécimens représentatifs de la société. Ah ! En fait non il lui en manquait un mais ce dernier fut assez largement évoqué, assez pour que ce bouffon aux ambitions loin d'être transparentes puissent agir.

Fol prit un ton inhabituel, comme lors d'une confession. Il fallait bien qu'il discute de son projet aux principales concernés, de même que ceux - ci étaient des amis du fou ! Il mit fin à son spectacle de gymnaste, se frottant les mains pleines de glaises molles. Il devrait dés son retour au Château exiger des nouveaux gants.


« Pour le Bien, le Mal est un problème. Pour le Mal, le Bien est un problème. Hyrule à un problème. Mais il n'est pas l'opposition de deux factions, non. Le peuple ne semble pas prêt à vivre dans la paix car il n'a jamais vécu de grande guerre depuis longtemps. Je souhaiterais que vous, il désigna d'un doigt sale le Débauché et le Bellâtre , vous vous battiez avec l'aide de tous le peuple contre vous, il indiqua avec le même index terreux les sorcières, Mesdames. »

Il s'interrompit. Il se sentait bien malheureux en cet instant. Et pour cause, il n'avait toujours pas trouvé de sobriquet amicale aux jumelles ! Ah, quelle honte pour ce génie des mots. Il trouverait bien un jour. Cependant, un déclic eu lieu.

« Ah ! Kotake et Koume êtes à présent mes chéris ! C'est officiel. »

Il ferma cette parenthèse incongru d'un sourire complice. Il gloussa toutefois à l'idée de se faire dévorer amoureusement par les harpies. Etaient elles cannibales ?

« Mangez vous de l'Hylien mes chéris ? Si oui, je vous retire ce surnom ! »

Il reprit le ton qu'il avait précédemment arboré.

« J'aimerais mourir sur Hyrule. Les paysages y sont jolies, mais les gens comme vous y sont laids. Ils ont besoin de quelque dirigeant de génie pour briser votre mentalité abjecte. Vous n'en disposez pas. »

Il prit une profonde respiration. Jamais il n'avait parlé avec tant de sérieux, cela lui faisait tourner la tête. Ses jeux de comédies disparus, retrouvait il sa réelle personnalité ? Celle d'une personne normale ? Ah ! Bien sûr que non ! Ici encore il jouait un rôle ! Fol joue toujours un rôle. Fol n'est pas un homme, c'est un artiste !

Ce délire métaphysique cessa. Il inspira de nouveau et enleva son chapeau.


« Je m'improvise donc Roi d'Hyrule !

Ce trône, mes amis, je vous le laisse volontiers lorsque je vous aurais jugés dignes de poser votre fainéant derrière dessus ! Faites moi une guerre propre, une catharsis nationale, une délivrance d'esprit. Jouons à la guerre ! »


Il n'avait plus rien à dire. Il décida donc de tourner le dos à tout le monde. Laissant la réflexion se faire.

_______________________
Un agneau parmi les loups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koume & Kotake
Les Jumelles Crochues.
Les Jumelles Crochues.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2011

Fiche personnage
Guilde: Trône des Dragmires
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: La décadence.    Lun 13 Juin - 11:17

Tous avaient retenu leur souffle laissant le fou parler. Oui, c’était un drôle de personnage ! Comment osait il s’auto-proclamer roi d’hyrule ? Et qui plus est dans une plaine aussi fréquentée ? Bien qu’ils se soient mis à l’écart, n’importe qui aurait pu entendre ses propos. Cette fois le fou allait trop loin. Il ne pouvait pas donner des ordres à de puissances guerrières gérudos. Non s’en était trop, il fallait le faire taire. Personne ne devait être au courant de ce que mijotaient les deux infamies, et les plans de Fol s’en rapprochaient un peu trop à leur goût.
Le cerveau des harpies était en ébullition et tout se produisit très vite pour ne pas laisser aux autres le temps de réagir.
L’inévitable se produisit. Fol c’était retourné. Grave erreur de sa part car ça en faisait une proie facile. Les deux sorcières remontèrent sur leurs balais, s’élancèrent dans les airs puis foncèrent sur Fol. Une seconde après le fou se retrouvait dans les airs, emporté par les deux êtres maléfiques en direction de leur temple.
Il fallait interroger ce fou. Il semblait en savoir beaucoup. Beaucoup trop pour un simple fou arrivé à Hyrule depuis peu.


_______________________
La parole de Ganondorf

By Giulia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La décadence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Plaines d'Hyrule-