Forum de RP basé sur le thème de Zelda (Ocarina of Time), coupé au site de RPG en ligne Hyrule's Journey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La fin de la vérité [Rpey Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Mar 13 Jan - 21:03

[ Pour situer un peu les choses, ce rp se passe quelques heures après celui au château "Un petit moment de répit". Etant donné que ce rp se rapprochera beaucoup de l'intrigue Akatsuki (désolée pour le mot, ça me tentait trop x) et qu'il risque d'y avoir à tout moment du people, il est donc préférable que ce rp soit privé =) (d'ailleurs Cabron, on prend les paris ? XD) ]

La journée avait bien commencé, le château était devenu assez actif. Les rumeurs sur les événements de la journée précédente avaient vite fait le tour des gardes. Chacun émettait sa propre hypothèse mais personne ne connaissait la vraie vérité. Fermant la porte derrière elle, Luna quittait sans un bruit la bibliothèque, puis marchait dans les couloirs du château. Ce petit moment paisible l'avait reposé et elle avait eu toutes les informations qu'elle souhaitait. Sur son chemin, elle croisait la plupart du temps des gardes trop curieux, profitant de l'occasion de voir la garde royale qui était avec le prince pour demander des explications sur l'état de ce dernier. Elle ne disait jamais rien, ne faisant pas attention à leurs paroles, et continuant son chemin. De toute façon, même si elle le pouvait, jamais elle n'aurait révélé les événements qui s'étaient passés au lac Hylia. Etant donné qu'une garde royale et que le prince lui-même étaient impliqués dans une situation très délicate, le fait que tout le monde soit au courant de cela ne ferait qu'aggraver les choses. Arrivée dans la cour du château, Luna s'approcha de son cheval, puis commença à l'atteler.

" J'espère que vous allez mieux maintenant "

Sans même avoir tourné la tête, la jeune femme avait sentit que Dun venait d'arriver. Elle se contenta de s'installer sur la selle du cheval, puis attendit que le prince fasse de même. Elle le regarda, en souriant.

" Je pense qu'un moment dans la plaine changera les idées de tous. Et puis le temps s'annonce magnifique, autant en profiter... "

Bien sûr, ce n'était pas vraiment les intentions de la jeune femme. Etant donné les regards des gardes posés sur eux comme s'ils semblaient écouter la conversation, il valait mieux ne pas éveiller les soupçons. Après avoir quitté le château, Luna commença enfin à expliquer ce qu'elle souhaitait faire. De toute façon, même si elle voulait le cacher, Dun le saurait rapidement donc autant tout dire lorsqu'il y a le temps.

" Avant de partir, j'ai fait un petit tour à la bibliothèque et j'ai trouvé quelques informations interessantes sur les réceptacles. Il existe des réceptacles non-humain, matérialisés sous forme de la vérité, les rêves... Tout ce qui attire les êtres vivants mais ayant tout de même des pouvoirs, ils se défendent en invoquant des monstres ou autre... "

A vrai dire, Luna n'avait pas réellement trouvé toutes les réponses à ces questions. Il y avait bien quelque chose concernant ce type de réceptacle mais concernant ceux qui sont chez des êtres tout comme Dun ou elle-même, il n'y avait rien dessus, chose qu'elle regrette d'ailleurs. Après avoir marqué une petite pause, la jeune femme reprit, pour annoncer leur destination.

" Nous nous dirigeons vers le temple de l'Ombre, je suis déjà allée deux fois dans cet endroit. Les réceptacles se trouvent dans des endroits dangereux et emplis de magie, comme les temples. Mais je suis sûre qu'il y en a un dans ce temple, et je crois même l'avoir vu plusieurs fois sans m'être doutée de quelque chose... "

Si ses soupçons étaient juste, cette salle avec toutes ces inscriptions qui lui avait donné tant d'éléments, que ce soit pour fermer la porte des ténèbres ou pour son passé, renfermait le réceptacle de l'ombre, matérialisé sous la forme de la vérité, et tous ces monstres qui gardaient le temple étaient la création de ce réceptacle. Seulement, le temple serait encore plus dangereux cette fois-ci que les deux autres fois. Il fallut peu de temps pour que les deux voyageurs arrivent au cimetière, le temple était en face d'eux, l'épreuve allait réellement commencer.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Mer 14 Jan - 21:36

[moi je dis sa vas partir en couille XD je parie 5 euros XD ]

Depuis le combats dans l’antre même de l’akatsuki Cabron avais fais du chemin il avais changer autant mentalement que physiquement, il avais pris de la carrure et il reflechisais beaucoup plus avant de foncer dans le tas. Juste avant de venir au temple des ombres il avais rencontrer Neto son amis Léo et il appris que d’une son amis avais rejoins l’akatsuki et que se groupe avais un autre nouveaux membre du nom de sasori, Cabron avais bien sur rencontrer Roxas un peu plus tard et c’étais entraîner avec lui pour s’améliorer lui-même et ces techniques de combats et de magie, par la suite cabrons avais revue un ancien amie a lui night mare qui avais changer d’apparence et il appris aussi que il faisais partis du groupe sans nom . Cabron avais depuis longtemps décider de rentrer dans le groupe sans nom mais n’avais trouver le prince ou le bon moment pour le faire, finalement il avais eu vent d’une sortis du prince avec un des gardes royaux dons sont ami étais amoureux et ce garde n’étais autre que Luna , Cabron venais juste d’arriver dans le cimetière que il reconnus luna grâce a son auras qu’il avais déjà sentis au lac hylia et il reconnus aussi l’aura mystérieuse du prince , il s’avan d’un pas sur sa lance a la main droite et le bout de miroir du groupe sans nom dans la main gauche

- Mes honneurs prince de Hyrule Dun et mes honneurs a vous aussi dame Luna.

Cabron s’agenouilla et se relevas aussi tôt sans que personne ne le lui demande , on pouvais remarquer aussi que cabrons portais des gant ou plutôt des mitaines en cuirs sur les mains sûrement pour protéger du feu masi un sigle i étais sur le dos des gants un sigle qui représentais des flammes

- J’ai eu vents que le prince sortais du châteaux accompagner d’un garde royaux et je voulais en être sur de mes propres yeux, mais bon comme vous vous en doutez je ne suis pas ici pour jouer les commère mais pour vous aider, je me doute bien que vous n’éte pas devant le temple de l’ombre pour regarder la tombe des musiciens du royaume.

Cabron avanças juste asser près pour être devant le prince et Luna et finalement parlas

- étant un bon citoyen de Hyrule je viens aider mon prince et sa garde mais en temps que simple loup solitaire je suis aussi ici pour aider un groupe qui d’après certaine personne,serais sans nom et donc je ne fais partis que grâce a une ancienne alliance que vous avais fais avec mon ancienne guilde Prince dun . Se qui veux dire que je ne veux pas étre simplement une alliance je voudrais devenir un membre du groupe sans nom. Je connais les raisons de se groupe et j’ai moi aussi des raisons di entrer comme pour protéger les gens qui me sont chère et aussi en apprendre plus sur la nonne qui a faillis me tueret j‘ai aussi quelque informations sur l‘akatsukie qui pourrais vous interesser. Donc je crois que ce bout de morceaux de verre et a vous prince je ne fais plus partis de l’alliance avec mon ancienne guilde donc se bout de verre et de nouveaux a vous et il me reviendras si je suis accepter dans le groupe sans nom ? Non?

Cabron avais parler avec une certaine arrogance dans ses mots,il avais changer voir un peu trop mais il le fallais car le Cabron qui étais sans danger nes plus maintenant il ne restais plus que un Cabron qui deviendrais dangereux pour tous ces ennemis. Il avais envoyer dans la directions du prince le bout de miroir qu’il avais obtenue le jour de l’alliance entre les chevalier du phénix et le groupe sans nom, ces depuis se jour la que Cabron comprit que sa place n’étais pas parmi eux mais parmi le groupe sans nom!

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Sam 17 Jan - 16:53

Après le départ de Luna, Dun s’endormit bien vite, sombrant dans un sommeil réparateur dont il ne se souviendrait pas du rêve au réveil. Mais alors même que la Garde Royale se trouvait encore dans la bibliothèque, une personne frappa à sa fenêtre tout doucement. Néanmoins, cela suffit à réveiller le jeune Prince qui vit alors la silhouette d’Ygdrassyl apparaître derrière le verre. Le Sheikah s’était hissé jusqu’en haut de la tour avec agilité pour rejoindre Dun comme celui-ci l’avait demandé par le biais du miroir de la Nonne. Ayant récupéré de l’énergie, l’ex-Chancelier se leva rapidement et alla lui ouvrir l’accès à la chambre ; en constatant au passage que l’écrasement de la Réalité sanglante avait été dissipée. Cela soulagea Dun qui finit par s’assoir sur son lit avec près de lui un bocal contenant son œil naturel. L’artificiel avait été brisé lors du combat dans cette dimension des Rêves, mais il n’était de toute façon plus d’utilité. Bien sûr, l’opération avait été réalisée par le biais de la magie et la Sorcellerie que le jeune Prince avait appris voici quelques mois à Ygdrassyl pour l’occasion. Ce dernier compris bien vite les raisons de sa venue, et après s’être exercée sur les tiges de roses présentes dans la pièce pendant quelques minutes, il dit à son mentor de respirer et de ne pas crier, au risque d’ameuter tous les Gardes du château. Dun savait fort bien pourquoi il disait cela, inutile pour le Sheikah d’essayer de lui mentir : Cela faisait mal. C’est d’ailleurs en serrant entre les dents un tissu déchiré d’un vêtement qu’il attendit le choc, et ce dernier ne se fit guère attendre… [On a décidé de pas faire ce RP entre nous pour pas tout ralentir]
~~~
Des lueurs dues à la douleur passée l’éblouissant encore, Dun sortit de sa chambre avec un léger sourire sur les lèvres, le soulagement de la fin de cette même douleur arrivait à le rendre de meilleur humeur. C’est pourquoi il ne cilla même pas lorsque les Nobles chuchotèrent sur son passage, trop occupé à voir à nouveau avec ses deux yeux. Allant tout d’abord prendre une collation dans la salle des Gardes pour se restaurer convenablement, le jeune homme pu toutefois remarquer que le brouhaha se stoppa quelques secondes à son entrée dans la salle à la grande Cheminée. Brouhaha qui reprit bien vite avec des éclats de rire lorsque le Prince leva les bras en guise de victoire. Contrairement aux personnes de haute caste, Dun pouvait se mêler plus facilement aux roturiers qui croyaient maintenant à la plus plausible des rumeurs circulantes dans les couloirs : Le Prince venait de prendre l’une des plus belles cuites de sa vie. Inventant récits et auxquelles lui-même aurait pu finir par croire à propos d’une soirée un peu trop arrosée la veille, le jeune homme finit par sortir de la grande salle en faisant un signe de la main. Contre les rumeurs, nul n’était plus efficace que d’autres rumeurs qui faisaient le bonheur des radoteurs, plus terre à terre toutefois.
Le jeune Prince avait eu l’occasion de jeter un œil à la grande horloge de la salle pour finalement constater qu’il était en retard sur l’heure annoncée à Luna. Et c’est d’un pas pressé qu’il la rejoignit dans la cour. Le sommeil réparateur qu’il avait fait, son œil revenu, et le repas pris dans la salle des Gardes l’avaient revigoré.


" Je pense qu'un moment dans la plaine changera les idées de tous. Et puis le temps s'annonce magnifique, autant en profiter... "

Même si ce n’était qu’une phrase destinée à tromper les oreilles vicieuses, Dun acquiesça d’un sourire : De tous les lieux d’Hyrule, la plaine était l’endroit le plus propice au vent et à la brise Hyrulienne. Même s’il avait perdu son élément du vent voilà des années, le souvenir qui lui en restait ne pouvait être négligeable. Et c’est en lançant au galop sa monture que le jeune homme pu sentir ce dernier fouetter son visage. Malheureusement, il fallait bien sûr revenir à la réalité, il s’en doutait et le savait, Luna ne tarda d’ailleurs pas à aborder le sujet.

" Nous nous dirigeons vers le temple de l'Ombre, je suis déjà allée deux fois dans cet endroit. Les réceptacles se trouvent dans des endroits dangereux et emplis de magie, comme les temples. Mais je suis sûre qu'il y en a un dans ce temple, et je crois même l'avoir vu plusieurs fois sans m'être doutée de quelque chose... "


Mais de là à ce que Luna le conduise au Temple de l’Ombre… ! En entendant ce nom, Dun faillit sursauter tant il ne s’y attendait pas. Mais alors que l’entrée de la bâtisse se profilait devant lui, après être resté silencieux durant tout le trajet, l’ex-Chancelier se rendit à l’évidence et se résigna à entrer à nouveau en ce lieu. Ce n’était pas tant le danger qu’il représentait ou le souvenir pouvant le hanter, mais tout simplement la lassitude de retourner dans ce lieu sombre. Dès son premier pas dans ce lieu souillé, il repensa alors aux paroles de Luna et sentit un autre pouvoir semblable au sien. Ce dernier était toutefois différent, l’un s’axant comme elle l’avait dit sur la Vérité –notion humaine et démoniaque- et celui de Dun sur la Réalité –notion naturelle-. Poussant un soupir déçu, le jeune homme se dit intérieurement que ce n’était guère quelque chose qu’il chercherait à avoir…
Mais avant même qu’ils ne puissent s’enfoncer bien loin dans les dédales de ce labyrinthe obscur, une autre personne vint à leur rencontre. Et avant que Dun ne puisse l’en empêcher, Cabron s’agenouilla devant lui comme s’ils étaient en audience. Toutefois ce n’était guère le cas puisque l’ancien Phoenixien arriva bien vite au sujet qui l’intéressait : le Groupe sans Nom. Aux dires du jeune homme, il voulait y adhérer pour des raisons personnelles qu’il expliqua par la suite. Néanmoins, ce n’était pas tant les raisons qui intéressaient Dun, mais le fait même qu’une personne demande à en faire partie. Jusqu’ici, c’était lui qui avait proposé et choisi les membres actuels quand il trouvait des personnes intéressantes. Alors comment réagir face à une demande ?


« Hm… Tes motivations m’importent peu, nous en avons tous des différentes, seul l’atteinte de notre objectif nous intéresse. Mais… »

Mais comment être sûr qu’il avait l’envergure de ce que le Groupe attendait ? La seule condition pour y entrer était d’avoir était d’être fort. Pas uniquement sur le plan de la puissance ou du combat, mais aussi de la volonté et d’autres choses toutes aussi importantes. Ainsi, après avoir réfléchi quelques secondes, Dun sourit à Cabron.
Mais ce n’était pas un sourire manipulateur, sincère ou factice. Non, il s’agissait là d’un sourire carnassier bien décider à imposer à quelqu’un quelque chose qui s’apparentait plus à quelque chose que nous-mêmes n’aimerions pas faire ou répondre. Et alors qu’il commença à marcher en entrainant ses deux compagnons temporaires, Dun parla :


« Dis-moi… Cabron ? Me trouves-tu fort ? »

Une simple question, une infinité de réponse, et encore plus de conséquences…

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Sam 17 Jan - 22:21

« Dis-moi… Cabron ? Me trouves-tu fort ? »


la questions du prince perturbas peu Cabron qui comprit que ce n’étais plus le prince Dun qui lui parlais mais un membre du groupe sans nom . Pendant quelque seconde Cabron en dis rien puis il parla mais cette fois si sans le respect du au titre de prince que avais le prince Dun

- Si je vous trouve fort ? Hummm je vous et vue combattre dans l’antre de l’akatsukie vous utiliser l’élement vent , mais rester sur sa ne serais que une erreur de mas part, je vous et observer lors du tournois sur la place du marché je vous et vue utiliser votre sang et quand nous étions au château je vous et vue encore utiliser votre sang, se nes pas de la magie élémentaire mais de la sorcellerie. Donc déjà vous sous-estimer me coûterais cher..très cher….. Donc pour répondre a votre questions oui je vous trouve fort mais vous n’éte pas imbattable.

Cabron venais de finir sa phrase avec le même sourire que le prince un sourire qui laissais dire que un combats s’imposais mais qu’il ne serais que perte de temps et perte de magie accumuler en eux et qui serais plus utile dans le temple de l’ombre et justement Cabron avances jusqu a la salle ou les flambeaux se trouvais autour d’un piédestal et une porte immense et fermée se trouvais devant eux, Cabron montas sur le piédestal et se tournas vers le garde Luna et le prince Dun

- Mais au lieux de tergiverser je ferais mieux de vous montrer l’étendus de se que je sais faire !

Cabron levas sa main droite et claqua ses doigts, en une fractions de seconde les vingtaines de torche s’allumer et ouvrire la porte qui menais au temple de l’ombre,Cabron descendis du piédestal et précisa

- ma magie nes pas mon seul atouts je suis aussi un bon espions,j’ai apris beaucoup de chose sur l’akatsukie et sur se qui les mènes cette fameuse déese noir et je sai aussi se que et entrain de faire Roxas et Léo en se moment! Tien en parlant du loup

Loiseaux de feu que Cabron avais donner a Roxas arrivais dans sa directions et se posas sur son épaule et l’oiseau comencas a chantonner le boléros du feu , pour le prince Dun et le garde Luna le chant n’étais autre que le boléros du feu mais pour Cabron s’étais un message et pour lui répondre Cabron chantonnas lui aussi le boléros du feu et l’oiseau repartis de la ou il venais il repartais dans la directions de son maître…. Roxas.

- dans le groupe vous avez vos moyens de transmettre des message moi j’ai les miens . Je viens juste de recevoir que une personne proche de nous garde Luna se ramène ici , je veux bien sur parler de Roxas et je viens de le prévenir que je vous protégerais j’usqua son arriver, je me porte garent de se qui vous arriveras et en se qui concerne vous prince Dun si Roxas viens ici ces que nous allons avoir une surprise qui ne m’étonne point vous voyez sûrement de quoi je parle ?

un sourire narquois se mis a naître sur le visage de Cabron , il avais tellement changer en peu de temps il étais devenue plus dangereux que avant même si il restais le même

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 18 Jan - 0:26

Alors que Luna, Cabron et Dun s’enfonçaient toujours plus profondément dans l’entrée du Temple, l’ancien Phoenixien avait répondu au jeune Prince. Les détails que lui donna le jeune homme étaient troublants de précision, alors que lui-même ne pourrait même pas dire ce qui s’était passé exactement dans le Rêve de l’Akatsuki. Le « sang » ? Etait-ce ainsi qu’il voyait sa sorcellerie ? Oui, c’est en effet l’une des façons qu’a le jeune homme de lancer un sort lorsqu’il ne peut procéder à l’échange principal, mais ça ne restait jamais qu’une sous-catégorie de caste. Bah, mieux valait que tous croient à cela… Mais alors même que les trois comparses arrivaient dans à l’entrée souterraine de ce lieu sacré, encore obscur, Cabron claqua alors des doigts et alluma instantanément les torches. C’était en effet impressionnant pour Dun qui ne pouvait faire cela et dépendait uniquement des allumettes…
Pourtant, encore une fois, alors que Dun allait prendre la parole pour répondre au jeune homme ; un oiseau arriva au devant de la scène et lui coupant la parole. Une étrange mélodie l’accompagnait que le jeune Prince n’avait jamais entendu. En effet, il n’avait jamais été en bon terme avec le Héros du Temps et bien sûr ce dernier n’avait jamais eu l’occasion de lui montrer tout ce qu’il avait appris au cours de son périple. Les seules traces que l’ex-Chancelier connaissait de Link étaient celles de son Odyssée couchée sur papier, les notes de musique, elles, ne s’y transcrivaient forcément pas… Toutefois, après avoir parlé avec l’oiseau qui était venu jusqu’à cette caverne sombre remplie de prédateurs, Cabron parla directement à Dun qui lui retourna en retour une expression légèrement surprise… voir aberrée.


« Non. »

Et c’était vrai, Dun ne voyait pas du tout de quoi parlait Cabron. Si cela avait un quelconque rapport avec Roxas, Luna pourrait certifier que le Sorcier n’avait rien fait ; et si c’était de l’Akatsuki dont il s’agissait c’était parfait… Voilà pourquoi il nageait dans la plus parfaite confusion, jusqu’à pousser un soupir dépité. Bah, il verrait bien le moment venu ! Mais alors qu’il se retournait, Dun emprunta le chemin éclairée par les torches nouvellement allumées… Jusqu’à se diriger subitement vers la gauche.

« Je vous remercie d’avoir allumé les torches, cela me permet d’y voir plus clair Cabron… Mais je n’ai pas l’intention d’entrer dans ce Temple, en tout cas moi je ne le ferais pas. »

S’accroupissant près du mur dissimulé par la pénombre, l’ex-Chancelier entreprit alors de déblayer un éboulis de pierre qui s’était durci de par le temps passant. D’après Luna, une sorte d’entité reposait en ces lieux… Une entité qui pouvait même s’axer sur la vérité. Pourtant nulle part le Héros du Temps ne l’avait jamais rencontré ou même aperçu, n’était-ce pas incohérent ? Lui qui avait dû aller jusqu’au plus profond des Temples afin de sauver les Sages ?
En partant de la base que Luna ne mentait pas, une seule solution était envisageable… Et c’est après avoir retiré une grosse pierre tout en bas qui fit s’écrouler celles situées au dessus que Dun la mit en évidence. Elles avaient ainsi libéré une nouvelle issue initialement cachée par les murs du Temple, et c’est en se relevant et se dépoussiérant que le jeune homme commenta la situation actuelle. En effet, si ses compagnons ne connaissaient pas l’histoire dans sa totalité, cela risquerait d’être dangereux par la suite. C’est pourquoi il commença à parler en fixant la noirceur des Ténèbres du tunnel.


« Ce couloir était murée et inaccessible auparavant, mais récemment, un groupe d’aventuriers a su le découvrir et y pénétrer… J’en faisais parti.
En réalité, alors que je n’étais encore qu’un vagabond, celui que l’on nommait Zachachariel avait eu une étrange prémonition à propos d’un danger planant sur Hyrule. En ce temps-là, il était l’un des plus proches et respectés compagnons de la Princesse, et celle-ci fit convoquer les plus puissants guerriers du Royaume pour leur charger d’une mission. Je vous rassure, je ne faisais pas partie de cette catégorie, mais je me devais d’accompagner l’un d’eux où qu’il aille. Vous connaissez peut-être le résultat de cette mission héroïque ?
… Un véritable fiasco. Sur les quatre personnes qui se rendirent au Temple de l’Ombre, seule une survécut, et elle revint au château blessée, à bout de force et même maudit. »

Cette personne, c’était Dun, cela allait de soi. Quant au groupe qui devait se rendre au Temple de la Lumière… Il n’en entendit tout simplement plus parler, sans doute avaient-ils eu moins de chance encore. Mais alors qu’il était encore au milieu de son récit, le jeune Prince s’engouffra dans le couloir dont la poussière soulevée par les pierres était finalement retombée. Marchant à tâtons tout d’abord, puis d’un pas plus sûr sachant qu’il était continuellement droit, il continua son récit.

« Pourtant quelques mois après, lorsque la malédiction infligée par ce Temple corrompu s’est apaisée en moi grâce à la Princesse, je revins pour essayer de retrouver des traces de ce qui s’était passé. Mais alors même que je les observais, je décidais de rebrousser chemin et de refermer pour toujours l’entrée que nous avons empruntée en provoquant un éboulis de pierres.
Toutefois, ce que m’a appris Luna aujourd’hui m’a surpris… »

C’était en effet un spectacle étrange, voir rarissime que Dun avait pu observer à ce moment-là. Bien trop pour son esprit nouvellement guéri ; mais alors qu’aujourd’hui Luna avait parlé de ‘vérité’, les détails de ce dernier lui revenait en tête. Juste à cet instant la sortie du tunnel se profilait dans les Ténèbres comme un disque de lumière. Et alors qu’enfin il sortait de cet espace exigu, Dun pu admirer la vue après que ses yeux se soient habitués à la lumière non-naturelle de ce lieu.
Rien n’avait changé : la ville en ruine construite sous le Temple de l’Ombre était toujours là comme si elle attendait à nouveau des visiteurs ; les restes de la confrontation de l’ancienne armée Hyrulienne aussi ; ces bâtiments semblait avoir été les témoins de tant d’évènements que la pierre elle-même ne pouvait s’en souvenir. En effet, quel meilleur cachette possible que les fondations d’un Temple lui aussi secret ? Détourner le regard par une autre illusion… C’était si finement jouer de la part des concepteurs de cet endroit que Dun en était admiratif ; le Temple de l’Ombre n’était-il pas le Temple des Illusions ? Alors pourquoi ne serait-il pas lui-même une Illusion destinée à tromper le cœur des vaillants ? Parcourant la cité du regard en cherchant quelque chose, le Dixième interrogea à nouveau le Phoenixien et la Garde.


« Savez-vous ce qu’est un Doppelgänger ? Il s’agit du terme que l’on emploie lorsque l’on parle du double fantomatique d’une personne vivante. Etrange n’est-il pas ? Le fantôme est par essence l’être résultant de la mort d’un homme… Théoriquement, les Doppelgängers ne sont que des créatures mythiques, voir idyllique que personne n’a jamais eu l’occasion de voir. »

Son regard avait cessé de bouger lorsqu’il avait prononcé cette dernière phrase, et alors qu’il levait sa main pour désigner quelque chose, il dit dans un souffle et sans pitié :

« Tente de les éliminer. Seul. Même si tes amis arrivent, tu ne dois pas te faire aider, c’est la seule façon que tu as pour montrer que tu as vraiment la volonté de fer qui te permettra d’atteindre ton objectif. »

Et en suivant son doigt, on pouvait alors voir quelque chose qui n’était logiquement impossible, quelque chose qui n’aurait pas dû exister mais qui se trouvait là sous ses yeux, comme si la vérité elle-même avait été altérée. En effet, deux personnes fixaient le groupe depuis qu’il était entré ; deux personnes à la consistance fantômatiques ; deux personnes qui avaient été les propres maîtres de Dun –lui-même jugé fort par Cabron - ; deux personnes enfin, qui ne comptaient pas les laisser repartir vivants.

Orpheos et Efelron se trouvaient là, au milieu de la grande place de la cité.


[Je précise que ce ne sont pas des PNJs mais des ersatz de joueurs réels, ils sont donc pratiquement aussi forts que ces derniers lorsqu'ils jouaient. Si vraiment y en a qui font les b*ulets et qui les tue d'un coup, j'irai jusqu'à ramener les vrais joueurs pour leur faire incarner leurs persos XD
J'oubliais, j'ai averti Cabron mais pas le reste, à partir du moment où on s'engage avec ces persos, on entre dans le type de RP de l'ancien forum > On peut très bien mourir en combat. Mais ici mourir équivaut au fait de se faire happer par des tentacules pour se réveiller à l'entrée du Temple accompagné d'une malédiction.]

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 18 Jan - 11:34

[ Ca va commencer très vite aussi j'pense x) ]

Arrivée au cimetière, Luna jetta un coup d'oeil sur le prince. Il ne semblait pas rassuré de s'aventurer dans le temple de l'Ombre, ou même il semblait être mal à l'aise, comme s'il avait déjà vécu quelque chose dans ce temple. La jeune femme préférait ne pas savoir la raison de ce comportement, quitte à rester dans le doute. Ils n'eurent pas le temps d'entrer dans le temple que quelqu'un les rejoignit. Il ne s'agissait que de Cabron, l'un des amis à Roxas. D'après ses paroles, le jeune homme était venu pour aider le prince Dun et par la suite intégrer le Groupe sans Nom. Un discours s'engagea entre les deux hommes jusqu'au moment où Cabron annonça que Roxas allait arriver d'une minute à l'autre.

" Roxas va arriver ?.... "

Normalement, cette nouvelle aurait dû la réjouir, mais cela la mit plutôt mal à l'aise. Elle ne l'avait pas prévenu qu'elle se rendait au temple de l'Ombre, comment avait-il pu le savoir ? Les souvenirs du combat contre Tobi lui revinrent, elle ferma les yeux et détourna le regard. Cela ne la dérangeait pas qu'il vienne les aider, mais seulement, tout ce qu'elle redoutait, c'était qu'il y reste. La dernière fois, elle avait failli le perdre, et ce qu'elle craignait maintenant, c'était de le perdre pour de bon dans ce temple. Pour ne pas montrer davantage sa gène, la jeune femme rouvrit les yeux et regarda le passage que Dun avait ouvert. Ainsi donc, ce n'était pas au coeur du temple qu'ils allaient se rendre...

* D'après son récit, cet endroit serait encore plus dangereux que le temple de l'Ombre en lui même. D'ailleurs, je me demande qu'est ce qui se trouve à l'intérieur... Vu qu'il n'y a eu presque aucun survivant, le danger doit y être important... *

Luna se mit à soupirer, puis suivit malgré tout le prince dans le tunnel. La pression était encore plus importante que celle à l'intérieur du temple. La surprise se lisa sur son visage lorsqu'elle vit les ruines d'une ancienne cité. Jamais elle n'avait entendu parler de cet endroit, mais d'après le récit de Dun, il était facile de comprendre pour quelles raisons personne n'en connaissait l'existence. Dun pointa du doigt deux sortes d'ombres, défiant Cabron de les affronter. Après avoir entendu ces paroles, Luna se tourna vers Dun.

" Les affronter seul... C'est du suicide... "

Ses yeux s'habituèrent à la noirceur du lieu, lui permettant de mieux distinguer les formes. Même s'il était difficile de voir dans ce lieu, Luna avait reconnu les deux ombres qui se trouvaient devant eux, ou plutôt elle en avait de vagues souvenirs. Elle se souvint de les avoir aperçu il y a très longtemps, avant qu'elle ne devienne garde, et d'après les dires de Dun, ces deux personnes n'étaient pas n'importe qui...

" Si je me fie à tes paroles, cela voudrait dire que ces deux ombres sont les doubles de deux des guerriers qui sont venus ici avec toi. Leur énergie est puissante, Cabron risque sa vie en les affrontant seul "

De toute façon, même si elle essayait de leur faire changer d'avis, elle savait que cela ne fonctionnerait pas. Cabron semblait être déterminé à entrer dans le Groupe sans Nom et Dun ne souhaitait pas l'en empêcher. Elle était obligée de se plier à ce choix et aux événements qui allaient se passer. La jeune femme se mit à soupirer, puis réalisant ce qui allait se passer, regarda Cabron.

" Fais attention à toi... "

Si Dun lui donnait une requête aussi importante, cela pouvait dire qu'il avait les moyens d'y parvenir. Il ne fallait pas se fier aux apparences, et de toute façon, elle n'avait jamais vu Cabron au combat. De toute façon, il était obligé de se débarasser de ces ombres car vu leurs regards, elles ne souhaiteraient pas les laisser en vie...

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 18 Jan - 12:22

hrp moi je nes jamais jouer les superman XD hrp

la réponse du prince laissa Cabron a la limite du ridicule et dépiter, il décida de se laisser tomber du piédestal et restas au coter du prince qui comencas a parler d’un de ses moment passé de sa vie,sûrement avant que il ne devienne un prince

« Ce couloir était murée et inaccessible auparavant, mais récemment, un groupe d’aventuriers a su le découvrir et y pénétrer… J’en faisais parti.
En réalité, alors que je n’étais encore qu’un vagabond, celui que l’on nommait Zachachariel avait eu une étrange prémonition à propos d’un danger planant sur Hyrule. En ce temps-là, il était l’un des plus proches et respectés compagnons de la Princesse, et celle-ci fit convoquer les plus puissants guerriers du Royaume pour leur charger d’une mission. Je vous rassure, je ne faisais pas partie de cette catégorie, mais je me devais d’accompagner l’un d’eux où qu’il aille. Vous connaissez peut-être le résultat de cette mission héroïque ?
… Un véritable fiasco. Sur les quatre personnes qui se rendirent au Temple de l’Ombre, seule une survécut, et elle revint au château blessée, à bout de force et même maudit. »


*** sûrement lui, car sinon il ne serais pas ou étais placer se passage secret menant sous le temple de l’ombre…***

« Pourtant quelques mois après, lorsque la malédiction infligée par ce Temple corrompu s’est apaisée en moi grâce à la Princesse, je revins pour essayer de retrouver des traces de ce qui s’était passé. Mais alors même que je les observais, je décidais de rebrousser chemin et de refermer pour toujours l’entrée que nous avons empruntée en provoquant un éboulis de pierres.
Toutefois, ce que m’a appris Luna aujourd’hui m’a surpris… »

Cabron avais are ter d’écouter le prince dun et il regardais devant lui le village fantôme qui se trouvais sous el temple de l’ombre il fus un petits moment au yeux de Cabron pour qu’il s’habitue a la lumière spéciale pour le village. Cabron restas encore bouche bée devant le village puis ressentis des présence autour d’eux il avais beau regarder le village rien ne si trouvais sauf des décombres, mais Cabron restas quand même sur ces gardes. Puis le Prince comencas a parler de doppelganger et leur expliquas que c’étais des double fantomatique puis il s’aretas de parler et du regard montras une directions tous en parlant d’une voix sans pitiér

« Tente de les éliminer. Seul. Même si tes amis arrivent, tu ne dois pas te faire aider, c’est la seule façon que tu as pour montrer que tu as vraiment la volonté de fer qui te permettra d’atteindre ton objectif. »

Cabron regardas dans la direction que le prince regardais et vis deux ombre au yeux jaunes venir dans leur directions. Voila se que avais ressentis Cabron en arrivant au village, il les regardas et a un moment les yeux de Cabron et des double fantomatique se croisèrent, un frissons parcourus la nuque de Cabron, se n’étais pas un frissons de peur mais d’excitement, oui d’excitement, il avais ate de tester ces pouvoir et de montrer au prince dun ses capacité et de plus il pouvais enfin tester ses gants

" Fais attention à toi... "

- ne vous inquiéter pas pour moi garde Luna, J’ai promis a votre mari que je vous défendrais et je le ferais et de plus je savais se qui allais m’attendre ici en venant , je nes que une seule chose a vous demander garde Luna, Dite a Roxas de ne pas intervenir durant se combats…

Avant même que Luna ne réponde il descendis de l’endroit ou il se trouvais et s’avant j’usqua être a une dizaine de metres devant les ombres, Cabron commencés a ressentir un peu la peur monter en lui mais sont excitement pour le combats lui permettais de rester la devant ces ombres! Il sortis sa lance et comencas a se metre en positions offensive

- Aller venez je vous attends! Ectoplasme ! J’espère que vous avez un semblant d’honneur et que vous aller m’attaquer un par un !!!!

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Mer 21 Jan - 14:37

" Les affronter seul... C'est du suicide... "

Dun s’était attendu à ce que Luna proteste d’une façon ou d’une autre à sa requête, mais cette dernière ne s’en tint apparemment qu’à cette remarque. Sans quitter des yeux les deux silhouettes fantomatiques alors que Cabron se dirigeait vers eux, le jeune Prince finit par répondre à la jeune fille sans la regarder.

« Ce sont des Doppelgangers, non des fantômes animés uniquement par la vengeance envers les vivants. Ils ont le sens de l’honneur de leur homologue réels. Nous n’aurions pu les combattre qu’un par un, ou déclencher leur colère et ça n’aurait pas été enviable... De plus…
Rejoindre un groupe destiné à éliminer les pôles de pouvoir comme le Seigneur du Malin sans être prêt, c’est cela que j’appelle du suicide. »

En effet, si l’on n’avait pas la volonté ni la force de pouvoir résister à ce qui se mettrait en travers du chemin menant à notre objectif, intégrer le Groupe sans Nom était futile selon Dun. Ce n’est pas comme si le rejoindre était sans conséquence, c’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle le Prince ne pressait pas Luna quant à sa demande. Il fallait bien comprendre qu’y appartenir reviendrait à ne pas avoir d’alliés tant du côté du « Bien », que du « Mal ». Ne pas avoir d’alliés dans un combat ou ne pas en avoir dans la vie de tous les jours revenait au même, sans le savoir, Cabron venait d’ors et déjà d’entrer dans la logique du Groupe sans Nom.
Néanmoins, cela ne signifiait pas que Dun était sans cœur, et en poussant un soupir, le jeune homme s’assit sur le rebord de la falaise. De toute façon, pour atteindre ce qu’ils recherchaient, battre ces Doppelgangers était nécessaire, alors même si Cabron ne pourrait s’en sortir, l’ex-Chancelier se devait d’être prêt à agir. Mais avant de devenir simple spectateur de cette scène, il parla une dernière fois à Luna.


« Faites attention à vous aussi, j’ai vaincu mon propre fantôme lors de la première mission qui nous avait conduit ici. Et normalement l’entité qui créait ces monstres n’est plus, mais nous ne sommes jamais trop prudents. »

En effet, voir d’autres doubles maléfiques apparaître en plein milieu du combat n’était guère enviable, surtout si la situation devenait incontrôlable.

~~~


Alors que Cabron venait de rassurer Luna quant à sa situation, ce dernier descendit pour faire face aux Doppelgangers. Le sang semblait bouillonner dans ses veines et déjà il avait dégainé son arme pour se mettre en position offensive. Toutefois, comme semblant contraster avec cette énergie, Orpheos s’avança vers lui tandis qu’Efelron recula lentement de l’aire du combat. Et tendrement il prit sa lyre pour commencer à jouer d’une mélodie mélancolique. Sans doute due à la disposition des lieux mais aussi au talent de son musicien, les notes de l’instrument raisonnèrent dans la caverne pour se disperser en divers échos. Bien vite, la simple mélodique était devenue une véritable Symphonie aux notes enchanteresses. Mais malgré tout, la nature même de la rhapsodie n’augurait rien de bon, il s’agissait en effet d’un Requiem. Et lorsque ce dernier prit fin sur la dernière note, celle supposée symboliser la mort du défunt, le musicien sourit : Un être allait mourir, afin de faire honneur à cette harmonie. Déjà les cordes de la lyre s’étaient séparées de cette dernière pour s’étendre autour du maître de Dun, certains formants un cercle autour de lui ; d’autres allants entourer les piliers des bâtiments les entourant.
Une lance… Contrairement à une lame d’épée où le tranchant était une ligne parcourait l’espace, la lance était un point qui atteignait le corps de l’ennemi; beaucoup plus difficile à esquiver ou parer donc. Néanmoins, utiliser une telle arme dans une caverne aux espaces exigües devait relever de la folie tant on ne pouvait la manier avec aisance. Et alors que des lueurs ectoplasmiques apparaissaient aux côtés du combattant, matérialisant alors des chauves-souris qui se hâtèrent d’aller harceler l’ancien Phoenixien afin de planter des crocs dans sa chair, le musicien s’élança vers ce dernier afin de lui asséner un coup de pied dans le ventre pendant que les bêtes s’acharnaient sur sa tête.
Définitivement, implacablement, le combat venait de commencer.

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Ven 23 Jan - 21:15

L’un des deux doppelganger s’avancas , quand a l’autres il sortis une Harpe et comencas a jouer une mélodie belle et en même temps triste, Cabron restas sans rien dire et observas les fils limitant le terrain de combats, déjà que la caverne étais basse de plafond il fallais jouer aussi sur la surface …

- On dirais que vous ne me laisser aucune chance de m’en sortir vivants, mais bon au moins tous les deux nous avons un bute survivre et ses se que je comptez faire pour rentrer dans le groupe sans nom !!

Mais Cabron n’eu pas le temps de continuer a parler que plusieurs dizaine de chauves souris se jetèrent sur lui, Il se débattis avec sa lance mais plusieurs fois il se fis mordre un peu partout Mais il avais comprit que c’étais une diversions pour qu’il subissent une attaque plus puissante pour le désarçonner. Cabron subissais peut etre l’attaque des chauves souris mais il continuais a sentir l’auras de ses ennemis au alentour et il perçus un mouvement vers lui a grande vitesse , Cabron regardas en vitesse dans la directions de son ennemis et il allais subirre un coup de pieds si il ne faisais rien.

*** je ne peu même pas activer mon bouclier je nes plus cas subir en partis l’attaque !!!! ***

l’attaque du doppelganger arrivas très vite et Cabron n’eu juste le temps de placer ses mains juste dans la directions du coup de pieds qu’il se pris quelque seconde après. Cabron s’agrippas au pieds pour éviter de partir en arrières mais il subis quand même le choc, mais il ne pris pas le temps d’envoyer une boutade que il concentras sa magie dans ses main et la relâcha tous de suite, une grande explosions eu lieu et Cabron réussis a s’en détourner et a se remettre dans une positions offensif. Un grand panache de fumée se trouvais la ou Cabron et le fantôme se trouvais il i a quelque seconde au paravent . Les gants de Cabrpn étais devenue rouge vif a cause de l’attaque de feu que il venais de faire, grâce a ses gant et surtout au sigle qui se trouvais dessus, la puissance de ses attaque feu étais tripler sans pour autant lui faire dépenser une forte puissance magique. Cabron comencas a céer plusieurs boules de feu qui se dirigèrent vers les chauves souris restent et les cramèrent en un rien de temps, par la suite Cabron regardas dans la directions du panache de fumée et comencas a créer comme il l’avais fais avec son combats contre Roxas, des loups de feu!! Il en créa deux qui regardèrent leur maître et créateur puis le panache de fumée, ils étais créer de facon a attaquer avec des boules de feu des que il sentais la chaleur ou le mouvement de l’ennemis seul hic de ses loups ses que il ne puise pas l’énergis magique de leur créateur mais il on leur propre réserve se qui veus dire que si il attaque trop il finisse par se consumer et périr dans une explosion de flammes.

- aller je sais que tu n’es pas mort sors de ta cachette et viens !!!

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 25 Jan - 19:57

*plic… ploc… plic…*

C’était la seule réponse qui pouvait parvenir à Cabron, alors que du sang noirâtre s’écoulait du torse d’Orpheos tandis que le panache de fumée recouvrait encore la scène. Le Doppelganger ne bougeait pas, savourant la douleur qui lui parvenait de sa poitrine. Pour certains, vivre était tellement facile… Mais pour cet être fantomatique, cette sensation ne lui parvenait qu’à travers la douleur. Toutefois la blessure n’était évidemment pas anodine, et le sang filtrait à travers la chair brûlée de l’armure. Serrant de plus en plus fort son poing, le musicien se dit que l’apogée de son existence serait sûrement atteinte à la fin de ce combat.
Et doucement, alors que les loups de feu grognaient et crépitaient de l’autre côté de ce rideau de fumée, le jeune homme saisit à nouveau sa lyre pour entonner la seconde partie de sa rhapsodie. La musique qui jusque-là avait été douce et reposante venait de passer à un rang supérieur, montant dans les aigües et accélérant le rythme. La majorité des mages utilisaient les incantations pour utiliser leurs formules, mais Orpheos, lui, utilisait sa propre musique. Et alors que sa main parcourait maintenant énergiquement les cordes de son instrument, celles-ci s’étendirent de plus en plus pour retomber sur le sol... Et finalement se relever comme animée par la vie. Les fils déjà présents autour des piliers des bâtiments entourant les deux jeunes gens s’étirèrent alors jusqu’à couper la pierre dans un silence implacable. Mais les bases des deux bâtisses qui s’écroulèrent ainsi que leurs étages sur les deux guerriers se firent bien entendre, elles… Et alors que les roches s’entrechoquèrent et écrasèrent tout sur leur passage, la musique avait maintenant une connotation de haine et de violence jamais entendue jusque là.
Les liens qui s’étaient défaits de la harpe s’étaient maintenant enfuient, à l’image de serpents dans les décombres afin de s’enrouler sur eux-mêmes à l’écart du combat. Par ce processus, ils s’élevaient et prirent finalement forme humaine, ou plutôt les bases d’une silhouette d’homme. Mais éloignons nous de cette scène pour en revenir à Orpheos qui apparu au dessus des décombres nouvellement crées, jouant encore de la musique. Créant des illusions ici et là, animant soudainement la vile et faisant apparaître des personnes dans ces rues supposées désertes. Le maître des Illusions de Dun combattait maintenant dans une ville peuplée de personnes sortant faire leur marché ou allant au travail. Elles ne semblaient pas remarquer le désordre du combat des deux jeunes gens et faisaient comme si de rien n’était. Mais il était si facile de…


*Sportch*


Prenant soudainement un garçon de 10 ans qui passait à côté de lui, le musicien le plaqua contre le mur avant de lui arracher le cœur en enfonçant sa main dans sa si frêle poitrine. Le message était clair pour Cabron, s’il le voyait : Le visage déformé de l’enfant indiquait que réels ou non, vivants ou non, ces êtres souffraient comme tout dans ce monde. La capacité de donner la vie aux illusions… Le Doppelganger avait obtenu cette capacité seul, sans même la copier du réel Orpheos… Etait-il plus fort que lui ? Le fantôme irait vérifier cela par la suite…
Mais déjà, du coin de l’œil, l’homme en armure aperçu une lueur rouge –comme animée par la flamme d’une bougie- derrière un rocher, et déjà il utilisa ses cordes qui se dirigèrent à toute vitesse vers ce dernier, le traverser, et s’agrippèrent à quelque chose de l’autre côté. L’avait-il eu… ?
La foule présente autour du fantôme, la foule si plaisante à immoler, la foule qui pouvait hurler de douleur ; ne pouvait elle-même pas répondre à cette question…

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 25 Jan - 20:49

- Humpffff vous n’ete pas très resistant pour des doubles de quelqu’un !

Cabron venais de prononcer cette phrase en jouant de sa lance et en se marentmais il n’eu le temps de rien d’autres que le doppelganger sortis sa harpe et joua une autres musique dont le rythmes et beaucoup plus rapide, cela n’anonce rien de bon pour Cabron qui se remis sur ces gardes et attendis la réactions de la musique du double. Les fils qui parcourais les piliers du bâtiment ou il se trouvais comencais a se serrer j’usqua que ils commencèrent a les couper en deux faisant tomber la batisse sur les deux guerriers et les loup de flammes. Au derniers moment Cabron plantas sa lance dans le sol et son bouclier de flammes se créa au dessus de lui,recevant alors les débrit du plafond dessus le bouclier manqua de céder mais il tint bon et des que le derniers rocher de la batisse tombas dessus,Cabron stoppas son bouclier et se cacha derrière un rocher pour passer inaperçus.

*** Bon sang cette imbécile et puissants !!!! Et il me cache plein de choses j’ai interet a faire attention si je ne veus pas terminer dans le cimetieres de cocoricos!!***


Un chant se fis entendre et des personnes, des femmes,des hommes,des vieillard et des enfants apparue, tous le village se trouvant sous le temple de l’ombre venais de réapparaître, de revivre se que la guerre lui avais enlever… Cabron ne dis rien et comencas a se demander si il étais de taille contre cette ombres mais il se ressaisi et pensas

*** Nous somme a coter du temple de l’ombre, surnommer le temple des illusion, donc il dosi tirer profis de ses pouvoirs ses comme moi je pourrais utiliser les pouvoir qui émane du temple du feu pour me donner plus de force! Enfin bon réfléchissons il utilise la musique comme armes et ses fils sont guider par sa harpe donc normalement si je détruis sa harpe ses fils vont suivre et après sa seras plus simple de le tuer ! Bon Deja observons le et créons une diversion pour éviter de me faire tuer bêtement. Me reste t’il des loups?Hummmmmmmmmm….. Oui il et pas loin et il serviras de commandos suicide aller ces partis!***

Cabron regardas du coin du rocher le doppelganger qui n’étais que a quelque metres de lui et il vis une horeure qui failli lui faire tourner de l’oeille. L’ombre venais de tuer un enfant a peine ager de 10 ans surrement, il venais de lui arracher le cœur.

*** aller il et temps de crée la diversion ! J’ai asser vue de chose pour tuer cette horreure ! ***

Cabron fis bouger ses doigt dans sa directions et le loup sortis de sa cachette et comme il l’avais prevue le doppelganger l’attaqua et serras parmi ses fils le loup qui d’un geste de Cabron explosas!!! Cabron sortis de sa cachette et se rua vers le doppelganger sa lance qu’il avais enflammer et qu’il dirigais pas vers le double mais vers son armes , pour que il ne puisse plus utiliser sa magie et ses cordes.

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Mar 27 Jan - 20:44

Tss… Ce n’était qu’un familier de flammes. Telles étaient les pensées de Orpheos lorsqu’il constata que son fil n’avait pu ligoter qu’une chose immatérielle. Mais alors qu’il tenait encore en main le cœur de l’enfant, le musicien était tellement énervé qu’il approcha l’approcha de sa bouche et commença à croquer l’organe encore palpitant. Le sang dégoulinant de sa bouche et sur sa main, le jeune homme fantomatique attendit encore quelques secondes… Son adversaire était-il mort ? Tellement ennuyant… Serrant les fils afin qu’ils puissent trancher les flammes ardentes de ce corps si frêle, le loup finit par exploser. Bien sûr cela surpris le Doppelganger, mais plus encore… Tournant la tête vers le plafond du Temple, quelque chose attira fortement son attention… Un intrus ? Plus d’intrus ? C’était mauvais signe, très mauvais signe ! Si plus de personnes venaient à apparaître en ce lieu, qui sait ce qui se passerait ?!

*SHLAK*

« … ? »

Quelque chose de drôle venait d’arriver au fantôme… Et alors qu’il baissait tout doucement la tête et parcourait son ventre de sa main pour savoir ce que c’était, elle se recouvrit d’un liquide. Une protubérance de la forme d’une lance dépassait maintenant de son abdomen, pire, elle était enflammée… ? Alors que la douleur se faisait de plus en plus forte, le Doppelganger se retourna tant bien que mal pour comprendre ce qui s’était passé, et c’est alors qu’il vit Cabron. Cet homme… Il avait profité de son instant d’inattention ? Quelle impudence… ! Mais alors qu’il tentait tant bien que mal de se libérer, le feu lui se propageait attaquant sa chair inexistante. Des cris incompréhensibles s’échappaient de sa gorge, mais le message était clair : Il n’allait pas descendre en enfer seul. Claquant des doigts, tandis que sa lyre était tombée et s’était brisée sur le sol, quatre silhouettes apparurent alors.
Les fils qui s’étaient échappés de la lyre, qui s’étaient enroulés sur eux-mêmes, qui avaient pris forme humaine… Ces mêmes cordes qui s’étaient échappées à la façon de serpents et que Cabron avait ignoré allaient rendre leurs jugement. Ayant la silhouette d’Orpheos mais composés de milliers de fibres qui s’étaient développées seules, les quatre copies de la copie s’élancèrent rapidement et enlacèrent dangereusement le Doppelganger et l’ancien Phoenixien… Jusqu’à ce que les fils eux-mêmes commencent à rougir, à se décomposer et à ligoter les deux protagonistes. Si Cabron aimait jouer avec le feu, il allait être servit… Car la suite ne fut qu’une succession d’explosions, chacune correspondant à un filin, et alors qu’elles continuèrent pendant une longue minute, la dernière fut la plus redoutable de tous puisqu’elle fit même trembler la grotte.

__________
Dans le noir, un œil s’ouvrit.

__________
Et alors que la poussière retombait lourdement sur cette scène affligeante de violence, alors que les corps mutilés des passants gisaient dans les rues et commençaient à s’évaporer, les murs laissèrent alors s’échapper des tentacules d’ombre qui trainèrent quelques choses sur le sol et finirent par absorber ces derniers.

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 1 Fév - 14:08

La lance de Cabron venais de transpercer le doppelganger qui ne comprit pas réellement se qui se passais, il poussas des cris de douleur a cause des flammes qui l’attaquais et a un moment il claqua des doigts et Cabron qui n’avais pas ressentis d’énergie autour d’eux a pars le compagnons du doppelganger, ressentis 4 force magique se diriger vers eux a grande vitesse, le doppelganger allais mourir et il voulais emporter Cabron avec lui!!! Les mitaines ou plus exactement le symbole qui désignais le feu qui étais dessus commencèrent a moins briller comme si on leur enlever l’énergie et ses justement se qu’il se passais!! Ses symboles servent d’emmagasiner d’énergie de magie plus exactement et Cabron qui avais un peu trop dépenser en énergie magique se servis dedans pour créer sans problème des ailes de feu dans son dos pour éviter l’attaque de ses files humains, Cabron réussis a éviter les premiers explosion mais il ne remarquas pas que un des fils s’étais attacher a son pieds et le traînas d’un seul coup dans la dernière explosions qui l’envoyas valser contre un mur et cela étourdis Cabron qui restas quelque minute le regard vide, ses ailes de feu avais disparus a cause de l’explosions il avais perdus le contrôle de ses ailes.

*** Il et costaud pour une ombre …. Ailllee bon sang sa dernière attaque ma blesser au bras gauche ….***

La dernière explosions venais de brûler asser fortement le bras gauche de Cabron qui pendais le long de son corps animer simplement par quelque sursaut de douleur . Cabron regardas dans la directions du prince puis dans la direction du village qui venais de perdre plusieurs personnes autant des adultes que des enfants , la haine de Cabron montats et il commences a soigner en partis son bras comme sa il éviteras de perdre son bras même si pour el moment il ne pouvais l’utiliser et il remarquis que la ou eu lieux l’explosions les corps de ses ennemis ais disparus il les cherchas du regard et vis des tentacules les emmener vers le profondeurs du temples, Cabron ricanas puis se calmas

-On dirais que j’ai eu plus de chance que eux !! Bon si je me souvien bien il en reste….

Cabron ne finis pas sa phrase et regardas vers le plafond plusieurs énergies étais rentrer dans la caverne, il ne reconnaissais pas ces énergies et il restas dans le doute des ennemis en plus ou des allier du groupe sans nom qu’il ne naissais pas encore! Cabron pour éviter de se faire avoir par une attaque créa ses oiseau de feu qui se dissimulèrent dans les maisons autour d’une place si il devais se faire attaquer l’ennemis serais pris au dépourvus par ses oiseau qui foncerais sur lui pour finalement exploser a son contact et pour éviter de se faire surprendre il partis de contre la maison ou il étais et se placas sur la place ou le terrain étais dégager et avec moins de personnes a blesser même si se n’étais que des illusions, sa lance placer dans sa main droite il se mis en positions ofensive attendant avec impatience son ennemis prochain voir sa mort….

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 1 Fév - 20:37

Pendant toute la durée du combat, Luna n'avait pas quitté des yeux les deux combattants. Ce n'était pas un simple combat qui se déroulait devant elle, on pouvait voir facilement que les deux adversaires donnaient le meilleur d'eux-même pour faire tomber l'autre. Il y avait cependant plusieurs moments où Luna aurait aimé intervenir pour aider Cabron, mais il suffisait qu'elle se souvienne de la motivation et du but de ce dernier pour qu'elle n'agisse pas. Après tout, elle ne savait pas du tout ce dont était capable Cabron. Pendant le cours du combat, Luna détourna la tête en direction de Dun. Il semblait avoir un air neutre et observait en silence le combat. La jeune femme regarda à nouveau le combat, l'air pensive.

* Je me demande ce que Dun est en train de penser au niveau de ce combat... Et pourquoi a-t-il réellement voulu m'accompagner dans cet endroit... *

Des cris la sortirent de ses pensées. Elle eut juste le temps de regarder à nouveau le combat pour constater que le doppelganger était dans un état très critique. Même s'il n'était qu'une ombre, il avait une grande détermination et souhaitait mener son but jusqu'au bout. Sa dernière attaque fut assez dévastatrice, la grotte se mit à trembler. Le spectacle qui survint était moins appaisant à regarder. Des sortes de tentacules attiraient dans les profondeurs du temple toutes les ombres présentes. Il y avait la silhouette de Cabron au milieu de la place. On pouvait sentir une petite fatigue en lui, mais le principal était qu'il soit toujours en vie. Voyant cela, Luna ferma les yeux et se mit à soupirer.

* Pfiou, il a finalement réussi à s'en sortir... *

La jeune femme rouvrit les yeux, puis regarda à nouveau le prince. Finalement, ils connaissaient tout deux l'issue de ce combat mais la chose que la jeune femme souhaitait connaitre, c'était les impressions de ce dernier. En effet, s'il connaissait réellement la force de ces ombres, et celle de Cabron, connaissait-il déjà la fin de ce combat ?

" J'aimerais savoir, est-ce que vous connaissiez d'avance le résultat de ce combat ? "

Attendant que Dun réponde à sa question, Luna tourna la tête à nouveau en direction de la place. Cabron n'était plus présent mais on pouvait toujours sentir son énergie présente dans la grotte. La jeune femme comprit rapidement la raison de ce geste, il y avait plusieurs présences qui semblaient se rapprocher de plus en plus d'eux, chacunes différentes les unes des autres. Elle se retourna rapidement, fixant le tunnel. Les ténèbres du temple les empêchaient de reconnaitre les énergies de ces personnes et de savoir exactement à qui elles pouvaient appartenir. Est-ce que l'Akatsuki savait déjà où ils étaient et leurs plans ? Mais si c'était le cas, comment avaient-ils pu connaitre leurs intentions ?

" Finalement, nos intentions ne sont pas restées secrètes. Je ne pense pas que les personnes qui arrivent sont là pour nous aider... "

Elle savait au fond d'elle que l'une de ces personnes serait Roxas car Cabron avait annoncé son arrivée. Mais étant donné qu'ils étaient là pour détruire un réceptacle, il était évident que l'Akatsuki allait arriver prochainement, mais de là à arriver si vite... Luna n'y pensait pas. La jeune femme prit par sécurité une de ses lames dans ses mains, puis attendit. De toute façon, les choses allaient se compliquer dès maintenant.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 1 Fév - 22:59

Assis, prêt à intervenir, Dun assistait au combat comme simple spectateur ; toutefois il était légèrement déçu des performances du Doppelganger d’Orpheos… Une copie ne resterait qu’une imitation finalement. Toutefois, ses capacités n’était pas à négliger et déjà l’affrontement prenait de plus en plus d’ampleur, à tel point que le jeune Prince fut finalement captivé par la moindre action des combattants. Plus qu’à une véritable bataille, cela ressemblait à un ballet dont les acteurs dansaient pour des spectateurs assis sur une estrade ou tribune faisant ici office de falaise. Mais alors que Cabron s’était dissimulé derrière un rocher, quelque chose sembla attirer l’attention du Doppelganger et l’ancien Phoenixien ne laissa pas passer cette chance. La lance transperçant la poitrine du fantôme, la tentative désespérée de ce dernier d’attirer son adversaire avec lui en enfer, les explosions successives… Tout cela se passa si vite que le Dixième n’eut le temps de rien faire. Mais alors qu’il semblait voir des ailes de flammes battre dans les airs, le jeune homme poussa un soupir rassuré : Cabron semblait être encore vivant et il avait passé l’épreuve avec succès. Toutefois, alors que la poussière venait à peine de retomber sur la ville, la jeune Garde lui posa la question à laquelle il s’attendait depuis le début : Savait-il, oui ou non, l’issue de ce combat ? La réponse risquait de décevoir la jeune femme…

« Non, je n’ai pas le pouvoir de prédire le futur, et de toute évidence le vainqueur aurait été celui qui maîtrisait le mieux l’art du combat. Toutefois je n’aurais pas laissé Cabron mourir sous vos yeux si jamais cela avait tourné en sa défaveur, ne vous inquiétez pas…………… Au risque de vous décevoir, l’issue de cet affrontement ne m’intéressait même pas, mais… »

… Mais Efelron n’avait pas quitté des yeux Luna et son compagnon depuis qu’Orpheos et Cabron avait engagé le duel, il s’était donc retrouvé les pieds et mains liés. Telles étaient les pensées de Dun lorsqu’il fixa à nouveau ce dernier. Pourtant quelque chose venait de changer, quelque chose qui surprit le Prince lui-même : Le Doppelganger les observait plus. Se retournant vers Luna avec un air étonné, le membre du Groupe sans Nom vit que cette dernière regardait dans la même direction qu’Efelron… Hélas, Dun n’était pas équipé d’un GPS dernier cri dans son pauvre crâne et n’avait pas senti les présence s’approcher de leur position. C’était pourtant tellement évident… Se reprochant tout d’abord de ne pas avoir rebouché le tunnel après l’avoir emprunté, l’ex-Chancelier afficha finalement un sourire malicieux sur son visage : les choses ne s’engageaient pas si mal finalement…
Mais avant même qu’il ne puisse faire un commentaire, le jeune homme entendit Luna glisser son épée hors de son fourreau et pâlit sur le coup. Après avoir balbutié un léger « Oui j’avoue, c’est moi qui ait mangé votre tarte aux myrtilles… ! », il se ressaisit bien vite et se mit lui aussi en position. Il lui fallait faire vite et bien, un… deux… trois… !


« Bon et bien, il est temps pour nous de nous séparer… ! »

Prenant son courage à deux mains et sautant avec héroïsme –en retrait, il faut le dire, mais avec héroïsme quand même- afin de fuir le lieu de confrontation avec les nouveaux arrivants, Dun glissa ainsi sur toute la pente sableuse résultat des avalanches successives de la falaise en essayant tant bien que mal de rester sur deux pieds. Jetant un coup d’œil de temps à autre sur le Doppelganger de celui qui fut son ancien maître afin de s’assurer qu’il ne l’avait toujours pas vu, le jeune Prince arriva finalement aux bords de la ville et s’empressa de se dissimuler parmi les ruines de maisons. Ignorant les corps des mourants s’évanouissant dans les airs, et allant même jusqu’à leur marcher dessus, il se mit à déambuler un peu au hasard ici et là. De toute évidence il était bien loin du lieu où se trouvait Cabron et alors qu’il allait s’énerver, le Sorcier trouva enfin ce qu’il cherchait : Ainsi, pendant qu’il empruntait une trappe qu’il prit soin de refermer derrière lui, le jeune homme s’enfonça dans une structure encore plus mystérieuse que la ville elle-même.
Quant à Luna, libre à elle de croire qu’il l’avait abandonnée… ou pas ?

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Lun 2 Fév - 17:29

Après une longue marche dans la plaine d’hyrule en compagnie d’Arélic, puis une traversé rapide du village de cocorico, Roxas arrivait en fin au temple de l’ombre.

*Nous y voilà. Luna est à l’intérieur… Mais avant, assurons nos arrières…*

En effet, durant ce voyage, l’homme avait sentit d’autre personne convergé vers le temple. L’un d’eux était sans aucun doute Léo. Hors, il était de l’akatsuki, la personne venant avec lui était donc une personne assez redoutable. Roxas avait longtemps réfléchi au moyen de les arrêter, il était arrivé à une solution. Une illusion. Un obstacle pur et simple aurait fini brisé. Avant de commencer à enchanter, l’homme repensa au paysage exact qu’il voulait. Après s’être remémorer chaque détail, il prononça sans hésitation l’incantation :

« Soleil du désert aux perfides illusions,
Cercle infini dans lequel tu rayonne
Sois le plus traitre pour ceux qui raisonne
Dresse aux yeux un vaste une prison.
Que ces environs si luminescents
Que durant ton règne au grand firmament,
Ces terres soient un piège si cruel
Que plus aucun homme ou mortel
Ne traverse sans un lourd tribut à payer
Ce qu’un ubris si cruel est venu chercher. »

Aspirant la lumière aux alentours de longues minutes, rendant l’endroit ténébreux en plein jours, Roxas pompa l’énergie nécessaire à la création de l’illusion. Attiré la lumière consommait moins, mais l’ampleur du labyrinthe qui se créaient et les pièges qui l’ornaient utilisèrent une part non négligeable des réserves de l’homme. Pourtant, si tout fonctionnait, une demi-heure, ou même une heure de répits serait ainsi gagné avant que le soleil ne soit plus assez haut dans le ciel pour conserver l’illusion. Celle-ci se dévoila alors.
De grands arbres aux larges troncs et aux chevelures épaisses surgirent. Une petite forêt s’érigea. Les sentiers ténébreux et sinueux entre l’écorce paraissaient risqués. En effet, de nombreux animaux et insectes s’y déplaçaient la majorité faux, d’autre moins…. De plus, suivre le chemin s’avérerait dangereux. Certaine surprise comme des épines de terres surgiraient si on marchait au mauvaise endroit. Le temple, au cœur de cet océan de verdure, était mieux caché encore…

Laissant un léger soupir de soulagement, l’homme s’assit un bref instant. Fournir un si grand effort était épuisant. De longues minutes passèrent et les silhouettes approchaient. Roxas compris que l’heure n’était plus au repos et, sans aucun doute, s’enfonça dans la forêt, évitant chaque piège, puis entra dans le temple.
Le hall était éclairé, des torches brulaient le long de la pièce. Probablement l’œuvre de Cabron. Celui-ci devait être assez enfoncé dans le temple, car l’homme ne le sentait pas. Ni Luna d’ailleurs…
Une brusque explosion le tira de ses rêveries. Elle semblait venir d’un niveau inférieur et, étrangement, de gauche. Or, seul un mur s’y trouvait. Roxas ne réfléchi pas et fonça vers la direction, la détonation avait une origine, le mur devait donc renfermer un secret. Anxieux de ne pas savoir si Luna ou son ami était blessé, ses mains tremblaient sur la pierre, n’arrivant pas à trouver. L’homme frappa de rage contre le mur. Un long filet de poussière s’en échappa. En le suivant des yeux, Roxas entraperçu un tunnel au bas du mur, davantage encore sur sa gauche. Sans hésiter, l’homme s’y engouffra et avança aussi vite que possible vers la sortie. L’ombre, oppressante, ne lui laissa de répit que lorsque, comme surgit de nulle part, la ville lui apparu. Vaste, d’une époque semblant révolu, elle s’étendait sous une falaise. Celle-ci même où il se trouvait. L’homme avança et compris rapidement que ce n’était pas vraiment une falaise, mais plutôt une pente abrupte. La muraille de terre et de roche s’étaient affaissée avec le temps. Bien que perdu dans sa contemplation, un éclair bleuté attira son regard.
Une jeune femme aux cheveux bleus, l’arme à la main, se tenait dans une position défensive, barrant le chemin à qui voulait pénétrer dans la ville. Sans se méfier, mais au contraire, avec un sourire, il s’approcha d’elle.


« Tu aurais pu m’avertir que tu comptais te mettre dans les ennuis, l’ akatsuki arrive, je les ai un peu retenu, mais ça ne durera pas. Qu’est ce qu’il ce passe et pourquoi est ce que tu es ici ? »

L’homme arriva enfin à sa rencontre, et, sans aucun préavis, embrassa amoureusement la garde. Cela faisait des jours qu’ils ne s’étaient pas vu, et la présence de Luna à ses côtés lui avaient affreusement manqué.
Décollant lentement ses lèvres de celles de son aimé et appréciant leur parfum, Roxas s’excusa, son visage encore à quelque centimètre de celui de la jeune femme.


« Désolé d’être un peu trop abrupte, mais je m’inquiétais beaucoup pour toi. Il ajouta ensuite avec un sourire, Bonjour quand même. »

De nouveau heureux et apaisé d’avoir retrouvé son épouse, Roxas se plongea dans les profondeurs bleuté des yeux de sa compagne…
Revenir en haut Aller en bas
Kisame
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 25
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche personnage
Guilde: organisation : Hibi
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Lun 2 Fév - 20:22

Le trajet fut de courte durée , enfin on pouvait voir le temple de l'ombre. Mais quand il s'approcha de plus près , une forêt avait fait son apparition , étrange...

*On dirai qu'on savait qu'on allai venir. Cette forêt est une illusion , mais elle doit être piégé à coup sûre. C'est dans ces moments là ou le sharingan de Nero est utile pfff.*

Kisame fit un signe aux gérudos et aux ombres qui le suivait. En effet , Il avait pris des hommes avec lui. Léo n'était pas avec kisame , il avait dit qu'ils se rejoindraient plus tard .Lui et ses hommes s'enfoncèrent dans la forêt , elle semblait hostile.Après 2 minutes de marche. Kisame entendit un petit clic , et des flèches sortirent de nul part , Kisame réussi à esquiver au dernier moment. Mais deux ombres furent touchés et tués sur le coup.

*Je rêve , perdre des hommes aussi bêtement.*

Enfin , plus que quelques mètres et c'était l'entrée du temple. Mias soudain des épines de terres surgirent. Elle était immense et bloquait le chemin. Il sortit son épée. Et frappa dans le tas , c'était assez impressionnant , les épines se cassaient comme des alumette , Kisame avait une force prodigieuse , d'ailleur c'était pour sa force et sa résistance qu'il était devenu garde du corps de Nero. Sa y est il était enfin devant l'entrée du temple.

*J'espère que tout ira bien pour léo , j'ai rencontrer aucun monstre et j'ai activé peu de piège , le reste va être pour lui sûrement.*


"Bon les gérudos vous restez ici et personne ne doit sortir de ce temple sans ma permission."

Les gérudos dirent oui de la tête. le chemin pour retrouver ceux que Kisame cherchait n'était pas difficile tout était indiqué , des torche avait été alumé. Il fallai juste les suivre.Enfin il vit un groupe de personne dans une sorte de ville ... Encore une illusion...Il ne dit rien en s'approchant du petit groupe composé de un garçon et une jeune fille.Les ombres suivaient kisame sans bruit.

"Alors c'est vous que je suis qui posé problème à notre organisation, pas trop impressionant , mais les présentations serai peut être mieux avant de parler , mon nom est Kisame.Tenez un message de Nero pour vous."

Kisame jeta le corps de tobi au pied du petit groupe qu'il portait depuis le début de son voyage .

"muahahahahahaha , désolé mais là les têtes que vous faîtes sont trop drôle."

Kisame pris son épée en main , on ne savait jamais se qui pouvais arriver , mais il resta là sans mots préférant attendre Léo pour commencer les expliquations de ce "message" envoyé par Nero

Dun: Wi alors non. Il n'y a que Roxas et Luna, Dun s'étant tiré et Cabron caché. Ensuite il n'y a que Dun qui appartient au Groupe sans Nom; et le reste c'est des freelances, mis à part ça, ça va XD



[HRP] ah oui désolé , pour tout avouer j'ai écrit très rapidement le RP et pas trop eut le temps de me relire. J'avais pas vu que Dun tu était avait quitté la salle du temple et j'avais oublié que cabron se chachait. ^^ encore désolé.


Dernière édition par Kisame le Mar 3 Fév - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Lun 2 Fév - 20:56

[ Pour info, il n'y a que Luna et Roxas qui sont présents car on s'est tous séparé =o donc fais attention à ton rp et aux posts des autres, nous ne sommes pas 4 ^^' ]

Peu avant que Luna se mette sur ses gardes, on pouvait sentir devant la grotte une faible quantité de magie. Les ténèbres empêchaient de savoir précisement de quel type il s'agissait, donc elle ne pouvait pas savoir à nouveau qui pouvait bien être à proximité du temple. Des paroles la firent sortirent de ses pensées, elle eut juste le temps de détourner le regard en direction de la personne qui venait de les pronnoncer pour constater que Dun venait de partir rapidement. Fuite ou avait-il d'autres intentions ? Ce ne serait pas en ce moment que Luna aurait des réponses. Elle se trouvait désormais seule entre le dernier doppelganger et l'entrée de la grotte où se rapprochait de plus en plus les énergies.

* Quelle situation inconfortable... Je ne sais même pas qui arrive et le doppelganger est toujours là... *

Elle continua de fixer néanmoins l'entrée, restant concentrée pour savoir si le doppelganger l'attaquerait ou non. Elle était totallement aveugle dans cet endroit et cela la perturbait énormément. Le temps continuait de s'écouler, on pouvait désormais sentir une présence à l'intérieur de la grotte. Une silhouette apparaissa, s'approchant de la jeune femme, puis peu à peu, on pouvait distinguer un homme aux cheveux blonds. Reconnaissait rapidement son mari, elle se mit à sourire. Ce dernier s'approcha d'elle, l'embrassa puis lui demanda des explications avant de s'excuser. Elle détourna légèrement le regard pendant quelques secondes. Le fait qu'il soit à ses côtés la rassurait, ou même l'appaisait, mais dans cet endroit, cela l'inquiètait un peu. Avant de le regarder à nouveau, elle lui expliqua sa présence dans cet endroit.

" Je suis venue ici pour trouver un recéptacle... et pour le détruire avant que l'Akatsuki n'arrive... Mais malheureusement, ils ont été plus rapide que prévu... "

Volontairement, elle n'avait pas parler de la présence de Cabron, ni de Dun. Si l'Akatsuki était proche, il ne valait mieux pas qu'elle sache cela. Des cris aigus traversaient la grotte, il était évident que désormais, l'Akatsuki n'était plus très loin. Avant qu'elle n'arrive, Luna se positionna en face de Roxas, puis prit un air plus calme.

" Si je ne t'ai rien dit de tout cela, c'est parce que j'avais peur que si tu viennes, tu te fasses tuer. La dernière fois, tu as failli y rester et je ne veux pas te perdre... Promets moi que tu feras attention à toi... "

Elle afficha un petit sourire, jusqu'au moment où elle entendit des bruits de pas. Finalement, cet instant était arrivé... Mais ce n'était pas Nero qui s'était présenté devant elle mais une silhouette assez étrange, portant dans ses bras quelqu'un. Il présenta cette personne comme un message de Nero puis le lança devant eux. Un air étonné s'était affiché sur le visage de Luna. Sans trop de difficulté, elle reconnut le corps de Tobi. Au début légèrement terrorisée par ce qui venait de se passer, elle eut le reflexe de saisir la main de Roxas. Le contact de sa paume la calmait et l'aidait à revoir peu à peu la réalité des choses. Secouant la tête pour évacuer les pensées qui la tourmentait, elle baissa ensuite la tête, prennant toujours son air calme.

" Je vois que Nero n'a pas changé... Il a toujours souhaité protèger sa famille par tous les moyens, même s'il fallait pour cela éliminer des gens, mais... "

Luna se mit à serrer son poing. Il était vrai que la dernière fois qu'elle avait rencontré Tobi, ce dernier avait failli la tuer, et c'était à ce moment qu'elle avait failli perdre Roxas et Nero. Mais le fait de le voir mort devant elle ne la rejouissait pas du tout. Il n'était qu'un pion, étant manipulé par quelqu'un qui avait profité de son passé. Luna releva la tête et fixa la silhouette qui se trouvait devant elle.

" Nero n'avait pas le droit de le tuer. Il n'arrivera jamais à s'en sortir s'il continue de tuer des gens. Tobi n'était qu'un pion contrôlé facilement à cause de son passé, il était un enfant maudit, tout comme moi... Il n'avait pas le droit de le tuer ! "

On pouvait sentir dans les paroles de Luna qu'elle s'était légèrement emportée, laissant apparaitre ses émotions. Elle avait essayé de cacher sa colère, mais sans succès. Elle continuait de le regarder, sans bouger, son arme toujours dans sa main. Sans s'en rendre compte, elle serrait de plus en plus sa main, étreignant celle de Roxas. A vrai dire, elle ne savait plus vraiment quoi penser, tout ce qu'elle voulait, c'était que toutes ces horreurs se terminent enfin.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Léo
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 330
Age : 26
Date d'inscription : 09/10/2007

Fiche personnage
Guilde: Organisation : Hibi
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Mar 3 Fév - 0:07

Le renard avait suivit Roxas dans le temple de l'ombre, où des torches allumé par Cabron y régnaient. Arélic entendit son nouvel ami prononcer une incantation qu'il devina vite quels en étaient les pouvoirs. Une illusion apparut devant le temple. Un labyrinthe truffé de piège. Il regarda Roxas en souriant légèrement.

*Si l'Akatsuki sait qu'il y a un réceptacle dans se temple, il y a au moins quelque chose pour les tenir occuper pour qu'on s'en occupe!*

Ils s'enfoncèrent dans le temple, le familier avait décidé de suivre l'homme qui essaya de trouver sa femme. Arélic se remémora sa discussion avec Roxas. Et s'il était vraiment un de ses réceptacles? Il serait attaqué par tous les côté! Mais, pour le savoir, il fallait que l'Akatsuki le voit par eux-même. Et pour qu'ils le détectent, il fallait bien les rencontrer. Et puis, Roxas n'avait-il pas fait le sermon de le protéger? Une fois plus enfoncé dans le temple, Arélic put étendre ses pouvoirs pour sonder les recoins de la caverne. Il sentit la présence de Luna, Dun et Cabron, mais ils étaient tous séparé comme pour fuir un ennemi. Heureusement, se n'était pas l'Akatsuki, mais le familier pu détecter une tout autre énergie.

Un village c'était bizarrement élevé dans le temple. Aucune vie ne s'y trouvait, sauf celui de Dun qui s'y était réfugié pour des raisons inconnu. Roxas sauta littéralement dans les bras de Luna. Le renard s'assit contemplant la scène.


*Bonjour, Luna*lui dit-il par télépathie.

La conversation ne pu continuer. Arélic sentit une présence derrière lui. Il se retourna et se dirigea à côté de Roxas, du côté opposé à l'énergie étrangère. Un homme habillé de l'accoutrement de l'Akatsuki. Le renard étudia les traits du nouveau venu. Des branchies, un peau grise... Un homme-requin. Il en avait déjà vu un peuple lors d'un de ses périples. Celui-ci mit à terre le cadavre du chef de l'Akatsuki, disant que c'était Nero qui l'a tué. Luna n'avait pas l'air de vouloir s'en réjouir. Arélic s'avança vers le corps du défunt et y étira le museau.


*Il est vraiment mort et c'est bel et bien le chef de l'Akatsuki...*lança-t-il par télépathie à Roxas et Luna

Le renard recula de quelques pas vers le couple quand il vit une ombre autre que celles qui suivait...


_______________________

Léo avait fait un petit tour dans le temple des esprits avant de suivre Kisame. Là-bas, il y avait fait réveillé sa marque pour changer complètement la couleur de sa cape. Elle était devenue d'un noir opaque et de plus, elle cachait quasi parfaitement son aura, le faisant passer pour une âme démoniaque. Cette initiative de sa part était pour éviter de devoir tout expliquer son plan à Roxas et à son renard. C'était délicat, mais il fallait le faire. Il se dirigea ainsi vers le temple des ombres par la téléportation. Il voulut y rentrer ainsi mais se frappa au bouclier du temple. Il tomba dans un labyrinthe. Il se mit à avancer, mais à plusieurs reprise il faillit y laisser sa vie. de multiples pièges y avait été installé. *Je crois qu'on voulait nous réserver un comité d'accueil!* Le mage réussit malgré tout à se rendre au temple. Il arriva derrière Kisame. Son capuchon cachait de beaucoup son visage, le confondant au ombres que l'homme-requin avait amené avec lui. Léo ne put voir Roxas, Luna et Arélic, mais il se doutait bien qu'il s'y trouvait. Le mage s'avança vers Kisame et lui murmura:

-Où se trouve le réceptacle que je l'attrape? Je ne veux pas utiliser mes pouvoir de lumière pour le voir.

Léo prépara ses cristaux, au cas où.

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modeste9.skyrock.com/
Kisame
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 25
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche personnage
Guilde: organisation : Hibi
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Jeu 5 Fév - 18:55

Kisame écouta les paroles de la jeune fille puis un fou rire le pris.

"muahahahaha trop drôle . C'est assez étrange , si je ne me trompe pas tu est bien la petite soeur de Nero. Bizarre tu est très jolie alors que lui est devenu une "chose" , oui il a beaucoup changer , sur le plan physique et puissance."

Mais à la fin de ces mots . Kisame fit une tête très surprise.

"Par contre , je ne comprends pas pourquoi tu prend la défence de Tobi. A mon avis tu as du louper un chapitre de ta vie. Tu devrai avoir plus de rencoeur contre Tobi. Tu sais ta famille est lié à notre organisation bien plus que tu ne le pense. D'ailleur Tobi et Nero se connaisse depuis que tu est toute petite. Enfin ... Je ne suis pas venu te parler de ta vie."

Il montra du doigt Luna .

"Si je suis ici c'est parce que Nero veut te voir . Allons viens avec moi , voir ton grand frère sa peut que te faire plaisir muahahahahaha On veut pas se battre avec vous et on ne vous veut aucun mal. Au faîte j'ai oublié de vous dire , étant donné que Nero est notre nouveau leader. Notre organisation à changer de nom , nous somme Hibi ..."

Mais une fois que sa phrase fut fini . Quelqu'un lui murmura quelques mots. C'était léo. Kisame ne l'avait pas vu arriver. Il lui murmura.

"Le receptacle , je ne sais pas où il se trouve. Mais si je me souviens , Nero avait parlé de quatre personnes ici non ? et là il n'y en a que deux , je pense que les deux autre on dû partir chercher le receptacle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia Iole Mentina
Habitant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Rédemption d'Ambre
Race: Gerudo Gerudo
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Ven 6 Fév - 20:15

Les dires du renard confirmèrent les pensées de Luna, Tobi était bel et bien mort… A ce moment, la jeune femme ne savait pas vraiment quoi penser. Il était vrai qu‘il avait commis beaucoup d‘actes impardonnables, mais elle ne pouvait s‘empêcher de prendre la défense de ce dernier. Les souvenirs de ce jour où elle l‘avait vu pour la première fois lui revinrent. En y repensant, avec l‘acte de Nero, ils avaient fait tous les deux le même geste et décimaient de plus en plus les enfants maudits. De toute façon, c‘était clair, même si l‘Akatsuki a changé de nom, elle semblait toujours avoir le même but, celui de plonger Hyrule dans les ténèbres en ouvrant la porte des ténèbres grâce aux réceptacles. Refusant de laisser admettre qu‘il avait juste, Luna secoua la tête, montrant son désaccord, puis reprit la parole.

" Il est vrai qu‘il a failli me tuer, ou éliminer les personnes que j‘aime mais j‘ai de bonnes raisons de le défendre, et tu ne pourras jamais comprendre cela… "

De toute façon, le mal était fait et on ne pouvait plus revenir en arrière pour changer les choses. Le renard recula à l‘approche d‘une autre personne. Son visage était caché par sa cape et la noirceur du temple, impossible de savoir qui c‘était. La seule chose qu‘on pouvait deviner, c‘était que cette personne semblait faire partit de la même organisation que cet homme car ils semblaient tous deux en confiance. Les paroles de ce dernier la mirent en doute, seraient-ils venu juste par ordre de Nero pour qu‘elle aille le voir ? Ou cherchaient-ils quand même le réceptacle ? Il n‘y avait pas de réponses à ces questions dans ses paroles et le doute commençait à planer… De toute façon, sa décision était déjà prise.

" Même si l‘Akatsuki a changé de nom, son but est toujours resté le même, celui de trouver les réceptacles et d‘amener le chaos à Hyrule. Rien n‘a changé. "

Le fait de savoir que maintenant, c‘était Nero à la tête de cette Hibi ne la rassurait plus du tout. Et que voulait-il dire en disant qu‘il était devenu une chose contrairement à elle ? Au lac Hylia, Nero lui avait dit que la déesse des ténèbres lui avait promis de lui retirer son bras maléfique s‘il lui obéissait. Était-ce à n‘importe quel prix ? Chose la plus étrange en plus, il connaissait Tobi depuis tout petit et sa famille semblait être liée à l‘Akatsuki mais comment et pourquoi ?

" Tobi était manipulé, et je pense que maintenant, c‘est Nero qui l‘est. Il a toujours eu une enfance difficile et a toujours rêver de ne plus avoir ce bras démoniaque. D‘ailleurs, au lac Hylia, il m‘avait dit que la déesse des ténèbres qui fait aussi partie de ce groupe lui avait promis de le lui retirer s‘il lui obéissait… "

Les choses devenaient un peu plus claires maintenant. Même si Tobi semblait être l‘ancien chef de l‘Akatsuki et que désormais, Nero contrôlait l‘Hibi, la personne qui dirigeait tout n‘avait pas changé. Il était évident que depuis le début, c‘était cette déesse des ténèbres qui manipulait tout. La seule chose qui lui était encore inconnue, c‘était la raison pour laquelle elle faisait tout cela, pourquoi vouloir ouvrir la porte des ténèbres ? Tout le mystère planait sur elle et pas sur Hibi. Luna se mit à soupirer, puis cette fois-ci, exprima ses pensées.

" Je l’ai déjà dit à Nero au lac Hylia de toute façon, jamais je ne vous suivrais, et même si c’est pour le revoir. Il n’est qu’un pion contrôlé par cette déesse, et vous êtes tous des pions entre ses mains… La mort de Tobi me montre juste que vous êtes restés les mêmes et que jamais l’Akatsuki pourra changer… "

Après ces paroles, Luna se tût, remarquant qu‘elle venait légèrement de provoquer les membres d‘Hibi. Elle avait volontairement appelé de nouveau l’organisation Akatsuki car seul le nom différait, les buts étaient restés les mêmes. Mais de toute façon, ses pensées étaient claires à ce niveau, il était hors de question de les suivre, et même de revoir Nero. Tous ces événements lui avaient fait comprendre qu’il avait réellement changé et qu’il serait prêt à tout pour atteindre son but. Seulement, ses relations avec Luna avaient également changé. Tout ce qu‘elle voulait désormais, c‘était de mettre fin à cette organisation et à ses histoires de réceptacles, par n‘importe quel moyen.

_______________________





Gestes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalitionv2.forumactif.org/
Cabron
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 843
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

Fiche personnage
Guilde: Un fil
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Ven 6 Fév - 20:49

Cabron avais sentis une auras se rapprocher de Luna et elle lui étais familière c’étais celle de Roxas, Cabron poussas un soupir et comencas a se ramener dans la directions des deux guerriers tous en faisant attentions au doppelganger qui restais et qui depuis le debut n’avais pas bouger, mais Cabron commencas a se déplacer calmement car deux autres guerriers étais arriver et il ne reconnus pas les auras, sûrement des sbires nouveaux dans l’akatsukie. Finalement il arrivas dans l’une des maisons abordant le petits monticule ou se trouvais Roxas, Luna et les deux guerriers de l’akatsukie. Cabron reconnus de suite Léo et s’empechas de sortir de sa cachette

*** Bon sang je ne pensais pas que Léo viendrais et de plsu qui et son compagnons il ma l’air puissant et surtout que fais le corps de tobi ils l’ont tuer mais alors qui et le chef ??***

Cabron entendis toute la conversation et s’empêchas encore une fois de foncer dans le tas pour deux raisons la premiers il allais créer plus d’ennuis que autre chose et deuxièmement il n’étais pas en états de combattre quelqu’un a 100% de ses capacités! Donc tous se qu’il pus faire ses rapprocher ses oiseaux de feu avec toujours le même ordre foncer sur les ennemis qui bougerais dans la ville, donc le doppelganger et se guerriers qui ressemblais a un requin

*** bon je vais envoyer un message a Roxas il comprendras se qu’il faudra faire ****

Cabron envoyas son propre petits oiseau de feu a la rencontre de Roxas qui entendis le boléros du feu et qui avais sûrement entendus pour lui a la place du chant « fais leur croire ma mort et celle du prince a cause de l’effondrement et des que tu peu envoie se requin dans la ville j’ai poser quelque surprise qui lui ferons le plus grands bien !! A et envoie le surtout dans la direction du double que tu voie et qui dois sûrement vous observes a tous de suite Cabron » et Cabron atendis le bon moment pour sortir de sa cachette

*** se prince il ses enfuis alors qu’il et asser puissant pour nous aider il a intérêt a avoir trouver quelque chose ou se réceptacle pour éviter mes foudres !!***

_______________________





finalement je ne suis pas celui que tu craint le plus ? Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/feed/?feature=guide
Léo
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 330
Age : 26
Date d'inscription : 09/10/2007

Fiche personnage
Guilde: Organisation : Hibi
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Dim 8 Fév - 5:37

[HRP: Hum Cabron, je pense que tu as mal lut mon premier poste: mon visage était caché, et en plus, ma cape est devenu noir, même le renard ne m'a pas reconnu. Donc pourrais-tu faire un peu plus attention dans ton prochain poste stp]

Léo sentit son estomac se nouer quand il vit son renard se replier vers les silhouettes que devaient être Roxas et Luna. Il ne s'attendait pas à le revoir aussi vite. Son plan n'était pas encore complet. Le mage laissa cette pensée de côté. Il devait trouver le réceptacle. Il tenta de percer les ténèbres par sa seul vision, mais même habitué à l'obscurité, il ne put distinguer le «village», ni même le doppelganger. Avant de tenter une recherche dans le noir, il écouta les réponses de Luna. Léo alla murmurer à Kisame lorsque la garde eu finit.

-J'ai l'impression qu'elle sera dur à convaincre...

Malgré tout, il avait confiance en son ami homme-requin. Tout-à-coup, un petit oiseau de feu illumina faiblement le sombre village et se dirigea vers une des silhouettes qui se révéla enfin. *Roxas est là avec Luna, comme je l'avais deviné, mais je crois que Cabron y est aussi, à quelque part.*
____________________

Les paroles de l'homme-requin n'étaient que peu réjouissant. La Hibi, nouveau nom remplaçant donc l'Akatsuki! Arélic voyait bien le portail. Ce nom voulait dire «serpent», un animal malfaisant dans toutes les superstitions et croyances qu'il avait rencontré jusqu'ici. Le familier écouta avec attention les propos de dame Luna. Elle soutenait que Tobi avait failli immolé bon nombre de personnes, mais il était tout simplement contrôlé par une autre entité et que celle-ci pouvait très bien contrôler son frère. Le renard resta aux aguets, l'homme-requin semblait très menacent. De plus, le serpent n'était-il pas l'animal de la sournoiserie.

*Bien résonné, dame Luna*dit-il par télépathie à la garde.

Un petit oiseau semblable à un phénix arriva sur l'épaule de Roxas. *Je reconnais cet oiseau...*

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modeste9.skyrock.com/
Kisame
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 25
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche personnage
Guilde: organisation : Hibi
Race: Zora Zora
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Lun 9 Fév - 19:13

Kisame se mit une nouvelle à rire avec le discour de Luna

"Et bien décidément la soeur est très tétu enfin , on sait bien que tu ne nous rejoindra pas alors on va pas te redemander . Nero veut juste te voir , pourquoi je sais pas."


Kisame se retourna ensuite vers léo.

"Bon bah va falloir l'emmener de force . Si ta un plan dit le moi en tout cas moi je commence. Sa me gonfle de rien faire. "


Il pointa son épée en direction du garçon au cheveux blond et de Luna.

"Vous savez c'est marrant je vous trouve bien sûre de vous. Vous me rappeller les premieres personnes que je tuais quand j'étais petit . En tout cas je vais vous montrer pourquoi Nero ma nommé son garde du corps muahahahahaha. Le brouillard sanglant ."

Soudain un épais brouillard recouvrir la salle. A présent on ne voyait plus rien . Ni Kisame , ni Luna , ni roxas ,ni léo. Mais , Kisame était spécialement entrainé pour se genre de terrain avec du brouillard aussi voyait t'il ses adversaires parfaitement. Dans la salle , la voix de kisame retentit .

"Le coeur , les reins , la gorge , les yeux ... Voyons voir comment tu vas mourrir"

Puis Kisame se retrouva derrière et juste à coté de Luna et Roxas , il regarda Roxas avec un air malsain . Tout était allé très vite .

"C'est fini pour toi muahahahahaha"

Kisame frappa de son épée , le garçon au cheveux blond qui ne c'était surement pas attendu à cette attaque dans le brouillard. la frappe de Kisame fit trembler la salle . Décidément son épée faisait des tonnes. Puis il se tourna vers Luna.

"Bien maintenant que ton copain est mort , à ton tour ma petite , vu que je peux pas te tuer , autant te casser les jambes muahahahaha"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dun Loireag Dragmire
Habitant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Fiche personnage
Guilde: Folie du Trône des Dragmire
Race: Hylien Hylien
Description:

MessageSujet: Re: La fin de la vérité [Rpey Privé]   Lun 9 Fév - 20:36

*SPLORTCH*

Mais alors que Kisame s’était retourné vers Luna dans la pénombre du brouillard, un objet de nature inconnu le heurta -visqueux et gluant- qui répandit sur les lieux de la technique un liquide dans un bruit d’éclaboussures. De la robe de Luna aux différents animaux de compagnie présents ici, rien ne fut épargné et tous étaient recouverts de… sang ? Etait-ce le sang de Kisame ? De Roxas ? Ou même de Luna ? Ces réponses étaient forts loin de la réalité, en effet…

-Quelques minutes plus tôt-

Quelque part dans la vieille ville, une trappe s’était ouverte dans un silence étonnant tandis que les voix grondaient du côté du Groupe qui s’était formé à l’arrivée des nouveaux arrivants. Et calmement, la silhouette de Dun en était sortie, trainant avec elle un objet qui s’apparentait à un morceau de chair sanglante. Ayant à peu près la taille d’un sac de provision, les muscles écorchés à vif se contractaient encore et tentaient de se délivrer de l’étreinte ferme qu’imposait la main du jeune Prince sur eux. Mais rien n’y faisait et l’ex-Chancelier avançait sans rechigner et dans un silence de mort.
Lui-même ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer, mais alors qu’il marchait vers ses compagnons, le goût du sang présent dans sa bouche et les morceaux de chair coincés entre ses dents lui rappelait fort bien l’acte qui venait de se dérouler. En effet, après être descendu dans la plus basse structure de ce lieu… Dun avait pu retrouver la « chose » qui les avait défaits voilà un an et demi lui et ses compagnons. Mais elle n’était décidemment plus ce qu’elle était, et alors qu’une montagne pouvait la décrire de par le passé, elle ressemblait maintenant plus à un amas de chair informe et de taille réduite. Pourtant alors qu’il l’avait aperçu, le jeune Prince n’avait pu réprimer un frisson de dégout et de peur en repensant à tout ce qu’elle leur avait fait subir. Et voilà qu’aujourd’hui… Elle se tairait dans ce trou immonde, trop affaiblie pour en ressortir ?! En constatant que la créature aux mille yeux en était réduite à cette forme si pathétique, le jeune Sorcier fut pris d’une rage intense et s’était jeté sur elle… Allant même jusqu’à la dévorer vivante. La rage de savoir que l’on avait perdue une année entière de sa vie à cause d’une telle « farce » étant plus forte que la raison elle-même.
Etait-ce pour cela qu’Efelron ne cherchait même pas à l’arrêter ?
Passant à côté de ce dernier, l’ancien vagabond ne faisait en effet que le fixer de son regard dur. Un Doppelganger… Ces êtres fantomatiques étant l’opposé de leur homologue vivant. Le réel Efelron s’était toujours battu pour « protéger la vie » et restait emprisonné de son dévouement à Hyrule, ainsi si celui-ci était son opposé, se pouvait-il qu’il ne désirait pas protéger ce qui l’avait créé ?... Pire, d’atteindre une certaine liberté en le laissant se faire détruire ? Hélas, Dun ne pu réfléchir plus à ce problème qu’une sorte de brouillard noir avait envahit la pièce. Et cela n’eut pas pour effet d’améliorer l’humeur de ce dernier…


-Retour à la situation présente-

Ainsi, alors que le jeune homme avait pu atteindre Luna et les autres combattants tant bien que mal, un énorme coup fit trembler le sol tant il fut effrayant. Mais pour Dun qui était d’humeur massacrante de par ce qu’il venait de se passer, cela ne fit que l’agacer encore plus. Et alors qu’il ferma les yeux pour mieux se concentrer, le jeune homme trouva directement l’emplacement de Kisame tandis que ce dernier proférait une menace à Luna. Menace qui fut d’ailleurs bien vite interrompu par l’impact entre lui et le corps du monstre que Dun lança de toute sa force. Le sang qui résultait des bouchées de Dun éclaboussa alors la scène et par la même occasion la Robe de Luna. Mais alors que le jeune Prince restait debout dans l’obscurité artificielle provoquée par le Brouillard de Kisame, comment diable avait-il pu situer ce dernier avec tant de précisions ? Etait-il équipé lui aussi d’un système GPS dans le crâne ? Pouvait-il sentir l’énergie des Super Guerriers présents ici ? Avait-il une vision nocturne à la Superman ? Non, car même si la vue de l’adversaire était neutralisée, cela ne servait à rien si …


« Tu pues, sac à poiscailles. »

Oui, Dun était décidemment de mauvaise humeur.

« J’ai ce que vous appelez être un ‘réceptacle’, ou ce qu’il en reste… Je pense qu’il serait mieux de relever cet écran de fumée inutile, ce n’est pas vraiment pratique pour les négociations… »

C’est d’ailleurs en se léchant les lèvres qu’il avait prononcé ces paroles, tout en ramassant l’amas de chair. Le jeune homme en profita d’ailleurs pour se taillader la main à l’aide d’une pierre alors qu’il se baissait, et son propre sang se mélangea à celui de la bête…

_______________________


Cliquez afin de partager ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-blood.darkbb.com/index.forum
 

La fin de la vérité [Rpey Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Journey :: RPG :: Fief de Cocorico :: Temple de l'Ombre-