Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Une découverte surprenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une découverte surprenante   Dim 20 Sep - 22:11

[suite de : Plaine d’Hyrule/Embuscade ]

Inuyasha, toujours prêt à aider ses amis dans le besoin derrière les apparences, avait accompagné Francis au Village Cocorico, jusqu’à une demeure abandonnée. La maison de son père.

En arrivant, il lui envoya :


- Francis, tu m’amuses…tu dis que je peux t’aider à retrouver éventuellement un document important dissimulé par ton père, mais comment veux-tu que je m’y prenne ? Je ne l’ai jamais vu ni connu, je ne connais pas son odeur ! Enfin…je peux toujours essayer, hein…

Il se le demandait bien, tiens. Il était vrai qu’avec son odorat développé hérité des démons, il était capable de suivre le moindre objet ou une personne à la trace, pour peu qu’il ait déjà vu cette personne ou tel objet, du moment que c’était dans le périmètre.

Et il n’avait jamais connu le père de Francis…alors comment pouvait-il retrouver un objet important ayant appartenu à celui-ci ? Si au moins il savait déjà ce qu’il cherchait…

Francis supposait qu’il restait un document quelque part. Bon. C’était déjà ça. Inu devrait essayer de retrouver du papier ou des parchemins. Il pouvait se fier à ça. Enfin, tout de même, ce genre de chose était difficile à repérer, même pour lui…il n’avait pas les facultés de démon en entier, hein…ses « pouvoirs » avaient quelques limites, quand même. Et leurs points faibles. Parce que, par exemple, un gaz asphyxiant était bien plus handicapant pour Inuyasha que pour un humain normal…ou une très mauvaise odeur, aussi, c’était assez redoutable contre lui XD Une fois, il avait croisé un monstre de grande taille avec une haleine plus qu’épouvantable, bah ça l’avait assommé XD

Il soupira, et ils entrèrent dans la maison, qui sentait le renfermé et la poussière. Ça, pas besoin d’un flair pour le savoir.

Il entra, suivit de Francis, et jeta un œil partout.


- Eh ben…les ennemis de ton père n’y sont pas allés de main morte…tout est pratiquement cassé ! Mais dis-moi…à quoi ressemblait ton père, physiquement ? Et son nom ? Parce que là…voilà. Peut-être que je l’ai déjà croisé sans savoir que c’était lui, mais il y a longtemps alors. Alors décris-le-moi, parce que sans ça, j’aurai du mal à retrouver quoi que ce soit.

C’était pourtant évident. Il était incapable de suivre la trace d’une personne qu’il n’avait jamais rencontré. Enfin, peut-être, comme il l’avait insinué. Parce que, maintenant qu’il y pensait, en dépit des odeurs de poussière et de renfermé, il y en avait une bien distincte que seul un flair pouvait repérer. Celui d’une personne en particulier. Mais pour le moment, ça ne disait rien à Inuyasha, qui essayait de se souvenir de chaque visage qu’il avait pu rencontrer, mais bon, quand ça remontait à des années, c’était un peu difficile. D’où le besoin d’une description physique afin de lui faire peut-être remonter un souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 10:37

"Eh ben…les ennemis de ton père n’y sont pas allés de main morte…tout est pratiquement cassé ! Mais dis-moi…à quoi ressemblait ton père, physiquement ? Et son nom ? Parce que là…voilà. Peut-être que je l’ai déjà croisé sans savoir que c’était lui, mais il y a longtemps alors. Alors décris-le-moi, parce que sans ça, j’aurai du mal à retrouver quoi que ce soit."

Mon seul souvenir récent de mon père était le message télépathique qu'il avait laissé avant sa mort... Il me ressemblait beaucoup... Il me fallait un objet appartenant à mon père qui n'était pas passez entre une multitude de main.

<La carte...>

Celle que Djaly avait mise à jour afin que je conduise à mon insu Ganondorf jusqu'à l'amulette d'emprisonnement. C'était peut être la seule chose qui devait encore être imprégné de l'odeur de mon père pour la simple et bonne raison qu'elle était camouflé dans la couverture de son journal.


"Tien, ça a appartenu à mon père. Je suis la seule personne à l'avoir touché. J'espère que ça pourra t'aider."

Je tendis la carte à Inu, espérant que cela lui suffise pour se lancer à la recherche d'un quelconque objet qui aurait pu passer inaperçu aux yeux des agresseurs de mon père et des stalfos qui avaient par la suite tenté de cambrioler sa demeure.

<Peut être une arme efficace contre Ganondorf ou n'importe quoi d'autre qui puisse m'aider à venger l'honneur de mon père.>

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 11:27

Inuyasha prit ce que lui tendait Francis en le regardant d'un air étonné. Mais aussi déçu. ça ne répondait pas à sa question. A quoi ressemblait cet homme ? Quel était son nom ? Enfin, peut-être que Francis ne s'en souvenait pas...pourtant, Inuyasha l'aurait pensé : Francis ne faisait que parler de lui, alors il avait supposé qu'il le connaissait plutôt bien. Contrairement à Inuyasha, qui n'avait réellement jamais connu le sien...et il ne valait mieux pas...même si, du coup, il ne savait pas ce que c'était vraiment. Pour le moment, il les définissait comme des sa*****ds qui ne pensaient qu'à se montrer une superiorité superficielle aux autres. Ce qui faisait qu'il avait du mal à comprendre Francis qui parlait de son père avec tellement...d'admiration. Une vision donc bien différente de celle d'Inuyasha...

Il essayait de se souvenir, mais le truc, c'était que ses particularités démoniaques ne s'étaient manifestés qu'à partir de l'année où il eut douze ans. Année bien éprouvante, pour lui, quand son corps et ses sens s'étaient mis à changer de façon...considérable...et pas sans peine. Le reste, ça allait, mais les griffes, ça avait été un véritable calvaire.

Il examina le journal déchiré. Effectivement, l'odeur qui en ressortait était la même que celle qui imprégnait la maison abandonnée...il se demanda tout de même comment Francis l'avait obtenu, mais bon, ça n'avait aucune importance de le savoir.

Il parcourut la maison, prenant son temps, regardant partout où il pouvait regarder. Difficile de repérer quoi que ce soit sous l'odeur de la poussière et du renfermé...enfin, il essaya de se concentrer. Il avait l'habitude.

Pendant un moment, il se mit à chercher, partout, sans rien dire, sans rien trouver de particulier.
Et enfin, après un moment qui parut très long, il détecta quelque chose de différent. A ce moment-là, il était dans la pièce principale, en plein milieu, sur le sol.


- LA !!

Et il abattit son poing sur le plancher, qui céda en formant un trou de la taille d'un poing. Là où Inuyasha avait détruit le plancher, il n'y avait aucune trappe. Juste le plancher, uniforme, sans rien de différent. Alors effectivement, c'était une bonne cachette...

***Cette odeur ! Je la connais ! Ce n'est pas celle du père de Francis ! C'est...***

Inuyasha plongea ensuite la main dans le trou, étant pratiquement affalé sur le sol poussiéreux, signifiant ainsi que le trou était assez profond, fouilla pendant quelques secondes, avant de finalement se redresser, assis en tailleur sur le sol, avec un parchemin roulé et un pendentif étrange dans sa main.

Bien content que ses recherches n'aient pas été vains, il allait les envoyer vers Francis qui attendait mais son attitude changea du tout au tout, devenant presque...inquiétant.
Son visage fut déformé par la surprise, et il semblait...nerveux, bouleversé, perdu, ou un mélange de tout.

Il regarda les deux objets. sur le parchemin, il y avait un symbole étrange. Inuyasha le connaissait. Et il pâlit un peu en le voyant.


***C'est...c'est pas possible ! Non...dîtes-moi que je rêve ! Pourtant...***

Son regard se posa sur l'étrange pendentif. C'était lui, qui éméttait l'odeur qu'il connaissait. aussitôt lorsque ses yeux se posèrent dessus, Inuyasha fut comme...absent. De vieilles images lui remontaient. Quand il avait huit ans...

*o_O ? Mère, où est passé le collier que tu portes toujours ? Tu l'as perdu ? Je croyai que tu y tenais !*
*Non...je l'ai donné à une personne qui m'est très chère. Je voulais qu'il le donne à son fils...*

Evidemment, Inuyasha n'avait rien compris quand aux motivations de la Sheikah.
Plusieurs autres lui revinrent. toujours au même âge.

*Dis-moi, Inuyasha, ça t'aurais plu d'avoir un frère aîné ? ^^*
*ah, ça non, alors ! J'aime pas les grands ! Ils sont méchants, ils nous accusent de toutes leurs bêtises, nous embêtent, et en plus, il te voudrait pour lui tout seul, j'ai pas envie de te partager !*
*tu sais que c'est un peu égoïste, ce que tu dis ? ^^'*
*Ben euh...* avait-il bredouillé en baissant la tête, soudainement honteux.
*Tu sais, j'en ai connu un qui a trois années de plus que toi qui n'aurait pas été comme ça avec toi ^^*

Evidemment, là non-plus, il n'avait pas compris ses différentes allusions.

Et c'est là qu'il eut le déclic : il y a de nombreux mois, cette année, lorsqu'il avait découvert qui il était vraiment...à 18 ans, donc...il avait eu une longue discussion avec sa mère. Qui lui avait dévoilé une partie de la vérité. a ce moment-là, Inuyasha n'avait pas trop compris, mais là, tout était clair...

*Pourquoi ne m'avoir rien dit ? Que j'étais un danger pour vous tous ?*
*Dis pas ça. Seul toi doit décider de ton destin, Inuyasha.*
*Dis-moi...c'est à cause de...ce qui est arrivé que tu as toujours refusé de te marier ?*
*En partie. Mon coeur appartient à un autre homme. Mais...*
Elle avait beau faire, elle n'avait pas réussi à contenir de premières larmes. Inuyasha l'avait doucement prise dans ses bras, essayant de la rassurer, peiné de la voir comme ça. Et elle avait achevé :
*A cause de ton père...j'ai dû perdre celui que j'aimai ainsi que mon premier enfant...et toi, tu es né de la jalousie et de la haine...*

Elle s'était effondrée. Il n'avait rien dit, ne voulant pas la blesser encore plus. A ce moment-là, il avait simplement supposé deux choses : soit son "père" avait tué l'ancienne "famille" de sa mère, soit celle-ci avait eu un enfant mort-né et avait ensuite quitté son homme.

Inuyasha revint à la réalité. Il se sentait mal. Son coeur s'était serré. Il examina le symbole sur le parchemin.

*Inuyasha, regarde ce symbole...c'est celui de ton "père". Méfie-toi en, je t'en prie..."

Inuyasha pâlit. C'était CE symbole-là. Ce aprchemin devait donc être une lettre de menace. "Tu es né par la jalousie et la haine".

Mais c'était impossible ! Non, il fallait encore confirmer...

D'une voix sombre, assez inquiétante, baissant les yeux, il demanda à Francis en baissant le regard :


- Francis...tu ferais mieux de t'assoir, ce que je vais te dire est assez...enfin, tu m'as compris...je connais le véritable meurtrier de ton père...et j'ai une question.

Il ouvrit sa main, contenant les deux objets, et demanda :

- Connais-tu ce pendentif ? Qu'est-ce qu'il fait chez ton père ? Réponds-moi franchement, s'il te plait. C'est...très important, pour moi. Et ça me permettra de confirmer ce que je sais déjà...ce que je sais sur le commanditaire de la mort de ton père...

C'était dur. Il serra les poings, serrant les deux trouvailles dans ses mains. Il essayait de se maîtriser. Car, en temps normal, il aurait eu une réaction un peu...extrême. Mais là, il ne criait pas. Pour le moment. Et il espérait que Francis lui réponde, afin de confirmer ses doutes. Qui changeait tout. Francis devait se demander pourquoi il réagissait comme ça, d'une façon si étrange, sans rien comprendre, mais Inuyasha allait finir par tout lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 19:18

Conan se balladait dans le village lorsqu'il vit au loin entrer Francis avec quelqu'un qu'il ne reconnut pas à cette distance.
Ne voulant pas être trop curieux, il se rapprocha de la maison, mais décida de ne pas les déranger.
Il s'assit contre un mur, à l'ombre, en attendant que les 2 hommes resortent.
Sur leur chemin, ils ne pouvaient pas le rater.
S'il avaient envie de lui parler, ils le feraient.
Dans le cas contraire, Conan les laisserait à leur activité et poursuivrait sa route...

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 20:34

Je fus surpris par la réaction d'Inuyasha lorsqu'il trouva un pendentif et un parchemin sous le planché de la maison. Il semblait en prois à un mélange d'étonnament, de térreur, d'excitation et de colère. Qu'est-ce que tout cela pouvait signifier?

"Francis..., me demanda Inu d'une voix sombre, Tu ferais mieux de t'assoir, ce que je vais te dire est assez...enfin, tu m'as compris...je connais le véritable meurtrier de ton père...et j'ai une question."

Il ouvrit sa main, contenant ses deux trouvailles, et continua :

"Connais-tu ce pendentif ? Qu'est-ce qu'il fait chez ton père ? Réponds-moi franchement, s'il te plait. C'est...très important, pour moi. Et ça me permettra de confirmer ce que je sais déjà...ce que je sais sur le commanditaire de la mort de ton père..."

Qu'est-ce que ce pendantif pouvait bien signifier pour Inuyasha... Tout ce que je savais à ce sujet remontait à une soirée dix-sept ans plus tôt.

J'avais cinq ans à cet époque et j'étais rentré en pleurant: les autres enfants ne voulaient pas jouer avec moi car je n'avais pas de mère. Je surpris mon père en larmes avec un pendantif en main.


"Pourquoi tu pleur? Et c'est quoi ce jolie bijou?
_C'est tout ce qu'il me reste de ta mère... Elle me manque tellement.
_Pourquoi, elle est où ma maman."

Mon père rengea alors le pendantif et me conduisit dans mon lit où il me raconta à nouveaux la légende de la triforce.

Je n'avais pas vraiment envi d'évoquer mon passé avec Inutasha, ni avec qui que ce soit d'autre d'ailleurs.


"Pourquoi, en quoi est-ce si important? Tu l'as déjà vu auparavant?"

S'il voulait des informations, il allait d'abord devoir m'en expliquer les raisons: en quoi ce pendantif pouvait avoir de l'importance pour lui?

<Serait-il possible qu'il est déjà rencontré mon père? Peut être est-ce pour ça que mon père avait tenté de protéger le demi-sheika à tout pris: il savait qu'il ne se rendrait pas car il avait déjà discuté avec.>

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 20:43

Conan sorti une balle de son sac à dos.
Il la lança sur le mur dans face où elle rebondit.
Il la rattrapa et recommença.
Encore et encore.
Sa patience était inépuisable.
Il attendrait le temps qu'il faudrait que les deux hommes ressortent de la maison abandonnée.
S'ils avaient besoin d'aide, il leur en apporterait...

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 21:06

- Francis ! Tu es lourd, parfois !

s'écria l'autre en le foudroyant du regard.

Il doutait. Il craignait l'idée qu'il se faisait, ce qu'il avait deviné. Mais pour en vérifier la véracité, afin de ne pas croire à n'importe quoi, il posait justement ses questions qu'il avait envoyée. C'était justement pour confirmer ses doutes.

Fronçant le regard, Inuyasha lui envoya alors franco :


- Je t'ai dit que c'était important !! J'ai besoin d'avoir tes réponses pour confirmer ce que je viens de m'apercevoir ! Bien sûr que j'ai déjà vu cet objet ! C'est pas que j'en ai à faire quelque chose, il me servirait à rien, la seule chose qui me sert, c'est la fibre goron que je porte sur moi ! Cet objet appartient aux Sheikah ! Et le symbole qu'il y a sur ce parchemin, je le connais !

Francis, j'ai besoin de tes réponses. Elles pourront confirmer mes doutes, et ça ne sera qu'une fois que je les aurai entendues que je saurai si ce que je sais est la vérité ou pas...et si ça l'est, alors tu auras intérêt à m'écouter, parce que ça te concerne pas mal !


Il n'aimait pas refaire vivre un mauvais moment à Francis, ni raconter son passé, et ni en dire trop de peur d'avoir tout faux. Il ne révèlerait tout seulement lorque Francis lui répondrait. Et là, il lui avouerait à qui appartenait réellement le pendentif en cristal (ce qu'il n'avait pas encore fait, il avait seulement dit que ça appartenait au clan Sheikah) et de qui était la lettre...pourquoi elle avait été envoyée. Seule les réponses de Francis pourraient effacer tous les doutes de l'hybride. Il comprendrait tout.

Il se calma un peu, et limite implora :


- S'il te plait...fais-moi confiance. Je crois savoir ce qui est réellement arrivé à ton père. Mais pour savoir si c'est vrai, j'ai besoin de tes réponses. Tu comprendras. Alors réponds-moi : d'où ton père a-t-il eu ce collier ? Là, je saurais...et je pourrai tout te dire, sans bavure, je te le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 21:09

"poum poum poum poum
fuiii fuiiiiii fuiiiiii"


- ...ancis ! ... es lourd, ...fois !

- Oula!!! ça chauffe là-bas...

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Lun 21 Sep - 21:33

"Je t'ai dit que c'était important !! J'ai besoin d'avoir tes réponses pour confirmer ce que je viens de m'apercevoir ! Bien sûr que j'ai déjà vu cet objet ! C'est pas que j'en ai à faire quelque chose, il me servirait à rien, la seule chose qui me sert, c'est la fibre goron que je porte sur moi ! Cet objet appartient aux Sheikah !"

Je n'entendis même pas le reste... Qu'est-ce que tout cela pouvait bien signifier? Si ce pendantif appartenait au clan Sheika où Inuyasha avait vécu, comment ma mère avait-elle pu le transmettre à mon père?

<A moin que ma mère soit une Sheika.>

Mais oui... Ce n'était pas mon père qu'Inuyasha avait rencontré mais ma mère... Et au vu de sa réaction, il avait du bien la connaitre. Mais et ce sceau... Il n'avait rien de Sheika, lui: c'était un sceau que j'avais déjà vu sur les rapport de la prétresse des ombres, c'était donc le sceau d'un sbire de Ganondorf.


"Je... Je dois savoir, commençais-je la gorge sèche, tu dis que ce pendentif est très important. Tu as connu la femme à qui il a apartennu?"

Une réponse, j'avais besoin d'une réponse... Ma mère que je n'avais jamais connu, peut être allais-je en trouver une trace.
Inuyasha semblait hésiter à répondre, je l'empoigna par le col et lui lançat d'une voix calme et implorante:


"Je n'ai jamais connu ma mère, tout ce que je sais à son sujet, c'est que ce pendentif lui apartenait. Si tu sais quoi que ce soit à son sujet, tu dois me le dire!"

Un tel manque de self-contrôle ne me ressemblait pas, d'ailleurs, le simple fait d'avoir révélé franco de telles informations ne me ressemblait pas. Cependant, jamais je n'aurais pensé pouvoir mettre un jour la main sur un quelconque indice pouvant me mener à ma mère, alors trouver quelqu'un qui l'avait connu tenait pratiquement du miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mar 22 Sep - 10:58

Inuyasha avait mis un temps avant de répondre. Par où commencer ? C'était si...compliqué...et tellement incroyable, aussi...mais pourtant, ça collait, avec les souvenirs qu'il avait.

*Maman, pourquoi as-tu donné ce collier que tu aimais tant à ce garçon qu'on ne connaît pas ?* demandait-il, gamin, 8 années.
*Parce que celui-ci n'a plus de mère depuis ses trois ans, et ce pendentif contient mes souvenirs...ça le réconforterait...*
*Maman !* s'était-il insurgé *c'est pas juste ! Je...*
Elle s'était agenouillée devant lui, l'avait intimé de se calmer d'un simple mouvement de la main, avant d'expliquer :
*Essaie de comprendre...tu sais, tu n'as pas à être jaloux ou inquiet. Ce n'est pas parce que je partage mon amour que celui que je te porte sera diminué. Loin de là. Réfléchis un peu, Inuyasha : ce garçon qui est un peu plus âgé que toi, n'a plus sa mère. C'est pour combler un peu ce manque, que j'ai fait ça...il est dans la même situation que toi : n'aimerais-tu pas avoir un homme à la maison qui puisse s'occuper de toi comme moi je le fais ? Quelqu'un d'autre sur qui tu pourrais compter ? Comme les autres familles du clan ?*
Il avait baissé la tête, se rendant compte de son erreur. avant de dire simplement :
*Pardon...je voulais blesser personne...c'est vrai que je les envie, les autres...*
Elle lui avait sourit, lui disant qu'elle ne lui en voulait pas. Depuis, il avait essayé de faire des efforts, afin de maîtriser sa jalousie qui n'avait pas lieu d'être.

Francis s'impatienta, empoigna Inuyasha, qui se défit de lui en envoyant :


- Je vais te répondre ! Laisse-moi seulement savoir où commencer !

Ses membres à lui aussi, tremblaient légèrement, et il était pâle. C'était tellement incroyable...
Après un silence, il commença :


- Ecoute, je n'ai pas l'habitude de raconter ce genre de chose, alors je ne le ferais qu'une fois. Et juste devant toi, et juste parce que ça te concerne...alors laisse-moi chercher mes mots et écoute...le début va te sembler sans rapport, mais tout est lié...

Il se tut, rassemblant son courage à deux main, avant de finalement révéler :

- Quelques temps avant que les démons n'attaquent notre clan, j'ai découvert qui j'étais réellement : un bâtard né d'un démon jaloux et d'une humaine Sheikah par...humiliation, si tu vois ce que je veux dire...comme ils disent, tous, je suis né d'un crime. Et lorsque j'ai découvert qui j'étais réellement, j'ai eu l'impression que ma vie changeait du tout au tout : je me croyais parfaitement humain, malgré quelques différences physiques. Ce n'était pas le cas.

J'ai voulu savoir. Je devais savoir ce qu'il s'était réellement passé. J'ai donc eu une longue discussion avec...ma mère. J'ai exigé des explications, elle m'a tout dit, même si je ne comprenais rien en partie...elle n'osait pas tout me dire. Mais maintenant, j'ai tout compris.

Elle m'avait dit qu'un démon rôdait autour d'elle. Et que ce démon travaillait pour Ganondorf. Elle avait beau le chasser, il revenait, aux alentours...alors elle avait fini par s'éloigner de son clan, et elle a...rencontré un homme, avec qui elle m'a dit qu'elle était la plus heureuse des femmes. Qu'elle l'avait épousé et qu'ils avaient eu un enfant...et que ce bonheur n'avait duré que trois ans.

Parce que, cette année-là, elle reçut une lettre Sheikah qui la demandait d'urgence chez elle.
Elle était donc partie pour se battre à leurs côtés...mais il s'agissait d'un piège. Causé par ce même démon qui lui tournait autour...et qui, après l'avoir humiliée de la pire des façons, l'avait menacée : si jamais elle retournait auprès de sa famille, il les tuerait. Elle les a donc quitté, en dissimulant ce qui s'était vraiment passé, en prétextant qu'elle les avait trahi.
Elle avait honte...elle avait peur...elle se disait que jamais son homme ne lui pardonnerait. Ainsi, elle m'a eue, et m'a caché. Du moins, elle a tenté...


Il émit une courte pause, avant de continuer, la gorge serrée :

- Et je me souviens une fois avoir croisé, enfant, un homme qui avait réagi bizarrement en me voyant. J'étais tombé dans un piège aux puissantes dents d'acier, et c'est lui qui passait à ce moment-là...il m'a libéré, et en me voyant, il a eu une réaction bizarre, en me faisant remarquer que je ressemblais assez à une personne qu'il connaissait...avant d'avoir eu une étrange réaction et de partir, après m'avoir soigné.

Pas de doute. Maintenant qu'il y pensait, il s'en souvenait. Il n'avait qu'une dizaine d'année, et il était parti en forêt ramasser quelques baies sauvages. Et il s'était pris la cheville dans des "mâchoires d'acier", comme il les appelait. Affolé, il avait essayé de s'en sortir, mais peine perdue, il empirait sa blessure...et là, un homme aux cheveux de brique était arrivé. Inuyasha se souvenait qu'il s'était aussitôt sentit rassuré en le voyant. Cet homme l'avait délivré, puis soigné la blessure, avant de justement remarquer sa ressemblance avec une certaine personne...sa mère, évidemment...

Il s'embarrassa pendant quelques secondes. C'était même lui, qui avait vendu la mèche au père de Francis. Il était tellement crédule et naïf à l'époque qu'il faisait pratiquement confiance à tout le monde, et son honnêteté était à défier toute concurrence.

Parce que, ayant remarqué sa rssemblance, l'homme qu'il avait vu lui avait demandé qui était sa mère. Inu, gamin, lui avait tiré une jolie expression très fière sur le visage en ayant répondu fièrement :
*Ma maman, c'est la plus belle de toute ! Et elle habite dans cette petite maison, là-bas; regardez ! ^__^*

Et c'était là qu'il n'avait pas compris la réaction de l'homme qui l'avait "sauvé". Il était parti, simplement. Inuyasha, à dix ans, n'avait rien compris. Mais aujourd'hui, huit ans plus tard, il comprenait. Sans s'en rendre compte, il avait trahi le secret de sa mère...


- C'est moi qui lui ai vendu la mèche...en ignorant à qui je parlais réellement...en même temps, comment pouvais-je le savoir ?

Après un silence, toujours parce qu'il essayait de ne pas se laisser emporter par ce qu'il ressentait, Inuyasha continua :

- Quelques années plus tard, comme tu le sais, les démons nous ont attaqué, je me fais bannir en me faisant supprimer la raison de vivre des Sheikah, et je te rencontre. Tu me révèles que ton père serait intervenu dans le combat, de façon...indirecte. Ce qui l'a conduit à la mort...ma mère ne l'a su que plus tard. ça, je le devine car le jour où je suis parti, elle m'a dit les larmes auxyeux "J'ai échoué sur toutes la ligne. J'ai perdu l'homme que j'aimais, ainsi que mes deux enfants."
Je ne comprenais pas, mais maintenant, oui : elle a compris qu'elle n'aurait pas eu besoin de me dissimuler, car l'homme qu'elle aimait, justement, que je pensai mort depuis toujours, aurait largement accepté d'en adopter un second...


Enfin, il releva les yeux vers Francis, et acheva, la gorge serrée :

- Ce pendentif que tu vois-là, il appartient à ma mère. Il n'y a pas de doute là-dessus. Elle m'avait dit qu'elle désirait le donner à un certain enfant légèrement plus âgé que moi en manque d'une mère...qu'il contenait ses souvenirs...
Maintenant, j'ai compris : ce cristal doit contenir les trois années passées avec ton père et toi. L'homme, que j'ai rencontré brièvement, c'était ton père. Cet "homme" et cet "enfant" dont elle faisait souvent allusion étaient encore bels et bien vivants quelque part, il s'agissait de sa famille, qu'elle a abandonné de force pour les protéger contre...mon père.

Et ce sceau, que tu vois sur ce parchemin...c'est le sien. Si tu veux mon avis, il a dû recevoir des ordre de Ganondorf, et mon père a dû y voir un moyen pour tous nous piéger : il m'a conçu, moi, pour le vendre à son employeur, et vous menaçait vous, ton père et toi. Lorsque ce katana que je porte est arrivé au Clan et que les démons ont attaqué...plus de doute, maintenant, c'était un piège mis en place par mon père. Il voulait faire d'une pierre deux coups : éliminer l'homme duquel il était profondément jaloux et à qui il vouait une haine considérable pour avoir épousé celle qu'il "aimait", tout en me récupérant...il a réussi une chose sur les deux : à tuer ton père par le biais d'un moyen dont je ne connais pas les détails.

C'est lui, qui a tout organisé. Francis...tu peux pas savoir à quel point je...RAAAAAH !!!


Et un autre poing abbattu violemment sur le plancher, aggrandissant le trou déjà fait. Inuyasha en envoya plusieurs, ce qui ne servait strictement à rien sauf peut-être à passer ses nerfs sur quelque chose, en criant :

- POURQUOI a-t-elle fait ça ?! POURQUOI m'a-t-elle caché sa véritable souffrance ?!

Il cessa. avant d'achever :

- Je suis un monstre, Francis. Je n'ai jamais vu à quel point "elle" souffrait en silence...je suis peut-être un vrai monstre, dans le fond...

Voilà, il avait tout dit. Il n'en revenait pas lui-même de dire des choses pareilles. Pourtant, c'était la vérité : ce petit garçon dont sa mère parlait, ce frère aîné, ce premier enfant qu'elle avait perdu dont elle parlait si souvent...c'était Francis.

ça lui faisait bizarre, à Inuyasha : celui qu'il prenait comme un ami, il le voyait autrement, à présent, comme si Francis avait changé subitement d'apparence. C'était son frère aîné. Et dire que pendant tout ce temps...c'était comme ça. Aucun des deux ne s'en étaient rendus compte. Les terribles plans mis en place par le père d'Inuyasha avaient bien fonctionné...les empêchant de vivre les 4 ensemble. Ganondorf devait certainement lui avoir donné l'ordre de lui trouver une arme capable de lui servir, en lui laissant carte blanche.
Le démon avait alors vu l'occasion de se venger d'un amour qui lui était inaccessible. Il détestait leur mère, tout autant qu'il l'aimait. Mais elle avait décidé de se marier à quelqu'un d'autre, et avait même eu un premier enfant avec celui-ci. Il s'était mis entre eux, et avait tout brisé. Tout en accomplissant sa mission envers son maître. Qu'il avait dû réussir à convaincre qu'il devrait attendre encore quelques années avant d'obtenir son arme. 18 ans, exactement.
Inuyasha venait à se demander lequel était le plus cruel des deux. Ganondorf ou son père. Enfin. Ganon étant plus puissant que n'importe qui, son père s'était donc mis à son service, en étant assez haut gradé puisqu'il possédait des troupes qu'il dirigeait...ils devaient certainement très bien s'entendre, tous les deux...


- Je suis désolé, Francis...tu ne peux pas savoir à quel point j'ai honte d'être l'héritier de l'assassin de ton père...je ne l'ai jamais connu de ma vie, et je n'ai pas envie de le rencontrer, ni de le connaître. Mais c'est lui, qui a tout organisé pour tout briser...

Il avait tout dit. Francis avait certainement compris, maintenant. Inuyasha baissa la tête, oreilles rabattues sur son crâne. Il était de nouveau partagé entre ses deux côtés : le côté humain voulait librement se laisser aller, le côté démon refusait, trop fier pour montrer la moindre émotion.
Et enfin, Inuyasha se demandait comment est-ce que Francis allait le voir, maintenant. Il allait peut-être le détester pour ce qu'il était...


- Cet enfant dont elle me parlait...c'était toi, Francis...elle voulait me faire comprendre qu'il y avait eu quelqu'un avant moi, qu'elle a dû abandonner pour protéger sa vie...et crois-moi, si tu lui en veux, elle ne t'en voudrait même pas...crois-moi, il n'y avait pas un seul jour, pas une seule nuit où elle ne pensait pas à vous deux...maintenant, à toi de voir. Tu es parfaitement en droit de nous haïr, tous les deux. Et concernant ces deux objets...prends-les. Ce parchemin, écrit de mon père, le tien l'a certainement conservé afin d'avoir une preuve à montrer lorsqu'il parviendrait à arrêter mon père pour ses crimes...il était garde, après tout...j'ignore ce qu'il y a d'écrit, mais c'est certainement une menace déguisée, et qui a justement fait venir ton père à foncer dans le piège du mien, le jour où il m'a sauvé indirectement...c'est une preuve de ça, j'en suis certain. C'est logique.

Il se tut à nouveau, détournant le regard, et ayant toujours du mal à se départager entre ses deux côtés. Entre le côté humain qui était "heureux" de découvrir que finalement, il était moins seul qu'il ne le pensait, et l'autre, démon, fière, qui était fort, et qui refusait à se laisser envahir par ces sentiments humains qui le partageait...

- Pourquoi... finit-il par dire, la gorge nouée, toujours le regard abaissé ; pourquoi est-ce qu'il a fallu que ça se passe aussi mal ? ça fait tellement mal...

Il se contenait, difficilement et avec peine. ça faisait deux fois. Deux fois en deux jours. La première fois, c'était la veille, après le combat contre la sorcière de la peur. Et la seconde fois...c'était là, maintenant. Sauf que la blessure était pire que la première. Cent fois pire. Très rarement, Inuyasha était dans cet état-là, mparce qu'il s'était tout simplement entraîné à fermer son coeur pour se protéger, survivre dans le milieu sauvage. Mais parfois, il y avait des choses qui parvenaient à l'atteindre...

- ça n'aurait jamais dû se passer comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mar 22 Sep - 18:02

Je me sentais sur le point d'exploser... Trop de sentiment contradictoire: joie, peine, amour, haine... Et puis la rage, surtout la rage: une rage telle que je n'en avais connu qu'une seule fois dans toute ma vie: lorsque j'avais découvert ce qui était arrivé à mon père. Je n'en voulais absolument pas à Inuyasha, ni même à sa mère ou à mon père... Certes j'en voulais beaucoup au père d'Inuyasha mais c'était surtout à moi-même que j'en voulais.

<Comment ai-je pu être aussi stupide?!... J'avais toutes les réponses sous les yeux depuis des années: le pendentif, cette fixation sur Hyrule et les démons... Et les Sheika qu'ils recevaient tout le temps à la maison...
Et cet étrange conversation que j'avais surprise...>

Je l'avais complètement effacé de ma mémoire jusqu'à aujourd'hui... Il fallait dire que cela remontait à longtemps et que j'étais à moitié endormis à ce moment-là...
J'avais neuf ans à cet époque et je venais de me réveiller après avoir fait un horrible cauchemars. J'étais descendu car je n'arrivais pas à me rendormir... Il était tard, cependant la chandelle du salon flambait encore et mon père ne semblait pas être seul. J'entrouvris la porte et vis qu'il était avec un Sheika plutôt âgé que j'avais déjà vu à deux reprise.


"... Pense toujours à vous, mon gendre... Elle vous a simplement fait éloigner pour vous protéger vous et votre fils.
_Nous protéger de quoi?
_Oubliez-ça... Je lui ai promis de ne jamais vous en parler...
_Francis, qu'est-ce que tu veux?"

Mon père m'avait repéré à travers l'entrebâillement de la porte.

"Rien, j'ai fais un cauchemars et je n'arrive plus à dormir...
_Remonte te coucher, j'arrive dans deux minutes."

A ce moment-là, je n'avais pas compris ce que signifiais cette conversation, ni même qui était le Sheika et j'avais finis par totalement l'occulter de ma mémoire. Si seulement j'avais posé des questions... Si seulement j'avais demandé où était ma mère...
Alors peut être que mon père serait encore en vie, peut être qu'Inuyasha n'aurait jamais était bannis de son clan et peut être encore que l'on vivrais en ce moment même tout les quatre comme une famille bien unis.

<Tout ça et de ma faute!>

De rage, je déferra mon sabre et le planta dans le sol, puis le retira et le replanta à nouveau, encore et encore... Jusqu'à ce que je n'ai plus la force de la retirer.


"Papa, que se passe-t-il?
_Quoi qu'il arrive, promet moi de ne jamais mettre les pieds à Hyrule.
_Pourquoi?
_Obéis, non de dieu!
_Où tu vas?
_Protéger ma famille!
_Je viens aussi, je sais me battre!
_Non, il s'agit d'erreur que j'ai faites, je dois régler ça tout seul!"

J'avais vingt ans à ce moment là, et j'ignorais que c'était la dernière fois que je voyais mon père: il avait une lettre marqué d'un sceau à ce moment-là, la même lettre qu'Inuyasha tenait à présent dans ses mains, il avait l'aire paniqué.
Je n'avais pas compris alors ce qu'il entendais par protéger sa famille, je m'étais alors sentis humilié...
Quel égoïste je pouvais bien faire... Ce n'était pas moi qu'il avait voulu protéger à ce moment là, en tout cas, pas seulement moi.


"Si tu es un monstre Inu, murmurais-je à peine, j'en suis un aussi... Tu as raison, rien n'aurais du se passer ainsi: j'aurais du comprendre, faire quelque chose, n'importe quoi. J'aurais du le sauver..."

Je frappa le mur de mon poing.

"SI SEULEMENT JE N'AVAIS PAS ÉTAIT AUSSI STUPIDE!!!"

Une fois calmé, je récupéra le pendentif que j'enfilai autour de mon cou puis de la lettre que j'ouvris.

*Si tu tiens à la vie de ta femme et de ton fils, rejoins moi au village Cocorico... Ganondorf à mis un contrat sur ta tête et puisque tu m'a pris la seule personne que j'ai jamais aimé, je veux m'assurer que même ton propre fils te haïsse.*

<Papa...>

Alors c'était donc bien lui qui avait tout organisé... Il avait voulu que mon père assassine le héros du temps pour en faire un criminel. Seulement, il n'avait prévu ni que la malédiction soit levé ni qu'il meurt: il avait échoué.
Cependant, en dessous, la où Inuyasha avait tenu le papier, d'autres lettres était apparut, formant un nouveau message.

*Si vous lisez ceci, c'est que j'ai échoué. Je me suis emparé de mon âme soeur... Puisqu'elle ne peut m'aimer, son squelette reposera à présent dans mon antre... Francis, Inuyasha, si vous en avez le courage, venez venger la mort de votre mère: je me ferais une joie d'éliminer la progéniture de celui qui a volé mon amour et d'offrir à Ganondorf l'arme qu'il recherche depuis si longtemps.
Retrouvez moi dans l'entrée du temples des ombres!*


"NNNNNNNNOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!!!!!!!!!! MÈRE!!!"

J'éclatai en sanglot: je venais à peine de découvrir que ma mère était toujours en vie simplement pour découvrir qu'un démon l'avait tuer.
Inuyasha me regardais avec un regard où se mêlait à la fois de la surprise et de la peur.

<C'est vrai qu'il ne sait pas lire...>


"Inu, commençais-je, je suis désolé mais... Ta mère... Ton père... Il ..."

Je n'eus pas le courage de terminer ma phrase... Trop de rage, de haine et de peine. Le père d'Inuyasha allait payer pour ses crimes: j'allais lui passer mon épée dans le corps.

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mar 22 Sep - 18:40

Après avoir atteint les mille lancers du bras droit, Conan décida d'entraîner le gauche...

- 'reusement que cette bicoque est vide, sinon, j'me d'mande combien de temps ils y passeraient...

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mar 22 Sep - 18:42

Inuyasha demeura silencieux. Francis ne parut pas lui en vouloir.

En attendant, il essayait de voir le bon côté des choses : il n'était pas seul. Et il avait encore beaucoup de mal à croire que Francis soit son demi-frère aîné...c'était à peine croyable...

Il se souvint du jour où ils s'étaient croisés : l'ayant d'abord vu en danger dans le cometierre, Inuyasha était parti l'aider, avant de disparaître sans demander son reste. Ensuite, le lendemain, ils s'étaient recroisés à l'entrée de la vallée gérudo...à ce moment-là, Inuyasha ne lui faisait pas confiance : Francis lui avait fait passer un joli interrogatoire concernant son passé, ce qui avait ravivé la méfiance de l'hybride à son égard.
Par la suite, ils avaient combattu ensemble une première fois. Avant de repartir chacun de leurs côtés.

Par la suite, ils s'étaient de nouveau croisés, puis après un moment, Inuyasha avait quitté Hyrule...pour acquérir une force qu'il ne possédait pas. C'était vrai : avant, il avait beaucoup de mal à déclencher sa rafale de vent destructrice de son arme, mais maintenant, il le faisait très facilement.

Mais quelque chose l'avait retenu, finalement. Alors il était revenu. En en surprenant plus d'un.

Et il en était là, maintenant. Qui l'aurait cru ? Qui aurait cru qu'en réalité, ils partageaient un lien dont ils ignoraient l'existence jusqu'à aujourd'hui ?

Francis eut une réaction qui lui fit mal. Il essaya de lui expliquer ce qui l'avait troublé, mais Inuyasha lui répliqua, d'une voix sans appel, étant plus que certain de ce qu'il disait :


- C'est faux, Francis. Ma...notre mère est vivante. Comme tu as pu le constater...mon père est un as des pièges mortels. Maintenant que ton père est mort, il n'a plus aucune raison de lui en vouloir...il a eu ce qu'il voulait. Son déshonneur, et moi. Et encore, ça, c'est pas trop vrai...il l'aimait, autant qu'il la détestait. Et je connais suffisamment les démons pour savoir qu'ils préfèrent faire vivre leurs victimes dans la souffrance plutôt que de les tuer, parce que pour eux, c'est plus drôle...

Ensuite, deuxième preuve : le cristal. Je n'y connais peut-être pas grand chose en magie, mais je connais les artéfacts Sheikah. Ce bijou contient les souvenirs de tes premières années quand vous étiez ensemble. Et elle brille encore. J'ai entendu dire que, lorsque la personne concernée touche cet objet dans sa main, elle revoit les souvenirs contenus à l'intérieur...

Rassure-toi. C'est un piège. Mon père n'a plus aucune raison de tuer notre mère. Regarde par toi-même : il a fait croire à ton père je ne sais quoi pour l'attirer dans les bras de la mort...et ça a réussi.

C'est comme ça que ça se passe, chez les démons. Ils préfèrent laisser vivre leurs victimes dans leurs peines, ça dure plus longtemps. S'il avait vraiment voulu la tuer, il l'aurait déjà fait. Non...ce que tu as vu...


Il releva enfin la tête, et cette fois, il fronça le regard, en achevant :

- C'est une simple invitation pour nous amener directement à lui. Toi pour te tuer, parce que comme ça, ça blessera encore plus notre mère, et moi pour...

La fin de sa phrase resta coincée dans sa gorge. De toute façon, Francis avait parfaitement compris. Le père d'Inuyasha n'avait pas lâché l'affaire : il vendrait ce qu'il avait "créé" à son employeur. Causant une double-peine à celle qu'il aimait et détestait à la fois...

Et qui était vivante. ça, c'était plus que certain. ça sentait le piège à plein nez. Pourtant, ils ne pouvaient pas rester sans rien faire...mais Inuyasha redoutait, même s'il le dissimulait. S'il y avait bien un ennemi devant lequel il ne désirait pas se retrouver en face, c'était bien son père, qu'il n'avait jamais connu de sa vie. Il préférait encore se retrouver face à Ganondorf, c'est dire...
Comment est-ce que ça s'appelait, déjà ? La peur ? Oui, ça devait être ça. C'était sa hantise. En plus, si c'était l'un des meilleurs serviteurs de Ganondorf, et qu'il avait duré pendant toutes ces années, c'était qu'il était...redoutable...bon, pas aussi puissant que Ganondorf, mais enfin, un membre très dangereux quand même...

Enfin, au moins, Inuyasha était rassuré sur une chose : Francis se trompait. Il faudrait peut-être qu'il l'y conduise, un jour...seul problème, il ne pouvait plus vraiment retourner dans son clan...enfin. Il aviserait.

Il se leva, marcha jusque vers l'entrée, s'arrêta, et dit à Francis, dos tourné :


- Crois-moi, elle est vivante. Chez les démons et les monstres, quand un membre de la famille meure, les autres le ressentent. J'ai aussi hérité de ça. C'est une sorte de...d'intuition, si tu veux. Et je n'ai rien eu. Alors sois rassuré sur le sujet : c'est un piège. Et de la même façon que la sorcière de la peur, mon père utilisera certainement une illusion pour nous leurrer. Ou quelque chose dans le genre.

Il se retourna ensuite, eut un air un peu gêné avant d'envoyer :

- Tu m'excuseras, mais...je pense pas qu'on soit en état de se battre, là, tout de suite...et on manque d'entraînement, tu te souviens ? Je...je vais prendre l'air !

Un peu précipitemment, il sortit, et aperçut un homme en train de s'amuser avec une balle. Leurs regards se croisèrent, Inuyasha fut gêné : aurait-il tout entendu ? Il n'en savait fichtre rien.

- Excusez le dérangement...

Ce fut tout ce qu'il parvint à dire (sans savoir que cet homme était une connaissance de Francis). Voulant éviter un peu une mauvaise réaction de Francis, Inuyasha se tira très vite.

Il n'alla pas très loin, il était en bordure du village Cocorico, sur une haute branche d'arbre, le regard à la fois sombre et perdu...

Il avait peur...pourtant, il ne pouvait pas laisser Francis s'entêter et y aller seul...il se ferait tuer sans avoir pu porter un coup...de plus, comme Inu l'avait dit, ils n'étaient pas trop en état de combattre, là. En plus qu'il s'agissait d'un piège, alors autant préparer une stratégie avant.

Cette journée avait été...éprouvante, d'une certaine façon. Inuyasha soupira, sombrement. Que faire ? Le pire, c'était qu'il se doutait qu'un jour, il aurait droit à cet affrontement...mais il n'avait pas encore trouvé le courage de le faire...

Perdu dans ses pensées, toujours perché, il passa un bras sur ses yeux, avant de penser :


***Tch, la honte...ça va faire la seconde fois que je manque de chialer devant Francis...c'était moins une, cette fois...je n'arrive vraiment pas à y croire. Je ne sais plus comment le regarder. D'un ami de confiance, le voilà transformé en grand frère...je me demande ce qu'il en pense, lui, de tout ça...ça ne doit pas être simple pour un humain normal...déjà que j'ai du mal moi-même alors que je ne suis pas un humain...***
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mar 22 Sep - 22:56

Piège ou non, cette infâmes créature devait payer... Il était hors de question que je reste les bras croisé alors que je savais exactement où se trouvait celui qui avait conduit mon père à sa perte. J'allais le poursuivre jusqu'au bout du monde, s'il le fallait, jusqu'à ce que je l'ai exterminé.
Il avait déshonnoré mon père, déshonnorer ma mère, j'allais les venger tout les deux. Et j'allais y aller seul s'il le fallait: je ne pouvais pas laisser passer cette occasion.


"Du calme, mon fils...
_Maman?"

Je ne me trouver plus dans la demeure délabré du village Cocorico mais dans une habitation que je devinais appartenir au clan Sheika d'Inuyasha. Un bébé dormait dans un berceau et la Sheika en larme semblait me regarder.

"Je me doutais que ce démon finirais par s'en prendre à vous, cependant, en m'éloignant, j'espérais vous donner suffisement de temps...
Enfin, soit... Si tu vois ce message, c'est que le père d'Inuyasha a pris contacte avec toi d'une manière ou d'une autre... Il s'agit d'un piège, mais si tu as hérité du caractère de ton père, je sais que personne ne pourras t'empécher d'y aller.
Cependant, je t'en prie, n'y va pas tête baisser: songe d'abord à une stratégie: je ne voudrais pas avoir à pleurer la perte de l'un de mes fils.
Si tu dois vraiment aller affronter ce démon, prépare tout d'abord un plan afin de le prendre au dépourvu."

La demeure Sheika disparut pour laisser place à nouveau à la demeure de mon père.

<Très bien, maman, je le ferais.>

Je me releva et décida d'examiner plus en profondeur le contenu du pendentif . Je le passa entre mes doigt à la recherche d'autre vision et ma curiosité ne tarda pas à être assouvis.
Je me trouvais à présent au beau milieu du village Sheika, ma mère venait d'apprendre qu'elle était attendait un enfant. Elle ignorait si elle trouverait la force d'aimer le fils du démon qui l'avait tant fait souffrir. Cependant, elle avait pris une importante décision: pour notre propre sécurité, mon père et moi allions devoir regagner mon village natale. Bien sûre, il était hors de question de nous révéler la vérité, elle préférait porter ce fardeau seule. En plus, elle craignait que l'homme qu'elle aimait ne la traite plus comme avant. Non, elle n'avait pas le choix, elle devait nous éloigner même s'il lui en coûtait.
Je me trouvait à présent dans mon village natale, ma mère était allongé dans le lit de la petite clinique. Mon père se trouvait à ses côtés, tenant un bébé qui venait juste de naitre: moi.


"Comment allons nous l'appeller?
_Que dirais-tu de Francis?
_C'est un jolie nom...
_Très bien, alors c'est décidé: on l'appellera Francis."

Je me trouvais à présent de nouveau dans le village Sheika, mon père était venu pour tenter de convaincre ma mère de revenir vivre avec lui.

"Je suis désolé mais c'est impossible... Ne cherche plus jamais à me retrouver, ça vaudra mieux pour nous d'eux."

Alors que mon père se retournait près à repartir, ma mère l'interpella, un pendentif à la main.

"Je voudrais que tu donne ça à Francis, lorsqu'il commencera à voyager: il contient des informations dont il aura besoin..."

<STOP!!!>

Je ne pouvais en supporter d'avantage... Tout ces moments de joie perdu à cause d'un individu aussi cruel qu'égoïste. Il était temps d'en finir avec lui. Il fallait que je retrouve mon demi-frêre afin de mettre au point avec lui un plan pour vaincre ce démon qui avait causé la mort de mon père ainsi que la dispertion de notre famille. Je quitta donc la maison délabré afin de partir à sa recherche dans le village.
Cependant, en sortant, ce n'est pas le demi-Sheika que je rencontra, mais l'un de mes confrêres des chevaliers du phénix.


"Qu'est-ce que tu fais là, Conan? On ne t'a jamais appris qu'il est mal élevé de fuiner dans les affaires des autres?"

J'espérais cependant qu'il n'ait pas tout entendu car moins il y aurait de monde au courant du lien qui nous unissait Inu et moi, mieux ce serait: je n'avais pas envie qu'on utilise ma famille pour pouvoir m'éliminer...

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 10:18

Conan récupéra sa balle, la rangea dans son sac à dos puis se leva lentement en étirant ses jambes engourdies.
- Salut Francis. Tu te méprends sur mes intentions. Je vous ai vu arriver de loin, toi et ton ami, puis pénétrer dans cette vielle maison. Je me suis dis qu'il y avait surement une bonne raison et que vous pourriez avoir besoin d'aide pour la retaper ou je ne sais quoi.
Je suis resté à l'écart justement pour ne pas vous déranger, mais être là au cas où le besoin se ferait sentir. Si c'est le cas, n'hésite pas, tu le sais, je suis toujours prêt à aider les amis...
...et les amis de mes amis sont mes amis ! Qui était avec toi et pourquoi est-il parti si vite ?

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !


Dernière édition par Conan le Mer 23 Sep - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 18:41

Inuyasha n'avait pas bougé de l'endroit où il était, dans les hauteurs. Il soupira.

Pourquoi fallait-il qu'il se retrouve toujours dans des situations...compliquées ?

Enfin...n'empêche que ça lui faisait du bien, parfois, de s'écarter un peu du monde, ça lui permettait de prendre le temps de penser, de réfléchir, ce qu'il ne faisait pas tout le temps. ça lui permettait aussi d'essayer de remettre de l'ordre dans ses idées, de tout mettre au clair. Et encore, s'il y arrivait...

Il avait déjà été dans des situations compliquées, mais là, il l'avouait, ça battait tous les records. Il ne s'y était franchement pas attendu...en même temps...comment s'attendre à un truc pareil ? De découvrir qu'une personne complètement différente de soi était en réalité plus proche de lui que ce qu'il avait pensé ?
Il ne savait pas ce que c'était, lui. Il avait grandi seul, en pensant qu'il était enfant unique. Finalement, non, il avait un frère aîné. Un demi-frère, plutôt, et Francis était bien la dernière personne à qui Inuyasha aurait pensé...

Il était hylien. Il était né Sheikah. Deux peuples qui étaient radicalement différents, et qui pourtant s'unissaient pour former l'élite d'Hyrule. Un peu comme le ying et le yang. Précepte qu'Inuyasha avait aussi appris dans le clan Sheikah.

Il se redressa, et atterrit sur le sol avec souplesse, avant de se remettre debout, et se mettre un peu à l'écart du village.
Il marcha, en silence, prenant le temps de penser.

Soudain, il entendit de petits cris. Il releva la tête, et vit un gamin avec un long bâton dans les mains en train d'essayer de s'entraîner. La scène tira une expression amusée à l'hybride. Il se rappelait, lui, les nombreux entraînements. A ses débuts, il était encore pire que ce petit hylien qu'il voyait...il était même catastrophique.

S'étant épuisé trop facilement, l'enfant soupira. Inuyasha lui envoya :


- Tu te fatigues trop vite, c'est pas comme ça que tu réussiras. Tu cherches à faire quoi, exactement ?

Il ne s'en rendait pas compte, mais il avait un peu changé, depuis qu'il multipliait ses contacts humains. Il était moins renfermé, et abordait un peu plus facilement les gens. Comme...avant qu'il ne quitte son clan de force...

- Je veux faire comme les Sheikah ! Devenir très fort comme eux !

Ah ouais, d'accord. Il était vrai que les Sheikah préféraient plus le combat du style agilité, vitesse incroyable et précision ultra, plutôt que les lourdes armes et les armures des hyliens, qui optaient plus sur la force et la rapidité. Ils étaient très forts, très organisés.
Les Sheikah, eux, étaient les rois des arts martiaux. Et ils s'en servaient à coeur joie dans les combats...

Amusé, Inuyasha se rapprocha de l'enfant qui s'était laissé tomber sur le sol. Il ramassa ensuite le bâton, qui mesurait bien deux mètres, et le tint à deux mains, à l'horizontale devant lui, bras tendus, avant d'envoyer :


- Tu tiens mal ton bâton. Regarde. C'est comme ça : pas trop rapprochés, pas trop éloignés non-plus...et fermement. Ensuite...l'essentiel...c'est de ne faire qu'un avec son arme et notre environnement...

Une expression ravie illumina l'expression du garçon. qui s'écria :

- Vous allez m'apprendre à faire comme les Sheikah, monsieur homme-chien ?

- EH, fais GAFFE à ce que tu dis, sinon, je ne fais rien ! Va plutôt me balancer ces bûches de bois que tu vois là-bas de toute tes forces sur moi ! Et que ça saute ! -_____-++++

L'autre rigola, Inuyasha le foudroyant du regard, n'aimant pas être décrit par ce genre de nom XD et se tint prêt.

Ah, que de souvenirs...Gamin, il était tellement nul qu'il avait bougé son bâton dans tous les sens et avait réussi à assomer 5 autres enfants Sheikah sans faire exprès. Après, il avait réussi à casser net l'arme en deux.

Enfin, le gosse cria qu'il était prêt, puis balança deux bûches de bois en même temps.

Une expression amusée s'afficha sur le visage de l'hybride. Qui envoya :


- Un Sheikah combat avec...

Il fonça en à peine une fraction de seconde vers les projectiles en continuant :

- rapidité !

Hop, il donna en une seconde un coup dans chaque bûche de chaque côté de lui avec son long bâton, envoyant les lours projectiles haut dans les airs :

- Avec précision !

Là, il bondit et enchaîna :

- Avec agilité !

Il fut au même niveau que les projectiles. Là, il décrivit un tour avec son arme et parvint à casser net en deux chacune des deux bûches :

- Avec force !

Et là, il atterrit enfin sur ses pieds, sans se casser la figure, parfaitement, donc, les morceaux de bois tombant à ses côtés. Il se redressa, eut son expression amusée, avant d'achever :

- Et avec souplesse...tes mouvements doivent être fluides et rapides. Du genre...comme ça !

Il enchaîna de nombreuses figures sous les applaudissements enthousiastes de l'autre. ça allait tellement vite et d'une façon tellement naturelle qu'on aurait dit que le bâton était vivant et se mettait à tournoyer autour de son porteur. Alors qu'en réalité, non : c'était son porteur qui le maîtrisait, le faisait aller de partout, bondissait avec lui, accompagnait ses mouvements...tout. Avant de s'arrêter une seconde sur une pose en lâchant un cri digne des adeptes de ce domaine XD, avant d'enchaîner de nouveau et refaire plusieurs fois la même chose.

- YAH !

Et là, il envoya le bâton vers le gamin, l'objet allant se planter raide à la verticale dans le sol.

- Dîîîîtes, dîîtes, vous savez aussi casser les planches rien qu'avec une main ou une pierre ?

- Pff, évidemment, pour qui est-ce que tu me prends, bonhomme ?

- Bah y'en a plein qui essaient, mais y'a que les Sheikah qui y arrivent !

- C'est un secret de Sheikah, petit. Tu veux une preuve ? La voici ! Et sans les griffes, mate-moi ça un peu !

Rapidement, il saisit une autre bûche de bois sur le tas, la lança à la verticale, balança sa main droite à la verticale au-dessus du bois et dans un mouvement fluide, rapide et suffisamment fort, il trancha du côté de la main la bûche de bois comme si c'était du beurre.

Content de lui, Inu envoya au garçon :


- T'as vu ? Pas une seule égratignure !

L'enfant éclata de rire. Inuyasha eut un léger sourire amusé. Là, il faisait tout ça très facilement...mais quand il avait l'âge de ce garçon, il n'arrivait même pas à faire tout ça. Il était même particulièrement catastrophique.
Les luttes, c'était lui qui perdait. Les cibles, il les manquait. Dans ses manoeuvres, il se loupait. Alors casser des pierres rien qu'avec une main ou une autre partie du corps, inutile d'y compter : il s'était fait trèèèèès trèèèès trèèèès mal les premières fois XD


- Super ! Je veux faire pareil !

- Bah t'as intérêt à t'entraîner, alors, bonhomme, parce que c'est pas avec ce qui te sert de bras que t'arriveras à porter deux seaux remplis d'eau sur un bâton sur tes épaules...ou de pierres, au choix. Nan...c'est pas facile, l'entraînement Sheikah, crois-moi...et encore, je te parle pas des longues heures dans les rizières pour avoir droit de manger après...ou alors dans les rivières, où on t'apprend à pêcher à mains nues x)

Ouais. Enfant, il échouait à tout lamentablement. Le coup des poinds sur le dos, il n'avait pas tenu plus de cinq minutes et s'était écroulé. Les entraînements étaient ensuite de toutes sortes,e t allait dans pratiquement pas mal de domaines. Mais maintenant, c'était très facile, pour Inuyasha. Bah ça avait commencé à douze ans, quand il avait obtenu ses pouvoirs de démon...et encore, c'était pas vraiment ça qui avait fait soudainement la différence. C'était l'entraînement Sheikah intensif...après tout, à partir de 11 ans, Inuyasha arrivait déjà à reproduire tous les mouvements impressionnants des différents arts martiaux, donc bon...
Concernant la bouffe, Inuyasha avait vite fait d'arrêter les rizières. A cause de ses griffes. Une fois qu'elles furent sorties, il détruisait la plante plus qu'autre chose, tellement c'était précis et...petit. Alors il avait continué dans la pêche et la chasse XD
Enfin, il se souvenait...il rentrait chez lui, cassé de la tête aux pieds, au début, à tel point qu'il ne parvenait plus à bouger le lendemain XD et comme il fallait continuer, bah Inuyasha trichait un peu en buvant de la potion rouge d'Hyrule histoire de ne plus souffrir nul part. Il s'en était bu des litres, en quelques années...et avait enfin pu arrêter les frais lorsqu'il s'était enfin amélioré d'une façon considérable XD
Revenir en haut Aller en bas
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 19:11

.


Dernière édition par Conan le Mer 23 Sep - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 19:24

"Suis moi, j'allais justement partir le retrouver."

Je précéda Conan afin de partir à la recherche d'Inuyasha. Après tout, il pourrait nous être utile: le père d'Inuyasha s'attendait à me voir arriver avec lui, une troisième personne pouvait nous donner un avantage tactique.
Je ne voulais plus pensais à ce que nous venions de découvrir, ni à ce que cela signifiait: ça me faisait donc du bien d'avoir à me concentrer sur autre chose. Après un quard d'heure de recherche, je le localisa en hauteur, près du moulin, en train de discuter avec un enfant.

<Te voilà enfin...>


"Inu, je te présente, Conan... Il était près du domicile de mon père lorsque nous discutions... Conan est un des membres des chevaliers du phénix, la guilde à laquelle j'apartiens à présent.
Conan, je te présente Inuyasha. C'est un exellent ami au côté duquel je me suis souvent battut.
"

J'espérais qu'Inuyasha avait compris qu'il valait mieux éviter de parler de notre lien de famille devant les autres: cela ne pouvait nous attirer que des ennuis.

"Un démon nous a donné rendez-vous dans l'entrée du temple des ombres... Cependant, on ne peut pas y foncer tête baissé, expliquais-je surtout pour Conan, il faut que l'on mette au point un plan pour le prendre par surprise. Si quelqu'un à des suggestion, je suis preneur."

Je voulais éviter de donner trop d'information à Conan si je pouvais l'éviter: la situation était déjà sufisement complexe ainsi.

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 20:05

Inuyasha retrouvait enfin un semblant de sourire, lorsqu'il sentit Francis arriver, accompagné de quelqu'un d'autre.

Il se leva, salua le môme qui partit rentrer chez lui, et il s'aperçut que l'homme qui accompgnait Francis était celui qu'il avait aperçu brièvement en sortant de la maison abandonnée.

Francis le présenta. Bon, il s'appelait Conan, donc. Et ces deux-là se connaissaient. Ils appartenaient apparemment à la même guilde, dont Inuyasha avait déjà brièvement entendu parler il y a longtemps...une nuit de pleine lune, voulant détruire une pierre rouge maudite, mais il vait basculé du haut de la montagne et s'était grièvement blessé, après s'être reçu en plus une roche en fusion sur son corps. A son réveil, c'était Cabron qui l'avait guéri à peu près, et lui avait parlé de cette guilde. Inuyasha tenait cette information de là.


- Un...ami...

murmura-t-il pour lui-même, suite à la présentation de Francis.

Il ne comprit pas vraiment l'allusion de Francis.
Ce qui l'amena à penser :


***Je vois. ça ne doit pas être facile pour lui d'accepter un truc pareil...tout comme moi, il a du mal à...enfin. C'est sûr que si j'avais été mort-né, "elle" serait certainement revenue auprès de son époux et de Francis...je suis de trop. J'ai toujours été de trop...***

Il pâlit légèrement sans s'en rendre compte lorsque Francis parla du démon. Inuyasha fronça le regard, jetant un regard noir, et répondit, un peu brutalement :

- Ecoute, je t'ai déjà dit qu'on n'était pas prêts à l'affronter ! Okay, il faut lui donner la leçon qu'il mérite, oui, mais si c'est pour foncer à un combat perdu d'avance, non-merci ! Tu...tu crois que c'est facile, de simplement haïr quelqu'un et hop, le battre en une seule fois, comme si de rien n'était ?! C'est pas un simple ennemi, de plus, personne ne le connaît, les gens qui le connaissent se comptent sur les doigts de la main ! Essaie de comprendre, Francis...on n'est pas prêts...je ne suis pas encore prêt pour ce combat...comment veux-tu...combattre un être pareil ? Une fois que je l'aurai rencontré...je ne sais pas comment est-ce que je réagirais. Si jamais il s'avérait que je sois exactement comme lui ?

Il était honnête. Il voulait partir, mais ne le fit pas. Cette fois, il préféra soutenir le regard de Francis, tout en serrant les poings sous ses larges manches qui tremblaient légèrement.

Oui, ils avaient besoin d'entraînement...Inuyasha ne se sentait pas prêt. Il n'avait évidemment aucune affection pour ce démon, loin de là, mais...avec toutes les horreurs qu'il avait entendues de lui, et sachant en plus qu'il était son propre père de sang...effectivement, il ignorait comment est-ce qu'il allait réagir, en voyant cette odieuse personne pour la première fois de sa vie...
Okay, on lui disait chaque fois que, de visage, c'était sa mère. Mais le reste...ces yeux, ces griffes, ces longues mèches d'argent, ces crocs...et ses différents pouvoirs démoniaques...elles étaient issues du démon.

Inuyasha était moitié démon, aussi. Alors parfois, il lui arrivait de réagir comme tel. Et si là, il le devenait ? Et s'il se rendait compte qu'il avait la même façon de penser que celui qui l'avait engendré ?

Il avait peur...de découvrir une terrible vérité qu'il aurait du mal à assumer...
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 21:31

Je devais me rendre à l'évidence: Inuyasha n'irait pas combattre son père... Pas aujourd'hui, en tout cas. Et cela avait beau me frustrer, je savais que je ne pouvais l'en convaincre. Je n'avais donc d'autre choix que de remettre ça à un autre jour. Essayant de prendre une mine dégagé afin que Conan ne se doute pas de ce que j'avais en tête, je lançat d'une voix que je voulais neutre.

"Alors tant pis, ce sera pour une autre fois..."

Ce combat était le notre, et je ne souhaitais pas le mener seul. Il me faudrait donc attendre qu'Inuyasha se sente pret. Après tout, son père avait tout prêvu: il savais que mon père ferait en sorte que je trouve le message, il savait que je rencontrerais Inuyasha, mais cependant, il ne pouvait savoir quand exactement: ils nous attendrait donc et il ne perdait rien pour attendre.

<Le moment venu, je lui ferais la peau.>

Cependant, je devais aussi respecter Inuyasha: c'était quand même son père, après tout. Il avait beau ne rien avoir en commun avec, cela restait un fait et il était normal qu'Inuyasha apréhende ce combat. Et pour surmonter ça, il avait certainement besoin de soutien, et en tant que frêre ainé, c'était à moi de le lui apporter.

<frêre...>

Cela me faisait bisard: moi qui avait toujours était habitué à la solitude, qui avait était rejeté par les autres enfant pour avoir eu une mère étrangère. J'avais toujours vécu seul, bien avant d'avoir perdu mon père car il passait le plus claire de son temps en mission pour le royaume d'Hyrule. Même à mon arrivé ici, avec la multitude d'ennemi que je m'étais fait, j'avais préféré éviter de tisser des liens.
Peut être était-ce l'esprit de famille qui m'avait poussé vers Inuyasha ou parsqu'il était aussi seul que moi, toujours était-il la seule personne en qui j'avais placé ma confiance: et voilà quand réalité, il était un membre de ma famille.
Et avec lui, tout un pan de ma vie s'était révélé: j'avais déjà eu connaissance de l'existance d'une mère et d'un grand père Sheika. Qui pouvait bien savoir quel autre famille je possédais encore...

<Le clan sheika...>

Je devais y aller, trouver un moyen de faire lever le banissement d'Inuyasha afin que l'on puisse reconstituer un famille... Mais avant, il me fallait éliminer toute menace à ce bonheur future. Mon objéctif final n'avait pas changé: je devais éliminer Ganondorf, l'assassin de mon père. Mais une nouvelle cible était apparut sur ma liste: le père d'Inuyasha: celui-là même qui avait conduit mon père à sa perte. Il devait payer pour ça, et j'allais m'assurer que ce soit le cas.

<Et une fois ces deux-là morts, je pourrais la rejoindre.>


Oui, c'était un bon plan, ça ne pouvait que fonctionner, seulement... Seulement, je devais aider mon demi-frêre à affrontter sa part d'ombre, l'aider à devenir un sheika à part entière.

"Les sheika et les hyliens sont les deux face d'une même pièce, disait mon père, ils se complètent. Et ensemble, rien ne peut les arrétter."

J'étais un hylien, et mon demi-frêre, un sheika, nous devions renforcer nos liens afin que rien au monde ne puisse les briser.

"Tu as raison, Inu: nous devons nous entrainer, nous préparer à l'affrontter. Et une fois fait, nous irons le défier... Ensemble."

Je n'étais plus seul, à présent: j'avais une famille. Et j'allais me battre pour elle!

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Mer 23 Sep - 22:51

Inuyasha s'était attendu à ce que Francis prenne mal ce qu'il venait de lui dire, et qu'il allait lui sortir une réplique cinglante. Décidément, il ne comprendrait jamais le genre humain...

Il avait réagit avec calme. Et son regard troubla Inuyasha. Ce n'était pas celui qu'il connaissait...

Il n'était pas habitué à ce genre de situation. Il ne savait jamais comment il devait réagir.


***A quoi pense-t-il ? Comment est-ce qu'il me voit, à présent ? Il me voit vraiment comme un "ami" ? Comment fait-il pour me considérer encore comme tel alors que je suis le fils de celui qui a détruit sa famille ? Comment fait-il pour ne pas me...détester ? Faudra que je lui pose la question***

Il laissa tomber un silence, essayant de reprendre contenance. Enfin, il releva la tête et dit :

- Comme je te l'ai dit l'autre fois, je n'ai jamais vraiment appris à manier une épée. Juste des armes légères et de jet, comme les Sheikah. En échange, je pourrais essayer de t'apprendre quelques mouvements Sheikah que eux seuls maîtrisent...un genre de corps à corps, si tu veux, mais en plus efficace et rapide que l'épée...et toi...Conan, c'est ça ? Tu connais des techniques redoutables, par hasard ? Tu m'as l'air fort, donc bon...

Peu à peu, il avait repris assurance. Repoussant donc encore la confrontation qu'il ne voulait pas. Echappant donc de nouveau au sujet du "je suis pas prêt à l'affronter", problème qu'il ne parvenait pas encore à résoudre, et qui le...coinçait. Et tant que ce problème ne serait pas réglé, il serait incapable de trouver le courage d'affronter cette situation-là...

Il en avait eu d'autre. Mais là, c'était la première fois qu'il "reculait" en quelques sortes devant un ennemi, ce qu'il ne faisait jamais habituellement...
Revenir en haut Aller en bas
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Jeu 24 Sep - 12:18

- Bah.... disons que je connais pas mal de techniques d'escrime oui, mais je me fis surtout à mon instinct. J'ai tendance à souvent trop foncer dans le tas, ce qui m'a valu pas mal de blessure mais bon...
J'ai horreur de la magie, je ne vous serez d'aucune utilité la dessus si vous avez besoin car je ne connais aucun sort. Rien ne vaut une bonne épée pour moi !!! Mais si vous avez besoin d'un bras pour la suite ou pour l'entraînement, je peux vous donner quelques bottes secrètes ! Dites moi ce que vous attendez de moi et comment je peux vous être utiles. Francis est un ami et je serai là pour vous. Mais si vous estimez que cette quètte que vous poursuivez n'est pas la mienne et ne me regarde pas, je me retirerai sans poser de question. Comme je vous suivrai sans en poser non plus, si vous le souhaitez. Je n'ai aucunement besoin de connaitre vos affaires pour accepter de vous aider.


Il était rare pour Conan de s'exprimer aussi longtemps, il se sentait d'ailleurs un peu gêné de s'être ainsi laisser aller.
Lui qui préférait l'action. Mais la gràce et la souplesse de l'ami de Francis, l'avait amené à se laisser aller à plus de courtoisie et d'échange.

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Jeu 24 Sep - 17:08

La remarque de Conan à propos de la magie surprit Inuyasha, qui ne put s'empêcher de lâcher :

- Eh ben ! Moi qui pensais que tous les humains maîtrisaient la magie...ça tombe bien, j'en suis incapable aussi, je suis pas né avec de la magie dans les mains comme beaucoup...

[ci]En même temps, c'était logique. Les monstres et démons n'étaient dôtés d'aucun pouvoir magique naturel. En contrepartie, ils avaient plus de force et de résistance que des humains.

Niveau magie, Inuyasha n'en avait effectivement pas : la seule attaque magique qu'il connaissait était celle qui était contenue dans son arme. Mais on ne pouvait pas dire que ça venait réellement du Sheikah. Comme il le disait, "je suis pas né avec de la magie dans les mains". Et pour cause : du sang de monstre coulait dans ses veines. Et donc parfois aussi résistant qu'eux, enfin, tout dépendait de la gravité des blessures qu'il recevait, évidemment...

Sincèrement, face à Conan, il ne payait pas de mine. Il avait une bonne tête de plus qu'Inu, pourtant de taille moyenne, une carrure plus bâtie que la sienne. Inuyasha, vivant dans la nature sauvage, n'avait évidemment aucun gramme de graisse nul part, mais il avait une carrure plus fine que celle de Conan, et vu qu'il en rentrait encore deux comme lui dans ses larges vêtements, il ne payait donc vraiment pas de mine à côté de Conan. Il était pourtant costaud, lui aussi, ça, oui, vu qu'Inuyasha pouvait porter des charges qui pouvaient faire jusqu'à dix fois son poids, mais il avait hérité des traits fins des Sheikah, alors du coup, bah, il avait peut-être une musculature parfaite pour ses mouvements, mais ce n'était pas aussi visible que Conan XD

Il n'avait franchement pas à se plaindre, mais il ne put tout de même pas s'empêcher de ressentir une légère jalousie...en même temps, c'était sûr que des vêtements trop larges ne démontraient pas vraiment sa vraie forme...[/i]

- Bon, eh bien allons-y pour l'épée, alors...ma lame est très grande. Elle me ralentit légèrement. Je suis plus à l'aise au combat à main nues qu'avec une arme ou autre chose...bon, trouvons un endroit dégagé dans la plaine...ça vaudra mieux.

***Je crois qu'on est bien tombés ! Ce gars m'a l'air très fort, pour un humain...si j'élimine les points où je suis faible, alors il y aura plus d'ennemis qui pourront me craindre !***


[HRP : ça, c'est juste histoire de pas mélanger les sujets, répondez si vous voulez, mais bon, sinon, on peut changer de sujet pour l'entraînement, soit à la plaine, soit ici, où vous voulez x)]
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche personnage
Guilde: Les chevaliers du phénix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Jeu 24 Sep - 17:13

Cela était étrange: nous étions tout trois d'exellent combatant, mais chacun dans son domaine. Mon truc à moi était un mélange d'excrime basique et de magie. Inuyasha, lui, c'était la vitesse, l'agilité et la précision. Et quand à Conan, son truc était la force brute allié à la puissance de son épée. A nous trois, nous devrions pouvoir venir à bout de n'importe quel adversaire, cependant, nous pouvions tout trois nous améliorer au contacte des autres.
Cependant, ni Inu, ni moi ne serions pret avant d'avoir digéré le fait d'être frêre. Je devais trouver un moyen de discuter avec lui avant l'entrainement et pour cela, je devais donc éloigner Conan. Cependant, je ne voulais pas froisser mon équipier, ni lui donner l'impression de vouloir me débarasser de lui.


"Il commence à se faire tard: rendez-vous demain matin ici même pour s'entrainer. Bonne muit à vous deux. Eux, Conan, si tu pouvais éviter de parler de cette affaire, ça m'arrangerais: il vaidrait mieux évité que notre alliance retombe à l'oreille de notre cible."

Je fis mîme de m'en aller en me concentrant sur l'arme d'Inuyasha afin de pouvoir le rejoindre une fois que Conan serait partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Protecteur Phoenixien.
Protecteur Phoenixien.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1000
Age : 49
Date d'inscription : 13/03/2007

Fiche personnage
Guilde: Chevaliers Du Phoenix
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: Une découverte surprenante   Jeu 24 Sep - 18:59

- Ne t'inquiète pas Francis, je serai muet comme une tombe. Inu' , je peux t'appeler Inu ? j'aimerai bien que tu m'aides à améliorer ma rapidité et mon agilité. Cela me fait défaut c'est vrai et pour éviter certaines charges, objets ou autres rayons magiques cela me serait bien utile.
A demain donc, bon soirée à vous !

_______________________
L'ESPRIT DU PHOENIX NE MEURT JAMAIS...

Conan, Le Protecteur Phœnixien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aire-nouvelles.perso.neuf.fr
 

Une découverte surprenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico-