Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 En contrebas du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zelda Nohansen Hyrule
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2448
Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Ven 11 Sep - 15:49

"Être capable ou non, savoir ou non... Ce n'est pas ça qui est véritablement important, mais vous le savez probablement déjà. L'essentiel réside dans la faculté d'agir au moment fatidique."

Si elle avait pu être un peu rassurée par les paroles de Lully, Zelda n'en restait pas moins anxieuse, si bien qu'elle ne releva pas la remarque d'Akashiro, elle n'aurait de toute façon pas su quoi y répondre, mieux valait qu'elle s'en tienne à sa décision. Si elle avait été un peu plus attentive elle aurait sans doute aussi remarqué que ses pensées venaient d'être effleurées par l'homme, si mince le contact eut-il été, mais elle se rongeait toujours les sangs en attendant la réponse de son compagnon pour savoir s'il souhaitait ou non les accompagner à l'intérieur du château.

C'est alors qu'elle entendit une voix qu'elle ne connaissait pas encore. Il semblait qu'ils allaient bientôt être rejoints par une femme. Akashiro semblait la connaître puisqu'il l'appela "Océane". Ce qui étonna plus la princesse fut qu'il nomma celui qui l'accompagnait depuis un moment maintenant et à qui elle n'avait toujours pas trouvé le temps de demander son nom, "Lully". La réaction du jeune homme lui confirma d'ailleurs que ce nom était bel et bien le sien. Elle avait croisé tellement de gens aujourd'hui dont elle ne connaissait pas le prénom qu'elle nota soigneusement ceux qu'elle venait d'apprendre dans sa tête. Elle ne savait pas comment la suite des événements tournerait, et un nom peut toujours être utile si l'on veut retrouver quelqu'un...

D'ailleurs avant qu'elle n'ait pu faire le moindre geste pour le retenir ou lui poser la moindre question, Lully venait se partir en courant dans la direction d'où on venait d'entendre un cri, "neuvième"? Quelle que soit la signification, il s'agissait apparemment de quelque chose d'important pour le jeune homme puisqu'il y répondait. La Princesse aurait pu le suivre, surtout en voyant son air inquiet, mais elle avait reconnu la voix de celui qui avait ordonné qu'on l'éloigne. Après une brève hésitation elle en conclut donc qu'il valait mieux laisser son compagnon le rejoindre seul. Elle avait son nom, ils se recroiseraient peut-être, pour l'instant ils avaient des tâches différentes à accomplir, et elle n'était plus la jeune femme en fuite qu'il accompagnait, elle avait maintenant repris son rôle de Princesse et la proximité qu'elle avait pu ressentir avec lui, si réconfortante qu'elle ait pu être, s'était évanouie.

Des trompettes retentirent, l'ambiance avait changé. Les morts, les blessés, les dégats sur le château, ... Tout ça n'avait pas bougé et pourtant l'air lui sembla soudain plus léger. Les gardes avaient bel et bien repris le contrôle de la situation puisqu'elle pouvait en apercevoir qui arrivaient sur les lieux. Curieuse, elle finit par céder à la tentation qui la rongeait depuis un moment, se concentrant elle libéra doucement ses pouvoirs et comme on observe ou tend l'oreille elle attendit, anxieuse de pouvoir à tout moment sentir ... Mais ses craintes furent assez rapidement écartées. Rien ... Elle ne ressentait plus la présence dans le château d'aucun autre fragment de Triforce, et cela ne pouvait signifier qu'une chose...

Elle s'apprêtait à en informer Akashiro qui était resté près d'elle, et s'apprêtant aussi à le guider elle rassemblait dans sa tête les souvenirs des passages secrets du château qui leur feraient gagner du temps, et même s'il semblait que la menace ait été repoussée comme en témoignaient les gardes qui se rassemblaient, ces passages assuraient d'éviter tout danger. Mais cette fois elle le sentit quand elle tourna les yeux vers lui et plongea son regard dans le sien. Elle se retint de protester alors que les images de son esprit ne lui étaient plus exclusives. Bloquant ses pensées, elle se contenta cependant de lui montrer l'unique nécessaire, restant évasive sur certaines parties du château dont elle ne souhaitait pas que tous les secrets fussent dévoilés. Elle n'eut pas à ouvrir la bouche pour l'informer du départ de Ganondorf. Elle ne savait pas si elle appréciait de laisser ses pensées ainsi exposées mais elle devait admettre que c'était la façon la plus rapide de lui donner toutes les informations dont elle disposait. Alors qu'il repartait sans l'attendre, elle aurait voulu le suivre, elle était si pressée de savoir ce qui s'était passé à l'intérieur et ce qu'il était advenu de ceux qui y avaient combattu, dont Dun... Mais déjà la jeune femme nommée Océane venait d'arriver, sautillant dans tous les sens elle était apparemment venue s'occuper des blessés et parmi les gardes qui venaient d'arriver rares étaient ceux qui n'avaient pas subi le moindre dégat, et étaient ravis de pouvoir profiter de ses soins. Deux autres personnes qu'elle ne connaissait pas venaient aussi de les rejoindre, mais ils semblaient être de leur côté et elle se devait de les accueillir, même si elle avait hâte d'obtenir des nouvelles de son mari elle devrait attendre encore quelques instants avant d'aller le retrouver.

L'homme qui venait d'arriver était en compagnie d'un de ses gardes, et il s'agenouilla pour se présenter à la Princesse, lui proposant de la protéger. Même si la menace semblait écartée, il était vrai qu'il valait toujours mieux pour elle de rester accompagnée jusqu'à ce que ses suppositions s'avèrent prouvées. Ganondorf n'était plus ici, de cela elle était sûre, et si il restait des ennemis dans le château ils étaient cachés, mais ça n'était pas totalement impossible.

"Princesse guidez-nous vers un endroit plus calme que ces ruines ou vous voulez que l'on vous accompagne à votre mari ?"

"Ces ruines..."

Elle n'avait pu s'empêcher de répèter tout bas ce terme, baissant la tête. Il s'agissait de son château, et c'était terrible d'admettre que ce terme puisse y faire référence. Malheureusement... De l'extérieur les dégats visibles étaient la tour effrondrée et les dégats que son explosion avait pu causer tout autour d'elle. De l'intérieur ... Elle n'y avait pas encore pensé, n'avait pas vraiment voulu y songer, mais l'intérieur devait être encore bien pire. Elle se sentit soudain glacée à l'idée d'entrer et de voir ce qui devait sûrement être un carnage pire qu'elle ne pouvait l'imaginer... Elle se serait volontiers abstenue d'aller y voir, mais elle devrait y aller, et son respect pour les morts qui s'y trouvaient l'empêcherait sans doute de les nier en détournant les yeux. Avant tout elle devrait aller s'enquérir de la situation à l'intérieur, et de ce qui s'était passé, sans doute s'occupait-on déjà des blessés pour le moment, après quoi elle pourrait donner ses ordres concernant la marche à suivre. Elle releva la tête pour parler.

"Oui... J'aimerais que l'on m'accompagne auprès des gens qui ont combattu contre le Seigneur du Malin à l'intérieur, y compris mon mari... Aussi vite que possible. Ils étaient dans la tour au moment où cette dernière a explosé, je crois qu'ils ont pu s'en sortir ..."

Elle se rendit compte qu'elle n'avait aucun indice ni aucune preuve de ce qu'elle avançait, et elle préféra ne pas s'étendre plus sur le sujet, elle serait fixée une fois qu'ils les retrouveraient, en vie de préférence...
Elle repensa à Lully et son air inquiet quand il était parti rejoindre celui qui avait crié et dont la voix lui avait rappelé celle de l'Ombre qui lui avait évité de s'écraser à terre. Non seulement il avait combattu de leur côté mais en plus elle se sentait une dette envers lui, autant qu'envers Lully. Pointant alors du doigt la direction par où ce dernier était parti, elle ajouta:


"Et je crois qu'il y a un blessé dans cette direction, serait-il possible que quelqu'un aille voir et s'occupe de le soigner si ça s'avère effectivement nécessaire ... ?"

Sans doute le ton employé n'était-il pas vraiment celui d'une princesse qui donne ses ordres, mais il lui faudrait un moment avant de reprendre complètement contenance, et elle espérait que ses paroles n'en seraient pas moins exécutées dans les règles.

_______________________
Couleur : #2c6eb2





SPL - Join now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hyrulesjourney.com
Kisame
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 25
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche personnage
Guilde: organisation : Hibi
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Ven 11 Sep - 17:10

Alors ainsi donc , Sasori avait perdu ! Encore ce Dark link ! Décidément il n'était plus à sous estimer celui là , Nero avait eut du mal contre lui , et Sasori venait de mourir .

"Dark link ... Une dernière chose .... Méfie toi ... Nos ennemis sont souvent en face de nous et plus proche qu'on ne le croit , on ne le remarque que trop tard ... Daidara , Kisame , ils est temps de partir ..."

Kisame se plaça devant le corps de Sasori , et regarda si il était belle et bien mort . En effet , son corps était sans vie . Kisame mit quelques petites claques à Sasori

"Oulalalala encore un bonhomme en moins , il était plutôt fort celui là en plus ... Enfin , on le remplacera par un autre gars comme d'habitude muahahahaha"

Le son de la victoire résonna dans tout le château , Ganondorf et son armée avait échoué , et Hibi n'avait plus rien à faire ici . Kisame n'avait trouvé aucun récèptacle dans le château ... Il regarda tout ces adversaires , Dark link ... Lully ... Le jeune Cabron ...

"C'était une sacré fête , mes hommages à la princesse muahahahhahaha ... On se reverra très bientôt ! Daidara j'emmène le corps de Sasori ."

Sur ces mots , le corps de Kisame et celui de Sasori s'emflammère et disparurent dans un petit tas de cendre .

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelus
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 24
Date d'inscription : 19/04/2008

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre.
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Ven 11 Sep - 18:42

Quel surprise , ce gars Dark link avait battu Sasori , Daidara comprenait maintenant pourquoi Nero avait eut du mal contre lui . Kisame se plaça devant le corps de Sasori et Daidara fit de même .

"Oulalalala encore un bonhomme en moins , il était plutôt fort celui là en plus ... Enfin , on le remplacera par un autre gars comme d'habitude muahahahaha"


"Kisame ferme là ! Respecte un peu tes camarades tombés au combat ..."

Daidara ne pouvait pas accomplir sa veangeance aujourd'hui , Ganondorf et son armée avait perdu et ce n'était pas seulement deux membres de Hibi qui allait entrer de force devant autant de gardes et de combattants . Daidara ne quitta pas des yeux Dark link , avec son sharingan sur son oeil gauche , il sonda l'âme de l'ombre , mais ne vit rien , seulement du vide , comme si cette ombre n'était que du vide ... Cette homme ou cette chose l'intriguait au plus haut point . Avec sourire il dit à l'ombre

"Ne te prend pas pour le plus fort parce que tu as tué Sasori , la prochaine fois ce sera moi ton adversaire , et on vera comment tu te débrouille face à un sharingan , même si je sais que tu as deja combattut cette pupille contre Nero ... Méfie toi , chaque utilisitateur de cette pupille possède ses propres pouvoirs ... On se reverra ."

Kisame et le corps de Sasori disparurent en s'emflammant , et Daidara fit la même chose ..."

_______________________
Le temps... Quelque chose de dangereux et de puissant, que même les plus sages ne comprennent pas. Je changerai ce sombre présent pour échapper aux ténèbres de l'avenir qui se présente à l'horizon et d'où je suis originaire.

[Edit de Zelda: image retirée (contenu bloqué par Chrome)]
Gestes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 23
Date d'inscription : 11/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Les Chevaliers du Phœnix
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Sam 12 Sep - 13:54

A mesure que la fée avançait, les dégâts se faisaient plus visibles, et plus importants surtout. Elle songeait d'ailleurs aux bruits qu'elle avait entendu près de l'entrée du château avant qu'elle ne s'en éloigne, bien qu'elle ne s'y soit pas attardée, n'accordant aucune importance à ces cris de... Victoire ? Peu importe, car l'ampleur des pertes avait à présent attiré son attention : Des cadavres, des ruines, des combattants, et... Cabron et Gsix. Mais que diable pouvaient-ils faire là ?! Ils devaient pourtant aller aider les combattants à l'intérieur du château ! Océane se risqua alors à traverser le champ de bataille afin de leur demander la raison de leur présence en cet endroit, mais, plus elle avançait, plus elle sentait qu'elle allait regretter sa curiosité.Elle réussit à voir un de ses compagnons s'incliner par respect devant une personne, une femme. Elle semblait effondrée avec le château, et cette réaction fut vite expliquée quand Océane la reconnut en étant la Princesse d'Hyrule en personne, enfin, peut-être... Elle ne l'avait vue auparavant qu'en tableau, elle pouvait parfaitement douter de son identité en la voyant en vrai ! Elle n'était donc pas à l'intérieur, et c'était d'autant plus rassurant vu qu'elle était entourée de personnes qui ne lui voulaient, a priori, aucun mal. La course de la jeune marchande ne se fit pas très discrète, les confrères de cette dernière se retournèrent très vite pour la regarder en même temps que la Princesse, ce qui laissa la fée, déjà essouflée, perplexe, avec une grande envie de demander des explications. Elle avait raté une bonne partie de leur discussion, ce qui ne l'aidait naturellement pas à comprendre, sans oublier qu'elle était particulièrement éblouie par la beauté de la jeune femme, qui ne pouvait vraiment être qu'une noble personne, vu la valeur de ses bijoux et de ses vête... Non ! Elle n'allait pas laisser son côté de marchande prendre le dessus, elle était là avec les Chevaliers du Phénix, et sa mission était avant tout de protéger Zelda en oubliant tout le reste !

-Vous êtes... ! Bref, peu importe ! Y a-t-il du nouveau ?

Très vite, elle comprit qu'elle était complètement "à l'ouest", et prit une expression à la fois vexée et affligée de son ignorance, heureusement, ce moment de silence pesant ne tarda pas à être coupé, faisant retrouver à la fée son "air sérieux", si ce dernier pouvait exister, bien entendu.


"Et je crois qu'il y a un blessé dans cette direction, serait-il possible que quelqu'un aille voir et s'occupe de le soigner si ça s'avère effectivement nécessaire ... ?"

Plutôt lourde, Océane mit du temps à réagir à ces paroles qui devaient la concerner plus que les deux combattants qui l'accompagnaient, oui, elle doutait que ces deux-là sachent faire autre chose que frapper ! Enfin... Soit ! Elle y allait, autant donner une raison à sa présence ici. De plus, les regards des autres lui donnaient sérieusement envie de se défiler.


-Heu oui... Je vais essayer de voir !

Et sans plus attendre, elle s'y dirigea d'un pas pressé.

[HRP : Vraiment, je dois y aller ! XD J'éditerai une fois que j'aurai mon ordi, si personne ne répond d'ici cet après-midi X3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Link
Reflet du Héros
Reflet du Héros
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 20
Date d'inscription : 04/08/2008

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Sam 12 Sep - 15:19

[Pas grave t'en fais pas]

Dark Link avait appelé Lully en ne s’attendant qu’à moitié de l’apercevoir. Sa vision se renfermait de plus en plus, et être entouré de silhouettes inconnues à ses yeux ne le rassurait guère. Toutefois alors qu’il n’écoutait plus le brouhaha ambiant, la voix calme d’un mourrant raisonna près de lui alors que Nagato lui destinait ses dernières paroles. Ainsi donc il était né ici ? Triste destiné que la sienne alors que son propre pays voulait sa mort… Amèrement, cela ne manqua pas de rappeler au jeune homme son propre passé. Sasori avait donc été l’une de ses connaissances, sans doute était-ce la raison pour laquelle il avait forgé une marionnette à son image ? De même que Nero, son adversaire allait lui aussi s’éteindre après avoir combattu le Double du Héros… Etait-ce le destin de ce dernier, que de combattre l’Hibi jusqu’à son dernier souffle ? Repoussant ces questions vaines sur le moment, l’Ombre écouta alors les derniers mots de son ennemis, qui se firent d’ailleurs plus lents et par saccades…

« Dark Link… Une dernière chose… Méfie toi… Nos ennemis sont souvent en face de nous et plus proches qu’on ne le croit, on ne le remarque que trop tard… Daidara, Kisame, il est temps de partir… »

Restant silencieux alors qu’il lui donnait un conseil, l’Ombre ne comprit pas pourquoi il le fit. Etait-ce une notion Hyrulienne que de s’inquiéter pour son ennemi alors que l’on s’éteint ? Peut-être était-ce la une façon de s’assurer de ne pas être oublié, par une personne tout du moins. Baissant alors le regard devant l’incompréhension qui le tenaillait, le jeune homme aperçu alors le corps d’une des marionnettes, le Sasori originel de toute évidence… Ouvrant sa bouche et étendant alors sa langue à la façon d’un caméléon, le Double arracha alors l’ombre de l’effigie humaine qu’il entreprit d’avaler… Dévorant ainsi sa proie irréelle, l’habitant du Monde en Noir et Blanc accepta alors le dernier conseil de son adversaire qui venait de rendre son dernier souffle. Mais il s’agissait là aussi d’un message : « Je me méfie de tous et je chasse tout ce qui se mettre en travers de mon chemin, même les ombres ». Refusant d’absorber les ombres d’être vivants, le jeune homme pouvait tout à fait le faire avec les objets, et c’est en relevant la tête qu’il vit Kisame et Daidara. Ces derniers lui firent quelques mots avant de disparaître, auxquels il n’y fit pas du tout attention. Son esprit s’égarait et c’est Presque avec soulagement qu’il entendit la voix de Lully.
Ce dernier semblait joyeux, était-ce à la vue de son corps si pitoyable maintenant ? Mettant un certain temps à comprendre les raisons de son enthousiasme, Dark Link comprit enfin que le château avait été défendu par les autres membres du Groupe avec succès. Que d’embarras… Et dire qu’ « il » ne s’était pas montré !
… Un instant.

Tournant vivement la tête, le jeune homme d’Ombre sentit alors quelque chose de différent dans l’air… Oui, bien que légère, il s’agissait là de l’odeur putride du Héros du Temps ! Cherchant d’un regard éperdu la source de cette puanteur, l’Ombre la découvrit bientôt avec déception : Les compagnons –dont l’un qu’il reconnaissait vaguement- de Link s’étaient agglutinés autour de la Princesse comme des mouches autour d’une fleur aux odeurs divines. La rage qui le caractérisait à l’évocation de son double faillit le reprendre, mais il n’était plus guère en état de continuer d’autres combats. Serrant alors Lully à la taille afin de l’amener contre lui, Dark Link vit la femelle du Prince adresser un mot à une jeune femme en leur direction. Sans doute Lully avait-il fait comprendre que Dark Link était blessé.
Sans doute ne l’avait-elle pas reconnu dans la nuit noire et qui plus est, dans sa forme ténébreuse ! Comprenant maintenant pourquoi les Gardes passaient à côté d’eux sans forcément l’apercevoir, le jeune homme parla alors tout doucement.


« Viens… Il ne nous est plus nécessaire de rester ici, le Seigneur n’est plus présent et cette femelle saura se débrouiller seul. Il nous vaut mieux éviter de rencontrer ces chiens galeux… »

Utilisant les dernières forces qui lui restaient, le jeune homme d’Ombre rassembla ses particules d’Ombre qui finirent par englober Dark Link et Lully. Si ce dernier avait voulu pousser un cri de surprise, le Double n’en entendit rien et déjà le voile noir les recouvra avant de s’aplatir telle une flaque d’eau noire. Et tandis qu’elle se glissa entre les personnes présentes avant de disparaître dans la nuit, un écho de pensées envers l’homme qu’il venait de combattre raisonna dans son sillage…

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ygdrassyl
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 25
Date d'inscription : 21/02/2008

Fiche personnage
Guilde: Le groupe sans nom - VII
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Sam 12 Sep - 22:29

Le simple fait de marcher provoquait une douleur insoutenable. Il ne pouvait se mouvoir seul, même en boitant. Il était contraint de prendre appui sur l'épaule de Lliude pour se déplacer. L'ultime assaut du Spectre Noir avait laissé de lourdes séquelles. Elles mettraient du temps à se cicatriser complètement. Serrant les dents à chaque fois qu'il devait poser le pied au sol, Ygdrassyl se sentait diablement diminué. Il avait horreur de cela. Il n'avait cependant pas le choix, il devait rester ici encore quelques temps, quitte à se montrer aux yeux de tous dans ce piteux état. Faisant signe au Sixième de se stopper devant la grande porte qui leur faisait face, le vagabond blond se mit à farfouiller dans une de ces poches afin d'en extirper une petite fiole remplie d'un liquide rouge et visqueux. Jetant négligemment le bouchon au sol, le jeune homme but le contenu du flacon d'une traite avant de le laisser tomber au sol. Une de ces mystérieuses potions qui permettaient de soigner les blessures, même les plus profondes. Elle faisait déjà effet, le jeune mage le sentait. Il ne pouvait, certes, toujours pas poser le pied au sol, mais la douleur avait grandement diminuée et il semblait pouvoir se mouvoir avec plus d'aisance. Reportant tout son poids sur l'épaule de Lliude, il lui indiqua d'une grimace qu'ils pouvaient continuer. Ouvrant une porte à deux battants, les deux compagnons débouchèrent sur l'extérieur. Aveuglés quelques instants par la soudaine clarté ambiante, ils furent contraints de plisser les yeux quelques instants, le temps qu'ils s'habituent à la lumière. Plus loin devant eux se trouvait la Princesse, en compagnie de la Neuvième du Groupe sans Nom et de plusieurs autres individus. Partout autour, des gardes s'affairaient. Les deux compagnons avancèrent lentement, arpentant le champ de bataille, la tête haute. Malgré ses blessures, Ygdrassyl conservait une certaine fierté et une certaine majesté dans son port. Il était dans sa nature de ne jamais faire montre de sa faiblesse. Ayant bandé son épaule gauche et recouverte celle-ci à l'aide de son long manteau qu'il avait récupéré, il semblait presque indemne. Hum. Les derniers lieutenants de Ganondorf s’étaient sois effondrés, sois enfuis. Il n’y avait plus de danger immédiat. Tout était donc bien fini. Encore quelques pas, et les compagnons arrivaient à la hauteur du groupe. Saluant d'un bref signe de tête les alliés présents, le vagabond blond s'inclina ensuite respectueusement devant la Princesse. Lliude fit de même.

« Mes hommages, Princesse. » Commença t'il en relevant péniblement la tête pour chercher son regard. « Je suis porteur de nouvelles. De bonnes nouvelles en vérité. » Fit-il, dissimulant sa douleur. « Tout d'abord, sachez que votre mari est en vie, quoique meurtri par l'effondrement de la tour. Sachez également que, comme vos merveilleux dons ont du le pressentir, nous sommes victorieux. Totalement victorieux. Le Seigneur Noir et ces sombres créatures ont fui après une ultime bataille, après avoir compris que le château ne tomberait pas. Et le Spectre qu'il avait invoqué pour couvrir sa fuite à été abattu, nous nous en sommes assurés. » Finit-il dans une profonde référence pour masquer la grimace de douleur qui apparaissait sur son visage. Réprimant une nouvelle fois sa souffrance, il reprit la parole. « Si je puis me permettre, Princesse, la situation est des plus chaotiques. Le château d’Hyrule a besoin d’une voix sereine pour le rassurer. Bien évidemment, je ne peux m’imaginer combien votre peur pour votre mari doit être immense, mais je suis aussi certain qu’il est sain et sauf, aussi ma dame, je pense que le plus sage dans l’immédiat serait de mettre un terme à la panique qui s’est emparée de tout le royaume. Dit-il d'une voix assurée. Mais presque aussitôt, il éleva de nouveau la voix. Bien sur je ne suis que votre humble sujet et ne saurait prendre la décision requise pour le bien du royaume. Excusez mes manières cavalières, ma dame. Finit-il, contrôlant habilement les tremblements dans sa voix.

Il entendit vaguement Lliude dire lui aussi quelque chose à la Princesse tandis que le jeune homme refoulait sa douleur au plus profond de lui-même. Il était diablement affaibli. Le combat avait prit fin juste à temps. Le vagabond blond n’aurait pu supporter d’avantages de combats. Néanmoins, il trouva le courage de réajuster la broche dorée qui attachait sa cape. Elle brillait comme si elle venait d'être forgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lukrèce
La Rêveuse | Comédien(ne) à deux visages
La Rêveuse | Comédien(ne) à deux visages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1209
Age : 23
Date d'inscription : 22/06/2007

Fiche personnage
Guilde:
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Dim 13 Sep - 11:32

Quelque part, Lully se sentait coupable. Il n'avait pas combattu, non, il n'était même pas blessé. Oh, il avait certes quelques égratignures sans importance mais ce n'était rien comparé à ce que ses compagnons avaient subi... Bien sûr, cela ne signifiait pas qu'il voulait absolument se faire mal, mais il y avait une sorte de malaise qui s'emparait de lui alors qu'il se rendait compte qu'il n'avait rien fait, mis à part fuir - et encore.
Lorsque Kisame et Daidara se rapprochèrent du corps de Sasori, l'amnésique ne réagit pas. Ses yeux azurés s'étaient déposés sur la jeune fille qu'il avait vaguement aperçu un peu plus tôt - le combattant qui connaissait son nom l'avait nommé "Océane". La jeune femme aux allures nobles avait effectué un geste en leur direction et c'était justement cette Océane qui se dirigeait à présent vers eux. Il tentait depuis un petit moment de comprendre pourquoi cette jeune fille venait en leur direction - son esprit ne comprenant ni suspicion ni réelle confiance envers une inconnue - mais la réponse ne venait pas...
Il revint brusquement aux évènements qui se passaient près de lui lorsqu'il s'aperçut que les yeux de Daidara n'avaient pas quitté Dark Link. Étant sur la trajectoire de son regard, l'hylien sentit un étrange frisson le parcourir. Ce n'était pas normal.

Les paroles du membre de l'Hibi ne firent que perdre davantage Lully. "Sharingan" ? Il ne connaissait pas ce terme... Et que venait faire le mot "pupille" dedans ? Etait-ce une référence à ces yeux si anormaux que possédait Daidara ? Des yeux d'un rouge si profond qu'ils semblaient lire jusqu'aux moindres tréfonds de votre âme, un peu comme les yeux de...
L'amnésique frissonna de nouveau et glissa la paume de sa main sur son front lancinant. Une douleur sourde s'insinua en lui. Un mal de crâne. Il réfléchissait trop, peut-être. Il ne réagit pas alors que son compagnon l'attira vers lui en le prenant par la taille mais lorsque la voix atténuée de l'Ombre parvint à ses oreilles, il fit de son mieux pour se concentrer sur chaque mot... Et seules les Déesses savent à quel point cela lui était difficile.


« Viens... ...plus nécessaire... rester ici, le Seigneur n’est... ...femelle saura se débrouiller seule. ...éviter... ces chiens galeux... »

Certains mots échappaient à l'esprit douloureux de l'amnésique mais il avait saisit le principal et il acquiesça sans rien ajouter, la main toujours au front, les yeux mi-clos. Il tenta de reprendre contenance : Ce n'était pas lui, le blessé, et c'était pourtant lui qui avait les pensées les plus embrouillées ! Ce n'était pas équitable. Avec beaucoup d'effort, il se redressa un peu et ses pupilles bleu ciel parcoururent rapidement le petit groupe qui se tenait un peu plus loin. Il y avait deux personnes que le jeune homme ne connaissait pas, un homme aux cheveux emmêlés d'un rouge vif- plus vif que le rouge des cheveux de Sélène qui étaient plus soyeux, plus élégants, plus... féminins, en soi - et un autre qui se tenait en retrait et que Lully n'arrivait pas vraiment à détailler. Océane était à quelques pas d'eux, à présent, la jeune femme blonde aux vêtements si fins se tenait droite, l'air digne, au loin, et l'amnésique reconnut deux membres du Groupe Sans Nom - Cinquième et Septième s'il ne se trompait pas. Il fut content de les voir, blessés, certes, mais toujours vivants, malgré le fait qu'il ne les connaissait pas vraiment.

Il ne put se prêter plus longtemps au jeu de la description car Dark Link déploya sur eux les particules d'Ombre alentours qui les enveloppèrent dans un voile noir, sombre cocon protecteur, et Lully ne put empêcher un cri de surprise de franchir ses lèvres. Ce n'était pas la première fois qu'il vivait une telle expérience, mais il avait été pris au dépourvu. Bientôt, il ne voyait plus rien d'autre que les ténèbres qui les recouvraient. C'était une bien étrange sensation que d'être à l'intérieur d'une flaque d'ombre et de la sentir se glisser à travers le monde alentour, sans que rien ni personne ne puisse l'arrêter...

Poussant un petit soupir qui se perdit rapidement dans le néant, Lully se laissa aller à la sensation de sérénité qui s'infiltra en lui. Il ne voyait pas son compagnon, il ne l'entendait pas non plus, mais il s'en fichait bien. Il savait qu'il était là, tout près. Il le
sentait.
Il se détendit progressivement et ferma les yeux. La vue était la même que lorsqu'il avait les yeux ouverts : Le noir. Encore et toujours. Cela ne le dérangeait pas. Il se sentait bien. Le mal de tête avait disparu...
Et la pensée qui l'accompagnait s'était évaporée avec la douleur.


[ HRP : Juste une petite précision parce que c'est vrai que ça porte à confusion, mais Lully n'est pas une fille =O La joueuse qui l'incarne, d'accord, mais le personnage est un homme. Pas très viril, je vous l'accorde, mais un homme quand même. XD ]

_______________________


Code couleur : #5b6be5.
Autre personnage : Abigaïl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Dim 13 Sep - 13:46

La Princesse était complètement abasourdis par se qui ses passer, la destructions de son château et surement aussi par la peur de voir des blessés, Sa première chose que elle voulue c'était aller voir qui avait combattue le seigneur du malin et aussi voir son mari qui était dans la tour qui ses effondrer lors du combats contre Ganondorf.
Mais au moment ou Cabron allait l'accompagner océane se rejoignis au groupes et d'un air serieux qui ne lui allait pas du tout elle dis au groupe


-Vous êtes... ! Bref, peu importe ! Y a-t-il du nouveau ?

un silence restat pendant quelque seconde qui fus couper par la Princesse qui demanda d'aller s'occuper d'un blessé qui n'était autre que Dark link, Cabron ne bougea pas , il avait beau avoir combattus a ses coter contre l'akatsukie il avait décider de ne rien faire , entre les deux homme c'était bizarre au début il s'était combattus et par la suite il avait combattus ensemble et maintenant il ne savait pas comment s'était était t'il ennemis ou allier ? seule le temps le diras .
Cabron aurait du sens douter mais Océane se portât volontaire et alla s'en occuper et Cabron qui regarda dans la directions tombas sur le regard de Dark link qui était emplie de haine.
Oui en quoi allait être le futur ?
Entre temps Ygdrassyl arrivas et s'inclina devant la princesse et lui anoncas de bon nouvelle, Cabron le regarda et vis toute ses blessures , Ygdrassyl fesait mine de ne pas souffrir pour garder surement un minimum d'estimes sur se sujet la Cabron le comprenait il aurait fais la même choses


" hummm... il a subis de bon dégats et blessures zang et le demis Prince doivent etre dans un sale etats humpf sa les deraneras pendant un petit moment et au moins sa les calmeras un peu ...hahaha" Pensas alors Cabron


- Princesse, Ygdrassyl a raisons il serait bien que votre voix apporte réconfort a la populations pour leur redonner courage bien sur cela ces a vous de décider , bien sur Gsix et moi même resteront a vos coter le temps que tous sois réellement en ordre , si vous le voulez bien sur ?

En observant sur le coter Cabron vis que Dark Link et le guerrier avait disparut , surement un des tours de passe passe de Dark link .

hrp excuse moi lully j'avais oublier que tu avais fais un persos garçon XD hrp

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Zelda Nohansen Hyrule
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
Princesse de la Destinée. ∫ Édile de Nayru.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2448
Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2007

Fiche personnage
Guilde: -
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Lun 14 Sep - 17:29

Simplement rassurée de savoir qu'Océane allait prêter main forte à Lully, elle ne s'occupa plus de ce qui se passait dans cette direction, où elle ne distinguait de toute façon pas grand chose à cause de l'obscurité. Ne s'était-elle pas volontairement éloignée sur ordre de l'Ombre qui l'avait secourue? Elle ne remarqua donc pas que ces derniers avaient quitté le château, précédés par les membres de l'Hibi qui étaient encore présents jusque là.

Ce fut alors qu'elle allait reporter son attention sur les deux jeunes gens qui lui avaient offert de l'escorter jusqu'à l'intérieur du château, et se mettre en route, qu'elle remarqua que deux nouvelles personnes arrivaient. L'un d'eux était un jeune homme aux longs cheveux blonds et elle n'aurait pas remarqué qu'il était blessé s'il n'avait pas été soutenu par son compagnon pour se déplacer. Une impression de déjà-vu ... Elle mis un instant avant de se souvenir pourquoi ce visage lui était familier. Même si elle ne retombait pas sur son nom, il s'agissait d'un ancien garde. Elle connaissait bien aussi celui qui l'aidait à avancer, Lliude était un ami de son mari et les rares fois où elle avait pu quitter le château il était fréquent qu'elle l'ait rencontré. Elle l'avait revu dans la tour peu de temps avant de devoir sauter par le vitrail. Il avait donc pu échapper à l'explosion, elle en fut soulagée, et ces deux guerriers revenaient de l'intérieur! Elle s'inquièta cependant que Dun ne soit pas avec eux et contint difficilement son envie de courir les rejoindre pour avoir des nouvelles plus rapidement.

Lorsqu'ils arrivent à sa hauteur, ils s'inclinèrent et lui firent un bref résumé de la situation. Elle ne put retenir un soupir de soulagement quand elle appris que son mari était en vie, et murmurer un faible "Merci". Ce qu'elle pensait fut donc confirmé, la victoire avait été acquise. Une victoire qui avait cependant coûté cher en vies, et qui ne laissait pas non plus le château indemne.

« Si je puis me permettre, Princesse, la situation est des plus chaotiques. Le château d’Hyrule a besoin d’une voix sereine pour le rassurer. Bien évidemment, je ne peux m’imaginer combien votre peur pour votre mari doit être immense, mais je suis aussi certain qu’il est sain et sauf, aussi ma dame, je pense que le plus sage dans l’immédiat serait de mettre un terme à la panique qui s’est emparée de tout le royaume. Bien sûr je ne suis que votre humble sujet et ne saurais prendre la décision requise pour le bien du royaume. Excusez mes manières cavalières, ma dame. »

- Princesse, Ygdrassyl a raison il serait bien que votre voix apporte réconfort à la population pour leur redonner courage bien sûr cela c'est à vous de décider, bien sûr Gsix et moi-même resteront à vos côtés le temps que tout soit réellement en ordre, si vous le voulez bien sûr ?

Ygdrassyl, c'était bien ça son nom, elle s'en souvenait maintenant. Et il avait effectivement raison. Elle aurait eu envie d'aller voir elle-même l'état de son mari, et elle aurait également voulu savoir plus en détail ce qui s'était passé, mais les combattants ne devaient avoir envie que d'une chose à présent, prendre du repos et se soigner, et elle-même avait des obligations envers le royaume.

"Ygdrassyl... Vous avez fait partie de la Garde Royale n'est-ce pas .. ? Ne vous excusez pas, vos paroles sont sages, ce sont de bons conseils que je vais suivre. Je vous suis reconnaissante d'être venu m'apporter des nouvelles de ce qui s'est passé.", quand elle continua elle s'adressait aussi à Lliude, et une brève inclinaison de la tête accompagna ses remerciements, "Et au nom du royaume je vous remercie pour tout ce que vous avez fait. Pour l'instant prenez le temps de vous reposer et soigner vos blessures, prenez aussi soin de mon mari s'il vous plait, et plus tard je serai heureuse d'entendre le récit détaillé de ce qui s'est passé."

Elle reporta ensuite son attention sur Cabron pour répondre à sa proposition.

"Votre aide sera grandement appréciée. Il va y avoir beaucoup à faire..."

La nuit avait été longue, très longue... Et le jour n'allait pas tarder à se lever, mais elle n'aurait pas l'occasion de se reposer. Il faudrait, avant même de penser aux réparations, constater les dégats plus en profondeur, rassembler les blessés et mettre à leur disposition tous les soins nécessaires... Mais elle devrait aussi annoncer la nouvelle à son peuple. Les informer sur l'issue du combat bien évidemment, les rassurer du mieux qu'elle pourrait. Ganondorf était de retour et bientôt la nouvelle se répandrait comme une trainée de poudre avec la peur qui pouvait accompagner une telle nouvelle. Elle devrait pouvoir assurer à son peuple que des mesures seraient prises et qu'il était en sécurité, ou du moins qu'elle ferait tout pour.

[Note HRP: Bon, le RP a déjà bien duré et le sujet principal se termine, dons si vous voulez encore poster pour clôturer du point de vue de votre personnage vous pouvez, mais le RP s'achève ici, pour une suite ça sera dans un autre RP qui suit chronologiquement ^^]

_______________________
Couleur : #2c6eb2





SPL - Join now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hyrulesjourney.com
Aegis
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 23
Date d'inscription : 11/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Les Chevaliers du Phœnix
Race: Sheikah Sheikah
Description:

MessageSujet: Re: En contrebas du château   Mer 16 Sep - 19:28

La jeune fée ne s'était pas fait prié, car à la demande de la Princesse, elle se rendit rapidement vers la direction que la noble dame avait indiquée. Un homme blessé, il y avait en effet eu un combat en cet endroit, mais la surprise d'Océane se fit grande lorsqu'elle ne trouva... Personne. Enfin, des cadavres, oui, mais des blessés, non. Hallucination ou vérité, cela se sut assez vite lorsque la marchande tourna la tête, effrayée, vers l'endroit où elle avait laissé la Princesse, pour remarquer qu'il y avait une autre personne en moins. Le jeune blond auquel elle n'avait pas accordé beaucoup d'importance, trop attirée par la jeune femme de la lignée royale. La fée regardait à droite, à gauche, tout était... fini ? Un messager était même venu annoncer des nouvelles, qui semblaient être relativement bonnes.

Figée sur place, elle observait désespérément ses deux compagnons s'éloigner en compagnie de la jeune reine.Un vent puissant fit voler ses longs cheveux bleu-marine, les faisant recouvrir son visage et ses yeux particulièrement mélancoliques. Le simple fait de savoir qu'elle aurait pu sauver des vies en arrivant plus tôt la désespérait, ce n'était pas le sentiment d'avoir failli à son devoir de chevalière qui l'embêtait, non, elle agissait indépendamment des principes de sa guilde, qui n'étaient d'ailleurs pas bien différents des siens.

-Cabron... Gsix...
Attendez-moi !


L'expression de ses yeux changea soudainement, si elle n'avait pas empêché la destruction du château, elle pouvait au moins aider à sa reconstruction. La fée fit un large sourire avant de se mettre dans une course folle qui la fit rattraper les autres.

-Je... Je voudrais... vous aider !! fit-elle particulièrement motivée, quoiqu'un peu essoufflée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les évènements ne prirent pas beaucoup de temps pour s'ébruiter, quant à Océane et ses compagnons, ils prirent le chemin de leur repaire, une fois que tout rentra dans l'ordre, leur mission finalement "remplie", bien que ça ait pu être mieux.

Là-bas, ils vécurent heureux, et eurent beaucoup de schtroumpfs. *SBAF*

HRP : Désolée, je ne suis pas habituée à mettre ce *SBAF* en RP, mais bon XDD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

En contrebas du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Castel Royal-