Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Présence Maléfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 0:29

Comme prévu, l'ascension vers l'entrée se fit sans la moindre gêne. Après avoir descendu un escalier, puis traversé une sorte de salle souterraine, remplie de torches allumées, Tout deux se retrouvèrent dans le temple. Il portait bien son nom le bougre, car la luminosité à l'intérieur laissait franchement à désirer. Ils arrivèrent alors dans une salle bien sinistre. au mur, plusieurs peintures représentant des visages plus hideux les uns que les autres. Au centre, une sorte de décoration ornée d'ossements et de pointes peu rassurantes, qui pointaient vers une porte un peu plus loin. Seulement, cette porte était séparer par un grand fossé.

La garde soupira. Franchir ce genre de chose n'était pas un soucis pour elle. Elle pouvait s'aider de sa magie du vent pour se propulser. Elle n'utilisait que très rarement la magie, mais ce n'était pas pour ça qu'elle ne la maitrisait pas. Juste qu'elle préférait son épée.
Dans tout les cas, elle suivait surtout l'aura ténébreuse pour se guider. Et justement, elle était plus forte en direction de cette porte.
L'ambiance du lieu ne la mettait vraiment pas à l'aise du tout... L'influence de Ganondorf paraissait faible en Hyrule comparé à ici. Mais bon, le lieu devait déjà être comme ça à la base...
Elle savait aussi que cet endroit possédait aussi des illusions. Des pièges invisibles, des sol, ou encore les mur eux même pouvaient cacher des passages... Ou des monstres. Pour le moment, ces derniers n'avaient pas encore pointé le bout de leur nez...

Seulement, elle était bien incapable de les déceler. Elle avait certes une bonne intuition, mais cela marchait surtout en combat...


"Si j'en crois cette... Aura, il faut franchir cette porte..."

Non décidément, elle n'était pas à l'aise. Cette salle avait déjà un aspect assez repoussant et inquiétant, elle n'osait donc pas imaginer le reste du temple, surtout qu'ils en étaient qu'à l'entrée, et qu'en général, c'est de loin le moins impressionnant. Elle aurait donné cher pour pouvoir faire demi-tour, mais il ne fallait même pas y compter. Encore moins y penser...
Elle restait méfiante. L'obscurité n'aidait pas pour déceler certains pièges. Mais ils n'allaient pas non plus passer la nuit ici.
Erinyes contourna la "décoration" centrale et se place face à la porte. De l'autre côté, il y avait un morceau de sol, juste en face, de quoi accueillir ceux qui étaient capables de franchir le précipice. Simple formalité. Ça paraissait trop simple, mais c'était peut-être normal... Le reste le serait sûrement moins, elle devait décidément arrêter de trop réfléchir...

Epée en main, elle plaça l'arme en arrière, pointant le sol. Elle ferma les yeux, et incanta à voix basse. La lame s'illumina légèrement, pendant que des courants d'air de plus en plus forts semblait en émaner. toutefois, inutile d'y mettre trop de puissance, il n'y avait pas une trop grande longueur de vide à franchir. Au bout de quelques secondes à peine, elle ouvrit de nouveau les yeux, et s'élança, se servant alors du vent pour se propulser, et arriver sans encombre de l'autre côté, avec une parfaite maitrise. Attendant qu'InuYasha arrive, ce qui ne devrait pas être trop difficile pour lui également, elle ouvrit la porte, pour se retrouver dans un couloir semblant descendre dans les profondeurs du Temple.
Tout ceci lui plaisait décidément de moins en moins... Les Ténèbres semblait être plus oppressantes en bas, sans parler de cette obscurité grandissante...


"Bon... Et maintenant ? Cela m'étonnerai que ce couloir soit dénué de pièges..."

Elle était évidement inquiète, mais faisait en sorte de ne pas le montrer, et tentait de contrôler sa voix. Elle ne pensait décidément pas être aussi sensible à ce genre d'endroit. C'était bien plus glauque que ce qu'elle avait imaginé, et cela faisait remonter en elle le malaise de certains souvenirs dont elle se serait bien passé...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 1:02

Après avoir obtenu son accord, Inuyasha l'avait de nouveau fermement saisie histoire de ne pas la lâcher et avait franchi l'obstacle pour pénétrer enfin dans le Temple de l'Ombre, ne l'ayant relâchée que lorsqu'ils furent arrivés. Si avec la vie qu'il menait, ce genre d'obstacle le ralentissait, il n'aurait pas survécu bien longtemps...comme quoi, ça n'avait pas que du mauvais, d'être à moitié démon ! Et des pouvoirs qu'il avait, il en profitait largement. Après tout, pourquoi pas, hein ?

Lorsqu'ils arrivèrent dans la première salle, l'hybride eut une petite expression moqueuse, mi amusée. Cet endroit était la parfaite incarnation du mot "repoussant". Fallait vraiment avoir une bonne force mentale pour pouvoir l'explorer jusqu'au bout. Inuyasha n'en avait certes que très peu de souvenirs, mais peu à peu, ça lui reviendrait, il le savait, il s'était déjà rappelé depuis longtemps que cet endroit était aussi un véritable labyrinthe, capable de perdre la personne possédant même un très bon sens de l'orientation !

Puis bon, les monstres en tout genre, il en avait vu, alors les décors macabres, ça le faisait doucement rire. Ce qui ne semblait pas être le cas d'Erinyes. Qui, malgré-tout, voulut continuer, pendant qu'Inuyasha regardait bien les alentours, pour se le graver en mémoire, au cas où. Petite habitude prise pour se repérer.


"Si j'en crois cette... Aura, il faut franchir cette porte..."

Elle désignait la porte du fond, au-delà d'un fossé profond, encadré par une porte en forme de démon tirant la langue, qui servait de plate-forme très étroite.

Bon. Constatation numéro 1 : la présence maléfique n'était pas encore matérielle, car Inuyasha ne la voyait plus, mais Erinyes, oui. Finalement, il avait bien fait de l'emmener, ça lui faciliterait la tâche.
Enfin, il n'était pas sans moyen non-plus : lui avait ses propres pouvoirs. Il ne pouvait certes pas distinguer illusion et vérité, mais avec ses sens développés, il était parfaitement capable de se débrouiller.

Sauf qu'Erinyes fit quelque chose qui le surprit...elle sembla utiliser de la magie, du vent qui plus est et...franchit le gouffre.

Là, Inuyasha eut comme une moue genre "ouais, bon..." avant de lui balancer :


- Eh, dis, toi...tu ne te serais pas un peu payée ma tête, par hasard ? Pourquoi tu n'as pas utilisé cette technique plus tôt ?

Ce n'était pas un reproche, juste qu'il était en train de se dire qu'elle l'avait assez pris au dépourvu sur ce coup-là. S'il l'avait su plus tôt, il ne se serait pas pris autant de peine. Peut-être.

Enfin, il ne perdit quand même pas de temps et la suivit, traversant le gouffre en un simple saut, avant de s'enfoncer dans le long couloir qui descendait. Il commença, mais Erinyes intervint :


"Bon... Et maintenant ? Cela m'étonnerai que ce couloir soit dénué de pièges..."

Inuyasha s'immobilisa alors pendant quelques instants. Ouais, pas faux, et lui qui avançait comme ça, sans être perturbé par quoi que ce soit...
Du coup, il prit deux-trois secondes pour examiner l'endroit où ils se trouvaient, utilisant ses sens, avant de lui répondre :


- ça sent le métal rouillé et la terre, plus bas. Dans ce couloir, je ne décèle rien. La prochaine salle, par contre...

Là, reprenant son air mi-amusé, mi-ironique :

- Il y a une sentinelle qui attaquera dès qu'elle nous verra ! Mais bon, son compte sera très vite réglé ! La salle paraîtra comme une impasse, mais il y a deux trois dissimulés. Et comme ce Temple a déjà été visité plus d'une fois, inutile d'aller dans les impasses, les portes sont ouvertes. Après, qui sait ce que nous trouverons derrière !

L'aura que ressentirait Erinyes, cela indiquerait la direction à suivre. Il ne se rappelait pas vraiment en détail de l'endroit, mais il avait pris l'habitude de réagir sur le moment, tout le temps, alors de tout savoir à l'avance, il s'en fichait un peu, surtout qu'il était capable comme là de détecter des présences plus loin, et donc à l'avance, déjà.

- Allez, on y va, sinon, tu vas perdre sa trace !

"Tu", vu qu'étrangement, cette présence maudite demeurait invisible à ses yeux pour le moment...

Ne voulant donc pas perdre de temps, il se précipita au travers du couloir. Concernant la sentinelle, il fallait être rapide, et savoir l'exploser.
Inuyasha savait très bien comment il allait procéder. Il aurait pu tout simplement l'éviter, mais il ne savait pas dans quelle direction était partie la présence maléfique à partir de là, alors autant virer les gêneurs.
Lorsqu'il s'approcha, rapidement de la prochaine pièce, il dégainna son arme qui se métamorphosa comme à chaque fois, et bondit lorsque la sentinelle le repéra, projetant son laser brûlant vers l'endroit où l'hybride s'était tenu quelques instants plus tôt.

Une fois en l'air, dans la même lancée, il envoya un rapide coup de sabre en avant qui projeta comme un grand souffle qui explosa la sentinelle, pendant qu'Inuyasha atterrissait sur ses pieds avec agilité, rangeant son arme.
En tant normal, pour ce genre d'ennemi, il n'aurait pas utilisé son arme, mais attaquer cet engin avec des griffes ou des armes, ça ne fonctionnait pas, il fallait vraiment une explosion ou dans le genre.

Ceci fait, il attendit qu'Erinyes arrive, avant de lui demander :


- Bon, alors elle est partie où, cette Aura, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 14:47

Erinyes sursauta presque quand Inu prit la parole après qu'elle soit passée de l'autre côté du fossé. Elle était tellement concentrée sur le couloir qu'être silencieux était presque devenu une obligation. enfin, ce n'était valable que pour elle, ça. Juste parce qu'elle ne connaissait pas les lieux, et que rien ici ne lui inspirait confiance...
Suite à la remarque du jeune homme, elle reprit un peu son calme et soupira avant de répondre.


"Et bien, en premier lieu, tu ne m'as pas vraiment laissé le temps de réfléchir à comment passer cette falaise, et de deux, la technique que je viens d'utiliser n'est pas très efficace lorsqu'il s'agit de hauteur..."

Oui parce que mine de rien, elle portait une armure. Autant, elle pouvait s'aider du vent pour se propulser sur le côté suite à un élan, et encore, si le "trou" à franchir n'était pas trop important, autant, elle avait bien plus de mal lorsqu'il fallait atteindre des hauteurs avec une pente bien raide. Le poids de l'armure n'aidait pas dans ces conditions. Loin de là. Même si sa magie du vent pouvait atteindre une certaine puissance, elle ne pouvait pas non plus déplacer des charges trop lourdes. En réalité, elle aurait eu beaucoup de mal à franchir la falaise pour accéder au temple. Elle se serait épuisée plus qu'autre chose en usant de ses pouvoirs. Alors que le précipice ici ne faisait que 3/4 mètres tout au plus. Il était donc plus simple de le franchir en s'aidant du vent comme d'un tremplin. Son habilité physique faisait le reste, armure ou pas. après tout, elle avait l'habitude d'avoir cette chose sur le dos.

Explications faites, ils se concentrèrent de nouveau sur le temple en lui même. InuYasha ne semblait pas déceler de piège dans le couloir. Mais visiblement, il semblait être déjà venu ici, car il décrivit la prochaine salle d'un air plutôt sûr de lui. Au moins, il était plus assuré qu'elle. C'était déjà ça... Elle soupira une nouvelle fois pour se donner contenance.
Le jeune homme lui, avait déjà prit les devant pour s'occuper de la sentinelle. Visiblement, il ne pouvait pas ressentir la direction de l'aura démoniaque. Il se fiait donc aux directions qu'elle lui donnait.
D'un certain côté, elle se demandait pourquoi elle, elle le ressentait sans aucun mal, alors que lui, ayant pourtant un côté Sheikah, démon accessoirement, ne s'en rendait pas compte... Il n'était pas vraiment utile de se dépêcher, car de tout évidence, elle ressentait cette chose en continue, et ce sans aucun soucis. Difficile de passer à côté d'un sentiment aussi oppressant. Bien évidement, elle se demandait aussi pourquoi elle y était aussi sensible du coup...

Elle fini alors par mettre ses réflexions de côté pour rejoindre son compagnon, qui, au vu du bruit, devait s'être occupé de l'ennemi. Bien qu'un peu rassurée du coup, elle garda quand même son épée en main, et arriva à son tour dans la salle. Elle put en effet voir une drôle de chose au centre, avec une partie détruite jonchant au sol. Au moins, ça ne leur nuirait plus...
Inu demanda alors quelle direction prendre. Il y avait plusieurs postes dans la salle. Le tout était de choisir la bonne. Vu qu'il ne semblait plus y avoir d'ennemis, le jeune fille prit le temps d'aller voir à chacune des portes, là où la présence hostile se faisait plus importante. Après un petit moment d'hésitation, et d'inquiétude (elle n'avait pas vraiment envie de savoir ce qui les attendait derrière les portes !), elle ce décida, et ouvrit la porte derrière laquelle la présence maléfique semblait plus concentrée.


"La présence a plus d'influence par ici... Maintenant, j'espère qu'elle ne nous attire pas dans un piège..."

Car au final, ils suivaient, enfin, elle plutôt, sauvait la piste aveuglément dans ce sens. Mais bon. Pas trop le choix. La porte débouchait sur un autre couloir, plus court, et en ligne droite, menant à une autre salle avec une nouvelle fois plein de cadres macabres. La plupart représentaient des crânes, et sur certains, les yeux de ces derniers brillaient d'une inquiétante lueur turquoise. Et pour combler le tout, des murmures semblaient s'élever des peintures, comme si elle étaient vivantes. Erinyes stoppa sa marche sans vraiment s'en rendre compte une fois parvenue en face du premier cadre. Il y avait plusieurs chemin possibles ici et là, comme un labyrinthe. Elle n'aimait pas ça, mais alors pas du tout... Car en plus de suivre la présence, il fallait aussi se souvenir du chemin de retour, au risque d'errer ici pendant un bon moment !

"Bon sang..."

Pensée à voix haute. Prouvant bien qu'elle était loin d'être à son aise ! Toutefois, elle n'allait pas rester plantée là non plus. Se fiant toujours à la présence, elle fini par prendre le chemin de droite. Malgré tout, les lieux étaient déserts. Seuls quelques pots en terre cuite étaient posés au sol. La garde ne s'en occupa pas, se concentrant d'avantage sur la présence. Mais quand elle passa à côté, un bruit la fit littéralement sursauter. Elle fit volte face pour se rendre compte que deux des pots venaient de s'élever dans les airs, et semblaient décidés à lui foncer dessus. Ce qu'ils firent la seconde suivante.

Sans réfléchir, elle brandit son épée un peu au hasard, et s'en suivit des bruits de pot brisé. Par sécurité, elle cassa aussi les pots restants. Beaucoup plus de peur que de mal au final. Mais son cœur continuait de battre à 100 à l'heure. Elle avait été vraiment surprise. Décidément, elle n'était pas habituée à ce genre "d'ennemis". Dans la catégorie "esprits", les seuls qu'elle connaissaient étaient ceux du cimetière. Des ennemis peut puissante, et facilement repérable. Mais dans ce temple, tout semblait fourbe...

Là, elle avait besoin de se calmer et reprendre son souffle. Il ne fallait pas qu'elle se laisse aller par ses émotions, et par sa peur. La présence n'aidait pas, mais c'était justement à cause de ça qu'il valait mieux éviter d'empirer les choses en se laissant surprendre à tout va. Elle avait toujours su que ce temple était spécial. Mais une fois dedans, c'était une épreuve encore plus difficile ! Et encore, elle ne savait pas qu'elle n'était pas au bout de ses surprises.
Quand on veut reprendre son souffle, rien de plus naturel que de s'aider en s'adossant à un mur. Sauf que quand le dit mlur n'est qu'une illusion, ça fait pour ainsi dire... Tout drôle !


"Qu'est ce que... ???"

Heureusement qu'elle avait un assez bon sens de l'équilibre, sinon, elle se serait retrouvée affalée par terre. elle était tout simplement passée à travers un mur invisible, indécelable à l'œil nu. Génial. Alors voici donc les fameuses illusions dont elle avait entendu parler... Ça n'aidait pas à la tâche tout ça ! Toutefois, elle remarque qu'au bout du couloir, se trouvait une porte. La présence n'était pas aussi importante dans cette direction, mais Erinyes préférait de loin utilise cette porte, plutôt que de chercher les autres murs fantômes dans les couloir, tout en étant accompagnée des murmures des cadres, ainsi que leur... Beauté... Elle appela alors InuYasha, tentant tant bien que mal de garder une voix calme et sereine.

"Il y a une porte derrière ce mur ! Ça ne coûte rien d'aller voir..."

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 17:16

Erinyes finit par arriver, sur ses gardes. Et elle avait bien raison de l'être. Ici, les pièges pouvaient surgir n'importe quand. Ce qui ne changeait pas vraiment du quotidien d'Inuyasha, d'où son "calme" par rapport à cet endroit.

Puis bon, en même temps...

La première fois, étant à moitié humain, évidemment, plus jeune, il avait eu peur en premier lieu. Mais au final, il avait trouvé son truc pour ne plus y céder. Il en "riait". Il devenait moqueur, narquois, narguant le danger qui arrivait. Au début, il le faisait exprès, puis à force de fréquenter maint et maint dangers, c'était devenu naturel. D'où son attitude en ce moment. Ils n'étaient pas vraiment dans une situation profitable, alors il ne laissait rien transparaître d'autre que de l'ironie. ça pouvait le faire passer pour un beau prétentieux, mais il n'en avait fichtrement rien à branler. A chacun son truc.

Ce fut donc comme ça qu'il la suivit, lui faisant confiance quant au passage de la présence maléfique, tout en restant tout de même aux aguets, juste au cas où, après tout, il le redécouvrait, ce temple.

Ils finirent par arriver dans la salle aux murs illusoires, au décor très glauque, où Inuyasha perçut les murmures provenant de certains murs. Et parlant surtout de plus ou moins de la même chose, de "l'oeil de vérité". Tiens, bizarrement, ça lui disait vaguement quelque chose, mais il ne se rappelait plus trop quoi. Mais de toute façon, ce n'était pas bien important, il se rappelait juste vaguement que certains murs étaient illusoires, mais après, lesquels exactement, il ne savait plus...

Du coup, il avança, examinant chaque mur, ne craignant pas vraiment de les frôler de la main. Ouais, bon, le truc de "l'oeil de vérité", c'était logique, ça devait permettre de repérer plus vite les illusions. Mais ils ne possédaient pas ce trésor, alors ils devraient faire sans. Niveau sortie, si jamais, normalement, l'hybride ne se casserait pas la tête, il pouvait passer au travers des toitures, mais l'architecture des temples était généralement particulièrement épaisse et donc impossible à traverser. Alors valait mieux repérer le chemin depuis l'entrée. Ce qui ne lui posait pas vraiment de problème non-plus, vu que ça faisait parti de son quotidien aussi.

Mais alors qu'il était en train de chercher le chemin tout en étudiant malgré-tout le terrain, il entendit des choses voler...par réflexe, il se retourna vivement avant d'apercevoir Erinyes en train de briser de la poterie d'une façon particulièrement nerveuse. Non, elle ne semblait vraiment pas très bien.
Et encore moins quand elle s'adossa contre un mur et bascula vers l'arrière.

Aussitôt, il accourut vers elle, et la vit en train de lui annoncer :


"Il y a une porte derrière ce mur ! Ça ne coûte rien d'aller voir..."

- Tu as peur, ou je me fais des idées ?

lui balança-t-il, légèrement moqueur.

Le pire, c'était que ce n'était pas spécialement pour la rabaisser, bien au contraire. Mais il la sentait mal à l'aise depuis un moment, alors au lieu de dire un "ne t'en fais pas", il préférait provoquer les gens, et d'une façon générale, ça fonctionnait souvent. Car ils se mettaient aussitôt à répliquer, à s'énerver, bref, à rentrer dans son jeu, sans s'en rendre trop compte, et ainsi, ils oubliaient pendant un instant qu'ils avaient peur. Et c'était ça, en fait, le véritable but de l'hybride, d'où sa soudaine réaction envers Erinyes. Enfin, sauf si elle disait un truc du genre "oui, j'ai peur", même d'un ton abrupt ou dans le genre, là, ben ça serait loupé. Mais bon, il pouvait toujours essayer.

Puis bon, s'il y avait un problème, il serait là, il ne l'abandonnerait certainement pas, cela allait de soi. C'était d'ailleurs bien pour ça qu'il avait décidé de l'accompagner, certainement plus qu'autre chose. Il fallait souvent ne pas prendre ses paroles trop à coeur, c'était surtout ses actions qui le trahissaient plus qu'autre chose.

Il se dirigea donc vers cette autre porte, qu'il ouvrit à la volée, pas qu'il était spécialement une brute épaisse, juste parce qu'il ignorait ce qu'il se trouvait derrière, et comme ça pouvait soit être un piège, soit un monstre qui pouvait les attendre patiemment, au moins, au cas où, il l'assomerait avec cette porte de métal.

Sauf qu'il n'y avait pas de monstre, mais on put bel et bien entendre un grand bruit de ferraille s'entrechoquant brutalement. D'ailleurs, Inuyasha était en train de lutter un peu pour éviter que la porte puisse de nouveau se refermer, et piur cause, elle semblait gêner le passage d'une lame géante tournoyante...

L'hybride attendit qu'Erinyes entre dans la salle, avant de la saisir vivement par le bras tout en s'éloignant sur le côté, à raz des murs, tout en obligeant la jeune femme à se baisser, tout comme lui le faisait.

Au centre de la pièce se tenaient deux statues de pourfendeurs tournoyants sur eux-mêmes, tenant chacun une lame géante particulièrement coupante...il y en avait d'ailleurs une magnifique marque sur la porte, un petit peu entaillée à cause de la résistance qu'Inuyasha avait imposée...


- Un faux mouvement. Un seul. Et tu te retrouves avec un membre en moins. Généralement la tête. Sympathique, non ?

lui fit-il, toujours avec cet air moqueur. Surtout que bon, les lames frôlaient évidemment les murs, et comme il y en avait une qui était plus basse que l'autre...on pouvait facilement se faire décapiter en entrant !

- Si on prend en compte les traces et l'odeur du sang qu'il y a dans cette salle, les petits curieux ont dû bien le regretter !

Reprenant un minimum de sérieux, il examina la salle, sans s'être redressé depuis tout à l'heure. La prochaine porte était bloquée, il y avait donc un mécanisme à déjouer. Qu'il trouva très vite : des diamants dispersés ça et là de la pièce. Libérant enfin Erinyes, il lui demanda :

- Sauras-tu attraper ceux du bas et ensuite traverser jusqu'à l'autre côté sans problème ?

4 en haut, 4 en bas. Il avait pris en compte la réponse d'Erinyes à propos de ses pouvoirs. Elle pouvait être rapide, mais ça serait plus simple en surface...malgré les obstacles...lui, il s'occuperait des 4 diamants du haut, ses capacités physiques le lui permettaient, et il pourrait atterrir sur le sol entre les deux lames sans problème. Mais avant d'entamer quoi que ce soit, il préférait d'abord être certain de la situation pour Erinyes...
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 19:32

A peine l'eut-il rejoint qu'Inu lui fit une remarque... Provocatrice. Peur ? Bien sûr que oui ! Qui ne le serait pas dans ce genre d'endroit, hormis les habitués ? Elle n'avait jamais eu à faire à ce genre d'endroit elle ! Donc elle ne pouvait pas être totalement à son aise, c'était logique. toutefois, elle ne devait pas se laisser aller, et les deux le savaient parfaitement. Aussi, elle comprit bien là le jeu dans lequel voulait entrer le jeune homme. Rien que cette remarque suffit pour que sa fierté, un peu laissée de côté, reprenne le dessus.

"Désolée de ne pas pouvoir être aussi à l'aise que toi dans ce genre d'endroit... Mais se serait me sous-estimer que de supposer que je prendrai la fuite !"

Dans tous les cas, elle ne mentait pas. Dans cette phrase plutôt abrupte, elle avouait bel et bien qu'elle n'était pas dans son élément, mais qu'en même temps, elle ne laisserai pas sa fierté de côté malgré tout. Et que s'il voulait la tester, et relevait le défi. De toute façon, c'était la meilleure chose à faire dans ces conditions.
Suite à ça, il prit une nouvelle fois et devant, et envoya presque valdinguer la porte. Toutefois, cette derrière semblait opposer une certaine résistance malgré le coup, et s'en suivit un bruit de métal. Puis Inu rentra malgré tout. Il ne dis rien de particulier, donc elle suivit à son tour.
A peine eut-elle posé un pied dans la salle qu'elle fut entraînée vers le sol, sur le côté, sans trop comprendre. Mais elle sentit belle et bien la présence d'un objet peut sympathique lui passer au dessus de la tête.

Alors qu'elle commençait à regarder autour d'elle pour comprendre, elle entendit InuYasha dire au même moment le danger que représentait cette salle, non sans un ton d'ironie dans la voix. du coup, la garde put remarque l'objet au centre de la pièce. Deux sortes se squelettes avec deux gigantesques faux tournant sur eux même, formant une hélice... Meurtrière.
Elle déglutit tant bien que mal. La fierté qu'elle avait réussi à retrouver juste avant d'entrer venait de disparaitre en fumée à la vue de cette chose. Elle commençait à se dire que se serait un miracle si elle sortait de là en un seul morceau.
Toutefois, elle ne voulait toujours perdre la face, et pour cacher ce mal-être de plus en plus présent, elle observa a son tour le reste de la salle, n'osant pas se relever. Ce qui serait de toute façon fatal... La preuve étant les tâches de sang séchées au sol...

Elle rejeta cette vision de son esprit, et remarqua alors les diamants argentés dispersés un peu partout. Le récupérer devait permettre d'ouvrir la grille bloquant l'accès un peu plus loin.
Déjà, le jeune homme avait élaboré une stratégie. Il attraperait ceux en hauteur, et elle, ceux plus près du sol. avant de donner sa réponse, elle observa rapidement le terrain. Si elle restait baissée, en utilisant la force du vent de son épée pour se propulser, c'était faisable, et le tout sans perdre trop de temps. Et même en cas de soucis, elle pourrait se protéger des lames avec son arme le temps de se dégager sur le côté. Bien que dangereuse, l'hélice ne tournait pas trop vite, lui laissant le temps d'anticiper. Et même en cas de faux calculs, son armure serait capable d'encaisser le choc. Mais elle perdait dès lors une protection importante...


"Ça ne devrait pas me poser de soucis..."

Tout en disant ses mots, elle étudia une trajectoire. Oui, c'était largement faisable. Elle était assez agile, et n'étant pas trop grande, elle pouvait se faufiler assez facilement.
Les dés étaient jetés. D'un accord commun, les deux se mirent à leur tâche.
Une nouvelle fois, elle place son épée en arrière, et utilisa le vent pour mieux s'élancer malgré sa position accroupie, afin de ne pas se retrouver sur le chemin des lames. Récupérer les diamants ne fut qu'une simple formalité. Elle se servait des obstacles au sol en guise d'appuis, ignorant simplement le manège des faux au dessus de sa tête.
Une fois les quatre rubis d'argent en main, un petit bruit résonna dans toute la salle, provoquant l'ouverture de la grille.

Seulement, ce bruit eu dont de la déconcentrer, et elle dû faire une belle roulade pour éviter de se faire avoir. Toutefois, elle passa de l'autre côté de la grille, désormais à l'abri des faucheurs.
Elle se releva, laissant les diamant au sol, et s'appuyant sur son épée pour reprendre son souffle. C'était assez sportif tout cela, sans compter qu'elle était déjà assez fatiguée à la base, et que la peur jouait avec ses nerfs. Mais ça avait l'avantage de balancer de l'adrénaline, du coup, elle ne se sentait plus aussi fatiguée que dans le cimetière. Mais elle commençait à en avoir sa claque de ce lieu... Mortel. Elle espérait que le retour ne soit pas aussi difficile !

La suite, c'était un grand couloir descendant dans les profondeurs du temple. Encore une chose de fort réjouissante ! Mais ce couloir semblait plutôt calme et sans risque... M'enfin, ce temple avait prouvé qu'il y avait de belle illusion à percer, dans elle n'espérait pas trop... Pour une fois, et toujours pour sa "fierté", elle prit les devants... Et le regretta bien vite quand une une skulltula géante lui bloqua soudainement le passage à quelques centimètres.
Elle ne cria pas. Mais son cœur loupa facile 3 ou 4 battements. Une chance que par réflexe, elle avait fait un bon en arrière, sinon, elle se serait certainement faite touchée par le monstre.
Les monstres de ce genre ne lui faisaient pas peur en général. Mais, combattante ou non, garde ou non, Erinyes était une fille... Et n'avait jamais trop apprécié les bébêtes à huit pattes !

Alors quand une énormes bestiole du genre vous prenait par surprise, cumulé à tout le reste... Elle avait peut-être une nature insensible lui faisant paraître indifférente à tout, mais elle était humaine, et elle avait certain ressentit, certaines faiblesses...
C'est donc un peu tétanisée qu'elle regardait la skulltula géante attendre patiemment que ses proies s'approchent afin de ses attaquer. Bien sûr, elle connaissait ce genre de monstre. Pas puissant, tuable en un coup... Mais uniquement avec une arme à distance. Au corps à corps, ils étaient très agressifs, et il était quasiment impossible de s'en approcher sans en subir les frais. et leur taille était bien entendue assez conséquente pour barrer tout le chemin... Seulement voilà, elle se battait avec une épée, elle. Elle ne possédait pas de projectiles. Et elle était surtout au bord de la crise de nerf...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 20:48

"Désolée de ne pas pouvoir être aussi à l'aise que toi dans ce genre d'endroit... Mais se serait me sous-estimer que de supposer que je prendrai la fuite !"

- Je ne demande qu'à voir !

lui répliqua-t-il alors simplement, toujours de la même façon que précédemment, sans s'énerver. Bien. ça lui changerait peut-être les idées.

Elle lui confirma par la suite, après avoir étudié les alentours, que la traversée lui serait possible, alors du coup, il la laissa faire, comme prévu. Il avait confiance en elle, il savait qu'elle savait très bien se débrouiller, mais il n'avait pas pu s'empêcher quand même de lui demander si tout irait bien. Lui laissant alors le reste, il calcula rapidement la vitesse des lames faucheuses avant de bondir bien haut, attrapant au passage le premier diamant, prenant ensuite appui contre le mur pour se relancer vers les autres, s'aidant des plate-formes en coin, des hauteurs, et une fois qu'il eut le quatrième diamant, il entendit le bruit de la grille de la pièce suivante qui s'ouvrait. Bien, Erinyes était déjà en train de s'y diriger.

Il passa entre les lames et la rejoignit, rapidement, et carrément, remontée par tout ça, Erinyes décida de prendre les devants. Et l'autre ne put s'empêcher de lui balancer :


- Je regarderais au-dessus de moi, si j'étais toi !

Trop tard, Erinyes se retrouva nez à nez avec une skulltullas géante. Bon, un ennemi faible, elle saurait parfaitement s'en débarrasser.
Ce fut ce que pensa l'hybride en premier lieu. Il ne fut pas déçu du voyage.

Il allait donc carrément s'en taper, mais en voyant sa réaction, il fut surpris, oui, il hallucinait. Erinyes était raide, elle semblait tétanisée.
Il y avait plusieurs moyens de les massacrer. Mais là, avec Erinyez devant, la bestiole n'allait pas se retourner. Enfin, si Inuyasha ne se précipitait pas pour la sortir de là, c'était tout simplement parce qu'elle ne risquait pas grand chose, sinon, il aurait réagi. Il eut tout simplement une très mauvaise idée en tête. Une mauvaise idée qui avait dans le fond le même but de départ, mais en même temps, là, c'était aussi un petit peu par plaisir. Sadique, certes, mais c'était vraiment tentant. Puis bon, il ne faisait jamais ce genre de chose à n'importe qui...donc, pas de chance, Erinyes ayant gagné son estime, elle allait y avoir droit.

Tout d'abord, se débarrasser du monstre. Il ramassa une pierre et d'un geste bref, rapide et puissant, il envoya la pierre deroit sur le skulltullas qui tomba, agonisant.
Erinyes ne bougeant toujours pas, Inuyasha se rapprocha d'elle. Sans bruit. Avant de soudainement la surprendre juste en frôlant sa nuque avec le bout de ses doigts, ce qui, vu la tension qui régnait, aurait pu faire penser dans la peur à un frôlement d'un genre de skulltullas. Ceci ne dura qu'une fraction de seconde. Mais ce fut soudain. La réaction suivrait aussitôt, et ça, juste pour rire. En tout cas, il était prêt à parer les coups d'Erinyes ou à l'esquiver, au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 22:33

A force de réfléchir pour savoir comment s'y prendre... Ou plutôt, c'était qu'un prétexte ça, la réflexion. Parce que sur le coup, elle n'avait pas envie de bouger du tout. Sur le moment, trop, c'était trop. Aussi, elle ne réagit pas vraiment quand la skulltula tomba raide morte après s'être prit un projectile. Sachant très bien d'où cela venait, elle se sentit surtout soulagée. L'effet de la surprise face à l'apparition de la bestiole ne l'avait pas aidée à se calmer face à sa crainte des araignées, même si en temps normal, ça ne lui posait pas trop de soucis. Elle avait déjà les nerfs assez usées comme ça, et ce temple en rajoutait une couche. Et pas que lui d'ailleurs...

Alors qu'elle reprenait calmement, quelque chose vint lui frôler la nuque. Sur le coup, elle oublia simplement qu'il n'y avait qu'une seule personne derrière elle qui aurait pu lui faire ce coup là. Non. La vision de la skulltula surgissant du plafond était encore trop présente dans sa tête. Et l'ambiance générale du temple incitait à agir sans trop réfléchir, pensant directement aux mots "ennemis", "monstres" et "esprits".
Cette nouvelle surprise inattendue eu don de lui provoquer un grand frisson. Et, épée, en main, elle fit volte face tout en donnant un coup assez puissant, dans le but de repousser le nouvel assaillant.
Aussi, quand elle tomba ensuite nez à nez face à un InuYasha hilare, elle perdit totalement patience.


"Bon sang mais t'es malade ? J'aurai pu te blesser !"

Oui. première réaction elle s'était tout d'abord inquiété des dégâts qu'elle aurait pu faire, même si ce dernier avait de loin anticipé la réaction. Ensuite, son regard se fit plus dur, et elle aborda le point qui la mettait sûrement le plus hors d'elle, bien qu'elle tenta un maximum de rester calme dans ses propos.


"Et ça t'amuse de jouer avec mes nerfs ? Je fais déjà de gros efforts pour continuer à avancer. Je ne suis pas une Sheikah moi, je ne connais pas ce genre d'endroit ! Alors si tu pouvais être un peu plus compréhensif ! déjà que je fais pas ça pour moi..."

Quelque part, voilà où ça menait de vouloir rendre service. Une nouvelle fois, elle le regrettait. Elle n'avait pas grand chose à faire du Village Cocorico. Enfin si, un peu. Mais face à l'horreur de ce temple, elle estimait donner beaucoup plus que la valeur qu'elle accordait à ce village. Elle avait quand même d'autres engagements, et de loin plus importants à ses yeux. Alors tout ceci l'irritait assez.
Sur le coup, étant sur la défensive, elle avait sorti cette histoire de "Sheikah", alors qu'elle avait comprit que c'était un sujet sensible pour le jeune homme. Mais elle était tellement à bout que là, elle se fichait pas mal des conséquences. Et puis elle avait un peu oublié ce détail...

Du coup, elle n'attendit pas la moindre réponse. Limite, elle aurait préférée se débrouiller seule. Alors qu'elle savait très bien au fond d'elle qu'elle s'en était pas capable. Après tout, elle se serait déjà sûrement fait avoir par le piège de l'hélice, ou encore, par la sentinelle. Mais là, elle avait l'impression de passer pour une imbécile, une incapable presque, apeurée qui plus est, qui agissait comme un enfant perdu. Cette vision d'elle même l'énervait. Elle n'avait pas voulu en arriver là. Mais limite, elle avait l'impression de subir ce qui devrait être une bonne action. Mais non. A croire que vouloir aider attirait les moqueries...
Remontée, elle décida d'avancer dans le couloir, prêtre à en découdre avec ces fichues araignées. La blague d'InuYasha avait au moins eu comme bénéfice de la remonter "à bloc". Aussi, plus concentrée, et prêt à tomber nez à nez avec les bestioles à huit pattes, elle continua dans le couloir sans la moindre hésitation. Ce coup là, elle put prévoir l'arrivée surprises des skulltulas, et le chemin se retrouva bien vite jonché de cadavres d'araignée géantes.

Au moins une bonne chose de faite. Elle venait de reprendre contenance, et de sauver un peu son image. Enfin, de son point de vue. En fait, elle était presque incapable de réfléchir normalement avec la pression que lui mettait ce temple sur les épaules. Elle ressentait toujours cette fichue force, et cette dernière s'intensifiait au fur et à mesure qu'ils avançaient. Au moins, ils étaient sur la bonne voix. Mais à quel prix ! enfin, surtout pour elle !
Toutefois, elle était assez fière sur ce coup. Et alors qu'elle allait rétorquer quelque chose, elle failli de nouveau se faire avoir. Oui. Parce que trop concentrée sur la présence des skulltula, elle en avait oublié les autres pièges du temple. Ce qui incluaient le dénivellement brutal du sol de deux mètres à quelques centimètres de ses pieds. Un peu plus, et elle se faisait une belle chute.


"Ce temple commence vraiment à me..."

Rien que part ce genre de remarques, elle n'était plus vraiment elle même. D'habitude, elle était silencieuse, calme, observatrice, attentionnée sur ce qu'elle faisait. Alors que là, elle s'énervait d'un rien, et niveau attention, c'était décidément pas ça... Perdue. Elle était totalement perdue, incapable de réfléchir posément.
Aussi, quand elle vit ce qui l'attendait deux mètres en contrebas, alias des pièges en action, n'étant ni plus ni moins que deux guillotines à la suite, tombant plus ou moins rapidement, elle failli éclater en sanglots.
Déjà, elle se maudissait elle même d'être parfois trop insensible, surtout depuis qu'elle avait rencontré la Prêtresse, mais là, elle aurait bien aimé être totalement insensible à tout ça. La fatigue, la présence maléfique, le temples, les pièges, ainsi que les moqueries d'InuYasha.

Elle fini par taper violemment le mur d'un coup de poing, ce qui résonne dans tout le couloir à cause de l'armure qu'elle portait. Cette action de servait à rien, certes. Juste à extérioriser un peu tout ça.
Elle souffla un grand coup, et s'appuya contre le mur, dur, et réel, cette fois. Et, complètement désespérée par la situation, pourtant pas si infranchissable que ça, elle fini par lâcher un :


"Super ! Et on fait comment pour passer ?"

Alors que si elle avait prit le temps d'observer et de réfléchir comme à son habitude, elle aurait compris qu'il suffisait simplement de suivre le mouvement des lames, et de passer en vitesse une fois cette dernière en train de remonter. De plus, leur mouvement n'était pas rapide comme l'éclair. Mais ce temple commençait pour elle à prendre des proportions de forteresse infranchissable.
Village en danger ou pas, elle aurait peut-être du attendre d'être mieux reposée, et surtout au meilleur de sa forme, avec un esprit plus clair que ça, et tant qu'à faire, avec quelques connaissances du terrain en plus, avant de se lancer là-dedans à l'aveuglette...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Lun 7 Mar - 23:39

Evidemment, ça fonctionna. Inuyasha se recula à temps histoire d'éviter un bon coup de lame qui aurait réussi à le blesser. Rire ouvertement n'était pas son genre, néanmoins, cela se reflétait plutôt bien sur son visage. Erinyes marcha carrément :

"Bon sang mais t'es malade ? J'aurai pu te blesser !"

- Pfeuh ! Il me faut bien plus qu'un coup d'épée pour m'achever !

Et ça t'amuse de jouer avec mes nerfs ? Je fais déjà de gros efforts pour continuer à avancer. Je ne suis pas une Sheikah moi, je ne connais pas ce genre d'endroit ! Alors si tu pouvais être un peu plus compréhensif ! déjà que je fais pas ça pour moi..."

Il garda ses airs ironiques, ne démordant pas. Enfin. Ouais, il devait avouer, profiter du fait qu'elle avait peur, ce n'était peut-être pas très sympa. Mais bon, au moins, son attention était plus portée à se chamailler pour un rien plutôt que sur ses craintes.

Cela sembla la remonter car aussitôt, elle fonça, dégommant les skulltullas sans aucune difficulté, lui la suivant simplement, se disant tout de même qu'il avait bien fait de ne pas avoir choisi d'encaisser son coup. Il avait beau être résistant et guérir plus vite que la normale par son ascendance démoniaque, ça ne voulait pas dire qu'il s'en fichait de se faire blesser. Surtout pour ce genre de bêtise. Car tout de même, quand il en recevait, ben ça n'était pas forcément sans conséquence, en dépit de sa grande réserve d'énergie qu'il avait...

Enfin, cela ne l'empêchait pas de rester sur ses gardes à chaque instant. S'il n'avait pas été surpris par l'arrivée des Skulltullas, ce n'était pas parce qu'il connaissait leurs emplacement, il les avait simplement senti. Et là, en avançant, l'odeur de méta lui parvenait, tout comme un son un peu strident suivit d'un choc.


- EH !! Te précipite pas !

Là, il allait tout de même s'élancer pour la retenir, heureusement, Erinyes s'arrêta à temps, à son grand soulagement. Sauf qu'elle eut une réaction...à laquelle il ne s'attendait pas du tout. Non, décidément, les relations humaines, ce n'était pas son truc. Elle semblait sur le point de craquer. Et ça, ce n'était pas vraiment l'effet recherché. Et flûte. Du coup, là, ce fut lui qui perdit son assurance.

Il arriva donc à sa hauteur, cette fois sans lui faire de mauvaise blague ni rien, mais plutôt lui envoyer :


- Eh...mais tu ne vas pas te mettre à abandonner maintenant, si ? Erinyes ! Te mets pas dans des états comme ça pour si peu ! ***rah !*** Allez, quoi !

Petit silence, très court, où il n'alla pas plus loin, avant de reprendre, plus calme, et plus normalement cette fois, mais toutefois sans la regarder cette fois, son regard étant plutôt dirigé versla suite de l'avancée :

- Allez, viens, faut pas avoir peur. C'est juste un grand bâtiment qui a eu un décorateur de très mauvais goût et qui a eu pour architecte un grand sadique. Ce n'est rien ! Puis je suis là, je te protègerais.

Tout en sachant parfaitement qu'elle savait très bien se protéger toute seule, mais il n'avait pas trouvé les bons mots pour le dire. Déjà, dire un truc comme ça à quelqu'un, c'était rare, de sa part. Puis zut, les mots, ce n'était pas vraiment son truc, et puis bon, c'était vrai, quoi...il n'était pas venu pour la laisser tomber ou pour la rabaisser réellement. Enfin, disons que, quand ça allait mal...c'était toujours bon de pouvoir compter sur des "amis", lui voulait simplement lui dire que tout ce qu'il avait fait jusque-là ne signifiait pas qu'il la laissait et laisserait tomber...ça...jamais de la vie...

Mais au lieu de forcer les choses, il préféra attendre qu'elle puisse se reprendre, doucement s'il le fallait, avant de continuer. Sinon, ils n'avanceraient à rien. Puis Erinyes était humaine, aussi, fallait comprendre...même s'il avait un peu de mal avec ce concept-là.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mar 8 Mar - 18:33

InuYasha fini par la rejoindre, après qu'elle l'est un peu planté derrière. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'au final, il semblait plus surprit qu'autre chose par la réaction de la jeune garde. Il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle craque aussi facilement. Enfin, dans un sens, il n'avait pas tord. Dans d'autres circonstances, elle n'aurait pas craqué de la sorte.
Résultat, il se mit à parler d'une façon un peu... Moins habituelle.
En premier lieu, il l'encouragea, et semblait gêné par la situation. Sur le coup, elle ne répondit pas. Elle tentait toujours de se calmer et de reprendre une attitude normale.
Puis il se mit à parler comme s'il s'adressait à un jeune enfant, l'air de dire que tout ceci n'était juste qu'une mauvaise blague, rien de plus.

Et là, aller savoir si c'était nerveux ou non, mais elle se mit tout simplement... A rire. Bizarrement, les paroles du jeune homme, prononcées telle quelle, avaient quelque chose de rassurant. Elle aurait pu fondre en larme avec la pression ceci dit. Mais il fallait avouer que c'était dit d'une manière plus drôle que tragique.
Cette réaction eu au moins pour avantage de la détendre un peu, bien qu'elle reprit assez rapidement son sérieux. Cette fichue présence devait avoir des effets sur le comportement des gens... Parce qu'elle ne se reconnaissait plus.
Encore une fois, elle inspira une grande bouffée d'air, et regarda de nouveau le couloir. Déjà, il lui paraissait moins difficile que quelques secondes auparavant.


"Oui, excuse moi... Je n'aurais jamais dû réagir comme ça. Non, en réalité, je ne devrais pas. Je crois que ressentir cette aura n'est pas sans effet..."

Dans un sens, elle enviait presque Inu de ne rien ressentir et de rester lui même. Même si cette capacité lui permettait de savoir quelle direction prendre, c'était déjà beaucoup moins pratique pour la concentration. Et ce n'était pas dit que la traversée du Temple était plus rapide du coup. Car moins efficace.
De nouveau plus calme, et ayant bien analysé le couloir, elle descendit donc en contrebas pour se retrouver face à la première guillotine. Elle observa un instant le mouvement de la lame, et, au bon moment, fit une roulade avant pour se retrouver de l'autre côté. Et ce sans la moindre difficulté au final. Ce qu'elle avait été idiote... Mais combien de temps cette lucidité durerait-elle ? Elle avait bien perdu la notion de la logique une fois, et comme la présence était de plus en plus forte, elle craignait de se laisser submergée de nouveau.

Ceci lui donna une certaine motivation, et elle avança vers la seconde lame. Une autre skultulla se pointa devant elle, mais là aussi, elle avait eu le temps sentir sa présence, et la bête ne résista pas au coup d'épée. La seconde guillotine avait un timing plus rapide que la première, mais la franchir n'était pas plus difficile.
Aussi, après une nouvelle roulade, et quelques pas pour sortir du couloir, ils se retrouvèrent dans une salle... Avec énormément de vide, et toujours les guillotines.
Une nouvelle fois, voyant la nouvelle difficulté, elle fut à deux doigts de perdre de nouveau son sans froid, mais se contrôla bien vite.

Le premier précipite n'était pas dur à franchir. Aussi, une simple prise d'élan lui permit de passer de l'autre côté. Sauf que ce coup là, inutile de refaire des roulades pour passer les pièges. Non. Car le vide se trouvait juste derrière... La moindre erreur était fatale. C'était soit la lame, soit le vide... Et pour elle, en armure, c'était déjà bien plus difficile de franchir ce genre d'obstacle... Non, c'était même impossible. Seulement ce coup là, il y avait beaucoup d'espace, et les guillotine n'étaient pas rattachée à un mur. Mais juste à des chaînes, issues du plafond. Il suffisait juste de les détruire, et ainsi, prendre l'élan nécessaire pour passer le vide. Elle se tourna vite fait vers InuYasha.


"Je me tiendrai à l'écart si j'étais toi... Je ne pourrais pas passer ces pièges, plus le vide... Donc je vais résoudre ça à ma manière !"

Surtout que là, elle avait retrouvé une bonne motivation, et, un peu en colère contre elle même de par sa faiblesse, elle avait un peu envie de se défouler sur quelque chose. Cela permettait aussi d'extérioriser son anxiété, toujours présente.
Elle n'allait toutefois pas s'occuper de ça avec seulement son épée. Non. Elle maitrisait plusieurs magies. La première était le vent, utilise pour se donner une rapidité supplémentaire. La seconde, c'était la foudre. Plus destructive. Et ça suffirait largement à faire chuter ces engins.
En revanche, elle ne se servait pas de sa magie comme les mages, mais via son arme. Elle se mit en garde, comme face à un monstre, et des étincelles commencèrent à s'échapper de son arme. Elle se concentra pour augmenter un peu la puissance, puis donna un coup dans le vide.

Sauf qu'à partir de ce mouvement, des éclairs fusèrent, faisant tomber la première guillotine dans un bruit de tonnerre. En revanche, la chute de l'engin de fit qu'un bruit sourd : au moment ou il toucha le fond du ravin. Preuve que la profondeur n'était pas négligeable, et la chute, mortelle.
Suite à ça, elle sauta sur la seconde plateforme, et renouvela l'opération, jusqu'à arriver au bout du parcours.
Un peu épuisée par cette dépense d'énergie, la magie étant plus gourmande, et elle n'était pas vraiment habituée à l'utilisée, elle prit dès son arrivée appui sur son épée le temps de souffler un peu, en attendant InuYasha.
Aussi, elle fut prise au dépourvu quand, sortant du sol, un Stalfoss bien armé et rapide l'attaqua sans prévenir...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mar 8 Mar - 19:17

Elle se mit à rire. Là, il fut déconcerté, si bien qu'il "s'emporta" un peu :

- Je peux savoir ce qui est drôle ?!

Mais Erinyes ne répondit pas, elle faisait bien, c'était inutile après tout de continuer sur cette lancée. Elle lui répondit plutôt :

"Oui, excuse moi... Je n'aurais jamais dû réagir comme ça. Non, en réalité, je ne devrais pas. Je crois que ressentir cette aura n'est pas sans effet..."

"Excuse-moi", ça aussi, tiens, très peu habitué à l'entendre. Décidément, elle le surprenait. Si bien que, ne sachant plus comment réagir sur ce coup-là où elle l'avait au final bien eu avec ses réactions, il balança :

- Mouais, oublions ça.

"Changeons surtout de sujet", oui ! Enfin, c'était souvent comme ça.

N'empêche qu'Erinyes avait raison quand au premier pouvoir de cette présence maléfique qu'ils pourchassaient. Après tout, avant d'entrer dans le Temple, lors de son apparition, ça avait failli le transformer en monstre véritable...heureusement que ça avait été faible, il avait pu résister. C'était surtout qu'il n'avait certainement pas envie de blesser Erinyes, et dans tous les cas, recommencer ce pour quoi il avait quitté les Sheikah...

Sauf que l'effet semblait apparemment continuel sur Erinyes, d'après ses mots. Du coup, cela fit réfléchir l'hybride. L'effet était apparemment continuel sur Erinyes, alors que lui-même, ça allait, il était dans son état tout à fait normal pour le moment, sauf que la présence restait totalement invisible à ses yeux encore. Et s'il prenait en compte ce qui lui était arrivé pendant une fraction de seconde au cimetierre et ce qui se passait ici...est-ce que cela voulait dire que cette présence s'attaquait doucement tout d'abord à l'esprit humain ? Ce qui expliquerait peut-être l'état d'Erinyes, qui était parfaitement humaine ? Cela pourrait aussi peut-être expliquer le fait qu'il parvenait à ne pas l'apercevoir parce que justement, il n'était pas tout à fait humain lui-même ? Après tout, ça avait été en démon qu'il avait manqué de se transformer en cimetierre, et non en humain, quand cette présence l'avait frôlé...

Du coup, il en concluait ça. Mais peu importait, il fallait l'éliminer. Tout en restant quand même sur ses gardes. Juste au cas où.

Enfin, pas le temps pour ça, ils avaient encore du chemin à faire ! Erinyes semblant remontée, elle partit directement. Inuyasha n'attendit pas qu'elle s'éloigne pour partir en même temps, sauf que les guillotines n'étant retenues que par une chaîne, il ne se cassa pas la tête à passer en-dessous, mais au-dessus des lames au bon moment, en plus, comme ça, il ne gênerait pas Erinyes dans ses manoeuvres, parce que bon, déjà que le couloir était étroit, autant laisser le plus de marge de manoeuvre possible.

Quand ils arrivèrent au bout et qu'il se posa juste à côté d'elle, elle lui lança :


"Je me tiendrai à l'écart si j'étais toi... Je ne pourrais pas passer ces pièges, plus le vide... Donc je vais résoudre ça à ma manière !"

- De quoi, moi, à l'écart ?! Dans tes rêves, Erinyes !

Ah ça, jamais de la vie. N'importe quel danger, il ne reculait pas, même si ce danger pouvait le mettre en péril. De toute façon, vu la façon dont il vivait, il n'avait pas vraiment le choix, du coup, c'était devenue parfaitement habituel, quotidien. Puis bon, non, quoi, ce n'était pas son genre de reculer face à un obstacle ! Justement, ce qui ne le tuait pas, ça le rendait plus fort !

Puis bon, ça n'allait pas être un précipice en plus ou en moins qui allait lui faire peur...et encore moins le reste !

La garde s'élança. Elle utilisa une autre magie, qu'Inuyasha identifia comme de la foudre, allons, bon, elle en avait encore d'autre, des auras de magie comme ça ?

Elle envoya ensuite un grand coup vers les chaînes des guillotines plus loin, ce qui confirma dans l'idée d'Inuyasha qu'Erinyes était douée, oui. Parce que tiens, ce genre d'attaque, il avait fait un peu pareil avec la sentinelle de l'entrée. Non, décidément, elle était bien différente des autres humains qu'il avait l'habitude de croiser.

Bon, ben si elle voulait se défouler, qu'elle le fasse, il ne l'en empêcherait pas. Si ça pouvait lui faire oublier ses craintes...
Il la laissa donc aller, de toute façon, il veillait, il regardait plus aux alentours pour voir s'il n'y avait rien de suspect.

Habitué aux grands vides, il bondit directement du bord du ravin pour rejoindre les différentes plate-formes, pendant qu'Erinyes arrivait tout au bout et se...posait ??!

A ce moment-là, Inuyasha ressentit instinctivement une présence dangereuse. Il lui suffit de relever la tête pour apercevoir un stalfos surgir derrière Erinyes prêt à la frapper.
Là, il craignit pour elle, forcément. Sauf que la prévenir, ça serait trop tard, le stalfos l'aurait déjà blessée.
Alors il se propulsa de nouveau vers la dernière plate-forme, plus rapidement qu'auparavant encore, fonçant vers les deux autres criant bien malgré-lui :


- DEGAGE DE LA !!!

A ce moment-là, dans cette fraction de seconde, il était au niveau d'Erinyes et du stalfos, s'étant immiscé juste entre les deux, et d'un geste rapide, d'une main, il avait repoussé Erinyes vers l'avant, un peu brutalement sans le vouloir vu qu'il était plus concentré sur le stalfos qu'autre chose, et de l'autre main, il avait saisi l'épée du stalfos, ayant calculé qu'il n'aurait pas eu le temps de dégainner sa propre arme.

Le stalfos força sur sa lame, pour évidemment se battre, Inuyasha résista pendant les premières secondes, juste le temps de voir si Erinyes n'avait rien, de l'autre côté.


***Elle n'a rien...ouf...***

Sauf qu'il sentait quelque chose de froid et de collant dans sa main gauche qui maintenant l'arme. Il reporta rapidement son attention sur le stalfos pour voir que sa main qui retenait l'arme du monstre saignait un peu. Mais il ne s'en affola pas du tout, c'était juste une égratignure, pour lui, qui guérissait plus vite qu'un humain normal. Puis bon, vu la vie qu'il menait, s'il s'inquiétait pour la moindre blessure, hein...

Néanmoins, il n'était quand même pas fou, il n'allait pas faire le malin en voulant essyer de casser l'arme du stalfos. Ce genre de chose, Inuyasha pouvait très bien le faire, mais cette arme-là, si ça parvenait à le blesser même à peine, ça lui prouvait bien qu'il était inutile d'essayer cette tentative.

Alors il lâcha tout en reculant rapidement, dégainnant son arme dans le même geste, qui se transforma alors.
Avant de croiser le fer très vite avec le stalfos. Qui se protégeait évidemment avec son bouclier.


- Je déteste les boucliers...

râla-t-il, un peu, et dans un geste rapide, il se retira du stalfos qui se lança évidemment à l'attaque, et Inuyasha en profita pour lui ouvrir sa garde avant de lui assener rapidement un coup de sa lame géante, le scindant d'abord en deux, et dans le même geste, il fit un autre coup à la verticale cette fois, pour briser le crâne en deux, se rappelant que les stalfoss survivaient souvent tant que leurs têtes étaient entières.

Cela fait, il rangea son arme qui reprit alors sa forme initiale, avant de se tourner de nouveau vers Erinyes et se diriger rapidement vers elle, pour pouvoir la tirer par les épaules pour la remettre sur pied, cette fois sans brutalité dûe à l'urgence de la situation, demandant :


- Erinyes, est-ce que ça va ? Il n'a pas eu le temps de te blesser, au moins ?

Il ne sentait pas l'odeur de sang sur elle, mais au cas où...bref, il ne put s'en empêcher, là, parce que vu comment était arrivé le guerrier stalfoss, il avait vraiment cru qu'elle y passerait, cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mar 8 Mar - 19:59

Bon sang ! Elle s'était de nouveau faite avoir ! A cause de la présence maléfique, elle n'avait pas pu sentir celle du Stalfoss sur la plateforme. Car encore une fois, elle s'était concentrée sur les guillotines, plus que sur le reste. Et elle avait négligé la possible présence des monstres. Et un peu essoufflée par sa dernière action, elle avait surtout vu en cette plateforme une zone plus sécurisée que le reste. Mais elle restait certaine que sans cette aura gênante, elle aurait pu sentir le squelette avant de poser un pied à terre. C'était également pour ça qu'elle s'était aussi fait surprendre par la skultulla. La présence maléfique camouflait celle des autres monstres. Du coup, cela l'obligeait à se concentrer constamment sur tout, hors, avec ses sens humains, elle en était incapable. Ce temple l'empêchait de pouvoir analyser les choses à l'avance.

Du tout, il était trop tard pour se retourner, mettre l'épée en garde, et contrer l'attaque de l'ennemi. alors que son dernier recours était de parer l'attaque avec son bras protégé par l'armure, même si elle serait forcément blessée, elle fut brusquement bousculée en avant, puis tomba par terre. Son premier réflexe fut de se saisir de son épée qu'elle avait lâché pour le coup, et de rouler sur le côté.
Elle put alors voir qu'InuYasha lui avait sauvé la mise, en la poussant, et en bloquant l'épée... Avec sa main ?
Ce geste étonna grandement la garde. Il fallait être fous pour faire une telle chose ! Mais pour lui, ça semblait presque une façon d'agir naturelle, et bien que sa main fut blessée, il ne s'en occupa tout simplement pas, comme si la blessure n'existait pas. Sûrement parce qu'il n'était pas humain...

Tout en regardant le combat, elle pesta de nouveau contre elle même. Elle allait vraiment devenir un fardeau si ça continuait comme ça... Elle devait rester concentrée au maximum, même si ce n'était pas très évident dans ce lieu...
Le combat ne dura pas longtemps. Elle même aurait été capable d'en finir rapidement si elle n'avait pas aussi simplement baisser sa garde... Mais quand même, elle se sentait assez fautive, et surtout stupide, même si ce n'était pas vraiment de sa faute...
Mais à chaque fois, elle pensait que ça aurait pu arriver alors qu'elle était avec la Prêtresse... Et là, elle aurait déjà failli depuis longtemps à sa mission avec un comportement pareil !
Il fallait absolument qu'elle se reprenne, ce n'était plus possible du tout là !
Une fois l'ennemi défait, Inu revient vers elle et l'aida à se relever, tout en lui demandant si tout allait bien...


"Oui ça va... Grâce à toi... Merci..."

Bon sang, elle se sentait presque honteuse, on aurait dit une combattante débutante ! Sur le coup, elle était bien incapable de regarder le jeune homme en face...
Elle hésitait... Devait-elle dire que ressentir la présence l'empêchait de ressentir les autres monstres ? Elle avait peur que cela ne sonne que comme un simple prétexte pour justifier ses erreurs. Car pour elle, tout cela était dû à une grave erreur d'attention de sa part. Certes, l'aura était gênante, mais ça n'empêchait pas tout si elle se concentrait...
Finalement, elle décida de ne rien dire, et de prendre sur elle. Elle ne voulait pas rester un poids plus longtemps.
Elle regarda alors autour d'elle. Et remarque une porte plus loin. Sauf que... Il n'y avait aucun accès. Juste du vide. Un grand espace vide. Et rien autour, mécanisme ou autre, permettant de franchir cet espace.


"... Dit... Tu ne trouve pas ça bizarre, ce grand espace vide, et cet accès plus loin ? Pourtant, rien ne semble avoir été détruit ici... Par éboulement ou autre... Et il n'y a aucun mécanisme..."

Encore une illusion ?
Si c'était le cas, c'était certain, elle se servirait à rien. Ses sens n'étaient à la base pas assez aiguisés pour déceler ce genre de chose, alors avec la présence en prime... Là, elle ne pouvait vraiment rien faire.
Et l'espace était bien trop grand pour qu'elle use de sa technique du vent pour se propulser. Elle ne pourrait jamais mettre assez de puissant pour franchir ce vide en un seul coup.
Tout ceci dépassait son entendement. Et pourtant, l'aura était encore plus forte en direction de cette fameuse porte...
InuYasha avait suivit une formation Sheikah visiblement. Peut-être que lui pourrait avoir une idée de la signification de tout ceci...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mar 8 Mar - 21:18

"Oui ça va... Grâce à toi... Merci..."

Ce fut avec un grand soulagement qu'Inuyasha accueillit cette réponse. Il s'était rendu compte évidemment trop tard comme à chaque fois vu qu'il réagissait souvent sans prendre le temps de se poser des questions - simple question de survie - qu'il aurait pu la blesser sans le vouloir, vu la force avec laquelle il l'avait écartée. Si ça avait été le cas, il s'en serait voulu. Mais heureusement, elle n'avait rien, absolument rien du tout...tant mieux...

Du coup, il la relâcha, ayant un peu tâché une épaulière d'Erinyes de sang en l'ayant saisie quelques secondes plus tôt.


"... Dit... Tu ne trouve pas ça bizarre, ce grand espace vide, et cet accès plus loin ? Pourtant, rien ne semble avoir été détruit ici... Par éboulement ou autre... Et il n'y a aucun mécanisme..."

Il regarda ce qu'elle lui désignait, effectivement, la longueur était plutôt...impressionnante. Il jeta un regard vers le plafond que personne ne pouvait voir tant c'était plongé dans la pénombre, mais même avec sa vue perçante, il n'aperçut rien qui pourrait servir, ou dans le genre.

Il évalua aussi la distance qui les séparaient de la prochaine porte. Ouais, non, quand même. Même pour lui, ça pouvait être limite. Quand même.

Il se mit à réfléchir. Ici, c'était une zone Sheikah. Même si, selon lui, être de ce peuple n'était pas essentiel à la traversée du Temple. Après tout, le Héros du Temps l'avait bien fait, lui, en étant hylien.
Du coup, il sut que son seul moyen était de replonger dans de lointains souvenirs. Mais vraiment lointains. Surtout que, depuis, ben il avait passé sur le temple depuis longtemps, étant passé à autre chose juste après, et comme il n'avait plus jamais eu une raison d'y retourner, du coup, ses souvenirs s'étaient assez altérés.
Mais une chose lui revint. Une phrase. C'était quand on lui avait appris la principale raison de vivre des Sheikah : être les serviteurs de la famille royale, mais en travaillant dans l'ombre. Et gamin, il se souvenait d'une phrase de sa mère, qui l'avait pendant un bon moment intrigué : "Un Sheikah doit savoir voir ce qui ne peut être vu".

Autant dire qu'à l'époque, il n'avait pas capté grand chose, se disant surtout que les adultes étaient décidément très compliqués dans leurs têtes. Ce fut en grandissant qu'il avait appris que cette phrase avait plusieurs sens. Car elle ne concernait pas que les choses physiques...

Mais bon, dans ce cas-là, ça s'appliquait. Il ne faisait certes plus parti du clan, mais il avait été élevé dans ce genre de précepte jusqu'à l'âge adulte, donc forcément, même en n'en faisant plus parti, ben ça lui était resté, dans le fond, c'était là-dessus qu'il s'était construit, après tout.


- "Savoir voir ce qui ne peut être vu"...

répéta-t-il, évasivement, essayant de trouver une solution. Les murs sur les côtés n'offraient aucune prise. Bon, ben il ne pourrait pas l'utiliser dans ce cas.

Il regarda ensuite de nouveau le grand vide qui les séparaient de la prochaine salle. Bon. Qui savait, quelque chose d'invisible, peut-être ? Il n'était pas certain, mais il allait le vérifier, surtout qu'il ne voyait pas ce qui était invisible, tout de même.

Alors il s'avança vers le rebord, et d'un geste vif, il planta rapidement ses griffes de sa main droite dans la blessure qu'il avait eu en retenant l'épée du stalfoss, l'aggrandissant un peu malgré-tout, avant d'exécuter un grand mouvement de bras bras l'avant, projetant comme des lames ensanglantées, vers le vide qui leur faisaient face.

C'était une attaque bien spécifique à lui, mais là, il vérifiait. Et finalement, ses doutes se confirmèrent : les lames de sang ne se perdirent pas dans les profondeurs, mais se heurtèrent à quelque chose, laissant quelques traces qui semblaient, à l'oeil nu, flotter dans le vide, alors qu'en fait...


- Il y a une plate-forme, juste devant nous. Allons-y.

Enfin, ça n'empêcherait pas qu'ils devraient être prudent en marchant dessus, car Inuyasha n'avait aucune idée de la dimension de la plateforme, il n'allait pas se vider de son sang pour tout dévoiler non-plus, hein. Mais rien que les quelques tâches qui s'étaient formées indiquaient déjà la longueur, à peu près, car étant suffisamment visibles et larges...
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mar 8 Mar - 22:54

Tous deux réfléchissaient. Erinyes essayait toutefois de calculer la longueur pour essayer de franchir par ses propres moyens, avec sa magie, le grand vide. Mais elle avait beau y regarder sous toutes les formes, c'était impossible. L'espace était beaucoup trop grand.
A côté, elle pouvait entendre InuYasha dire certaines chose à voix haute, jusqu'au moment où...

"Qu'est ce que tu fais ?"

Elle venait alors de se souvenir qu'il s'était blessé face au Stalfoss. Elle s'était tellement sentie nulle sur le coup qu'elle avait fini par le fuir du regard pour se concentrer sur la salle, et elle avait oublié ce détail. Elle se donna une gifle mentale. Elle aurait au moins pu lui demander si ça allait. Même si elle connaissait d'avance la réponse, vu qu'il semblait ne pas s'occuper de cette plaie. Toutefois là, il faisait quelque chose d'étrange... Il agrandit la dite plaie afin de projeter son sang en avant.
Étonnée par cette technique au premier abord, elle ne remarqua pas de suite son effet.
Non, sur le coup, elle était plutôt choquée, se demandant bien ce qu'il fichait. Du coup, elle ne put retenir une exclamation.


"Bon sang mais... ! Ça na guérira pas si..."

Elle fut néanmoins coupée dans son élan quand il lui indiqua qu'il y avait une plateforme invisible juste devant, leur permettant de traverser.
Là, elle se demandait cette fois ci comment il pouvait le savoir. Elle s'approcha, et comprit enfin. C'était grâce au sang que le chemin avait pu être révélé. Elle ne savait pas vraiment si elle devait s'en réjouir ou non du coup, mais ça leur enlevait une belle épine du pied.
Sur le coup, elle resta un peu sans voix. Traverser un précipice comme ça à l'aveuglette, c'était assez impressionnant. Une chance, elle ne souffrait pas du vertige, mais vu la profondeur, c'était assez déroutant.

Ayant décidé de ce concentrer ce coup là, elle suivit le jeune homme avec attention. Même si le sang avait révélé le passage, il n'indiquait pas la taille de la plateforme. Restait plus qu'à espérer que des monstres ne surgissent pas pendant la traversée, parce que là...
Ce ne fut pas le cas, sacrée chance. Et ils finirent par arriver de l'autre côté. La difficulté ici était surtout de trouver le passage caché.
Ce temple était décidément fourbe. Si elle le pouvait, plus jamais elle ne remettrai les pieds là-dedans !
La porte était gardée par une autre sentinelle, pendant qu'au sol, des choses du genre tranchantes, et en métal, circulaient en rond autour, comme pour la protéger.

Ce coup là, elle ne voulait pas laisser le boulot à Inu. C'était à son tour. Elle devait toutefois faire attention de ne pas trop approcher, ou la statue utiliserai son laser. Seulement, si elle ne voulait plus être dans le passage des engins en métal, elle devait s'approcher... A moins d'attaquer par le haut, mais elle devait être sure de ne pas se réceptionner ensuite au mauvais endroit... Dernière solution, attaquer à distance, pour tout éviter.
La seule chose pouvant permettre ceci était de nouveau la magie, mais sous forme de sort. En général, elle ne le faisait jamais, mais pour une fois...
Nouveau moment de concentration. Elle visualisa sa cible dans sa tête, se servant de son épée comme un catalyseur. Puis, elle leva cette dernière en l'air, pendant qu'un éclair alla frapper la statue, la faisant exploser au passage. Quand au souffle provoqué, il envoya valser les toupies en métal dans le ravin.


"Voilà une bonne chose de faite !"

En réalité, elle se parlait plus à elle même, plutôt satisfaite de son coup. C'était pour elle une façon de se rattraper. Mais elle devait toutefois faire attention à ne pas user trop de magie. Elle n'était pas mage, et s'épuisait plus rapidement du coup. Mais elle devais avouer que sans ça, le temple serait encore plus coriace...
Nouvelle porte.
Ce n'est non sans inquiétude qu'elle se saisit de la poignée, épée prête dans l'autre main. Ce coup là, elle restait concentrée pour ne pas se faire avoir.
Puis, nouvelle vision de choc.

Au beau milieu de la salle se trouvaient... Des sortes de longues tentacules blanches, terminées par des mains. Et ce coup là, elle pouvait le sentit clairement : la présence d'un ennemi plus fort que tout le reste ici. En plus de l'aura qui l'avait guidée jusque là.
Elle s'avança prudemment, en restant près du mur. Pas de réaction de la part des... Choses...
Mais lorsqu'Inu entra à son tour, toutes les issues furent verrouillées par des grilles.
Erinyes fronça les sourcils. Ce n'était pas bon ça, surtout qu'elle ne savait pas quel était ce genre de monstres. Et aucune fuite possible, il allait falloir le battre...

Une fois les issues verrouillées, l'ennemi commença à bouger. Les "mains" s'agitèrent, et quelque chose de flasque et difforme, de la même couleur que le reste, apparut au milieu de la pièce. Ce n'était pas très difficile de comprendre que si cette forme était tuée en première, les mains disparaîtraient sûrement.
Seulement, avant même d'avoir pu établir une stratégie, la chose disparue sous terre.
L'instinct de la jeune garde lui dit directement de ne pas rester sur place, où elle se ferait avoir. Et ni de trop s'approcher des mains également.


"Tssss bon sang !"

Restait plus qu'à faire sortir la bête de son trou tout en restant près des murs, en quelque sorte... Seulement, elle voulait tout même tester le champs d'action possible par rapport aux mains. A partir de quelle distance ces dernières entraient en action.
Mais voilà, il y avait un autre piège dans celle salle...
Alors qu'elle s'approchait tout en essayant de pressentir la créature sous terre, son pied butta quand quelque chose d'invisible. Elle se rattrapa aussitôt, mais sa main dérapa sur quelque chose, et elle sentit une belle douleur à son bras, désormais entaillé.
Des pointes invisibles. Impossible donc de faire des attaque aérienne sans risquer de se faire embrocher à la réception. et ni même d'avancer librement, pour la même raison...
Ce temple était vraiment un ponton entre la vie et la mort... Du coup, elle comprenait l'agilité accrue des Sheikah, et leur talent de ressentir les choses...


"Fais attention ! Celle salle est piégée. DEs sortes de pointes invisibles sortent du sol à certains endroits... Au moindre faux pas, on risque gros... Les mieux est de rester près des murs, en espérant que ce truc vienne à nous !"

Vraiment utile comme stratégie tient ! Surtout qu'elle doutait fortement que cela marche... Il n'y avait aucune sécurité nulle part, et elle, simple humaine pas entraînée pour ce genre de chose, trouvait la tâche décidément bien difficile...
Tout ce qu'elle pouvait tenter de faire, c'était de ressentir la présence de l'ennemi.
Elle ferma les yeux pour mieux se concentrer.
Elle fit abstraction de la présence maléfique "habituelle", ainsi que des mains.
Là... En dessous... Elle pouvait déterminer certains mouvements...


"Elle arrive ! Dans cette direction !"

Elle pointa l'endroit de son épée. Seulement, elle se demanda si elle pouvait se mouvoir librement pour aller à sa rencontre, et espérer porter un coup, sans se faire avoir en première...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 0:15

"Bon sang mais... ! Ça na guérira pas si..."

- Hein ? Mais de quoi tu...

Il se coupa, comprenant à quoi est-ce qu'elle faisait allusion, son regard se posant sur sa main blessée pendant une seconde, finalement pas vraiment surpris par ce genre de réaction, vu qu'Erinyes n'était pas la première à avoir été surprise à ses moyens d'attaque, même si là, il n'attaquait personne.

Il lui fit alors simplement, le plus naturellement du monde :


- Quoi, tu t'inquiètes pour ça ? Ce n'est rien ! Mon corps n'est pas fait comme le vôtre, ça se refermera tout seul !

Enfin, pas maintenant, tout de même. Il aurait été entièrement démon, ça aurait disparu en quelques heures. Mais il était à moitié humain, alors ça mettait plus ou moins de temps selon la gravité de la chose. Là, pour ce genre de blessure, dès le lendemain, elle aurait parfaitement disparue, contre plusieurs jours s'il avait été entièrement humain. Ce pouvoir-là lui était assez pratique, car n'ayant rien sous la main vu le milieu où il vivait, ben il n'aurait pas bien tenu longtemps si les blessures qu'il recevait ne se fermaient pas rapidement !

Enfin bon, ceci dit, ce n'était pas une raison non-plus pour en rajouter ou ne rien y faire, mais ça, ça passait complètement à côté de son esprit, trop habitué à ce que ça se régénère seul.

Voyant Erinyes hésiter, il allait lui proposer à sa manière de l'aider, mais elle partit d'elle-même sur la plate-forme invisible, juste décelée avec les traînées de sang qu'il avait fracassé dessus.
Lui-même la traversa, le plus naturellement du monde, en faisant toutefois gaffe à ne pas marcher dans du vide sans le vouloir, tout de même. Alors en traversant, au lieu d'y aller vite, il se la joua prudent pour une fois, prenant le temps de sentir la surface sous ses pieds, et dès qu'il croisa le prochain vide, il sauta par-dessus le vide pour rejoindre la prochaine plate-forme avec Erinyes, qui semblait aller mieux que tout à l'heure, depuis l'entrée.

Plus loin, il put apercevoir une autre sentinelle avec des machines piquantes tourner tout autour. Inuyasha posa la main sur la garde de sa lame et allait la sortir mais Erinyes fut plus rapide. Elle attaqua directement. Usant de sa magie, elle mit en miette la sentinelle et les machines tournantes :


"Voilà une bonne chose de faite !"

Il eut une petite mine légèrement amusée, et relâcha le manche de son étrange katana, la rejoignant simplement. Il n'avait jamais douté d'elle, la preuve là avec tout ce qu'elle faisait, mais quand on avait la peur au ventre...il était vrai qu'on avait souvent du mal à faire quoi que ce soit...

Ils franchirent donc la prochaine porte, où Inuyasha se mit autmatiquement sur ses gardes. Et quand les sorties se bloquèrent...il se réafficha avec ses grands airs moqueurs :


- Petite manière détournée de dire "cet endroit sera votre tombeau". C'est d'un classique ! Désolé mon gars, mais aucun d'entre nous n'a l'intention de rester !

Là, il y alla direct, fonçant vers les espèces de mains blanches, les attaquant par de puissants coups de griffes, sauf qu'il fut doublement surpris :

"Fais attention ! Celle salle est piégée. Des sortes de pointes invisibles sortent du sol à certains endroits... Au moindre faux pas, on risque gros... Les mieux est de rester près des murs, en espérant que ce truc vienne à nous !"

Tout se passa en même temps. Non-seulement il entendit Erinyes au dernier moment, mais il sentit en plus au même moment une odeur de sang de sa part, tout en s'apercevant que son attaque n'avait rien fait, et qu'en plus, surpris par l'avertissement, il n'avait du coup pas calculé sa trajectoire et se prit évidemment un des piquants invisibles au sol, s'écorchant la jambe, jurant :

- Saleté ! Je vais leur faire voir !

Au lieu de se laisser tomber après avoir été surpris et donc un peu déséquilibré par les pointes invisibles, il se rattrapa, et cette fois, il sortit sa lame qui se métamorphosa comme à chaque fois, puisque les attaques classiques ne fonctionnaient pas.

Plus loin, il voyait Erinyes qui se relevait, légèrement blessée. Il aurait bien voulu se mettre auprès d'elle pour pouvoir la seconder, mais aucun des deux ne savaient où se trouvaient les autres pointes invisibles...car c'était certain qu'il n'y en avait pas que les deux qui étaient très légèrement dévoilés par le sang de leurs victimes.

Et puis bon, ils n'allaient pas s'écorcher exprès pour tester et les chercher !

Râlant intérieurement car là, il se demandait comment faire, il aperçut Erinyes qui semblait se concentrer sur quelque chose...aussitôt, il comprit son jeu, et se tint prêt. Là, ça lui déplaisait vraiment. Pas Erinyes. Juste le fait qu'il n'arrivait pas à détecter l'emplacement exact où le monstre bougeait.
Il avait des sens développés, oui, mais pas autant que celui des véritables monstres. Tout avait une odeur, pratiquement. Mais celle du monstre était camouflée par les mains bizarres qui appartenaient aussi à son corps, ce qui empêchait donc l'hybride de détecter la présence du corps principal...quand aux pointes invisibles, ben il y en avait plusieurs, donc difficile. Son ouïe ? Il pouvait aussi, mais les "mains" en faisaient aussi, ce qui faisait qu'il avait du mal à se concentrer sur les vibrations que provoquaient le corps principal. Ensuite, pas d'attaque aérienne, l'empalage, non-merci, quelque part, il tenait à vivre longtemps. Et quitte à mourir, il ne voulait certainement pas mourir d'une façon aussi pitoyable. Il choisirait sa propre mort. Quand son heure viendrait, point barre. En attendant, il n'en était pas encore là.

Là, il devait surtout réfléchir très rapidement à comment atteindre le monstre qu'Erinyes dévoilerait sans se prendre de pointes invisibles au passage.


Elle arrive ! Dans cette direction !

Bon. Combattre dans de telles conditions n'allaient pas être très pratiques. Mais alors, vraiment pas ! Si seulement ils avaient l'artéfact Sheikah qu'il fallait, ce qu'ils appelaient "L'Oeil de Vérité", ça serait tout de même plus pratique ! Mais ils allaient devoir se débrouiller sans. Et avec le moins de sang possible...si possible.

La créature hideuse commença à apparaître, sortir de terre, il s'élança, mais cette fois, avec son fourreau dans sa main gauche (étant droiter...), éxécutant un grand geste vif et rapide face à lui histoire de croiser - ou pas - des pointes invisibles, ce qui se fit car le fourreau noir, heureusement solide, émit un son de choc, semblant rencontrer quelque chose que personne ne pouvait voir.

Bon, ça déviait un peu sa trajectoire, mais au moins, ça lui évitait un peu des blessures inutiles, en s'inspirant des cannes d'aveugles. La seconde d'après, il était face au monstre et lui assenait un grand coup d'épée, sauf que l'attaque ricocha un peu sur le corps de la bestiole blanche écoeurante, faisant légèrement perdre l'équilibre à Inuyasha qui se reprit.

Et il fallait que cette bête soit insensible de partout sauf à un seul endroit...mais lequel ?


***Ses "mains" ?***

Non, quand il les avait touché, ça ne leur avait rien fait. Le monstre se mit à abaisser sa tête, l'hybride ne réfléchit pas, il envoya un autre coup, ayant en tête d'en envoyer le plus possible, partout où il le pourrait, jusqu'à trouver le point faible. Et le monstre ayant baissé sa tête, la lame le heurta, et là, il y eut une réaction de sa part : Inuyasha venait d ele blesser, mais apparemment pas assez car il semblait aussi se régénérer...avant d'attaquer de nouveau. S'aidant toujours de son fourreau noir tout autour de lui pour repérer les pointes invisibles, ce qui n'était pas vraiment aisé vu qu'il combattait en même temps, il recula, envoya un autre coup au bon moment, mais pareil.

Alors là, il envoya à Erinyes, qui était plus loin à présent :


- Erinyes ! Attaque-le avec ta magie en même temps ! Celle de la foudre ! Comme tu as fait à la sentinelle !

Ils devaient attaquer en même temps. Ainsi, cela fonctionnerait, enfin, il le supposait. Souvent, quand les monstres réagissaient ainsi, il falait faire ce genre d'attaque combinée pour en venir à bout. Inuyasha supposait que c'était pareil. Après, il se débrouillerait pour éviter de se prendre l'attaque d'Erinyes de plein fouet, il espérait juste qu'elle lui ferait juste assez confiance pour ne pas s'en faire pour ça...pendant qu'il gardait l'attention du monstre sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 11:20

Contrairement à elle, qui s'était montrée prudente, InuYasha, lui, avait comme qui dirait foncé dans le tas dès l'apparition du monstre. du coup, son avertissement ne lui parvint que trop tard, et il se fit blesser lui aussi en se réceptionnant suite à son attaque. Attaque qui avait été, au passage, totalement inefficace face aux mains. Raison de plus pour ne pas s'en occuper, tout en restant à distance ! Mais cela ne l'empêcha pas de continuer, au contraire. Dès qu'elle lui avait indiqué où réapparaitrait le monstre, il s'était servit du fourreau de son arme comme d'un guide pour éviter les pointes, et ainsi attaquer la chose.

Les premiers coups n'eurent aucun effet sur le corps flasque de la bêtes, qui semblait se régénérer aussitôt. Mais il ne se découragea pas, et continua, jusqu'à ce que cette dernière baisse la tête, se prenne un nouveau coup d'épée, ce qui dévoila aussitôt son point sensible. Seulement, là aussi, il se régénérait. Il fallait attaquer simultanément afin d'empêcher ça. Seulement, elle, elle était encore bloquée dans un autre coin de la salle, n'osant pas trop bouger à cause des pointes, qui pour son cas, se trouvaient en face. Elle allait alors utiliser la même technique que lui pour repérer le chemin, mais avant qu'elle ai pu faire un pas, il lui cria d'utiliser de nouveau sa magie de foudre.

Et bien entendu, le même sort à distance que pour la sentinelle. Bon, pas que rester sur place ne la dérangeait dans ce genre de situation, mais si elle continuait d'user de trop de sa magie, elle allait finir par ne plus tenir. Elle en avait déjà utilisé pas mal depuis l'entrée dans le temple, et comme ce n'était pas une habitude...
Enfin, ce n'était pas le moment de faire la difficile. Lancer le sort prendrait un peu plus de temps que pour la sentinelle, car elle devait y mettre plus de puissance vu l'ennemi actuel. Ça lui demandait plus de concentration pour le coup.
Mais Inu devait sûrement le savoir, et occupait le monstre pendant ce temps.

Bon, dans ce cas... Elle se concentra de nouveau, se servant une nouvelle fois de son épée comme catalyseur. Comme elle y mettait plus de puissance, la lame produisit de nouveau de petites étincelles. Elle se concentra de nouveau sur son ennemi, repérant sa présence afin de bien diriger le sort. Une fois qu'elle sentit la puissance optimale du sort, elle leva de nouveau son épée, et un rayon de foudre s'en dégagea en formant une courbe avant d'aller frapper la bête.
Avant de lancer l'attaque, elle avait réouvert les yeux, pouvant voir la progression du sort.


"Attention écarte toi !"

Cria-t'elle tout de même au jeune homme peu avant que l'attaque ne frappe sa cible.
Cela semblait marcher. La chose poussa un râlement ressemblant à un cri de douleur, et la présence continue des éclairs parcourant son corps empêchaient ce dernier de se soigner tout seul. Les mains aussi semblaient touchées, si elle se fiait aux quelques étincelles qui s'en échappaient par moment.
Le monstre ne semblait vraiment pas apprécier, et dans l'air s'élevait comme une odeur de chair grillée, qui failli lui arracher un haut le cœur...

Une fois vaincus, la bête disparu dans des sortes de flammes, et les grilles se levèrent, libérant le passage. Le tout était désormais de rejoindre la porte de sortie sans se prendre les pointes...
Comme il n'y avait plus d'ennemis, elle utilisa son épée comme un guide, tout en restant près du mur afin d'arriver à la dite sortie. visiblement, les pointes se trouvaient uniquement au milieux de la salle, comme pour offrir une protection supplémentaire au monstre, car elle n'en décela aucune en longeant le mur.
En revanche, une fois rendue à la porte, elle n'ouvrit pas cette dernière. Un peu épuisé à cause des sorts usés à répétition, elle n'arrivait pas à se concentrer pour savoir si derrière, il y avait d'autres présences. Encore une fois, l'aura semblait masquer tout le reste.

Elle en profita pour souffler un peu. La salle semblait être sécuritaire à présent, donc inutile de se précipiter. elle posa son épée contre le mur, et sortit un mouchoir d'une de ses poches, en dessous de son armure, et s'en servit en guise de pansement pour son bras. Elle ne s'était pas loupée, mais la plaie était plus impressionnante que grave. Ça restait malgré tout une blessure superficielle, un peu douloureuse, mais pas gênante. Ce genre de chose lui était arrivé souvent quand elle avait commencé à se servir d'une épée, donc elle s'en fichait pas mal...
Elle serra le bandage assez fort pour stopper l'hémorragie, puis reprit de nouveau son épée.


"Ça ira pour toi ?"

Demanda-t'elle alors simplement à InuYasha, qui lui non plus, n'était pas sortit de la bataille complètement indemne. Bien qu'elle était quasi sûre de connaitre à l'avance la réponse. Tout comme elle, il n'était pas du genre à reculer pour quelque chose comme ça. Bien qu'être touché à la jambe pouvait être plus gênant, surtout pour les mouvements. Mais ça ne l'avait pas empêché de continuer de combattre le monstre comme si de rien n'était, ou presque.
Ayant profité de ce petit moment de pause pour reprendre son souffle, elle se concentra de nouveau sur la porte pour tenter de déceler ce qui pouvait se trouver derrière. Mais rien à faire, elle ne pouvait rien sentir d'autre que la présence maléfique.


"Hum... Pourrais-tu passer devant ? Tout ce que je ressens derrière cette porte, c'est cette aura. Je n'arrive pas à ressentir la présence d'éventuels autres monstres... Du coup..."

Pour une fois, elle n'avait pas envie de jouer les téméraires et les imprudentes. Contrairement à elle, Inu n'était pas affecté par la présence, donc il pourrait sûrement mieux prévoir un éventuel piège de l'autre côté. Elle, elle s'était déjà faites avoir assez de fois comme ça. Donc autant retenir la leçon, et préférer la sécurité à la fierté. Surtout qu'elle avait l'impression qu'ils n'étaient plus très loin de leur but, vu la place de plus en plus conséquente de l'aura...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 14:51

Erinyes mit un petit moment avant de lancer sa magie. Inuyasha aurait bien balayé ce monstre avec ses propres attaques, mais son élément était le vent, et face à ce genre de monstre, ça n'aurait pas fonctionné. Il fallait quelque chose qui puisse le bloquer, le paralyser tout en le blessant en même temps. Et la foudre était le parfait élément pour ça. A force d'avoir combattu de nombreux monstres pour sauver sa peau, à ses dépends, il avait du coup appris quelques trucstout naturellement.

Là, s'il n'avait pas abandonné les attaques même si ça ne fonctionnait pas, d'une, c'était pour éviter qu'il s'en prenne à Erinyes, mais c'était aussi la façon habituelle d'attaquer d'Inuyasha : étant souvent dans des situations où il n'avait pas le temps délaborer des stratégies, où il devait réagir sur le moment, il attaquait directement, de front, attaquant partout où il le pouvait, jusqu'à trouver le point faible, sans laisser le temps à son ennemi de riposter. ça prenait souvent plus ou moins de temps, mais n'empêche que ça fonctionnait plutôt bien. Il testait, en gros, il essayait, tentait, jusqu'à trouver ce qui fonctionnait. Il avait appris de lui-même à marcher comme ça.

Quand enfin, Erinyes envoya son sort, il attaqua de nouveau le monstre pile au moment où l'éclair l'atteignit, provoquant la mort du monstre qui se mit évidemment à crever en faisant du bruit, pendant qu'Inuyasha se reculait, essayant au mieux d'éviter les pointes invisibles, ce qui n'était pas vraiment facile...

Le calme revenu, les deux s'avancèrent vers la prochaine porte, Erinyes se posa un instant, banda sa blessure, avant de lui demander :


"Ça ira pour toi ?"

- T'inquiète...ça ira.

Enfin. N'empêche que si ça continuait comme ça, ça n'allait pas trop le faire. Bon, là, ça allait que les blessures qu'ils avaient n'étaient pas trop gênantes, mais à force...
Enfin ! Il avait l'habitude de ce genre de situation, d'où ses airs complètement détachés, sans crainte, dans ce genre de situation. C'était pratiquement son quotidien, fallait dire...pour ça que les instants du genre "calmes", "normaux", ça avait tendance à un peu le surprendre...

ça faisait aussi surtout longtemps qu'il n'avait plus compté sur quelqu'un d'autre durant les combats. Il était seul, d'habitude, et se débrouillait par ses propres moyens. Mais là, il avait décidé de placer sa confiance en Erinyes, et jusque-là, il ne le regrettait pas. Même si ça lui faisait un peu étrange vu qu'il n'était plus habitué à ça. Mais au final...ce n'était pas plus mal !
ça aurait été quelques mois en arrière, il n'aurait placé sa confiance en personne, même pas en elle. Il aurait réglé le compte de ce monstre seul, et autrement qu'avec la magie, puisqu'il ne possédait aucune aura élémentaire. Il l'aurait même plutôt repoussée froidement, pour ne pas qu'elle s'en mêle, là non, il avait carrément compté sur elle pour attaquer aussi. Comme quoi, tout arrivait...

Malheureusement, il ne possédait rien pouvant redonner à Erinyes un regain d'énergie. Ils n'avaient pas accès à l'extérieur, alors impossible de trouver de quoi se soigner...et lui-même n'ayant aucune vertu de soin...enfin, ils tiendraient !


"Hum... Pourrais-tu passer devant ? Tout ce que je ressens derrière cette porte, c'est cette aura. Je n'arrive pas à ressentir la présence d'éventuels autres monstres... Du coup..."

- T'en fais pas ! Je m'en charge ! Essaie juste de ne pas perdre la trace de cette présence, c'est déjà pas mal...

Il espérait juste que la suite se passerait bien. Après tout, il n'oubliait pas que lors du passage de cette maudite présence...

- Erinyes...si jamais les choses tournent mal...sors de ce temple. Sans réfléchir, ni te retourner. Et si tu es attaquée, combats comme tu as l'habitude de le faire : sans pitié.

Il ne l'avait pas regardée en cet instant, il avait eu un air un peu plus grave en cet instant. Normalement, il ne devait pas y avoir de problème, mais on ne savait jamais. Une chose était certaine, il ne se laisserait pas faire...

***Suffira que je ne la touche pas, et ça devrait aller...j'espère...***

Mais soudainement, en se rapprochant de la porte, il grimaça :

- Beurk, ça sent le mort et la putréfaction ! C'est écoeurant...il y a des effrois de l'autre côté et des morts-vivants...

Il se reprit, la surprise passée, prenant sur soi, comme à l'accoutumée. A des moments, c'était vrai que c'était pratique d'avoir ses capacités, mais ça avait aussi ses points faibles...et Inuyasha n'appréciait que très très peu les effrois. Déjà par leur odeur écoeurante. Mais surtout pour leurs cris qui paralysaient.

Bon, lui, il avait trouvé à peu près une parade, il utilisait sa rapidité et s'en sortait. Mais quand il y en avait plusieurs...il pouvait très bien se faire avoir...Ces monstres pouvaient être battus avec les méthodes de combat "normaux", mais ce qu'ils craignaient le plus, c'était la lumière. Ensuite, pour échapper à leurs cris, il faudrait trouver un moyen pour ne pas les entendre...
Bon, Inuyasha étant à moitié démon, dès qu'il entendait le cri des effrois, ça ne paralysait aussi, mais moins longtemps qu'un humain normal quand il se débattait. Mais bon, malgré-tout, ça ne servait pas à grand chose s'il y avait tropd'effrois, car il suffisait de se libérer de l'emprise d'un pour se retrouver sous l'emprise d'un autre...puis bon, leurs cris l'assomaient souvent à moitié, aussi...

Alors avant d'y aller, puis bon, comme ça, ça permettrait un peu à Erinyes de récupérer, il se tourna vers elle et lui demanda :


- Est-ce que ton épée brille assez pour réfléchir la lumière ? Il nous faudrait une source lumineuse que l'on pourrait renvoyer sur les effrois pour les immobiliser avant qu'ils ne le fassent sur nous.

Après, pas certain qu'il y aurait des torches de l'autre côté. ça l'étonnerait. Ils devaient trouver quelque chose...quelque chose de suffisamment brillant pour pouvoir aveugler les effrois. Les momies, pas trop de problème, elles étaient résistantes, mais affreusement lentes. C'était les effrois qui posaient le plus de problème...surtout qu'Inuyasha avait déjà fait les frais de leurs attaques, gamin, et la chose n'ayant pas forcément été très agréable, il n'avait pas très envie de revivre cette expérience...tant qu'à faire, autant éviter, même si jamais ça arrivait, eh bien ça arriverait, tant pis, mais bon...autant arrêter les frais, là...

Alors en attendant, le plus rapidement possible, il tentait de chercher une idée. Qu'il trouva, finalement. Les pointes invisibles...elles étaient bien faites de métal, non ? Et bien qu'invisibles...elles étaient tout de même faites de métal ! Alors en les entrechoquant correctement une contre une autre...ça pourrait provoquer une petite étincelle, petite, mais suffisante pour se faire réfléchir via l'arme d'Erinyes pour aveugler les effrois !

Du coup, il reprit son arme en main, et se dirigea prudemment vers les pointes tâchées de sang, et une fois arrivé, toujours prudemment, il les identifia avec ses mains...avant de prendre appui sur ses pieds, rassembler toute sa force et tenter d'arracher déjà un bout d'une pointe, mais cela lui demanda quand même pas mal d'efforts...
Des efforts qui durèrent pendant quelques minutes, où il ne lâcha pas, sauf qu'avec sa main blessée, le sang se colla à la pointe, et le fit glisser, brutalement, ce qui fit qu'il fut emporté par la force qu'il avait employée et se retrouva déséquilibré soudainement vers l'arrière, sa plaie étant encore plus grande à cause de la pointe. Inuyasha jura.


- Bon sang...c'est que c'est solide, ces trucs !

Reprenant son souffle, il se releva, et allait s'apprêter à recommencer de nouveau...avant d'envoyer de nouveau :

- Alors ? Tu pourrais, ou pas ?!

Il savait qu'il pourrait le faire. Il avait déjà réussi à tordre légèrement la pointe, ce que déjà un humain n'aurait pas pu faire, alors avec encore plus d'efforts, il pourrait en arracher un morceau, il en était sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 15:56

Comme elle le lui avait demandé, il était prêt à passer devant. Toutefois, il fit une remarque qui la surprit un peu... La trace, elle ne risquait pas de la perdre, vu que plus ils avançaient, plus elle était puissante. Non, ce qui l'avait étonnée était le reste de la phrase. Concernant une possible attaque, contre laquelle est devrait soit fuir, soit combattre de toute ses forces... était-ce par rapport à ce qu'il y avait derrière cette porte ? Apparemment non, puisqu'il annonça juste après que derrière, les monstres présents étaient des effrois... En plus, il avait dit ça d'un ton plutôt grave, moins détaché que d'habitude... Parlait-il de lui ? Il lui avait déjà dit qu'il était à moitié démon donc... Peut-être qu'il y avait une chance possible pour qu'il perde le contrôle... Bah, elle verrait bien.

Le soucis actuel, c'était les cadavres sur pattes de la salle d'à côté. Ceux là, aucun soucis, elle les connaissait. Ces choses avaient l'habitude d'apparaître un peu partout la nuit à cause de l'influence de Ganondorf. Et ce, même dans les rues du Bourg... Donc le danger qu'ils représentaient, et comment les battre, elle savait faire. Du coup, elle était plutôt confiante pour la suite. Mais alors qu'elle allait lui dire qu'elle était prête, il se mit à élaborer une stratégie. Comme si, contrairement à elle, ce genre de monstre lui posait plus de difficultés... La technique était pourtant simple : éviter de se faire paralyser. et Inu était rapide donc... C'est alors que son regard s'arrêta sur ses oreilles. C'était celles d'un animal. Donc une ouïe plus sensible. Hors, les effrois, ça paralysait à l'aide d'un cri dès qu'on leur passait devant...

Elle n'osa pas lui demander confirmation, mais elle ne voyait rien d'autre. Après tout, elle avait pour habitude d'observer les gens, et d'émettre plus ou moins d'hypothèse sur leur force ou faiblesse, donc...
Seulement, elle n'eut pas le temps de répondre quoique se soit, qu'il était déjà en train d'essayer d'arracher les pointes invisibles, pour s'en servir à faire de la lumière, et ainsi empêcher des effrois de les paralyser... Sauf qu'il ne réussi visiblement pas, et se retrouva déséquilibrer en arrière. avant de réessayer, il lui reposa la question, lui demandant si elle pouvait se servir de son épée pour réfléchir la lumière. Elle prit une grande inspiration.


"Eh là ! Attends deux minutes au lieu de te précipiter comme ça ! Oui je peux le faire. Mais d'une manière beaucoup plus simple..."

Là, elle craignait de loin la réplique "T'aurai pu le dire avant !", sauf qu'il était déjà parti dans son idée avant même qu'elle ai pu dire quoique soit... Fallait dire aussi qu'elle avait passé un moment à réfléchir sur la phrase qu'il lui avait dite plutôt, et aussi sur sa réaction dès qu'il avait sur qu'il y avait des Effrois à côté...

"tu te souviens, à l'entrée du temple, quand j'ai utiliser le vent comme appui... J'utilise aussi cette technique face à eux, quand ils apparaissent en ville certaines nuit... D'une, parce que les rafales de vent permettent des les repousser, et de deux, mon épée s'illumine d'elle même quand j'utilise cette technique. D'ailleurs, elle brille dès que j'utilise ma magie, afin de m'indiquer le degrés de puissance... C'est mon catalyseur, si tu préfère..."

Elle avait tenter de le dire sur un ton neutre. D'un certain côté, elle se sentait un peu coupable de ne pas avoir donné cette idée directement. Mais d'un autre, elle était un peu fière d'avoir une bonne technique face à ce genre de monstres. Encore une fois, cela passait par la magie, mais c'était plus en guide de protection et de soutient. Et puis déjà, elle s'en servait plus souvent, surtout ces derniers temps. Ça demandait moins de ressources que ses sorts de foudre. Donc c'était largement jouable.

"Je sais, j'aurai pu le dire plus tôt, au lieu de te laisser continuer... Mais qu'en dis-tu ?"

Ce serait toujours plus simple, et sûrement plus efficace que d'utiliser les mini étincelles des pointes. et en cas de soucis, elle pourrait utiliser les rafales pour éloigner les ennemis, même en cas de paralysie. Vu qu'en magie, seule la concentration suffisait... Et la lumière que produirait l'épée serait sûrement plus efficace que les étincelles, surtout dans un endroit sombre à la base...

"Le soucis, c'est que s'ils sont beaucoup, je ne pourrais pas vraiment attaquer, au risque que certains arrivent à passer en travers des rafales..."

En effet, si elle se concentrait sur un groupe de monstre d'un côté, elle ne pouvait pas éblouir les autres, et les rafales seraient naturellement concentrées sur la cible, et donc moins efficaces pour protéger les arrières...
L'idée du plan était qu'en gros, elle fasse office de barrière protectrice, en usant de la lumière de son épée de manière circulaire pour aveugler tout le monde, tout en concentrant ses rafales dans toute la salle, afin de faire reculer les ennemis, et ce même si les cris parvenait à les immobiliser quelques temps. Dans tous les cas, elle pouvait assurer une défense générale, pendant qu'InuYasha attaquait les monstres éboulis.
Elle, elle avait toujours réussi à s'en débarrasser ce cette manière, seulement, les effrois étaient peu nombreux quand ça arrivait. La difficulté ici était le nombre inconnu d'ennemis présent derrière la porte...
Elle espérait toutefois avoir assez d'énergie pour tenir tout le long du combat...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 16:31

Aussitôt qu'il lui demanda abruptement de nouveau si elle était capable de produire de la lumière, Erinyes lui répondit aussitôt de la même façon, ce qu'elle eut parfaitement raison de faire :

"Eh là ! Attends deux minutes au lieu de te précipiter comme ça ! Oui je peux le faire. Mais d'une manière beaucoup plus simple..."

- Quoi ?! Mais alors...

"tu te souviens, à l'entrée du temple, quand j'ai utiliser le vent comme appui... J'utilise aussi cette technique face à eux, quand ils apparaissent en ville certaines nuit... D'une, parce que les rafales de vent permettent des les repousser, et de deux, mon épée s'illumine d'elle même quand j'utilise cette technique. D'ailleurs, elle brille dès que j'utilise ma magie, afin de m'indiquer le degrés de puissance... C'est mon catalyseur, si tu préfère..."

Elle avait repris une façon à peu près calme de parler, du coup, naturellement, il se calma aussi un peu. Punaise. Pourquoi est-ce qu'il n'y avait pas pensé plus tôt ! Il jura intérieurement de son manque d'attention...fallait dire aussi qu'il avait tellement pris l'habitude de se débrouiller avec les moyens du bord, avec tout ce qui pouvait lui tomber sous la main que du coup, il n'y avait plus trop pensé à ça, et avait cherché tout naturellement des choses à sa portée. En supposant qu'il n'y aurait aucune source luneuse à réfléchir de l'autre côté, tant les murs étaient opaques et sans fenêtre. Ce qui rendait l'endroit plutôt étouffant en soi...

"Je sais, j'aurai pu le dire plus tôt, au lieu de te laisser continuer... Mais qu'en dis-tu ? Le soucis, c'est que s'ils sont beaucoup, je ne pourrais pas vraiment attaquer, au risque que certains arrivent à passer en travers des rafales..."

C'était de toute façon déjà beaucoup mieux que de ruiner ses forces à tenter d'arracher des bouts de métal, en se blessant encore plus. C'était même plus qu'il ne l'aurait espéré. Décidément, les gens manipulateurs de magie avaient de nombreux avantages...
Du coup, ça le remonta :


- T'en fais pas, je m'en charge ! Essaie juste de les atteindre avant qu'ils ne lancent leurs cris...vise-les en priorité à la tête, tout en évitant de te faire avoir...parce qu'une fois qu'ils parviennent à boire ton sang...là, tu ne bouges plus pendant un certain temps...

Enfin, après, tout dépendait aussi de la condition physique de la personne. Mais au final, le résultat en était le même. En ayant fait l'expérience un jour sans trop le vouloir, il savait de nouveau de quoi il parlait. Mais n'empêche qu'il avait fallu intervenir...et malgré sa très bonne condition physique, cette fois-là, il avait fallu y remédier très rapidement...car vu que ça s'était attaqué à son côté humain, la situation avait failli dégénérer...enfin, vu qu'il était bien plus jeune, il était facilement maîtrisable, donc, il n'y avait rien eu, et heureusement, même s'il s'inquiétait pour Erinyes, mais au final, le poison de ces monstres étaient plus fatal pour lui...Puis bon, comme déjà mentalement, il tenait à la vie, de nouveau, il s'était battu jusqu'au bout...et il n'avait pas vraiment envie que cela arrive à Erinyes. Parce que là...là, il s'affolerait. Vraiment. Enfin, elle était bonne combattante, si elle était garde, et garde du corps en plus, il était confiant, elle saurait très bien se débrouiller.

Rien que là, dans cette situation, c'était elle qui aidait le plus...


- D'accord, faisons comme ça, alors ! Allons-y !

Evidemment, elle avait beau être forte et tout, il avait tout de même l'intention de faire gaffe à ne pas trop s'éloigner d'elle, au cas où. Pour avoir le temps d'intervenir si jamais. Puis bon, quand on était plusieurs, il n'était de toute façon jamais bon de s'isoler, car là, les ennemis en profitaient largement.

[HRP]bon, avec accord d'Erinyes x)[/HRP]

Prêt, il ouvrit la porte à la volée, et rapidement, Erinyes, très rapidement, exécuta le plan qu'elle avait élaboré. Inuyasha n'attendit pas, il fonça directement vers les premiers qu'elle avait immobilisé, les attaquant à grand coup de son grand sabre, les scindant en deux.
En temps normal, contre eux, il pouvait utiliser ses propres griffes, mais là, les ennemis étaient trop nombreux, et c'était assez risqué, alors il utilisait une méthode plus efficace, celle qui lui permettait d'abattre plusieurs ennemis à la fois.

Il y eut une autre vague, Inuyasha continua, tout en jetant tout de même rapidement un oeil vers Erinyes de loin, qui se débrouillait très bien. Avant d'immédiatement reporter son attention sur lui-même, histoire de ne pas se faire avoir.

Cela dura un petit peu, l'hybride ne s'arrêta pas un instant, ne perdit aucun temps, ne voulant pas laisser le temps aux effrois de se reprendre, ni leur permettre de hurler. Parce que là...ça serait terminé. A moins de se boucher les oreilles...

Enfin, lorsqu'il élimina la dernière vague, soufflant un peu, il se redressa et jeta un regard vers Erinyes plus loin :


- Erinyes, est-ce que ça va ?

Pas de ton d'inquiétude, c'était juste à titre informatif. Après tout, après avoir utilisé sa magie, elle avait semblé un peu plus épuisée...ça devait être lié à la magie, il s'en doutait un peu. Bon, ne maîtrisant pas vraiment de magie, il ne comprenait pas tout en détail, mais juste les grandes lignes, comme ça. Ensuite, lorsqu'il utilisait des attaques "magiques" avec son arme, ça ne l'épuisait pas trop trop, vu que la magie lancée ne provenait pas de lui. Mais quand il abusait, quand même, de la même manière que les magiciens, ça commençait à l'attaquer aussi. Mais il fallait vraiment qu'il en fasse beaucoup, jusqu'à épuisement, ce qui n'avait pas été le cas ici. Disons que lui, c'était plus sa force physique qui était sollicitée, car lorsqu'il déclenchait des attaques magiques, c'était toute sa force à lui qu'il mettait en jeu, et non une "essence vitale", donc forcément, ça s'usait moins vite.

Il rejoignit Erinyes tout de même, sans ranger son arme, avant de lui envoyer :


- Beau boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 17:38

Finalement, son idée fut retenue. Inutile de réfléchir plus longtemps. InuYasha lui donna quelques recommandations, qu'elle connaissait déjà pour avoir déjà affronté ce genre d'ennemi, puis il ouvrit la porte. Aussitôt, elle s'exécuta. L'avantage de cette technique, c'est qu'elle était active sans avoir besoin de se concentrer avant. Aussi, quand la porte fut ouverte, La première chose qui y entra fut de fortes rafales, obligeant les ennemis à reculer, de telle sorte que s'ils avaient le temple de crier, ils n'aient pas le moyens de s'approcher. Ce ne fut toutefois pas nécessaire, vu qu'Inu attaqua dans la foulée. Elle agita devant elle l'épée alors illuminée pour créer un rayon de lumière suffisant pour aveugler l'ennemi.

Ce fut très rapide. Seul, il aurait été difficile de venir à bout de tous les monstres présents. Mais à deux, avec cette technique, ça rendait les choses beaucoup plus aisées. Les Effrois, incapable d'attaquer, étaient détruits en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. En réalité, ils n'étaient pas puissants. Juste dangereux. Mais seuls deux coups de lame suffisaient à les détruire.
Aussi, venir à bout de ce petit groupe ne prit pas plus de 5 minutes. Mais ce fut toutefois 5 bonne minutes de concentration intense. Elle devait veiller à ce qu'aucun ennemi ne franchisse au moins la barrière de vent. Mais elle réussit sans aucun problème, et ce fut un succès total.


"Oui... Ça va..."

Elle aussi reprenait son souffle. Pas qu'elle soit physiquement épuisée, mais l'action lui avait tout de même valu pas mal de stress. La magie en elle même ne lui avait pas demandé trop d'efforts, vu qu'elle avait fait en sorte de doser. Mais maintenant que cette pression était retombée, elle ressentait de plus belle la pression de la présence, de plus en plus forte. Ils ne devaient plus être très loin du but.

"Cette aura est de plus en plus intense... C'est comme si elle pouvait surgir n'importe quand... Je ne risque pas de la perdre, mais nous devrions être prudent..."

Plus ça allait, et plus elle se rapprochait de la sensation qu'elle avait éprouvé la première fois dans le cimetière. Sensation qui au passage, avait été bien pire que celle qu'elle ressentait à présent. Elle ne savait pas ce qu'était cette chose, mais ça ne présageait pas un combat de tout repos, si combat il y avait.
La prochaine porte menait dans un autre couloir, plutôt court, avant d'arriver à une salle... Totalement vide. Seul, au fond, se trouvait un de ces tableau macabre aux yeux brillant... Même en se concentrant, elle ne ressentait pas la présence du moindre ennemi. Et c'était une impasse.

"Ne me dis pas qu'on a fait tout ce chemin pour rien ?"

Elle avait certes suivit la présence, mais ça ne voulait pas dire que ça indiquait le bon chemin à suivre. Le monstre l'émanant devait se trouver quelque part au fond du temple, ce qui signifiait que peu importe le chemin emprunté, l'aura devenait plus forte quand on s'en approchait. Mais ça ne prévenait pas des cul de sac...
A moins que...
Elle s'était déjà faite avoir par un mur illusoire... Peut-être que ce tableau, au fond...
Prudemment, elle avança dans la salle. Par sécurité, elle longea l'un des murs, au cas où. Peut-être que l'un d'eux cachait un passage.

Elle avait au moins vu juste sur un point. Il y avait bien une illusion masquant un passage dans cette salle. Mais ce c'était pas un mur. Non. C'était le sol lui même !
Aussi, bien qu'elle avançait prudemment, elle ne s'attendait pas à une chose pareille, et fut surprise quand un de ses pieds plongea droit... Dans le vide. Déséquilibrée, et emportée par le poids de l'armure, elle ne put éviter la chute, et passa à travers un sol semblant réel, dur comme la pierre.
Le passage faisait 5 bons mètres de haut, et si elle s'en sortit sans la moindre égratignure, ce fut bien grâce à ses réflexes de réception.
Ce temple était une vraie plaie. De plus, une fois en bas, la pression avait montée d'un cran. Ce n'était pas le moment de se laisser submerger par ça. Ils étaient proches du but. Hors de question d'avoir fait tout ce chemin pour échouer au dernier moment. Elle jeta un bref coup d'œil. Rien. Pas de pièges, pas d'ennemis.


"Tu peux me rejoindre ? Fait attention, c'est assez profond, mais il n'y pas de danger en bas !"

Attendant qu'il arrive, elle fit quelque pas en avant... Et tomba nez à nez avec un... Bateau. Un gigantesque bateau, aux allures viking, était amarré là, flottant dans le vide. elle se trouvait sur un quai. Et ça semblait être la dernière étape avant d'arriver aux "propriétaire" du lieu. Monter sur ce bateau fantôme sonnait presque comme une invitation... Le tout était de savoir si elle pouvait vraiment s'y fier...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Mer 9 Mar - 20:41

"Oui... Ça va..."

- Tant mieux...

Depuis combien de temps étaient-ils ici, à présent ? Combien d'heures ? Il ne savait plus, à force de traverser ce temple qui ne semblait pas en finir, il avait perdu la notion du temps, comme s'il s'agissait d'un long cauchemar sans fin, sans sortie. Pas que le temps ait une importance capitale pour lui, mais ici, c'était comme si le temps s'était arrêté, il avait cette désagréable impression d'être là depuis plusieurs jours, alors qu'il ne devait s'agir que de quelques heures. Relativement épuisantes. Sûr qu'au bout d'un moment, rester cloîtré entre quatre murs pendant un long moment...ça finissait par peser. Ce qui le motivait tout autant pour continuer, jusqu'à en finir. Définitivement si possible.

"Cette aura est de plus en plus intense... C'est comme si elle pouvait surgir n'importe quand... Je ne risque pas de la perdre, mais nous devrions être prudent..."

- Je n'aime pas ça.

Tiens donc, autre petit changement, ils semblaient se parler plus franchement. La première fois au ranch, chacun était resté assez évasif de son côté. La seconde fois, au Temple de l'eau, ça l'était moins, mais pas encore tout à fait ça. Et là...ce n'était de nouveau plus pareil. Car en de nombreuses circonstances, à de nombreux propos, aucun des deux n'aurait trop répondu à l'autre, là, chacun y allait franchement...
ça, Inuyasha ne s'en rendait pas trop trop compte, il agissait comme il agissait, point barre, sans se prendre la tête. Disons juste qu'il était de nouveau en train de bien vouloir accorder sa confiance en quelqu'un d'autre...ce qui, forcément, provoquait un petit revirement d'attitude. C'était humain, après tout.

Là, il était plutôt méfiant. Fallait dire aussi que les ennemis du genre "invisible", il n'avait jamais beaucoup apprécié. Parce que c'était souvent les plus dangereux, les plus sournois, avec leurs attaques en traître, digne des lâches...non, il n'aimait pas. Puis il avait beau faire, ni il n'entendait cette fichue présence, ni ne la voyait, ni ne la sentait. Et comme il devrait attaquer en faisant en sorte d'éviter au mieux le contact avec cette chose...dans ces conditions, ça n'allait pas être simple...enfin, ça n'en rendrait la victoire que plus belle !
ça, c'était ce qu'il se disait chaque fois dans ce genre de situation, ou quand on lui disait un truc du genre "tu ne seras pas à la hauteur". Là, il répliquait, simplement, puis bon, vu ses conditions de vie, s'il se mettait à redouter chaque danger, il ne serait plus là depuis longtemps ! Alors comme d'habitude, il affronterait, c'est tout, peu importait l'ennemi qui se présenterait. Mais il avait le droit d'être méfiant, tout de même, aussi. La différence aujourd'hui avec Erinyes, c'était que pour une fois, il ne la cachait pas sous des répliques prétentieuses.

Ils aboutirent à un autre couloir, puis à une autre salle...entièrement vide. Jusqu'au sol même.


"Ne me dis pas qu'on a fait tout ce chemin pour rien ?"

- Je ne pense pas...sinon, à quoi cela servirait de faire une pièce à l'autre bout de celle-ci si on ne peut pas l'atteindre ? Ensuite...il a bien fallu la construire, cette porte, là-bas, non ? Et on ne peut pas construire des choses sur du vide...

Bon, après, ce n'était que son avis, ça pouvait très bien être faux, puis zut, il n'était pas architecte, alors qu'est-ce qu'il pouvait en savoir ? Il se fiait juste à son intuition et à sa logique, c'était tout. Il ne disait pas que c'était vrai après, nuance. Car ça pouvait très bien être faux !

Enfin, peu importait, car l'avancée d'Erinyes sembla lui donner raison, il y avait un sol invisible, encore, comme un peu plus tôt. Alors il y avança aussi, prudemment, histoire de ne pas se retrouver dans un trou.
Mais il sursauta quand Erinyes se mit à disparaître à même le sol, et jura, de ne pas avoir pu sentir venir ce coup-là.


- Erinyes ! Tu n'as rien ?!

"Tu peux me rejoindre ? Fait attention, c'est assez profond, mais il n'y pas de danger en bas !"

- Comme si ça pouvait me faire reculer !

répliqua-t-il aussitôt, mais tout de même soulagé de l'entendre plus ou moins en forme, elle semblait ne pas être blessée, tant mieux. Sans hésitation, il sauta là où Erinyes avait disparue avant d'atterrir plus bas, se réceptionnant comme à son habitude. 5 mètres de hauteur, ce n'était pas ça qui lui faisait peur.

La première chose qu'il fit sans pouvoir s'en empêcher, c'était de jeter un regard sur la garde. Qui, effectivement, ne semblait ne rien avoir eu. Il se redressa ensuite et examina la salle.

Encore et toujours du vide. Et un bateau. Il eut un petit rictus avant d'envoyer :


- Très amusant...

Un navire. Mais bien sûr. Avec plein d'ennemis qui allaient les assaillir une fois en route. C'était l'évidence même. Enfin, il ne semblait de toute façon pas y avoir d'autre chemin possible. Ce qui le faisait doucement rire, de façon ironique de nouveau : en gros, soit ils restaient plantés là comme des imbéciles à attendre la mort, soit ils l'affrontaient...ouais, décidément, ce temple n'en loupait pas une...
Mais ils allaient lui faire voir, à cette présence...ce n'était pas ça qui allait les arrêter !


- Je sens un léger courant d'air...magique. Nous sommes presque au bout ! Cette "chose" ne pourra plus aller bien loin, alors elle ne va plus longtemps nous échapper !

De là, il sauta sur le bateau, avant d'envoyer :

- Bon, tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Jeu 10 Mar - 11:56

InuYasha eu vite fait de la rejoindre. En voyant le bateau, il eut un drôle de sourire, puis annonça qu'il sentait une sorte de courant d'air, confirmant alors la même chose qu'elle avait en tête : l'ennemi n'était plus très loin. Et pour le rejoindre... Il fallait monter sur cette... Chose... Elle hésita un moment. Le fait de naviguer au dessus du vide ne l'enchantait pas tellement. D'ailleurs, elle n'était jamais montée sur un bateau de sa vie, et sentait déjà que ça première expérience à ce sujet n'allait pas être des meilleures... L'hybride, lui, en revanche, n'hésita pas une seule seconde, et se trouvait déjà sur le ponton, l'invitant à monter à son tour. Instinctivement, elle serra sa main sur son épée, pris une bouffée pour se calme (ce qui devenait une habitude ici !), et monta à son tour.

Seulement... Le bateau ne bougea pas d'un pouce. Et il semblait pas y avoir de mécanisme pour le faire avancer. Juste ce symbole de Triforce sous leur pied... Comme le sceau de la Famille Royale... Cela lui rappelait l'accès au Domaine Zora, où il fallait jouer la mélodie nommée "Berceuse de Zelda", pour apaiser la cascade... S'il fallait faire la même chose ici...


"Dis... Tu as un instrument de musique ? J'ai la vague impression que ce bateau marche comme la cascade du Domaine Zora, si j'en crois la présence de cette Triforce... C'est à dire qu'il se s'activera qu'avec le chant de la Famille Royale..."

Comme elle s'en était douté, il n'avait pas de ça sur lui. Évidement, même chose pour elle. C'était logique dans un sans. Tout deux étaient des combattants, ils n'avaient donc rien à faire des instruments de musique. De plus, dans son cas, la Prêtresse de baladait souvent avec sa harpe, donc... Elle même n'allait pas s'encombrer de ce genre de chose, vu que la personne avec qui elle était la plupart du temps en possédait déjà une...
Il allait falloir ruser pour le coup... Qu'est ce qui pouvait provoquer une musique, même sens instrument ?
Elle regarda autour d'elle. Outre les sombres parois de la grotte, les quelques rochers sur le quai, et rien sur le navire...

Une idée lui vint alors. Si, il y avait un moyen ! Avec le vent, encore une fois. Ils suffisait de faire passer quelques rafales entre deux objets pour produire un son. Et en dosant la force des rafales, elle pourrait faire la mélodie, qu'elle connaissait par cœur, pour l'avoir entendue par mal de fois avec la Prêtresse de Nayru.
Il fallait trouver deux objets, de préférence pouvant bien faire résonner l'écho du vent... Son regard tomba alors sur la partie de l'armure qui protégeait ses bras. Si elle enlevait les deux, et qu'elle les mettaient l'un sur l'autre, cela formerait une sorte de passage clos dans lequel elle pouvait faire passer les rafales. Restait plus qu'à espérer qu'elle puisse produire le son.

Elle exécuta alors son plan, et retira ses deux protections. Une fois les deux objets placés l'un sur l'autre, elle les tint fermement avec une de ses mains, de façon à ce qu'ils ne bougent pas trop. Puis elle plaça sa seconde main devant une des entrées crée par la superposition des deux objets. Elle se concentra, et commença à émettre quelques rafales pour tester. En effet, cela produisait un son. Pas très fort, mais suffisant pour tenter de jouer un air de trois petites notes. Elle ajusta ensuite la puissance afin de jouer la mélodie. Le sifflement n'était des meilleurs, mais cela fonctionna. Il y eu aussitôt un bruit de clochette, et le bateau se mit à tanguer de haut en bas, tout en commençant à avancer, toujours rythmé par les petites cloches placées au devant.

Le soudain mouvement eu don de la déséquilibrer, elle se retrouva un peu maladroitement à genoux. Néanmoins, c'était tout de même une position plus stable, surtout le temps qu'elle remettre ses protections. Debout, avec ce tanguement, elle aurait eu du mal. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se ré-équiper, puis elle prit appuie sur son épée pour se relever tout en gardant un certain équilibre.
Le navire lui, s'enfonçait doucement dans les profondeurs du temple, naviguant sur une sorte de brouillard.
Finalement, ce n'était pas désagréable, voir même reposant.
Ça, c'est ce don à quoi elle pensait juste avant qu'un Stalfoss ne surgisse de nul part, et atterisse à quelques mètres d'eux.


"Je me disais bien..."

Elle se mit en garde. Elle n'avait jamais affronté ce genre de monstres, mais elle avait observé comment Inu s'y était prit un peu plus tôt. Et du coup, elle savait que les coups directs étaient inutiles, car le monstre se protégeait. Il fallait utiliser des coups en traître. Seulement, avec le mouvement du bateau, le terrain n'était pas stable, ce qui ne facilitait pas la tâche. Ceci dit, l'hybride était plus habile qu'elle. S'il parvenait à se glisser derrière le squelette pendant qu'elle l'occupait, habituée de tout manière au corps à corps...
Aussitôt, elle chargea. Elle ne pouvait pas dire son plan à voie haute tant que l'ennemi n'avait pas sa lame d'occupée par une épée ennemi. Car d'ici là, il aurait pu anticiper un autre mouvement.

Les deux armes s'entrechoquèrent. Le but était qu'elles restent ainsi le temps de l'attaque par derrière se face. Mais Erinyes n'avait pas oublié que son ennemi pouvait aussi porter un coup avec son bouclier. Aussi, elle s'arrangea avec un de ses bras pour le bloquer, entravant au maximum le Stalfoss dans ces mouvements. Ce genre de rapport de force ne l'effrayait pas. Au contraire. Elle s'entraînait souvent dans ce sens, car en immobilisant l'ennemi ainsi, elle pouvait soit donner du temps à un allier pour attaquer, soit au contraire, permettre à une personne de fuir. Toutefois, bien que résistante, elle ne pouvait pas rester indéfiniment dans cette position. Surtout que le mouvement de navigation n'était pas propice à l'équilibre que nécessitait cette action.


"C'est bon ! Je le tiens ! Profites-en !" Lança-t'elle alors à Inu, espérant que ce dernier comprenne bien le message.

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Jeu 10 Mar - 12:29

En atterrissant sur le navire, il aperçut évidemment le sceau de la famille royale. Là, il soupira, exaspéré. ça faisait certes longtemps, mais il se rappelait évidemment qu'il fallait un chant spécifique face à ce symbole...

"Dis... Tu as un instrument de musique ? J'ai la vague impression que ce bateau marche comme la cascade du Domaine Zora, si j'en crois la présence de cette Triforce... C'est à dire qu'il se s'activera qu'avec le chant de la Famille Royale..."

- J'suis un combattant, moi, pas musicien ! Puis franchement, comme si des troubadours allaient se balader ici !

grogna-t-il, à court d'idée pour une fois. Et quand il ne voyait pas de moyen de s'en sortir face à une situation, ça le mettait de mauvaise humeur.

Mais avant de monter, il avait vu des cloches vers l'avant du bateau...peut-être pouvaient-ils s'en servir ?

Sauf qu'un mouvement derrière attira un peu son attention, et ce fut à ce moment-là qu'il aperçut Erinyes retirer des parties de son armure.


- Mais qu'est-ce que tu fiches ?

Allons, bon. Qu'est-ce qui lui prenait, tout à coup ? Mais concentrée sur sa tâche, elle finit par maintenir les deux pièces d'une certaine façon, avant d'employer de la magie pour...produire un son !

Là, il comprit, et trouva ça plutôt ingénieux. Bon. ça serait plus simple déjà que de galérer à atteindre les cloches se situant plus bas. Il n'aurait jamais pensé qu'une armure pourrait faire de la musique, mais bon, autant se débrouiller avec les moyens du bord, alors pourquoi pas. Surtout que ça fonctionnait !

Le navire tanga un peu, assez habitué dans la vie, il ne perdit pas l'équilibre, il se maintint debout de manière à ne pas basculer, jouant simplement sur son propre centre de gravité. Puis bon, pour parcourir les hauteurs comme il le faisait, il fallait avoir un bon équilibre, mais comme il le faisait depuis le début de sa vie...
ça ne semblait pas être le cas pour Erinyes qui se retrouva à genoux sur le sol, mais qui finit tout de même par se relever, s'aidant de son épée.

Pendant un petit moment, la traversée fut anormalement calme. Mais soudainement, il prévint :


- Ils arrivent.

Aussitôt dit, aussitôt fait, un stalfoss surgit de nulle part. Presque en même temps que la garde, il dégainna son arme, le combat à main nue étant parfaitement inutile ici.
Erinyes parvint à échanger quelques coups bien calculés avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit, il se surprit à se demander comment est-ce qu'elle s'en sortirait. Elle en était capable, il en était certain, suffisait de voir comment est-ce qu'elle combattait. Sauf que...


"C'est bon ! Je le tiens ! Profites-en !"

- Tu ne le diras pas deux fois !

renvoya-t-il simplement tout en s'élançant, usant de sa rapidité habituelle. D'une foulée, il fut à la hauteur du stalfoss où il écexuté un grand mouvement brusque de sa lame à l'horizontale, employant la même façon que tout à l'heure : la première pour déséquilibrer le stalfoss, et la seconde attaque, verticale cette fois, pour briser le crâne en deux, mais la différence avec cette fois-là, c'était qu'il faisait en sorte de ne pas toucher Erinyes en même temps.

Le stalfoss disparut, mais le bateau eut un mouvement brusque...il était en train de sombrer ! Inuyasha n'attendit pas, habitué à réagir sur le moment. Il empoigna Erinyes par l'avant-bras avant de bondir hors du navire fantôme pour atterrir sur une plate-forme plus-loin, avant de la relâcher, simplement, pendant que le navire sombrait dans les profondeurs du vide...


- Nous devons y être presque, non ?

lui demanda-t-il, simplement, faisant évidemment allusion à cette aura maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Jeu 10 Mar - 14:33

Comme elle l'avait dit, il se chargea du stalfoss dès qu'elle lui eu donné le feu vert. Elle s'écarta au dernier moment, une fois qu'elle fut certaine qu'il ne parviendrait pas à esquiver les coups. Et, elle, ça lui permettait aussi de se mettre en sécurité, et de ne pas déranger Inu. Venir à bout du monstre fut vraiment rapide. Mais pas le temps de souffler. A peine fut-il vaincu que le bateau se mit à trembler violemment. D'ailleurs, il n'avançait plus. Elle eut à peine le temps de réagir que l'hybride la prit par l'avant bras avant de sauter hors du navire, l'entraînant avec lui. Ils atterrirent sur une plateforme. Presque inconsciemment, elle se retourna pour voir le bateau sombrer dans les ténèbres, et n'osa pas imaginer ce qu'il se serait passé si le combat avait duré trop longtemps, les empêchant de fuir au bon moment...

Voir l'engin disparaitre de la sorte était quelque chose d'impressionnant qui lui arracha quelques frissons... InuYasha la tira alors de ses pensées en posant une question dont il avait sûrement déjà la réponse, à savoir s'ils étaient presque arrivés.
Reprenant son souffle après le combat et la "surprise" du bateau, elle n'était plus trop concentrée sur la présence.
Mais lorsqu'elle le fit, elle s'en sentit presque nauséeuse, tellement l'aura était forte ici. Ce coup là, c'était fort similaire à ce qu'elle avait ressentit dans le cimetière.
Avant de répondre, elle regarda autour d'elle, et ne mit pas de temple à la remarquer. Là. La grande porte qui annonçait sûrement l'antre de ce qu'ils avaient poursuivit tout ce temps...


"Ce n'est pas que nous y sommes presque... Nous y sommes tout court..."

Elle s'approcha alors de la grande porte, qui s'ouvrit dans un grand fracas. A l'intérieur, une noirceur indescriptible. La seule source de lumière venant de là où ils se trouvaient. Elle avança purement. Au bout de quelques mètres, un trou. Mais contrairement à ce qu'on pouvait croire, on pouvait voir le fond de ce dernier. Il y avait une autre salle en bas, éclairées dans des tons bleus et violet. Vu d'ici, cela ressemblait à lieu accueillant et plein de couleurs. Comment l'entrée d'un doux rêve suite à un terrible cauchemar. Encore un piège pour forcer les aventuriers égaré à se jeter dans la gueule du loup oui !
Parce qu'elle, elle ne sentait que trop bien les vagues d'aura ténébreuse qui se dégageaient de là. Le malêtre qu'elle ressentait à ce moment était tel, et de manière continue, qu'elle hésitait vraiment à aller au bout de ce qu'ils avaient commencé. Elle n'était pas sûre de passer outre cette sensation sans finir par craquer...

Mais elle refusait également de tout abandonné après tout ce qu'ils avaient endurés. Tout le long du parcours, ils s'étaient entraidés, et s'étaient tirés d'affaire de tout sans trop de difficulté. Même leur blessures n'étaient pas si sérieuses. Vu tout les pièges qu'ils avaient déjoués, ça aurait pu franchement être pire.
Toutefois, elle doutait fortement maintenant... Toutes ces épreuves les avaient épuisés physiquement, mais aussi beaucoup moralement pour elle, qui avait l'aura à endurer.
Même s'ils n'étaient pas dans de trop mauvaise conditions, elle n'était pas certaine qu'ils puissent faire face à cette chose en bas. Dans tout le temple, sa magie s'était révélée cruellement efficace face aux monstres... Et si s'était aussi le seul moyen de vaincre le dernier ?

Si c'était le cas, elle n'était pas franchement sûre de pouvoir tenir... Sa magie de vent servait juste de support, et celle de la foudre l'épuisait à chaque utilisation. Et elle en avait déjà trop fait par rapport à ses habitudes...
Elle n'ignora pas non plus le fait que tous ses doutes, d'un coup, étaient peut-être dû à l'aura...
Mais le fait étaient qu'ils étaient là. Et elle était du genre à analyser la situation. Si elle doutait, une part devait aussi venir d'elle, par rapport à sa condition...
Mais malgré tout, elle ne pouvait définitivement pas de résoudre à laisser tomber. Déjà parce que faire demi tour était impossible. Et même si ça avait été le cas, c'était tout aussi risqué. Donc autant aller de l'avant, en espérant que les deux soient à la hauteur...


"Ce que nous cherchons se trouve juste là, en dessous... Je ne sais pas ce que c'est, mais si nous descendons, nous lui ferons face... Et devrons sûrement nous battre..."

Si toutefois, ce monstre n'avait pas la capacité de se rendre invisible ! Elle pourrait le sentir de tout évidence, mais ça resterai un sacré soucis pour éviter ses attaques ! Sans compter son aura oppressante. Ça ne serait dans tous les cas pas facile, donc elle espérait pouvoir se fier au moins à sa vue... D'un certain côté, c'était une chance qu'InuYasha ne soit pas affecté par cette chose... Même si au début, et aussi quand ils étaient arrivés sur le quai, il l'avait ressentie un peu... Mais il semblait y être moins sensible, vu son comportement...
C'est alors qu'une des phrases qu'il lui avait plus tôt lui revint en tête. Comme quoi il pouvait se produire quelque chose de dangereux. Et à partir de là, elle avait émit une hypothèse le concernant. Il était à moitié démon. Peut-être que ceci lui avait permit d'être insensible à l'aura durant toute la traversée du temple, mais est-ce que se serait le cas une fois face à la chose ?


"Dis... Tu pense que... Que ça ira ?"

Elle n'osa pas ajouter le "pour toi", n'étant pas certaine de ce qu'elle avançait. Et de toute manière, si elle le disait, elle était sûre de recevoir une réponse du genre "Pour qui tu me prends ?", ce qui ne répondrait en rien à ses doutes... D'un autre côté, même elle ne voulait pas vraiment avouer qu'elle n'était pas très sûre d'elle sur le coup... Et elle se serait sûrement braquée de fierté s'il lui avait demandé directement. Alors que la question posée de cette façon les concernait un peu tous les deux... Laisser une sorte de liberté de réponse semblait plus approprié, avant de ce jeter dans la gueule du loup... C'était stupide, et elle le savait, mais elle ne serait franche avec lui que s'il l'était avec elle sur ce sujet. Dans le cas contraire, elle resterai cachée derrière cette fichue "fierté". Enfin, d'un autre côté, ça lui demanderai des efforts pour ne pas se trahir, ce qui n'était pas un mauvais point en soi...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Jeu 10 Mar - 17:09

"Ce n'est pas que nous y sommes presque... Nous y sommes tout court..."

- Bon ! C'est bientôt terminé, alors ! On élimine cette chose, puis on se casse de là !

Bon, il faisait genre de le prendre à la lagère, mais il faisait souvent ça. Minimiser les choses, pour justement pouvoir aller de l'avant, ne jamais se laisser impressionner, ou en tout cas, le moins possible, car il suffisait d'un instant d'inattention à cause de ça pour se faire avoir !

Parce que derrière, il n'en pensait quand même pas moins. Lui ayant l'habitude d'être sur le qui-vive sans s'arrêter, il n'était pas spécialement épuisé, oui, bon, juste un peu, mais il était encore capable de tenir encore deux-trois jours comme ça sans crouler. Du coup, très habitué à ça, il avait souvent tendance à oublier que la constitution humaine n'était pas pareille. Erinyes était endurante, oui, il avait pu le voir, mais elle ressentait la fatigue bien plus vite que lui, et ce détail, il avait souvent tendance à l'oublier, tant il était habitué à sa propre constitution. Ce qui faisait que, forcément, à chaque fois qu'il redevenait humain, il avait chaque fois du mal à s'adapter à cette constitution, vu qu'il réagissait comme à ses habitutes, sauf que ses habitudes, c'était souvent trop demander à un corps d'humain...

Ils arrivèrent dans une salle, avec une sorte de puits au milieu. Sans autre issu. De toute façon, retourner en arrière leur était assez impossible, vu que le navire avait sombré, alors à moins d'avoir des ailes ou d'avoir la capacité de se téléporter...non, ils étaient obligés d'aller de l'avant. Mais Inuyasha était confiant...après tout, des gens étaient déjà entrés dans ce temple et en étaient ressortis ! Même le Héros du Temps ! Alors eux aussi le feraient !

Erinyes ne semblait pas trop dans son état, ceci ne lui plaisait pas trop, car cela confirmait ses hypothèses concernant cette fichue aura maléfique. Hypthèses peut-être pas entièrement vraies, mais c'était comme ça qu'il avait compris la chose.


"Ce que nous cherchons se trouve juste là, en dessous... Je ne sais pas ce que c'est, mais si nous descendons, nous lui ferons face... Et devrons sûrement nous battre..."

- Eh bien qu'à cela ne tienne ! On va lui faire la peau !

envoya-t-il, plus pour tenter de la remonter qu'autre chose. De toute façon, le chemin de retour étant bloqué, ils n'avaient de toute façon pas le choix...alors autant ne pas y aller les bras baissés !
Avant qu'il ait pu faire le moindre geste, il fut surpris par un :


"Dis... Tu pense que... Que ça ira ?"

Il s'immobilisa, tournant la tête vers Erinyes, surprenant son regard. Pas trop comme d'habitude. Du coup, ne sachant trop comment lui répondre, il ne le fit pas tout de suite, cherchant ses mots, avant de se lancer finalement :

- Bah...tant qu'on ne touche pas directement cette chose, ça ira, je pense. J'ai remarqué tout le long qu'elle affectait surtout l'esprit humain, ça expliquerait peut-être pourquoi tu te sens épuisée et moi non...et au cimetierre, tout à l'heure, quand cette chose nous a frôlé, une partie de moi a été touchée...c'est ce qui me fait dire ça.

Silence, il ne savait pas trop comment aborder la chose. Cette présence...ils ne connaissaient rien d'elle, au final, et c'était plutôt embêtant. Enfin, ils finiraient bien par trouver son point faible...sans l'atteindre directement.
Alors de nouveau, il reprit :


- Et si cette chose reste invisible, alors essaie de tenir le coup encore un peu pour détecter sa position, et on s'en occupe ! Mais pourquoi tu me poses la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Krystaleen
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1260
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Présence Maléfique   Jeu 10 Mar - 19:56

Il lui répondit avec un air un peu étonné. Pour lui, il ne semblait y avoir aucun problème, en dépit de de qu'il avait dit plus tôt. Il semblait déjà savoir comment s'y prendre dans sa tête, et ne se posait pas plus de question que ça, contrairement à elle. Pour sa part, il lui dit juste de tenir le coup au moins pour repérer sa présence dans le cas où elle serait invisible. Tout lui semblait évident en fait. Du coup, ça la rassura un peu, et elle préféra stopper la discussion ici, afin de passer à l'action maintenant qu'elle sentait comme un élan de courage.

"Pour savoir... Juste comme ça. Enfin, allons-y alors !"

Si il était sûr de lui, elle n'allait pas ralentir leur progression. Surtout qu'ils étaient arrivés au bout, et qu'il était temps d'en finir. Donc inutile de trop se poser de question, et autant aller de l'avant pour terminer au plus vite ce cauchemar.
Nouvelle inspiration, qui serait sûrement la dernière.
Puis elle se laissa glisser dans le trou.
A sa grande surprise, la salle circulaire avait quelque chose de magique, d'idyllique, presque de rassurant. Cela contrastait pas mal avec l'aura qu'elle ressentait.

Il n'y avait rien. Seulement, le plafond disparaissait dans les ténèbres. Il n'y avait aucune issue, excepté la cavité par laquelle ils étaient arrivés. Et vu la hauteur, ils ne pouvaient de toutes évidence plus remonter.
Maintenant, elle était prête à parier que la bête se tapissait dans l'ombre du plafond, car la plus forte concentration de l'aura se situait en hauteur...
Afin de découvrir leur ennemi, il fallait avancer dans la salle. Pour le moment, ce dernier ne pouvait pas les voir, étant protégés par le plafond alternatif dans lequel était le trou. Cela faisait comme une sorte d'abri protecteur dans la salle. Afin, à condition d'y rester. Mais elle était prêtre à parier qu'ils étaient déjà repérés. Et ce depuis le cimetière.


"C'est partit..."

Elle parla plus dans un souffle pour elle même qu'autre chose. Elle resserra ses mains sur la garde de son épée, et se concentra sur les mouvements de l'aura. Pour une fois, ce n'était pas gênant. Vu que là, c'était justement la cible principale. Aussi, elle n'avait pas à s'inquiéter de devoir se concentrer sur autre chose en priorité. Le seul soucis était de pouvoir supporter la presse durant le temps de la bataille.
Elle fit quelques pas en avant, et instinctivement, leva la tête dès qu'elle fut en vue probable du monstre.
Pour le moment, elle se voyait strictement rien, mais elle sentait nettement du mouvement.
Puis, tout d'un coup, elle sentit comme une masse invisible lui tomber dessus.

Ce n'était pas le monstre lui même, non, mais juste son aura, qui indiquait clairement son arrivée. Cela ressemblait à une sorte de technique d'intimidation. Et sur elle, c'était plutôt efficace. Cette sensation l'étouffait presque, mais jamais elle ne cillerai face à ça. Pas après tant d'effort. C'était la dernière épreuve, et la logique voulait que ça soit la plus difficile. Donc elle n'était pas plus étonnée, et rassembla tout son courage, avant du "hurler" à l'attention du plafond :


"Aller ! Montre-toi qu'on en finisse !"

Aussitôt dit, une ombre se détacha massivement du plafond, et tomba devant eux, faisant trembler toute la salle. Au moins, il n'était pas invisible. Mais son apparence ne faisait aucun doute : cette chose n'était pas faible, et devait avoir un lien avec Ganondorf.
La bête était était le taille conséquente. Un corps de félin, une sorte de lion, ou de panthère, avec deux grandes dents aiguisées comme des sabres, sans compter ses griffes, une paire d'aile démoniaque, et une queue en forme de serpent.
Un animal légendaire maléfique. Sa seule preuve d'existence se trouvait dans les livres de magies, ou de comptes pour enfants. Aussi, jamais elle n'aurait pensé se trouver face à face avec ce qu'on pouvait nommer "Manticore".
Seul un puissance sorcier maléfique pouvait permettre la création d'une telle chose. Elle ignorait les raisons, mais maintenant qu'elle était face à ça, il ne restait plus qu'à la détruire...

La bête poussa un rugissement qui résonna dans toute la salle, ce qui eu dont de faire tomber quelques petites pierres du plafond.
Erinyes serra les dents. Ce n'était pas un ennemi à prendre à la légère, et elle n'était définitivement pas sûre d'être à la hauteur. Toutefois, elle n'était pas seule. Tout était donc jouable, s'ils s'y prenaient comme il faut, sans faire de faux pas. Elle ignorait la faiblesse du monstre, mais si elle parvenait à éviter ses crocs, ses griffes, et la sorte de reptile lui servant de queue, elle n'aurait pas trop de soucis à se faire. Enfin, facile à dire ! Car la bestiole faisait au moins deux mètres de haut, et au moins 5 ou 6 d'envergure avec ses ailes. Elle avait donc un large champs d'action. Restait à espérer que sa taille la rende moins agile et plus lente. Seulement, si elle pouvait voler...

Sans vraiment leur laisser le temps d'observer, la bête se mit à charger ses proies. Plutôt que se contrer son coup de patte avec son épée, la gardé préféra se jeter sur le côté. De ce fait, elle pouvait évaluer la vitesse du monstre, et son temps de réaction. Et comme ils étaient deux, elle ne pouvait s'occuper que d'un seul. Le serpent ne serait pas un problème si les distances étaient gardées. Sinon, il suffirait de s'en occuper en premier, en lui tranchant la tête par exemple. A part de là, il serait assez simple d'attaquer la bête par derrière...


"Essaie de l'occuper ! Je vais me charger de sa queue ! Sans elle, nous pourrons mieux le surprendre !"

Elle était sûre que l'ennemi avait très bien comprit le plan, mais ça ne changeait rien. Le serpent avec ses propres yeux, donc de toute manière, le monstre aurai également su qu'on tentait de s'attaquer à lui par l'arrière.
Agile et rapide, elle usa une rafale de vent pour se propulser, et contourner la bête avant qu'elle ne s'en rende compte. Et de sa lame, elle tenta d'asséner un coup au reptile, avant que lui n'attaque. Elle savait ce genre de bestiole assez vive, et sans pitié. Preuve était que le serpent parvint à se saisir de l'épée grâce à sa mâchoire, et offrait même une sacrée résistance. Elle ne pouvait pas manœuvrer dans ces conditions. Aussi, sa cible eut juste à faire un puissant mouvement de tête pour la rejeter en arrière. Pour surprendre également le reptile, il allait falloir ruser, et ce assez rapidement...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
 

Présence Maléfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico :: Temple de l'Ombre-